Hôpital du district de Bogodogo : Améliorer davantage la qualité des prestations sanitaires

samedi 30 novembre 2013 à 00h55min

L’hôpital du district de Bogodogo (ancienne appellation CMA du 30) a tenu son assemblée générale (AG) 2013 ce vendredi 29 novembre 2013 dans ses locaux. L’occasion pour l’administration de partager avec l’ensemble du personnel le bilan des activités menées par cet hôpital au cours de l’année 2013. Aussi, les perspectives pour un meilleur fonctionnement du district n’ont pas été occultées au cours de la rencontre.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Hôpital du district de Bogodogo : Améliorer davantage la qualité des prestations sanitaires

L’AG de l’hôpital du district de Bogodogo a été présidée par le docteur Issa Ouédraogo, médecin chef du district sanitaire. Elle a également vu la participation effective des professionnels de la santé et des prestataires (sociétés de gardiennage, de nettoyage et de restauration) intervenant dans l’établissement.

Des acquis notables…

« La tenue de l’AG de l’hôpital a aussi pour objectif de contribuer à l’amélioration de la qualité des soins au profit des malades que nous recevons » soutient le docteur Ouédraogo.

Ainsi, le bilan de la présente AG prend en compte la période de janvier au 31 octobre 2013. Pour cette période, beaucoup d’acquis ont été constatés. Issa Ouédraogo note :
-  Le recrutement d’un gynécologue obstétricien permanent pour renforcer l’équipe ;
-  La présence permanente d’un médecin au niveau des urgences ;
-  L’augmentation de la capacité d’accueil de l’hôpital qui passe de 120 lits à environ 150 lits ;
-  Le recrutement de deux maintenanciers pour appuyer celui qui existait ;
-  Le renforcement des capacités de certains agents de santé par des formations…

Beaucoup d’acquis ont certes été enregistrés au cours de l’année 2013. Cependant, M Ouédraogo reconnait que des difficultés parsèment l’exécution de leur travail au quotidien et qu’il y a aussi des insuffisances. A ce niveau, il retient qu’il faut davantage motiver le personnel qui travaille sans relâche tous les jours (l’hôpital est un centre de référence qui vient après Yalgado en termes de résolution des problèmes des malades de la ville de Ouagadougou et de ses environnants mais il souffre d’un manque de personnel).

En outre, il faut accroître encore la capacité d’accueil de l’hôpital du district sanitaire de Bogodogo, car dit-il, des malades restent toujours couchés à même le sol pour recevoir les soins.

Enfin, ajoute-t-il, la qualité des prestations des sociétés de gardiennage, de restauration et de nettoyage qui collaborent avec l’hôpital est en deçà des attentes.

Un bilan déficitaire…

Les recettes de l’hôpital pour la période de janvier 2013 au 31 octobre 2013 ont beaucoup évolué par rapport à celles des années précédentes. Elles s’élevent à 213 735 090 F CFA en 2013 contre environ 105 millions en 2012 et 89 millions en 2011.

Pour la même période, les dépenses sont estimées à 285 642 621 F CFA soit un déficit d’environ 72 millions de FCFA. Ce déficit se traduit en factures qui sont en attente d’être réglées.

Perspectives…

L’hôpital du district de Bogodogo est un centre de référence. C’est un hôpital stratégique, selon le président de l’AG. Ce qui nécessite, à l’entendre, que l’on travaille à résoudre les difficultés des agents afin d’améliorer la qualité des services offerts aux patients.

« Renforcer les capacités des agents de santé en matière de prise en charge des malades et accroître la capacité d’accueil des agents », c’est en ces termes que M. Ouédraogo a résumé les perspectives.

L’AG a également permis aux membres du personnel d’attirer l’attention de l’administration sur la qualité du matériel sanitaire qu’il acquiert. Aussi, ils ont demandé le recrutement d’agents de santé disponibles et compétents pour renforcer l’équipe existante.

Ajanta Pharma (distributeurs de produits pharmaceutiques) qui a apporté son concours à la tenue de cette AG, a profité présenté deux produits médicamenteux (Colinil et Apramol) qu’il vient de mettre sur le marché burkinabè.

Patindé Amandine Konditamdé

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés