Auto-emploi : l’ambassade de la Chine Taiwan outille les formateurs

mercredi 20 novembre 2013 à 01h40min

L’ambassade de la République de Chine Taiwan organise du 19 au 28 novembre 2013 un séminaire de formation des formateurs en entreprenariat. Les participants auront leur tour à former les jeunes qui sortent des écoles de formation dans cette discipline qui devient incontournable dans la lutte contre le chômage.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Aider les jeunes qui sortent des écoles professionnelles à s’insérer. Telle est désormais la vocation de l’ambassade de la République de Chine Taiwan au Burkina qui a du reste décidé de construire 2 centres de formation professionnelle de référence (Ziniaré et Bobo), des centres qui vont former des jeunes au métier dans les 13 régions du Burkina Faso. Mais le constat est là sans équivoque. Les jeunes rencontrent des difficultés se trouver du travail. Afin de résoudre ce problème, l’ambassade de Chine Taiwan au Burkina décidé de miser sur l’auto-emploi. En organisant la formation des formateurs en entreprenariat, elle entend créer le vivier qui va œuvrer à l’aboutissement de ce projet. « A quoi serviraient toutes ces ressources si les jeunes formés n’arrivent pas dans les délais raisonnables à entrer dans le monde du travail ? », s’est interrogé le représentant de l’ambassadeur de la République de Taïwan au Burkina Faso, Tseng Jung Chieh Roger.

Les participants viennent de la Chambre de commerce, d’industrie, la Maison de l’entreprise et d’autres structures étatique tels le Ministère de la jeunesse, de l’emploi et de la formation professionnelle.

Ce projet sera placé sous la responsabilité du Programme de renforcement de la formation professionnelle (PRFP). Selon la représentante du coordonnateur dudit programme, Minata Ouédraogo, la formation vient à point nommé, vu que l’auto-emploi est au centre de l’exécution de la deuxième phase du PRFP.

En plus de cette formation, l’ambassade met à la disposition des jeunes qui sortent du centre de Ziniaré un million de francs CFA en prêt pour financer leur projet.

Pendant le temps de la formation, les participants seront outillés sur «  Le crédit à la création d’entreprise pour les femmes et les personnes âgées », « L’emploi des jeunes par les entreprises » et « L’auto-emploi ».

Jacques Théodore Balima

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 21 novembre 2013 à 09:43, par par le Moderateur
    En réponse à : Auto-emploi : l’ambassade de la Chine Taiwan outille les formateurs

    Cette initiative est la bien venu mais comment faire pour bénéficier de ce prêt car j’en ai vraiment besoin. Car c’est comme cela vous parler dans les médias et c’est sans suite. Car cela fait bientot un an que je peine à me trouver du boulot après 1800 heures de formation soit 2 année académique à raison de 900 heures par an.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés