Gestion des écoles : Impliquer davantage les parents d’élèves

jeudi 5 décembre 2013 à 01h29min

La participation des parents d’élèves à la gestion de l’école est une clé à une meilleure éducation, à une meilleure inclusion pour le genre. Mais, cette composante est-elle réellement impliquée actuellement ? Comment améliorer la situation, en relation avec les Conseils de gestion (COGES) au Burkina ? Pour répondre à ces préoccupations, le ministère de l’éducation nationale, la JICA et la Banque mondiale ont mené une étude dont la restitution des premiers résultats a eu lieu le 04 décembre 2013 à Ouagadougou.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Gestion des écoles : Impliquer davantage les parents d’élèves

Cette étude s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du projet de recherche Système d’évaluation et d’analyse comparative des résultats de l’éducation (SABER). Menée conjointement par l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA), la Banque mondiale et le Ministère de l’éducation nationale et de l’alphabétisation (MENA), cette étude a débuté depuis en décembre 2011, avec l’élaboration des outils provisoires et l’enquête pilote. L’enquête principale a été conduite en avril-mai 2013, suivi de traitement de données et de collectes complémentaires. Les résultats provisoires ont donc été présentés et discutés ce 04 décembre. La rencontre a réuni les directeurs centraux du MENA, les directeurs régionaux, les directeurs provinciaux, les chefs de circonscription, des directeurs d’écoles, des chercheurs en éducation et bien entendu les représentants des partenaires techniques et financiers qui ont accompagné la réalisation de l’étude.

Cet atelier de restitution avait pour objectif de : présenter les résultats collectés sur le terrain de, recueillir les appréciations et les commentaires des participants afin d’avoir des résultats définitifs assez pointus, voir comment intégrer ces résultats à la politique nationale de l’éducation en vue d’améliorer le système éducatif au Burkina.

L’étude a concerné quatre régions du Burkina (Centre-Est, Centre-Ouest, Sud-Ouest et Plateau central). Mais, les résultats sont applicables à l’ensemble du pays. Les enquêteurs se sont intéressés aux DPENA (directions provinciales de l’éducation nationale), aux CEB (circonscription d’éducation de base), aux directeurs d’écoles, aux parents d’élèves…

Des résultats qui interpellent

les parents d’élèves agissent-ils et comment devaient-ils agir ? Pour avoir la réponse, ceux qui ont dirigé l’étude se sont intéressés à la participation des parents d’élèves aux Assemblées générales, leur intérêt pour les cahiers d’absence des enseignants, leur signature sur les bulletins des élèves, le matériel distribué à leurs enfants... Toute chose qui devait « permettre de dire à quel niveau actuellement les parents d’élèves sont impliqués et comment cette étude peut améliorer la situation, surtout en relation avec les COGES (Conseils de gestion des écoles) que l’Etat est en train de développer », a précisé le coordonnateur de l’étude, Dr Damien Lankouandé.

Les résultats provisoires présentés montrent qu’au niveau des écoles et des administrations, la gestion des documents constitue un gros problème. Les documents qui devaient être conservés n’existent pas, notamment les procès-verbaux des Assemblées générales des parents d’élèves, leur budget, leur plan d’action… Aussi, les parents d’élèves s’intéressent très peu à la gestion des volumes horaires ou du travail des enseignants. « Les parents n’ont pas un regard sur la présence ou l’absence des enseignants et les enseignements qu’ils délivrent en classe. On pense pourtant que c’est une des conditions pour avoir une meilleure éducation pour nos enfants », souligne Dr Damien Lankouandé.

Egalement, seulement environ 60% des directeurs d’école affirment participer aux AG des parents d’élèves, et 40% des directeurs d’écoles qui ne connaissent pas les résultats d’évaluation que le MENA fait chaque année sur les résultats des élèves. C’est dire que l’information ne circule pas comme il se doit puisque le MENA dit partager ces résultats. Et, les résultats de cette étude devraient permettre de redresser la barre.

La JICA est un des principaux acteurs de cette étude. Mieux, depuis quelques années, elle appuie la mise en place des comités de gestion à l’échelle régionale à travers le projet qui est en cours. « Nous envisageons de continuer l’appui à la généralisation à l’échelle nationale dans le cadre de la 2e phase du projet. Pour ce faire, nous voudrions évaluer l’impact de la mise en place et l’opérationnalisation des COGES pour améliorer la qualité de l’éducation », soutient Hiromichi Morishita, le représentant résident de la JICA au Burkina. C’est dans ce cadre qu’elle s’est associé à la réalisation de cette étude.

Après la restitution te la validation des résultats provisoires, suivra la finalisation du rapport d’étude, sa publication et la préparation du document de recherche pour la généralisation à l’échelle nationale.

Moussa Diallo

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 5 décembre 2013 à 08:38, par le direct
    En réponse à : Gestion des écoles : Impliquer davantage les parents d’élèves

    Bonjour, félicitation à tous les partenaires de l’éducation impliqués dans cette noble étude. Il est admis et connu que l’école d’aujourd’hui ne peut véritablement remplir ses missions sans cette catégorie d’acteurs que sont les parents !!! Publiez cette étude pour qu’on s’en impregne.
    Je ne pense pas que COGES signifient Conseil de gestion mais plutot Comité de gestion. Corrigez moi si je me trompe, raison de plus de publier les conclusions de cette étude........

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre 2013 à 09:08
    En réponse à : Gestion des écoles : Impliquer davantage les parents d’élèves

    laise les parent d eleve traquile a propos des eleve qui veule fair le bepc carnet 300f au distric de 22 visite 100f 500f 200f dosier 2500f et yavais dautre qui etait gatui

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre 2013 à 09:09
    En réponse à : Gestion des écoles : Impliquer davantage les parents d’élèves

    laise les parent d eleve traquile a propos des eleve qui veule fair le bepc carnet 300f au distric de 22 visite 100f 500f 200f dosier 2500f et yavais dautre qui etait gatui

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre 2013 à 14:03, par milas
    En réponse à : Gestion des écoles : Impliquer davantage les parents d’élèves

    Felicitation à tous pour cet etude. Merci de voir les conditions dans lesquelles travaillent certain enseignants : CLasses sous paillotte, logement sous paillotte, l’eau potable à 10km. Pensez vous un instant que ces derniers peuvent dispenser des cours normalement ? Je connais bien ce que je dis.

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre 2013 à 16:34, par Elkabor
    En réponse à : Gestion des écoles : Impliquer davantage les parents d’élèves

    Rien que des beaux parleurs. Tant les vrais acteurs du système que sont les enseignants ne seront pas associés aux différents colloques,séminaires et autres ateliers, il n’y aura pas d’avancée. On ne peut prendre des individus qui ne représentent rien pour leur donner des perdiem et croire qu’on avance. C’est aussi de l’incivisme.

    Répondre à ce message

    • Le 5 décembre 2013 à 18:03
      En réponse à : Gestion des écoles : Impliquer davantage les parents d’élèves

      merci ELkabor. dites moi est ce que les parents d’elèves ont assistés à la restitution du 4 decembre là, pourtant l’article dit qu’on s’est interessé à eux après les DPENA, les CEB, directeurs......... De toutes façon les APE ne fonctionnent plus comme avant et sont ballotés par les AME qu’on utilisent defois en cas de besoin. Confirmer moi que les parents d’un elève son composés d’un père et d’une mère. Alors les partenaires doivent s’adresser aux APE d’abord, ensuite les directeurs d’ecole, ensuite les CEB et DPENA, puis MENA. car les beneficiaires c’est eux ou plutot leurs enfants.POINT

      Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés