Eglise du Burkina : Voeux perpétuels chez les camilliens à Ouagadougou,

dimanche 8 décembre 2013 à 18h29min

Depuis le 8 décembre 1591, qui a vu Camille devenu Saint Camille, émettre la profession solennelle en compagnie de 25 autres de sa Compagnie, il est de coutume pour tous les camilliens du monde entier, de rénover leurs vœux au cours d’une célébration spéciale. La famille camillienne au Burkina n’a donc pas failli à la règle, elle qui a accueilli la profession perpétuelle solennelle de 6 de ses fils. Dans l’église paroissiale Saint Camille de Dagnoê à Ouagadougou.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Eglise du Burkina : Voeux perpétuels chez les camilliens à Ouagadougou,

En effet, les frères Alexandre Bayala et Alfred W. Sankara du diocèse de Koudougou, Jean Désiré Ouédraogo, Élie Bouda et Noël P. Sawadogo de Ouagadougou, Fabrice Damiba et Désiré Bouda de Koupéla, ont au cours d’une liturgie priante, émis non seulement les trois vœux communs à tous les religieux, les vœux de pauvreté, obéissance, chasteté, mais aussi un quatrième propre aux Camilliens, et qui est d’assister les malades même au péril de leur propre vie.

Sur ces jeunes qui s’engagent pour toute leur vie dans la famille des serviteurs des malades, Mgr Prosper KONTIEBO, évêque de Tenkodogo (et le premier évêque issu de la famille camillienne), a invoqué Dieu « pour qu’il les garde fidèles jusqu’à la fin de leur vie ».

L’occasion offerte par les textes liturgiques du deuxième dimanche de l’avent était belle, pour que le président de la messe martèle sur le devoir des profès et de tous les chrétiens de répondre à l’appel du prophète Jean-Baptiste à se convertir. « L’appel à la conversion nous concerne tous dit-il, et nous devons opérer un changement radical dans nos vies, dans nos habitudes qui nous plongent souvent dans le mensonge et toutes sortes d’inconduites ».

Les 6 élus du jour qui se donnent pour toujours dans le service des malades même au péril de leur vie, sauront compter sur les grâces de l’année jubilaire que célèbre la grande famille des Camilliens. Il y a 400 ans en effet que Saint Camille de Lellis, fondateur de l’ordre des serviteurs des malades, entrait dans le repos éternel. « Vous êtes les bienheureux qui bénéficient sans doute des grâces de ce jubilé, leur dit Mgr KONTIEBO, avant de poursuivre, « après les doutes, les hésitations vous avez pris une décision, n’ayez donc pas peur, le Christ est au cœur de la vie de l’église et donc de la vôtre, ayez toujours les yeux fixés sur Lui, à l’exemple de Saint Camille sans jamais perdre de vue ce pour quoi vous vous êtes donnés. »

Ils sont invités à repartir continuellement du Christ, pour une sequalla Christi vraie. C’est ainsi qu’ils pourront dans cet engagement librement fait, « rester vigilants durant le parcours, pour que rien ne les distraie au point de les détourner de cet idéal » selon les mots de Mgr KONTIEBO.

Les frères ont pris la parole à la fin de la messe pour dire leur gratitude à Dieu, au Père Paul OUEDRAOGO délégué provincial qui a reçu les professions au nom du supérieur général, et à toute l’assemblée venue les soutenir de sa prière. Ils ont prodigué à leurs petits frères en formation leur encouragement, ont remercié leurs parents pour l’accompagnement reçu.

Au même moment à Rome, 8 autres frères professaient leurs vœux, parmi lesquels deux Burkinabè, Désiré OUBDA et Raoul SANKARA, respectivement des diocèses de Koupéla et de Koudougou.

Abbé Joseph KINDA
Egliseduburkina.org

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés