Semaine nationale de la citoyenneté : les élèves invités à plus de civisme lors des manifestations

mardi 26 novembre 2013 à 23h28min

Dans le cadre de la semaine nationale de la citoyenneté (SENAC), le ministère des droits humains et de la promotion civique a organisé une conférence sur la paix sociale, le mardi 26 novembre 2013 à Ouagadougou, au profit des élèves.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Semaine nationale de la citoyenneté : les élèves invités à plus de civisme lors des manifestations

« Revendications sociales et la préservation de la paix au Burkina Faso : enjeux, défis et perspectives ». C’est sur cette thématique que le ministère des droits humains et de la promotion civique s’est entretenu avec les élèves, le mardi 26 novembre 2013 à Ouagadougou. À l’entame, la communicatrice du jour, Haridjatou Dakouré a fait savoir aux élèves qu’à travers le thème, il s’agit de les amener à concilier l’exercice des droits humains et citoyens et la préservation de la paix sociale. Ainsi, elle a, a priori défini le concept de droits humains, présenté le contenu des droits humains et les enjeux il y a lors d’une manifestation. Elle a informés les élèves sur les procédures à suivre quand ils veulent revendiquer leurs droits. Tout ceci, a expliqué Mme Dakouré, pour que les élèves sachent qu’ils ont des droits et que ces droits ont des limites à savoir les droits des autres. Qu’ils sachent que, même s’ils sont dans leurs droits, en manifestant de telle ou telle manière, ils remettent en cause un certain nombre d’acquis. Toute chose qui peut ébranler fondamentalement la paix sociale, donc notre démocratie a-t-elle relevé. Et de poursuivre, « d’une manière générale, nous leur avons invité à préserver la paix publique, le bien public. Nous avons fait appel à leur sens d’un certain nombre de valeurs fondamentales que nous, adultes devons inculquer aux jeunes à travers la pratique pour leur donner l’exemple afin qu’ils puissent se comporter en citoyens responsables dans notre société  ».

Compréhensions et interrogations chez les élèves

Certains élèves comme Latifatou ont pris note et ont promis de changer de comportements lors des prochaines grèves. Ils ont même affiché leur volonté de sensibiliser leurs camarades qui n’ont pas participé à la conférence.

D’autres par contre, la plupart d’ailleurs, n’entendent pas les choses de cette oreille. Ils avancent l’argument que l’on s’attaque aux conséquences, au lieu des causes de leurs comportements pendant les manifestations. Ainsi la phase de question fut marquée d’interrogations, d’interpellations et d’applaudissements. En voici quelques-unes, «  pourquoi des gens ne payent pas leurs impôts mais restent impunis ?  ». « Quand les médecins ont grevé, les gens mouraient. Le gouvernement n’a pas réagi. Mais, il a suffi qu’ils appliquent la politique de la caisse vide. Il a vite réagi en trouvant une solution  ». « Même l’article 37, le président veut le modifié contre vents et marées  ». Alors «  pourquoi parler d’incivisme seulement au niveau des jeunes et pourtant il est à tous les niveaux et surtout au sommet de l’Etat où il est plus criard ».

A la communicatrice de réagir, « l’incivisme est aussi bien un fait d’adulte que de jeune. En effet le devoir de modèle des adultes fait qu’ils sont plus blâmables que les jeunes ». Et de conclure que l’incivisme est à tous les niveaux certes mais cela n’est pas une raison pour justifier sa part d’incivisme.

Ibrahima TRAORE (Stagiaire)

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 26 novembre 2013 à 20:06, par Vigilance
    En réponse à : Semaine nationale de la citoyenneté : les élèves invités à plus de civisme lors des manifestations

    Bravo aux élèves courageux qui ont osés dire la vérité.
    C’est des futurs cadres intègres de notre pays.

    Répondre à ce message

    • Le 27 novembre 2013 à 08:39, par teeltaaba
      En réponse à : Semaine nationale de la citoyenneté : les élèves invités à plus de civisme lors des manifestations

      Bonjour aux internautes
      le civisme commence d’abord par nos gouvernants
      Tenez après le journal télévisé de 20 h du 26 novembre j’ai suivi l’émission sur le civisme avec la présence du premier responsable sur le plateau( le ministre des droits humains). J’ai été désolé car elle même ne donne pas le bon exemple ni à ses enfants ni aLu monde entier car j’ai remarqué qu’elle portait une bague à son pouce gauche. Ce sont des choses qui ne se font pas dans notre culture de Bur
      kinabé car dans n’importe quelle ethnie du Burkina cela rime avec dépravation. Une personne responsable qui se respecte n’osera jamais le faire au Faso.
      Mme la ministre vous même n’êtes pas le bon exemple pour nos enfants ni nos femmes qui vous regardent

      Répondre à ce message

  • Le 27 novembre 2013 à 08:34, par Le vrai patriote
    En réponse à : Semaine nationale de la citoyenneté : les élèves invités à plus de civisme lors des manifestations

    Ecoutez quand un brave citoyen voit vis-à-vis l’injustice qu’il vit quotidiennement, il finit par devenir rebel et cela personne n’y peut rien. Si les fondements sont mal posés comment voudriez-vous que la maison reste debout ?
    Arretez l’injustice dans la gestion de l’Etat et vous verrez que tout changera sans parole. Posez des actes. Que par exemple les bourses d’études soient accordées à qui les meritent et que chacun soit à la place où il doit etre. Que chacun fasse ce pour lequel il reçoit un salaire. Thomas Sankara n’avait pas besoin de ce type de seminaire pour éduquer nos enfants. Blablabla !!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 27 novembre 2013 à 08:36, par Le vrai patriote
    En réponse à : Semaine nationale de la citoyenneté : les élèves invités à plus de civisme lors des manifestations

    Ecoutez quand un brave citoyen voit vis-à-vis l’injustice qu’il vit quotidiennement, il finit par devenir rebel et cela personne n’y peut rien. Si les fondements sont mal posés comment voudriez-vous que la maison reste debout ?
    Arretez l’injustice dans la gestion de l’Etat et vous verrez que tout changera sans parole. Posez des actes. Que par exemple les bourses d’études soient accordées à qui les meritent et que chacun soit à la place où il doit etre. Que chacun fasse ce pour lequel il reçoit un salaire. Thomas Sankara n’avait pas besoin de ce type de seminaire pour éduquer nos enfants. Blablabla !!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

    • Le 27 novembre 2013 à 12:03, par teeltaaba
      En réponse à : Semaine nationale de la citoyenneté : les élèves invités à plus de civisme lors des manifestations

      Pour moi le civisme devrait d’abord venir de nos dirigeants
      J’ai eu du plaisir à suivre l’émission télé diffusée après le journal de 20 h sur le civisme avec la présence du ministre des droits humains et de la promotion civique sur le plateau.
      J’avoue que je fus désolé car elle même n’a pas donné le bon exemple du Burkina aux yeux de tous ceux qui ont suivi l’émission à travers le monde entier
      En effet j’ai remarqué qu’elle portait une bague à son pouce gauche alors que dans aucune des cultures du Faso aucune ethnie ne tolère telle pratique car cela rime avec dépravation, libertinage.
      Une personne responsable qui se respecte n’osera jamais le faire au Burkina.
      Mme le ministre vous n’êtes pas le bon exemple pour nos enfants ni pour nos femmes qui vous regardent. Si vous étiez à la limite célibataire on aurait trouvé des excuses mais pour une femme mariée vous ne semblez pas être une bonne mère

      Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés