COMPAORE-DIABRE : C’est la démocratie qui a triomphé

lundi 18 novembre 2013 à 00h59min

C’est peut-être l’une des photos les plus significatives de cette année politique 2013 : celle du chef de l’Etat burkinabè face à une délégation du Chef de file de l’opposition avec à sa tête Zéphirin DIABRE ; Et comme il fallait s’y attendre alors même que certains se satisfaisaient en sourdine de ce début de dialogue entre le pouvoir et l’opposition, une polémique s’est invitée dans le débat : au centre de cette vraie fausse controverse, une question : qui a sollicité l’audience ?

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
                         COMPAORE-DIABRE : C’est la démocratie qui a triomphé

Il faut croire qu’au Burkina lorsque tout semble aller pour le mieux cela dérange certains ; en tout cas l’audience accordée par le Président du Faso le 14 novembre 2013 au Palais présidentiel à la délégation du CFOP n’y pas échappé.

Quelle était donc l’intention réelle des services de la Communication de la Présidence du Faso en faisant savoir aux journalistes que c’est à leur demande que les opposants ont été reçus en audience par le Chef de l’Etat ? Ont-ils voulu par ce geste éviter une polémique qu’ils voyaient poindre à l’horizon ou était-ce une manière de contrer les plus radicaux du camp présidentiel ? Ou peut-être bien certains des partis qui eux aussi se réclament de l’opposition et qui attendent impatiemment la relecture du statut du Chef de file de l’opposition ? Bref bien de questions qui, après la rencontre entre Blaise COMPAORE et l’opposition peuvent encore être débattues.

Le Chef de file de l’opposition quant à lui a précisé plus tard que c’est sur invitation du Chef de l’Etat que lui et ses camarades ont été reçus ; rien d’étonnant à cela dirait-on ; en effet dans quel pays du monde l’on est reçu en audience par le Président sans y avoir été au préalable invité ?

Du coup la polémique perd tout son sens pour faire place à une interrogation toute simple : Comment le Médiateur international, Facilitateur dans les conflits peut-il éviter de répondre à son opposition et à une partie de la société civile par rapport à des questions de haute importance nationale sans être lui-même en contradiction avec les valeurs qu’il défend hors de chez lui ? Difficile à imaginer en effet.

En allant porter la contradiction au sujet du Sénat et de l’article 37 de la constitution l’opposition jusqu’au palais présidentiel, l’opposition a marqué sa posture républicaine tout en cherchant à prendre l’opinion nationale et internationale à témoin sur ses intentions ; en les recevant le chef de l’Etat peut également montrer sa disponibilité et sa capacité d’écoute ;

Certes il ne faut pas se leurrer ; la rencontre entre le président sortant et ses opposants qui sont autant de prétendants à la conquête du fauteuil présidentiel n’a rien donné de significatif sur le fond du débat ; bien au contraire les deux camps ont constaté l’étendue de leurs divergences ; en remettant au président leur mémorandum réchauffé, les opposants ont croisé la volonté d’un président déterminé à faire passer la question du Sénat ; sous la douce mais efficace pression de ses partisans celui-ci semble désormais acquis à l’idée de solliciter un nouveau bail à la présidence du Faso.

Dans ces conditions l’on voit mal comment une éclaircie pourrait apparaitre ; A moins que d’ici-là un médiateur ne interpose enfin entre les deux parties ; n’en déplaise aux susceptibilités des uns et des autres.

Juvénal SOME

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 17 novembre 2013 à 20:01, par Jamanatigui
    En réponse à : COMPAORE-DIABRE : C’est la démocratie qui a triomphé

    Vous concluez que cette rencontre n’a abouti à rien de significatif et en même vous semblez attribuer un gain à la démocratie. La démocratie aurait gagné si cette a été faite avec sincerité (Poupélem comme l’aurait dit un mossi) mais à partir du moment où semble tendre un croc en jambe à son vis à vis, elle perd du coup tout son essence.
    Comme quoi le débat démocratique au Faso c’est pour demain. Si j’etais le président de Faso je mettrai toute la classe politique en chômage en abandonnant purement et simplment ce projet diabolique du senat. Puisque c’est le seul sujet qui constitue un vrai fond de commerce pour l’opposition. Cela si suppose que le senat vise réelement l’interêt général et non un interêt particulier.

    Répondre à ce message

    • Le 17 novembre 2013 à 23:41, par King
      En réponse à : COMPAORE-DIABRE : C’est la démocratie qui a triomphé

      Quel critère objectif as tu pour mesurer la sincérité (Poupélem) des deux camps ? Quand on veut un dialogue on ne vient pas avec un mémorandum cela fausse déjà l’esprit du dialogue et cela n’est pas sincère du tout puisqu’on veut faire croire que veut dialoguer alors qu’on n’est pas prêt pour faire des concessions ! Sur ce coup là Blaise a été plus sincère que le CFOP et sa clique en acceptant de les recevoir ! Dans quel pays au monde avez-vous vu l’opposition dicter sa loi au pouvoir en place ? Je pense que si cela arrivait cela porterait une atteinte grave au fondement de la démocratie : ceux qui ont le mandat du peuple prennent des décisions pour le peuple car leur légitimité a été obtenue des mains du peuple. Arrêtons de croire que l’idéal c’est l’opposition : on a vu des cas comme le Sénégal avec Wade !!

      Répondre à ce message

      • Le 18 novembre 2013 à 08:42
        En réponse à : COMPAORE-DIABRE : C’est la démocratie qui a triomphé

        DIABRE rate l’occasion de rassurer les Burkinabe qu’il est different de Blaise. Par ces temps qui courent, il aurait pu s’habiller en faso danfani local pour montrer qu’il connait les priorites de developpement du Burkina. Helas, sur la photo, il est costume-cravate comme ceux qui nous detruisent depuis 26 ans.

        Répondre à ce message

      • Le 18 novembre 2013 à 08:52, par lemysterieux
        En réponse à : COMPAORE-DIABRE : C’est la démocratie qui a triomphé

        Donc vous pensez qu’en dehors de l’article 37 et du sénat le burkina n’a pas d’autres préoccupations ? si l’opposition avait été invitée pour débattre sur les questions de lotissement, de santé pour tous, de comment rendre nos écoles accessibles à tous les enfants, il n’y aurait pas eu de point de vue figé.
        comprenez qu’elle ne dicte pas sa loi mais elle s’oppose tout simplement aux débats qui n’apportent absolument rien à la majorité des burkinabés mais plutôt fera l’affaire d’une minorité de gourmands pourris.

        Répondre à ce message

  • Le 17 novembre 2013 à 20:26
    En réponse à : COMPAORE-DIABRE : C’est la démocratie qui a triomphé

    JS, un peu de sérieux. Pourquoi dis tu que le président semble solliciter un nouveau bail à la présidence du Faso. Pardon, il faut faire de bonnes investigations. Je suis d’accord que tu fasses des analyses pertinentes mais des débats comme dans un cabaret de dolo, il faut l’éviter. Dan yira fo bé ? Bonou toumoona ? Maa maali bowgnèlè.

    Répondre à ce message

  • Le 17 novembre 2013 à 21:02
    En réponse à : COMPAORE-DIABRE : C’est la démocratie qui a triomphé

    Je ne sais pas pourquoi, le pouvoir tient à préciser toujours que c’est à la demande de l’opposition que le président l’a reçue. alain yoda vient de chanter ça à l’émission point de vue sur la RTB. Est- ce une faiblesse pour le pouvoir d’inviter l’opposition à débattre sur des questions d’intérêt national ? Et on se dit démocrate. La position de blaise ne m’étonne pas puisque ses lieutenants lui chantent à tout instant, que c’est la minorité qui s’oppose au sénat et à la révision de l’article 37. Il appartient au peuple maintenant de réagir derrière son opposition.

    Répondre à ce message

  • Le 17 novembre 2013 à 21:19, par zopa
    En réponse à : COMPAORE-DIABRE : C’est la démocratie qui a triomphé

    Vivement que nous trouvons dès maintenant un médiateur, ou facilitateur pour 2015.
    Moi je propose deux personnes : Pascal Affi Nguessan et/ou Macky Sall

    Répondre à ce message

  • Le 17 novembre 2013 à 21:24, par homme de paix
    En réponse à : COMPAORE-DIABRE : C’est la démocratie qui a triomphé

    C’est vraiment un débat stérile , le plus important est que ces deux personnalités se soient rencontrées et c’est en l’honneur de notre démocratie. Blaise devrait mieux écouté son opposition et la traiter avec tout le respect du à son rang.
    Pour les positions actuellement antagoniques , pourquoi ne pas poursuivre le dialogue même s’il faut recourir aux bons offices d’un médiateur. Zeph devrait aussi revoir sa position ( pourquoi ne pas céder sur le sénat et exiger le maintient en l’état de l’article 37 ) , ceci aurait l’avantage de respecter de bout en bout la constitution mais aussi prendre l’opinion nationale et internationale à témoin au sujet de l’article 37. Bref qu’ils dialoguent pour trouver une issue favorable à la paix dans notre pays.

    Répondre à ce message

    • Le 17 novembre 2013 à 23:31, par Néssida
      En réponse à : COMPAORE-DIABRE : C’est la démocratie qui a triomphé

      Je partage ton point de vue et pour moi c’est simple : jusqu’à preuve du contraire, la constitution est claire par rapport au sénat et à l’article 37 : le plus simple pour moi c’est de respecter la constitution !!!
      Comme ça le sénat nouveau format sera mis en place le président sortant va partir !
      S’il advenait que l’opposition arrive au pouvoir avec une majorité parlementaire, il lui suffirait de supprimer le sénat comme c’a été le cas au Sénégal.
      Toutes les parties (opposition, majotité, mouvance) doivent tout simplement respecter la constitution en l’état ._

      Répondre à ce message

      • Le 18 novembre 2013 à 09:15, par lemysterieux
        En réponse à : COMPAORE-DIABRE : C’est la démocratie qui a triomphé

        vous réagissez comme si en politique il y avait une logique. je ne vois pas l’importance d’une deuxième chambre si le CDP reste majoritaire partout. on aime faire de copies collées alors copions les bons exemples. prenez le cas des états unis, y a jamais eu un parti politique majoritaire au sénat et à la chambre des députés car ils ont compris que l’équilibre des forces en présence permet d’éviter les abus et ainsi vous n’entendrez personne chanter " on est majoritaire " comme c’est le cas des incultes ici.

        Répondre à ce message

    • Le 18 novembre 2013 à 04:02
      En réponse à : COMPAORE-DIABRE : C’est la démocratie qui a triomphé

      même si l’article 37 ne sera pas modifié, l’instauration du sénat reste inopportune.

      Répondre à ce message

    • Le 18 novembre 2013 à 10:04, par tuenmavé
      En réponse à : COMPAORE-DIABRE : C’est la démocratie qui a triomphé

      Homme de paix, ne soyez pas naif. La politique c’est un rapport de force permanent.

      1991, on est à deux doigts d’avoir une conférence nationale au BF. Blaise accepte que la constitution limite les mandats. Cette limitation lui fait gagner du temps et évite une conférence nationale à l’issue trop incertaine.

      1995 (à vérifier), dès la constitution de 1991 adoptée par tous (ayant évité la conférence nationale) il y fait réinstorer les mandats ilimités.

      1998, Assassinat de Norbert Zongo, le pays crame à nouveau. Blaise acepte (2002) alors qu’il est a son 2ème mandat de 7 ans de réintroduire la limitation des mandats.

      2005, malgré la limitation des mandats, il est de nouveau en position de force. La cours constiutionnelle lui permet d’être candidat, alors qu’il a déjà fait 2 mandats sucessifs de 7 ans. Il est élu puis réélu en 210.

      2006, 2007, 2008, la crise des soldats du Libéria, des étudiants et de vie chère embrasent le pays. Des concessions sont faites (augmentations des salaires, semblant de controle des prix, etc.). Le calme revient mais trop timidement.

      2011, le pays crame encore. Blaise est en mauvaise posture. Il fait semblant de lutter contre la corruption. Les marches se succèdent sur le sénat. Il dit qu’aucune marche n’a jamais fait changer la loi. Puis se sentant menacé il reporte tous les processus et prend des mesures sociales (augmentration des revenus des salariés, soutien au étudiants, etc.). Les choses se calment encore momentanément. Alors on remet le couvert du Sénat et autre.

      Tout cela pour dire que si l’opposition et le peuple s’endorment, ils se réveilleront trop tard. La politique ne sert pas nécessairement le peuple, si le peuple lui-même ne l’exige pas. C’est au peuple de rester vigilent vis-à-vis de ces politiciens qui oublient assez rapidement qui les a fait politiques.

      Alors, Vigilance, vigilance.

      Répondre à ce message

  • Le 17 novembre 2013 à 21:48, par jack
    En réponse à : COMPAORE-DIABRE : C’est la démocratie qui a triomphé

    En tout cas Jeune Afrique a annonce les couleurs cette semaine et il semble que Compaore a deja pris sa decision de faire modifier la constitution par voie referendaire. Il faut que l’opposition, la societe civile et TOUS ceux qui aiment le Burkina se levent comme un seul home pour lui barrer la route. C’est maintenant qu’il faut preparer la risposte en associant tous les burkinebe meme des hameaux de culture. TROP EST VRAIMENT TROP. QUE DIEU SAUVE CE PAUVRE PAYS !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 17 novembre 2013 à 22:08, par Burkimbila
    En réponse à : COMPAORE-DIABRE : C’est la démocratie qui a triomphé

    Juvénal, dans regains pays, et même au Burkina, un citoyen peut demander à être reçu par le Président et le PF peut le faire

    Répondre à ce message

  • Le 17 novembre 2013 à 23:42, par Kader
    En réponse à : COMPAORE-DIABRE : C’est la démocratie qui a triomphé

    En tout cas s’il (Blaise) veut nous faire savoir que le sénat c’est pour le bien du pays, qu’il recule sa mise en place à 1 mois de la fin de son mandat qui tire vers sa fin. Comme cela on sera fixé sur ces intentions puisse qu’on sera en campagne présidentielle à 1 mois de son mandat.
    Si y’a pas son nom parmi les concurrents alors on s’aura que son sénat c’est pas pour gaspiller l’argent ni pour modifier l’article 37.

    Répondre à ce message

  • Le 18 novembre 2013 à 02:06, par if
    En réponse à : COMPAORE-DIABRE : C’est la démocratie qui a triomphé

    Bon ils sont tous bien costumés en capitaliste. Pitié pour les pauvres. Ils sont tous pareil, l’alternance OUI mais avec BC

    Répondre à ce message

    • Le 18 novembre 2013 à 07:01, par bam
      En réponse à : COMPAORE-DIABRE : C’est la démocratie qui a triomphé

      Le plus important pour le burkinabé Lamda est la sauvegarde de la paix et du peu d’acquis en matière économique auquel le pays est parvenu dans de dures labeurs. Blaise est le Président de tous les burkinabé et donc de l’opposition. A cette qualité de bon père de famille, il peut mettre certains enfants dehors pour des questions de principe mais pas à les renier de la famille.
      Ensemble regardons à Long terme.
      Vive le dialogue, que Dieu bénisse le Burkina Faso.

      Répondre à ce message

  • Le 18 novembre 2013 à 08:31, par NABIIGA
    En réponse à : COMPAORE-DIABRE : C’est la démocratie qui a triomphé

    EN AVANT LES ETALONS !!!! VICTOIRE AUX ETALONS !! VIVE LES ETALONS !

    Répondre à ce message

  • Le 18 novembre 2013 à 08:59, par ka
    En réponse à : COMPAORE-DIABRE : C’est la démocratie qui a triomphé

    Joli rencontre, c’est réel et beau, mais à savoir si le président et son équipe qui sont habitué a la corruption à ciel ouvert dans notre pays, accepteront de voir en face la pire situation de notre nation. Cette rencontre restera un jeu politique comme la peau d’un caméléon. L’opposition commence à s’affaiblir avec ses rencontres mendiants, il faut rester vigilant avec Blaise et son équipe. Tôt ou tard le mot de la fin sera le peuple dans la rue pour se faire entendre.

    Répondre à ce message

  • Le 18 novembre 2013 à 09:23, par Le_Dilemme
    En réponse à : COMPAORE-DIABRE : C’est la démocratie qui a triomphé

    Il y a un doublage du langage qui est constant dans la communication dans notre pays.Mettez vous dans la tête que cette rencontre avec la mention ’’à la demande de l’opposition’’ en interne comme pour en diminuer la portée , va se métamorphoser dans les fora à l’étranger en ’’ le président est un homme de dialogue le voici qui appelle l’opposition au dialogue. Et la boucle est bouclée. Ils veulent gagner sur tous les plans . on minimise sa portée en interne et on met un point d’honneur pour l’exhiber devants les représentations diplomatiques qui n’y verront que du feu ou feront tout au moins semblant pour les plus averties et comme les chses semblent bien agencer notre compteur démocratique sera incrémenté d’un bonus supplémentaire.

    Répondre à ce message

  • Le 18 novembre 2013 à 09:29, par Le_Dilemme
    En réponse à : COMPAORE-DIABRE : C’est la démocratie qui a triomphé

    Il y a un doublage du langage qui est constant dans la communication dans notre pays.Mettez vous dans la tête que cette rencontre avec la mention ’’à la demande de l’opposition’’ en interne comme pour en diminuer la portée , va se métamorphoser dans les fora à l’étranger en ’’ le président est un homme de dialogue le voici qui appelle l’opposition au dialogue’’. Et la boucle est bouclée. Ils veulent gagner sur tous les plans . on minimise sa portée en interne et on met un point d’honneur pour l’exhiber devants les représentations diplomatiques qui n’y verront que du feu ou feront tout au moins semblant pour les plus averties et comme les choses semblent bien agencer , notre compteur démocratique sera incrémenté d’un bonus supplémentaire.. Bravo pour le stratagème ou bien faut t- il en pleurer ?

    Répondre à ce message

  • Le 18 novembre 2013 à 09:34, par Yacouba
    En réponse à : COMPAORE-DIABRE : C’est la démocratie qui a triomphé

    Cravates et chemises même couleur et regardent tous deux dans la même direction. Ca signifie beaucoup de choses.

    Répondre à ce message

  • Le 18 novembre 2013 à 09:38, par kofi
    En réponse à : COMPAORE-DIABRE : C’est la démocratie qui a triomphé

    puisse le pf se mettre au dessus de ses partisans et respecter ses propres textes

    Répondre à ce message

  • Le 18 novembre 2013 à 09:42, par kofi
    En réponse à : COMPAORE-DIABRE : C’est la démocratie qui a triomphé

    puisse le pf se mettre au dessus de ses partisans et respecter ses propres textes

    Répondre à ce message

  • Le 18 novembre 2013 à 09:50, par El Hadj YANOGO
    En réponse à : COMPAORE-DIABRE : C’est la démocratie qui a triomphé

    Opposition et Parti au pouvoir, tous veulent le développement de notre chère Patrie le Burkina Faso. Là où il y a le hic, c’est la qualité des Hommes qui animent ces structures. Notre Président Son Excellence Monsieur Blaise COMPAORE lui, a déjà fait ses preuves au plan national ainsi qu’au plan international. Il devient de ce fait incontournable pour le progrès et la sécurité de notre pays en ces temps de grandes incertitudes dans la sphère géopolitique sous-régionale ! Nous demandons à l’Opposition politique burkinabè de patienter encore. Dans 10 ans ils pourront venir tranquillement ... Sinon, les "gens de l’ombre"(le PCRV et son bras visible la CGT-B) qui leur lancent des insanités à chaque occasion ne manqueront pas de nous précipiter tous dans le chaos. Soyons sages et accompagnons notre Leader bien Aimé pour l’instant. Master, laisser passer svp !

    Répondre à ce message

    • Le 18 novembre 2013 à 11:43, par Le révolté
      En réponse à : COMPAORE-DIABRE : C’est la démocratie qui a triomphé

      El Hadj YANOGO,
      Tu fais la honte du Burkina. Je te rappelle que tout comme toi et moi, Blaise est mortel. S’il venait à mourir aujourd’hui, donc nous allons rester sans président alors ? Il faut donc raisonner un peu. Blaise à fait 26 ans au pouvoir contre le gré de la majorité des burkinabé éclairé. Il est l’heure pour lui de quitter sagement car nous ne sommes pas dans un monarchie constitutionnelle. Son temps est passé. Il n’ y a plus rien à prouver. S’il persiste il verra. A bas " le Naam" qui détruit les nations et les intérêts des masses ! Vive l’alternance continuelle ! Vive le peuple debout et uni à jamais !

      Répondre à ce message

    • Le 18 novembre 2013 à 18:57
      En réponse à : COMPAORE-DIABRE : C’est la démocratie qui a triomphé

      Dans 6 mois ou un an, tu diras que l’opposition peut venir car aujourd’hui tu parles de 10 ans alors qu’il y a quelques temps, tu parlais d’un pouvoir à vie ou pour 50 ans...Et, quand Blaise va quitter de gré ou de force, tu seras le premier à changer de veste. Avec un tel raisonnement, c’est nous faire croire que l’on n’a pas un burkinabè capable de mieux gérer le pays, mais, c’est faire honte à des milliers qui en ont largement la capacité.

      Répondre à ce message

  • Le 18 novembre 2013 à 09:52, par El Hadj YANOGO
    En réponse à : COMPAORE-DIABRE : C’est la démocratie qui a triomphé

    Opposition et Parti au pouvoir, tous veulent le développement de notre chère Patrie le Burkina Faso. Là où il y a le hic, c’est la qualité des Hommes qui animent ces structures. Notre Président Son Excellence Monsieur Blaise COMPAORE lui, a déjà fait ses preuves au plan national ainsi qu’au plan international. Il devient de ce fait incontournable pour le progrès et la sécurité de notre pays en ces temps de grandes incertitudes dans la sphère géopolitique sous-régionale ! Nous demandons à l’Opposition politique burkinabè de patienter encore. Dans 10 ans ils pourront venir tranquillement ... Sinon, les "gens de l’ombre"(le PCRV et son bras visible la CGT-B) qui leur lancent des insanités à chaque occasion ne manqueront pas de nous précipiter tous dans le chaos. Soyons sages et accompagnons notre Leader bien Aimé pour l’instant. Master, laisser passer svp !

    Répondre à ce message

    • Le 18 novembre 2013 à 11:09, par richo
      En réponse à : COMPAORE-DIABRE : C’est la démocratie qui a triomphé

      moi je pense que c’est le cout du sénat qui posait problème et non le sénat en qu’institution. étant donné que c’est des vieux fonctionnaires qui ont dû "guiroter " beacoup de sous, les sénateurs peuvent etre des volontaires, qui se contentent des indemnités de session. De cette manière, tout le monde a son compte. Sinon, un tour à Yalgado va dissuader certains mogo-puissants de laisser tomber ce machin de sénat

      Répondre à ce message

  • Le 18 novembre 2013 à 14:24, par Vivelesetalons
    En réponse à : COMPAORE-DIABRE : C’est la démocratie qui a triomphé

    Force est de constater que Blaise na pas lintention de quitter le pouvoir en 2015. Nous devrions faire preuve de realisme et admettre que lalternance politique cest lideal mais pas une fin en soit. Stabilite securite, developpement, etc. sont les reels enjeux. Blaise a montrer quil compte rester pour travailler. Sil ne se presente pas et quil est remplace par un nouvel arrivant au ventre vide, croyez moi il y aura une rupture dans lelan que connait notre pays. La reprise ne se fera que lorsque ce dernier et sa clique auront roter les ventres pleins de deniers publics. Combien de gens seront morts de faim dici la ? Quelle instabilite cela pourrait declancher ?
    Regardons ce qui se passe autour de nous. Libye, Tunisie, Centre afrique, Egypte, Syrie…
    Sil se represente il devrait consacrer son prochain mandat a preparer une alternance qui permette la continuite de lessor certain que connait le pays. Il est imperatif de faire en sorte que ces acquis ne dependent pas de la survie dune personne, dune oligarchie ou dun système. Lexemple de la cote divoire est encore criant …

    Répondre à ce message

    • Le 18 novembre 2013 à 22:56, par Anita Manour
      En réponse à : COMPAORE-DIABRE : C’est la démocratie qui a triomphé

      Si tel est le cas ,mr vivelesetalons, néamoins il y aura des pauvres qui sortiront de la misère et cela fera des pauvres en moins et non les mêmes têtes qui vont dévorer totalement les richesses du pays. Blaise pardon, laisse la place à d’autres personnes de remplir leurs poches comme tu l’a fait avec ta famille. De toute façon alternance en 2015 ou rien !

      Répondre à ce message

  • Le 18 novembre 2013 à 14:34, par Vivelesetalons
    En réponse à : COMPAORE-DIABRE : C’est la démocratie qui a triomphé

    Force est de constater que Blaise na pas lintention de quitter le pouvoir en 2015. Nous devrions faire preuve de realisme et admettre que lalternance politique cest lideal mais pas une fin en soit. Stabilite securite, developpement, etc. sont les reels enjeux. Blaise a montrer quil compte rester pour travailler. Sil ne se presente pas et quil est remplace par un nouvel arrivant au ventre vide, croyez moi il y aura une rupture dans lelan que connait notre pays. La reprise ne se fera que lorsque ce dernier et sa clique auront roter les ventres pleins de deniers publics. Combien de gens seront morts de faim dici la ? Quelle instabilite cela pourrait declancher ?
    Regardons ce qui se passe autour de nous. Libye, Tunisie, Centre afrique, Egypte, Syrie…
    Sil se represente il devrait consacrer son prochain mandat a preparer une alternance qui permette la continuite de lessor certain que connait le pays. Il est imperatif de faire en sorte que ces acquis ne dependent pas de la survie dune personne, dune oligarchie ou dun système. Lexemple de la cote divoire est encore criant …

    Répondre à ce message

    • Le 18 novembre 2013 à 19:16
      En réponse à : COMPAORE-DIABRE : C’est la démocratie qui a triomphé

      Déjà la moitié de la population ne mange pas à sa faim. Après plus de 25 ans de pouvoir, c’est franchement désastreux comme développement d’un pays qui veut émerger. L’émergence se résume au clan Compaoré qui sont multi milliardaires dans ce pays. Alors, oui, nous voulons l’alternance car une autre personne ne fera pas plus mal que lui. Justement, l’exemple de la Côte d’Ivoire démontre qu’il est grand temps qu’il quitte pacifiquement le pouvoir en 2015 plutôt que de vouloir continuer. Autre exemple : le Niger en 2010 avec Tandja.

      Répondre à ce message

  • Le 19 novembre 2013 à 15:57, par petit marteau
    En réponse à : COMPAORE-DIABRE : C’est la démocratie qui a triomphé

    Dans mr yanogo napa bien viser en parlant de l’incontournabilite de blaise dans la sous region certes il est important mais c’est pas le moment de faire croire aux gens en le traitant coe un eternel et de surcroit sil meurt ojord8 vous nallez pas dire ke il n’ya pers pr le remplacer le burkina existait bien et bel avant blaise et existera meilleur apres lui dnc soyons optimiste et raisonable

    Répondre à ce message

  • Le 19 novembre 2013 à 16:20, par petit marteau
    En réponse à : COMPAORE-DIABRE : C’est la démocratie qui a triomphé

    merci laba soeur anita j’aime des femmes qui raisonnent de la sorte

    Répondre à ce message

  • Le 22 novembre 2013 à 17:52, par panga
    En réponse à : COMPAORE-DIABRE : C’est la démocratie qui a triomphé

    L’OPPOSITION BURKINABE SAIT QUE ACCPETER FAIRE PARTIR D’UN GOUVERNEMENT D’UNION A LEUR C’EST TRAHIR LE PEUPLE.

    L’OPPOSITION C’EST QUE LE PEUPLE INTEGRE DU BURKINA SAIT QUE LE DEPART DU CDP DU POUVOIR EST LE SEUL OBJECTIF DU PEUPLE ET QUE LE PEUPLE A ANGAGE CETTE LUTTE AU COTE DE L’OPPOSITION.

    A BON ATTENDEUR, SALUT !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés