Education non formelle : C’est parti pour le 4e forum national

jeudi 19 décembre 2013 à 06h22min

Et de quatre pour l’Education non formelle. Après 1999, 2004 et 2008, le Burkina Faso a entamé depuis ce mardi 17 décembre 2013, son 4e forum sur l’éducation non formelle. L’événement se déroule à la maison de la culture de Bobo-Dioulasso. Dans le rang des personnalités présentes, l’on comptait la Première dame du Faso, Chantal Compaoré, marraine du Forum.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Education non formelle : C’est parti pour le 4e forum national

« Pour l’atteinte des objectifs du Programme national d’accélération de l’alphabétisation, acteurs et actrices, mutualisons nos expériences et pratiques réussies », c’est sous ce thème que s’est ouvert le 4e forum national de l’Education non formelle ce mardi 17 décembre 2013. Dans une maison de la culture pleine, la marraine de l’évènement, Chantal Compaoré a plaidé pour la démocratisation de l’éducation et de l’alphabétisation. Selon Chantal Compaoré, des efforts restent à accomplir en faveur de l’éducation non formelle. Néanmoins, la première dame trouve en ce 4e forum, un effort du gouvernement. « La tenue du 4éme forum est l’expression de la ferme volonté du gouvernement du Burkina Faso de réaliser l’effectivité des droits à l’éducation et de créer un environnement propice à un développement endogène ». Absent des lieux pour raisons de calendrier, le message du patron de la cérémonie, le Premier ministre Luc Adolphe Tiao a été transmis par Koumba Boly, la ministre de l’Education nationale et de l’Alphabétisation. A la lumière du message du premier ministre, l’on aura appris que l’éducation non formelle se porte bien au Burkina « Le Burkina Faso peut se prévaloir d’être une référence africaine en matière d’alphabétisation ». Tout comme la marraine, le Premier ministre a demandé aux participants des réflexions et propositions concrètes à même de renforcer l’éducation non formelle au cours des 72 heures de travaux

Manque de moyens pour l’Education formelle

Des interventions d’Ivan Robert, chef de file des partenaires techniques et financiers de l’éducation non formelle et de Koumba Boly, ministre de l’Education nationale, il ressort que l’Education non formelle souffre du manque de moyens. Pour un budget estimatif de 12 milliards, les acteurs du non formel ont jusqu’à présent autour de 07 à 08 milliards.

Chantal Compaoré est Ambassadrice de l’UNESCO pour l’Education non formelle. Pour la représentante des opératrices, Assétou Nikièma, la Première Dame du Faso est une chance. « Nous analphabètes, si on parle aujourd’hui le français, c’est grâce à l’alphabétisation que vous avez su mettre à notre faveur », dit-elle à l’épouse du Président du Faso. Elogieuse aussi à l’adresse de la Première dame, la ministre Koumba Boly a également su trouver les mots pour illustrer la grande implication de Chantal Compaoré dans le secteur de l’Education non formelle.

Ousséni BANCE

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 20 décembre 2013 à 17:23, par N’DJABA 2
    En réponse à : Education non formelle : C’est parti pour le 4e forum national

    DES RENCONTRES DONT L’IMPORTANCE RESTE TOUJOURS A DÉMONTRER AU REGARD DE LA PERSISTANCE DE L’ANALPHABÉTISME DANS NOS CONTRÉES.

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2013 à 11:44, par la rochefoucauld
    En réponse à : Education non formelle : C’est parti pour le 4e forum national

    Monsieur le journaliste dite nous ou se trouve l’information ?franchement ton écrit reste nul comme si toi-même qui fait les éloges de ces personnalités présentes. Franchement revois tes notes. Dis-nous le taux d’alphabétisation actuel au Faso, les résultats attendus au sortir de ce pique-nique au lieu de te limiter au discours. même si ces discoureurs n’ont rien dit à propos, il faut poser la question à qui de droit c’est-à-dire les acteurs clés du domaine. Le premier a dit que ....est-ce qu’il peut dire le contraire il faut ce genre de traitement de l’info évolue. je ne dit pas de ne pas rapporter les propos des personnalités mais nous aussi nous voulons des éléments réels pour apprécier.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés