Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La forêt pour grandir a besoin d’arbres. Frédéric Titinga Pacéré» 

Article 37 : L’Opposition met en place un « Etat-major Permanent de Crise » pour lutter contre un « coup d’Etat constitutionnel »

Accueil > Actualités > Politique • Communiqué de presse • mardi 17 décembre 2013 à 10h05min
Article 37 : L’Opposition met en place un « Etat-major Permanent de Crise » pour lutter contre un « coup d’Etat constitutionnel »

Le lundi 16 décembre 2013 à partir de 18h00, l’Opposition Politique du Burkina Faso a tenu une réunion extraordinaire au siège du Chef de File de l’Opposition Politique.

Présidée par le Chef de file de l’Opposition, Zéphirin DIABRE, la rencontre a inscrit deux points à son ordre du jour :
- examen de l’évolution de la situation nationale ;
- conduite à tenir face à la volonté affichée du pouvoir de la quatrième République de mettre en place un sénat et de modifier la Constitution à son article 37 par voie référendaire.

De l’examen de la situation nationale

Cette situation reste marquée par la volonté affichée du pouvoir en place d’ignorer les aspirations profondes du peuple burkinabè. En effet, au cours de sa conférence de presse le 12 décembre 2013 à Dori, le Président Blaise COMPAORE a fait deux déclarations hautement provocatrices, insultantes et méprisantes vis-à-vis de notre peuple.

Primo, le maintien du processus de mise en place du Sénat malgré son rejet par le peuple qui du reste, l’a bruyamment manifesté de diverses manières à travers le territoire national et même hors des frontières.

Secundo, la volonté de modifier l’article 37 de la Constitution.

Analysant les faits, l’Opposition politique tient à réaffirmer sa farouche désapprobation de cette double forfaiture qui s’annonce menaçante pour la paix sociale et la stabilité de notre pays.

Elle insiste particulièrement pour redire son refus clair et catégorique de la mise en place d’un sénat et de la modification de l’article 37 quelle que soit la procédure (voie parlementaire, voie référendaire, etc.). Pour l’Opposition politique, un tel projet n’est rien d’autre qu’un coup d’Etat constitutionnel dont l’unique objectif est d’assouvir les intérêts personnels du Président Blaise COMPAORE.

Elle prend en conséquence l’opinion nationale et internationale à témoin sur les dérives graves que le Burkina Faso encourt du fait du mépris des plus hautes autorités vis-à-vis des règles démocratiques qui régissent le fonctionnement de toute république.

Conduite à tenir et actions importantes

Fidèle à sa lutte pour la défense des intérêts fondamentaux du peuple burkinabè, l’Opposition reste déterminée à aller jusqu’au bout. Elle a décidé notamment de continuer la sensibilisation et d’élargir les bases de sa lutte.

Dans l’immédiat, les responsables des partis politiques de l’Opposition ont convenu de la mise en place d’un Etat-major Permanent de Crise (EMPC) en vue d’assurer une efficacité et une veille opérationnelle à la lutte. La principale mission de l’EPMC sera de définir les grandes lignes de la lutte en tenant compte de la gravité de la situation et des perspectives qui s’imposent.

En outre, l’Opposition qui initiera des actions d’envergure, invite de ce fait ses militants, ses sympathisants, les organisations de la société civile, tous les patriotes et l’ensemble des citoyens burkinabè à se mobiliser autour des mots d’ordre de lutte à venir.

La réunion a pris fin à 19h 40mn.

Ouagadougou, le 16 décembre 2013

Le Chargé de la Communication et de l’Information
du Chef de File de l’Information
Amidou KABRE

Messages

  • Le temps de l’opposition républicaine est passée. Ce regime ne fléchit que par la rue.

    • ZEPH joue pour Blaise, il faut un va en guerre au CEFOP, quelqu’un comme Me Sankara

    • Tout à fait d’accord avec vous. L’heure n’est plus à la parole, il est grand temps d’utiliser les grands moyens. Il nous faut réagir avec la dernière énergie et vite jusqu’à ce que ce régime soit chassé du pouvoir. Dès la semaine prochaine, il nous faut que le pays soit paralysé. Fonctionnaires, Commerçants, militaires, paramilitaires, travailleurs du privés et du publique, Élevés, Etudiants, Paysans, Artistes, Secteur informel,... Levons nous et vite et évitons et Blaise envoie notre chère Patrie au chaos total. DÉCRÉTONS UN PAYS MORT ILLIMITÉ.

    • On ne designe pas le CFOP mai ça se mérite. Il y est déjà passé qu’à t-il fait de concret ? Zep est venu et c’est son tour. Il a ses methodes à lui et à defaut de l’aider ne sabotons pas ses actions par ces genres de mesquinerie. C’est pas le moment.

    • Zeph tout ça c’est du faran bedera. On marche quand ? C’est plus concret sinon tu deviens suspect.

    • Arrêtons de prendre tout le monde comme vendu. Cela ne rend service qu’au pouvoir. L’heure est à l’union et à l’unité. Me Sankara a fait sa part et continue de le faire ; il doit se joindre aux autres pour la cause du peuple, la division ne menera nulle part.

    • J’ ai des doutes sur cette opposition. J’ ai l’ impression que ce sont des amis de BC

    • pfffffffffffffff ! Me sankara n’est pas mieux. il était le CFOP mais l’opposition n’a pas pour autant gagner en force ni en crédibilité !

    • Merci mon grand, Zeph. sait ce qu’il fait ; il ne veut pas arriver au pouvoir par le sang, comme le souhaite ceux d’en face.

  • Il semble que l’opposition est corrompue, mouillée, camarade du parti au pouvoir ou encore travaillant pour ce parti. Dans tous les cas nous on vous donne notre confiance. On va vous accompagner mais si à la dernière minute, trahison s’en suit, Dieu ne vous pardonnera pas. Le peuple vous regardera tout droit dans les yeux. Nous voulons tous le changement dans ce pays même si c’est un ’bwaba’ ou ’bobo’ soulard qui sera président on sera d’accord. Mais pas de Blaise encore. Bouter le comme la polyo hors de notre vue en 2015.

  • bien comme plan, seulema jatend de voir coma vou allez evoluer. Puisque si zeph seul doi payer le cout des manifs, il ne poura pa tou suporter.le bilan des marches passees en est la preuve.

  • LE SENAT SERA MIS EN PLACE PIAN ! ET L’ARTICLE 37 SERA MODIFIE PIAN PIAN PIAN !!!

    • Puis votre régime sera balayé comme celui de Tanja PIAN !!!!

    • Mermoz tu peux modifier ton article 37 à toi et mettre ton senat a toi en place pian pian pian fian fian tchrr tchrr comme tu veux. mais sache que son champ d’action sera uniquement chez toi à la maison dans ta voiture, dans ta chambre dans tes toilette et dans ton ventre comme tu veux mais jamais ici au burkina.tchrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr tchrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr

    • Bravo ! continue de rêver. Bientôt tu comprendras ce qui se disait dans ce pays. Comme a dit un compatriote : "vous, vous n’avez rien et vous avez peur de vous battre. Comme vous avez peur de vous battre parce que vous avez peur de mourir, alors vivez. Il faut savoir que eux, ils ont peur de mourir laisser leurs richesses, alors ils vont se battre jusqu’au bout".
      Continuez à faire de la provoc sur les forums en vous prenant pour des partisans du pouvoir.

    • FÉLICITATION SI NOTRE PRESIDENT BLAISE COMPAORE NE MET EN PLACE IL DOIT RENDRE SA DEMISSION CAR IL N APPLIQUE PAS LA CONSTITUTION MAIS L AVIS DE L OPPOSITION. BLAISE C EST CE SONT LES MILITANTS DU CDP ET SES MOUVANCIERS QUI L ONT ÉLIT ET NON L OPPOSITION AVEC SES BANDITS. VIVE LE SENAT

    • n’importe quoi, tu as déjà tout perdu toi. il faut etre un cabri mort pour réagir de la sorte. des microbes comme toi ont laisser croire à compaoré et ses vampires de députés avec cette pétasse d’ADF/RDA qu’ils sont dans la légalité. sachez que vous devez votre légalité à 10% de la population qui malheureusement ne peut pas vous légitimer.

    • Il faut savoir lire le jeu ! Si vous refusez la modification de l’article 37 sous prétexte que c’est un coup d’état constitutionnel, alors soufrez qu’il respecte la constitution en mettant en place le sénat ! a un moment il faut savoir ce qu’on veut. Soit la constitution est respecter et le sénat est mis en place, soit on supprime le sénat en modifiant la constitution et l’article 37 est modifier.

    • Dans toutes les couches sociales, il y a des patriotes.Le patriotisme ne se décrète pas.Les patriotes surgiront de partout même au CDP quand le danger sera là pour sauver la patrie.

    • ON VOUS BOUTERA TOUS DEHORS !
      VOUS AVEZ FAIT SUFFISAMMENT DU MAL A CE PAYS.

    • chaque generation a sa mission.soit elle laccompli ou elle la trahis.lhistoire retiendra. Si la mission de certains cest de lecher le q de blaise cest leur blem. Nous notre mission cest de faire partir blaise et son regime et ils partirons pian pian pian

    • TON BLAISE EST LE CHEF SUPREME DES BANDITS DU CDP ET ACOLYTES. IL N’A JAMAIS ROULE QUE POUR SON CLAN, EN S’APPROPRIANT LE PAYS.
      C’EST TOUT LE PEUPLE BURKINABE QUI EN A ASSEZ ET LEUR DEMANDE DE PARTIR PENDANT QU’IL EN ENCORE TEMPS !

    • Merci cher Raso.
      Il sera trainée dans la boue et sera traité pire que TANDJA qu’il avait voulu conseiller parce qu’il le voyait foncer droit au mur.

  • Je pense que l’opposition se croit dans un film d’action. Nous ne sommes pas en guerre et nous n’en voulons pas donc je ne vois pas pourquoi créer un Etat major. Si ce n’est que pour engendrer une propagande subversive et conditionner le peuple pour éventuelle exclusion du pacifisme.

    • C’est Blaise lui même qui a déclaré la guerre au peuple burkinabé ce 12 Décembre..

    • film d’action ou pas tu verra la suite, vous crier du haut des toits cohésion sociale et vous êtes les premier a mettre en péril cette cohésion, on y va pour la lutte ceux qui vont vivre bénéficieront d’un Burkina meilleure.

    • en voila un qui a vendu son âme à Blaise et qui commence à s’inquiéter. On vs connait tous : au temps opportun vs passerez devant le tribunal

    • Salam est ce que toi tu vit au BURKINA ? Ce pouvoir qui nargue chaque jour le peuple par son incivisme a oublié le sens du mot sage depuis belle lurette, sinon pourquoi persister après les conseils de nos sages( leaders religieux et traditionnels) à vouloir modifier la constitution coûte que coûte. Le président dit que la mise en place du SÉNAT est un respect de la constitution, pourtant il bafoue cette même constitution en modifiant son article 37. C’est pas une provocation ça ? Opposition politique on attend votre mot d’ordre pour riposter contre cet affront.

    • mon ga Etat Major ne veux pas dire guerre .A conè pa ;A demander !!!

    • ah bon. Consulter le peuple .c’est de la provocation. Qui a peur des consultations. Chers démocrates

    • attends ! a t-il consulté le peuple avant d’assassiner son ami en 87. la vérité triomphe toujours !!!

    • Les démocrates n’ont pas peur des consultations DÉMOCRATIQUES.. Le problème est qu’en face on a des gens qui excellent dans l’art de tricher pour gagner les consultations électorales (achat de consciences à coup de 1000F, gadjets - et cela avec l’argent volé au peuple, instrumentalisation des chefs traditionnels et réligieux, bourrages d’urnes, ...). Du reste, quelle est l’opportunuité de cette consultation ? Il était entendu que les reformes non consensuels seraient laissées en l’état. La non retouche de l’article 37 est non consensuelle.

    • Si un president pouvait ou devait achever tout ce qu’il a entamé,Mandela,Lincoln,Lumuba,Sankara,et pour ne citer ne cela,devraient rester au pouvoir jusqu’à leur dernier souffle. Ne sommes pas dans un royaume. Un president,aussi soit-il ne savoir et pouvoir se retirer du pouvoir malgré le luxe qui y est.
      Vive le Burkina Faso !
      Vive la democratie ! (etnon la demoncratie)

    • mr KONDOR, tout le monde sais comment le peuple sera consulté. la tricherie à toujours été la spécialité du CDP et des partis de la mouvances. pourquoi le président s’entête de vouloir mettre le feu à notre beau pays. qu’il se tient tranquille on le laissera pas faire.

  • Toujours dans la réaction et jamais dans l’action ! L’opposition n’agit que quand Blaise dit un mot.. Par eux même ils ne font rien et n’anticipe rien !

    • Bonsoir Burkindbi

      Qu’est-ce que l’opposition pouvait anticiper ici, dans ce cas ci de volonté de modification de la Constitution ?

  • Le peuple burkinabè est un peuple de paix, lent dans ses réactions. Mais si on pousse le bouchon un peu loin, il réagira et tant pis pour les apprentis sorciers. Blaise Compaoré est prévenu. Courage à vous toute la génération consciente.

  • Courage... Restons sur nos gardes.
    Non au SENAT, Non a l’eternisation au pouvoir.
    Tous ensemble nous vaincrons

  • A chaque comportement de mouton, REACTION DE BERGER !!!!!!!!

  • L’institutionnalisation est la meilleur manière de renforcer la démocratie. Il fo qu’on mettes en place des institutions fortes qui puissent résister aux envies mesquines des hommes politiques sans vergogne. La première de ces institutions dans notre contexte serait le Senat. alors ne bâillonnons pas la démocratie et le bien être du peuple

  • Merci pour votre clairvoyance nous resterons mobilisé jusqu’au bout. Enfin nous aurons une HISTOIRE. Fini la politique de la belle mère. Dans tous les cas,avec ou sans l’opposition Chantale et son Marie quitterons le pouvoir en 2015 ou Avant 2015 mais pas après.
    Même s’il faut les chasser et mettre et un PORC au pouvoir NOUS LE FERONS et NOUS VAINCRONS.

    • HAba ! personnellement je les préfère à un PORC au moins ce sont des humains. De passage il faut enlever le "e" à mari, car nom commun de personne. Que le SEIGNEUR protège mon beau pays "BURKINA"

    • Merci professeur ! Au moins un PORC au pouvoir marque déjà un début de changement. Donc nous le mettrons donc au pouvoir s’il le faut.

  • Je m’attendais au moins à un mot d’ordre de protestation enrgique dans les semaines à venir mais helas, rien de tout cela. Une simple reunion de plus. Une marrche de mise en gardes seraient une bonne choses.

    • eh mon type tu n a pas d’attendre d’un mot d’ordre de qui que sa soit ! lève et va la présidence (KOSYAM) à ouaga 2000 et on verra qui tu es.

    • Quelle marche ? pour casser encore nos feu et bruler nos goudrons ? franchement éviter tout cela et prier DIEU afin qu’il raisonne Blaise à ne pas modifier la constitution ni instaurer le Sénat donc ne pas se présenter en 2015.

    • Dieu ne raisonne pas les diables et les fous !c’est finalement Gorba qui avait raison.Le pouvoir est dévenu un patrimoine de la famille Compaoré.Espérons qu’en temps opportun il yaura un Salou Djibo pour nous ramener à la démcratie.

    • Dieu a quitté l’Afrique et le Burkina Faso ; Il est connu de tous,"aides-toi et le ciel t’aidera". Si tu dors, c’est temps pis pour toi.

  • IL faut déjà songer à lancer un mot d’odre de greve.

  • Les jours à venir seront difficiles pour le Burkina . Que tout le monde s unissent en prière pour sauver notre pays.

  • Oui , mais je comprend pas notre opposition toujours . il prendre la rue le plus tot possible pour dire Non Non............pas reste dans les bureau.

  • Je ne vois pas ce qui peut sauver Blaise ! Il cognera le mur avec ses bagages en plus donc bonjour les dégâts et gare a tous ceux qui ne se precipiteront pas pour decendre de ce navire ennivré qui se saborde sûrement ! Ce président ne sait plus ce qu’il fait ! La chute inéluctable fera très mal ! Dieu sauve les justes et le Burkina !

  • Il faut surtout alerter la communauté internationale, l’ONU, l’UA, la France, les USA pour qu’ils ne viennent pas jouer aux pompiers. Ils peuvent arrêter le carnage qui se prépare en agissant ici et maintenant .

  • Dans ma vision j’ai vu des magasins pillés, des maisons saccagés, des véhicules brulés et pire beaucoup des blessé et aussi des gens furent leur pays en laissant des richesses qu’ils ont eu depuis des années. De grâce mes frères du CDP, épargnez nous de ce scenario. Choisissez un autre candidat pour 2015 et c’est la paix. Sinon réellement la paix est menacé. Que la France se prépare à venir comme au Mali ou en RCA.

  • La République a foutu le camp au BF depuis longtemps. Dans quelle république voit-on un fonctionnaire détourner 2 milliards de FCFA et narguer la justice jusqu’à se faire élire conseiller ? Dans quelle république voit-on un conseiller à la présidence gardé par toute une section de troupes d’élite, ce qui constitue à la fois une patrimonialisation de l’armée et un détournement des deniers publics ? Dans quelle république voit-on les gouvernants s’accaparer de pans entiers de l’économie du pays par prête-noms interposés dans l’impunité totale ? Et j’en passe. Face à toutes ces forfaitures et la volonté de BC de perpétuer ce système inique et anti-constitutionnel, l’opposition a le droit et le devoir de se donner tous les moyens pour délivrer le peuple de l’oppression. Je souscrits entièrement aux mots d’ordre de l’opposition.

  • il faut ranger les termes opposition républicaine. Il n y a plus de république. Il faut user de tous les moyens pour empecher ces cons de bruler notre pays en s’éternisant au pouvoir. Il n’y aura que les manifestations qui compterons
    action action action

    • Lorsque le Burkina etait a la croises des chemins en 1998 Qui as sauve notre Cher pays ? Mon seigneur Anselm Sanou et ses collegues du college des sages. La limitations des mandats presidentiels etait un element cle. Nous ne poisons pas revenir en arriere. Ce pouvoir empirique est donc expire

    • je souhaiterais que les Mon Seigneur et les grands imams du pays se concertent et voient Blaise Compaoré pour le déconseiller dans son projet de 2015. il ne démérite pas un autre mandat en 2015 mais si le peuple ne veut pas qu"il s’abstienne. c’est un bon Président je n’aimerais pas qu’il finisse mal.
      DIEU benisse le Burkina et le Monde.

  • humm...y aura rien ! le prix du jambon va baisser !
    Moi j’ai decide de creer une association pour recolter les feuilles !
    Ca va pleuvoir..l’economie sera boustee bientot !
    Eh les gars..dans la paix s’il vous plait !

  • Peuple du Burkina Faso, l’avenir de nos enfants est menacé. Le Burkina Faso actuel, où seul 2% de la population bénéficie de la richesse nationale créée, n’a point vent favorable dans l’avenir. Plus de 50% de population du pays à moins de 20 ans, alors chers parents, cessés d’être aveugle et de dire non au pouvoir autocratique en place au Burkina Faso, au lieu de cautionner la démagogie du CDP du prétendu stabilité et paie au Faso. Dite moi, chers parents : Pouvons nous parler de paix dans un pays où le PEUPLE à Faim ? De paix et de stabilité dans un pays où l’éducation et le système de santé sont bafoués ? Non, nous ne sommes pas en paix, nous sommes sous perfusion dans ce pays.
    2015 est une occasion pour nous de se débarrasser de ces voraces qui hypothèquent le bien être de notre peuple. Alors disons tous :
    Non à l’accaparation clanique du pouvoir ;
    Non à l’autocratie de Compaoré et ses collaborateurs ;
    Non à la modification de l’article 37 de notre constitution ;
    Non au très inutile SENAT.

  • Blaise m’a profondément déçu. Dommage de conseiller les autres et finir soit même dans les mêmes bêtises.
    Pendant ce temps, notre image à l’extérieur périclite. Le Burkinabé devient de plus en plus ridicule par les sottises du premiers d’entre eux.

    Chaque peuple dit-on mérite ses dirigeants. Mais franchement le Burkina d’aujourd’hui mérite t-il cette classe dirigeante mafieuse et irresponsable ?

    • Oui mon frère ! "Cette classe dirigeante mafieuse et irresponsable" nous la méritons PIAN ! C’est nous-mêmes qui, très consciencieusement et à plus de 80,30% (à hauteur d’homme !!!) avons choisi nos dirigeants/représentants (PF, Députés, Conseillers Municipaux) aux différentes échéances électorales. Ils se sont installés et ils ont déployé leurs filets de pêche. Qui est surpris ? Peut-être celui qui vit hors du Burkina et qui, jusqu’ici n’a pas le Droit de Vote ! Ou celui qui est là mais qui a refusé d’aller VOTER parce que disait-il, "ça ne sert à RIEN" ! Ben voilà où nous en sommes aujourd’hui ! Encore une fois, tous ces Voraces-là, nous les méritons et nous les mériterons toujours, tant que nous ferons passer nos ventres avant notre tête !

  • bizarre tout ça

  • quand on dit:liletré n’est pas celui qui n’est pas allé a l’ecole seulement,mais celui qui refuse d’etre lettré,clairevoyant.mais on dit qui veut voir vera.on vera si la nouvelle generation attendra la mort de blaise pour ce faire valoir.je pense non !a bon atendeur salut.

    • je vous dis, peuple aimé du Burkina, d’être uni sans distinction de race , ni d’ethnie. Car c’est par là que le Diable en profite pour entrer par la grande porte dans un pays avec les conséquences très traumatisantes que nous connaissons ( ex génocide rwandais de 1994). Mais je sais que nous serons unis et solidaires comme l’estomac et les intestins pour booster le pouvoir de la quatrième république dans l’espace invisible.
      Chers opposants et Seph particulièrement, en tant que chef de file de l’opposition nous attendons les actions très futures à travers des grèves.
      Comme le mentionne une chanteuse, nous Burkinabé, refusons la honte et l’humiliation.
      vive le Burkina uni et solidaire dans l’auto-suffisance alimentaire, et le partage équitable des biens.
      A bas les rongeurs du pays !

    • Pauvre de l’opposition au lieu de préparer nos candidats pour 2015 vous êtes là dans de verbiage inutile.CE QUI EST DJIBRIL BASSOLE SERA AU COMMANDE EN 2015.BANDE D’ANALPHABÈTES CROYEZ VOUS Qu’il A PRIS SA DISPONIBILITÉ POUR MIEUX DORMIR.LE SYSTÈME RUSSE EST ENTRAIN DE CE PRÉPARER.

    • j me demande s’il ya mouvement d protestation tout l monde sortira

  • votre president blaise n’a pa honte. a quoi cela lui sert de vouloir s’accrocher au pouvoir.l’ article 37 n’a pa été rédidgé pour lui seul mais pour tout president du faso qui a effectué deux mandats présidentiels(je pense que lui il est a son quatrieme).il est dans ces conditions, donc il ne doit pas hésiter a partir.il doit meme etre fier de partir.s’il veut etre chef a vie il peut aller etre chef coutumier a ziniaré.la bas aucun article ne viendra le deranger. si son entetement fait so

    • La chefferie coutumière suit des règles. la cnstitution labas est clair et intouchable au risque de’en subir les conséquences irréparables. n’importe quel quidam ne peut pas se lever et se prevaloir prince héritier si ses descendants n’ont pas été rois ou princes. donc cmprenez que Blaise ne peut rien à ziniaré puisque ces geniteurs n’ont jamais goutté au naam la bas. il semble même qu’il est chez ses oncles matrenels !!! encore plus compliqué

  • De toute façon on n’ a pas le choix,ou bien nous sauvons notre petite démocratie et la renforcer ou bien on laisse faire et on ne parle plus de démocratie.nous somme a un tournant de notre histoire.c’est a nous de choisir.

  • Pouvons-nous attendre de cette opposition une action forte et crédible contre Blaise et son système ? Une opposition qui sera comme l’eau et le feu, pas sûr. Il est déjà trop tard car notre caméléon a déjà pris le dessus. Notre opposition n’est qu’une petite couche au-dessus de l’océan. En 26 ans le peuple a aveuglement donner beaucoup d’importance au système Blaise Compaoré malgré les signes sanguinaire et la cruauté qu’il a ouvertement montrer en avertissant, qu’il n’est pas une personne à reculer devant des petits poussins. Rappelez-vous de l’exécution de ses compagnons historique de la révolution, Jean baptiste Lingani et de Henri Zongo : malgré l’adoption par référendum de nos constitutions en 1991 pour apaiser la tension populaire, il rebelote en 1998 avec l’assassinat de notre valeureux journaliste Norbert Zongo pour dire au peuple qu’il est au-dessus des lois. Le peuple burkinabé malgré l’insistance du groupe de ki- Zerbo avec les 14 partis politique à accepter d’aller au referendum en 1991 pour notre constitution qui a ouvert la porte à la gouvernance a vie du caméléon de Zinianré. Rebelote en 2014 nous aurons a un referendum fantôme qui blâmera le peuple, un referendum bien préparer depuis 1991 et qui aura des résultats de 99% de oui pour la révision de l’article 37. Aucune opposition ne peut s’aventurer devant notre président seyant, agitateur, avec une multiple vie de caméléon. Messieurs les leaders de l’opposition, rappelez-vous de ce que le feu Sankara disait avant son assassinat ‘’’Le jour où vous apprendrez que mon frère Blaise Compaoré prépare un coup d’Etat contre moi, ce ne pas la peine à vous opposer ou même me prévenir. Il sera trop tard.’’’ Alors qu’il pleuve ou qu’il neige au Burkina, le sénat sera instauré, l’article 37 sera modifier, et en 2020 Mr. Blaise Compaoré sera candidat à sa propre succession. Que Dieu tout puissant protège notre beau pays.

    • cher tahi,c’est bien dit. Ce qui est sûr le temps du caméléon est arrivé.Il doit quitter à la tête de notre chère patrie avant ou exactement fin 2015. Le peuple honnête du Faso, n’aura plus besoin de lui après cette période. S’il s’entête,il ne sera pas surpris de la réaction vive du peuple digne de ma chère patrie ." la patrie ou la mort,nous vaincrons".

  • l’opposition est minoritaire donc en aucun cas elle ne peut représenter le peuple. laisser le pouvoir gouverner. si une majorité s’impose au referundum pour dire non à la modification vous serez alors majoritaire

  • En quoi mettre en place le senat est un coup d ETAT constitutionel ? C est quel peuple qui a rejete le senat et a quel pourcentage ? La 2eme RECTIFICATION est en route et comme en 1987 les forces patriotiques vaincront VIVE LE MOUVEMENT DE RECTIFICATION PHASE 2

  • Bonjour mes chers compatriotes. Bravo vous êtes les hommes de gueule. Comment pouvez rester dans vos coins confus de peur et vouloir créer des problèmes pour nos pauvres populations ? L’opposition raconte leur désir de mettre le pays en feu et vous voulez les accompagner. Demandez à ZEPH de faire le bilan de son mandat ministériel quand il était le ministre de Blaise COMPAORE avant de vouloir se présenter comme l’homme de solution du Faso. moi, j’apprécie Maître SANKARA à la place de ZEPH.
    Merci à vous tous !

  • Blaiso va et doi partir, mais pauvre Burkina, opposition de la merde, Vive ADF/RDA

  • Enfin, nous avons été écoutez par ce qui pensent que le Burkina mérite mieux ce qu’il a capitalisé en 26 ans sous l’ère COMPAORE. Que tout ce qui doit arriver arrive et pour que ce qui doivent vivre dans le BURKINA meilleur le profite pleinement."we are waiting for the signal.

  • Chers Burkinabè, Blaise, ses remords lui obligent de changer l’actualité nationale pour pouvoir tenir jusqu’en 2015. Plus il est à la porte, plus il voit ce qui l’attent.

  • depuis 26 ans ce sont les mêmes qui vivent au Faso pendant que nous autre nous vivotons. ce sont leurs enfants qui sont choyés, qui mangent bien, sont véhiculés et font les va et vient en occident comme bon leur chante, qui croquent la vie à pleines dents....et nous nous sommes condamnés à lutter toute notre vie pour des miettes ?????Non non non !Pas question, alors que la jeunesse consciente se lève d’une seule voix dans la rue pour ’’ dire à ces imposteurs que l’arbre est à tous et le fruit n’est à personne".Courage à tous ceux qui aiment vraiment leur pays et qui sont prêts pour le premier vrai combat du siècle.Que Dieu soit aux devants de nous.

  • Je suis tres confident en l’avenir. Cette posture adoptee par l’opposition est la bienvenue car personne ne viendra lutter a notre place. Les dictateurs ne quittent jamais le pouvoir sans avoir ete vaincus par les luttes. Nous sommes a 100% derriere vous pour les combats a venir.

  • On est fatigué d’avoir peur maintenant,j serai le premier à mourir s’il le faut pour que blaise compaoré quitte le pouvoir en 2015

  • Génération consciente et battante soyez aux aguets. Puisque le Médiateur des crises a déclaré la guerre nous nous sommes prêts et n’attendions que le CFOP lance le mot d’ordre pour allez au front. Certes il y’aura bcp de dégâts, de casses, de morts... mais à la fin le peuple honnête sera libre. Nos enfants pourront vivre dans les lendemains meilleurs.
    Cependant M. HOLLANDE c’est maintenant que vous devriez dire à votre ami de quitter le pouvoir et non quand va commencer à le pourchasser que vos soldats viendraient pour soit pacifier quoi que ce soit.
    Haut les cœurs générations conscientes. "Dieu n’aide pas ceux qui restent couchés" Ki-ZERBO

  • Vraiment le capitaine Blaise Compaoré là ! Je ne sais plus quoi lui dire. Franchement si je pouvais l’approcher ne serait ce qu’à 50 mètre de lui, le vaillant peuple du Burkina Faso sera soulagé. Moi seul sais ce que je vais lui faire. Je prie Dieu que ce jour arrive vite afin que la souffrance du peuple prenne fin. Depuis des années j’annonçais que le capitaine est un danger pour notre démocratie, personne ne me croyait. Voilà les faits maintenant. En tout cas si je pouvais l’avoir dans ma ligne de mire pour 5 secondes seulement, tout sera OK. J’espère toujours l’avoir avant qu’il ne plonge le Faso dans le chaos total. Inch allah !

  • Dites moi franchement si la révision est anti-constitutionnelle ?et le Senat ? Assurément non !!!!! il faut avoir la loi avec soit comme arme de revendication et le CDP l’a ! Alors l’opposition doit négocier un dialogue inclusif avec le pouvoir pour s’accorder les violons à temps sinon bientôt les craquements de billets d’argent vont disperser le groupe du CFOP et les différentes corrections de salaires en vue feront rêver avec le pouvoir en place. LE SALUT

  • Chers compatriote rappelez vous l’opposition avait vue leur jeux depuis le début et ils avaient nié.Beaucoup de politiciens avaient essayé de nous embobiner avec les termes politiques il n’y a pas de liens entre le sénat et l’article 37.Et ont même fait dire de l’opposition quelle est une fouteuse de trouble.Mais aujourd’hui tout est claire, l’opposition avait raison et on doit les soutenir de toutes nos force en disant simplement non !non, à ces billets qu’on va nous tendre pour l’achat de voix de plusieurs camarades d’entre nous.Plus le président dure au pouvoir, plus il descendra difficilement et plus il y’aura la guerre civile,plus il y’aura l’instabilité et nous cesserons d’être des trouillards mais il sera trop tard.tot ou tard nous nous battrons pour notre patrie.

  • La creation de l’EMPC me conforte dans mon analyse. Dès que j’ai entendu BC sur RFI à l’inmission INTERNATIONAL, j’avais conclu que NOUS SOMMES DANS LA CRISE. Et que chacun devrait se preparer pour le combat final.

  • dans tous les cas,on est tous responsables ! on dis qu’il n’y a pas d’opposant fort au burkina et on court to

  • L’incivisme et la cohésion sociale qu’est-cela veut dire ? Y a t-il plus d’incivisme que de dire que le sénat sera mis en place, que l’article 37 sera modifié ? Alors, comment les dirigeants du pays vont passer tout le temps à utiliser des honorables citoyens comme Monseigneur Anselme a sensibiliser la population tout en écartant l’incivisme des dirigeants burkinabè tels que COMPAORE Blaise et ses acolytes. Comment peut-on se passer de cela si les premiers dirigeants sont en train de prôner l’incivisme ? Revoyez la sensibilisation sur l’incivisme tout en incluant toutes les couches sociales jusqu’à Blaise et sa suite. Ne comprenez pas que cela est réservé à la classe scolaire, estudiantine et de la jeunesse en générale sans oublier les gourous du pouvoir de Blaise.

  • Un président qui est venu par les armes doit partir par les armes , il ne partira pas de lui même vous le savez comme moi. Il faut que l’opposition soit sincère dans leurs actes et jouer franc jeu . c’est la rue qui le fera partir. L incivisme commence par lui car il ne veut pas respecter la constitution.le chaos au Faso n’est pas loin.On attend le mot d’ordre .

  • A tous les forumistes ne vous inquiété pas. l’étonnement reste à venir BLAISE ne sera pas soutenu par tous ceux que vous pensez qu’ils sont au CDP. Vous verrez on le laissera avec son petit clan s’agiter et tomber comme une mangue pourri. qu’il ose et il verra. En meme temps je lui donne un conseil. Rétire toi dignement du pouvoir car tes rêves ne deviendront jamais réalité

  • Président COMPAORE,
    Dès l’entame de l’écriture de la constitution, un complot a été prévu pour vous permettre de rester au pouvoir autant que vous pouvez. Plus vous allez repousser cette échéance de départ, plus les choses se compliqueront d’avantage pour vous même.

    Entre les peuples et leurs dirigeants, il n’y a point de reconnaissance. Il faut que vous apprenez à avoir peur du silence des anonymes, ces qui ne disent rien mais qui pensent peut être ceux à quoi vous ne vous attentez point.

    Le lendemain de la chute d’un chef fait l’objet de fête quand c’est en démocratie, des pillage quand c’est une dictature.

    Ne faite pas ce mandat de trop, parce personnellement je fais partie des gens qui pensent au coup d’état salvateur quand l’appareil politique se grippe.
    Advienne que pourra.

  • c’est une forfeture à combattre par tous les moyens,apres 28 ans de pouvoir tu n’a meme pas un grain de sagesse pour partir avec un peu de dignite ;donc tu partira par la rue , ou par les armes avec lesquelles tu est venue le 15 octobre 1987.honte a vous mr le soit disant mediateur et faiseur de paix , mon oeil oui un pyromane plutot .
    vous allez payer pour tous les crimes que vous avez commis surtout pour celui de Norbert Zongo et ses compagnons.bande d’assasints.

  • Bon vent à l’opposition burkinabè. Nous la jeunesse burkinabè consciente vous soutenons juska ce ké blaise compaoré et sa bande quitte le pouvoir et ké l’alternance voit le jour.

    • La patience est un chemin d’or. On ne se lève pas pour lancer un mot d’ordre comme ça pour ceux qui s’impatientent, attendez que Blaise annonce la modification par voir parlementaire ou référendaire et vous verrez la réaction immédiate.
      Une chose est de faire modifier la constitution, une autre est de pouvoir en jouir. Je suis convaincu qu’en cas de modification de l’article 37, Blaise n’aura même pas le temps de se présenter en 2015.

  • S’il faut toujours attendre les sorties et les errements du Parti au Pouvoir pour mettre en place ses stratégies, notre opposition est partie pour échouer. Cette sortie était prévisible, on s’attendait à ça de la part de l’opposition. C’est honteux ! Le pouvoir sait ou il mènera son opposition. Pour le changement, mobilisons-nous avec les organisation de la société civile comme les syndicats, le FOCAL, BALAIE CITOYEN, UGEB, CGD, ANTI-SENAT.

  • Rien ne sera comme avant. Ce n’est pas une lutte de l’opposition mais de tout le peuple burkinabè. L’avenir du Burkina sera ce que nous voulons qu’il soit et pas autrement. Il ne sera pas question d’installé une monarchie dans ce beau pays où les gens naisseent avec des determinants. Tout burkinabè doit avoir les memes chances de devenir cequ’il veut en fonction de son abnegation au travail et pas autrement.

  • Une fois de plus le peuple ,comme en 1999,a l occasion d écrire son histoire.Une fois de plus le régime veut encore trahir le peuple .Une fois de plus,notre constitution sera violée par celui qui a prété serment en jurant de la respecter.Car,si en 1998,l article 2 de la constitution qui stipule que " la protection de la vie,la sûreté et l intégrité physique sont garanties’’, a été violé par certains de ses proches(collaborateurs ou familiales selon les enquêtes sur la mort de Norbert Zongo et de ses 3 compagnons) rendant ainsi Blaise Compaoré indirectement responsable sans que ce dernier,Président de la république,garant de la constitution, ne daigne jouer franc jeu ,aujourd hui c est la légalité qu il veut opposer à la légitimité,par sa prétention à vouloir tripatouiller l article 37 de la loi fondammentale,deuxième violation donc.Pourtant l esprit de la loi va de pair avec la lettre,la légalité ne saurait s opposer à la légitimité.Mais cette fois,le peuple devrait veiller aux grains pour ne pas se laisser trahir ,à son sein,par des judas comme ce fut le cas 1999.Que le peuple prenne le temps d exfiltrer les traitres .Pour ce faire,vigilance !!! Courage et victoire au peuple qui a l opportunité de se libérer.Gare à l échec pour une seconde fois.« On ne peut vaincre le mal que par un autre mal »,avait dit Jean- Paul Sartre.

  • Mettez un plan B en place au cas ou le pouvoir tient à son référendum. Trouvez les hommes qu’il faut pour nous représenter lors du vote. Des hommes intègres et honnêtes. Regroupez vous comme au Sénégal, car on a à faire à un seul homme B.C. Même la majeur partie des hommes intellectuels du pouvoir vont voter NON en dehors de ceux qui ont un dossier sale. Même dossier sale, ces gens veulent en finir avec ce cauchemard de Compaoré. A partir de maintenant, si un responsable politique, administratif vous adresse la parole ou a des méthodes floues, dites leurs de ne pas VOUS COMPAORORISER. Webmaster c’est ma contribution, car depuis tu me censure. Pardon laisse passer........!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  • VIVE LA RECTIFICATION PHASE 2 Comme en 1987 les forces democratiques et pro libertes vaincront La terreur intellectuelle des forces suivistes occidentalisees est vouee a l echec Nous sommes prets pour le combat

  • VIVE LA RECTIFICATION PHASE 2 Comme en 1987 les forces democratiques et pro libertes vaincront La terreur intellectuelle des forces suivistes occidentalisees est vouee a l echec Nous sommes prets pour le combat

    • Blaise franchement pourquoi cet entetement ? Je parie que si c’etait un autre president qui voulait persister dans sa turpitude je jure que l’expert mediateur lui dirait de renoncer parceque trop dangereux, source d’instabilité et bien d’autres. Pourquoi quand c’est toi tu refuses ce que tu fais admettre aux autres ? Tu l’avais dit indirectement à TANDJA mais il a été têtu comme une mule chirac le disait de BEDIE et on connait tous les suites. Moi particulièrement j t’aime pas trop mais je veux que tu ais une retraite tranquille en 2015 et je marcherai et ferai tout pour qu’on te demande pas des comptes après 2015 si tu respectes art 37

    • C est simple j ai proposé mes solutions :
      1-il faut commencer par mettre la peinture rouge sur tous les poteaux électriques, et les feux rouges
      2- il faut écrire des slogans avec de la penture rouge sur les mûrs des bâtiments publiques
      3-il faut tâcher avec la peinture rouge le mur des autorités corrompus et malcauseurs
      4- écrivons partout sur le goudron avec de la peintures quelque soit la couleur.

  • Quand le peule se met debout, l’impérialisme tremble.Honte à ceux qui bâillonne leur peuple. Quelle que soit la durée de la nuit, le soleil apparaitra. L’heure de la vérité à sonné, il faut qu’on boute Blaise compaore et sa bande hors du Burkina et les envoyé au TPI.

  • l’opposition nous deçoit. surtout ce Zeph..rien qui se prend pour quelqu’un de propre alors qu’il est autant voleur que ses anciens collègues ministres.
    il ne suffit d’etre amis du parti UMP de France penser qu’on peut etre preisdent dans notre Burkina Faso.

    je prefère Sana Bob à Kosyam que Zeph

  • Courage à vous mais sachez que ce ne sera pas facile avec ce monsieur qui a toujours des tours dans son sac. Hermann en sais quelque chose

  • J’ai une question pour son excellence Blaise :" Vos publicités que vous faites passer à la télé pour la cohésion sociale servent à quoi réellement ?" Etes-vous pour ou contre le peuple ? Le peuple est reconnaissant de ce que vous avez fait pour le pays mais il est temps pour vous d’aller vous reposer dignement. Votre entourage ne veut pas votre bien en vous proposant de choquer le peuple sans se soucier de leur misère. Nul n’est indispensable sur cette terre...vous jouez aux sapeurs pompiers dans la sous région et en même temps, vous attisez le feu chez vous en vous disant certainement que vous maîtrisez la situation,mais attention à ce peuple que vous méprisez tant ou du moins vous traitez de "peule mouton" car le réveil du mouton peut surprendre !
    Quand on est au pouvoir, on se croit tout permis : on a plein d’amis, de conseillers... mais quand les choses tournent au visage, chacun retourne sa veste...je ne vous le souhaite pas certes, mais il faut y penser car ça n’arrive pas qu’aux autres...
    Personne ne pouvait imaginer la fin tragique du grand guide Libyen...qu’il repose en paix !
    Ne durcicessez pas votre cœur au cri du peuple..., si vous pouvez encore écouter et discerner, faites-le et prenez la bonne décision.
    Puisse la sagesse divine vous touchez !

    • bc, ki zerbo joseph a dit" tu n’echapperas pas a tous les tribunaux". le dernier est le tribunal de dieu. tous se passera sur la terre des hommes ici. nous serons temoin. choisir de partir en heros comme Thomas sankara, ou en martyr comme Norbert zongo ou encore en rien comme kadhafi est l’un des choix. le tribunal de dieu est installe et la voix du president de la cour se fait deja entendre. tu n’echappera a rien.

    • Bien di mon frere, le temps viendra ou le pouvoir va laisser blaise et il est dejà là, qu’il ait des yeux spirituels pour voir et des oreilles spirituelles pour entendre. Et le temps est dejà là qu’il veuille ou pas il va partir. Le mieux pour lui c’est de partir etant vivant. Que Dieu protège le Burkina Faso

    • Je pense que le président COMPAORE en que tant médiateur sous régionale n’a tiré aucune leçons de toutes ses médiations. Selon lui qu’est ce qui est à la base des conflits dans les autres pays ?
      Ce sont les conneries de ce genre là et rien d’autres. Le peuple a le dos au mur.
      La moindre flamme et tout s’enflamme.
      Donc le Blaiso n’a qu’a faire gaff ! s’il ne veut pas finir le reste de ses jours en exils ou à la CPI

  • encore le blaiso, notre tres bon president, president qui a lutter pour tous les burkinabe depuis 27 ans et qui continu de lutter, qui veu encore continuer pour faire emerger le burkina, bref tu as trop FAIT PRISI CHOCO DE toute l’AFRIQUE, tous les honneurs sont a ton endroit, MAIS DE GRACE IL FAUT LAISSER MAINTENANT TON FEUITEUILLE IL EST TEMPS QUE TU TE REPOSE. OU EST TANDJA ????????????

  • l’heure n’est pas au discours mais l’action

  • si vous voulez vraiment lutter on vous soutient

  • Chers compatriotes, nous avons été unanimes à saluer le courage et les nombreux actes de Nelson Mandela. mais sommes nous dignes de le faire ? Sommes-nous sincères en le faisant ? Lui il avait l’apartheid en face et il a sacrifié 27 ans de sa vie, sinon plus. mais nous nous n’avons que le CDP en face et voila 27 ans que nous hésitons. 27 années sacrifiées pour rien.
    Chers compatriotes, rendons un dernier hommage à Mandela en disant non à Blaise et sa bande. Et le plus tôt possible.
    Peuple du BURKINA FASO, LEVE-TOI ET MARCHE !
    A bas les ennemis du peuple ! A bas les vampire ! A bas les dictateurs !

  • tout ce qui a ete dit est bien beau mais relevons le besoin egoiste de nos soit disant intellectuel qui voudraient COMPAORE au pouvoir pour maintenir leur rythme de vie.Retenons tout de meme que les MUBUTU et autres ne sont plus.

  • Chers compatriote moi mon soucis premier pour notre seule pays c,est la paix et la paix.La paix rien que la paix.Nous sommes un pays très fragile économiquement e tel point que j,ai peur d,un soulèvement ,d,une probable guerre pour des fins politiques.l,exemple de la Tunisie me donne long à réfléchir .Trois ans après la révolution il semble que le pays croupi.Bref.Pour ce qui est du Burkina je pense humblement que le problème pour beaucoup c,est la personne physique de Mr Compaore.Il faut aller au delà .D’abord modifier la constitution est oui ou non légal ? Si nous réfléchissons droit c,est possible au regard du droit. Le sénat est il légal ?la réponse est constitutionnelle.ok .passons au vrai débat .la question de l,opportunité ou du conteste devient une question de conviction et chaque burkinabé ira de son commentaire .Je pense humblement qu,avec la déclaration du chef de l,État l,opposition gagnerait a le combattre désormais sur le terrain politique que de nous servir des termes de guerre.Il faut par exemple vous préparer à préparer le peuple à un non massif et expliquer le bien fondé de votre non que de préparer du vas en guerre.J,ai eu la malchance d,être à bobo en 2011avec un couvre feu en plein midi.je ne souhaite pas cette situation à aucun burkinabé .Attention les politiciens sont vite terrés dans les ambassades et le peuple croupi dans les cadences des balles si la situation dégénère .Ce que nous avons de précieux que nous ignorons c’est la paix et la stabilité que nous devons préserver pour les générations à venir

  • Chers compatriote moi mon soucis pour notre cher pays c,est la paix et la paix.La paix rien que la paix.Nous sommes un pays très fragile économiquement a tel point que j,ai peur d,un soulèvement ,d,une probable guerre pour des fins politiques.l,exemple de la Tunisie me donne long à réfléchir .Trois ans après la révolution il semble que le pays croupi.Bref.Pour ce qui est du Burkina je pense humblement que le problème pour beaucoup c,est la personne physique de Mr Compaore.Il faut aller au delà .D’abord modifier la constitution est oui ou non légal ? Si nous réfléchissons droit c,est possible au regard du droit. Le sénat est il légal ?la réponse est constitutionnelle.ok .passons au vrai débat .la question de l,opportunité ou du conteste devient une question de conviction et chaque burkinabé ira de son commentaire .Je pense humblement qu,avec la déclaration du chef de l,État l,opposition gagnerait a le combattre désormais sur le terrain politique que de nous servir des termes de guerre.Il faut par exemple vous préparer à préparer le peuple à un non massif et expliquer le bien fondé de votre non que de préparer du vas en guerre.J,ai eu la malchance d,être à bobo en 2011avec un couvre feu en plein midi.je ne souhaite pas cette situation à aucun burkinabé .Attention les politiciens sont vite terrés dans les ambassades et le peuple croupi dans les cadences des balles si la situation dégénère .Ce que nous avons de précieux que nous ignorons c’est la paix et la stabilité que nous devons préserver pour les générations à venir

  • Bjr, l’opposition doit savoir qu’il lui faut aller au-delà de l’article 37 pour se préparer à se battre pour des élections propres et engager une campagne pour un non au référendum et pour battre aux présidentielles le candidat du CDP qu’il soit.

  • Espérons avoir notre AL SISSI pour dire non à ces velléités de modification de la Constitution au bon vouloir du régime Compaoré qui est en train de se Tangdjardisé

  • Le président Blaise Compaoré sera toujours un danger pour la démocratie au Burkina, car tout évolue mêmes les chefs d’Etat, mais notre caméléon reste le même. Il n’a jamais changé depuis cet octobre 1987. Il reste un danger pour notre paix, surtout pour un Burkina qui veut avancer. Même en contact directe avec le pouvoir, l’homme pragmatique reste le même qu’il y a 26 ans. Il assume tout seul et sans réserve ce qu’il fait, ce qui n’est pas bien dans un monde qui a besoin qui a besoins des idées solidaires pour avancer, surtout notre pauvre Burkina. Le référendum qui va être imposé au peuple meurtri, n’est qu’un chantage de sa part.

  • Article 168 de la Constitution : Le peuple Burkinabé proscrit toute idée de pouvoir personnel. Il proscrit également toute oppression d’une fraction du peuple par une autre.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Situation nationale : « Leur PNDES n’est qu’un fiasco, un pétard mouillé », mate Eddie Komboïgo
Situation nationale : Les universitaires et experts associés affiliés au MPP se penchent sur le défi sécuritaire au Burkina
Rentrée politique du CDP : Des ovations nourries pour l’ancien président, Blaise Compaoré
CDP : Une rentrée politique, de grands défis en face !
Audience parlementaire : Alassane Bala Sakandé reçoit une délégation de généticiens burkinabè
Hausse du prix du carburant : Le pouvoir du MPP fait payer aux Burkinabè ses propres erreurs de gestion, selon l’opposition
Politique : « Celui qui a remporté la guerre est celui qui détermine les conditions de la paix » (Boubacar Sannou du CDP)
Assemblée nationale : Alassane Bala Sakandé désigné président de l’Union parlementaire africaine
Assemblée nationale : Le Balai citoyen présente son nouveau projet à Bala Sakandé
Politique : L’UPC a « enfin » obtenu son récépissé, « mais la question de fond demeure »
15e édition des Journées de la commune burkinabè (JCB) : Rendez-vous à Kaya du 15 au 17 novembre 2018
Rentrée politique : Le CDP dénonce une gestion « des plus obscures » des gouvernants actuels
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés