CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

communiqué de presse • mardi 7 janvier 2014 à 22h56min

Le lundi 06 janvier 2014 de 18 heures 30 minutes à 21 heures, le Secrétariat Exécutif National (SEN) du Congrès pour la Démocratie et le Progrès (CDP) s’est réuni en séance ordinaire au Siège du Parti sous la présidence effective du Camarade Assimi KOUANDA, Secrétaire Exécutif National du Parti, Président du Bureau Politique National.

CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

A l’ordre du jour de cette réunion étaient inscrits les points ci-après :
1. informations ;
2. divers.

A l’entame des échanges, il a été porté à la connaissance des membres du Secrétariat Exécutif National, le contenu d’une lettre ouverte que des ex-camarades ont adressé à la Direction du Parti pour lui signifier leur démission du Congrès pour la Démocratie et le Progrès.
Les échanges autour de ce point ont emmené les membres du SEN aux constats suivants :
-  cette démission est, en elle même, un non événement dans la mesure où tout le monde savait depuis longtemps que ces ex-camarades étaient de plus en plus enfermés dans une logique qu’ils n’arrivaient plus à contrôler à savoir trouver un espace pour faire aboutir coûte que coûte leurs ambitions personnelles ;
-  les raisons avancées par les démissionnaires, malgré la minutie avec laquelle ils ont préparé leur grand saut, sont à la fois puériles et contradictoires avec toutes les positions politiques qu’ils "défendaient" jusque-là.
C’est pourquoi, en attendant les actions qui seront menées dans les prochains jours pour éclairer davantage l’opinion publique, les observations suivantes ont été faites par le SEN :

1. les démissionnaires n’ont trouvé d’autres raisons "qu’un manque de démocratie à l’intérieur du CDP et l’accusation de vouloir installer le Sénat et de déverrouiller la clause limitative du mandat présidentiel".

Concernant le manque de démocratie à l’intérieur du CDP, il faut simplement noter que tous ceux qui ont quitté cette formation politique ont, de façon constante, avancé cet argumentaire quand, ceux qui se disent aujourd’hui victimes de cela, tenaient fermement les rênes du Parti entre leurs mains. Ils s’en défendaient, à juste titre à l’époque, en disant que c’était un argument facile et éculé. Nous leur rappelons, en conséquence, leurs propres déclarations.

Pour notre part, nous disons qu’aucune autre direction politique que celle d’aujourd’hui n’a jamais travaillé avec autant de transparence et de concertation en veillant scrupuleusement au respect des délais imposés par nos textes fondateurs pour la convocation et la tenue de toutes nos instances tout en libérant totalement la parole aux participants. Évidemment, on ne peut parler que lorsqu’on est présent.

Concernant la mise en place du Sénat, tout Burkinabé sait que cette institution a été proposée par le Conseil Consultatif pour les Réformes Politiques (CCRP) et que notre Parti avait, à l’époque, instruit ses représentants d’y adhérer alors qu’il était dirigé par les premiers signataires de cette lettre de démission. De plus, c’est l’Assemblée nationale de la IVè législature qui a modifié la Constitution pour y insérer le Sénat, quand le premier signataire de la lettre de démission présidait aux destinées du CDP et de notre Assemblée nationale. Tout esprit sain et honnête peut aisément apprécier la fausseté et l’incohérence de l’argumentaire attribuant à la direction actuelle la responsabilité de vouloir d’une Institution dont la naissance est antérieure à sa venue aux affaires du Parti.

Enfin, le caractère anti démocratique de la limitation du mandat présidentiel a été dénoncé par le IVè Congrès Ordinaire du CDP tenu en 2009 sous la présidence de M. Roch Marc Christian KABORE qui a, du reste, fait plusieurs sorties médiatiques sur le sujet en jurant, la main sur le cœur, que notre Parti travaillera à modifier l’article 37. Depuis lors, aucune autre mesure n’a été prise pour changer cette position prise par une Résolution du IVè Congrès du CDP alors que M. Roch Marc Christian KABORE était Président du CDP entouré de M. Salif DIALLO, 1er Vice-Président chargé de l’Orientation politique et de M. Simon COMPAORE, 2ème Vice-Président.

2. Ces observations étant faites, le SEN du CDP rappelle aux militantes, militants et aux sympathisants de notre Parti que les cerveaux de toutes les attaques dont est l’objet notre direction depuis le Vè Congrès de mars 2012 que sont Roch Marc Christian KABORE, Simon COMPAORE et Salif DIALLO, ont, depuis 2004, arrêté une stratégie de caporalisation de notre Parti pour en faire leur instrument personnel.

Quand on sait les très hautes fonctions occupées par les trois premiers des démissionnaires, l’on ne peut qu’arriver à la triste réalité de l’ingratitude envers celui là qui les a construits avec patience et générosité. Certains d’entre eux n’ont jamais eu de point d’attache que la Présidence du Faso puisqu’ayant quitté les bancs de l’Université pour occuper de hauts postes politiques. S’ils en sont arrivés à trahir ainsi leur protecteur, SEM Blaise COMPAORE, ce n’est pas son Parti qu’ils ne trahiront pas.

Le SEN n’est donc pas étonné qu’après plus de vingt ans de camouflage, ils en sont arrivés à utiliser tous les moyens pour liquider le CDP qu’ils n’arrivent plus à contrôler pour assouvir leurs ambitions personnelles. Du reste, le peuple Burkinabé qui est politiquement mûr connait ces spécialistes en intrigues et leurs manœuvres de déstabilisations, que ce soit hier pour les opposants ou aujourd’hui pour notre parti.

Aussi, tenons-nous à rassurer les militants que rien, ni les intrigues, ni les trahisons, ni les parjures ne pourront nous faire dévier de la mission que le Vè Congrès nous a confiée pour travailler à faire du Burkina un pays de paix, de démocratie et de prospérité.

Par conséquent, le Secrétariat Exécutif National invite l’ensemble des militantes, militants et sympathisants du Parti à rester sereins et déterminés plus que jamais à défendre le CDP et les Institutions de la République en vue d’accompagner le Président du Faso dans la mise en œuvre du programme quinquennal sur lequel il a été plébiscité en novembre 2010.

Démocratie - Progrès - Justice

Ouagadougou, le 06 janvier 2014

Le Secrétaire Exécutif National du Parti,
Président du Bureau Politique National

Assimi KOUANDA

Vos commentaires

  • Le 7 janvier 2014 à 15:51 En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Vivement que le CDP explose pour le bien de la démocratie et le bien-être des Burkinabè. Je demande aux démissionnaires de faire leur auto-critique et de rejoindre et grossir les rangs de l’opposition

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 15:53, par Le Sceptique En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Le pet d’un lapin.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 15:54, par sidketa En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Belle analyse monsieur Koanda !Pourquoi ne se plaignaient ils pas lorsqu’ils étaient aux affaires ?Ces monsieur ont dirigé le pays pendant longtemps et depuis qu’ils ne sont plus aux commandes, problème !Je prends le peuple entier à temoin.c’est juste leurs interêts personnels qui justifient cette démission.
    Salif Diallo a été éjecté du systeme quand Roch était à la direction du parti et j’entend encore ce dernier et Simon Compaoré vilipender Salif à la radio.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 15:55, par Maxym En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Ces gens là ne retiennent pas la leçon deh. Le rôle que tu joues aujourd’hui, Les 3 l’ont fait avant toi et quand on te mettra dehors demain, rassure toi que tes écrits sortiront pour te confondre. pour notre part, quand la maison brule, on ne regarde pas la couleur de l’eau qu’on utilise pour éteindre le feu. Pourvu que d’autres quittent encore et encore pour vous affaiblir enfin qu’on soit débarrassé de la famille. Le reste se gèrera tranquillement.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 16:00 En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Réponse enfantine et très peu politique, pour ne pas dire minable. Assimi se plein plus que les démissionnaires aient été ingrats envers leurs bienfaiteurs qu’envers le parti, minabilisme, quand tu nous tiens.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 16:05, par Leader En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    "Certains d’entre eux n’ont jamais eu de point d’attache que la Présidence du Faso puisqu’ayant quitté les bancs de l’Université pour occuper de hauts postes politiques. S’ils en sont arrivés à trahir ainsi leur protecteur, SEM Blaise COMPAORE, ce n’est pas son Parti qu’ils ne trahiront pas".Cela veut tout dire !oh pauvre de nous étudiants mais c’est DIEU qui est fort !

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 16:05, par hum En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Vide de sens
    Cherches toi pendant qu’il est temps.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 16:06, par solo beton En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    bel riposte, mais cela ne change rien de l’image que nous vous portons.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 16:07, par Le roi En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    CALMOSS Tonton , si blaise est impliqué dans l’assassinat de son frère Sankara , pourquoi peines-tu à ne pas comprendre que ceux "qu’il a construit "" ne veuillent pas le détruire . Avant tout en bon élève on ne peut que suivre l’exemple de son maître . Du reste en politique ( un bon politicien ) il faut toujours avoir l’objectif de s’accomplir et .... les fins justifient les moyens . La DUPLICITE est une vertu cardinale en politique . Et pour terminer tonton ASSIMI , je te rappelle cette citation de Norbert Zongo ( et de Machiavel ) : EN POLITIQUE IL NE FAUT JAMAIS ETRE A LA BASE DE CE QUE QUELQU’UN FUT ROI .

    Répondre à ce message

    • Le 8 janvier 2014 à 23:34, par Le penseur En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

      Tonton Assami l’essentiel est qu’ils démissionnent et Dieu merci qu’ils ont vu la dérive du navire même si tard a mon égare. Mais comme le dit l’adage vaut tard que jamais. Que le navire se retrouve au fond de l’océan d’ici fin 2014. Vive la liberté au pays des hommes intègre.

      Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 16:10, par Zeina En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Monsieur le Secrétaire Exécutif National,
    Je vous rappelle que seuls les imbéciles ne changent pas. Tout le monde sait que l’ancien Président du CDP n’agissait pas. Il subissait plutôt les desiderata du petit Président et de sa bande. Eux au moins ce sont rendus compte à temps qu’à un moment donné de leur histoire, ils se sont trompés. Et ils ont décidé de quitter le navire avant le naufrage. Le pire, ce sont ceux (c’est-à-dire vous et votre CDP) qui refusent d’admettre que Votre Excellence Blaise COMPAORE n’est pas si indispensable pour le Burkina et veulent mener notre beau pays vers le chaos. Que tous ceux qui ont encore une conscience, sachent prendre leur responsabilité et quittent pendant qu’il est temps le CDP que François Compaoré et sa suite tentent de tuer. Nan laara, an saara !

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 16:10, par Le justicier En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Assimi est tombé dans le piège. Chaque citoyen est libre de ses mouvements. C’est justement parce qu’au CDP vous pensez qu’il faut rester attaché à Blaise qu’on n’évolue pas. Est ce qu’il est éternel votre Blaise ? Il faisait la patrie ou la mort avec SANKARA mais ça ne l’a pas empêché de le kill !

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 16:14, par lawankilia En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Il y a que vous devez savoir que nous savons lire entre les lignes. Vous avez cette habitude de faire dire se que la personne ne pense pas réellement. Vous appelez cela la discipline du parti. Il doit suivre quand bien il n’est pas d’avis. Il doit défendre cette position et voter à l’AN même s’il n’y croie pas parce que ce sont les instruction du parti. Mais c’est qui qui donne les instructions au CDP ? et qui oblige les autres à suivre la discipline du parti. C’est ce qui fait le CDP ressemble à un camp militaire.
    Vous même je ne suis pas sûr que vous pensez ce que vous dites. c’est peut être par discipline du parti que vous parlez. On sera heureux vous vous recevoir dans l’opposition où vous allez parler en harmonie avec votre conscient

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 16:16, par KENZA En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Je ne fais pas de la politique, mais je voudrais juste corriger quelque contre-vérités dues à une mauvaise analyse voire une mauvaise foi de l’auteur de l’écrit.
    Sur la question du SENAT AK dit que "cette institution a été proposée par le Conseil Consultatif pour les Réformes Politiques (CCRP)" ; je dois lui faire savoir que le CCRP n’est pas une institution de la république et que ses décisions ou conclusions ne sauraient engager personne, ni l’Etat, ni même ses signataires.
    Concernant la modification de l’article 37, M. R.M.C KABORE a bien précisé que la CDP "travaillera à modifier l’article 37" mais dans le dialogue et non à l’imposer au forceps au peuple.
    Je suis découragé de l’argumentation du Dr, tout semble dire qu’il est à court d’idées pour rehausser la tête face à ce tsunami.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 16:18, par zaka En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Assimi a raison, et je le reconnais, même si je ne suis pas CDP. Roch, Salif et Simon prennent les burkinabè pour des idiots ! Quand ils géraient le CDP il yavait la démocratie ? Roch nous a chaté ici que l’article 37 était anti démocratique. Et subitement il se réveille pour dénoncer l’article 37 ! Ils ne sont pas crédibles et j’espère que Zeph ne va pas commettre l’erreur de les accueillir à l’opposition. Qui a trahit une fois trahira mille fois.

    Répondre à ce message

    • Le 8 janvier 2014 à 10:11, par Malagda En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

      Arrêtez de dire qu’ils avaient dit ceci et cela et qu’ils soutenaient ceci et cela et qu’ils ont fait volte face aujourd’hui. C’est tout à leur honneur de changer radicalement car ils se sont rendus compte que la volonté populaire est la seule voie qui vaille la peine d’être suivie et non celle de Blaise ou du CDP, du petit président, de la FEDA BC et que sais-je encore. Il faut plutôt encourager d’autres à leur emboîter le pas car plus nous serons nombreux, plus notre opposition au Sénat et à la modification de l’article 37 sera forte. On ne peut pas cacher le soleil avec la main. Comme la marrée, la volonté du peuple l’emportera sur les souhaits d’une minorité oppressante, prête à tout pour pérenniser ses acquis.

      Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 16:19, par Le patriote indigné En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Vous les politiciens-là, laissez-nous gérer nos misères en paix. Faites d’abord en sorte que chaque burkinabé mange à sa faim trois fois par jour. Pour les débats du genre "je veux m’éterniser au pouvoir", "non ôtes-toi que je m’y mette", on en reparlera ! Vous êtes tous des faux types plus préoccupés par vos intérêts personnels que par ceux des burkinabé. Et dire que vous êtes tous devenus ce que vous êtes grâce au contribuable. Honte à vous !

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 16:19, par guerrier En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    c’est la honte de l’ONU discours vierge.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 16:20, par Le patriote indigné En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Vous les politiciens-là, laissez-nous gérer nos misères en paix. Faites d’abord en sorte que chaque burkinabé mange à sa faim trois fois par jour. Pour les débats du genre "je veux m’éterniser au pouvoir", "non ôtes-toi que je m’y mette", on en reparlera ! Vous êtes tous des faux types plus préoccupés par vos intérêts personnels que par ceux des burkinabé. Et dire que vous êtes tous devenus ce que vous êtes grâce au contribuable. Honte à vous !

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 16:21, par Achillo En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Bonjour
    IL N’Y AURA PAS DE RÉVISION DE L’A37 ET LE SÉNAT. Le peuple est débout contre l’injustice la corruption et le pouvoir à vie. Le peuple sortira nombreux le 18 Janvier 2014 pour dire NON AU POUVOIR A VIE.

    ROCH,SALIF ET SIMON SONT LES DIGNES FILS DU PAYS TRÈS COURAGEUX.NOUS LES AIMONS POUR CE COURAGE.QUE LE SEIGNEUR LES BÉNISSE ET LES AIDE.

    VICTOIRE AU PEUPLE BURKINABÉ QUI A BEAUCOUP SOUFFERT.

    SEIGNEUR BÉNIS LE BURKINA ET DONNE-NOUS LA PAIX. AMEN
    "Heureux ceux qui ont faim et soif de la JUSTICE car ils seront RASSASIÉS"
    ACHILLE TAPSOBA LE BOBOLAIS

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 16:23, par MAX En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    "Certains d’entre eux n’ont jamais eu de point d’attache que la Présidence du Faso puis qu’ayant quitté les bancs de l’Université pour occuper de hauts postes politiques". CQFD !
    Dénonciations, trahison et autres intrigues sont les conséquences/finalités des pactes de diable signés entre les membres de toute association de malfaiteurs.
    Ce n’est que le début des choses.
    On sera se voir et il faut s’attendre a des révélations et sorties fracassantes.
    Bagarrez vous sans déchirer le pays please.
    Rira bien qui rira le dernier

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 16:24, par intox En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    sortie hasardeuse du SEN,le mal est profond ,il faudrait poser un diagnostic sérieux du mal qui gangrène le CDP.Et tout notre souhait c’est que le mal l’emporte dans sa tombe

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 16:25, par Tafari En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    ça commence bien. Quel jeu puéril et piteux. Nous, on croise les doigts et on vous regarde vous dénoncer un à un

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 16:26, par Non au Senat En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Desole pour vous. Le PEUPLE vous avait deja vomi il y a tres longtemps. Ne prenez pas vos parents et amis comme etant le PEUPLE. Ne vous trompez pas ici. Rappelez-vous des marches du 29 juin et du 6 juillet 2013. Vous avez decide de foncer droit dans le mur, de mettre en place le Senat et de modifier l’arrticle 37, alors que ce meme PEUPLE a dit non. Mais vous allez certainement paye tres fort le prix de cet entetement. A bon entendeur salut.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 16:30, par Satan En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Le divorce est ainsi consommé . Ainsi le candidat du cdp pourrait être François puisque véritablement l’autre est sérieusement disqualifié

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 16:30, par Non a l’Embrouille En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    <> Article 37, Senat, Mal gouvernance c’est de cela qu’on vous accuse. nous ouvrirons les proces de Roc, Salif, Simon et autres plus tard... Personne ne va echapper. Arretez les subterfuges. nous on est vigilant. ce que nous regardons en face ce sont (1)Art 37 (2) Senat (3) Mal gouvernance

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 16:31, par Non a l’Embrouille En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    <> Article 37, Senat, Mal gouvernance c’est de cela qu’on vous accuse. nous ouvrirons les proces de Roc, Salif, Simon et autres plus tard... Personne ne va echapper. Arretez les subterfuges. nous on est vigilant. ce que nous regardons en face ce sont (1)Art 37 (2) Senat (3) Mal gouvernance

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 16:32, par les uns les autres et les gnanfougnafou En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    vous êtes tous des non évènements pour nous qui peinons à assurer l’avenir de nos enfants pendant que les vôtres se dorent la pilule au canada et que sais je encore !!

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 16:33, par le juste En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    AHAHA !! La tactique de salir ceux qui sont partis !!!!mais ce qui est intéressant pour l’opposition pendant que ça se salit nous on va prendre le pouvoir !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 16:34, par changeons En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Ce monsieur Kouanda est trop naïf. On lui d’avancer, il avance, de reculer, il recule, d’écrire, il écrit. Un monsieur sans personnalité. Le rand des démissionnaires vont s’agrandir et le CDP sera une coquille vide ne contenant que des sangsues comme assami Kouanda. Mais à force d’y rester, ces sangsues, ces hyènes seront affamées et mourront de leur belle mort. Vivent les démissionnaires et victoire au peule.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 16:34, par tondyayeme En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Il est drôlement ridicule ce Assimi KOUANDA. Franchement le CDP s’est lourdement trompé dans son casting. Il est sérieusement nul !

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 16:34, par les uns les autres et les gnanfougnafou En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    vous êtes tous des non évènements pour nous qui peinons à assurer l’avenir de nos enfants pendant que les vôtres se dorent la pilule au canada et que sais je encore !!

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 16:37, par yélé En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    On est obligé d’être d’accord aveec Assimi même si on n’aime pas le CDP. Roch, Salif et Simon sont les cadres qui ont bénéficié le plus du régime de Blaise Compaoré. Roch surtout, qui depuis 1989, a occupé tous les postes importants dans ce pays : :Ministre des Transports, ministre d’etat chargé de la coordination gouvernementale, Ministre d’état aux Finances, Ministre d’état chargé des relations avec les institutions, Premier ministre, conseiller spécial du PF, 1er Vice Président de l’assemblée nationale, Président de l’assemblée nationale pendant 10 ans§.......Qui dit mieux ?
    Et ce monsieur se réveille brusquement pour découvrir "qu’il s’est trompé"
    C’est quand même trop facile !

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 16:39, par l’ânge En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    on dit que seuls les imbéciles qui ne changent pas. s’ils (les démissionnaires) sont coupables de la misère de notre peuple comme vous le prétendez mes très chers du CDP, soyez en sûre que l’histoire et la justice du Burkina vrai saura faire payer à chacun de vous "partants ou restants" le prix fort.
    ON NE PEUT TROMPER SON PEUPLE TOUT LE TEMPS.
    SALUT !

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 16:40, par yélé En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    On est obligé d’être d’accord aveec Assimi même si on n’aime pas le CDP. Roch, Salif et Simon sont les cadres qui ont bénéficié le plus du régime de Blaise Compaoré. Roch surtout, qui depuis 1989, a occupé tous les postes importants dans ce pays : :Ministre des Transports, ministre d’etat chargé de la coordination gouvernementale, Ministre d’état aux Finances, Ministre d’état chargé des relations avec les institutions, Premier ministre, conseiller spécial du PF, 1er Vice Président de l’assemblée nationale, Président de l’assemblée nationale pendant 10 ans§.......Qui dit mieux ?
    Et ce monsieur se réveille brusquement pour découvrir "qu’il s’est trompé"
    C’est quand même trop facile !

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 16:41, par Armel En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    C’est dommage de voir ces genres de réaction. Quand je vous lis, je vois des propos semblables tenus par Laurent Gbagbo pour rester au pouvoir. Ne fermez pas l’oeil juste pace que vous voulez rester au pouvoir, mais sachez que la population de ce pays a mal de votre manière de vous prendre et de croire que le pays est à vous. Qui vivra, verra.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 16:41, par Non a l’Embrouille En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    On parle de la sorcelerie de la vielle elle repond que la meteo est menacante dans son village... Art 37 , senat, mal gouvernance, c’est de cela qu’on vous accuse !!!! Nous ouvrirons les proces de Roc, Salif, Simon et les autres un peu plus tard.... Personne ne va echapper. Arretez les subterfuges. Nous on est vigilants ! Ce que nous regardons en face actuellement ce sont Art 37, Senat, Mal gouvernance.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 16:41, par Anita Manour En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    quelles que soient vos manœuvres ( des faux démissionnaires du CDP et toutes ces" déclarations anti démissionnaires") rien ne sera plus jamais le même au Faso ici. quand est-ce que vous allez enfin comprendre que la démocratie c’est l’alternance ? S’il vous plait vous avez assez rongé le pays comme ça. Laissez-nous en paix maintenant. allez-y vous reposez maintenant en profitant de ce que vous avez rongé. je ne suis pas une politicienne, mais sachez que les femmes sont prêtes aujourd’hui même si pour cela vous devez monter sur leur cadavre, afin que vous déguerpissiez ? trop c’est trop là !

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 16:41 En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Effectivement n’a pas tord hein. Les démissionnaires ne sont pas cohérent dans leur logique. L’opposition doit rester vigilante ne pas faire la cour aux démissionnaires. Elle doit les observer

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 16:42, par devantdouvou En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    ah wê ! J’adore ces genres de spectacles ! Pourvu que vous ’en venez pas aux mains ou aux armes ! Bagarrez sans déchirer les habits. Le combat des idées ! Bonne continuation !

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 16:43, par verdad En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    méfions nous de ses démissionnaires ils ont fortement contribuer a faire basculer le peuple dans la situation où il se trouve actuellement.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 16:44, par lechangement En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Slt ! il faut comprendre assimi ; le choc a été telement dur qu’il ne se retrouve plus.tout ce qu’il raconte n’est pas nouveau.en t’approchant de blaise sache protèger tes joues car tu ne sauras pas d’où viendra la giffle

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 16:48, par Taribowest En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Une chose est certaine le Burkina nous appartient tous. Il est du devoir de ceux qui sont devant aujourd’hui de bien le préserver pour les générations futures. Sachiez que l’histoire retiendra. Si votre nom est cité en héro merci dans le cas contraire c’est votre progéniture qui sera mécontent. A vous de bien jouer pendant qu’il est temps.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 16:50, par le conseiller En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Mon cher Assimi,donc vous croyez toujours en votre affaire la ?je veux parler du CDP.Tu ferais mieux de rendre ta démission toi aussi sinon tu n’auras que tes yeux pour pleurer.Laisse la famille Compaore gérer son affaire puisque c’est ce que veulent Antoinette,François, Blaise et autres...En tout cas pas sur qu’il y ait assez de place pour toi et ta famille dans l’avion qui va bientot transporter Compaore et Famille en destination du Quatar pour exil.C’est juste un conseil que je te donne et ce gratuitement.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 16:51, par Non a l’Embrouille En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    On parle de la sorcelerie de la vielle elle repond que la meteo est menacante dans son village... Art 37 , senat, mal gouvernance, c’est de cela qu’on vous accuse !!!! Nous ouvrirons les proces de Roc, Salif, Simon et les autres un peu plus tard (et rassurer vous serez appelles a temoigner) .... Personne ne va echapper. Arretez les subterfuges. Nous on est vigilants ! Ce que nous regardons en face actuellement ce sont Art 37, Senat, Mal gouvernance.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 16:52, par Afrique Emergence En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    L’erreur est humaine mais la bêtise se caractérise par la persévérance dans la maladresse.Personnellement, j’encourage ceux qui se sont détournés du mal.Il n’est jamais tard de bien faire.J’invite les autres à s’abstenir de toute action d’insistance dans l’étourdie.Acceptez de mourir pour que vive le Burkina.Nous serons mieux avec la critique de nos propres actions.Notre ennemie restera le pouvoir à vie.Que Dieu bénisse le Faso !

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 16:52, par sabass80 En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    c’est tout simplement dégueulasse.ces démissionnaires n’orront rien comme arguments pour dénoncer ce régime qu’ils ont eux même contribuer à forger sur mesure.
    que l’opposition fasse très attention avec ces aigris.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 16:54, par laafi En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Mon cher Assimi. Norbert Zongo disait que la vrai opposition viendra du CDP et c’est ce qui se passe actuellement. C’est quelle paix vous parlez, la paix c’est pas les paroles mais les actes. dans tout les cas, tous ceux qui aiment ce pays soutiendront la limitation du mandat.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 16:55, par tinga En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    le cdp est mort.Assimi et les trois(03) aussi sont morts politiquement.je conseille à Assimi KOUANDA de jurer que son parti va abandonné le projet de modification de l’article 37.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 16:56, par Momo En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    C’est pas faux les propos attribués aux démissionnaires. Quel est leurs buts ? Pourquoi maintenant ? Est-ce si facile de Trahir Blaise Compaoré ?

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 16:56, par changeons En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Monsieur le journaliste, épargner nous cette photo de Assami Kouanda. Vous n’avez pas sa photo récente bien arrangée même si la réalité est toute autre ?

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 16:58, par sony En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    c’est pitoyable Assimi kouanda et sache qu’il nest jamais tard pour bien faire.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 16:58, par Hampaté Ba En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    C est du déjà entendu, il ne pouvait que dire ça,c est le contraire qui ns aurait surpris. On est habitué à ces genres de reproche et de déclaration.Continuez seulement, le reveil risque d etre très difficile.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 16:58, par sougri nooma En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    la sincérité des démissionnaires reste à prouver !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 16:58, par Momo En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Est-ce si facile de trahir Blaise Compaoré ?

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 16:59, par CAUCHEMAR En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Monsieur KOUANDA, c’est franchement très triste de t’attendre parler ainsi. Tu es vraiment ridicule. Tu ne mérites vraiment pas la place que tu occupes. Tu ternis vachement l’image du CDP. Je suis très loin d’être militant CPD, mais je trouve que tu viens de prouver de A à Z que tu ne mérite franchement pas le poste que tu occupes. La démission de tous ces braves gens témoigne ton incompétente absolue à diriger ce parti. Alors je pense bien que tu n’es du tout fait pour la politique. Il serait mieux que tu cherches solution à ton mal.
    Bravo aux démissionnaires. Ils viennent de prouver la qualité de l’homme intègre. je leur tire mon chapeau.
    La Patrie ou la mort, nous vaincrons.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 17:00, par BEN En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    RIEN N ÉTONNE QUAND ON SAIT L’HISTOIRE RATTRAPE OU TU T ATTENDS LE MOINS, SI TU TRAHIS TON FRÈRE AMI NE SOIT PAS ÉTONNÉ DE CE QUI T’ARRIVE AUTOUR DE TOI
    BIEN FAIT SI TU REFUSE D’ACCEPTER LES CONSEILS DES RELIGIEUX, ILS SONT INSPIRES PAR DIEU, RECULEZ S V P

    SACHEZ LIRE LES SIGNES DU TEMPS, MÊME QUAND ON S’ESTIME FORT
    VOS VRAIS AMIS NE SONT DU CDP, FDABC, PEUT ETRE L’OPPOSITION ET SUREMENT LES RELIGIEUX HONNETES

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 17:00, par Hampaté Ba En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    C est du déjà entendu, il ne pouvait que dire ça,c est le contraire qui ns aurait surpris. On est habitué à ces genres de reproche et de déclaration.Continuez seulement, le reveil risque d etre très difficile.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 17:03, par beti En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    mon cousin avoue que c’est fini pour toi pour ton chef blaise si tu étais tres sage tu devais nuitament quitter le pays viens au soum je pourai te donner un coup de main avec ma veille sanili et tu ira en algerie en passant par kidal.il n’y a pas pur aveugle que celui qui refuse devoir

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 17:04, par Sû toogo En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    "l’accusation de vouloir installer le Sénat et de déverrouiller la clause limitative du mandat présidentiel" En vous lisant on comprend que dans votre fort interne vous reconnaissez que tout cela est mauvais pour le pays mais comme il faut que vous restiez au pouvoir, vous n’avez pas le choix. On aperçoit également que vous avez été vraiment surpris de ces démissions. Maintenant les langues se délient. On attend le jour où vous aurez le courage d’être vous-mêmes et non une marionnette.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 17:04, par Le fou En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Le secrétaire exécutif n’a pas tout à fait tort à propos du passé des démissionnaires.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 17:05, par Le Burkinabè de l’Ouest En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Peuple du burkina, soyez vigilent.. ca ne va plus tarder. Approvisionnons nous en carburant et en vivre. ils vont bruler le pays

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 17:05, par BEN En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    RIEN N ÉTONNE QUAND ON SAIT L’HISTOIRE RATTRAPE OU TU T ATTENDS LE MOINS, SI TU TRAHIS TON FRÈRE AMI NE SOIT PAS ÉTONNÉ DE CE QUI T’ARRIVE AUTOUR DE TOI
    BIEN FAIT SI TU REFUSE D’ACCEPTER LES CONSEILS DES RELIGIEUX, ILS SONT INSPIRES PAR DIEU, RECULEZ S V P

    SACHEZ LIRE LES SIGNES DU TEMPS, MÊME QUAND ON S’ESTIME FORT
    VOS VRAIS AMIS NE SONT DU CDP, FDABC, PEUT ETRE L’OPPOSITION ET SUREMENT LES RELIGIEUX HONNETES

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 17:08, par CAUCHEMAR En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Monsieur KOUANDA, c’est franchement très triste de t’attendre parler ainsi. Tu es vraiment ridicule. Tu ne mérites vraiment pas la place que tu occupes. Tu ternis vachement l’image du CDP. Je suis très loin d’être militant CPD, mais je trouve que tu viens de prouver de A à Z que tu ne mérite franchement pas le poste que tu occupes. La démission de tous ces braves gens témoigne ton incompétente absolue à diriger ce parti. Alors je pense bien que tu n’es du tout fait pour la politique. Il serait mieux que tu cherches solution à ton mal.
    Bravo aux démissionnaires. Ils viennent de prouver la qualité de l’homme intègre. je leur tire mon chapeau.
    La Patrie ou la mort, nous vaincrons.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 17:11, par beti En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    mon cousin avoue que c’est fini pour toi pour ton chef blaise si tu étais tres sage tu devais nuitament quitter le pays viens au soum je pourai te donner un coup de main avec ma veille sanili et tu ira en algerie en passant par kidal.il n’y a pas pur aveugle que celui qui refuse devoir

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 17:12, par inspecteur En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    il n’est jamais tard pour bien faire, reconnaitre ces erreurs est un acte de patriotisme et l’amour pour son peuple.ils sont pas d’accord aujourd’hui avec vous quand bien même ils étaient les vrais piliers du CDP.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 17:14, par sidyeta En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Assimi tu sera encore huée dè la prochaine fois ça ne seras pas seulement mais accompagné de jets de pierres

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 17:16, par Le fou En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Le secrétaire exécutif n’a pas tout à fait tort à propos du passé des démissionnaires.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 17:16, par Un patriote En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    C’est vrai que vous êtes tous dans le même sac mais eux ils ont eu au moins l’intelligence de savoir que le cdp n’a plus d’avenir dans notre pays où rien ne sera plus comme avant et aussi le mérite de chercher à se racheter en s’alignant aux aspirations profondes de notre peuple. Si vous êtes malins oubliez le sénat et la révision de l’article 37 avant qu’il ne soit trop tard. Vous croyez vous appuyer sur la garde présidentielle pour protéger blaise et son régime. Il faudrait que vous le noter aujourd’hui que ces militaires sont des fils des hommes et des femmes burkinabé du pays profond et non ceux de blaise, il est donc certain qu’ils savent où se trouve la vérité et s’aligneront au temps opportun à la volonté du peuple. Referez vous à ce qui s’est passé au Niger !!!! ça sera pareil au Burkina si vous continuez sur cette lancé.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 17:17, par le sage du boulgou En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    assimi tu as la memoire tres courte en matiere de trahison celui que tu defends a trahi en 1987 celui la meme qui il appelait son ami et frere

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 17:17, par Thunder En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Ce n’est que le début du commencement de la descente aux enfers. Ce raisonnement est enfantin en politique. Vous devez avoir honte de parler de trahison de Blaise Compaoré, celui-là même qui a tuer son presque frère Sankara pour le pouvoir. N’ayez pas peur, le peuple du Burkina est assez mure pour vous éviter une chasse aux sorcières quand vous serez partis des affaires. Mais pour ça, il faut savoir partir !

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 17:19, par The Watcher En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Pathétique comme réponse...
    On se croirait dans un film sur la mafia où le "parrain" crie à la trahison dès qu’un membre du "clan" désapprouve la gestion des "affaires". Ce qui est malheureux, c’est que ce film est bien réel et se déroule sous nos yeux...
    Mais comme nous ne sommes pas aveugles, nous voyons aussi (entre les lignes) que c’est la panique à bord du bateau "CDP" ! Il rappelle un certain bateau réputé insubmersible lors de sa mise en eau, et qui a été "vaincu" par... un simple iceberg placé sur son chemin ! CDP = TITANIC ?

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 17:19, par Ola En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    ces arguments sont justes et nous rappellent à quel point cette démission est animé par des intérêts personnels et non pour le bonheur de notre peuple travailleur

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 17:19, par FILS DU PAYS En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    je peux bien respirer maintenant.finalement notre 1er responsable a raegi.ils n’ont qu’à bouger meme.ceux qu’ils voulaient monopoliser le parti.on trouyvera des gens pour les remplacer

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 17:21, par Upright Man En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Bravo Assimi ! Analyse pertinente et reelle. Ces mange mils on en effet profite de Blaise et ont contribue a ternir une image qu’il tente vainement d’assainir. Quand ils ont realise que le sac de mil a ete ferme, ils virevoltent sans scripule vers l’opposition. Je n’aime pas Blaise avec son nepotisme et son pouvoir corrompu. Il est temps pour lui de se rendre compte que ces cupides qui lui parlaient dans l’oreille chaque jour n’etaient que ses propres enemis. Il est aussi temps qu’il comprenne que la roue tourne et a chacun son tour chez le coiffeur : hier il a fait la meme chose et meme pire a Thomas Sankara, Henri Zongo, Jean Baptiste Lingani etc.. Mais qu’il comprenne qu’il est temps de s’en aller avec dignite, au pire de le regretter un jour ! Le monde a evolue, un capitaine niveau BAC (juste apres le Lycee) ne peut plus dirriger pendant longtemps un etat en ce 21e siecle. La preuve de sa carrence intellectuelle reside dans sa recente incapacite a raisonner ou a se defendre devant de simple journalistes de RFI. Et cela met a nu le fait qu’il ne dependait intellectuellement que de Rock, Simon, Bognessan, Salif Diallo etc.. pour dirriger. Tu ne peux pas continuer a dependre eternellement de tes plus eduques ministres, conseillers etc ... ils n’ auront plus de respect pour toi a la longue et ils en auront marre et ca ne fait ni ta dignite ni celle du vaillant peuple Burkinabe qui ne merite pas ca non plus. Salif, Simon et Rock sont des clannistes, divisionnistes et tribalistes on ne veux pas d’eux sur la scene politique Nationale encore.. Au vu de ce qui se passe dans les autres pays, nous voulons des gens qui ont des perspectives beaucoup plus republicaines et supranationales. Ils doivent d’ailleurs des comptes au peuple Burkinabe pour leurs crimes tout comme Blaise et son frere. En somme on veux du sang nouveau, des pensees nouvelles et contemporaines.. On a marre de tout ces troubadourds et criminels affranchis qui s’eternisent dans nos hautes hierrachies, point final !

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 17:21, par Non a l’Embrouille En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    On parle de la sorcelerie de la vielle elle repond que la meteo est menacante dans son village... Art 37 , senat, mal gouvernance, c’est de cela qu’on vous accuse !!!! Nous ouvrirons les proces de Roc, Salif, Simon et les autres un peu plus tard (et rassurer vous serez appelles a temoigner) .... Personne ne va echapper. Arretez les subterfuges. Nous on est vigilants ! Ce que nous regardons en face actuellement ce sont Art 37, Senat, Mal gouvernance.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 17:22, par Wech En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    S’ils en sont arrivés à trahir ainsi leur protecteur, SEM Blaise COMPAORE, ce n’est pas son Parti qu’ils ne trahiront pas.
    Blaise a trahi son frère d’arme, non ? Tout se paye sur terre et ce n’est que le début du film

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 17:23, par Ola En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    ces arguments sont justes et nous rappellent à quel point cette démission est animé par des intérêts personnels et non pour le bonheur de notre peuple travailleur

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 17:24, par patrick En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    QUE DIT L ARMEE DANS TOUT CA, ?EST CE POUR CELA QUE LES ETOILES DES GENERAUX ONT ETE SORTIES ET PORTEES SUR LES EPAULETTES DE PERSONNES POUVANT SUIVRE LA CADENCE DE DESOLEE ?POURQUOI LE PRESIDENET NE DIT TOUJOURS RIEN, ?REMARQUONS ENSEMBLE : SI BLAISE SE RETIRE DU POUVOIR IL N Y AURA PAS DE PROTESTATION S IL SE PRESENTE EN CANDIDAT OU PROPOSE SON FRERE LES RUES SERONT BONDEES. QUE FAIRE DANS CE CAS SI NOUS VOULONS LA PAIX, ?

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 17:24, par Digne Yarga En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Mr Assimi Kouanda vient de prouver encore une fois son amateurisme en politique. Mr Kouanda, sachez que la politique est la saine appreciation des realites du moment. Parce que Rock, Simon et Salif ont defendu des idees contraires a ce qu’ils avancent a present n’enleve en rien la noblesse de leur position. La politique est ainsi faite. Blaise Compaore a defendu la revolution et insultait le President Jean Baptiste Ouedraogo devant des foules massees a la place de le revolution (maintenant place de la nation). Il a aide son ami Sankara a mettre en place les Comite de Defense de la Revolution (CDR) qui terrorisaient les populations. Mais cela ne l’a pas empeche a un moment donne de faire volte face, de liquider ses camarades et d’instaurer la rectification. En politique, le passé importe peu. Seul le present compte. Apprenez la politique avant de la faire Mr Assimi Kouanda.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 17:25 En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Si les démissionnaires créent un parti et prennent le pouvoir, le pays ressemblera à la gestion du CDP dans les années 92 à 2011 où quelques individus se disaient : " le pays là c’est pour nous si tu fais on te fait et y a rien". Si c’est le CDP qui continue, on assistera à une patrimonialisation du pouvoir avec une démocratie à élection libre mais pas sans contrainte. c’est le parti unique.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 17:25, par DOUGOU En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    meme si ce que tu dis est vrai tout le monde sait que blaise est le vrai patron du CDP et on sait que ces un dictateur en temoigne les evenements de KAYA. ces vrai que qil ont soutenu cette dictature mais aujourdhui ils disent non.Soutient a eu x

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 17:28 En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Déclaration de panique.... Laissons venir seulement. Ce n’est pas nouveaux de telles arguties. On les as déjà entendues au Sénégal avec un certain Macky Sall, aujourd’hui Président de la République.

    De quel droit l’autre peut être à son poste à vie et que "ceux qu’il a généreusement fait ne peuvent rien devenir ?" Et c’est quoi un capitaine, si des gens ne l’aident pas à définir un projet de société. Alors balle à terre, chères bonnes gens. La peur est du côté de celui qui insulte... et dénigre.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 17:28, par patriote En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Enfin le départ des tirs croisés. Ca sent l’implosion. On assiste la à l’ acte un du conflit familial exposé en public. On voit là que le semblan dunit que M. l docteur assami voulait nous faire avaler nest autre qu’un leur. Blaise va partir et c’est sa propre famille qui va lui ouvrir la porte.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 17:30, par sk En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    vraiment on ne comprend plus rien de nos hommes politiques, tous des caméléons. on change de couleur en fonction du moments

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 17:31, par The Watcher En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Et pour être complet sur le sujet, reconnaissons au moins à ces "matelots" (NDLR. les démissionnaires), la sagesse d’avoir "sauté" dans des canots de sauvetage avant le naufrage du "grand bateau" !
    Leur acte fera quelque peu office de repentir (auprès du peuple), et ça ce n’est pas rien...

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 17:33, par FILS DU PAYS En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    je peux bien respirer maintenant.finalement notre 1er responsable a raegi.ils n’ont qu’à bouger meme.ceux qu’ils voulaient monopoliser le parti.on trouvera des gens pour les remplacer.c’est la jeunesse du CDP qui gagne !

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 17:35, par pierre En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    tous les démissionnaires avancent les mêmes raisons donc il faut que le C D P revoie sa copie.
    En réalité c’est la F E D A P C qui a récupéré le C D P . au détriment des membres fondateurs. donc c’est normal qu’ils se plaignent
    DONC CE SONT DES SERPENTS QUI SE MORDENT

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 17:35 En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    tous le monde savait que assimi allait repondre comme cela. toi aussi assimi. blaise s est fait ou quoi.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 17:35, par moustico En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Mon cher Koanda bientôt vous aussi allez démissionner. Donc je ne prête pas d’attention à ce que vous vous dites car cela ne vient pas vous.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 17:38, par LE VRAI En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Mr KOUANDA, je pense que tu te trompes et tu cherches à te justifier, convaincre les militants mais on a compris que ta réponse n’ a pas pu convaincre tes militants tu verras que d’autres vont suivre le même pas et certains pas de lettres mais sans crier garde car de nos jours chacun se cherche et veut préserver la paix dans ce pays qui appartient à nous tous ok que DIEU bénisse le FASO.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 17:38, par Un Gondwanais En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Lorsque ce sera un événement, camarade SG, vous nous tiendrez informés. Le peuple est politiquement mûr comme il le dit, donc il saura faire la part des choses. Quant au fait que certains aient été faits par Blaise, c’est évident que c’est toujours le cas sous nos cieux. Voulez vous dire que quand on est fait par quelqu’un et qu’un jour ce quelqu’un prenne l’herbe, il faut le suivre ? En son temps, les ex n’avaient pas les couilles, afin le courage nécessaire, de la faire, parce que c’était le temps de "on te fait et y a rien" ; mais comme ce temps est révolu, vous comprenez que les langues se délient.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 17:38, par moustico En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Mon cher Koanda bientôt vous aussi allez démissionner. Donc je ne prête pas d’attention à ce que vous vous dites car cela ne vient pas vous.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 17:38, par VERITE En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    PITOYABLE ET LAMENTABLE CETTE SORTIE DU SEN-CDP.
    BLAISE AIME T’IL LE BURKINA ? J’EN DOUTE FORT. AIME T’IL LE POUVOIR ? JE DIS TRÈS CERTAINEMENT.
    DANS SON DISCOURS A LA NATION DU 31 DÉCEMBRE IL DÉCLARE VOULOIR LÉGUER UN BURKINA ..... MAIS MES FRÈRES DU CDP LE BURKINA N’EST PAS UN BIEN PERSONNEL. QUELLE SORTIE MALHEUREUSE DU PF.
    MON COUSIN KOUANDA AYEZ UN GRAIN D’HONNEUR ET NE SOYEZ PAS COMME CETTE FEUILLE MORTE
    DONT LE DESTIN EST D’ALLER OU LES VENTS L’ENTRAÎNENT. CECI EST VALABLE POUR TOUS LES CADRES DU CDP. LE BURKINA EST ÉTERNEL ET TRAVAILLONS A LAISSER UN PAYS FORT AVEC DES INSTITUTIONS FORTES ET NON UN HOMME PROVIDENTIEL.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 17:39, par Femme de caserne En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    De toutes les façons,continuez à vous rentrer dedans. Je vous rappelle que les portes des prisons sont grandement ouvertes. Vous allez vendre l’eau sous la pluie dans ce pays. Norbert Zongo avait prédit que le CDP allait s’exploser tôt ou tard. Ca commence à venir comme dit les militaires.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 17:39, par Tapsoba R(de H) En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Qui n a pas d anbition en faisant de la politique ? Blaise n avait-il pas d ambition en créant l odp/mt puis le cdp ? Dans un parti démocratique aux jeux ouverts ,chacun fait de son mieux,pour peu qu on lui accorde la chance,pour gravir des échélons jusqu au sommet.De quel droit Blaise peut-il etre ambitieux tout en le reniant aux autres depuis 28 ans ? Obama n avait t-il pas été ambitieux qu il ne serait pas président des USA .Sarkosy a bousculé l ordre établi en France pour diriger ce pays alors qu il n était meme pas le favori de son mentor Chirac qui ne pouvait pour autant rien contre le destin d un homme qui a eu la chance d adhérer á un parti démocratique dans un pays de droit.Alors´si vous n etes pas ambitieux ,souffrez que d autres le soient.En tous les cas,on saura dans quelques semaines si cette signée est un non évenement.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 17:39, par LE VRAI En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Mr KOUANDA, je pense que tu te trompes et tu cherches à te justifier, convaincre les militants mais on a compris que ta réponse n’ a pas pu convaincre tes militants tu verras que d’autres vont suivre le même pas et certains pas de lettres mais sans crier garde car de nos jours chacun se cherche et veut préserver la paix dans ce pays qui appartient à nous tous ok que DIEU bénisse le FASO.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 17:39, par zaksoba En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Cette déclaration est plate, mais elle dit quand même des vérités qu’on ne peut pas occulter. L’attitude de Roch, Salif et Simon est quelque peu scandaleuse. Quand eux ils dirigeaient le parti, chaque fois que quelqu’un a démissionné du CDP en invoquant le manque de démocratie, ils n’avaient pas de mots assez durs pour fustiger la personne. Or ces trois là ont géré le CDP comme leur bien privé, décidaient entre eux en disant toujours que "le patron a dit que..", promu leurs larbins (surtout Salif) aux postes de députés ou de ministres.Lorsque Diabré a lancé le RPC, ancêtre de l’UPC, Roch, Salif et le Larlé se sont déplacés à Manga pour le traiter publiquement d’ingrat envers Blaise Compaoré et l’insulter copieusement. Finalement, c’est Diabré qui a eu raison puisque eux sont en train de le rejoindre. Leur attitude est indécente parce que au Burkina, personne n’a bénéficié comme eux du pouvoir de Blaise, que ce soit au niveau des postes de puissance ou des largesses financières. Salif tout puisant dircab de Blaise a fait la pluie et le beau temps et gagné beaucoup d’argent. Simon s’est copieusement enrichi à la CGP et à la Mairie où ils a laissé des dossiers compromettants. Roch, après avoir pillé la BIB, a occupé depuis 1989 des hauts postes qu’aucun cadre de ce pays n’a occupé, privatisé les entreprises pour ses amis commerçants, dilapidé le budget de l’assemblée nationale, et est devenu milliardaire par ce biais. Et tout ce monde devient subitement opposant tout simplement parce Blaise a refusé de leur laisser le parti. Au congrès de Mars 2012, si Blaise avait laissé Roch, Salif et Simon à la tète du CDP, seraient ils aujourd’hui dans l’opposition, Non ! Ils seraient en train de chanter la mise en place du Sénat et la révision de l’article 37.Roch e toute façon avait clamé que l’article 37 était anti démocratique. Ces gens ne sont pas crédibles et les burkinabè ne sont pas dupes !

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 17:40, par moustico En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Mon cher Koanda bientôt vous aussi allez démissionner. Donc je ne prête pas d’attention à ce que vous vous dites car cela ne vient pas vous.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 17:40 En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Bla Bla Bla ...........................................
    vous allez foutre le camp de toutes les façon on ne veu plus de vous démissionnaire ou pas !
    vous avez trop piller le pays, bandes d’égoïstes sans vergogne !

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 17:41, par Kiisg-ziri En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    assimi, tu n’as pas encore compris que c’est la fin du cdp ?

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 17:41, par LAVERITE En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Merci Monsieur le SEN du CDP de lever le doute. Le peuple est désormais convaincu du divorce.

    Vive l’alternance.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 17:42, par XXL En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Les gars prenons garde de ses vautours du pays,seul le BON DIEU connait le fond de cette affaire au CDP. Vous connaissez bien la bouche de ses politiciens qui ne font que préparer leurs vies après retraite (ROCK,SALIF,SIMON.... Leurs postes que chacun conserve(ASSIMI...) sans se soucier du peuple,le même peuple qui les a poster là-bas. De toute façon nous on(le peuple) attend 2015. Profitez en car le film prend fin bientôt.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 17:43, par ZERO En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Ecoutez,qu’est ce que ces gens peuvent proposer de crédible au peuple burkinabè ?Roch a l’image d’un affairiste qui est habile dans l’art de se remplir les pôches.Salif est reconnu comme un méchant homme.Simon,un homme zélé.Aucun d’eux ne reflète l’image de bon démocrate soucieux du bien-être des populations.Ils sont à la base des maux qu’ils reprochent aujourd’hui au régime qui leur a permis de s’enrichir sur le dos du peuple.Je leur colle la note de 0/20.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 17:44, par WENDLASSIDA En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    SACHEZ LIRE LES SIGNES DU TEMPS, CAR LA FIN D UN RÈGNE EST PROCHE
    CHER PRÉSIDENT, N ÉCOUTER LES CDPISTES NI FDABCISTES, ILS NE SONT PAS ATTENTIFS AU BIEN COMMUN

    TOUS LES RELIGIEUX SAGES VOUS REGARDENT MAINTENANT PUISSAMMENT CAR VOUS N ÉCOUTER QUE DES ÉGOÏSTES ET DES IRRESPONSABLES EN MATIÈRE DÉMOCRATIE

    JE VOUS DEMANDE DE N NÉGOCIER UNE SAGE ET INTELLIGENTE CAR DIEU N EST PLUS DERRIÈRE VOUS

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 17:46, par Powerfull En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    A travers cet article je vois que nos demissionnaires sont sincères. Tout compte fait, restez sur votre position.un homme ne recule pas.man must struggle.
    Assimi, vous ferez mieux de commencer à vous rallier parce qu’il y aura pas la place pour vous . bientôt la chute.nos demissionnaires, soyez prêt parce que vous allez tout entendre.faites la sourde oreille.
    Je vous mets en garde(demissionnaires)si vous trahissez le peuple Burkinabe.
    Je vous le déclare à partir de ce soir que mon arsenal de guerre est en place.
    Time will tell, just wait and see

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 17:46, par Burkinbi En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Seuls les imbéciles ne changent pas.
    On a bien le droit de changer d’opinion et surtout face à la mobilisation du peuple contre :
    - la modification de l’article 37
    - la mise en place du Sénat.

    A bon entendeur...

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 17:47, par zaksoba En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Cette déclaration est plate, mais elle dit quand même des vérités qu’on ne peut pas occulter. L’attitude de Roch, Salif et Simon est quelque peu scandaleuse. Quand eux ils dirigeaient le parti, chaque fois que quelqu’un a démissionné du CDP en invoquant le manque de démocratie, ils n’avaient pas de mots assez durs pour fustiger la personne. Or ces trois là ont géré le CDP comme leur bien privé, décidaient entre eux en disant toujours que "le patron a dit que..", promu leurs larbins (surtout Salif) aux postes de députés ou de ministres.Lorsque Diabré a lancé le RPC, ancêtre de l’UPC, Roch, Salif et le Larlé se sont déplacés à Manga pour le traiter publiquement d’ingrat envers Blaise Compaoré et l’insulter copieusement. Finalement, c’est Diabré qui a eu raison puisque eux sont en train de le rejoindre. Leur attitude est indécente parce que au Burkina, personne n’a bénéficié comme eux du pouvoir de Blaise, que ce soit au niveau des postes de puissance ou des largesses financières. Salif tout puisant dircab de Blaise a fait la pluie et le beau temps et gagné beaucoup d’argent. Simon s’est copieusement enrichi à la CGP et à la Mairie où ils a laissé des dossiers compromettants. Roch, après avoir pillé la BIB, a occupé depuis 1989 des hauts postes qu’aucun cadre de ce pays n’a occupé, privatisé les entreprises pour ses amis commerçants, dilapidé le budget de l’assemblée nationale, et est devenu milliardaire par ce biais. Et tout ce monde devient subitement opposant tout simplement parce Blaise a refusé de leur laisser le parti. Au congrès de Mars 2012, si Blaise avait laissé Roch, Salif et Simon à la tète du CDP, seraient ils aujourd’hui dans l’opposition, Non ! Ils seraient en train de chanter la mise en place du Sénat et la révision de l’article 37.Roch e toute façon avait clamé que l’article 37 était anti démocratique. Ces gens ne sont pas crédibles et les burkinabè ne sont pas dupes !

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 17:50, par ZERO En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Ecoutez,qu’est ce que ces gens peuvent proposer de crédible au peuple burkinabè ?Roch a l’image d’un affairiste qui est habile dans l’art de se remplir les pôches.Salif est reconnu comme un méchant homme.Simon,un homme zélé.Aucun d’eux ne reflète l’image de bon démocrate soucieux du bien-être des populations.Ils sont à la base des maux qu’ils reprochent aujourd’hui au régime qui leur a permis de s’enrichir sur le dos du peuple.Je leur colle la note de 0/20.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 17:51 En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Bonjour le déballage. C’est la panique !!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 17:54, par 07 janvier En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    il ne sert a rien de faire du saupoudrage. Vous etes tous pareils. a la decharge des demissionnaires ,ils vont eviter au pays le spectre de la guerre civile, Autant vous aviez beaucoup de choses a dire sur eux ,autant ils ont beaucoup de choses a dire sur vous. Qui plus que salif Diallo ,simon et Roch ont assis Blaise dans son fauteuil avant que vous vous prevalez aujourd hui d une gestion transparente du cpd . Que les tricheurs ne trompent qu eux meme mais pas le peuple digne et fier du Burkina.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 17:54, par le sage En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Demissionaires ou partisans du CDP,foutez nous la paix. C’est judgement ce genre de querelles intestine entre vous qui mettra la poudre au feu pour detruire notre chere Faso. Vous contribuez tous a la destruction de ce si beau pays. Laissez du sang neuf venir aux affairs pour que reigne la paix.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 17:54, par le conseiller En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Mon cher Assimi,donc vous croyez toujours en votre affaire la ?je veux parler du CDP.Tu ferais mieux de rendre ta démission toi aussi sinon tu n’auras que tes yeux pour pleurer.Laisse la famille Compaore gérer son affaire puisque c’est ce que veulent Antoinette,François, Blaise et autres...En tout cas pas sur qu’il y ait assez de place pour toi et ta famille dans l’avion qui va bientot transporter Compaore et Famille en destination du Quatar pour exil.C’est juste un conseil que je te donne et ce gratuitement.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 17:55, par YN En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Il y a des moments où le silence vaut mieux que le discours ! Ce qui est dit là est connu par le peuple qui suit vous tous de près. Y a rien de nouveau sinon que la classe dirigeante se ridiculise devant le peuple et ça c’est pas la hauteur d’esprit et ca ne rassure pas que vraiment les gens sont là pour refléchir au maux qui nous minent !
    Il vallait mieux se preparer davantage pour nous dire les éléments qu’ils ont eu à dire au BIG BOSS qui vous utilisent tous d’ailleurs comme des pions de chaque moment de son reigne y compris vous qui écrivez aujourd’hui et sur lesquels il a dû les dire d’aller où ils veulent ...on sera mieux édifier !

    Wait and see what is going to happen now.....

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 17:56, par a.k.a Z En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Tout ça est vrai à 90% ou même 100%, Messieurs du BPN !
    Mais la question n’est plus la malheureusement : les gens semblent être justes contents parce que le CDP a restitué maintenant à l’opposition sa masse critique de personnalités pour animer sainement la vie politique nationale, que l’on soit pour ou contre le SENAT ou l’article 37.
    Nous aurons donc trois pôles politiques : votre mouvance, celle de Roch et al, et celle de Zéphirin...ça personne ne peut dire que ça ne sera pas déjà une grande victoire pour le pays.
    Si un referendum était organisé hier sur l’article 37, tout le monde sait que le oui serait passé largement et sans fraude même je vous le concède. Aujourd’hui, cela serait bien entendu diffèrent.
    Je conseille donc de ne pas nous perdre le temps et de l’argent en procès inutiles contre ces gens...et préparez-vous pour une bataille dont le Burkina en sortirait vainqueur. Les millions, s’ils les ont voles, ils ont l’occasion ultime de les utiliser à dessein pour le pays, de la même manière j’espère que les millions d’en face aussi.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 17:57, par Benaocyn En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Première leçon : Le CDP était devenu comme un oiseau trop lourd, tellement lourd que ses ailes ne pouvaient plus supporter son poids et lui permettre de voler aisément. Et ce qui devait arriver arriva, processus somme toute normal

    Deuxième leçon : "Quand la dictature s’installe, personne n’y échappe, pas même les personnes par qui elle ’est enracinée" (Dixit Norbet Zongo) - Les nouveaux dirigeants doivent bien méditer cela, car bien avant eux il y en eu de plus zélés. Que sont-ils devenus ? Passez en revue les cadres, civiles et militaires, qui ont assis et conforté le régime en place, et vous verrez. "Le renard passe passe, chacun à son tour"

    Troisième leçon : " Si tu es cause que quelqu’un devient grand, tu cours à ta perte" (Dixit Norbet Zongo) - On peut toutefois nuancer, car si tu es cause que quelqu’un devient grand, tu peut aussi être cause qu’il devienne petit.

    Quatrième leçon : L’opposition qui peut faciliter et accélérer l’alternance ou l’alternative au B.F. devait forcement venir du parti au pouvoir, à l’image de Maki SALL au Sénégal. Il fallait avoir le courage, ce qui n’était pas pas facile. C’est fait et bonne chance nous tous

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 17:58 En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Celui là, va dire un jour qu’on lui a pointé une arme pour qu’il dise ses inepties.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 17:59, par RV En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    C’est de l’ingratitude envers Blaise mais peut-être de la gratitude envers le peuple. Ce départ, espérons, va renforcer la démocratie s’ils sont sincères et non des aigris ou des taupes de Blaise. VIGILANCE !

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 18:00, par L1254 En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    faut féliciter l’ensemble des camarades pour avoir eu le courage pour participer à ce mouvement au sein du parti. Il s’agit de l’intérêt du Burkina Faso, il s’agit de la paix sociale, il s’agit de la stabilité, il s’agit enfin de la conservation des acquis aussi bien démocratique, économique au plan social que nous avons engrangés depuis l’avènement du processus démocratique ».

    A quand votre parti politique ?

    « C’est des informations que vous aurez en temps réel lorsque ça se fera. Pour l’instant nous ne sommes pas à ce stade ».

    Vous aviez affirmé en son temps que la limitation du mandat présidentiel est anti démocratique ?

    « L’erreur est humaine. En tout état de cause, je fais mon mea culpa ;Il faut faire l’économie des réformes concernant l’article 37 et l’économie de la mise en place du Sénat. Nous avons un problème au sein de notre parti sur des questions politiques. Nous sommes prêts à toutes les discussions avec toutes les parties. Nous expliquerons quel rôle nous comptons jouer au plan national. »

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 18:01, par EmS En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    On verra comment les apprentis politiciens vont gerer le CDP. Assimi, c’est pas de ta faute. On sait tous que tu es une victime, mais officiellement tu dois porter sur toi la gestion familiale, clanique, clienteliste et médiocre des Compaoré. Avec cette démission, que vous voulez ou pas, Kossyam changera de locataire en 2015. "touk guili", "on gagne ou on gagne", tout ça c’est fini car seuls les incapables resteront au CDP.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 18:01, par KORO TANK En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    En tant qu’universitaire tu n’as pas volé haut en te contentant de lapalissades comme les importants services rendus au maître.
    En bon démocrate, il aurait fallu prendre acte tout en te disant que ce qui leur est arrivé pourrait être ton sort futur.
    Courage à tous ceux qui se battront contre l’instauration d’une monarchie au BURKINA d’où qu’ils viennent.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 18:03, par KK En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    toi assami, faut pas te chercher heinn !!. faut rester là à faire des déclarations seulement. quand un cailloux tombe du ciel chacun protège sa tete.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 18:05, par sidketa En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Belle analyse monsieur Koanda !Pourquoi ne se plaignaient ils pas lorsqu’ils étaient aux affaires ?Ces monsieur ont dirigé le pays pendant longtemps et depuis qu’ils ne sont plus aux commandes, problème !Je prends le peuple entier à temoin.c’est juste leurs interêts personnels qui justifient cette démission.
    Salif Diallo a été éjecté du systeme quand Roch était à la direction du parti et j’entend encore ce dernier et Simon Compaoré vilipender Salif à la radio.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 18:06, par Witoubyaanda En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Vous voyez bien que ça n’interesse personne votre déclaration ; alors ne forcez pas. ayez le courage de ne pas nous enfoncer dans le merdier que vous concoctez. De toute façcon ni vous, ni les demissionnaires ne pourront rien changer à la marche du peuple burkinabè quand il se lèvera.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 18:07, par le Revenant 37 En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Quand Roch Marc C.Kaboré était le président de l’Assemblée Nationale en 2009,la main sur le cœur,il était parfaitement d accord par rapport à la modification de l’article 37et la mise en place du Sénat dans la constitution mais pourquoi replier maintenant en disant : manque de démocratie et de déverrouiller la clause de limitation du mandat présidentiel "l’eau qui est déjà verser ne pourrait sans aucun doute être ramasser" mais nous partisans du CDP nous sont serein et prêt à bâtir un Burkina dans la démocratie.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 18:07, par wend-yaogda En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    De toute façon,ça c’est entre vous,régler vous les comptes. Nous, on veut un changement catégorique en 2015.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 18:14, par LA HONTE En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    ca fait vraiment pitie cette affaire
    si tu t’etais tu c’etait mieux

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 18:14, par Koumbem Tipousga En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Continuez de faire l’autruche. Nous on est devant. Si les démissionnaires actuels, les refondateurs et Amplias Lankoandé disent qu’il n’y a pas de démocratie, il faut corriger au lieu de chercher des poux sur un crane rasé. On n’a pas besoin d’être au CDP pour savoir qu’à l’image du pays, il n’existe aucune démocratie. On gère comme en royaume et on se plaint que les gens sont ingrats. Ne dit-on pas que seuls les imbéciles ne changent pas ? Monsieur Koanda, vous avez suivi les sorties hasardeuses des petits comme les Alpha Yago pour vilipender les anciens oui ou non ? Personne ne vous pleure. Continuez de lamenter et de chercher des justification. Ce qui est sûr la chute du parti n’est pas loin. Vous n’avez plus de militants qui vont rester sereins. Comme l’a dit Kabila quand il parlait de Mobutou : Il est fini la.

    Bonne chance quand même.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 18:16, par TIONON BI En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Mr le SG sache que ces mêmes démissionnaires ont de par le passé tenu des discours pareils et aujourd’hui ils ont compris.
    Donc nous ne serons pas étonnés que tu te retrouves dans une telle posture.
    C’est vraiment dommage que vous manquez toujours d’inspiration quand il s’agit de vous defendre.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 18:16, par Kladjou En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    o Les anciens CDR reconvertis en CR, puis ODPMT et maintenant en CDP s’affrontent maintenant au grand jour à l’artillerie lourde. Après avoir été une bananeraie pendant près de 25 ans à l’ombre, rivalisant de talant en intrigue, délation, faisant et défaisant premiers ministres, Présidents d’assemblée nationales et hauts dignitaires (Bognessan, mon Parent Mélégue et Roch ) pour ne citer que ceux-là en savent quelque chose, le tout sous le regard bienveillant du Président Compaoré, le temps serait t-il venu de laver le linge sale du grand CDP sur la place publique ? Vivement que cela arrive au bonheur du peuple Burkinabè. Le CDP construit sur le principe du centralisme démocratique stalinien, n’a jamais rien de démocratique dans son essence et le partie n’a jamais fait d’autre que la volonté de de son vrai chef : Blaise Compaoré. les SEN ne sont que les appendices pour le décor. Ce parti a présidé au destiné de BF depuis plus d’un quart de siècle, Au-delà de nombreux réalisations physiques qu’on pourra mettre à son actif mais que les générations futures vont payer au prix fort car réalisées le plus souvent à plus de 80% sur prêts externes, a installé un clientélisme et un ’affairisme jamais égalé dans notre pays. Ceux qui avaient des protecteurs dans la haute hiérarchie du CDP et les hommes appelés aux affaires avaient pignon sur rue et pouvaient détourner, voler si vous voulez et il n’y avait rien. "le chien aboie et la caravane passe" disait Simon Compaoré". J’en connais un parmi les bonzes démissionnaires aujourd’hui qui était mon voisin dans les années 1986 avec une vielle SUZIKI dame bleu comme unique monture lui et Madame (portait, les deux enfants à l’école sur la Suzuki jusqu’en 1987, et qui est aujourd’hui multi milliardaires avec un parc auto, et n’a jamais été homme d’affaire officiellement. La différence entre lui et moi est que lui après le 15 octobre est allé à fond aux CR parce que proche du Boss, puis ODPMT du quartier et le reste a suivi. Avec le premier programme d’ajustement structurel d’environ 180 milliard de francs CFA et l’avènement de nombreux programmes et projets bilatéraux et l’avènement des premières communes urbaines, le TGV de l’enrichissement illicite a été lancé. personne, ne contrôlait plus personne. il suffisait d’être parrainé. De nombreux chantiers en tout genre furent engagés , les sociétés écrans et les bureaux d’étude fictifs créés pour exécuter les travaux et piller le pays
    Il n’y aurait pas de vrai débat politique et de démocratie sans une implosion du CDP. ceux qui ont aujourd’hui quitté le navire sont ceux qui avaient réfléchi et mis en place les méthodes les plus anti démocratiques dans notre pays multipliant débauchage d’opposants, sabotage de l’opposition avec création d’aides candidats. Il vous souviendra du triste spectacle servit sur le plateau de la télé national par le Sieur Laurent Bado savamment préparer par un des hommes actuellement partis du CDP et qui a politiquement tué Laurent Bado et Emile Paré avec comme prime l’explosion de l’OBU ! L’histoire voudrait que ce soient ces ténors qui aillent au charbon aujourd’hui pour déjouer la stratégie dynastique que le clan Compaoré veut mettre en place pour rester aux affaires ad vitam Aeternam ! Compaoré serait-il aujourd’hui victime de sa propre stratégie ? Il a cru qu’après avoir permis l’accès libre à des ténors à l’argent, auteurs d’abus voir d’assassinat de journalistes et d’opposant, le sexe (encore la fameuse formule du brave Simon : "Nous sommes les plus beaux, les plus riches et nous avons les plus belles femmes") t, ceux -ci allaient lui permettre d’installer une dynastie ! Oubliant qu’après l’argent, l’homme insatiable qu’il est, aspire à la gloire aussi, au tapis rouge en un mot au fauteuil. Il l’apprend à ses dépens. Son partie le CDP , ne sera plus l’intouchable, il est fragilisé et les querelle intestine ne font que commencée parce que ceux qui sont aux commandes, n’ont aucune carrure politique et ne sont que l’ombre d’eux-mêmes. L’argent va montrer ses limites parce que ceux d’en face sont aussi feuillus. Quoique le SEN fasse et déclare, la descente aux enfers à commencer pour ce parti qui en fait est la cause de la mauvaise gouvernance, le clientélisme, la gabegie en un mot est la cause du retard de notre pays parmi les autres nations. Nous sommes régulièrement parmi les trois derniers alors que nous ne connaissons que stabilité depuis les 26 dernières années selon le classement PNUD. Que se passerait-t-il s nous avons connus des troubles comme les deux ou trois pays que nous devançons ! Vivement que le changement arrive. Il suffit de regarder dans les autres pays ! Tout changement est synonyme d’espoir et donc de perspective de changement dans le bon sens. Les jours à venir sont porteurs de clarté !

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 18:17, par Panga En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Sommes nous vraiment au Burkina ? Mr Sachez que l’enfant du paysan du burkina profond vous tiendra pour responsables de tous de vos actes .Aussi réfléchissons par deux fois avant même de dire quoi ça soit dans la situation actuelle et surtout agir.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 18:18, par omega En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    oh la la !!le grand deballage vient de commencer !!!hi hi hi !!dites nous tout vous qui avez gerez ce pays ensmble pendant un quart de siecle !!pourvu que la presse publique joue le jeu pour nous permettre de jouir de ces moments de reglements de comptes qui ne font que commencer !!

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 18:19, par le coq En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Mangez vous et laissez nous tranquille ! Les demissionnaires au moins se sont repentis.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 18:19, par Tororoso En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Je ne suis pas politicien mais en en toute franchise, je pleure pour le camarade Kouanda. A ce niveau du parti, et à sa place je n’emploierai pas les termes ’INGRATITUDE, FIDELITE, TRAHISON’ envers le Président.
    Entre nous, si certains n’ont jamais eu d’attache qu’à la présidence, cela ne signifit-il pas que le président promeut les gens non pas pour leur compétences mais pour leur fidélité et par simple coterie ??? ce sont toutes ces façons de faire que les frondeurs ont l’air de vouloir combattre aujourd’hui si on lit ce qu’ils ont dit.
    ...... Soyez plus percutants !!!!!!!!! On se croirait dans un débat entre élèves du secondaire !!!!!!!!!!!!!!!!!!.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 18:20, par 1965 En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    ces arguments sont justes et nous rappellent à quel point cette démission est animé par des intérêts personnels et non pour le bonheur de notre peuple travailleur

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 18:20, par Niort En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    On s’en fou de vos déclarations Assimi KOUANDA, on ne veut plus de Blaise comme président et vive l’alternance au BF

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 18:20, par TIENFOLA En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    bravo monsieur KOUANDA. je parie que tu parle comme ROCH quand il était aux commendes de ce parti. ma peur pour toi est que tu ne te retrouve pas un jour au rang de ces indésirés du CDP ou pardon, de ces démissionnaires. les raisons de mon analyse sont simples. en effet le président du faso est passé maitre dans la trahison de ses amitiés. rappelons nous de camarades de la revolution : henry zongo, lengani, sankara etc. monsieur KOUANDA votre tour de trahison arrive et nous vous rappellerons vos propos au moment venu. courage

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 18:21, par Juriste En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    "Non évènement", mon oeil oui ! Un non évènement qui vous obligent à vous réunir.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 18:21, par Hum En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Sans commentaire. Quand les éléphants se battent...

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 18:27, par Badpress En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    viens ici, tu viens !
    vas ici, tu cours !
    arrête toi, tu t’agénouie
    Assimi yako ! tu ne pèses pas plus qu’un papillon,
    trahison ! trahison ! rapelle toi de celui qui a trahi son meilleur ami !
    tu n’a rien vu encore !

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 18:30, par haba En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Tout ca c’est votre probleme, ne nous detournez pas de notre combat, Roch, Simon, Salif,......toi meme Assimi, c’est meme pain du meme boulager....notre probleme aujourd’hui c’est le senat et l’article 37 !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 18:31, par Vatenguerre En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    "en attendant les actions qui seront menées dans les prochains jours pour éclairer davantage l’opinion publique..."
    ça commence à devenir intéressant !ça l’est même déjà...
    C’est tout de même bizarre que le médiateur n’ait pas pu retenir ses trois mousquetaires. Nous savons tous qu’ils ne sont pas blancs mais la vraie question qui mérite d’être posée est celle-là : Roch, Salif et Simon sont-ils plus obscurs que leur mentor Blaise COMPAORE ? On aime dire que entre deux mots il faut choisir le moindre. Moi j’ai choisi le camp des démissionnaires que je pense seuls capable de renverser la vapeur. Après quoi on se verra à mosstenga à Ouagadougou.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 18:33, par Bèlèkili En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Dans funérailles de policiers ; voleurs à quoi à voir dedans.
    Quand les éléphants se battent...
    Hum hum hum, hein, hein hein s’en m’a fout ooooh !!!

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 18:33, par 07 janvier En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Le prix Nobel de chimie Albert Einstein au soir de sa vie disait ceci, << de l,homme je ne retiens qu une seule chose : il est changeant et ondoyant. l,homme peut hair aujourd,hui ce qu il aimait hier>>. La justesse de cette assertion s applique aux demissionnaires du CDP . Surtout ne leur dites pas qu ils ont trahi car le pouvouir de Balise a commence avec la trahision de son meilleur ami thom sank a qui il refuse une tombe digne d un heros , trahision daqns trahision et cette maniere de d trahir signifie mourir deux fois. La justice immamente voudaris que ce qui vous faites a votre prochain vous revienne enh bien ou en mal selon lorientation de votre action ; C’est le boomerang de la vie.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 18:33, par on s’en fout En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Nous, le peuple, on s’en fout que ce soit des trahisons ou pas. Pourvu que les Salif, Roch, Simon et autres démissionnaires nous aident à nous débarrasser du CDP et de Blaise. Pour éteindre le feu, on n’a pas besoin d’une bonne eau.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 18:35, par haba En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Tout ca c’est votre probleme, ne nous detournez pas de notre combat, Roch, Simon, Salif,......toi meme Assimi, c’est meme pain du meme boulager....notre probleme aujourd’hui c’est le senat et l’article 37 !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 18:35, par Amadoum En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Rien que de la disgrace honteuse !
    "Ils ont quitte les bancs de l’universite pour occupier de hauts postes politiques".

    Tant que notre pays sera dirige par des gens qui raisonnent en ces termes, nous allons languir dans la misère a perpuite.

    Honte a eux tous, qui ne voient que leurs propres interest au detriment de ceux du people !

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 18:38, par benere En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Merci de donne tous ces clartés sur ces types que ces crois indispensable pour le CDP

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 18:39, par Gandaogo En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Bonjour,
    "S’ils en sont arrivés à trahir ainsi leur protecteur, SEM Blaise COMPAORE, ce n’est pas son Parti qu’ils ne trahiront pas". Monsieur Kouanda, ne dit-on pas que le poisson commence à pourrir par la tête !! Quand on sait que le protecteur à liquider ses meilleurs amis en 1987, on doit avoir honte de s’exprimer ainsi.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 18:39, par AD En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Et l’arrogance continue. Ce sont ces même gesticulations qui ont mis le pays dans ce état. Franchement j’ai honte pour certains intellectuels au Faso. AAhhhhhhhhhhh !!!!!!!! . Comment un chef de famille et de surcroit quelqu’un qui se dit homme de foi peut se prostituer de la sorte. Chers patriotes qui sont encore dans le balbutiement au CDP ,vous avez entendu Rock , il a fait son méat culpa avec honnêteté et franchise même si ceci est tardivement la bienvenue. Vous avez encore là toute l’occasion de montrer au peuple qu’en dehors de vos femmes et de vos enfants vous avez une pensée pour vos cousins , vos frères , vos oncles , vos parent qui croupissent dans l’analphabétisme et la misère profonde au village. Rejoignez le peuple dans cette lutte noble. Blaise s’est sacrifier pour ce pays et nous lui en sommes entièrement reconnaissant. Mais nous lui disont que parmi les 16 autres millions de burkinabè nous voulons que quelqu’un d’autres fasse ses preuves. Nous ne pouvons pas accepter une dictature familiale pendant 30 ans. A bon entendeur salut !

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 18:39 En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Je suis tout à fait d’accord par l’analyse faite par mr. Kouanda. Je appolitique mais suis avec grand intérêt tous les débats politiques. Et quans j’ai lu la lettre des demissionnaires, j’étais très surpise. Pas surprise de la démission mais des raisons avancées car ces même gars ont defendu bec et ongles ce qu’ils donnent comme raisons de démission.

    De plus, des vrais politiciens ne vont pas quitter le parti, mais mobiliser les militants pour defendre leurs points de vue, puissent-ils contradictoires aux lignes du parti.

    De ce fait, je pense que c’est par ce qu’ils ont perdu les rênes du pouvoir, qu’ils veulent partir et créer leur propre parti pour esperer encore guider, diriger. Et c’est avec un pareil esprit qu’on parle d’alternance. Combien de temps, chacun de ces gens ont occupé des poste, au moins 10 ans minimum.

    Avec un tel esprit, ces gens feront pire que Blaise puisqu’eux aussi ne sont pas prets pour laisser la plce à de nouvelles têtes. C,est lamentable nos politiciens.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 18:40, par GANDHYY En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Vous n’avez pas honte. BC a trahi et sauvagement assassine son frere de sang. Qu’en savez vous, bande de profiteurs. Vous etes pires que ceux qui deviennent de partir.
    Bonne soiree. Que Dieu benisse le BF.
    GANDHYY

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 18:40, par Prudentia En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Awoyoo ! Tonton Assimi je ne t’envie pas dès. C’est comme ça qu’on faisait parler Roch. Aujourd’hui tu le critiques, demain quand la compaorose aura fini de te succer, tu ne seras même plus l’ombre de toi même et tu seras obligé de sympatiser avec Roch et autres comme lui le fait aujourd’hui avec Salif. Un conseil : soit moins zélé et insulte moins car, comme disait Simon Compaoré, on n’en sait jamais...
    Si en 2015 Blaise n’est pas là et Roch est au pouvoir, tu fais comment ? Ngaow...ouvre les yeux...à moins que ce soient les miens qui sont fermés...

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 18:43, par sidzabda En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Assimi a perdu les mots et ne connait que les maux. quand on veut se donner courage, on néglige la force de l’autre. Si simon n’avait pas battu campagne pour vous dans le ganzourgou, si Simon ne vous avais pas soutenu dans le kadiogo, vous aurez un cadavre sous les bras en l’occurrence >Benjamine DOUAMBA qui est tombée en coma. la fin est ptoche, celle d’un règne sans partage. sous nos démocratie, la vraie opposition est toujours venue du parti au pouvoir ; le Sénégal en est l’exemple patent. Gare à vous si vous cherchez à poursuivre un des partants pour faute de gestion, vous allez nous trouvez sur votre chemin. ILS n’ont pas démissionné de leurs fonctions parce qu’ils vous connaissent, poursuite pour détournement, ...
    votre fin est proche, alors bonjour l’enfer

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 18:43, par Marcus En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Allez-y, flinguez vous, ce ne sera que justice pour cette population laborieuse. Je pense que ceux qui sont parti autant que ceux sont restés dans la baraque, vous partagez une responsabilité commune, à la fois personnelle et collective de la situation dans laquelle vous avez mis ce pays dont les habitants n’ont toujours demandé que justice et humanisme de votre part. Il y a tant de misère dans ce pays, mais beaucoup d’entre vous n’ont fait que fêter milliard après milliards. Notre système de santé (j’étais ce matin dans un hôpital) n’est pas ce que nous méritons après nos 50 ans d’indépendance avec ce que nous avons comme ressource. Vous avez détruit la morale dans ce pays et brisé la société si bien que les gens ont fini par croire que chacun doit essayer de se sauver tout seul notamment en pillant les deniers publiques pour ce qui le peuvent ou en violant la loi chacun à sa manière. Aue dire de notre système éducatif pendant qu’aucun rat parmi vous ne laissent ses gosses dans nos écoles tant que vous pouvez ? Que dire de nos routes ? Que dire de l’administration publiques où les mots de pagailles et de laisser-aller ne sont que des édulcorants pour traduire la pourriture qui y règne ; vous en avez fait une machine à casser et broyer la bonne volonté de plusieurs jeunes agents qui y sont rentrés avec la volonté de travailler pour bâtir leur pays car ils sont vraiment des patriotes, non les larbins qui assistent à la montée des couleurs et qui truquent les marchés publics et les comptes publics une demi heure plutard.
    Monsieur les membres démissionnaires et restant du CDP, vous avez arraché et mangé en jubilant, le pain de la veuve et de l’orphelin ; votre justice donné tort souvent au faible simplement parce qu’il est en face d’un des vôtres, nanti et repus d’impunité dont il exhale la puanteur mille lieues à la ronde.
    Vous vous attaquez pour votre propre égoïsme mais guère pour la cohorte des misérables innombrables sans nom qui peuplent nos rues et nos non-lotis. Vous ne resterez guère dans l’histoire de ce pays sur ces belles pages, non. Vous serez une tache sombre dont on ne parlera point qu’avec des haut le cœur.
    Vous avez fait tant de mal à des gens qui ne vous en voulaient, vous avez brisé l’espoir de millions de personnes, vous avez réduit à la quasi mendicité des milliers de jeunes qui ne demandaient qu’à mettre leur compétence au service de la nation pour aider à sa construction.
    Votre fin est arrivée, vous n’y échapperez pas, que vous soyez resté ou parti.
    Vive le Faso, Pays des Hommes Intègres !!!

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 18:45, par Les éplorés En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    J’approuve totalement vos propos et votre dignité de rester dans votre option. Ces gens prétendus démocrates sont tout simplement des hypocrites politiques situationnistes. Ils ont passé leur temps à jouir du beurre du pouvoir et ne supportent plus de rester hors des caméras Je suis résolument de l’opposition, hier, aujourd’hui et demain. Ces gens ne sont pas plus dignes que vous. Ils sont aussi des mêmes bassesses politiques que vous. Vous êtes tous les mêmes, tous imbus des bonnes grâces que donne le pouvoir. Ils veulent nous prendre pour des stupides qui ne voient pas ce qu’ils cherchent. Si les dirigeants actuels de l’opposition qui ont aussi mangé de la même sauce que ces gens applaudissent et bien moi je dis qu’ils peuvent tous aller se faire voir ailleurs. Je ne peux pas oublier que comme le dit effectivement les gens plus éclairés que LE MANQUE DE COURAGE DE CES GENS A FAIT DU MAL À LA DÉMOCRATIE BURKINABÉ. Nous les combattrons tous ; qu’ils nous attendent.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 18:45, par Les éplorés En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    J’approuve totalement vos propos et votre dignité de rester dans votre option. Ces gens prétendus démocrates sont tout simplement des hypocrites politiques situationnistes. Ils ont passé leur temps à jouir du beurre du pouvoir et ne supportent plus de rester hors des caméras Je suis résolument de l’opposition, hier, aujourd’hui et demain. Ces gens ne sont pas plus dignes que vous. Ils sont aussi des mêmes bassesses politiques que vous. Vous êtes tous les mêmes, tous imbus des bonnes grâces que donne le pouvoir. Ils veulent nous prendre pour des stupides qui ne voient pas ce qu’ils cherchent. Si les dirigeants actuels de l’opposition qui ont aussi mangé de la même sauce que ces gens applaudissent et bien moi je dis qu’ils peuvent tous aller se faire voir ailleurs. Je ne peux pas oublier que comme le dit effectivement les gens plus éclairés que LE MANQUE DE COURAGE DE CES GENS A FAIT DU MAL À LA DÉMOCRATIE BURKINABÉ. Nous les combattrons tous ; qu’ils nous attendent.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 18:46, par KABAKO En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    ho les politiques, tous ingrat et malhonnête mais vous savez la démocratie c’est le peuple continuez et on verra. vous chantez la paix et vous semez la terreur.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 18:47 En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Vous n’avez rien vu, même Blaise compaore va bientôt démissionner du cdp, quand il se rendra compte que les vautours de kouanda ne sont pas en mesure de lui dire la vérité, mais de protéger leur bedaine contre la chaleur qui fouette le citoyen lamda burkinabé.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 18:48, par SOD En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    "on ne peut qu’arriver à la triste réalité de l’ingratitude envers celui là qui les a construits avec patience et générosité". Apparemment Blaise Compaoré, lui, personne ne l’a aidé à devenir ce qu’il est aujourd’hui !!! Il est sorti de la cuisse de Jupiter et ne doit rien à personne !!!

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 18:48, par Minnayi En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Que c’est ridicule, le jeu politique au Burkina !!!

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 18:49, par harlem En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    enfin voici les vrais républicains du Burkina. Oser dire non au chef et a son CDP, il faut être Roch Marc Christian Kaboré, Simon Compaoré, Salif Diallo....sinon un guerrier pour le faire. les hommes intègres vous encouragent et vous soutiennent dans votre démarche.Quant à Assimi KOUANDA et les tralala, il est tjrs temps de quitter le navire avant qu’il ne chavire. car le peuple dira même à feu et à sang non à la modification constitutionnelle 37

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 18:52, par En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Pardonnez ne nous divertissez pas. Vous etes en train de créer un CDP bis comme plan B pour Blaise COMPAORE. Scénario à la POUTINE. ROCK prend le pouvoir et garantit l’impunité à Blaise qui vient reprendre sa chose en 2020 pour un bail de 10 autres années. Vrais opposants , restez vigilents.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 18:53, par Prudentia En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Dame du français et des menaces ! Je revoie un Alain YODA raillant les députés opposants à l’hémicyle. Ce sont les vieux réflexes de CDR : insulter et toujours insulter sont vis-à-vis tels des bambins. Roch qui criait fort que "Salif n’est rien" regardez aujourd’hui comment ils sont obligés de collaborer. Tirez au moins un jour la leçon.
    Tout ce qui est repproché aux démissionnaires est la preuve que le CDP ne pense, n’agit et ne s’agite que par une seule et même personne:le Camarade Blaise COMPAORE ou devrais-je dire SonExcellence Monsieur Blaise COMPAORE. Remarquez que ça ne change rien : je parle du président du Faso autre fois président du Front Populaire. C’est le même hier, aujourd’hui et demain tel un dieu, façonne les bons et les méchants. Quand j’observe, j’ai envie de dire : "tout ça pour ça..."

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 18:58, par Sotigui En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Et la guerre commence !!!!!!!!!!! si c’est un scenario, alors le realisateur est un stratège. En revanche, si ce scandale est réel, c’est l’armée qui nous departagera comme d’habitude...

    Mais nous sommes prêts s’il faut payer de notre sang..

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 18:58 En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Je suis tout à fait d’accord par l’analyse faite par mr. Kouanda. Je appolitique mais suis avec grand intérêt tous les débats politiques. Et quans j’ai lu la lettre des demissionnaires, j’étais très surpise. Pas surprise de la démission mais des raisons avancées car ces même gars ont defendu bec et ongles ce qu’ils donnent comme raisons de démission.

    De plus, des vrais politiciens ne vont pas quitter le parti, mais mobiliser les militants pour defendre leurs points de vue, puissent-ils contradictoires aux lignes du parti.

    De ce fait, je pense que c’est par ce qu’ils ont perdu les rênes du pouvoir, qu’ils veulent partir et créer leur propre parti pour esperer encore guider, diriger. Et c’est avec un pareil esprit qu’on parle d’alternance. Combien de temps, chacun de ces gens ont occupé des poste, au moins 10 ans minimum.

    Avec un tel esprit, ces gens feront pire que Blaise puisqu’eux aussi ne sont pas prets pour laisser la plce à de nouvelles têtes. C,est lamentable nos politiciens.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 19:06, par Ras le bol En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    On vous connait tous. L’avenir du pays ne vous intéresse en aucun cas. Vous êtes là pour vos propres intérêts. Les démissionnaires n’ont plus d’intérêt au CDP, ils sont allé chercher ailleurs. Toi Assimi, tu te comportes en naïf. Tu ne sais pas que ton Blaiso peut être l’instigateur même de ces démissions pour se frayer un nouveau chemin pour garantir son 2015 ? Il a tout eu avec le CDP qui est devenu une pourriture maintenant. Le Blaiso s’en fout de toi et du CDP. Tout ce qu’il veut c’est Kosyam. Il est prêt à tout pour se maintenir au pouvoir mais nous on reste vigilant.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 19:08, par Tantie En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Toi-meme Assimi, qui es en train de nous lire le texte que t’a redigéla famille Compaoré, tres bientot, tu nous diras le contraire de ce que tu es en train de nous dire maintenant. Voue etes tous pareils et vous le payerez tres cher y compris ceux dont vous lechez le Q.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 19:08, par dikefort En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Djoh faut avoir honte un jour de reconnaitre que tu es une marionnette a la solde ! Mais il faut bien ouvrir les yeux et svt reconnaitre ce qui est bien ! Ils ont reconnu leur erreurs nous leur en sommes reconnaissant ! Mais toi t’inquiete tu va quitter ouaga en plein midi avec la famille compaore pour une destination inconnue ! WAIT AND SEE

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 19:08, par Juriste En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    "Non évènement", mon œil oui ! Un non évènement qui vous obligent à vous réunir. Vous n’avez rien vu encore, il parait qu’au Yatenga, dans le bureau provincial il reste deux membres !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 19:13, par Lapatrie ou la mort En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    tôt ou tard la vérité tombera ! et je pense que ce n’est que le début. Après avoir avouer que le CDP donne de l’argent nuitamment au leader de l’opposition, donc pratique la corruption, Assimi KOUANDA avoue encore que c’est le CDP
    qui travaillait à déstabiliser l’opposition. Tout va se savoir d’ici 2015.

    Mais, en attendant, ces vagues de démissions et les multiples révélations nous précisées que "le fruit est bien mûre maintenant, et il est tant de le cueillir !". RDV pour la marche du 18janvier à cet effet !

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 19:13, par NAKELGBA En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Evitons de nous faire distraire par ce folklore ! Assimi Kouanda a pris du ton comme s’il ne savait pas que le TRIO Salif, Simon et Roch est en mission. Suivez moi :
    Acte I : Modification du statut de l’opposition en prévision de l’arrivée de ce TRIO.
    Acte II Démission de ce TRIO.
    Acte III Démission de certains Députés.
    Acte IV Démission d’une bonne partie des membres du Gouvernement.
    Acte V Dissolution du Gouvernement
    Acte VI Dissolution de l’Assemblée Nationale.
    Acte VII ETAT DEXECEPTION.
    ACTE VIII FORMATION D’UN GOUVENEMENT D’UNION NATIONALE
    ACTE IX Passage à la 5è REPUBLIQUE
    ACTE X Nouvelle Constitution sans limitation de mandat
    ACTE XI en 2015 Election QUADRUPLEE : Présidentielle ; Législative ; sénatoriale et Communale.
    Ouvrez bien les yeux et les oreilles car la réponse de Assimi ne pouvait pas être autrement sinon comment ils pourront (Blaise et les Rock) mettre l’opposition et la société Civile dans un sac fermé, attaché et ensuite les frapper comme on le dit en Mooré !

    Répondre à ce message

    • Le 7 janvier 2014 à 19:47, par kusome En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

      Bien vu mon cher nakelgda. C’est ça le plan.

      Répondre à ce message

    • Le 7 janvier 2014 à 21:04, par Bouda En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

      Tres bonne analyse de la situation. Il faut que le pays réel reste éveillé pour éviter toute machination.

      Répondre à ce message

    • Le 7 janvier 2014 à 21:08, par issouf zoundi En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

      On a parfaitemen compri l jeux ,votr analyse es juste,é ses ça le plan.

      Répondre à ce message

    • Le 7 janvier 2014 à 21:15, par Tora En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

      Mon frère Nakegba je suis bien ton analyse. Prions pour ce pays

      Répondre à ce message

    • Le 7 janvier 2014 à 22:46, par moustico En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

      Nakegba arrête d’insulter l’intelligence du peuple. Arrêtons les esprits revanchard et cherchons à sauver notre patrie. Il faut s’unir contre l’ennemi commun. La suspicion divise. Que n’a t on pas dit de zeph lorsqu’il lançait l UPC. Les pseudo intellectuels et autres depassionnez le débat et allez dans le sens de l’union. Le burkinabe est désormais mur pour se laisser duper

      Répondre à ce message

      • Le 8 janvier 2014 à 01:03, par Les éplorés En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

        Tu as le droit à la naïveté mais ne pense pas que nous sommes obligés de tomber du même sommeil. Salif à bien liquidé l’OBU sans état d’âme. On ne peut plus avoir une confiance aveugle en qui que ce soit. Ces gens là veulent encore être au centre des débats après avoir dirigé les choses pendant 25 ans. Moi je ne peux pas marcher avec ces gens dans un même mouvement, je suis convaincu que nous n’avons pas les mêmes objectifs.

        Répondre à ce message

    • Le 7 janvier 2014 à 23:09, par Chat échaudé En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

      C’est justement à peu près ce cénario que je pensais moi aussi. Il faut se méfier de ces gens. Ils peuvent etre en mission commandée par le grand stratège politique Blaise Compaoré pour réduire les forces de l’Opposition. Ils ont plus d’un tour dans leurs sacs. Il faut que notre vraie Opposition les fuit comme de la peste. C’est eux qui ont fait de notre pays, de sa politique ce qu’elle est aujourd’hui. Ils veulent entrer dans l’Opposition, connaitre ses secrets, la désorganiser et la mater comme il faut parce qu’elle commence à inquiéter. Ces gens-là sont en mission commandée. On ne me trompe pas deux fois. Une fois suffit. Chat échaudé craint l’eau froide. Soyons très très très vigilents. Abon entendeur salut !

      Répondre à ce message

    • Le 7 janvier 2014 à 23:31, par soukys En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

      Tapez votre texte ici.Merci de bien vouloir l’attention que les parti de l’opposition pourront apporter une solution aux legitime et juste revendication du peuple burkinabè.encore et encore une du navire(scène politique) du capitaine compaoré toujours mais qui n’echappe à la clairevoyances du parti peuple qui à travers les organisations authentics demasquent les loups déguisés.

      Répondre à ce message

    • Le 7 janvier 2014 à 23:53, par zoure En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

      Je ne croit pas en ces démissionner es encor une manoeuvre du CDP nous devons reste vigillant pourquoi ont t’ils pas quitte depuis longtemps je demandé au burkinabés de reste vigilant .seul la lutté libre continue a lutte car le vrai pouvoirs es le peuple il faut juste quel ce lève et les chose bouge Qu’Allah béni le Burkina Faso et son peuple touts entière abas les corrompu de la nation abas le CDP et vive l’alternance

      Répondre à ce message

    • Le 8 janvier 2014 à 09:48, par mikelus En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

      Merci infiniment mon frère pour cette analyse pertinente. Cette une stratégie pour affaiblir l’UPC et éviter que le pouvoir bascule en 2015 dans le camp de l’opposition. Pourquoi sortir du bois aujourd’hui ? comme toujours nous sommes comme des chiens affamés qui courent derrière un os que l’on agite. Salif ne pourra jamais trahir BC. Je suis certain que BC est le manager principal de cette opération. L’opposition doit être VIGILANTE et très SOLIDAIRE

      Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 19:19, par patindyande En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Sa c’est vote sac a problème,les soit disant démissionnaires de CDP pour créer une autre branche cdpis,on vous demandera une seul choses ne détruisent le Burkina que vous n’avez pas construit, prennent nous au sérieux,la population burkinabé sont consciente.le Burkina Faso du capitaine Thomas sankara est devenu un royaume après sont assassinant.a bah la dictature.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 19:22, par Jeanine Debo En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Réponse correcte restons vigilants !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 19:22, par coq En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Courage aux demissionaires, aumoins eux ne tue pas leurs amis d’hier

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 19:26, par Lefasocrate En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    L’heure de la démocratie à sonné au Faso ! Au moins cette scission nous permettra d’espérer des traitements plus humains où que nous nous trouvions...
    M. KOANDA, vous me surprennez quand vous parlez d’ingratitude. Il me semble que pour vous, celui qui vous offre le gîte et le couvert a tous les droits sur vous. Soit. Marchés publics c’est vous ! la justice c’est pour vous, les mines c’est encore vous. Et nous qui n’avons pas été servis jusque là, que devons-nous faire ?
    Laissez nous tranquilles. Nous voulons le changement. Même si toi Assimi tu démissionnes je te supporterai pourvu que ce changement arrive.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 19:37, par vrai En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    TU PARLE DE QUEL PROGRAMME quinquennal ENCORE TOI ? ca fait plus de 26 ans que vous etes là. Allez cest bon comsa.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 19:56, par Albert En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    C’est pitoyable comme papier. Le 2e ordre du jour n’est pas aborde (les divers). Et kouanda dit que c’est une seance ordinaire du secretariat executif national, donc prochainement, faites publier les compte rendus de vos seances ordinaires. Revenons maintenant au fonds du papier : ces demissionnaires et traitres sont comptables de ce que vous defendez aujourd’hui, d’accord. Le peuple burkinabe n’a qu’a faire quoi ? Vous applaudir ? Non, non et non. Le peuple trouve que ces positions sont contre le peuple et vous continuez a les defendre. Pourquoi ? Les demissionaires meme tres tard les denoncent c’est tant mieux. Tant que ils peuvent aider ce peuple a se debarasser de cet anti-democrate Blaise, nous les applaudirons. Vous ne faites pas le poids en face du peuple. J’attends ce moment ou vous kouanda vous allez balbitier devant les tribunaux. Vos copains et coquins de Francois Compaore ne savent pas se battre. Ils sont des opportunistes que vous decouvrirez en cette annee 2014. patience, Bori Bana (la course est finie). Blaise renonce a tes projets funestes et le peuple pourrait te pardonner, on ne sait jamais. Oubien fais confiance aux vieilles methodes et ta famille biologique et politique en patira. Dieu protege le Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 19:56, par haba En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Tout ca c’est votre probleme, ne nous detournez pas de notre combat, Roch, Simon, Salif,......toi meme Assimi, c’est meme pain du meme boulager....notre probleme aujourd’hui c’est le senat et l’article 37 !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 19:58, par dani6969 En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Ils ont trahis ? Qui les a formé ? Le grand chef même a trahis son ami et il trahis tous les jours ses propres paroles.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 20:10, par le coq En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Mangez vous et laissez nous tranquille ! Les demissionnaires au moins se sont repentis.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 20:17, par Fih En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Non evenement ? Pourquoi en parler au point de construire l ordre du jour de la rencontre autour de la question ? Si Rock, Salif et Simon doivent ce qu ils sont a Blaise Compaore, soyons honnete et coherent de reconnaitre que c est eux qui ont construit le regime de Blaise Compaore. Quand certains fuyaient le pays aux moments oü ca chauffait, qui a travaille a sauver le regime ? Entre ces demissionnaires et Blaise Compaore, c est la relation entre la poule et l oeuf. Bon vent.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 20:25, par citoyen ! En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Héééé ! CDP aussi parle de trahison !!!! S’ils ont trahi leur protecteur, c’est normal qu’il trahissent le parti. Entre ce trio et Blaise c’était la protection était était réciproque. Vous n’avez rien vu d’abord, c’est le fantôme de Thom’Sank qui est là.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 20:28, par harlem En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    enfin voici les vrais républicains du Burkina. Oser dire non au chef et a son CDP, il faut être Roch Marc Christian Kaboré, Simon Compaoré, Salif Diallo....sinon un guerrier pour le faire. les hommes intègres vous encouragent et vous soutiennent dans votre démarche.Quant à Assimi KOUANDA et les tralala, il est tjrs temps de quitter le navire avant qu’il ne chavire. car le peuple dira même à feu et à sang non à la modification constitutionnelle 37

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 20:47, par vérité no 1 En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Au lieu de fuir le navire qui coule vous préférez defendre l’indéfendable, à moins que ça ne soit la règle qui dit que le capitaine doit être le dernier à quitter le navire. Dans la mesure où il n’y a aucune règle au CDP, à votre place je rejoindrais les démissionnaires sans réfléchir.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 20:50 En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Réponse enfantine et très peu politique, pour ne pas dire minable. Assimi se plein plus que les démissionnaires aient été ingrats envers leurs bienfaiteurs qu’envers le parti, minabilisme, quand tu nous tiens.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 20:53, par Bèlèkili En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Je me suis posé la question pourquoi la mouvance a fait un forcing pour modifier le statut de l’opposition je crois que la réponse est clair pour tous comme l’eau de roche.
    Merci Nakelgba et Kusome pour avoir perçu leur stratagème.
    En tout cas voleur n’a rien a voir dans funérailles de policier, sinon c’est danser seulement danser.
    Quand les éléphants se battent ...
    Mais pour que le cdp arrive à de telles extrémités, c’est que la bête sérieusement touchée mortellement amochée.
    Tout ce qui contribue à fragiliser le cdp voire à le faire disparaître du cosmos politique burkinabè ne peut être que salvateur, pour les bien être du peuple burkinabè.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 21:13, par l’ancêtre En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Blaise également était d’accord avec Thom sank, il était son ministre de la justice, il était son numéro deux. Il chantait la révolution, mais il a trahi son ami, il a rectifié la révolution. Alors Roch et compagnie peuvent aussi rectifier le CDP. Ah oui Assimi

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 21:14, par laloi En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Dans tous les cas mous, sommes Dans la rue

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 21:16, par Le Sage X En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Puérilité des puérilités , tout est puéril dans ce jeu. Mr KOUANDA , sincèrement croyez - vous être plus cédépiste que chacun des trois ? Vos propos sont grossiers. Si j’étais vous que je refilerais cette patate chaude ou ce qui en reste à ses grilleurs.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 21:17 En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Peine perdue mon frère ASSIMI ;

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 21:20, par sidzabda2012 En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Héé mon Dieu !! Assami koanda je ne suis pas du tout d’accord avec toi quand tu parle de TRAHISON as-tu demandé même une fois à Blaise qui était SANKARA pour lui et quel était le degré de leur relation ? Assami,les demissionnaire connaissent mieux Blaise que toi qui vient d’arriver hier seulement. Il sera sage pour toi d’emboite leur pas avant que le peuple ne te denich comme Sadam,Kadafi... Tu en as tros vexé la population par tes declaration haineuse et élogieuse. Tu disais que les opposant passent recuperer des enveloppe avec toi la nuit.juridiquement c’est de la corruption et tu es le corrupteur.Et si la justice te demandait de lui fournir les sources de tes enveloppe ? Assami tu risque d’être l’ennemi juré du peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 21:29, par tahi En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Mr. Assimi Kouanda, inutile de vous justifier en parlant du passé des autres. Justement en parlant du passé : Sankara et ses compagnons , Zongo Norbert, tous assassinés froidement par votre mentor que vous qualifiez de bienfaiteur’ ’’le président Blaise Compaoré.’’’ Pour les griefs de Roch et compagnie, ce ne sont que du passé sans importance, les crimes sont très important parlons-en. Vous êtes mal barré vis-à-vis du peuple Burkinabé avec votre parti de corruption à ciel ouvert. Ne vous emportez pas après le départ des traitres dont vous qualifiez, car la suite sera très douloureux pour vous. En 2015 vous n’aurez même pas un seul billet de banque pour vous couvrir la tête à cause des pierres qui tomberont sur vous. Le peuple est mur, et le Burkina est en marche, vos ruses n’ont plus d’effets sur la jeunesse Burkinabé, la jeunesse est très intelligente et avec des bonnes idées sans crime ni violence : il est temps d’oublier le sénat et la modification de l’article 37, et d’accepter sans condition l’alternance.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 21:33 En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Le protecteur même doit partir. Étant le président il se doit de protéger tout le monde. Les Assimi et consort sont des parvenus qui ont brûlé toutes les étapes. ils n’ont pas de leçons à donner à qui que ce soit. On vous connaît !

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 21:34, par le visionnaire En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    On dirait que ca fait mal hein !!!!!!
    Je ne savais pas que j’allais vivre assez longtemps
    Pour voir cela.Bref Assimi je pense que
    Ce que tu as dit est pertinent mais me rejouis
    quand meme de voir la fin du parti unique

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 21:39, par Nasnas En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    <>
    Mr kouada vous êtes au service du peule ou de Blaise ? Vous défendez une conviction ou vous êtes au service de votre mentor ? Apparemment vous n’êtes pas mieux que les autres

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 21:39, par Sidnabiiga En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Au moins eux ils ont trahi leur protecteur en démissionnant, d’autres ont trahi en assassinant leur frère et protecteur ! Entre nous, de Blaise et les demissionnaires, qui a trahi qui ? Des gens qui ont sacrifié de leur vie en accomplissant souvent de sales besognes en pensant être mieux récompensés au finish et paf, c’est le frère de sang qui est brandi pour commander ! Où se trouve le mérite dans ça ? Et puis cessez d’être condescendants, Blaise n’a fait personne, ils se sont faits tous sur le dos du peuple car quand Blaise arrivait au pouvoir, il était un militaire lamda et n’avait rien comme ressources ! Arrêtez donc de faire croire que sans Blaise, personne ne serait rien ! Dans tous les cas, personne n’a appelé Blaise a prendre le pouvoir par la force ! Respectez la constitution et quittez le pouvoir en 2015 ! Toute autre manoeuvre est suicidaire ! Dieu sauve le Burkina !

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 21:45, par Albert En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Webmaster, il faut laisser mon message passer.
    C’est pitoyable comme papier. Le 2e ordre du jour n’est pas aborde (les divers). Et kouanda dit que c’est une seance ordinaire du secretariat executif national, donc prochainement, faites publier les compte rendus de vos seances ordinaires. Revenons maintenant au fonds du papier : ces demissionnaires et traitres sont comptables de ce que vous defendez aujourd’hui, d’accord. Le peuple burkinabe n’a qu’a faire quoi ? Vous applaudir ? Non, non et non. Le peuple trouve que ces positions sont contre le peuple et vous continuez a les defendre. Pourquoi ? Les demissionaires meme tres tard les denoncent c’est tant mieux. Tant que ils peuvent aider ce peuple a se debarasser de cet anti-democrate Blaise, nous les applaudirons. Vous ne faites pas le poids en face du peuple. J’attends ce moment ou vous kouanda vous allez balbitier devant les tribunaux. Vos copains et coquins de Francois Compaore ne savent pas se battre. Ils sont des opportunistes que vous decouvrirez en cette annee 2014. patience, Bori Bana (la course est finie). Blaise renonce a tes projets funestes et le peuple pourrait te pardonner, on ne sait jamais. Oubien fais confiance aux vieilles methodes et ta famille biologique et politique en patira. Dieu protege le Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 22:14, par Tenko En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Je pense qu’il n’ya pas de problemes au CDP. Ces demissionnaires ne travaillent plus pour le CDP. Rappelez que c’est RMCK qui avait proposé le CCRP en son temps et proposé que l’article 37 devait etre modifié. Mais pourquoi ce revirement ? De toute facon, ils sont libres et on se verra en 2015 car BC sera candidat.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 22:21, par Le sage En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Je suis très satisfait de la réaction du SEN même si je ne suis plus du CDP, j’engage les jeunes et femmes du BF à investir le parti car enfin les vieux crocodiles sont partis. Il n’auront plus à faire le porte valise ou la prostituée pour exprimer leur patriotisme. Nous avons tous souffert du pro-simonisme, du pro-rockisme et du salifisme. J’engage tous le peuple burkinabé a accompagner le président du Faso jusqu’à l’enterrement définitif de tous les vieux intrigants de 1983 et assimilés. Nous allons alors partir d’un autre pied. Cette nième manœuvre vise sacrifier les générations actuelles par des règlement de compte qui va d’éteindre sur nous et se maintenir en activité . Vive BC

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 22:26, par KATO En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Le constat est simple, cette démission en masse est la preuve d’une grande peur au ventre dissimulé, la seule personne qui reste sans peur est le chef suprême je ne suis pas marabout pour deviné le reste de l’histoire mais le combat semble totalement engagé.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 22:31, par virus En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Vraiment bien vu Nakelba. Mais il ne faut pas oublier l’armée (les nouveaux généraux) qui pourra entrer en jeu au cours de l’acte VII (sauver la démocratie) face aux manifestations d’une partie du peuple pour assurer la transition et la réalisation des autres actes (cas égyptien) avec à la clé l’amnistie pour "tous" pour préserver la paix ;

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 22:47, par le colibri En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    On assiste vraiment à une prise de conscience de ces tenors du CDP qui claquent la porte pour l’interet superieur la nation.Cela doit etre un signal fort à certains septiques de rejoindre les rangs du peuple qui dit non pour barrer la route à la révision de l’article 37 et la mise en place du senat

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 22:47, par Ouakat En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Une chose est sûr.
    Seuls les imbéciles ne changent pas. Les 3 viennent de le prouver. Maintenant, voyons quels sont toujours les imbéciles ?

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 23:07, par Nan-kyeta En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Maintenant vous allez tous comprendre votre erreur commune d’avoir aider à maintenir Blaise Compaoré au pouvoir malgré la constitution et l’opposition raisonnable de tous ceux qui prennait la politique au sérieux. Ce n’est que le début du commencement de la fin ! Nan-kyeta

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 23:25, par SMS En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Quand sont menacés les deux socles fondamentaux, à savoir la paix et la sécurité
    Qui maintiennent la cohérence de toute nation,
    Sans lesquels aucune démocratie ne peut être rêvée,
    Et que cette menace de façon dogmatique et inéluctable conduirait le peuple à un fratricide,
    Il y a ceux qui dans un comportement moutonnier risqueront de devenir fossoyeurs
    Et ceux qui dans un sursaut d’orgueil assumeront leur révolte.
    Ces contradictions ne peuvent souffrir ni d’allégeance ni de gratitude ni même d’ingratitude.
    Car le peuple Burkinabè dans sa grandeur écoutera sa seule destiné : la liberté.
    C’est dans ce contexte de divergences que je salue les démissionnaires, même si je trouve leur geste tardif.
    A eux maintenant de gagner la confiance du peuple par des gestes forts, en orchestrant le changement qui ne peut être évité : le départ de l’organe dirigeant.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 23:29, par SIDGOMDE En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Assimi ! c’est du blabalaaaaa.Tu savais tout ca et vous forcez pour installer le senat et modifier l’article 37 ?Rock, et Salif n’etaient plus aux commandes.Pourquoi forcer pour un senat que Rock et Salif ont signer ?Fallait juste suspendre car le peuple ne veut pas.Bref,comme SALIF,ROCK ne sont plus au CDP,je crois que vous allez laisser tomber votre histoire de senat et de l’article 37.Pourquoi vous n’avez pas tenu informer au peuple des comportements anti-democratique de ROCK et SALIF de par le passe.Ta declaration est immature,et mensongere.Pourquoi tu refusais de reconnaitre qu’il y’avait des problemes au sein du CDP ?ASSIMI,si tu es malin il faut aussi suivre leur pas.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 23:29 En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    C’est François Compaoré qui va conduire son grand frère et toute sa famille à abattoir.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 23:39, par Ecclesiaste En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Dieu ne va pas abandonner le Burkina Faso

    Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2014 à 00:14, par crispi 1er En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Mon cher Assimi, arrête de narguer le peuple. Eux au moins ils ont eu le courage de le faire. On sait que tu ne dirige pas le CDP, rejoints le TRIO et tu seras l’homme de la situation, l’homme du peuple. Moi j’ai cru en toi jusqu’à cette déclaration. Félicitation aux démissionnaires que la vraie démocratie démarre au BF. Vive le BF et paix aux burkinabè

    Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2014 à 00:35, par camarade burkinabe En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Eh mon Dieu que peut signifier cela encore. Camarades burkinabais ne nous laissons pas berner pas des personnes ayant utiliser les biens du peuple pour se fonder des fortunes que même en 100 de service ils ne pouvaient l’avoir. Ensuite dire que vous vous retirer après vous etre rempli le ventre. Non on est pas stupide. Prouver votre loyaute et votre sincerite en restituant tout ce que vous avez detourne. J’aime pas le CDP mais les gas vous etes des ingrats.

    Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2014 à 00:43, par dawanégomdé En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Ils vont s’accuser et nous dirons toutes les vérités sur les crimes impunis que sont : DABO boukary, oumarou clément OUEDRAOGO, LENGANI, henri ZONGO, norbert ZONGO, thomas SANKARA....... Chacun ayant les secrets de l’autre.

    Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2014 à 00:47, par SAMBIGA En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Une critique franche à l’endroit des démissionnaires.Seulement,leur démission est un acte qui répond favorablement à l’aspiration du peuple burkinabè c’est l’alternace au pouvoir pour plus de démocratie de bonne gouvernance. Il n’est jamais trop tard pour bien faire. C’est au peuple byrkinabè de juger les politciciens quant à la gestion de l’Etat qui les a été confié à travers des élections. Donc toi Assami silence !

    Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2014 à 00:55, par Tenga En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Assimi, parle peu, pour que le jour où tu vas aussi quitter, on ne dise pas que tu avais aussi dit, ou bien ? faut apprendre la leçon au moins.
    Et puis si depuis 2004, ils ne répondaient plus aux idéaux du parti, pourquoi ont-ils continuer à gravir les marches ? si tu parles de reconnaissance, donc c’est pour ça aussi toi tu es toujours labas et non par conviction ? un president ne peut pas gouverner seul. s’il les a appelé, c’est qu’il avait besoin deux, ou bien ? ils ont payé leur dette en aidant à asseoir le système. ils sont libres maintenant. ensuite, ne parle pas de trahision ici, qui a trahi qui ? si c’est trahision là, tout le monde connait le nom de la grand mère, sauf ceux qui sont nés après 1987, on l’appelle yaaba. Ou bien ? C’est de crier au loup quand on croit qu’on est devenu agneau. Vous même vous servez la cause de cette trahision de 1987. Ta répn,se dans le.fond est plat. Toi tu t’attaques aux personnes, eux un système. Ne glisse pas,sur cette pente de denigration personnelle. On voit que ton papier a été dicté.

    Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2014 à 01:04, par hot new En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    VIVE LE CDP

    Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2014 à 01:27, par l’intelligent En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    soyez vigilant chers frere et soeurs.ces vautours ont mit un plan en marche.
    on n’a pas encore gagné. mefions nous. ces trois machines du CDP son des poisons, des toxines. il veulent affaiblir l’opposition et faire ce qu’il veulent. c’est nous qui formons l’opposition donc soyons fort. Assimi j’ai honte de toi. où as tu fais ta formation politique ?

    Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2014 à 01:35, par Moran En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Mes excuses Mr Koanda, je pense que de nos jours faire de telles déclarations relève de la limite de l’esprit humain. Je veux juste vous dire que c’est tout à fait normale qu’à un moment donné des fondateurs décident de prendre en main leur vie et de ne plus marchés sur le même et vieux fil . c’est l’évolution normale de l’humain et de la vie. C’est leur plein droit. Merci

    Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2014 à 02:11, par Bèlèkili En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Hey qui peut me dire le chef d’orchestre de cette chanson sous la révolution : "Sankara n’est pas voleur jamais jamais c’est pourquoi nous le suivons révolution ;
    Sankara n’est pas magouilleur jamais jamais c’est pourquoi nous le suivons révolution ;
    ..."
    En tout cas il y avait une capitaine comme leader vocal et Jean-Baptiste Lingani et Henri Zongo comme Choristes.
    TRAHISSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSONNNNNNNNNNNN
    Ca fait mal non. Y a ninnin ka fliè na ka di key.

    Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2014 à 04:13, par Raphaël gouba En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    He burkinabé ,évitons le désordre ;pour cela Blaise doit raccrocher.Que Blaise sache que s’il aime notre chère patrie il ne doit pas y créer des troubles.Blaise doit être reconnaissant envers ce peuple naïf ,longtemps exploité .le peuple veut un changement ;alors.....

    Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2014 à 05:21, par le président En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Assimi, ce n’est pas seulement trois personnes. il ya 64 député parmi les démissionnaires. Seul argument de assimi, "les démissionnaire eux mêmes ont défendu le Sena et la modification de l’article 37". Ils ont défendu ces choses pcq ils connaissent vos méthodes et qd on a travaillé avec un traître, il faut le traillir. Dieu merci cette trahison arrange le peuple. Dieu merci le CDP est devenu une coquille vide avc une tête vide à sa tête. youpiiiiiiiiiihhhhhhh

    Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2014 à 05:21, par le président En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Assimi, ce n’est pas seulement trois personnes. il ya 64 député parmi les démissionnaires. Seul argument de assimi, "les démissionnaire eux mêmes ont défendu le Sena et la modification de l’article 37". Ils ont défendu ces choses pcq ils connaissent vos méthodes et qd on a travaillé avec un traître, il faut le traillir. Dieu merci cette trahison arrange le peuple. Dieu merci le CDP est devenu une coquille vide avc une tête vide à sa tête. youpiiiiiiiiiihhhhhhh

    Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2014 à 05:24, par le président En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Assimi, tu joues au brave mais au fond de toi, tu cherches un pays pour te réfugier.

    Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2014 à 05:40, par Le Ché En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Un non évènement qui a occupé toute la rencontre du jour ? Ce monsieur de Kouanda doit avoir un problème !

    Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2014 à 05:47 En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Dans la construction d’un bâtiment ,personne ne peut dire qu il est maître de la réussite de l’œuvre Même le manœuvre est aussi acteur de la réussite d’une œuvre. Alors dire que monsieur Blaise Compaore estp à la base de la réussite des autres me paraît discutable .

    Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2014 à 05:50, par Nijero En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Meme s’ils ont trahi, il n’ont pas tué !
    Si un étudiant quitte les bancs pour une hautes fonction c’est que c’est un intellect.

    Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2014 à 06:05, par POGRAWA MOUMOUNI En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Suite à l’évolution de la situation sociaux politique au Burkina Faso, caracterisée par la crise interne au CDP , nous apprenons que le president ALASSANE OUATTARA a envoyé trois émissaires auprès de son frère et homologue Compaore pour lui reaffirmer son soutien à en croire les mots du porte parole de la délégation.Je voudrais me permettre mon cher president Alassane OUATTARA mon president,notre président vous demander d’envoyer une autre delegation de soutien auprès du peuple du Burkina Faso,car le peuple du Faso aura du mal à comprendre que vous,qui incarnez le nouveau souffle democratique tant voulu pour notre sous-region,vous qui etes entrain de realiser le deuxieme miracle ivoirien,vous qui avez reçu son soutien contre votre adversaire,vous qui faites rever tant de jeunes et intellectuels africains qui veulent vous resembler au regard de votre parcours et de votre carisme,vous qui estes si intelligent, si cultivé si humble si courtoie qui n’aimez pas l’injustice,la dictature,la corruption la malgouvernance bref,le peuple du FASO aura du mal à compendre que vous ne vous rengez pas de son coté.monsieur le president, mon president, notre president, je ne suis rien ni personne juste un vent qui souffle,une brise de mer qui passe,un rayon de soleil qui traverse le temps et s’affesse.Mais rengez vous du coté du peuple du Faso qui n’aspire qu’au changement et à un bien etre.sachez que la seule arme dont dispose ce peuple en souffrance qui j’en suis sùr va se battre au prix du sang pour se liberer de ceux qui l’on pris en otage depuis plus d’un quart de siecle sera SA DETERMINATION.Tout en vous souhaitant bonne reception. POGRAWA MOUMOUNI

    Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2014 à 06:13, par Tantie En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Toi-meme Assimi, qui es en train de nous lire le texte que t’a redigéla famille Compaoré, tres bientot, tu nous diras le contraire de ce que tu es en train de nous dire maintenant. Voue etes tous pareils et vous le payerez tres cher y compris ceux dont vous lechez le Q.

    Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2014 à 06:19, par bb En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    ASSIMI A tué LE CDP c’est cela la politique les demissionnaire sont des leader charismatique qui impacte forcement donc le message est claire pour tous

    Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2014 à 06:19, par zwadus En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    D’avis avec le contenu du communiqué. Toutefois, le problème aujourd’hui est ce que le PF a reconnu:il n’y a pas de consensus sur les deux questions. Aussi, au nom de la cohésion nationale et dans un souci d’apaisement, faut-il revenir sur sa position. C’est en cela que la position des demissionnaires est louable. Et le Président lui même, en suspendant la mise en place du Senat pour plus de concertation est revenu sur la position defendue à Yamousoukro montrant ainsi qu’il est possible de revenir en ailleurs si l’on se rend compte d3 zon erreur. L’erreur est humaine, mais persévérer est diabolique.

    Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2014 à 09:00 En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Ah oui, ils ont toujours été les 1ers fiers du cdp mais depuis une certain mars 2012 quand le BC demande à ses ténors de passer le relais à la nouvelle génération alors ils se reveillent !!! et se rendent compte qu’ils se sont trompés depuis près de 20 ans !!! Salif, toi l’un des 1ers fonctionnaires milliardaires du burkina au bout d’une dizaine d’année au gourvernement ; Roch, tu as occupé tous les postes les plus importants du pays (à part celui du Président), Simon notre cdr devenu l’homme fort de la capitale pendant 17 ans ! Quelle ingratitude, et dire que vous étiez des exemples à nos yeux ! On a pas besoin d’être ou d’aimer le CDP et encore moins Assimi pour comprendre ce que vous êtes ! Vous ne tromperez PERSONNE. Si le Président BC tombe, vous aussi ! Soyez-en sûrs !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2014 à 09:51, par l’extrémiste En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    s’ ils ont décidé de démissionner,pour une raison ou d’une,qu’ils saches que le cdp est avant tout une famille et que cette démission ne va en aucun cas détruire le parti,ni l’affaiblir.

    Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2014 à 10:13, par NGAW En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Il faut comprendre que tout citoyens est libre de quitter un parti si ce dernier ne fait plus son affaire . Le CDP est un parti en crise certes mais il faut reconnaître que se Trio est vieillissante et que le PF veut laisser le pays a des jeunes dynamique afin qu’il puisse continuer son oeuvre dans la stabilité et la paix . C’est a nous la jeunesse de prendre la relève car le pays à besoin de nous

    Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2014 à 10:17, par Le sage En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    "le Secrétariat Exécutif National invite l’ensemble des militantes, militants et sympathisants du Parti à rester sereins et déterminés plus que jamais à défendre le CDP et les Institutions de la République ".

    Depuis quand ce sont les militants du CDP qui defendent les institutions de la republique.
    Les politiciens doivent mesurer l’ampleur de leurs propos afin de nous eviter ce qui se passe dans les autres pays, car une chose est de chanter la paix, l’autre est de poser des actes concrets.

    Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2014 à 10:34, par Mme Ouédraogo En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Désolée, Assimi, mais ce n’est pas un non evénément. On ne voit que les trois principaux démissionnaires mais derrière eux, il y a d’autres démissionnaires et non des moindres. Sans parler des militants de base et de sections entières qui les ont suivi. C’est une vraie hémorragie et pour l’instant, il n’y a pas de garrot pour l’arrêter. Donc, le sang va continuer à couler, couler et le patient va mourir, vidé de son sang. Le CDP ne sera plus qu’une coquille vide avec seulement la famille Compaoré et quelques irréductibles qui ont le cerveau tellement lavé qu’ils ont peur de quitter. Les jours à venir nous situeront mais toutes les prédictions sont en train de se réaliser. C’est le crépuscule de la dynastie Compaoré.

    Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2014 à 10:35, par l’homme n’est rien En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    quand je lis les politiciens intéllectuels parler de sorte j’ai envi de changer de pays. en politique on peut être d’accord avec une situation aujourd’hui et dire le contraire demain. tout dépend du contexte et pas forcement de la légalité. les discidents ont pris part aux travaux du CCRP et aujourd’hui ils sont contre le sénat et la modification de l’article 37, c’est normal. les différentes marches qui ont eu lieu en juin et juillet dernier devraient amener même le PF et tous les autres à être contre ces réformes. Blaiso était l’ami inséparable de Thom SANK pourequoi il l’a assassiné ? la politique évolue plus vite que la science. merci et félicitation aux démissionnaires.

    Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2014 à 10:37, par Le Greg En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Monsieur KOUANDA, c’est franchement très triste de t’attendre parler ainsi. Le cdp est mort par gangrène. RIP !!!
    C’était prévisible que l’amalgame ne pouvait pas tenir. On ne peut pas mélanger des idéologues à de pouilleux et autres véreux qui ne pensent qu’à leur ventre et poches.
    Sans tarder, il faudrait que tous ceux qui sont dans le cdp depuis la politique de la ligne de masse (UCB, ULC, ULCR etc...) prennent leur responsabilité pour rejoindre les démissionnaires afin qu’on voit si seulement les militants de la dernière heure peuvent assurer les arrières du parti !
    Tous en avant pour rejoindre l’opposition pour la grande victoire du peuple !!!

    Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2014 à 11:03, par Lumière En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Réfléchissons ensemble :
    En dépit des erreurs et autres maux à lui, reprochés ; nous devons reconnaitre l’apport de l’homme à notre nation.
    Le président BC et son clan sont arrivés au pouvoir dans des circonstances connues de Tous les Burkinabé et depuis lors (26 ans) ils se sont mis dos au mur. Aucune porte de sortie ne pouvait plus être envisagée par eux que de se maintenir au pouvoir.
    L’opposition Burkinabé qui en a conscience tente vaille que vaille à établir une alternance du pouvoir sans proposer, légitimer et faire la propagande d’une autre issue à BC. Depuis, nous assistons à toute une animation plus ou moins stratégique de la scène politique locale.
    … Il existe plusieurs exemples d’hommes ayant assumé leurs responsabilités personnelles et endosser celles des autres quand il les saurait sauf après. Mais aucun ne donnerai son clan en pâture à des fauves et de surcroit affamés.
    Dites…. Vous êtes BC aujourd’hui. Que feriez-vous ?
    Toute chose qui chauffe tend à se refroidir et ce ne sont pas les menaces de chaos qui freineront le maintien au pouvoir de BC et son clan à moins qu’une alternative leur soit trouvée.

    Lumière T.

    Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2014 à 11:27 En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Mais je rêêêêêêê........ve !!!! C’est de la Politique-Fiction Mr KOUANDA, SEN-CDP ! Comment peut-on rester serein et inviter à la sérénité devant un tel séisme politique dans le Parti le plus puissant au Burkina !? Il faut juste que tu tires les conséquences de ton incompétence en tant que Président "pantin", incapable de rassembler et démissionner toi-même ! Un militant démissionnaire.

    Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2014 à 11:28, par Le REVOLUTIONNAIRE En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Camarade KOANDA, demandez à BLAISE COMPAORE que lui rappelle t-il la date du 15 octobre 1987 ? Entre les 75 démissionnaires et BLAISE, qui a trahi le plus et a assassiné son camarade ?

    Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2014 à 11:31, par Nat En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Même si Blaise est trahi et si cette démission doit servir l’intérêt de la majorité des citoyens elle est bien saluée. Mieux vaut par sagesse se rajuster et écouter la volonté du peuple que de camper sur des positions politiques qui pourraient couter chers au Faso.Il faut avancer nous voulons l’alternance

    Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2014 à 11:37, par Nat En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Même si Blaise est trahi et si cette démission doit servir l’intérêt de la majorité des citoyens elle est bien saluée. Mieux vaut par sagesse se rajuster et écouter la volonté du peuple que de camper sur des positions politiques qui pourraient couter chers au Faso.Il faut avancer nous voulons l’alternance

    Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2014 à 12:30 En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    merci de ns eclaircir un temps soit peu sur ce qui se passe chez l’elephant politique !!!!!!.nous voulons la paix.........

    Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2014 à 16:18, par Pierre Yameogo En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    ENFIN BIENTOT MONTER DESCENDRE ON SE RAPPELLERA DE L’ERE SANKARISTE. Blaise a tue son frere Sankara MOI depuis lors c’est ce qui est reste dans ma tete. Blaise il y a temps pour reigner , un temps pour partir. Tu as melange la sous-region : Tu t ;es allie avec Charles Taylor et a melange le Liberia et la Sierra-Leonne, le voici en prison a la CPI. Tu t’es allie avec Dadis Camara en Guinee, il a pris une balle dans la tete MAIS heureusement il a survecu mais son fils s’est retrouve mort noye dans sa piscine au Canada, Tu as tue Sankara sur ordre d’Houphouet et Mitterand, En Cote d’Ivoire ma famille vivait en paix sur Houphouet vraiment dans la paix, a cause de toi nos freres Ivoiriens nous attendent au tournant, tout ca pourquoi ? Alors qu’Alassane toi et moi savons qu’il est de Sindou, toi aussi tu nous as mi dans palabre cadeau. Maintenant ton tour arrive, prends tes bagages tranquilles et cherche toi mais ne vas pas en Cote d’Ivoire meme si Chantal est Ivoirienne, parce que facon je vois la si ca se renverse ils vont pas te louper.

    Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2014 à 17:58, par le clairvoyant En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Le parti au pouvoir a toujours chercher à jouer avec le temps à travers des dilatoires incessants au lieu de résoudre les vrais problèmes du peuple, notamment la misère dans laquelle il croupit. Celui qui joue avec le temps, finit par être rattrapé par ce même temps. La case est en feu et les flammes grossiront avec le temps.

    Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2014 à 18:25, par Simon En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    La grande victime dans cette guerre au CDP,ce n’est pas le CDP,ce n’est pas les démissionnaires,c’est plutôt le peuple burkinabé qui a pendant longtemps souffert le martyr et de la paupérisation orchestrée par les mêmes acteurs d’aujourd’hui.Qu’on redonne au peuple sa dignité bafouée depuis de longues années et qu’on arrête de distraire les honnêtes citoyens .

    Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2014 à 19:10, par bako1967@yahoo.fr En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Mr assamy acceptons que toute chose a une fin .28 ans de pouvoir , il n’est pas donné a n’importe qui de pouvoir le mener. Nous les militants on a même besoin d’un changement

    Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2014 à 20:17, par Tchi En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Je suis content de ces démissions ! Quand tu as des ambitions politiques et que certains parvenus veulent tuer ces ambitions, c’est mieux de claquer la porte. Ils ont bien fait. Mort au CDP !

    Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2014 à 22:13, par Opposant En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Ok bonne chance a vous tous dans cette competition farouche.

    Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2014 à 23:03, par sunday En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    le pet du lapin toi patriote c es toi ton dieu blaise et son clan qui constitues le cancer de ce pays votre heure s approche inexorablement DIEU et le peuple vous punira soyez en sur

    Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2014 à 23:06 En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    "Le SEN n’est donc pas étonné qu’après plus de vingt ans de camouflage, ils en sont arrivés à utiliser tous les ". et si on disait, "ils en soient arrives..."On ne dit pas : Je ne suis pas etonne que tu mords la main qui t’ a nourri. ou encore je ne suis pas etonne que tu viens vite....

    Professeur, vous meme faut quitter vite le cdp sinon vous serez encore plus carant. Regardez meme votre grammaire. Le subjonctif vous echappe. Je veux vous voir professeur car vos etudiants que vous avez formes sont deja professeurs dans la meme unite d’ histoire. La faute. c’est a ce parti ou la cancritude, l’ egoisme et la corruption sont les choses les mieux partagees.

    Répondre à ce message

  • Le 9 janvier 2014 à 01:12 En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    nous devons tous remercier les démissionnaires car ils nous préservent de la guerre que Blaise veut nous imposer et voulant s’éterniser au pouvoir .Blaiso part et laisse le Burkina en paix.

    Répondre à ce message

  • Le 9 janvier 2014 à 02:23, par Truth En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    27 ans au pouvoir ???? Et vous parlez de democratie ????
    Bullshit...

    Répondre à ce message

  • Le 9 janvier 2014 à 03:01, par NAKO l’Intrus En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    En tout cas,il faut reconnaître que nous avons tous grandis dans le parti avec toutes ses évolutions et en sommes tous témoins.
    Un peu de reconnaissance au moins.Quand on est fatigué,on s"assoit calmement et on observe avec reconnaissance en laissant la société se rajeunir.

    Vouloir une révolution dans la fatigue,alors qu’on a échappé belle d’une pendant qu’on avait de la force est une folie.

    Moi je préfère les pas du peuple qui nous a tous sauvé.

    Répondre à ce message

  • Le 9 janvier 2014 à 16:58 En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    le fou
    je ne comprends pas quelque chose dans le comportement de nos hommes politiques.

    Répondre à ce message

  • Le 9 janvier 2014 à 20:53, par luc En réponse à : CDP : La réponse d’Assimi KOUANDA aux démissionnaires

    Stop CDP.il est temps de partir

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés