Circulation routière : Bientôt des tablettes pour traquer les « usagers indélicats »

lundi 23 décembre 2013 à 00h01min

Le non-respect des règles de la circulation routière très souvent sous l’œil impuissant des forces de sécurité a sans doute inspiré le député Zacharia Tiemtoré. En effet, sur la base de sa question orale sans débat, le ministre de l’Administration territoriale et de la sécurité, Jérôme Bougouma, a décliné devant la Représentation nationale le 20 décembre 2013, les mesures de réforme du contrôle de la circulation dans nos grandes villes.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Circulation routière : Bientôt des tablettes pour traquer les « usagers indélicats »

Avec au perchoir le président Soungalo Apollinaire Ouattara, la plénière de ce 20 décembre 2013 a eu un calendrier des plus chargés. 14 questions orales dont deux avec débat étaient en effet, inscrites à l’ordre du jour. Se trouvent ainsi interpelés, des ministres et le Chef du gouvernement.

Le plat de résistance de la séance commence avec la question orale sans débat du député Zacharia Tiemtoré qui a voulu que le ministre de l’Administration territoriale et de la sécurité, Jérôme Bougouma, dise à la Représentation nationale ce qu’il envisage faire pour instaurer le réflexe du respect des règles de la circulation routière, en particulier dans nos villes. Question inspirée par des cas de violation des règles de la circulation ; cas aggravés de refus d’obtempérer aux forces de sécurité, et donnant lieu quelques fois à des accidents.

A en croire le ministre Jérôme Bougouma, il est recommandé aux forces de sécurité de ne pas engager une course-poursuite derrière ces « citoyens indélicats » qui auraient réussi à s’enfuir, mais plutôt d’utiliser des moyens qui selon lui, sont plus efficaces pour faire face à ce genre de situations. Lesquels ? On n’en saura pas plus.

Mais pour l’avenir, ce sont des caméras de vidéo-surveillance qui seront installées dans les intersections et aux carrefours dangereux des grands axes routiers.

L’autre stratégie, non la moins efficace, requiert préalablement l’immatriculation de tous les véhicules à moteur ayant une cylindrée supérieure ou égale à 50 cm3. Ce qui permettra, en cas d’infraction commise en circulation routière, de relever le numéro d’immatriculation pour aller rechercher la personne dans le fichier de la Direction générale des transports terrestres et maritimes (DGTTM) où sont centralisées toutes les cartes grises. Dans ce sens, précise Jérôme Bougouma, l’accessibilité à ce fichier est en train d’être améliorée.

Et la réforme majeure annoncée par le ministre en charge de la sécurité, c’est celle qui interviendra dans le cadre du « projet IRAPOL ». C’est un projet en expérimentation, a confié Jérôme Bougouma. Avec la mise en œuvre de ce projet, ce sont les agents de la gendarmerie et de la police routière qui seront dotés en tablettes. « Et le logiciel qui sera à l’intérieur, précise Jérôme Bougouma, permettra aux policiers, aux gendarmes, de photographier simplement l’usager indélicat ». Et instantanément, tous les agents postés sur la même route sont informés qu’il y a quelqu’un qui vient de brûler le feu de stop ; information automatiquement communiquée à la DGTTM. Toute chose qui permettra d’avoir l’identité de la personne ainsi détectée. A en croire le ministre Bougouma, « on peut même l’appeler sur son téléphone cellulaire pour lui demander de se présenter au commissariat le plus proche, ou tout simplement aller l’attendre à son domicile pour lui délivrer une contravention dont le montant sera revu à la hausse ». Et d’espérer que le déploiement de ce système permettra d’avoir des résultats plus importants dans la dissuasion quant à la commission d’infraction aux règles de la circulation routière.

Investir plus dans la prévention

En sus, l’augmentation des effectifs des forces de sécurité constitue une des priorités du gouvernement. C’est du moins ce qu’a laissé entendre le ministre en charge des libertés publiques. Dans ce sens, ce sont, précise-t-il, 3 000 volontaires adjoints de sécurité qui ont déjà été recrutés cette année même. Ce qui, selon lui, « va permettre de renforcer le dispositif de règlementation de la circulation routière dans les centres urbains et péri-urbains  ».

Par-delà toutes ces stratégies, le ministre Jérôme Bougouma a annoncé la poursuite et le renforcement des actions de sensibilisation en utilisant tous les supports possibles et toutes les langues nationales. Il a, au passage, salué les actions de règlementation de la circulation opérées par les jeunes bénévoles dans la ville de Ouagadougou, les actions de sensibilisation faites par l’ONASER, les actions de contrôle de vitesse par les services de police et de gendarmerie dans les entrées des agglomérations.

Ces éléments de réponse apportés, c’est un Zacharia Tiemtoré « satisfait » qui a exprimé ses encouragements au gouvernement.

Fulbert Paré

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 23 décembre 2013 à 04:43, par Powerful
    En réponse à : Circulation routière : Bientôt des tablettes pour traquer les « usagers indélicats »

    Ouvrez bien l’oeil Mr le ministre.il faut sévir parce que trop c’est trop.ces voyous de la circulation tuent des innocents chaque jour et endeuillent des familles.
    Je rappel aussi qu’il faut adopter le système de lynchage aux braqueurs une fois arrêté. Je veux dire pratiquer la peine de mort pour les dissuader.
    Merci

    Répondre à ce message

  • Le 23 décembre 2013 à 05:49, par Aida
    En réponse à : Circulation routière : Bientôt des tablettes pour traquer les « usagers indélicats »

    Il serait peut être plus indiqué d’éduquer au préalable la population au minimum sur le code de la route. Le code de la route pourrait être exigé à tout usager de la route.

    Répondre à ce message

  • Le 23 décembre 2013 à 06:42, par eco
    En réponse à : Circulation routière : Bientôt des tablettes pour traquer les « usagers indélicats »

    Pourvue que ces camera ne soient pas utilisées pour traquer les citoyens intègres et courageux qui vont sortir manifester contre la mise en place du sénat et la modification de l’article 37.

    Répondre à ce message

  • Le 23 décembre 2013 à 06:55, par bingo
    En réponse à : Circulation routière : Bientôt des tablettes pour traquer les « usagers indélicats »

    Bonjour
    personnelement je trouve que cette idée de camera de surveillance est trop osé pour notre Burkina avec nos multiples pannes de feux tricolors ,sonabel
    en suite reflechisson mieux vous allez traquer l’intteressé par son numero d’immatriculation et si le proprietaire n’est pas lui même au vollant exemple des vehicules de location ou emploi de chauffeur qui paiera ces contrevention
    alors trouvons autres solutions pour sensibilisé la population sur le danger du non respect des regles de la circulation car nous sommes tous responsables

    Répondre à ce message

  • Le 23 décembre 2013 à 06:59, par l’intégrés
    En réponse à : Circulation routière : Bientôt des tablettes pour traquer les « usagers indélicats »

    pensez à ceux qui sont en brousse....pas pour la sécurité routière mais eux et leur bien. en brousse c’est la peur total et la débandade quand y a alerte. eux aussi sont des burkinabes...donc pensez y un peu

    Répondre à ce message

  • Le 23 décembre 2013 à 07:37
    En réponse à : Circulation routière : Bientôt des tablettes pour traquer les « usagers indélicats »

    A partir du moment que ceux qui ont des radars rackètent les gens à 3.000 F pour leurs poches au lieu de faire payer 12.000 F avec un reçu pour les excès de vitesse en ville, on n’est pas sorti de l’auberge. A qui la faute si se développe l’incivisme quand la tête montre le plus mauvais exemple ?

    Répondre à ce message

    • Le 23 décembre 2013 à 10:07, par De Balzac
      En réponse à : Circulation routière : Bientôt des tablettes pour traquer les « usagers indélicats »

      Cela ressemble à des rêves des gamins, pas que je suis incrédule, mais parce qu’on veut copier des choses ailleurs qui ne sont pas transposables dans notre contexte. Vous n’avez même pas un bon adressage de la ville et vous voulez aller délivrer une convocation à quelqu’un à domicile. Je suppose avec le ministre que tous ceux qui brûlent les feux résident en zone lotie comme lui qui est réside à Ouaga2000 où tout est clean. Sinon j’imagine un policier aller donner une contravention à quelqu’un qui réside à la zone non lotie de Tabtenga, ou autres faubourgs de Ouaga. C’est bien beau de tout copier des grandes capitales mais il faut aller aussi de nos réalités. Il n’y a pas de solution miracle tant qu’il n’y aura pas un changement de comportement depuis le sommet. Le policier ou le gendarme se cherche comme disent les Burkinabé. Il n’a aucune assurance que dans sa mission s’il tombe sur des fils à papa ou des fils à "gourou" il ira jusqu’au bout sans prendre pour son grade. Je me demande comment le ministre lui même avec toutes ces casseroles qu’il traîne peut-il encore donner des leçons de morales ou de civisme à la population dans son ensemble et à la jeunesse en particulier ?.

      Répondre à ce message

    • Le 23 décembre 2013 à 10:47, par Bénéwindé
      En réponse à : Circulation routière : Bientôt des tablettes pour traquer les « usagers indélicats »

      J’ai été temoin d’un accident de la circulation entre un motocycliste et un véhicule 4x4. L’automobiliste s’est enfui après l’accident ; les riverains l’ont pourchassé en vain. Renseignement pris plus tard, il s’agissait d’un garagiste, sans permis qui avait déjà fait la prison pour un délit pareil.
      Je suis tombé des nûs : un GARAGISTE SANS PERMIS DE CONDUIRE ! on croit rever. Il s’est enfui de la ville mais est activement recherché par la police.

      Répondre à ce message

    • Le 23 décembre 2013 à 13:11, par SIDSOABA
      En réponse à : Circulation routière : Bientôt des tablettes pour traquer les « usagers indélicats »

      Si u acceptes payer 3000 Fcfa sans reçu au lieu de 12.000 F cfa, c’est que la faute est partagée. D’une part l’agent de sécurité est fautif d’autre part l’auteur de l’infraction aussi. dans tous les cas la sensibilisation doit être répandue dans tous les deux sens.

      Répondre à ce message

  • Le 23 décembre 2013 à 08:47, par nity
    En réponse à : Circulation routière : Bientôt des tablettes pour traquer les « usagers indélicats »

    malheureusement le code de la route n’est pas accessible à tous. les conditions sont difficiles, les frais sont élevées il y a une grande corruption dans le milieu. Les moniteurs sont irrespectueux, les ingénieurs maltraitent les candidats pour qu’ils cèdent à la corruption. c’est un milieu laissé à la merci des escrocs. si tu va pour le code tant que tu ne donnes rien à ces gens ils te descendront nfois et tu risques de céder au découragement ou à la corruption. faites un sondage à bobo dioulasso et à ouagadougou vous verrez. c’est tout sauf un service public. Pour cela beaucoup préfère passer par ces raccourcis et bonjour les accidents

    Répondre à ce message

  • Le 23 décembre 2013 à 08:52, par SC
    En réponse à : Circulation routière : Bientôt des tablettes pour traquer les « usagers indélicats »

    je n’ai rien contre les solutions électroniques mais attention aux abus. On en voit avec le système de contrôle des vitesses par radar où les policiers municipaux arnaquent les usagers pour "excès de vitesse" sans tenir compte des marges d’erreurs du radar.

    Répondre à ce message

  • Le 23 décembre 2013 à 08:57, par happy
    En réponse à : Circulation routière : Bientôt des tablettes pour traquer les « usagers indélicats »

    je pense que l’honorable Tiemtore c’est tromper de personne. la question devrait être adressée au président de la République .Il est le premier invicique car il ne respecte pas lui même les règles de ce pays surtout les stops. il brûle tous les stops même là où il y a des caméras de surveillance il casse même ces caméras comment voulez vous que les citoyens qui sont sous sa coupe respectent de simples règles de la circulation.

    Répondre à ce message

  • Le 23 décembre 2013 à 09:32
    En réponse à : Circulation routière : Bientôt des tablettes pour traquer les « usagers indélicats »

    SVP, commencez par ce que vous maitriser. Toujours sensibilier et aussi montrer l’exemple. Et sanctionner severement celui qu’on prend pour donner l’exemple. Sinon, cette question d’IRAPOL a trop de préalables que nous n’avons pas :
    - Nous n’avons pas d’état civil fiable ;
    - pas de système d’identification et d’adressage qui marche ;
    - quel canal utiliserez vous pour ces communications ? notre internet la ?
    .... pour ne citez que ces quelques exemples,
    Ceux qui ont mis ces systèmes chez eux, l’ont fait car ils ont un socle rigoureux sur lequel tout se construit.

    Répondre à ce message

  • Le 23 décembre 2013 à 10:06, par Laïla
    En réponse à : Circulation routière : Bientôt des tablettes pour traquer les « usagers indélicats »

    Les citoyens sont certes accusable mais il y a cependant que des éléments de forces de l’ordre qui drainent des insuffisances sur la connaissances du code rousseau. Aussi, nos infrastructures routières ne répondent pas aux normes. J’adhère entièrement à une action visant à épargner le maximum de vie sur nos routes. Mais hâtons nous lentement pour ne pas aller plus vite que nous même.

    Répondre à ce message

  • Le 23 décembre 2013 à 14:18, par Kondeeg-Tchegre
    En réponse à : Circulation routière : Bientôt des tablettes pour traquer les « usagers indélicats »

    Monsieur Le Ministre, Commencez deja avec ces moyens par nous faire des routes dignes de ce nom, en veillant a eriger des bandes cyclables pour les 2-roues, totalement separees des voies reservees aux automobiles. Vous verrez que vous aurez diminue le taux d’acccidents d’au moins 50%. Toutes les grandes villes qui se respectent et/ou qui aspirent au developpement continues ont erige des murs de protection de long des autoroutes dans la ville, de sorte a ce qu’on puisse joindre les 2 bouts de la ville en quelques minutes et ce, a plus de 100km/h. Ils ne faut surtout pas empecher les gens de rouler vite, mais de prevoir des axes ou ils peuvent le faire, car TIME IS MONEY. Au 21eme siecle on ne doit plus contraindre quelqu’un a rouler a 40km/h dans une agglomeration aussi etendue que Ouagadougou. Monsier le Ministre, sachez qu’au lieu de recolter des contraventions au profit du budget communal, vous accentuez la corruption avec de tels outils. La preuve, depuis l’avenement des detecteurs RADARS, les policiers se sucrent encore mieux. Vous n’avez fait qu’elargir le porte-feuille des actions par lesquels ils s’enrichissent. De vous a moi, je prefere donner 2000cfa sans recu a un policier que de verser 12000 ou 24000cfa avec un recu et avec la certitude qu’ils finiront dans les poches de quelqu’un comme Guiro.

    Répondre à ce message

    • Le 23 décembre 2013 à 21:38, par Jamanatigui
      En réponse à : Circulation routière : Bientôt des tablettes pour traquer les « usagers indélicats »

      Je partage entièrement ton point de vue. La principale cause des accidents qu’ils soient urbains ou inetr urbain c’est l’absence des routes. Prenez une ville comme Ouaga ou les voies sont quasi inexistant. Tous les habitants de Pissy n’ont qu’une seule itineraire pour rejoindre le centre ville, idem pour ceux de Tampouy, Cissin... et après on n’y voit pas la responsabilté des gouvernants.
      C’est cette même visionetriqué qui a amené les gens à se rabttre sur STAF disant qu’il fait de la vitesse pour une compagnie qui fait Bobo-Ouaga en 5 heures d’horloge.
      Developpons les infrastructures routières au lieu de vouloir retarder les gens.

      Répondre à ce message

  • Le 23 décembre 2013 à 14:27, par Kirga08
    En réponse à : Circulation routière : Bientôt des tablettes pour traquer les « usagers indélicats »

    Oui des vidéos de surveillance c’est bien mais il faudrait insister sur la sensibilisation. Je pense à la télé ou on pourra demander à chaque usager de la route de faire un geste simple pour dire de rouler doucement(la paume vers le sol).je vous dis que si les citoyens l’adoptent cela diminuerait le taux des accidents de 80%. Je pense également à un système de barrière aux feux. Enfin, il faut réaménager les heures d’entrée en classe des élèves qui coïncident avec celles des travailleurs. Du courage Monsieur le Ministre

    Répondre à ce message

  • Le 23 décembre 2013 à 14:58, par nous naissons egaux
    En réponse à : Circulation routière : Bientôt des tablettes pour traquer les « usagers indélicats »

    arreter de fatiguer les gens. d’abord plus de cortège Présidentiel, ministériel, belle mere internationale, premiere fille de la nation, pour l’amante de la PF, PM, BF........ ce sont eux qui élobore les projet de constructions des voies. s’ils veulent violer le budget pour des pistes animales alors qu’ils se debrouillent comme tous.

    Répondre à ce message

  • Le 23 décembre 2013 à 17:29, par yizom
    En réponse à : Circulation routière : Bientôt des tablettes pour traquer les « usagers indélicats »

    à mon humble avis, nous n’avons pas besoin de dilapider autant d’argent pour acquérir des tablettes (et à l’occasion donner des marchés à des amis...) il faut simplement banaliser la contravention (pour inciter les gens à s’arrêter et à payer la contravention au lieu de fuir ou de corrompre les agents), on me dira que le fait de baisser les contraventions incitera à bruler les feux, mais savez-vous combien de gens préfèrent corrompre un policier à 2 mille ou même 5mille pour ne payer 22 mille de contravention ? et c’est logique !...........

    Répondre à ce message

  • Le 24 décembre 2013 à 05:53, par le coeur juste
    En réponse à : Circulation routière : Bientôt des tablettes pour traquer les « usagers indélicats »

    Bon courage ! voici un ministre qui fait bien son travail.
    chaque fois qu’il prend la tête d’un ministère ;les motivations, la cohésion entre les agents ,l’esprit d’équipe ,la solidarité reprennent service.
    Et du même coup ,la corruption ,le traitement injuste entre les agents du même departement sont vite nettoyés.Il developpe toujours des initiatives et il n’est pas arrogant.
    Moi je le veux à la santé , il est sûr qu’il aura toutes les compétences pour soigner le ministère de la santé qui est vraiment malade.
    Je trouve déjà que l’actuel a perdu les pédales avec son penchant pour les medecins de santé publique et l’idée aussi que le système LMD peut devancer le relèvement à niveau BAC des Infirmiers d’Etat et sans preciser de date .TON Collègue du MENA ,a été clair.
    Desormais nous les internautes nous allons toujours contribuer et être des bons conseillers pour l’action gouvernementale.
    voici mon classement de 2013 :
    1-JEROME BOUGMA
    2-COUMBA BOLY/BARRY
    3-le ministres de l’environnent et celui de la jeunesse(iniatiateur de HIMO) sont exquots.
    Je suis bien et bel un citoyen lamda et travailleur de surcroit dans un chef lieu de région .

    Répondre à ce message

  • Le 24 décembre 2013 à 08:56
    En réponse à : Circulation routière : Bientôt des tablettes pour traquer les « usagers indélicats »

    Monsieur le Ministre, c’est bien mais commençons par des choses assez simples. Je propose d’abord que tous les feux tricolores soient munis de panneaux solaires, ainsi ils fonctionneront indépendamment de la SONABEL. Mettez en permanence de policiers motorisés à chaque carrefour dangereux de manière permanente car cela dissuade ; ajouter d’autres feux tricolores à d’autres carrefours devenus dangereux et difficile à franchir ; au niveau de certaines sorties d’échangeurs rien n’indique qui a la priorité, mettez y des policiers pour sensibiliser ; mettez systématiquement des ralentisseurs sur les voies bitumées. Je suis d’accord pour les caméras à certains carrefour car elles peuvent contribuer à lutter contre la criminalité, mais les tablettes, arrêté !!!!, faites boucher les trous de certaines routes d’abord !!! Avant de raconter certaines rêveries pourquoi ne faites vous pas de concertations à partir de votre site web ou d’un micro trottoir !!

    Répondre à ce message

  • Le 24 décembre 2013 à 09:00
    En réponse à : Circulation routière : Bientôt des tablettes pour traquer les « usagers indélicats »

    mr le ministre j’ose vous croire mais cessez de prendre le peuple pour des ignorants. je pose juste une question pour prouver aux citoyens intelligents que la solution du ministre est caduque. Avez vous un adressage precis et exact de la commune de ouaga ? est ce que les gens signent un contrat de location et existe t-il une banque de donnees ? je veux simplement dire que quand on veut aller au domicile de quelqu’un cela suppose qu’on ait une address precise. a moins que le BF n’ait evolue sans strategies de developpement. merci

    Répondre à ce message

  • Le 24 décembre 2013 à 11:18, par bachelard
    En réponse à : Circulation routière : Bientôt des tablettes pour traquer les « usagers indélicats »

    La vision du ministre est salutaire si et seulement les actions qu’il veut entreprendre seront mise en oeuvre.une fois de plus la population sera soulagè de tous les infractions qui conduir facilement à la mort ou en tout ca à des blessures graves,en plus le problème de l’incivismes et ses multiples consequences seront reduit.En revanche envisager cette politique de securite routière des les autres villes dont la decentralisation des instutitions publiques et privees augment le nombre des usagers.Bon vent à la politique de la securite routière pour la preservation de la vie de nos braves hommes.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés