Les Forces armées nationales en conclave avec leur Chef suprême

vendredi 29 novembre 2013 à 00h55min

Le président du Faso Blaise Compaoré, ministre de la Défense nationale et des anciens combattants, par ailleurs Chef suprême des Armées, a eu le 28 novembre 2013 à Ouagadougou, une séance d’échanges directs avec « ses hommes ».

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Les Forces armées nationales en conclave avec leur Chef suprême

Il était 9 h 02 mn lorsque le Chef suprême des armées faisait son entrée dans la salle de conférences de Ouaga 2000 ce 28 novembre 2013. La salle est pleine de bérets, toutes couleurs confondues. En effet, l’armée, la gendarmerie nationale et les sapeurs-pompiers, tous étaient là ; et pas seulement les hauts gradés. Et à peine installés, la presse a été invitée à se retirer.

Environ trois heures d’échanges. A leur sortie, c’est le ministre de la Défense « himself », Blaise Compaoré, qui situe l’objet de la rencontre. Il s’est agi en effet, pour lui, d’appréhender les préoccupations des forces armées nationales dans la perspective de mieux les accompagner. L’objectif majeur étant de « consolider la gouvernance, le commandement, la discipline, au sein des armées, et surtout leur donner les capacités opérationnelles plus grandes face aux multiples missions qui aujourd’hui, concernent non seulement le territoire, mais aussi au-delà en matière de maintien de la paix et de la sécurité ».

En tout cas, l’occasion aura permis de mettre sur la table, des questions pratiques tenant à une meilleure organisation, à une meilleure répartition des moyens dont dispose l’armée, à la gestion et des missions internationales et des écoles de formation, au meilleur déploiement des sapeurs-pompiers sur l’ensemble du territoire national.

A en croire le directeur de l’analyse stratégique du ministère de la Défense et des anciens combattants, Mamadou Traoré, l’expression a été libre, chacun ayant pu dire les préoccupations de son unité, de sa catégorie et de son armée. Toute chose qui pourrait renforcer la cohésion, la loyauté, au sein de nos Forces armées.

La rencontre aura été aussi une occasion pour le Chef d’état-major général des Armées, le général Honoré Nabéré Traoré, d’offrir au président du Faso, un sac contenant une tenue militaire au complet. Et c’est dans un climat de camaraderie conviviale que le capitaine des années 1980 a quitté les FAN, direction Kossyam.

Fulbert Paré

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés