Blaise Compaoré à Bobo : Une visite aux allures de pré-campagne

samedi 30 novembre 2013 à 00h57min

Blaise Compaoré à Bobo-Dioulasso. L’évènement tant attendu a connu une forte mobilisation des Bobolais ce vendredi 29 novembre 2013. Présent à Sya pour la sortie de la première promotion des médecins de l’Institut des Sciences de la Santé (IN.S.SA), le Président du Faso y a retrouvé une foule des grands jours, aux agissements de militants en période de campagne.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Blaise Compaoré à Bobo : Une visite aux allures de pré-campagne

Il fallait être de la partie. La visite présidentielle à Sya à l’occasion de la sortie de la première promotion de l’Institut des sciences de la santé a été l’occasion pour Blaise Compaoré de renouer avec la foule. On le savait, dès l’annonce de la venue du Président, les réseaux de mobilisation des militants CDP, avec à sa tête, Soungalo Apollinaire Ouattara (Président de l’Assemblée Nationale) ont tout mis en œuvre pour faire de l’évènement une réussite. Pari réussi. Puisque de l’aéroport international de Bobo au Centre de calcul de l’Université polytechnique, il y avait du monde. Venus surtout en car, jeunes, femmes et hommes se sont mobilisés dans l’optique de voir le président. Ce qui a donné lieu à une ère de pré-campagne d’autant plus que la majorité de la foule était munie de gadgets (tee-shirts, affiches) flanqués de la nouvelle photo officielle du Président du Faso.

Une longue attente avant des secondes de bonheur

Voir le président demande de la patience et de l’abnégation. Présent volontairement ou par le canal des politiques, les personnes mobilisées auront tout entendu. A 8 h déjà, un cortège fait croire à l’arrivée de Blaise Compaoré. On se bouscule un peu avant de se rendre compte que c’est le gouverneur de la région des Hauts-Bassins et des autorités de la province qui viennent pour l’accueil. Après encore une heure d’attente, des cortèges commencèrent à quitter l’aéroport, « cette fois, c’est Blaise qui arrive » s’exclament des femmes. Hélas, une fois de plus ce n’est pas le Président mais belle et bien les maires de la ville qui ont quitté l’aéroport pour la Maison de la Culture (lieu de sortie de la première promotion de l’IN.S.SA). Tous comme les maires, le cortège des députés a engendré des bousculades à 9 h 00. Entre temps, des commandos se font maîtres des lieux, annonçant l’imminence de la venue présidentielle. 9 h 10, c’est finalement l’instant tant attendu par ceux qui ont patienté pendant des heures. Le véhicule présidentiel, avec Blaise Compaoré tout souriant et saluant la foule qui répond par des cris de joie. On attend partout « J’ai vu Blaise, j’ai vu Blaise, c’est Blaise ». Finalement, plus que la sortie de la première sortie de l’IN.S.SA, la venue du Président a permis de raviver la flamme entre le Président et une partie des Bobolais.

Oussséni BANCE

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés