An 1 du PDC : Les femmes et les jeunes appelés à plus d’engagement

mardi 17 décembre 2013 à 00h51min

Placée sous le thème principal « Le changement de comportement et de mentalité comme challenge de l’avènement effectif de l’alternance et de défi de la réalisation du développement harmonieux et durable au Burkina Faso », la conférence publique entrant dans le cadre des activités marquant l’an 1 de l’existence du Parti pour le développement et le changement (PDC) a connu une forte mobilisation des femmes et des jeunes. C’était le 15 décembre 2013 à Ouagadougou.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
An 1 du PDC : Les femmes et les jeunes appelés à plus d’engagement

C’est après environ deux heures d’attente que la présidente du PDC, Saran Séré/Sérémé a fait son entrée dans la salle. Aussitôt installée, la cérémonie d’ouverture de la conférence pouvait commencer. Premier acte majeur, la présentation du bilan d’une année d’existence du PDC. De ce bilan, l’on retiendra que le parti, conformément à sa ligne idéologique – socio-démocrate - a travaillé à l’autonomisation des femmes par des appuis multiformes.

Il en a été ainsi à l’endroit de la jeunesse aussi, avec un accent particulier sur la conscientisation pour l’instauration du civisme et l’avènement de l’esprit démocratique à travers non seulement diverses thématiques en salles closes, mais aussi l’animation de réseaux sociaux. Dans ce sens, un jeu concours a été organisé à l’attention des jeunes. Ce jeu concours a connu la participation de 853 jeunes et a donné lieu à la remise – au cours de la cérémonie du jour - d’attestations à trois lauréats que sont Toussaint Dabiré, Sita Bayala et Ousséni Ouédraogo.

Et cette cérémonie d’ouverture de la conférence publique du jour - avec la présence de représentants de plusieurs partis politiques dont le PUND, le PRD, l’UFC, l’UPC, le FFS, le MAP, l’ADEFA, L’Autre Burkina PSR, le PDS/Metba, l’UNIR/PS, le RDS -, aura été l’occasion pour la présidente du PDC d’appeler de vive voix, ces jeunes et ces femmes qui, précise-t-elle, « sont le plus souvent marginalisés », à s’investir « davantage dans la gestion de la cité ».

A la suite de ce cérémonial, place à la conférence publique, animée par le journaliste Newton Ahmed Barry, l’universitaire Luc Marius Ibriga et la présidente du PDC Saran Séré/ Sérémé. La conférence visait à galvaniser les jeunes et les femmes dans leur engagement politique.

Le PDC n’est pas là pour faire de la figuration

Le PDC s’affiche en véritable parti politique. Et comme tel, il entend aller à la conquête du pouvoir d’Etat. C’est du moins, ce qu’a laissé entendre la présidente dudit parti, Saran Sérémé. Et de préciser, « nous ne sommes pas venus pour faire de la figuration ».

Mais, pour 2015, l’heure n’est pas encore à l’annonce de candidature. « Nous le déciderons en temps opportun », promet Saran Sérémé. En attendant, rassure-t-elle, le PDC avance pour l’alternance par la voie des urnes « avec détermination, quels que soient les carcans, quelles que soient les épreuves  ». Il est, à en croire sa présidente, implanté dans chacune des 45 provinces du Burkina, et s’active sur fond des 3R (Respect de soi – Respect de l’autre – Responsabilité de ses actes) avec la conviction, qu’« Il y a un temps où le temps lui-même est au changement  ».

Le PDC dit non au tripatouillage de la Constitution

Au PDC, l’activisme vise aussi à faire respecter les règles du jeu démocratique. Pour la présidente du parti, même si la politique est amorale, il y a un minimum de moralité qu’il faut avoir, vis-à-vis notamment du respect des règles préétablies.

Les velléités – renouvelées - de modification de l’article 37 de notre loi fondamentale n’auront donc pas la caution du PDC. En tout cas, d’un ton ferme, sa présidente a martelé en des termes suffisamment clairs, « nous disons non à tous les tripatouillages de la Constitution  ». Et de préciser, «  On ne refait pas la Constitution toujours pour un seul individu ». Pour elle en effet, «  à un moment donné, il faut savoir sortir par la grande porte de l’histoire  ».

En attendant, Saran Sérémé dit penser que le présent peut encore être corrigé dans la perspective de se racheter. Aussi invite–elle nos chefs d’Etat à s’inspirer de l’exemple de Nelson Mandela dont l’enterrement est intervenu ce jour même, 15 décembre 2013. En sa mémoire, une minute de silence a été observée après un bref rappel de ses qualités exceptionnelles avec la précision qu’il « n’a eu aucune boulimie du pouvoir » sans doute pour avoir compris que nul n’est indispensable. Cela peut et doit être compris au pays des hommes intègres aussi, car comme le précise la présidente du PDC, « les indispensables sont pleins au cimetière, mais le pays continue ».

Fulbert Paré

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 16 décembre 2013 à 11:59, par toudou
    En réponse à : An 1 du PDC : Les femmes et les jeunes appelés à plus d’engagement

    Madame, cessez de nous berner. Nous voulons de vrais opposants, pas ceux qui deviennent opposants uniquement parce que le CDP a refusé de les classer sur sa liste. Si le CDP t’avait donné la tète de liste lors des élections passées, est ce que tu serais dans l’opposition aujourd’hui ? Au CCRP ti défendais bec et ongles le sénat. Maintenant, tu dis le contraire ! Tu n’es pas crédible.

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2013 à 12:16, par zaksooba
    En réponse à : An 1 du PDC : Les femmes et les jeunes appelés à plus d’engagement

    Moi je me méfies de tous ces anciens qui sont passés par le CDP. Ils ne sont pas des gens surs. Madame Saran Sérémé tenait un autre discours quand elle était au CDP. Maintenant que le CDP l’a rejeté en lui refusant d’être tête de liste au Sourou, elle se trouve une âme d’opposant. C’est trop facile. Des gens comme cela, il faut s’en méfier. Elle était Sankariste et a mémé été arrêtée à la mort de Sankara à cause de sa proximité avec Mariam Sankara. . Ensuite, elle n’a eu aucun scrupule à se mettre au service du bourreau de Tom Sank et à militer au CDP. Nous voulons des opposants par conviction pas des opposants par dépit. C’est de l’opportunisme tout craché. Vous êtes tous comptables du pouvoir de Blase Compaoré et vous allez tous payer. Dieu est grand !

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2013 à 12:30, par ALLO
    En réponse à : An 1 du PDC : Les femmes et les jeunes appelés à plus d’engagement

    Voila au moins une qui a pris ses responsabilités face à la dictature de Blaise et du CDP

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2013 à 12:32, par ouedassi
    En réponse à : An 1 du PDC : Les femmes et les jeunes appelés à plus d’engagement

    Pour créer PDC, tu as DéPéCé CDP qui est en voie de devenir Congrès d… PD. ils ont même régressé, ils sont au CP..2 maintenant. Ils ne sont pas au TRI-patouillage hein ! ils veulent le "QUADRI-TUAGE" de l’article 37. du courage à TOI !

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2013 à 12:33, par Tiéfotiè
    En réponse à : An 1 du PDC : Les femmes et les jeunes appelés à plus d’engagement

    Tout parti politique qui se bat pour l’alternance et le changement a ma bénédiction. Bon vent à vous ma soeur. "l’esclave qui n’est pas capable de se battre pour son émancipation, ne mérite pas que l’on appitoie sur son sort". Je suis un adepte de la politique d’un certain François HOLLAND :’NI, NI" : Ni SENAT, Ni Référendum sur larticle 37" LA PATRIE OU LA MORT, NOUS VAINCRONS !

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2013 à 12:33, par Tiéfotiè
    En réponse à : An 1 du PDC : Les femmes et les jeunes appelés à plus d’engagement

    Tout parti politique qui se bat pour l’alternance et le changement a ma bénédiction. Bon vent à vous ma soeur. "l’esclave qui n’est pas capable de se battre pour son émancipation, ne mérite pas que l’on appitoie sur son sort". Je suis un adepte de la politique d’un certain François HOLLAND :’NI, NI" : Ni SENAT, Ni Référendum sur larticle 37" LA PATRIE OU LA MORT, NOUS VAINCRONS !

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2013 à 12:49, par Horus
    En réponse à : An 1 du PDC : Les femmes et les jeunes appelés à plus d’engagement

    Une femme peut-etre pour nous guider ??

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2013 à 13:10, par SP
    En réponse à : An 1 du PDC : Les femmes et les jeunes appelés à plus d’engagement

    Bravo au PDC et à sa présidente.

    Heureux suis je de savoir que vous arrivez à mobiliser autant de monde pour juste un an d’existence.
    un partie d’opposition qui rassemble du monde sur la base de ses idées au faso ! c’est bien.
    Ce qui veut dire qu’il y’a une conscientisation plus accrue de nos populations.
    bravos et du courage

    Répondre à ce message

    • Le 16 décembre 2013 à 16:13, par zaaka
      En réponse à : An 1 du PDC : Les femmes et les jeunes appelés à plus d’engagement

      Pardon SP, de quelle mobilisation parles tu ? La maison du peuple était à moitié vide.Regardes bien la photo ! quand tu parles de mobilisation, cites moi les responsables du PDC dans seulement 5 provinces !

      Répondre à ce message

      • Le 17 décembre 2013 à 11:34, par SP
        En réponse à : An 1 du PDC : Les femmes et les jeunes appelés à plus d’engagement

        pour Zaaka et autres

        Je pense que vous êtes aveugles mes chers
        Si tu es burkindi et si tu vois bien tu s’aura que la mobilisation était de mise.
        Bref, comme au Faso, il y’en a qui dès qu’il s’agit de personnes courageuses comme dame SEREME, ils ont la peur au ventre et mobilise leurs diffamateurs, pour tenter de minimiser les actions de la grande dame qu’elle est.
        mais c’est peine perdue, le peuple n’est ni aveugle, ni sourd, ni ignare.
        Bon vent dame SEREME.

        Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2013 à 13:15
    En réponse à : An 1 du PDC : Les femmes et les jeunes appelés à plus d’engagement

    courage madame sereme

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2013 à 13:27
    En réponse à : An 1 du PDC : Les femmes et les jeunes appelés à plus d’engagement

    Une blessée de guerre

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2013 à 13:40, par Jamanatigui
    En réponse à : An 1 du PDC : Les femmes et les jeunes appelés à plus d’engagement

    J’espère simplement que tu as bien noué le pagne avant de te lancer dans ces déclarations incendiaires. Mieux que quiconque tu sais ce dont tes anciens camarades sont capables en termes de sabotage morale.

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2013 à 14:51, par vérité no 1
    En réponse à : An 1 du PDC : Les femmes et les jeunes appelés à plus d’engagement

    Bon courage madame, pour un premier anniversaire c’est déjà bien comme monde. Ce n’est pas tout le monde qui peut accepter l’humiliation, la gabegie, la démagogie du mega parti qui deviendra le mini parti. Le CDP a fait trop de victimes comme un vehicule sans frein. Il vous faux chercher des partenaires financiers pour bien vous installer partout et je vous assure que vous gagnerez du terrain. Comme vous l’avez dit nous nous opposons au tazartche ( dialecte utilisé par Tandja pour dire continuité).

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2013 à 14:58, par Seal
    En réponse à : An 1 du PDC : Les femmes et les jeunes appelés à plus d’engagement

    Sans les femmes et les jeunes rien n’est possible.Si vous etes sincere les jeunes vous suivront mais si vous les trahisser,le restant de vos jour

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2013 à 15:01, par Nabi II
    En réponse à : An 1 du PDC : Les femmes et les jeunes appelés à plus d’engagement

    Félicitation et bon courage Madame ,tu as toute mon admiration. Je souhaite que tu reste dans ta cohérence et aide l’opposition à se regrouper pour l’alternance souhaitée.
    Que tu sois ancienne du CDP ou pas n’enlève rien à tes mérites. Tu es à la hauteur de la lutte plus que des Hommes.
    Alors bon vent à ton parti .

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2013 à 15:20, par Rodrigue
    En réponse à : An 1 du PDC : Les femmes et les jeunes appelés à plus d’engagement

    Vraiment politicien c’est pas l’homme.

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2013 à 15:22, par Wend Waoga
    En réponse à : An 1 du PDC : Les femmes et les jeunes appelés à plus d’engagement

    ZaKsooba, moi je suis totalement d’accord avec toi parce que ton analyse est celle qui correspond à la situation de Mme Saran. Avant d’adhérer à ces idées je voudrais savoir tout ce qu’elle disait des opposants quand elle était de l’autre cote des barricades. Je voudrais savoir quelque chose : ses militants sont-ils des démissionnaires du CDP ou c’est une redistribution des militants de l’opposition ? Que celui qui vient à l’opposition amène ses militants. Le cas de Mme Saran est l’exemple type des politiciens du Burkina et d’Afrique. Tout est au nom de leurs propres interets. Pourtant le peuple n’aime pas ca.

    Répondre à ce message

    • Le 17 décembre 2013 à 09:13, par Le berger
      En réponse à : An 1 du PDC : Les femmes et les jeunes appelés à plus d’engagement

      Il faut aller le lui demander bon sang !!! Elle au moins n’a pas attendue d’être mise au placard,elle a grandement claquer la porte et mieux aller crée son parti en renonçant a beaucoup d’avantages , nous lui devons plutôt encouragements et félicitations. Nous sommes dans un pays de savane,alors il faut aller doucement.

      Répondre à ce message

      • Le 18 décembre 2013 à 04:35, par kando
        En réponse à : An 1 du PDC : Les femmes et les jeunes appelés à plus d’engagement

        Malheureusement Mr Le Berger, contrairement a ce que vous dites, Saran a bel et bien attendu d’etre mise au placard pour claquer la porte.Vous avez peut etre oublié, mais sa lettre de démission du CDP est tombée en pleine confection des listes et son argument était qu’on ne pouvait pas l’exclure sous prétexte de renouvellement tout en gardant des gens comme Naboho Kanidoua qui est à son nième mandat. Donc les faits sont tetus.Si Saran avait démissionné avant l’épisode des listes, vous auriez eu raison.Hélas non ! C’est pour cela que les gens posent cette question très simple qui, je le comprends, dérange les amis de Saran : si le CDP avait confié la tete de liste du Sourou à Sara, serait elle aujourd’hui à l’opposition ? La réponse est NON !Quan Sarn était toute puissante au CDP, elle n’a jamais parlé de démission.Mieux, comme le disent beaucoup d’internautes sur ce forum, elle a défendu le Sénat et la révision de l’article 37 au CCRP.Les témoins sont toujours là et c’est eux qui alimentent les critiques sur ce forum.C’est pour cela qu’il faut faire très attention à la parole qu’on tient.Les gens enregistrent.Et avec les moyens modernes de la technologie, on peut resortir ces propos là et ce ne sera pas à son honneur.

        Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2013 à 15:43, par Elda
    En réponse à : An 1 du PDC : Les femmes et les jeunes appelés à plus d’engagement

    Bon vent à Mme SEREME pour son courage et sa détermination.

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2013 à 15:51, par le Caïd
    En réponse à : An 1 du PDC : Les femmes et les jeunes appelés à plus d’engagement

    C’est vrai qu’on peut changer, mais je préfère ceux qui se battent parce qu’ils ont un idéal politique, à ceux qui se battent pour se venger contre ceux avec qui ils étaient et qui les ont trahi à un moment donné

    Répondre à ce message

    • Le 16 décembre 2013 à 17:16, par Sabarikagni
      En réponse à : An 1 du PDC : Les femmes et les jeunes appelés à plus d’engagement

      Bravo la TANTI du Sourou !!! Je vous retire mon chapeau et vous encourage à resté sur la ligne que vous tracez avec la jeunesse. Aucun Homme n’est parfait mais il faut savoir se corriger quand on prend conscience que notre vie n’a plus de sens. Et vous êtes de ces gens que j’admire beaucoup pour le combat que vous menez pour le partage des bénéfices à la nation entière au vu de la considération que vous avez pour le Sourou malgré les violences orchestrées contre vous par des gens manipulateur de la jeunesse scolaire. Courage et DIEU vous garde.

      Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2013 à 16:24
    En réponse à : An 1 du PDC : Les femmes et les jeunes appelés à plus d’engagement

    Madame, cessez de nous berner. Nous voulons de vrais opposants, pas ceux qui deviennent opposants uniquement parce que le CDP a refusé de les classer sur sa liste. Si le CDP t’avait donné la tète de liste lors des élections passées, est ce que tu serais dans l’opposition aujourd’hui ? Au CCRP ti défendais bec et ongles le sénat. Maintenant, tu dis le contraire ! Tu n’es pas credible.Moi je me méfies de tous ces anciens qui sont passés par le CDP. Ils ne sont pas des gens surs. Madame Saran Sérémé tenait un autre discours quand elle était au CDP. Maintenant que le CDP l’a rejeté en lui refusant d’être tête de liste au Sourou, elle se trouve une âme d’opposant. C’est trop facile. Des gens comme cela, il faut s’en méfier. Elle était Sankariste et a mémé été arrêtée à la mort de Sankara à cause de sa proximité avec Mariam Sankara. . Ensuite, elle n’a eu aucun scrupule à se mettre au service du bourreau de Tom Sank et à militer au CDP. Nous voulons des opposants par conviction pas des opposants par dépit. C’est de l’opportunisme tout craché. Vous êtes tous comptables du pouvoir de Blase Compaoré et vous allez tous payer. Dieu est grand .Pour créer PDC, tu as DéPéCé CDP qui est en voie de devenir Congrès d… PD. ils ont même régressé, ils sont au CP..2 maintenant. Ils ne sont pas au TRI-patouillage hein ! ils veulent le "QUADRI-TUAGE" de l’article 37. du courage à TOI !

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2013 à 16:24, par koulboudou
    En réponse à : An 1 du PDC : Les femmes et les jeunes appelés à plus d’engagement

    Je suis vraiment surpris par la naiveté des burkinabè quand je lis certains messages postés ici. Cette dame a été CDP pur sang.Elle a trahi les sankaristes à la mort de Sankara pour s’acoquiner avec ce régime. Elle a cotoyé la haute hiérachie du pouvoir pendant des decennies, et n’vait pas demots assez durs pour fustiger l’opposition. Brusquement, elle devient opposante après avoir échoué à prendre la tete de liste.Et elle vient se présenter comme une patriote sincère ! Et il ya des gens pour croire ce genre de choses ! Mesieurs, Si cette femme avait élu député du Sourou en Décembre 2012, maintenant qu’elle défendait avec vigueur la modification de l’article 37 et la mise en place du Sénat. Ce genre d’opposants ne nous intresent pas ! ce sont des situationistes qui n’ont aucune divergence fondamentale avec le CDP.La seule c hose qui les divise, c’est le partage des prébendes.De toutes façons, elle sait bien qu’elle peut insulter Blaise sans aucune crainte.Quand on a fait certaines choses ensemble, on sait à quoi s’en tenir !

    Répondre à ce message

    • Le 17 décembre 2013 à 00:18
      En réponse à : An 1 du PDC : Les femmes et les jeunes appelés à plus d’engagement

      merci pour ta cntribution, ZEPHIRIN aussi s’est brusquement decouvert opposant, méfiance, méfiance

      Répondre à ce message

      • Le 17 décembre 2013 à 18:50, par diaspo
        En réponse à : An 1 du PDC : Les femmes et les jeunes appelés à plus d’engagement

        Nuance ! Zeph a quitté le système en 1997, a bourlingué à droite et à gauche avant d’organiser son forum de l’alternance en 2009 et de créer l’UPC en 2010 soit 13 ans après. On ne peut pas dire qu’il soit devenu brusquement opposant

        Répondre à ce message

        • Le 18 décembre 2013 à 12:18
          En réponse à : An 1 du PDC : Les femmes et les jeunes appelés à plus d’engagement

          il a fallut 13 ans avant qu’il se rende compte qu’on avait plus besoin de lui au CDP pour créer son parti ? il a bourlingué à droite et à gauche comme un inconstant, un indécis, un sans repère, ou comme une prosti........? c’est encore pire de le PDC de SEREME, car elle au moins n’a pas fricoté à droite ni à gauche. Ton champion de Zeph ne peut rien contre le CDP. il ya eu deal sur le SENAT. Attends de voir. Tu le vois muet non ? la loi sur le CFOP a été modifiée non ? et il dit quoi ? il va démissionné du CFOP pour se consacrer à l’UPC ? il suffit juste que l’ADF RDA se déclare partie de l’opposition et le CFOP est maintenant Gilbert.

          Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2013 à 17:44, par jelgel
    En réponse à : An 1 du PDC : Les femmes et les jeunes appelés à plus d’engagement

    Moi je dis oui a celle ou celui qui demissionne parce que pas CONTENT mais pas pour aller créer un parti de plus. si en quittant elle avait rejoint son frère KONE Ibrahima j’allai l’applaudir car cela aurai renforcer 1 opposant notoire. De grace il n’y a pas 70 pistes pour devper le Faso.Peut etre 4 ou 6 façons (gache+ extreme,droite + extreme et les centristes). De grace soyons moins ridicules ;on crée pas 1 parti pour negocier voire monayer son entrée au gouvernement.Un parti se crée pour chercher le pouvoir et a un moment donner on peu chercher des alliées, Regarder Hermann,Touré meme pas 1 depudté surtoute l’etendue des 272000km et pas de honte ça se dis opposant ........

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2013 à 19:03, par bedjan
    En réponse à : An 1 du PDC : Les femmes et les jeunes appelés à plus d’engagement

    reconnaissez tout de même qu’elle a le mérité d’avoir eu le courage de renoncer à la soupe, d’avoir refuser de se taire contrairement à d’autres qui y sont restés juste pour ne pas perdre les miettes , qui acceptent les humiliations et qui sont entrain de mourir POLITIQUEMENT à petit feu !!!
    Quand à son passage au CDP sachez que les uns et les autres ont été approchés par SALIF himself après le référendum de juin 1991 avec a peu près ces termes :<< il faut oublier le passé ! nous allons à la démocratie au multipartisme ! revenez pour qu’on construise le pays ensemble ! rien ne sera plus comme avant !!<<<< Si à la longue l’on est déçue il faut bien partir !!!!Nous sommes en politique !!!

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2013 à 20:09, par AKHENETON
    En réponse à : An 1 du PDC : Les femmes et les jeunes appelés à plus d’engagement

    AU CCRP elle etait celle qui appelait de toutes ses forces la revision de l article 37 pour sauter le verrou ..ELLE etait pour le senat Mais comme on l a saute de la tete de liste le senat devient brusquement budjetivore inutile sans valeur ajoutee et tuti quanti Ah les opposants burkinabe\ON VERRA de toutes les couleurs C est minable VIVE LE BLAISO .L heure de la 2eme RECTIFICATION A SONNE

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2013 à 20:38, par PAUL
    En réponse à : An 1 du PDC : Les femmes et les jeunes appelés à plus d’engagement

     Il est facile de tout rejeter en bloc sans avancer des raisons concrètes.

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2013 à 20:41, par PAUL
    En réponse à : An 1 du PDC : Les femmes et les jeunes appelés à plus d’engagement

     Il est facile de tout rejeter en bloc sans avancer des raisons concrètes.

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2013 à 20:43, par SALAM LE SAGE
    En réponse à : An 1 du PDC : Les femmes et les jeunes appelés à plus d’engagement

     N’est-ce pas mieux de privilégier l’interet du peuple que ses propre intérêts et son amour propre ?

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2013 à 21:02, par SALAM LE SAGE
    En réponse à : An 1 du PDC : Les femmes et les jeunes appelés à plus d’engagement

     N’est-ce pas mieux de privilégier l’interet du peuple que ses propre intérêts et son amour propre ?

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2013 à 21:07, par SALAM LE SAGE
    En réponse à : An 1 du PDC : Les femmes et les jeunes appelés à plus d’engagement

     N’est-ce pas mieux de privilégier l’interet du peuple que ses propre intérêts et son amour propre ?

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2013 à 22:38, par Le Burkinabè
    En réponse à : An 1 du PDC : Les femmes et les jeunes appelés à plus d’engagement

    Elle a tout dit dans son intervention:la politique est amorale ;elle a traduit exactement ses intentions.Qui est dupe pour te prendre comme une opposante sérieuse ?Tu feras mieux de rejoindre le camp des mouvanciers parce que c’est là que se trouvent ceux qui militent pour leurs propres intérets.Un mot à l’endroit de Ahmed Barry et Ibriga : ne vous approchez plus de ce gence d’initiative car vous vous aviez la confiance et la considération des Burkinabè.Je vous rémercie.

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2013 à 22:44, par RAYIM
    En réponse à : An 1 du PDC : Les femmes et les jeunes appelés à plus d’engagement

    Si le ridicule tuait , cette dame serait parti il y`a longtemps .
    elle ne fait que payer tout ce qu`elle fait . cette dame a profiter de MARIAM SANKARA pour s`aprocher des tenor de l`epoque dans la kossi , a savoir djibril bassolet, topan sane, fofana etc .....
    la jeunesse jouant en sa faveur elle a su chichoter dans les oreilles de ses grand avec quelque pincer de trahison pour se faire une place politique.
    maintenant que cette jeunesse est partie avec tout ses bien faits, il est normal , qu`elle soit lacher,
    alors c`est dommage qu`elle transforme cette bagare charniere en lutte politique.

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2013 à 23:06, par emancipate woman
    En réponse à : An 1 du PDC : Les femmes et les jeunes appelés à plus d’engagement

    eh oui,c’est clair,l’intégration politique de la femme en marche !

    Répondre à ce message

  • Le 17 décembre 2013 à 08:11, par lebon
    En réponse à : An 1 du PDC : Les femmes et les jeunes appelés à plus d’engagement

    Au Burkina ,quand on fini de mangé,on lave ses mains et commence à insulter celui qui t’a donné à manger.Jugez-en !

    Répondre à ce message

  • Le 17 décembre 2013 à 09:10, par LASAGESSE
    En réponse à : An 1 du PDC : Les femmes et les jeunes appelés à plus d’engagement

    Nous voulons maintenant les preuves concrètes je lance ce mot a toute l’ opposition gar à vous si ya eu trahison a l’egard du peuple que votre oui soit oui et que votre non soit non.si la lutte est pour l’interèt du peuple nous vous suivrons mais si c’est pour votre poche toutes ces luttes a bas vous .Soyez les vrais hommes honnetes intègres et que votre lutte soit d’abord et pour toujours l’interêt du peuple.Je pose cette question à tous est ce qu’il ya du serieux dans ce pays ? Repondez quelque soit votre rang social ou politique, croyant ou non dites moi la verité nous voulons le changement c’est quel pays ca !!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 17 décembre 2013 à 09:31, par . 2 vue
    En réponse à : An 1 du PDC : Les femmes et les jeunes appelés à plus d’engagement

    Madame, respectez le peuple et épargnez nous de vos mensonges.C’est vous qui avez défendu bec et ongle le fameux sénat de Blaise, les gadgets et les chefs coutumiers en période électorale car le CDP n’a pas d’arguments pour convaincre l’électorat si se n’est corrompe les chefs coutumiers et distribué des gadgets.Vous n’êtes pas une opposante crédible donc de grâce rejoint la mouvance pour corriger et rectifier ce qui peut l’être avant qu’il ne soit trop tard et vous serez comptable de ce qui va arriver à ce pays.L’histoire vous rattrapera.

    Répondre à ce message

    • Le 17 décembre 2013 à 14:51, par sita ZERBO
      En réponse à : An 1 du PDC : Les femmes et les jeunes appelés à plus d’engagement

      Dommage de constater de telles bassesses dans les points de vue de certains internautes.
      Sachez que vous êtes sur un forum de discussions et non sur un forum d’insulte ;
      sachez que vous êtes sur une toile représentant le Burkina Faso, dit "pays des hommes intègres" ;
      sachez que vous êtes sensé vous les internautes représenter la masse alphabète et intellectuelle du pays ;
      sachez qu’en lisant les propos dépourvus d’analyses pertinentes sur une personnalité dont le charisme et la mesure surclassent ceux de ses détracteurs est attristant.
      Si donc vous êtes Burkinabé, sachez tenir des propos respectueux comme l’exige l’intégrité ;
      si donc vous n’êtes pas indigne de porter le nom donné à notre cher pays le "BURKINA FASO" sachez respecter votre adversaire, votre interlocuteur, votre vis-à-vis.
      Cette dame que certains critiquent, voire même insulte ; est une personnalité que beaucoup admirent ; n’en déplaise à ses détracteurs ;
      cette dame dont il est question sorti encore plus grandie malgré et surtout à cause des propos fallacieux qui sont tenus contre elle à chacune de ces apparitions ; cela montre qu’elle dérange et le CDP et ceux qui sont du « système Blaise Compaoré ».
      Que celui qui a des oreilles écoute, que celui qui a des yeux regarde, que celui qui a de la sagesse analyse.
      Bon vent à dame SEREME.

      Répondre à ce message

      • Le 17 décembre 2013 à 19:09, par payoo
        En réponse à : An 1 du PDC : Les femmes et les jeunes appelés à plus d’engagement

        Mr Zerbo, personne n’a insulté Saron.On lui a simplement rappellé certaines vérités qui ne sont peut etre pas bonnes à entendre, mais qui doivent etre dites.Dire qu’elle est devenue opposante parce qu’on lui a refusé la tete de liste au Sourou, ce n’est pas l’insulter.C’est vrai ou faux ? Si Saran avait démissionné du parti avant l’épisode des listes, on pourrait dire qu’elle a des divergences et qu’elle est une vraie opposante.Elle a cherché à conduire la liste CDP du Sourou ou non ? Donc ça veut dire qu’elle se sentait toujours une ame de CDP. C’est ça la vérité ! De plus, les comportements de Saran du temps où elle était au sommum de sa gloire au CDP ne milite pas pour elle.demandez à ses anciens et anciennes camarades.Ils vous diront que du fait qu’elle avait un accès privilégié au saint des saint, elle faisait preuve d’arrogance.L’opposition en sait quelque chose et j’espère qu’on publiera un jour les PV des assises du CCRP pour que les burkinabè découvrent ce que Saran disait du Sénat et de la révision de l’article 37. Nous voulons croire nos piliticiens, mais nous voulons qu’ils nous disent où ils se situent exactement.Dire une chose un jour et dire le contraire le lenemain,ce n’est pas crédible.Dans les pays développés, c’est en montrant les contradictions des politiciens qu’on les abat ! Il faut etre cohérent pour etre crédible.

        Répondre à ce message

      • Le 18 décembre 2013 à 04:10, par zourmakita
        En réponse à : An 1 du PDC : Les femmes et les jeunes appelés à plus d’engagement

        Mr Zerbo, ne vous mettez pas sur vos ergots pour rien. Calmons le jeu meme si je sens que le fait qu’on égratigne votre soeur vous fasse mal.En fait, c’est Saran elle meme qui a donné le baton pour se faire fouetter.Je dis cela en référence à la manière dont elle a motivé son départ du CDP. Nous sommes prets à applaudi tous ceux qui quittent ce maudit parti, mais ces derniers doivent bien argumenter leur différence avec le CDP.Or, dans le cas de Saran, sa démission s’est jouée autour de la question de la liste et rien d’autre.Relisez sa déclaration initiale de démission et l’interview qu’elle a accordé à Fasozine.Vous y trouvez deux arguments principaux : premier argument, le fait qu’on l’ait éjecté de la liste sous prétexte de renouvellement alors que Nabo ho Kanidoua soit encore là.Deuxième argument, le fait qu’elle avait demandé en vain qu’on positionne des cadres du Sourou. Est ce que ce sont des arguments sérieux ? Non ! Saran ne nous donne aucun argument de fond pour montrer sa différence avec le CDP. Comme les gens du CDP, elle se dit socio démocrate. Comme l’a dit quelqu’un, ce terme est un fourre tout derrière lequel se cachent tous ceux qui, après s’etre dit de gauche et insulté le capitalisme, se retrouvent au coeur du systèle libéral.Un de mes amis disait qu’un social démocrate, c’st un ancien communiste qui a eu l’argent et qui a honte de dire qu’il est devenu capitaliste. Si entre elle et le CDP il n’ya pas de différence idéologique, donc la différence se situe seulement au niveau hdes methodes de travail et du partage des intérets. L’épisode de la lutte le confirme.Il faut que Saran explique mieux sa différence avec le CDP et la cause de sa rupture.Mais elle a un problème plus grave à régler avc l’opinion : ce sont ses prises de position sur le sénat et sur l’article 37. Elle a participé au CCRP en tant que membre du CDP.Doc j’imagine qiu’elle a du défendre les positions de son parti.Le problème c’est qu’elle défend aujourd’hui des positions totalement opposées.Les gens ont donc raison de se poser des questions.Faut il la croire quand elle approuvait le Sénat, où quand elle est contre le sénat ? Idem pour l’article 37. Mr Zerbo, les gens sont de plus en plus éduqués.On ne meut pas leur demander de suivre aveuglément sur la base de déclarations péremptoires.Les gens analysent, dissèquent, comparent les déclarations que vous avez fait hier et celles que vous faites aujourd’hui, jugent et décident de vous suivre ou non. SI Sara n’explique pas très vite ces contradictions sur le Sénat et l’article 37, personne ne la pendra au sérieux.Surtout que connaisant les gards du CDP, ils sont vont continuer à mettre en exergue ces contradictions pour l’affaiblir.

        Répondre à ce message

  • Le 17 décembre 2013 à 15:03, par Uos
    En réponse à : An 1 du PDC : Les femmes et les jeunes appelés à plus d’engagement

    Quelle comédie ? Ainsi va le Faso

    Répondre à ce message

  • Le 17 décembre 2013 à 15:11, par ouessal
    En réponse à : An 1 du PDC : Les femmes et les jeunes appelés à plus d’engagement

    Tous mes encouragements Madame Saran ! Je souhaite surtout voir les femmes mobilisées d’une façon particulière partout au BURKINA pour vous soutenir. Une dame présidente pour la première fois au pays des hommes intègres pourquoi pas ? Vos idéaux sont nobles et c’est l’essentiel .Persévérez dans ce sens et vous relèverez tant de défis.

    Répondre à ce message

  • Le 17 décembre 2013 à 23:34, par gka
    En réponse à : An 1 du PDC : Les femmes et les jeunes appelés à plus d’engagement

    madame je vs engourage bcps. contunier commsa

    Répondre à ce message

  • Le 18 décembre 2013 à 09:16, par Le vrai
    En réponse à : An 1 du PDC : Les femmes et les jeunes appelés à plus d’engagement

    SERE SEREME SARAN , alors participante au CCRP puis aux assises nationales y subséquentes avait dit : « Notre pays, depuis les années 1991, s’est engagé dans l’application de la démocratie qui est par ailleurs une quête permanente. Je félicite l’engagement et la volonté de nos plus hautes autorités pour la mise en œuvre des principes de la bonne gouvernance qui requiert une réévaluation permanente des politiques appliquées, une autocritique continue dénuée de toute complaisance et une adaptabilité en toute circonstance. Les variations et mutations sociopolitiques, et économiques internationales, régionales et nationales dans ce monde globalisant, ont renforcé la volonté déjà exprimée de SEM le Président du Faso à inciter l’implication citoyenne à la réévaluation de nos politiques par l’élaboration de propositions et mécanismes adaptés et appropriés aux aspirations profondes de nos populations. C’est pourquoi, le renforcement du dialogue social et politique comme élément de base de la démocratie représentative est essentiel. Je salue de ce fait la tenue des assises nationales, à travers, le renforcement ou la création de nouveaux cadres de dialogue. Nous avions noté l’engagement des participants qui ont effectué des propositions idoines sur l’ensemble des politiques sectorielles : jeunesse, genre, marchés publics, désenclavement des zones de productions, secteurs éducatifs, sanitaires, sociaux, etc. En tout état de cause, les réformes politiques dont les résultats sont le fruit d’un consensus des participants sont un impératif nécessaire à la consolidation de notre démocratie participative, au renforcement de la paix et de la cohésion et à l’impulsion d’une gouvernance à même d’imprimer l’émergence de notre pays. »Propos recueillis par Issouf ZABSONRE

    Répondre à ce message

  • Le 18 décembre 2013 à 14:26, par CPD.... ? ou PDC
    En réponse à : An 1 du PDC : Les femmes et les jeunes appelés à plus d’engagement

    SERE SEREME SARAN , alors participante au CCRP puis aux assises nationales y subséquentes avait dit : « Notre pays, depuis les années 1991, s’est engagé dans l’application de la démocratie qui est par ailleurs une quête permanente. Je félicite l’engagement et la volonté de nos plus hautes autorités pour la mise en œuvre des principes de la bonne gouvernance qui requiert une réévaluation permanente des politiques appliquées, une autocritique continue dénuée de toute complaisance et une adaptabilité en toute circonstance. Les variations et mutations sociopolitiques, et économiques internationales, régionales et nationales dans ce monde globalisant, ont renforcé la volonté déjà exprimée de SEM le Président du Faso à inciter l’implication citoyenne à la réévaluation de nos politiques par l’élaboration de propositions et mécanismes adaptés et appropriés aux aspirations profondes de nos populations. C’est pourquoi, le renforcement du dialogue social et politique comme élément de base de la démocratie représentative est essentiel. Je salue de ce fait la tenue des assises nationales, à travers, le renforcement ou la création de nouveaux cadres de dialogue. Nous avions noté l’engagement des participants qui ont effectué des propositions idoines sur l’ensemble des politiques sectorielles : jeunesse, genre, marchés publics, désenclavement des zones de productions, secteurs éducatifs, sanitaires, sociaux, etc. En tout état de cause, les réformes politiques dont les résultats sont le fruit d’un consensus des participants sont un impératif nécessaire à la consolidation de notre démocratie participative, au renforcement de la paix et de la cohésion et à l’impulsion d’une gouvernance à même d’imprimer l’émergence de notre pays. »Propos recueillis par Issouf ZABSONRE

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés