Réaction de Y. César à Etienne Traoré

samedi 21 décembre 2013 à 13h45min

Monsieur Etienne Traoré,

Permettez-moi de vous appeler ainsi. Oui, permettez-moi de vous appeler « Monsieur » et non « professeur ». Ce qui n’est nullement un manque de respect volontaire et encore moins involontaire. Tout être de sexe masculin est un « Monsieur » et permettez-moi de ne pas perdre nos temps sur le concept même de « Monsieur ». Cela n’a aucune espèce d’importance dans le cadre de cette lettre que je me devais de vous adresser.

Réaction de Y. César à Etienne Traoré

Monsieur Traoré, je ne suis pas un philosophe ; je ne fus pas votre étudiant comme Monsieur Djibo ; je suis juste un doctorant en sciences économiques ; je suis un « ignorant » (de 26 ans) à ma manière comme vous pourriez l’être à votre manière. Notamment, je suis un burkinabè comme vous, comme Monsieur Djibo, comme les « forumistes », comme son Excellence Monsieur le Président du Faso, comme tout burkinabè s’inscrivant dans le cadre de notre Constitution entre autres.

Je n’en demeure pas moins philosophe car nous sommes tous philosophes à notre manière. Permettez-moi de me moquer de la philosophie, de vous, de Monsieur Djibo car « Se moquer de la philosophie, c’est vraiment philosopher » (Blaise Pascal).

J’ai lu avec attention vos opinions. Je dis bien opinion (niveau 3) car ni le philosophe, ni vous, ni Monsieur Djibo, ni personne n’a l’expérience (niveau 2) ou le savoir (niveau 1) dans le cadre de la situation actuelle du Burkina Faso. Il ne s’est pas agi, pour moi, d’être d’accord ou pas avec vous, de vous mépriser ou pas, … Il s’est agi de vous respecter en tant qu’homme d’opinions.

N’êtes-vous pas d’accord avec Georg Christoph Lichtenberg quand il dit : « Il se livrait au trafic d’opinions : il était professeur de philosophie ». Vous êtes donc un homme d’opinions dans le cadre d’un débat où nul ne peut se vanter de détenir une quelconque vérité et encore moins les philosophes. Bref ! Monsieur Traoré, vous avez perdu mon respect dès l’instant où vous avez cru que votre opinion était une vérité, que votre « philosophie » était la philosophie. Pourtant, je suis certain que vous seriez d’accord avec Pierre Joseph Proudhon quand il dit : « C’est une preuve de médiocrité philosophique que de chercher aujourd’hui une philosophie ».

Que s’est-il donc passé pour que vous nous parliez de Badini, de Gampiné, d’ « un parent de Blaise Compaoré, …, de choses sans queue ni tête. Peut-être que mon respect ne représente rien pour vous mais il représentait quelque chose pour moi ; vous l’avez perdu dès l’instant où votre philosophie vous a laissé écrire, entre autres, ce qui suit : « Je rappelle enfin que les enseignants ont généralement un souvenir contrasté de leurs élèves : les plus brillants et les moins brillants. Je me rappelle ainsi de toi dans la seconde catégorie, donc des moins brillants ». Oui, que s’est-il passé bon sang, Monsieur Traoré ? Avez-vous perdu votre sang froid ? Avez-vous, peut-être dans une petite colère, laissé votre philosophie se révéler ? Il convient en homme d’opinions que vous présentiez vos excuses à Monsieur Djibo. Peut-être regagneriez-vous mon respect, Monsieur Traoré.

En effet, soyons - vous et moi, au moins - d’accord avec le régatier Paul Elvstrom quand il souligne : « Vous n’avez pas vraiment gagné la régate, si en la gagnant vous avez perdu le respect de vos concurrents ». Oui, vous avez beau avoir été le professeur de Monsieur Djibo, vous resterez à jamais son concurrent d’opinions et ce, peu importe la manière ou la forme.

Par ailleurs, Monsieur Traoré, loin de moi l’ambition de soutenir un quelconque conflit d’opinions et de générations mais permettez-moi de donner mon humble avis sur la situation politique burkinabè.

N’est-il pas temps que nous étranglions nos peurs ? N’est-il pas temps que nous – le peuple burkinabè et non le peuple burkinabè du CDP ou de l’opposition - écrivions l’histoire du Burkina Faso ? N’est-il pas temps d’arrêter de penser que mieux vaut prévenir que guérir ? Laissons donc son Excellence Monsieur Le Président du Faso écrire son histoire et d’en assumer les éventuelles conséquences.

En effet, si le peuple (qu’il est temps d’arrêter de sous-estimer) n’a ni envie ni besoin de son histoire, alors il réagira. Sinon, il se taira. C’est cela aussi la démocratie. Laisser les uns faire sachant que les autres peuvent dire non et ce, la majorité étant sûr de l’emporter.

Je vous supplie de ne pas me parler de morale car la morale politique n’existe pas, Monsieur Traoré. Il y a des règles dans notre pays et la constitution est une règle ; elle est même la règle fondamentale. Vivons donc dans le cadre des règles. Laissons donc notre Président proposer son référendum. Allons massivement marquer notre acceptation ou notre refus. Il n’y a nul besoin de philosophie car « la philosophie est à mes yeux un explosif effroyable qui met tout en danger » (Friedrich Nietzsche).

Vous écrivez, je vous cite : « Il ne faut pas encourager Blaise Compaoré à s’acheter un référendum au risque de mettre le feu au pays ». Vous avez peur que le pays brule ? Le Président en a plus peur que vous, j’en suis sûr. N’a-t-il pas, certainement, beaucoup plus à perdre que vous et moi ? Dois-je vous parler du Nigérien Monsieur Mamadou Tandja, de l’Ivoirien Monsieur Laurent Gbagbo, du Tunisien Monsieur Ben Ali ? Dois-je vous parler du Libyen Mouammar Kadhafi et de ces hommes qui ont cru que le peuple craindrait le sang ? Voulez-vous que je vous parle des têtes qui sont tombées à l’occasion de la révolution française ? Retenons juste que même la tête du roi est tombée.

Cependant, posons-nous la bonne question. Elle est, certainement, la suivante : « Est-ce que le référendum violerait la constitution ? » La réponse est : « non ». Est-ce que l’article 37 peut être modifié ? La réponse est : « oui ». Doit-on organiser un référendum pour modifier l’article 37 ? La question n’a pas de réponse constitutionnelle, notamment et peut être laissée à l’appréciation de tout un chacun.

Vu que le peuple ne parlera jamais – sur la question de ce référendum sur l’article 37- à travers vous, moi, Monsieur Djibo ou même notre Président, alors n’ayons peur de rien tout en veillant - sans morale ni philosophie - à ce que juste les règles soient respectée. Nous ne pouvons pas vouloir de la démocratie tout en refusant les règles de la démocratie. Nous ne pouvons pas rejeter ses règles quand elles ne nous conviennent pas.

Pour ma part, je suis contre toute modification de l’article 37 ; je suis contre la mise en place d’un Sénat. S’ils veulent que toutes les forces vives du pays fassent de la politique alors qu’ils aménagent notre « déjà et depuis longtemps inutile » assemblée nationale pour cela. C’est mon avis et j’en prendrai la responsabilité devant l’urne en toute âme et conscience. Est-ce l’avis du peuple burkinabè ? Je ne sais pas ! Je crois en lui et j’espère qu’il prendra sa responsabilité.

Monsieur Traoré, dans l’attente de vos excuses à l’endroit de Monsieur Djibo, je vous prie d’agréer l’expression de ma considération et de mon respect que je vous souhaite, sincèrement, de retrouver.

Cordialement,
Y. César

Messages

  • Bonjour Chers internautes.

    je suis loin du pays mais proche de vous par la voie de l’internet.
    Ce que je demande,c’est de se calmer et unissons nous toutes les forces pour faire partir ce monsieur blaise compore.Merci

    • Ecoutez. L’écrit de Mr Traore en retour est écœurant ! Contre la modification de l’article 37, je comprends profondément et il est même possible que le peuple dise non lors du Referendum. Mais de grâce, il ne faut pas travestir la pensée philosophique, ni la politique. L’inutilité de la philosophie a été prouvée aujourd’hui : pour ce qui sont intéressés, faites une recherche et vous verrez. Du reste, j’invite les burkinabè à se méfier des professeurs et surtout gardez-vous de faire la même erreur comme nous ici en Côte d’Ivoire…D’Etienne donc comme de Djibo. Djibo, je ne le connais pas mais j’ai particulièrement cependant aimé la manière dont il s’est presque agenouillé dans l’introduction de son texte, avant d’aller à l’essentiel : humilité ou ruse politique je n’en sais rien. J’avoue que j’attendais, que dis-je, je guettais la réponse du Professeur, que je ne savais même pas Philosophe jusqu’à ce débat (excusez mon manque de curiosité)…il est connu plus en tant que politicien que Philosophe –Professeur…Serait-ce donc parce qu’il est mauvais Professeur ? Ca expliquerait pas mal de choses, y compris pourquoi Djibo n’a pas été bien formé. Je me suis même demande si ce n’était pas un imposteur qui était à l’’origine de l’écrit. J’attendais de lui qu’il rabatte le caquet de son élève par une démonstration, fut-elle inutile puisque philosophique, mais surtout pas de répondre par un raccourci qui donne l’’impression qu’’il venait de terminer sa 2eme bière de la journée. Djibo n’est peut-être pas bon…pas à la hauteur, mais que serions-nous si justement un élève ne pouvait devenir meilleur que son maitre, un fils que son père, un roturier qu’un noble…et finalement donc un citoyen que son président donc qui serait plus clairvoyant donc fondé à modifier le 37. Mr Traore, faites-nous plaisir et renvoyer un autre écrit à la hauteur : j’ai aimée jusque-là ce que vous avez écrit. Aux forumistes, de grâce, de grâce, évitez les réactions au premier degré : si vous accusez d’emblée tous ceux qui écrivent pour soutenir, ou même pas, juste pour débattre, le même argumentaire peut vous être renvoyé. Ôte-toi que je m’y mette. Tu as trop bouffe…serait-ce donc ça ? Merci pour ce ecrit !

    • tu parles de quelles forces mon frere ? Tu dis bien que tu es loin du pays donc n’incline pas la paix qui règne dans notre pays.d’ailleurs qu’est_ce qui prouve que tu es burkinabé.si réellement le peuple ne veut plus de BLAISE ,il ira voter ’’non’’ au référendum.

  • Encore un plumitif du régime déguisé, ou il n’a rien compris de la réponse d’Etienne ou il est intellectuellement malhonnête ; il n’y a aucun référendum à organiser pour faire plaisir à un seul individu tripatouilleur devant l’Éternel. Doctorant en économie pro-Blaise ça vous rend encore plus suspect.

    • Moussa Ouedraogo,
      j’aimerais que toi Gombissi commence d’abord par releve ta vraie identite au lieu de te cacher sous un pseudo et raconter n’importe quoi. Pour peu que ton QI soit inversement proportionnelle a ce que tu as ecri, tu comprendrais que le monsieur a ete on ne peut plus clair. Ni pour Blaise, ni pour le senat, ni pour la modification du 37. A moins que tu n’y comprennes rien a la philosophie, c’est un debat d’idees et d’opinions, si t’a rien a apporte stp contente toi d’apprendre aupres des autres. Il est grand temps que lefaso.net lie le forum aux comptes facebook des forumistes on vera bien...Il est grand temps qu’on respecte les lois de la democratie.

    • Au lieu de combattre ses idées tu te lances dans des procès d’ intention ! Quelle lâcheté ! Quelle fuite en avant ! C’est nul.

    • Un référendum c’est avant tout s’en remettre à l’arbitrage du peuple souverain !
      C’est permettre au peuple d’exprimer sa volonté.
      Je vois que ton incapacité à combattre les idées de Monsieur Y. César t’amène à dire tu n’importe quoi.
      Essayons d’être le plus objectif possible dans nos réactions sinon c’est facile pour moi de penser que tu es payé pour saboter et cela fait que ça fausse tout ton jugement !
      Mais je ne franchirai pas ce pas là en répondant au coup de pied de l’âne !

    • Je me demande si vous lisez le francais. Il n’a pas dit qu’il était pro-blaise. Il a donné son avis qui est clair. Relisez donc svp

    • Toi et ton Y. César vous prenez les internautes pour des nez percés.Bien sûr dans son écrit il a passé son temps à se camoufler avec des verbiages creux mais nous ne sommes pas dupes.Encore un griot de la galaxie compradore pourrie de Blaise Compaoré.

    • Y. Cesaire, tu parles francais mais tu ne comprends pas le francais.Relis- toi- meme :

      "Pour peu que ton QI soit inversement proportionnelle a ce que tu as ecri, tu comprendrais que le monsieur a ete on ne peut plus clair. Ni pour Blaise, ni pour le senat, ni pour la modification du 37. A moins que tu n’y comprennes rien a la philosophie, c’est un debat d’idees et d’opinions, si t’a rien a apporte stp contente toi d’apprendre aupres.."

      Tu as compris quoi dans ce ramassis de mots ? Si je te relis deux fois, ca y sera. La desalphabertisation aura boucle la boucle.

  • "Laissons donc son Excellence Monsieur Le Président du Faso écrire son histoire et d’en assumer les éventuelles conséquences" ah bon ?? par ce que ce sera le seul a assume les conséquences ?? Mon ami si tu a faim dis le clairement.

  • Y. César, le droit de réponse ne vous incombe pas, alors si vous n’êtes pas un nécessiteux en quête des restes de l’opulence d’un moribond préoccupez-vous de votre devenir avant votre avenir auquel il faudra encore du temps pour y parvenir.

    • au burkina, on ne peut plus donner son avis sans être insulter. Lui au moins, il a eu le courage d’écrire, de donner son avis. Et vous voulez la démocratie alors que vous n’êtes pas des démocrates. d’accord avec vous César

    • Et moi aussi je t’insulte. Tu es un vautour si tu n’es meme pas le meme vautour. Dans cette situation burlesque, grotesque, grave de consequences dont Blaise Compaore est le seul metteur en scene, il ne s’agit pas de dire qu’ on ne fait que donner son avis. Donner son avis pour quoi et pourquoi et avec quelles implications/consequences pour le peuple ? Les mots ont aussi un pouvoir de faire changer les choses et on ne peut pas accepter que des gens soutiennent un gars qui a fini son contrat avec le peuple via la Constitution qu’ il veut maintenant asservir a ses propres fins. Qui lui a meme dit qu’ il travaillait bien ? Il lui aurait fallu aussi un referendum pour savoir que le peuple dit qu’ il a bien travaille. Etre reelu 5 fois n’ en est pas la preuve puisqu’ on sait aussi comment les elections se font avec les distributions d’ argent. Donc, l’article 37 aura ete inclus dans notre constitution sans jamais veritablement ete applique. Pourtant, on en est a 22 ans de "democratie".. tape- a- l’ oeil, avec la meme personne a bord. Pourquoi donc ne pas etre honnete avec les gens et declarer que le Faso n’st plus la forme republicaine mais que maintenant on est en monarchie ? C’est pourquoi, c’est tellement clair que Blaise veut faire un coup d’ etat constitutionnel que les citoyens honnetes et sinceres ne peuvent plus stomaquer les formalismes, les atermoiements insinceres des negres au service du negrier. Qu’ il s’ en aille maintenant. Ca suffit. L’ exces de bonheur qu’ il a apporte au Burkinabe peut les etouffer. il a donne un surpoids au peuiple, tellement il a mis le peuple dans le beurre. Nous pouvons perdre quelques kilos bienfaisants avec quelqu’ un d’ autre de moins competent que lui. La constitution n’a jamais dit qu’ apres les deux mandats, encore qu’ il en a meme fait plus dans la pratique, si votre bilan est bon, vous pouvez rester. Et meme si le bilan presidentiel etait bon, comment il le sait puisqu’ il n’ a pas consulte le peuple pour cela. Il faut etre sans ame, ennemi du peuple pour soutenir un pareil plan qui va occasionner une fracture au sein de ce peuple si paisible du Burkina Faso. Blaise Compaore est devenu tres dangereux pour son propre pays et s’ asseoir et le laisser faire serait encore plus criminel que l’ acte qu’ il veut poser. La pire des mechancetes n’ est pas celle des mechants mais le silence des bons. Cette idee est originellement de Martin Luther King , Jr., reprise avec zeste par Norbert Zongo dans son style poignant qu’ on lui reconnaissait.

      Jean Marie Vianey Fayama, Toronto, Canada

  • Viola un good men,un intellectuel et un democrate est -il lui aussi est un vendu,fait-il de la stomacratie ? Enfin avec un peu di recul la raison l’emportera sur la passion.

  • Très bonne idée car nul quelqu’en soit son âge n’est au dessus d’etre conseillé. Mais fallait-il ou était t-il nécessaire que vous M. Césaire procédiez ainsi ?

  • toi là tu racontes quoi ? et pourquoi c’est a toi de demander à monsieur traoré de se fendre un communiqué pour demander des excuses ? fais-tu partie de ceux qui ont écrit l’article à la place de ce morpion phd en philo ? tu te caches mais on te vois. au fait avec tes cheveux blancs tu es encore doctorant en éco ? tchurrrrrrrr. encore un braquage de diplôme qui se profile à l’horizon. après ton diplôme de faux docteur,tu viendras nous dire que grâce a blaise compaoré ton dieu sur terre,il a transformé le burkina en un pays émergent avec un taux de chômage de 2% et cela,sans sourciller parceque des pseudo intellectuels de votre acabit,vous ne connaissez pas la honte. en plus quelle contradiction dans tes égarements quand tu cites de sinistres individus comme mamadou tandja,laurent gbagbo,ben ali,mouammar Kadhafi. ils sont tombés en se croyant tout puissants,en se croyant des dieux sur terre comme ton blaise compaoré. dans leur folie,ils ont préféré que leurs pays brulent. pour moi,ce sont des apatrides et blaise compaoré sera un apatride si en cours de jeu,il cherche à changer la règle du jeu pour se maintenir au pouvoir parceque tes histoires de referendum,c’est du pipeau. blaise doit dégager en 2015,un point c’est tout.

    • et personne alors n’a le droit de dire le contraire parce que vous detenez la raison. Laissez donc les gens s’exprimer comme il veulent. C’est ça la démocratie

  • "si l’afrique se nourrissaait des mots elle soufrirait pas de faim" disat quelqu’un. on n’a pas besoin de vos savoir philosophico-politicojuridiques actuellement. on a besoin de votre intelligence et de votre sagesse. on est pauvre et notre seule richesse c’est la paix. alors preservons la. Noublier pas 2011 ! et une autre fera beaucoup saigner ! laisser l’art 37 tranquille.

    • Merci à tous ceux qui m’ont précédé, et j’ajoute ceci : Je connais Etienne depuis son jeune âge, et ceci étant, j’ose dire à Monsieur César qu’Etienne n’a que faire de ses ruades. Il y opposera silence et mépris...

    • Merci Daody pour ton eclairage. Nous on a faim et on veut la paix pour continuer a chercher le pain quotidien.

  • Monsieur Traoré n’a pas à demander des excuses à Djibo qui ment éhontément , qui prend partie pour le pouvoir , qui fait semblant d’oublier que le pays, je veux dire le peuple a sué sang et eau pour la limitation . Au finish on se demande ce que veut ce Y. César : il ne veut pas du sénat ni la modification de l’article 37 . Mais s’indigne du fait qu’on veuille faire rimer politique et morale. Il faut de la morale en politique !! Il faut même ennoblir la politique comme le disait le Dr Ly. Est ce à dire que pour Y. César il faut tricher , mentir en politique et que l’essentiel est de gagner ?

    • Monsieur Poullo, Monsieur César dit juste de régarder la vérité en face. Ya pas de morale en politique. Je suis tout à fait d’accord avec lui. respecter son avis ou prouver respectueusement son avis

  • Les intelello, professeurs, docteurs, philosphes, économistes...ont déclenché la bataille des mots et des idées pendant que le Faso négocie son virage crucial de 2015.
    Le problème ici n’est pas la peur des règles du jeu démocratique mais la peur des méthodes de nos vis à vis. A quel degré sera la transparence d’un éventuel réferendum ? Même si l’ONU venait à organiser ces consultations les résultats sont connus d’avance et c’est ce qui fait peur.
    On a vu le Maire ZAKARIA, détenteur du marché de l’impression des bulletins, trimballé des urnes lors des elections couplées passées. Quelle a été la réaction de la ceni ? En un mot nous sommes prêts pour le réferendum mais pas avec le régime actuel.

  • La voix de son maitre ! Vous êtes ridicule Mr Djibo ou Mr Badini ou Mr....alias César ! Le Pr Traoré n’a nullement besoin du respect de quelqu’un qui non seulement ne se respecte pas mais en plus fait partie de ces profiteurs de la République qui sont prêts à le bruler pour réchauffer leur thé ! Il n y aura pas de référendum encore moins de modification de l’article 37 sinon vous verrez ce que vous verrez ! Pourquoi utiliser nos maigres ressources pour organiser quelque chose d’inutile voire nuisible ? Utiliser nos moyens pour payer nos propres problèmes ? Il faut être fou pour le faire et nous sommes lucides. Si vous doutez, vous pouvez essayer ! Dieu sauve le Burkina !

  • Toi là, si tu n’a rien à dire, il faut la fermer, un point c’est tout. M Traoré n’a rien à cirer avec ton respect, encore moins les forumistes, tu aurai dû apporter ta réaction plutôt au lieu de répondre bêtement à des personnes qui se connaissent et qui savent de quoi elles parlent. Si tu es un parent caché de Blaise, on s’ en fou. Le moment venu on va vous dénicher tous comme des lièvres. Qui dans ça, monsieur le doctorant.

  • Du creux, du vide, vous êtes totalement hors-sujet. Votre écrit n’a rien apporte a ce débat. C’est un exercice "intellectuel" puéril. Et de grâce ( et ceci s’adresse aussi aux autres) arrêtez de déverser sur nous ces citations de philosophes et autres écrivains de l’antiquité dont les "vérités" ou opinions ne sont ni absolues ni intemporelles et qui n’ont que le mérite d’avoir vécu avant nous. Vous pouvez le faire dans les cours pour apprendre la rhétorique et la dialectique aux étudiants mais les utiliser comme onction a votre argumentation est l’expression finie d’un complexe d’infériorité et d’un manque d’assurance. ….Bref… en un mot quoique vous vous en défendez vous êtes pour la modification de l’article 37 et la mise en place du SENAT. J’ai lu avec beaucoup d’intérêt un bel article sur la contradiction flagrante des propos de Blaise Compaore (souffrez que je n’utilise pas un titre) que je vous conseille de lire pour votre éducation. Concernant le PEUPLE, aucun Burkinabe ne le sous-estime puisque nous faisons partie du peuple. Nous refusons plutôt que des gens comme vous le MEPRISE. Oui Blaise, le CDP et vous autres pseudo-intellectuels, méprisez le peuple. Vouloir mettre en place le SENAT pour respecter la constitution et refuser de respecter la même constitution quand il s’agit de l’article 37 est d’une mauvaise foi inqualifiable……………Enfin comme je l’ai déjà dit dans un de mes commentaires passes, combien de burkinabé pourront lire ton article (-10%) ? De plus la démocratie dans nos états africains est minée par la misère que Blaise, le CDP et vous autres savez exploiter a très bon escient pour faire voter démocratiquement le "peuple"………………….

  • Bonjour,
    si je suis d’accord que le PROFESSEUR Traore s’est laissé emporté dans sa colèle (que je trouve legitime-defois difficile de laisser le plus cancre de tes anciens élèves te faire des lecons surtout quand elles sont maladroites, bref), et je pense que Mr Djibo merite de recevoir les excuses, je ne suis pas non plus convaincu que votre respect puisse etre utile au PROFESSEUR et que tout burkinabe digne de bonne foi pourrait s’en passser de votre respect.
    En effet, vous croignant bon philosophe, doublé d’un economiste à la panse, vous vous êtes permis d’insulter avec lacheté le PROFESSEUR en le traitant de Monsieur que meme votre petite philosophie sur le mot Monsieur ne peut couvrir. Aussi, votre mauvaise foi dans l,analyse de la situation politique est notoire. quand vous dites ceci :’’En effet, si le peuple (qu’il est temps d’arrêter de sous-estimer) n’a ni envie ni besoin de son histoire, alors il réagira. Sinon, il se taira. C’est cela aussi la démocratie. Laisser les uns faire sachant que les autres peuvent dire non et ce, la majorité étant sûr de l’emporter.’’ je vous demande de quelle democratie s’agit il ? dans quelle democratie au monde on change les règles de jeu à un an des elections ? dans quelle democratie peux-tu sortir de la prison avant son jugement pour ètre representant legitime d’un peuple et se faire elire (cas Guiro) ? de quelle democratie on trimbale des urnes bourés au su et au vu de tout le monde sans aucune consequence (cas de Zakaria Sawadogo) de quelle ...si kadhafii, Mobutu, le roi.. sont tombés leur vaillant peuple ont-ils laissé faire la mascarade jusqu’au sommet ?
    enfin, quand vous dites ceci :’Je vous supplie de ne pas me parler de morale car la morale politique n’existe pas, Monsieur Traoré. Il y a des règles dans notre pays et la constitution est une règle ’’ ; je tombe à nu car si la morale n’existe pas en politique, elle doit exister chez les humains ; faut il un jour s’etonner que ’’la morale agonise au Faso’’(Bognessan Yé) ? sinon que c’est la consequence du manque de conscience de ceux qui animent la vie politique au Faso. quel respect as tu d’une règle FONDAMENTALE qui change chaque 10 ans(10 ans dans la vie d’une nation en bon economiste tu sauras repondre car tu connais au moins ce qu’est un cycle economique) visant toujours le meme article ? même au football où c’est du jeu les regles sont sacrées.
    je vous invite son excellence Cesar à vous reveiller sauf si vous ne dormiez pas et là, il sera difficile de reveillez quelqu’un qui ne dort pas (dixit le proverbe). moi je ne vous demande pas des excuses pour terminer mais un simple reveil et plus de morale dans votre vie, quelle soit amoureuse ou politique. je vous offre tout mon respect sans condition car je reste convaincu comme vous que la verité n’existe pas, et que mon ecrit est loi d’ètre laverite mais une simple contribution.
    merci le journal
    madjiqueb@gmail.com

    • C’est très facile de remettre en cause en BLOC la DEMOCRATIE en faisant ressortir quelques erreurs de parcours mais cela constitue en fait une fuite en avant face à un débat d’idées. Si vous ne pouvez pas combattre les idées de Monsieur Y. César épargnez-nous ces non sens ! Aussi soyez plus respectueux en ne traitant pas les autres de cancres !

    • Mon cher madjiqueb@, c’est très malhonnête de parler d’absence de DEMOCRATIE alors que vous avez des députés à l’assemblée nationale qui ont été élus par ce même peuple ! Pour dire qu’il n ya pas de démocratie il faudrait que ton parti renonce à tous ses postes de députés à l’assemblée ! Avant cela ce n’est qu’une fuite en avant !!
      Faites preuve de plus d’imagination !

  • Lolllllllllllllllllllllll. Par ce qu’il sait aligner des mots alors il décide d’écrire. Doctorant, lollllllllllllllllllllllllll. C’est marrant. A qui le tour ? Un autre zéro de j ne sait quel défenseur du régime compaoré. Tout sexe masculin est un "monsieur" Lolllllllllllll. Prière regarder la définition du mot, étymologie, ...... Ignares.

    • c’est facile de venir dire "je t’emmerde". C’est énorme comme les gens s’énervent quand on est pas d’avis avec eux. D’accor avec vous César

  • Juste pour te dire, monsieur Cesare, que tu paraît bien arrogant et impoli, tu n’a pas à dire a M Traoré de présenter ses excuses, si tu avais envie d’écrire "quelque chose sur le faso.net", fallait trouver autres chose, et en tant que étudiant, c’est un devoir pour toi d’appeler M Traoré "professeur" car il fait parti de ton corps professoral. Monsieur doctorant.

  • Cesar, vous êtes bien informez en philo, vous connaissez bien nos institutions et ses règles, vous connaissez comme vos cinq doigs les mots démocratie, paix, respect, et pardon. Ce que vous ne connaissez pas ce sont les mots Corruption, assassinat, trahison, trip ouillage, magouillage, vol.
    Referendum fantôme avec une intention de pouvoir corrompre le peuple avec le vol du denier public. Referendum avec une continuité d’un parti qui trahi son peuple sur tous les plans pour rester éternellement au pouvoir, Referendum combiné de magouillage a la peau de caméléon comme depuis 26 ans. La seule chose positive de ce que vous adressez au professeur Traoré, c’est que vous n’êtes pas pour le sénat, ou pour la modification de l’article 37, maintenez votre décision pour un peuple meurtri et grelotant dans l’obscurité d’un pouvoir sanguinaire. Sachiez qu’au Burkina toutes les élections depuis 1991 à nos jours ont étés truqués a 90%, la corruption a ciel a ouvert est à 99% . Comment pouvons-nous organiser un référendum dans tel pays ? Mr. Traoré n’a pas à se justifié ni à demander des excuses à Mr. Djibo qui cherche son pain au près d’un système corrompu. Cesar, je vous pose deux questions, et je pense que vous n’aurez jamais le courage de les répondre, car vous avez peur de l’assassin de Thomas Sankara et ses camarades, comme le peuple meurtri. ‘’’ Pourquoi vous êtes contre le sénat ? Pourquoi vous dites que l’article 37 est modifiable, pourtant intouchable, et vous êtes contre sa modification ? On se connait, et je vous respecte, un conseil, s’abstenez-vous sur un combat de taureau qui est le Président Blaise Compaoré et son peuple trahi.

    • Monsieur Tahi, Pourquoi je suis contre le sénat ? Il est cher pour rien et sa forme (réligieux, coutumiers, ..., nomination) n’a aucune raison d’être selon moi. Pourquoi je suis contre la modification de l’article 37 alors que je dis qu’il est modifiable ? Ce n’est pas moi qui dis qu’il est modifiable. C’est notre constitution qui le dit. Ce n’est pas parce que des hommes et des femmes ne sont pas d’accord sur la question que la constitution est incapable de nous enseigner sa vérité. Je ne crois pas vous connaitre mais l’UO est grand et on en sait jamais.
      J’en profite (permettez-moi, Monsieur Tahi) pour dire à ceux qui insultent que l’intelligence veut qu’ils m’opposent des arguments et pas des insultes. La démocratie à laquelle ils aspirent tous commencent par eux mêmes. Si je n’ai pas le droit de m’exprimer comme je l’entends alors ils ne devraient pas en avoir le droit. C’est aussi simple que cela. Notre président n’est pas exemplaire selon vous. Etes-vous exemplaires vu vos insultes et vos insinuations ? quand même, la liberté d’expression, est-ce pour vous et non pour moi ? En plus, je ne suis pas dans l’autre camp mais dans le vôtre. Je dis juste ma vérité. Ayons l’honnétété intellectuelle de reconnaitre les choses. Je le redis donc : je suis contre la modification de l’article 37 mais ce n’est pas pour autant qu’il n’est pas modifiable. Cela est une vérité constitutionnelle.

  • 26 ans d’ignorance ?je ne comprends rien

  • Alors ça c’est le comble, Mrs les "phoulosophes " ,les burkinabés n’attendent pas de vs des querelles philosophiques, n’écrivez plus vos salades, garder vs pensés philosophiques pour vs et vos étudiants.
    La question est toute simple.
    Mes chers compatriotes allons nous laisser blaise conduire notre pays jusqu’ à sa mort oui ou non ?
    Simple comme l’eau à boire.ceux qui sont morts au pouvoir n’ont pas laisser un bon héritage.

  • Ce que je ne comprends pas avec nos pauvres intellectuels comme ce pauvre mendiant César,ils nous alignent des citations de Blanc à la pelle comme si en afrique nous manquons de vrais intellectuels.En plus d’être des griots,ce sont des complexés.Pour répondre à toutes les conneries de ce cancre mange-mil Y. César,je cite notre illustre intellectuel intègre burkinabè monsieur Joseph Ki Zerbo :"N’an laara,an saara" et qui veut dire "Si nous nous couchons,nous sommes morts".Alors à ce minable Y. César qui n’est pas encore fichu de décrocher un bon diplôme de docteur avec son âge avancé,nous ne laisserons pas ton pyromane Blaise Compaoré brûler notre cher Faso pour assouvir ses basses besognes de patrimonialisation de règne à vie d’autant qu’avec ses 26 ans de règne sans partage,il s’est montré aussi nul que toi avec le pillage de nos ressources pour sa famille,son clan,ses griots dont tu fais partie .Le Burkina n’est pas Ziniaré et s’il veut devenir roi des roi,qu’aille se faire voir dans son village mais nous ne voulons plus de lui avec son système mafieux à la compaorose.

  • M. Y. César, vous avez tout faux sur le rôle d’un intellectuel. Un intellectuel n’est pas en dehors de la société, de la nation, il est partie intégrante. Il a donc le droit et même le DEVOIR de donner son avis sur les sujets qui touchent à la vie de la société, de la nation pour "éclairer" la partie de cette société, cette nation qui n’a pas eu la chance d’accéder au savoir dont lui (l’intellectuel) dispose. Vous demandez à M. Etienne TRAORE de se taire et de laisser "notre Président proposer son référendum" ... "son Excellence Monsieur Le Président du Faso écrire son histoire et d’en assumer les éventuelles conséquences." Vous voyez, M. Y. César, vous faites là preuve d’une malhonnêteté intellectuel caractérisée : d’un côté vous dites à une personne de se taire sur une question et de l’autre vous même vous donnez votre avis sur cette même question. Vous demandez au peuple burkinabé d’accepter le référendum et d’aller voter. Vous voyez M. Y. César, vous êtes un de ces intellectuels qui se cachent et qui constituent la "cinquième" jambe de Blaise COMPAORE. Sans rancune ! Victor OUEDRAOGO

  • Des deux choses,l’une,soit monsieur César vous êtes de mauvaise foi,soit vous ne vivez pas au Burkina Faso,mieux vous ne connaissez pas le Burkina Faso.Je crois tout simplement que vous êtes de mauvaise foi.Ce qui me dérange le plus,c’est qu’a la fin, vous jouez au caméléon équilibriste.ce sont les équilibristes comme vous qui font que l Afrique a du mal a se développer.Si votre Blaise COMPAORE était un démocrate,pourquoi n’a t’il pas mener le débat avec SANKARA et demander au peuple de trancher.Il a tout simplement choisi de l,assassiner de façon lâche.Si vous devez conseiller quelqu,un je crois que c’est bien votre mentor Blaise Compaore.En plus, sachez que Monsieur TRAORE n,a nullement besoin de votre respect,il a déjà le respect de millions de personnes et ce au delà des frontières du Burkina Faso.

  • Vous avez certainement été nul à l’école, raison principale de votre réaction. Je vous comprends très bien Mr Y. César. Identifiez-vous correctement comme les autres, Y. César !

  • Nul n’est responsable de ces delires si ce n’ est M. Traore lui-meme. A mon humble avis il n’avait pas besoin de repondre a M. Djibo. Ensuite, il aurait ete plus raisonnable de repondre au fonds des preoccupations de M. Djibo plutot que de descendre dans la boue avec lui. M. Djibo, en bon etudiant a le droit de contredire son maitre pour le pousser a devoiler la splendeur de toute sa science. Mais M. Traore a botte en touche. Avoir ete prof de quelqu’un ne suppose pas condescendance a son egard. Le maitre au final n’est pas toujours meilleur a son etudiant, sinon tout progres se serait arrete depuis belle lurette. Il faut que le maitre comprenne que la pousse qu’il a contribuer a arroser est devenu un arbre qui reclamme toute la place qu’il lui faut. Revenir sur les notes anciennes de M. Djibo n’honore pas M. Traore. Mais a la difference de M. Y Cesar, je ne retire pas mon estime a une personne sur la base d’un rate. Tous tant que nous sommes avons nos limites et pouvons nous tromper. Et je crois qu’en la matiere, M. Traore aurait ete bien inspire de montrer les limites du discours de M. Djibo et de s’ en tenir seulement a cela. Et ne pas boxer en dessous de la ceinture. Oui, le silence de M. Traore ou un avis tres mesure, a mon humble avis, aurait ete plus parlant.

    • Monsieur leNostalgique, je crois comprendre que Monsieur DJIBO écrivait une lettre à Monsieur TRAORE. Ce serait à mon sens impoli de garder le silence. Maintenant, comme ils se connaissent, moi je ne voudrait pas mettre mon doigt entre l’arbre et l’écorce. J’espère que vous comprenez ce que je veux dire. Respectueusement.

    • De Tous les discours depuis hier celui est le plus profond.Oser contredire son maître a quoi d’anomalie il est possible que l’etudiant d’hier soit mieux prepare que son maître c,est le sens du progres sinon on serait ou ? Les Etienne et tutti quanti sont de la vieille recette trop susceptible pour rassembler.Il ya qlq semaine je lisait Dans le quotidien "le pays "un article du Dr Djibo concernant le chef de l’opposition,Zef en bon chef modere a reagi avec argument puisqu’il aspire a diriger le pyas.Cette pedagogie du bon sens lui vaut l’estime des citoyens.Par ailleurs,pour ce qui est de la note de l’etudiant je pense qu’apres reflexion le prof devrait reconnaitre de s’etre trompe d’etudiant sinon Djibo l’un de ses meilleurs etudiants EN moins qu’il soit deja en campagne ce serait contraire a la loi,puisque la date de l’ouverture de la campagne est fiderà X la loi.

  • Je demande a ce vieux Monsieur qui n’a pas honte d’accompagner BLAISE dans sa sale desogne de se cacher.Dites moi Monsieur ; pourquoi vouloir modifier l’article 37 ?Je pensais que toi meme pouvait etre president du FASO et diriger correctement apres BLAISE.C’est te dire que BLAISE n’est pas indispensable.Si BLIASE mourait demain d’une maladie,penses-tu qu’il n’ya pas quelque pour dirriger le BURKINA ?Arretez de honnir L’afrique.Si dans le CDP,il n’y’a pas un homme qui puisse remplacer BLAISE,c’est vraiment honteux.Si tu n’as pas le courage de dire non a BLAISE donc tais-toi.

  • Mr Y. CESAR, je veux savoir pourquoi modifier l’article 37 ? Quel est le problème que cette disposition de l’article 37 qui dérange le peuple ? Aussi je voudrait te faire savoir que si le professeur TRAORE a perdu ton respect alors sache qu’il a en retour eu mon respect. et je sais que votre respect tout comme le mien ne vaut rien.Mr Djibo a repondu a une lettre ouverte qui ne lui etait pas adressé. malgré toute les citation qui jalonnent votre texte sachez que c’est vous les soi disant intellectuels qui mettez notre afrique en retard.

  • slt.pertinente analyse mais ne nous voilons pas la face.les urnes trahisent la realite.la constitution tout comme le rapport des sages doit etre conservee en l etat. Blaise doit partir de gre ou de force.pour un referendum il faudrait passer sur nos corps..blaise est sans ame ni conscience et on dit k pour tout comportement du mouton reaction du berger.

  • Monsieur Cesar, "Son Excellence" Monsieur Barack Obama nous a dit que les Etats ont besoin d’institutions fortes et non pas d’hommes forts. "Son Excellence" Monsieur Alain Juppe (ex-premier ministre) avait explique que son pays n’approuverait plus des regimes de plus de 20 ans. "Excellence" Monsieur Cesar (on est en Republique, les citoyens ont les memes droits) combien de personnes en dehors de "Son Excellence" Monsieur Compaore, sont concernes par l’article 37 pour qu’on en appelle a sa modification ? Pour un seule personne sur 16 millions de personnes on doit modifier le texte fondamental du pays ? "Excellence" Monsieur Y. Cesar, pour prendre en compte la specificite de chaque burkinabe, il nous faudrait 43835 ans pour satisfaire tout le monde, a raison d’une modification personnelle quotidienne de la Constitution. Si bien entendu on suppose que personne d’autre n’est ne dans l’intervalle et que tous aient survecu. Realiste ?

  • Si Notre chère Patrie prend feu, elle sera pour toujours. Nous n’avons pas les moyens nécessaires pour apaisé un Burkina dont la majorité de la population est pauvre. Je demande donc à tout les leaders d’opinions et politiques de mettre en premier plan la paix donc la justice. Oui qui parle de justice suppose qu’il y a des règles, des lois à suivre. Il faut éviter de révolter le peuple. Il ne faut pas aussi forcer le peuple. Moi personnellement je suis contre tout ceux qui pensent qu’à eux. Je suis contre la modification de l’article 37 parce qu’il était la solution d’une crise. Le Président s’il est un grand partisan de la paix doit éviter des affrontements à cause du Pouvoir. Je suis contre aussi l’opposition qui veut révolter le peuple et amené le pays dans une situation ingérable. Je pense si SEM le Président est pour la paix, qu’il consolide notre système judiciaire et laisse tomber le pouvoir.

  • N’importe Qui peut se mettre derrière son clavier, distiller n’importe qu’elle tract sous le nom de n’importe qui. Je ne sous estime pas ce pseudo Etudiant mais je peux tout parier sur mon doute.

  • Je demande a tous ceux qui pronent le referendum d’être vraiment sincères. Est-ce que ce referendum peut être credible après tout ce qu’on a vu comme fraude lors des elections et surtout avec ce Zakaria qui transportait des urnes au vu et au su de tous. Laissez l’article 37 tranquille. Cet article ne derange aucunement le peuple, le VRAI peuple. NON AU SENAT ET NON A LA MODIFICATION DE L’ARTICLE 37.

  • Monsieur césar ; je suis désolé mais toutes les références que vous avez citées sont loin d’etre justes au regard du contexte. Vous ne connaissez rien de Nietzsche et vous osez en parler. Tu es un vendu du CDP et tu dis que tu es contre la modification de l’art 37 !

  • Monsieur Traoré, vous avez été mon prof , alors je vous demande de ne pas répondre a ce" sous-marin" qu’est ce césar ; encore une fois c’est creux comme DJIBO . De grâce , Pr Traoré , laisser ceux qui se contentent de "manger" leur diplôme et autre et continuez votre engagement car vous êtes parmi les prof celui qui est resté constant malgré les opportunités . vous n’êtes pas comme certains de vos collègues cités qui sont des girouettes .

  • Triste destin d’un pays jadis respecté pour les vertus de ses Hommes. Le message des rares intellectuels intègres qui se donnent encore la peine de s’exprimer semble incompris d’ignorants insolents qui ne manquent pas d’audace. Voilà où nous en sommes en deux décennies de prise en otage du Burkina par un club. Vivement que l’éducation revienne au Faso !

  • Y.Cesar, arrêtez de nous gonfler les cranes, et dites au présidents Blaise Compaoré d’honorer ses paroles et respecter nos institutions, surtout d’enterrer son référendum qui sera anticonstitutionnel au sujet de l’article37. Vous êtes un ingrat pour le Burkina qui veut avancer. Vous êtes un antidemocrate, et un pur caméléon de production génétique de Blaise Compaoré. ‘’’ Vous dites, je suis contre le sénat, je suis contre la modification de l’article 37, et vous retournez votre veste en disant que cet article est modifiable. ‘’’’ Vous n’avez pas 0’000% de l’intelligence de notre professeur Traoré, alors il n’a aucune excuse à donner à Mr. Djibo qui se mêlait de loin a une lettre ouverte pour aider le peuple meurtri a comprendre la situation qui lui préoccupe. Gardez votre égoïsme et permettez le Burkina d’avancer dans l’émergence pour que nos enfants puissent évoluer dans la mondialisation.

  • encore un qui se veut se faire remarquer par les gouvernants pour être invité à la soupe !!!!

  • Blaise peut decider seul de actes inconséquents.Mais tout le peuple en assumerait les conséquences.De grâce monsieur de doctorant revois ta logique.Elle est loin d’être celle d’un futur docteur.

  • Vraiment lamentable ce monsieur ! Y en a qui raseront les murs après 2015. Je vous inscris tous sur une liste. Cet écrit me confirme une chose : "Le diplôme ne vaut que ce que vaut l’homme".

  • Voici encore un surexcité malpoli ! Merde. Bonne chance pour votre Doctorat ! Monsieur Traoré, lui est déjà un Professeur et sa contribution est bien appréciée. Allez lire ses écrits, pas de copier-coller ! Il me semble que vous et le nommé Djibo, pensez qu’un bon écrit est l’agglomérat des citations bêtement ramassées, Honte ! Arrêtez de penser à votre ventre, utilisez vos raisons. Ce ventre que vous voulez engraisser peut aussi bien couler !
    Laisser le Professeur en paix, lui quand même il a quelque chose de sérieux à dire pour la paix au Faso ! "Le pire, ce n’est la méchanceté des gens mauvais mais le silence couples des gens bien" (Norbert Zongo).
    Vivement que lefaso.net ne laisse pas les surexcités salir le site que nous aimons tant !

  • Aussi long que puisse paraître une nuit agitée, le jour finira par se lever avec un soleil radieux. J’ai lu l’intégralité de la réaction de M. Y. CESAR à M. Etienne TRAORE. Si ce n’est le manquement à sa propre conviction, de quel droit, M. CESAR peut-il exiger de M. TRAORE de présenter des excuses à M. DJIBO ? De cette manière, M CESAR a manqué à sa propre discipline qui est le respect des opinions de chacun. Qu’il prenne l’initiative de ne plus respecter M. Etienne TRAORE, (pour des raisons qui lui sont personnelles) c’est son droit.
    Le mot de la fin est intéressant car on ne doit pas modifier l’article 37 parce que l’on sent arriver l’échéance. C’est en cela que la morale en politique doit être de mise. Alors le référendum pas plus la voie parlementaire n’est pas de bon ton aux encablures de l’échéance de 2015, surtout si on sait le niveau de conscience de la grande majorité des masses populaires des villes et des campagnes burkinabè. Dans un pays comme le Burkina, on doit pouvoir fixer les règles une bonne fois pour toute et s’en tenir au respect scrupuleux de ces règles une bonne fois pour toute. Votre pamphlet n’est qu’un règlement de compte personnel qui ne rend pas service au peuple burkinabè. C’est pourquoi François COMPAORE n’aiment pas les intellectuels de notre pays. Avec tout ce que vous avez écrit, en quoi même un seul burkinabè a obtenu un bol d’eau ou une gamelle de riz ? RIEN. Que de la masturbation intellectuelle creuse, vide et pauvre de sens en intérêt et capital, bref, un discours de trop qui n’apporte rien au bonheur du peuple. Alors, abstenez-vous la prochaine fois de vous ridiculiser, même si vous êtes en "service commandé".

  • doctorant de mon...ouai. Tu crois qu’il suffit de connaître quelques citations philosophiques et de savoir les aligner pour être un fin connaisseur des règles démocratique et ainsi donc avoir une maîtrise de la politique du pays ? Et ca se dit doctorant...Pauvre de toi, tu me fais pitié et tu deshonore le Burkina

  • Chers compatriotes, je reviens de ce pas, de l’hôpital yalgado. Je suis très révolté, oui, très révolté. J’ai vu plusieurs malades couchés à même le sol dans les couloirs pour insuffisance de lits, dans le froid et les moustiques qui envahissent les lieux. les conditions sont indescriptibles et inhumaines. Deux morts sortis de la salle où je suis resté en une vingtaine de minutes. C’est insupportable. Est-ce que notre président est au courant de cette situation ? je ne pense pas. Peut-il arrêter son sénat et son référendum au profit de nos structures sanitaires ? Ce n’est pas politique ma question, c’est simplement l’expression d’un coeur blessé, meurtri, désemparé de ce qu’il vient de voir dans le plus grand hôpital de la capitale du burkina.

  • Mr Y Cezar ca vous dit l’article 167 de notre constitution ? Blaise doit partir point barre. Cessez de vouloir nous moraliser, on ne veut pas de referendum et l’article 37 pas touche, est ce qu’il faut etre doctorant pour le comprendre ?

  • Mon cher Cesar, si vous n’avez rien a apporter c’est pas mieux de boucler ? Vous n’apportez rien de de bon. Nous on veut avancer. Vous nous faites reculer.

  • Surprenant. Tu as un cerveau , Mr Abdou Komi ? Tu veux qu’ on repudie la morale de la politique ? Comment ? La politique, c’est l’art de s’ interesser a l’ organisation et a la gestion de la chose publique. Tu as deja vu un etat serieux, je ne dis pas un etat comme celui de Blaise, confier le Tresor public a un voleur, coupeur de route, champion en contrefacon de billets de banques ? Tu as deja vu un violeur etre enseignant et es- tu pret a confier ta fille a un tel enseignant s’ il existait ? Comme tout citoyen, mais avec beaucoup de responsabilite, l’ enseignant est en plein dans la politique, pas forcement politicienne, je dois le preciser parce que ton niveau de comprehension est encore plus lamentable que celle de Djibo l’ "erudit". Tout le monde fait de la politique, meme ceux qui n’appartiennet pas a une chapelle politique. Qui ne s’ est pas plaint de ce que la SONABEL nous rend la vie difficile. C’est ca la politique. Quand tu vas a Bobo et tu vois les nids de dindons sur la Route Nationale n01, et que tu vois cela comme l’ image de la gestion calamiteuse et familialiste de la chose publique, c’est ca la politique. L’ enseignant vise a influer sur le code de valeurs afin que l’e jeune d’ aujourd’hui puisse vivre une vie en conformite avec ce qu’ on est en droit d’ attendre un citoyen. Ce n’est pas parce qu’ il y a eu des pirates en politique qui se levent un apres- miidi pour trucider les citoyens et les bruler vifs pour ensuite piller le pays qu’ il faut en deduire que la politique ne pourrait s’accommoder de la morale. En fait, il n’ y a pas separation entre les deux termes. La politique est morale et la morale est politique. Que ceux qui disent d’ arreter de philosophie arretent aussi leur vision binaire des choses. Philosopher ne veut pas dire qu’ on renonce a l’ action. Nous avons besoin de theorie derriere nos actions. Il est vrai que la theorie sans l’ action est sterile et oiseuse mais l’ action sans la theorie est erratique. L’ un informe l’ autre et permet les corrections, les reajustements. On peut revisiter notre theorie avec ce qui se passe sur le terrain et en utilisant la theorie, on peut rendre notre action plus productive, plus feconde. Moi- meme qui ecris ces mots, je ne suis pas philosophe mais je n’ai aucun complexe devant un philosophe car philosopher, c’est reflechir par soi- meme sans contrainte(pas comme Djibo et Y. Cesar qui sont des miserables mentaux qui cherchent a manger). De ce point de vue, je refuse de croire que tout le monde est philospohe a sa facon, puisque je ne vois nullement comment des affames qui se refusent a la pensee autonome en devenant des sujets heteronomes peuvent philosopher a leur facon. Comme si la philosophie pouvait se concevoir comme la democratie version Blaise qui voit le jeu politique a sa facon, comme si, pour etre un jeu il n’ avait d’ enjeu pour paraphraser la belle replique en beton de Debrseyir Christophe Dabire. Y. Cesar n’est meme pas un diplome. Je ne parle psas d’ intellectuel. Paresseux, il abhorre la lecture. Si tu avait lu la replique de Dabire au torchon de Djibo, tu n’ aurais pas eu la necessite d’ ecrire cette feuille de chou de plus qui en fait qu’ enfoncer davantage le regime de Blaise dans la melasse. "Si le peuple n’ a ni envie ni besoin de son histoire..." Tu es trop jeune et trop naif pour convaincre avec des arguments qui volent si bas. Comme si c’etait un peuple theorique. N’est-ce pas le meme peuple qui a faim et dont on peut facilement acheter les voies et les voix avec des brochettes fumantes et du riz gras bien huile ? La seule phrase que j’ai failli aimer dans ton discours amphigourique autant que contradictoire, c’est : " Nous ne pouvons pas vouloir de la democratie tout en refusant les regles de la democratie" . Mais le fou, quand il arrive a dire quelque chose de sense de facon accidentelle, il fait tout pour vous rappeler qu’ il a ete fou et qu’ il entend le rester. Alors, tu reviens sur tes pas pour nous dire qu’ il faut donc laisser Blaise "qui a tout a perdre" que le peuple lui- meme. Blaise a tout a perdre ? Tu causes. Si des gens comme toi et Blaise, vous tres peu de respect et de consideration pour ce peuple, si vous pensez que ce peuple a des aspirations inferieures au bonheur et a la paix au point de croire que le peuple a moins a perdre si une guerre civile se declenchait, je regrette mais n’ en suis guere surpris. La vie des hoi poloi, de ce peuple transforme en coolie, ca compte pour pois chiche. Apres avoir mis la baraque a feu, Blaise va s’ envoler pour les paradis personnels qu’ il a construits sur le pillage de ce meme peuple. Et meme s’ il devait perir dedans, ca n’ interesse pas le peuple qui en souffrira au moins 15 millions de fois plus que lui. Une vie ne depasse pas une vie et sache que si un citoyen devait perdre son 20 toles dans une confrontation inutile, sa perte ne serait pas inferieure a la perte du Palais Imperial de Ziniare avec tout le glitz. C’ est compris ?
    Avant de vouloir discuter avec Etienne Traore, laves- toi d’ abord les mains tres bien, petit impertinent. Il ne suffit pas de consulter furtivement 20 bouquins pour saupoudrer ton papier de citations qui, loin de corroborer une argumentation, ne sont en fait que le plat de resistance de l’ecrit tout court. Pense par toi- meme et de facon rigoureuse car la philosophie est rigueur. Elle a des regles que n’ importe quel petit doctorant de ton acabit ne peut maitriser, surtout quand il n’ a pas ete a bonne ecole.

    Jean Marie Vianey Fayama, Toronto, Canada

  • bonsoir

    je voulais juste demander a Lefaso.net d’arreter de publier ces genres de documents non signes n’importe qui peut signer Y cesar et c’est pas a lui de repondre a Monsieur TRAORE

  • Monsieur Y. cesar, vous faites un faux process a Etienne Traore. Je souhaite d’ailleurs qu’il ne vous reponde pas ; vous repondre ne ferait que grosser la diversion. LE VRAI ET SEUL PROBLEME, C’EST BLAISE COMPAORE. A moins que vous tentez d’attirer l’attention du Prince pour etre invite a la SOUPE.

  • Le professeur Etienne n’a pas à demander des excuses à Mr Djibo dans la mesure où il ne fait que dire la vérité et connaît très bien ses anciens étudiants. L’enseignant du primaire de Georges Bush Junior à dévoilé aux médias que Bush était médiocre et comme c’est vrai, ce dernier n’a pas bronché et le maître ne s’est pas excusé. Mr Djibo nous prouve toujours qu’il est médiocre puisse qu’il confond évidence et vérité. Le succès du référendum est une évidence pour Mr Djibo or tout ce qui est evident n’est pas forcément vrai. Est évidente une apparence qui tend à imposer à l’esprit une certitude, or la certitude est un très mauvais critère de vérité. Par exemple le soleil se lève a l’est, c’est une évidence mais cela n’est pas vrai car c’est tout un procesus planétaire. Tout cela pour dire que le référendum ne peut jamais être un succès compte tenu de la force de frappe frauduleuse de ce régime. Le professeur Etienne sort vainqueur de Mr Djibo et de Mr Y. César. A ces derniers, je dirai que notre situation actuelle est loin d’être un simple essai littéraire.

  • Ce cesar raconte des elucubrations !!.je ne doute pas un instant que cesar est un pietre doctorant. Tu ne comprend toujours rien des problemes politiques de l’Afrique encore moins du Burkina. Un conseille racroche immediatement car avec de tels raisonnements je n’ai aucun doute que tu perds ton temps dans ce programme.

  • Et si chacun assumait cè responsabilités ? Ce st lè mèm qui ont bouffé d par le passé avc Son excellence Blaise COMPAORE. Quon ns laisse, ns lè pauvres en paix. Seul, la justice divine ns dira la suite.

  • De la duperie. Des gens comme Y. César, il faut s’en méfier énormément. On voudrait avoir sa photo. les ennemies du peuple doivent être identifiés afin qu’ils puissent être traités comme il le faut le moment venu. il dit être contre la modification de l’article 37 et de la mise en place du Sénat juste pour s’attirer un peu de sympathie de la majorité des internautes qui sont aussi contre.
    pourquoi Y. César est contre la modification de l’article 37 et de la mise en place du Sénat ?
    Moi je suis contre la modification de l’article 37 et de la mise en place du Sénat parce que je suis contre une monarchie dans notre pays et contre les institutions inutiles et budgétivores.
    si se sont les mêmes raisons qui guident ton choix, tu ne devrais pas être pour un référendum dans le contexte de notre pays.
    Et puis les questions fondamentales à se poser ne sont pas celles que vous posez mais on modifie l’article 37 pour quoi ?
    toi tu as 26 ans, c’est-à-dire que depuis que tu es né tu n’as connu qu’un seul président dans ce pays et tu es fier de rester dans ca.
    Le Burkina avance t-il mieux avec Blaise Compaoré que le Ghana d’à côté où on a une alternance à la tête de l’Etat ?
    Moi je suis plus jeune que toi et j’ai envie de voir quelqu’un d’autre nous diriger.
    Je pense aussi que si Blaise Compaoré aime vraiment le BF, il serait bon qu’il se mette à l’écart pour voir comment le Burkina Faso sera sans lui à la tête. Pendant qu’il est encore vivant il pourra intervenir si ca ne va pas et même le peuple pourra le réclamer.
    Toi qui pense qu’il est le sauveur, le seul qui puisse diriger ce pays, s’il reste là-bas jusqu’à mourir, pourras-tu le ramener en vie pour qu’il continuer à nous sauver ?
    Oublions nos maigres intérêts égoïstes et pensons un peu à l’avenir de notre pays, notre avenir.

  • Un doctorant de 26 ans qui demande a celui qui pourrait evaluer sa these de presenter des excuses a son collegue de la caverne. "Nul n’est excepte de dires des sottises, l’essentiel c’est de ne pas le dire avec serieux". Penses-tu qu’il suffit d’etre docteur des sa naissance pour ecrire de telles introductions steriles ? Un futur docteur en economie ? Certainement en economie de raisonnements par que tu menes que des raisonnements par analogie qui sont les plus economiques et moins exigeant pour la substance grise. Ce sont des raisonnements utilises(r) au quotidien, ce qui suggere que meme docteur a 26 ans tu n’es pas a mesure d’eclairer le citoyen lamdba qui a besoin de savoir pourqoi il faut qu’il vote pour tel ou tel autre parti politique.
    Note : A ces internautes qui ne savent pas lire le contenu d’un ecrit et comprendre que cette photo est certainement une erreur, priere ne pas commenter sur le manque d’accent dans ce paragraphe.

  • Bonjour, Y. César
    Si vous êtes à la solde de quelqu’un, si vous avez perçu de l’argent d’un bonze du C.D.P., si vous êtes un gâteau en un mot, dites-le simplement en préambule et l’on vous comprendra. Vous faites votre doctorat dans quelle université, vous ? Vous êtes aveugle ou quoi ? Pour parler du secteur que vous connaissez, si c’est à l’université de Ouagadougou, vous ne voyez pas que tous les étudiants n’ont pas souvent de place assise, qu’il manque cruellement les infrastructures, qu’ils doivent s’aligner plusieurs heures durant pour avoir à manger, que certains habitent à Kilwin, à Djikofè, à Paglayiri pour prendre les cours à Zogona par manque de cités universitaires, qu’il n’y a aucun groupe électrogène pour pallier les coupures d’électricité fréquentes en plein cours ?
    Vous perdez de vue l’essentiel, dans ces conditions d’études dégradées et dégradantes, vous êtes bien mal parti pour être un faux docteur, un imposteur. Et vous pensez dans ces conditions que le plus pressant au Faso actuellement, c’est d’organiser un référendum ? Au bénéfice de qui ? Souciez-vous d’abord que l’on vous offre de bonnes conditions d’études. Ne soyez pas malhonnête à ce point ! Et vous vous attaquez à Etienne, alors que certains de vos enseignants (que vous avez certainement peur de contredire par opportunisme) l’ont dit plus haut et plus fort, je veux parler de Loada, et surtout de Ibriga au dernier FOCAL. Balayez d’abord devant votre porte.
    Monsieur Traoré, parlez. Nous, Burkinabés honnêtes, avons marre des mensonges éhontés, des manipulations, des violences et de la corruption pendant plus d’un demi-siècle de ce régime et de ses valets et seconds couteaux tapis dans l’ombre. Du reste, Y. César n’est qu’un faux juriste, parce qu’il ignore le principe basique d’un Etat de droit, la liberté d’opinion.
    Question pour terminer, Y. César : sans référendum, ni modification de l’art. 37, le Burkina brûlera-t-il ?

  • philosopher ne consiste pas à étaler un verbiage insensé avec une utilisation impropre des citations de grands penseurs.je suis convaincu que vous êtes un élève de seconde qui cherche à tester son niveau avec les internautes .C’est une bonne chose.Mais si tu veux vraiment réussir en philo sois honnête avec toi même en disant librement et sincèrement ce que tu penses .Ou bien c’est une bourse que tu veux négocier ?ou bien tu veux manger ?

  • Un doctorant de 26 ans qui demande a celui qui pourrait evaluer sa these de presenter des excuses a son collegue de la caverne. "Nul n’est excepte de dires des sottises, l’essentiel c’est de ne pas le dire avec serieux". Penses-tu qu’il suffit d’etre docteur des sa naissance pour ecrire de telles introductions steriles ? Un futur docteur en economie ? Certainement en economie de raisonnements par que tu menes que des raisonnements par analogie qui sont les plus economiques et moins exigeant pour la substance grise. Ce sont des raisonnements utilises(r) au quotidien, ce qui suggere que meme docteur a 26 ans tu n’es pas a mesure d’eclairer le citoyen lamdba qui a besoin de savoir pourqoi il faut qu’il vote pour tel ou tel autre parti politique.
    Note : A ces internautes qui ne savent pas lire le contenu d’un ecrit et comprendre que cette photo est certainement une erreur, priere ne pas commenter sur le manque d’accent dans ce paragraphe.

    • Honnetement moi j,ai vecu lomgtemps dans des grandes democraties,j,avoue que le fondement de toute democratie c,est le respect de l,adversaire c,est du civisme avant toute autre chose.or,il me semble que l.elite du faso est synonyme d,intollerance comme ca on va tout droit au mur.Le prof s,est trompe reconnaissons-le EN tout cas dans la forme,demander pardon a son adversaire au nom de la "democratie temperee" source meme du progres n.a rien d,humiliant sinon un acte d,humilite.C,est dans le meme ordre d,esprit que notre doctorant s,inscrit peu importe celui qui est derierre cet ecrit.sinon vouloir defendre coute que coute le prof c,est ne PAS lui rendere service.Quant a Djibo,il se rejouit d,ailleurs et apprecie l,article de son collegue Dabire qui,lui au moins soutien sa these avec argument.Voila la grandeur d,esprit des uns et des autres.

    • Le respect des regles democratiques est le debut du respect tout court. Comment des gens qui n’ ont cure des regles qui fondent une societe civilisee pourraient respecter au fond leurs adversaires ? En quoi Blaise respecte ses adversaires quand il passe tout le temps a nous prendre pour des cons ? Cette fois- ci, c’est Bolibana. Ca passe ou sa casse, et surtout, l’ enntetement, ca casser parce que le peuple mouton qui belait a tout compris. C’est notre peur qui faisait la force de tous les hommes sans principe ni parole donnee.

  • C’est dommage les burkinabé se plaignent dans l’anodin

    • Pitié pour le Burkina-Faso
      pourquoi ces gens que nous prenons pour des intelectuels, pour convaincre ne peuvent pas développer leur propres idées mais ont toujours besoin de citer
      d´ autres.

      `` Quand on n´a pas d ´arguments suffisants pour convaincre les autres sur ce
      qu´ on est soi-meme convaincu , on se tait.`` : Frankfurt DIRECT

  • Messieurs les doctorants ou messieurs les partisans du referendum faites un tour dans nos provinces campagnes et villages vous verrez le désastre que causera ce référendum.nombreux sont ceux qui ne mesuront la portee du "oui"ou du "non".donc arrêter les débats inutiles ....pas de référendum pas de modification svp

  • On te voit venir.La ou tu es caché , c’est labas ; nous on dort !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  • Voici un écrit TRES DIGNE D’INTERET (Cette mise en forme n’est pas neutre). Je ne connait pas Mr Djibo mais je connais le Pr Etienne Traoré par ses écrits, ses interventions et par la presse. J’ai un très grand respect pour lui. J’ai lu et relu avec intérêt sa réponse à Mr Djibo. J’avais lu aussi l’écrit de Djibo.

    Je trouve Y. César assez mature. Je suis d’accord avec lui que le Pr Etienne est passé à coté lorsqu’il a fait allusion au passage de Mr Djibo à l’Université. Est-ce parce qu’il n’était pas parmi les brillants qu’il le resterait indéfiniment. On sait aussi ce que sont devenus certains étudiants dits jadis brillants. En toute sincérité, je ne m’attendais à un tel égarement (avec toujours tout mon respect) du Pr Etienne Traoré. Je commence à me convaincre d’une inconstance dans la (sa) pensée. Je m’excuse d’avance que certains trouvent mes mots durs, mais c’est vraiment sans animosité, sans rancune avec beaucoup de respect que je l’écris. On accepte difficilement que ceux qui constituent une référence pour nous commettent certaines erreurs comme celle à laquelle il est fait mention.

    Pour ce qui est du pouvoir actuel, ce n’est pas en philosophant qu’il changera. Le changement viendra par le système de prise de conscience que l’opposition pourrait offrir au peuple. Pour lutter contre un système, il faut un système. Qu’elle est le système du pouvoir en place par rapport à la prise de conscience des populations (clientélisme, immobilisme, passivité) ? Quel est le système de l’opposition (...) ?

  • Voici un écrit TRES DIGNE D’INTERET (Cette mise en forme n’est pas neutre). Je ne connait pas Mr Djibo mais je connais le Pr Etienne Traoré par ses écrits, ses interventions et par la presse. J’ai un très grand respect pour lui. J’ai lu et relu avec intérêt sa réponse à Mr Djibo. J’avais lu aussi l’écrit de Djibo.

    Je trouve Y. César assez mature. Je suis d’accord avec lui que le Pr Etienne est passé à coté lorsqu’il a fait allusion au passage de Mr Djibo à l’Université. Est-ce parce qu’il n’était pas parmi les brillants qu’il le resterait indéfiniment. On sait aussi ce que sont devenus certains étudiants dits jadis brillants. En toute sincérité, je ne m’attendais à un tel égarement (avec toujours tout mon respect) du Pr Etienne Traoré. Je commence à me convaincre d’une inconstance dans la (sa) pensée. Je m’excuse d’avance que certains trouvent mes mots durs, mais c’est vraiment sans animosité, sans rancune avec beaucoup de respect que je l’écris. On accepte difficilement que ceux qui constituent une référence pour nous commettent certaines erreurs comme celle à laquelle il est fait mention.

    Pour ce qui est du pouvoir actuel, ce n’est pas en philosophant qu’il changera. Le changement viendra par le système de prise de conscience que l’opposition pourrait offrir au peuple. Pour lutter contre un système, il faut un système. Qu’elle est le système du pouvoir en place par rapport à la prise de conscience des populations (clientélisme, immobilisme, passivité) ? Quel est le système de l’opposition (...) ?

  • "Je n’en demeure pas moins philosophe car nous sommes tous philosophes à notre manière" Y CESAR rectifie ce propos car la philosophie de nos jours est une displine qui s’apprend et elle a des regles. Arrete de pousser nos enfants au derive avec ces propsos

  • "« Est-ce que le référendum violerait la constitution ? » La réponse est : « non ». Est-ce que l’article 37 peut être modifié ? La réponse est : « oui »"laissons le peuple s’exprimer

    • vous n,avez rien compris. Un referendum, blaise va se debrouiller pour gagner et rester au pouvoir\mourir au pouvir ! ce n’est pas normal.

  • merci pour votre clairvoyance Y.César ! pour que le président respect la constitution il faut que nous la respectons d’abord nous même. Alors allons au référendum et laissons le peuple s’exprimer

  • Les gars, debatons au lieu de nous insulter. Respecter l’opinion des autres même si on ne les partage pas c’est ça la democratie !

  • Aaah ,je n’arrive pas à retenir mes mots ,je n’arrive pas à voir où voulez vous en venir"<>
    Avez vous analysé vous dires.j’ai peur car se disant intello ,vous me faites honte.
    Depuis 1987 ,il (Blaise) détenait plume ,encre et papier jusqu’aujourd’hui. Même si je suis pas allé à l’école ,je sais que ça fais 26 ans.Mais avons nous lu l’histoire écrite par Blaise ? je dirai oui et tout le monde là connait ,un refrain à faire dormir les enfants.
    Maintenant qu’il laisse d’autres écrire une autre histoire même si on ne sait pas comment les nouveaux vont écrire ,néanmoins on est curieux de savoir car l’ancienne on la connait par cœur,et elle n’a opéré aucune mise à jour depuis je ne sais quand !
    Laissez moi vous dire aussi que notre constitution sacré et représentant les fondements de la patrie qui est pour la nation et non pour BC n’est pas un brouillon sur lequel on opère les modifications afin d’assouvir les désires d’une quelconque personne.J’espère qu’un jour vous vous lirez et vous auriez honte de vous !!
    Puisse Dieu bénir le pays des Hommes Intègres.

  • S je suis content pour une chose, c’est la dynamique actuelle de débat qui anime les burkinabé. La contradiction est source de lumière. Je prone juste le respect mutuel car je suis sûr que notre combat est le même : faire du Burkina un pays républicain de paix à jamais. Celà passé par des changements de systèmes, et des changements d’homme. Aujourd’hui le president Compaoré a fait ce qu’il a pu faire et il a ses actifs et ses passifs comme tous les homes qui font quelque chose. Il nous est utile mais pas indispensable, comme nul ne l’est dans le destin d’un peuple. Autrement Sankara, Mandela, Gandhi ne seraient pas morts. Et pourtant ils sont morts en nous léguant un heritage dont nous pouvons tirer des leçons de gouvernance. Le president Compaoré a joué sa partition et devrait partir par la grande porte pour éviter que l’histoire ne l’y pousse par la petite. Mon rêve est de voir un discours de passation de main et non un auto-dafé. Prions pour que le president entende la sagesse en laissant d’autres aller au charbon, et soit un reours pour nous demain. Continuons le débat en bons burkinabé, avec des varies contradictions fortes, mais dans le respect mutuel

    • Notre combat n’est pas le meme. Il y a d’ un cote, les vrais democrates qui refusent qu’ on insulte le peuple. De l’autre cote, il y a les faux types qui sont guides par le principe de leur estomac. Ils soutiendront Blaise Compaore meme si celui -ci decidait d’ egorger leur mamans. Pourvu qu’ il leur promette quelques miettes, ils vont meme dire qu’ avec ce qu’ ils vont avoir, ils peuvent organiser des funerailles grandioses pour leurs mamans. Beaucoup de Burkinabe, a commencer par ceux qui ont des diplomes et qui se voient tous ministrables, ont vendu leur ame au diable. Mais le diable ne blague pas. Il va te reclamer ton ame plutot que prevu et tu ne pourras jamais echapper.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés