Dépistage du diabète à Bobo : Le coup de pouce du Lions club Bobo Witara

lundi 2 décembre 2013 à 00h55min

La chambre de commerce, d’industrie et de commerce de Bobo-Dioulasso a servi de cadre, le 24 novembre 2013, à la campagne de dépistage gratuit du diabète. Initiée par le Lions Club Bobo Witara, la campagne a permis de dépister un peu plus de 300 personnes.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Dépistage du diabète à Bobo : Le coup de pouce du Lions club Bobo Witara

« Que se passerait-il si les individus mettaient leurs talents au service de leur communauté ?  », c’est la petite question que Melvin Jones, un homme d’affaires de Chicago (Etats-Unis) se posait et qui se trouve être à l’origine des Lions Club. C’est donc pour servir leur communauté que le Lions Club Bobo Witara a entamé une campagne de dépistage gratuit du diabète depuis la Chambre de commerce et d’industrie de Bobo-Dioulasso. Suivi d’une conférence animée par Tèné Traoré, médecin au Centre hospitalier universitaire Souro Sanou (CHUSS), la présente campagne a été l’occasion pour le président de ce club, Issiaka Ouedraogo et ses Lions et Lionnes d’apporter leur contribution dans l’épanouissement de la communauté. A entendre Issiaka Ouedraogo, le choix de la maladie n’est pas fortuite « Le diabète est de plus en plus un problème de santé publique et contrairement à ce que l’on pense, la maladie n’est pas propre aux riches ou encore aux personnes obèses ». Communément appelé maladie du « sucre » sous nos tropiques, le diabète a pendant longtemps été qualifié de maladie de riches ou de personnes obèses. Pour les spécialistes, le diabète est toujours liée à une anomalie touchant le fonctionnement d’une hormone ( l’insuline en cas de diabète sucré et l’hormone antidiurétique en cas de diabète insipide). Sinon, en pathologie, le diabète est parfois défini comme une grave maladie chronique provoquée par un trouble du métabolisme des glucides, et caractérisée par un taux anormalement élevé de sucre dans le sang et dans les urines. Entre autres manifestations de cette maladie, on a une soif permanente, d’émission d’urine excessive, d’amaigrissement sans raison apparente, des troubles de la vue, une guérison lente des plaies, des démangeaisons aux organes génitaux…

Dépistage simple et facile

Le dépistage du diabète est primordial pour les plus de 65 ans, même s’il est conseillé à tout le monde. Notamment aux femmes enceintes, aux proches des victimes de cette maladie et aux personnes qui ont déjà présenté des troubles de glycémie. Pour ce qui est du test de dépistage, il se fait par une prise de sang à jeun. Si les résultats montrent une glycémie supérieure à 110mg/dl, une autre prise de sang à jeun est réalisée pour confirmation. Si lors de celle-ci, la glycémie est > 126 mg/dl, la personne peut être est considérée comme diabétique. Il s’en suit alors tout un traitement médicamenteux et un régime alimentaire à même de permettre à la victime de vivre sans trop de gêne. A condition de suivre éventuellement les conseils des spécialistes et de s’y mettre personnellement.

Ousséni BANCE

Lefaso.net

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés