Islam et paix : un mariage forcé ?

mercredi 25 décembre 2013 à 00h01min

L’Islam peut-il contribuer à la paix mondiale ? Ce sera, en tout cas, l’objet des discussions de la 7e convention annuelle de la Jama’at islamique malienne Ahmadiyya qui se tiendra à Bamako du 27 au 29 décembre.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Islam et paix : un mariage forcé ?

Le samedi 21 décembre 2013, la Jama’at islamique malienne Ahmadiyya a organisé une conférence de presse à Bamako. À cette occasion, elle a annoncé que sa 7e convention annuelle (jalsa salana) se tiendrait sous le thème : « La contribution de l’islam à la paix mondiale ». Présidée par Mahmood Saqib, chef de la communauté islamique Ahmadiyya, et animée par le missionnaire Abdoulaye Ouédraogo, cette conférence de presse fut une bonne occasion pour ce dernier de faire tomber certains préjugés.

L’islam accusé à tort d’intolérance

D’entrée de jeu, le Missionnaire Abdoulaye Ouédraogo a indiqué que tout non-musulman peut, à priori, trouver absurde l’idée selon laquelle l’islam pourrait contribuer à la paix mondiale. Car, justifie-t-il, le comportement et l’attitude de beaucoup de musulmans fait de l’islam la risée du monde. De sorte qu’aujourd’hui, les non-musulmans, et surtout les occidentaux, ne voient en islam que la violence, la haine et l’intolérance. Pour lui, tout ceci dénote de ce fameux concept de ‘’Guerre Sainte’’ (Jihad). Concept, selon lui, complètement galvaudé, falsifié, mal interprété et mal présenté. M. Ouédraogo dénonce également la complicité d’une certaine presse qui ne cesse de faire un travail de sape en présentant astucieusement l’Islam comme une religion sanguinaire. En témoigne les caricatures, films et autres dessins qui raillent le Saint Prophète Mohammad.

L’islam, une religion de paix

Or, selon Abdoulaye Ouédraogo, l’islam signifie étymologiquement « paix ». Il enseigne d’agir au rythme de la nature humaine. D’ailleurs, explique-t-il, les enseignements de l’Islam propagés et pratiqués par le saint Prophète Mohammad sont pétris de tolérance et de paix. En effet, dans la Charte de la liberté qu’il a accordée au Monastère de Sainte Catherine du Mont Sinaï en l’an 628, dans la 6ème année de l’Hégire, il stipule, « Aucun Evêque ne peut être expulsé de son évêché, aucun Moine de son monastère, aucun Prêtre de son lieu de culte, et aucun Pèlerin ne sera détenu dans son pèlerinage. Aucune de leurs églises ou autres lieux de culte sera dévasté ou détruit ou démoli. Aucun matériel de leurs églises ne sera utilisé pour construire des mosquées ou des maisons pour les Musulmans. Tout Musulman qui fera cela sera considéré comme désobéissant à Dieu et Son Prophète ».

L’amour pour tous, la haine pour personne

Pour M. Ouédraogo, il est de toute évidence que le monde contemporain est dépourvu de paix et d’harmonie. C’est pourquoi, a-t-il poursuivi « en tant que disciples du Messie et réformateur promis (AS) de ces derniers temps, qui a été commandé par Allah pour renouveler la relation entre l’homme et Dieu, pour éliminer les guerres de religion, et pour jeter les bases de la paix, il est de notre responsabilité dans le monde actuel d’expliquer tous les beaux enseignements de la paix et de réconciliation illustrés dans la vie du Saint Prophète (SAW). Nous, membres de cette Communauté islamique Ahmadiyya, sommes prêts à affronter les forces des ténèbres de l’ignorance et des préjugés entourant les citadelles de civilisations, par les véritables enseignements du Saint Prophète (saw) afin que l’humanité puisse aussi bien profiter de ses préceptes et de son exemple. D’où notre slogan : « l’amour pour tous, la haine pour personne ».

Présentation de la communauté islamique ahmadiyya

Le chef de la communauté islamique du Mali, Mahmood Saqib a, quant à lui, présenté la Jama’at islamique ahmadiyya comme une communauté islamique fondée en 1889 par Hadhrat Mirza Ghulam Ahmad de Qadian en Inde. Tirant ses preuves du Saint Coran, de la pratique et des dires du Saint prophète Mohammad, il proclama qu’il était le Messie Promis et l’Imam Mahdi des derniers temps. Il est décédé en 1908. M. Saqib a indiqué qu’aujourd’hui, la communauté est à son 5e Khalif (successeur), est présente dans 204 pays et compte plus de 200 millions d’adhérents. Le message de la communauté peut se résumer à cette citation du Saint Coran : « tant que l’homme n’apprend pas à vivre en paix avec lui-même et avec ses frères, il ne peut bénéficier de la paix divine ». Du reste, Mahmood Saqib a invité tous les hommes épris de paix à effectuer le déplacement sur Bamako (Mali) les 27, 28, 29 décembre 2013 pour participer à la septième convention annuelle de partage spirituel, de fraternité et de paix. Au menu, l’éminent prédicateur Oumar Moaz Coulibaly animera le thème principal « la contribution de l’islam à la paix mondiale ». A ce thème s’ajoute, entre autre, « le vrai concept du djihad », « les problèmes des temps modernes et les solutions de l’islam ».

Ibrahima TRAORE

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 25 décembre 2013 à 21:22, par le petit fils
    En réponse à : Islam et paix : un mariage forcé ?

    Veuillons a eradiquer cette haine des religions car au finish on se retrouvera devant le meme createur

  • Le 26 décembre 2013 à 08:49, par la lumière
    En réponse à : Islam et paix : un mariage forcé ?

    Si la prière des musulmans était recitée dans nos langues nationales comme le christianisme ça éviterait beaucoup de derives à nos populations. Certains se disant musulmans convaincus n’assistent même pas aux obsèques de leur geniteur non musulman. Or il est dit que ton père et ta mère sont tes premiers dieux sur terre. Avec la nouvelle géneration montante je pense que beaucoup changeront au niveau de l’islam. Aux dirigeants du monde pour couper l’herbe sous le pied du terrorisme il faudra éliminer la prauvreté, l’injustice et la discrimination raciale qui sont des élements dont ils se servent pour agir.

    • Le 4 janvier 2014 à 11:08, par réalité
      En réponse à : Islam et paix : un mariage forcé ?

      les chrétiens prient dans leurs langues nationales parcequeparce qu’ils n’ont pas leur priere dans le texte original.prier dans une seule langue crée l’union. d’ailleurs, musulmans prient dans leurs langues nationales aussi.

    • Le 4 janvier 2014 à 19:05, par réalité
      En réponse à : Islam et paix : un mariage forcé ?

      les musulmans prient dans leurs langues nationales aussi

  • Le 26 décembre 2013 à 09:05, par Badr
    En réponse à : Islam et paix : un mariage forcé ?

    Merci c’est cela l’islam et pas autre chose. Qu’Allah vous aide à repandre les vrais enseignements de cette belle Religion. L’islam souffre des actes de ceux-la même qui se disent ses adeptes.

  • Le 26 décembre 2013 à 11:41, par Dieu/est/grand
    En réponse à : Islam et paix : un mariage forcé ?

    suivre Dieu,Craindre Dieu c’est cultiver la paix, accepter l’autre tel qu il est,qu’il soit noir , blanc, ou jaune , qu’il soit d’une autre confession religieuse et de surcroit les religions Monothéistes.
    je suis catholique et j’ai toujours eu du respect pour toutes les religions, car nous avons un grand point commun "DIEU" mais je ne comprends pas pourquoi ma belmere qui est allée à la Mecque,de même que son mari (née catholique ) refuse catégoriquement que je me marie avec sa fille qui est musulmane. elle exige que le mari,bon ! prétendant soit née musulman, soit disant que bon nombre se convertissent et après le mariage ils repartent dans leur religion d’avant ,même si elle accepte ça,je ne ferai pas car c’est tromper les hommes et vouloir tromper Dieu ;alors qu’on ne peux pas tromper Dieu donc je me trompe moi même et jure même qu’elle préfère que ses filles restent célibataires que de se marier à quelqu’un d’une autre religion.vous voyez comment c’est frustrant, et c’est porter atteinte à ma religion, elle pouvais dire cela si j’adorais Satan, mais c’est le même que nous adorons,pourquoi vouloir s’interposer ? ça commence tout temps ça et on dis après que les musulmans sont comme ci comme ça. Et on passe de l’amour à la haine.je ne demande pas à la fille de se convertir,non.ma religion permet qu’on se marie ainsi. j’en vois plein qui vivent ainsi et très heureux. LA FOI SANS LES ŒUVRES EST VAINE. .sincèrement nous nous aimons,voilà un an 2 mois que nous sommes ensembles à l’insu de ses parents,mes les miens sont au courant et tout le monde l’apprécie dans la cours y compris mes amis. j’aimerai que vous me donniez des conseils pour que tout aille bien et je suis prêt à aller voir le chef de la communauté islamique. PAR TES ŒUVRES MONTRE TA FOI. merci

    • Le 27 décembre 2013 à 08:19
      En réponse à : Islam et paix : un mariage forcé ?

      Dieu/est/grand, si vous étiez un musulman et votre copine une non musulmane, le problème n’allait pas se poser. En effet, l’islam prône la soumission de la femme à son mari ( le paradis de la femme se trouve au pied de son mari). Ce faisant, le principe est simple : un musulman peut se marier à une non musulmane car la femme est sensée suivre la religion de son mari. Par contre, une non musulmane ne peut pas se marier à un non musulman car elle est susceptible de suivre la religion de celui ci. C’est un principe connu des musulmans, même si certains transgressent.
      Il ne faut pas donc en vouloir à la famille de la fille pour le refus. si tu aime vraiment ta copine et que tu peux te convertir, alors fais le et tu verras que les parents ne s’opposeront pas car le souhait de tous parent est de voir sa fille se marier et être heureuse.
      Juste une contribution.

      Amicalement

      • Le 27 décembre 2013 à 13:37, par Kafando
        En réponse à : Islam et paix : un mariage forcé ?

        La femme est aussi libre. Aucune religion n’est supérieure à l’autre et personne ne décide du paradis de l’autre

        • Le 27 décembre 2013 à 23:03, par tintin
          En réponse à : Islam et paix : un mariage forcé ?

          A mon avis l ’erreur dans ce principe est de considérer que la femme est restée la même il y a 600 ans .Au risque de me tromper , c était un moyen bien trouvé pour faire plus d adepte musulmans mais je doute que cela puisse encore marcher à notre époque parce que la liberté de penser , de croyance, et de jugement est une valeur sur laquelle nous éduquons tous nos enfants . Je doute que l’ Homme (avec grd H et peu importe sa religion ) , et la société d ’aujourd’hui ne puissent s accommoder à un tel principe en dehors des mariages forcés. Je vous conseille Dieu/est/grand de faire ce qu il y a de mieux pour vous deux , à l impossible nul n est tenu et il est très souvent difficile de concilier 2 époques sans en frustrer une et surtout quand la plus ancienne n a pas d hauteur vue.... C est justement cet type de rigidité qui crée des fissures , la fracture dans toutes les religions (entre fanatisme et tolérance)

    • Le 4 janvier 2014 à 11:12, par réalité
      En réponse à : Islam et paix : un mariage forcé ?

      est-ce que la fille est aussi d’accord ?

  • Le 26 décembre 2013 à 15:47, par cellasier
    En réponse à : Islam et paix : un mariage forcé ?

    Voici une communauté qui fait ces preuves même en Europe , tout en présentant le bon visage de l’islam. Qu’Allah vous aide dans votre noble mission. Amen

    • Le 27 décembre 2013 à 21:52, par gnangnanselcestdoux
      En réponse à : Islam et paix : un mariage forcé ?

      c est très bien de vouloir défendre une réligion. moi je pense que la réligion n a pas besoin que l’on la défende. la réligion, elle parle par l’agissement de ceux qui la pratiquent. la réligion, elle se défend par les agissements des fidèles. elle se défend par ses textes. Il suffit de lever les yeux ou de rénifler l’air du temps pour qu’on comprenne que la parole et l’acte sont deux choses très contraires en islam. il est bon que chacun se pose des questions et quand à la réligion dites moi pourquoi tant de djihadistes.

  • Le 27 décembre 2013 à 08:19
    En réponse à : Islam et paix : un mariage forcé ?

    Dieu/est/grand, si vous étiez un musulman et votre copine une non musulmane, le problème n’allait pas se poser. En effet, l’islam prône la soumission de la femme à son mari ( le paradis de la femme se trouve au pied de son mari). Ce faisant, le principe est simple : un musulman peut se marier à une non musulmane car la femme est sensée suivre la religion de son mari. Par contre, une non musulmane ne peut pas se marier à un non musulman car elle est susceptible de suivre la religion de celui ci. C’est un principe connu des musulmans, même si certains transgressent.
    Il ne faut pas donc en vouloir à la famille de la fille pour le refus. si tu aime vraiment ta copine et que tu peux te convertir, alors fais le et tu verras que les parents ne s’opposeront pas car le souhait de tous parent est de voir sa fille se marier et être heureuse.
    Juste une contribution.

    Amicalement

    • Le 27 décembre 2013 à 13:37, par Kafando
      En réponse à : Islam et paix : un mariage forcé ?

      La femme est aussi libre. Aucune religion n’est supérieure à l’autre et personne ne décide du paradis de l’autre

      • Le 27 décembre 2013 à 23:03, par tintin
        En réponse à : Islam et paix : un mariage forcé ?

        A mon avis l ’erreur dans ce principe est de considérer que la femme est restée la même il y a 600 ans .Au risque de me tromper , c était un moyen bien trouvé pour faire plus d adepte musulmans mais je doute que cela puisse encore marcher à notre époque parce que la liberté de penser , de croyance, et de jugement est une valeur sur laquelle nous éduquons tous nos enfants . Je doute que l’ Homme (avec grd H et peu importe sa religion ) , et la société d ’aujourd’hui ne puissent s accommoder à un tel principe en dehors des mariages forcés. Je vous conseille Dieu/est/grand de faire ce qu il y a de mieux pour vous deux , à l impossible nul n est tenu et il est très souvent difficile de concilier 2 époques sans en frustrer une et surtout quand la plus ancienne n a pas d hauteur vue.... C est justement cet type de rigidité qui crée des fissures , la fracture dans toutes les religions (entre fanatisme et tolérance)

  • Le 27 décembre 2013 à 13:37, par Kafando
    En réponse à : Islam et paix : un mariage forcé ?

    La femme est aussi libre. Aucune religion n’est supérieure à l’autre et personne ne décide du paradis de l’autre

    • Le 27 décembre 2013 à 23:03, par tintin
      En réponse à : Islam et paix : un mariage forcé ?

      A mon avis l ’erreur dans ce principe est de considérer que la femme est restée la même il y a 600 ans .Au risque de me tromper , c était un moyen bien trouvé pour faire plus d adepte musulmans mais je doute que cela puisse encore marcher à notre époque parce que la liberté de penser , de croyance, et de jugement est une valeur sur laquelle nous éduquons tous nos enfants . Je doute que l’ Homme (avec grd H et peu importe sa religion ) , et la société d ’aujourd’hui ne puissent s accommoder à un tel principe en dehors des mariages forcés. Je vous conseille Dieu/est/grand de faire ce qu il y a de mieux pour vous deux , à l impossible nul n est tenu et il est très souvent difficile de concilier 2 époques sans en frustrer une et surtout quand la plus ancienne n a pas d hauteur vue.... C est justement cet type de rigidité qui crée des fissures , la fracture dans toutes les religions (entre fanatisme et tolérance)

  • Le 27 décembre 2013 à 21:52, par gnangnanselcestdoux
    En réponse à : Islam et paix : un mariage forcé ?

    c est très bien de vouloir défendre une réligion. moi je pense que la réligion n a pas besoin que l’on la défende. la réligion, elle parle par l’agissement de ceux qui la pratiquent. la réligion, elle se défend par les agissements des fidèles. elle se défend par ses textes. Il suffit de lever les yeux ou de rénifler l’air du temps pour qu’on comprenne que la parole et l’acte sont deux choses très contraires en islam. il est bon que chacun se pose des questions et quand à la réligion dites moi pourquoi tant de djihadistes.

  • Le 27 décembre 2013 à 23:03, par tintin
    En réponse à : Islam et paix : un mariage forcé ?

    A mon avis l ’erreur dans ce principe est de considérer que la femme est restée la même il y a 600 ans .Au risque de me tromper , c était un moyen bien trouvé pour faire plus d adepte musulmans mais je doute que cela puisse encore marcher à notre époque parce que la liberté de penser , de croyance, et de jugement est une valeur sur laquelle nous éduquons tous nos enfants . Je doute que l’ Homme (avec grd H et peu importe sa religion ) , et la société d ’aujourd’hui ne puissent s accommoder à un tel principe en dehors des mariages forcés. Je vous conseille Dieu/est/grand de faire ce qu il y a de mieux pour vous deux , à l impossible nul n est tenu et il est très souvent difficile de concilier 2 époques sans en frustrer une et surtout quand la plus ancienne n a pas d hauteur vue.... C est justement cet type de rigidité qui crée des fissures , la fracture dans toutes les religions (entre fanatisme et tolérance)

  • Le 4 janvier 2014 à 11:08, par réalité
    En réponse à : Islam et paix : un mariage forcé ?

    les chrétiens prient dans leurs langues nationales parcequeparce qu’ils n’ont pas leur priere dans le texte original.prier dans une seule langue crée l’union. d’ailleurs, musulmans prient dans leurs langues nationales aussi.

  • Le 4 janvier 2014 à 11:12, par réalité
    En réponse à : Islam et paix : un mariage forcé ?

    est-ce que la fille est aussi d’accord ?

  • Le 4 janvier 2014 à 19:05, par réalité
    En réponse à : Islam et paix : un mariage forcé ?

    les musulmans prient dans leurs langues nationales aussi

  • Le 25 décembre 2014 à 18:46, par Abderrahim
    En réponse à : Islam et paix : un mariage forcé ?

    Bonjour,

    Permettez-moi de souligner le fait qu’Ahmadiyya n’est indubitablement pas une branche de l’Islam. C’est unanimement reconnu par les musulmans à travers le monde depuis des décennies. Ils ont été déclarés "non musulmans" par les instances les plus compétentes. Parmi elles :
    - World Muslim League (Arabie Saoudite)
    - Islamic Research at Al-Azhar University (Egypte)
    - Permanent Board for Inquiry & Fatwa (Arabie Saoudite)
    - Islamic Fiqh Council (Afrique du Sud)
    - Shariah Council (Angleterre)
    - Islamic Community of Bosniaks (Etats-Unis d’Amérique)
    - Organisation of Islamic Conference (Arabie Saoudite)
    - Supreme Islamic Council (Gambie)
    A quoi s’ajoute, de nombreuses fatwas par des savants éminents (Cheikh Muhammed Salih Al-Munajjid, Mufti Ebrahim Desai, Mufti Dr. Siddiqi, Cheikh Ahmad Kutty...).

    Les adeptes de ce culte fondé par l’imposteur Mirza Ghulam Ahmed et ses héritiers sont devenus dernièrement très actifs en Afrique et en Europe. Bien organisés, ils prétendent être des musulmans pieux portant le flambeau d’un mouvement pacifiste de réforme de l’Islam afin de convertir les musulmans et non-musulmans à leur culte. Leurs arguments fallacieux sont bien étudiés pour tromper les gens qui ont peu de connaissance religieuse surtout en eschatologie. Vous les verrez citer de versets du Coran, des Hadiths, et même défendre l’Islam contre les détracteurs...Ils ont même des chaines de télévision : Muslim Television Ahmadiyya (MTA) en plusieurs langues, sans parler des sites Web dont www.alislam.org.

    Que Dieu nous préserve tous des imposteurs.

    Cordialement

  • Le 1er février 2016 à 13:03, par saadeddine
    En réponse à : Islam et paix : un mariage forcé ?

    Bonjour.
    Puisque vous dites que les Ahmmadis ne sont pas des musulmans, on aimerait lire vos analyses et réponses convaincantes sur toutes leurs déclarations et interprétations de l’Islam. Il ne suffit pas d’accuser des gens sans preuves !
    Allez y faire une "monadhara" avec eux et va voir qui a bien compris notre religion.
    Cordialement

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés