Insécurité : Un infirmier breveté, chef de gang

mercredi 13 novembre 2013 à 15h43min

La brigade de recherche du commissariat central de police de Ouagdougou a, au cours d’une conférence de presse, le 13 novembre 2013, présenté un gang de présumés malfrats. Spécialisés dans le vol à main armée et effraction de domicile, ces individus opéraient notamment à Ouagadougou, Koupèla et à Pouytenga.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Insécurité : Un infirmier breveté, chef de gang

Un infirmier-chef de gang ! c’est la réalité qu’ont présentée les éléments du commissaire Wendlassida Jean Alexandre Darga, ce mercredi 13 novembre 2013, au commissariat central de police de Ouagadougou. En effet, le gang présenté à la presse ce jour, était composé de 7 présumés malfrats dont André Kaboré, infirmier breveté de son état, serait le cerveau de l’équipe. Selon le commissaire Darga, ses éléments ont pu remonter la filière des malfrats suite à une agression et de tentative de vol d’une demoiselle par deux individus sur l’avenue Kwamé N’Krumah, au environ de zéro heure, le 15 octobre dernier. La réaction prompte des riverains et d’un élément de la brigade de recherche présent sur les lieux, a permis d’interpeller les sieurs Kaboré Jim Galliam Jeanot (19 ans) et Cheick Arnaud Ouédraogo (17 ans). Dès lors, une enquête a été ouverte et a permis d’interpeller 5 autres membres du gang à Ouagadougou et dans la province du Kourittenga. Il s’agit notamment de Alléluia Frank Géoffroy Moïse Sawadogo (24 ans), Hermann Armel Ouédraogo (24 ans), Armel Adama Sankara alias Dinosaure (20 ans), Ismaël Kaboré alias Ismo et Kaboré R. André. Ce sont notamment des élèves, étudiants et employés de commerce, a clarifié le commissaire qui a tenu à rassurer qu’il n’y a pas d’homme de tenue dans les rangs de ces malfrats. De l’avis du commissaire Darga, le groupe ne serait pas au complet, au moins trois délinquants seraient encore en cavale. L’interpellation des membres du gang a permis à la police de saisir des biens volés. Ce sont notamment, 3 pistolets automatiques, 6 munitions de calibre 7,65 mm, une tenue militaire, 11 téléphones portables, 3 vélomoteurs, des cartes téléphoniques d’une valeur de 181 750 F CFA et d’un poste téléviseur écran plasma.

Le palmarès du gang

Selon les explications du commissaire central de police, l’enquête leur a permis de se faire une idée des actions passées des individus interpellés. Ce sont plusieurs attaques à Ouagadougou, un meurtre à Koupèla, effraction du dépôt pharmaceutique du Centre médical avec antenne chirurgicale de Pouytenga, etc. Le mode opératoire du gang varie en fonction des individus, a indiqué le commissaire. Très astucieux, les malfrats prennent le temps d’étudier leurs victimes avant toute opération. Les 7 personnes interpellées seront traduites devant les tribunaux, a promis M. Darga. Il a par ailleurs invité les populations à éviter de voyager avec de fortes sommes d’argent, de thésauriser de fortes sommes d’argent à domicile, de manipuler l’argent en public et de vaincre la peur de la dénonciation et collaborer avec les forces de défense et de sécurité.

Sidgomdé

Sidwaya

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 14 novembre 2013 à 04:10, par Powerful
    En réponse à : Insécurité : Un infirmier breveté, chef de gang

    Je suis déçu de notre système gouvernemental.chaque fois on nous présente de malfrats et par la suite ces bandes d’imbéciles sont relâchés et sèment toujours la terreur.
    On doit dès maintenant liquider ces idiots pour assainir le pays.
    on aura même plus confiance aux hommes de ténue puisque les délinquants aussi sont habillés comme eux.il va falloir sévir plus avec la dernière énergie.
    A bon à tendeur salut

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2013 à 06:56, par Mba bonga
    En réponse à : Insécurité : Un infirmier breveté, chef de gang

    Bravo à la police. Je demande au Ministre de la défense et aux anciens combattant de prendre ses responsabilités et de mener une vaste campagne d’"opération coup de poing" à l’encontre des récidivistes et meurtriers.
    Du coup, le problème de sur peuplement de nos prisons, devenues des centres de perfectionnement en banditisme ne se posera plus avec acuité. Il y a des délinquants que l’on ne pourra jamais réinsérer dans la société. Ils faut les écarter pour avancer.

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2013 à 07:32
    En réponse à : Insécurité : Un infirmier breveté, chef de gang

    BIEN JOUER A LA POLICE, C’EST GENRE DE MALFRATS DOIVENT POURRIR EN PRISON.

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2013 à 08:38
    En réponse à : Insécurité : Un infirmier breveté, chef de gang

    que des enfants !!! Quelle société de demain ?

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2013 à 08:58, par LoiseauDeMinerve
    En réponse à : Insécurité : Un infirmier breveté, chef de gang

    Le crime économique l’est, aussi bien pour les petits gars que pour les gourous de la république. Alors, que les Commissaires, Chefs de brigades et les Parquetiers daignent enchainer aussi les grands voleurs, détourneurs et prédateurs des deniers publics, donner leur nom et les présenter à l’écran. DSK a eu la braguette facile au USA, on l’a vu, il n’en est pas mort, il se refait aujourd’hui.

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2013 à 09:25, par frère
    En réponse à : Insécurité : Un infirmier breveté, chef de gang

    Alléluia Frank Géoffroy Moïse Sawadogo . A la lecture de ce nom vous vous faite une idée de la mère de cet enfant. Une mère incapable d’enfanter et qui as demandé à Dieu cette grâce d’avoir un enfant. Pour rendre grâce à Dieu ses parents lui donne le nom ALELUIA MOISE. VOILA LA VOIE CHOISI PAR CET IMB....
    Pitié pour sa mère et courage à son père

    Répondre à ce message

    • Le 14 novembre 2013 à 10:48
      En réponse à : Insécurité : Un infirmier breveté, chef de gang

      @ un frère j’ai eu la même pensée souvent quand Dieu nous ferme certaines portes on se lamente sans raison alors que LUi le Créateur sait pourquoi !! Sinon comment comprendre que Dieu qui est Amour puisse nous refuser de connaître la joie de l’enfantement où du foyer ?Simplement il sait qu’en nous donnant ça risque d’amener des problèmes vraiment yako à la maman de ce délinquant là elle a souffert 9mois cado !!! tchrrrrrrrrrr

      Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2013 à 09:35, par Jamanatigui
    En réponse à : Insécurité : Un infirmier breveté, chef de gang

    Policier-Voleur, Militaire-braqueur, femme au foyer et prostituer j’en ai déjà vu. Mais j’avoue que l’infirmier-chef de gang est un nouveau emploi pour moi. Un infirmeir ça arrondis ses fins de mois avec des ventes paralèlles de médicaments et non par des attaques à mains armées même si tous les deux actes ne sont pas loin l’un de l’autre en terme de crime.

    Répondre à ce message

    • Le 14 novembre 2013 à 10:17, par Silinsika
      En réponse à : Insécurité : Un infirmier breveté, chef de gang

      D’accord avec Jamanatigui, mais il n ya plus rien à dealer dans les formations sanitaires, peu etre meme que el Kabore n’est pas en activité (avec les recretements parallèles et les écoles privés qui ouvrent partout).... c’est ca il a trouvé comme job !!! la honte

      Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2013 à 09:44, par folle
    En réponse à : Insécurité : Un infirmier breveté, chef de gang

    il faut démasquer les visages ,peut être que c’est un voisin ;on pourrait vous aider dans vos enquêtes

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2013 à 09:52, par Uncitoyen
    En réponse à : Insécurité : Un infirmier breveté, chef de gang

    Depuis que le Burkina a émergé le vol n’est plus l’apanage des chômeurs.Les travailleurs aussi sont devenus dangereux. Ce infirmier breveté devait être un voleur avant d’intégrer le secteur de la santé.

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2013 à 10:13, par karatyele
    En réponse à : Insécurité : Un infirmier breveté, chef de gang

    bravo à la police et à la gendarmerie. si certains employés de l’Etat comme ceux du Ministère des Fiances particulièrement les agents de la solde faisaient aussi bien leur travail comme ces policiers, on serait bien.
    Chaque jour on se plaint du Gouvernement alors que des agents sont payés à ne rien foutre par l’argent du contribuable.Honte à vous.

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2013 à 10:40, par El Wallace la Joie
    En réponse à : Insécurité : Un infirmier breveté, chef de gang

    Ces malfrats doivent être sévèrement punis. Ce sont des individus mal intentionnés qui ont choisi la courte échelle comme voie de réussite. Voyez vous même un infirmier breveté est impliqué dans cette histoire. D’aucuns ne tarderont pas à tenter d’innocenter ces monstres en brandissant encore le manque d’emplois ou la modicité des salaires. Mais non ! Ne tombons pas dans cette erreur d’analyse ! Car il y a des Burkinabè qui restent dignes malgré la galère.

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2013 à 11:29, par dygithas
    En réponse à : Insécurité : Un infirmier breveté, chef de gang

    cet infirmier fait la honte de l’administration.bravo à la police nationale mais de grâce qu’on ne retrouve pas ces malfrats dans la circulation de ci tôt

    Répondre à ce message

    • Le 14 novembre 2013 à 14:15
      En réponse à : Insécurité : Un infirmier breveté, chef de gang

      Dites ca deux fois aux juges acquis. NOus, les poulets, on ne sait qu’ attraper les voleurs, les criminels. On ne sait pas et meme on ne peut pas les laisser. Dites ca deux fois aux juges acquis qui roulent en Americaine avec des salaires qu’ on connaissait. Vive les nouveaux avocats de la Fonction Publique Privatisee.

      Répondre à ce message

    • Le 14 novembre 2013 à 17:00, par wendabo
      En réponse à : Insécurité : Un infirmier breveté, chef de gang

      Ça me fait mal que quelqu’un que DIEU a aidé dans sa vie se livre à ces actes.Il s’agit du Sieur KABORE André.Juste après son BEPC il a réussi au concours des Infirmiers Brevétés.Tenez vous tranquille le monsieur travaille il ya environ 8 ans.La MACO est un endroit idéal pour méditer sur son sort !!!

      Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2013 à 14:07
    En réponse à : Insécurité : Un infirmier breveté, chef de gang

    Un chef de gang,i nfirme brevete serait un meilleur titre.

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2013 à 14:31
    En réponse à : Insécurité : Un infirmier breveté, chef de gang

    Je commence par demander l’indulgence du modérateur et du lectorat afin de faire part d’une observation devenue récurrente. C’est à propos de la qualité des articles de presse, notamment celle en ligne. J’ai comme l’impression que certains journalistes ne prennent même pas la peine de jeter un dernier coup d’œil sur leur production avant de la faire publier. J’avoue être plusieurs fois choqué en parcourant les lignes de certains journaux de la place. Certaines fautes d’orthographe, erreurs de grammaire, carence de vocabulaire ne sont permises nulle part, pas même dans une classe de sixième qui se respecte. Je ne suis pas dur, je ne parle pas mal, je veux juste attirer votre attention parce que lire un journal fait partie de la formation continue du lectorat en matière de langue. Ne soyez pas des agents de dégradation de ce niveau de langue déjà insuffisant pour la plupart. Pour étayer mes propos, voici quelques coquilles relevées dans l’article ci-dessus. Ne prenez pas mon intervention en mal, je veux juste que vous améliorer les choses. Mais à propos, moi j’ai le droit de faire des fautes. Je ne suis pas journaliste lol…
    -  « En effet, LE GANG présenté à la presse ce jour, était composé de 7 présumés malfrats dont André Kaboré, infirmier breveté de son état, serait le cerveau DE L’EQUIPE » : redondance ;
    -  « et de tentative de vol d’une demoiselle… » les malfrats voulaient voler un bien de la demoiselle ou elle-même ?
    -  « au environ de zéro heure… » aux environs de zéro heure…
    -  « La réaction prompte.. » la prompte réaction… Mais ceci n’est pas trop grave. Juste une question de style.
    TRES AMICALEMENT

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2013 à 15:16, par le cibal juriste
    En réponse à : Insécurité : Un infirmier breveté, chef de gang

    bravo à la police, les populations seront prêtes à vous accompagner à une et une seule condition, c’est celle de voir le malfrat purger sa peine jusqu’au bout, qui est fou pour dénoncer un voisin et se voir offrir une bière 3 jours après dans un bar ? signe que tu ne peux rien contre lui, on nargue les pauvres populations, il faut que les forces de l’ordre dénoncent le fait que les voleurs et criminels ne purent pas leurs peines, pas la peine de demander à chaque fois aux gens de mettre en péril leur vie en les dénonçant, nos dirigeants se contentent de reprendre le refrain disant qu’ils seront présentes au procureur et la justice fera son travail, quelle justice d’ailleurs, celle aux ordres des plus nantis et des juges formés pour poursuivre des pauvres citoyens pour outrage à magistrat, dieu , sauve le Burkina, je ne vois pas sincèrement une lueur d’espoir

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2013 à 15:46, par verite no 1
    En réponse à : Insécurité : Un infirmier breveté, chef de gang

    C’est pas possible, un infirmier bandit de grand chemin ? Comment soignait-il ses patients ? Je pense que ce monsieur est rentre dans le corps pas par vocation mais pour voler et vendre des medicaments et il a pris gout, il laisse les malades et opere la nuit. Que l’on dote les hopitaux de cameras de surveillance pour controler les vols de medicaments et les potentiels bandits deguises en infirmier.

    Répondre à ce message

    • Le 14 novembre 2013 à 21:41
      En réponse à : Insécurité : Un infirmier breveté, chef de gang

      EEEEEH Arrêtez-là ! Le médecin qui refuse de recevoir les patients dans les hôpitaux publics et qui leur donne rendez-vous dans une clinique privée pour pouvoir se faire payer 10 000F la consultation n’est pas moins bandit de grand chemin que cet infirmier-là ! Les voleurs se recrutent autant dans la police, dans la gendarmerie, bref... dans tous les corps de la fonction publique. Ce qu’il faut pointer du doigt, c’est la perte de moralité dans notre société et pas un corps de métier particulier dont serait issu un malfrat.

      Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2013 à 17:56, par mechant
    En réponse à : Insécurité : Un infirmier breveté, chef de gang

    Mes encouragements a toute la police.je demande a ts les autorites de prendre des mesures pour fin a ca.ses mesures simples:couper le Bras ou la jambe

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2013 à 20:31, par GOOD BIIGA
    En réponse à : Insécurité : Un infirmier breveté, chef de gang

    bravo a la police. il ya maintena des gang partout au burkina faso surtout dans les zones d’orpaillage et précisement a BGS. qu’elle organise vraiment des opérations coup de point dans ces zonnes

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2013 à 21:51, par SPP
    En réponse à : Insécurité : Un infirmier breveté, chef de gang

    Si on tuait chaque voleur ou braqueur confirmé ou pris en flagrant délie, il y’a longtemps qu’on avait résolu ce problème. Appliquez ma méthode, vous verrez qu’elle est efficace.

    Répondre à ce message

  • Le 17 novembre 2013 à 01:27, par Jsuispasnegatif
    En réponse à : Insécurité : Un infirmier breveté, chef de gang

    Je ne sais pas quelle genre de collaboration la police attend de la population, quand elle donne les noms et prenoms des malfrats et par contre ne presente pas completement leur visage.

    Chez nous au Faso, plus precisement dans le milieu ou l’on a grandi et/ou vit (quartier, village, grain...), on ne nous appelle pas toujours par le(s) prenom(s) qui figurent sur l’acte de naissance. La bonne methode d’identification est d’abord le visage suivi des nom et prenom. On ne cache pas les yeux ou visages de malfrats. Puis quand on veut etayer son ecrit avec une photo, on dissimule le visage de ceux qui y figurent QUE LORSQU’ILS NE SONT PAS CONCERNES PAR CE QUI EST ECRIT.

    Donc chere POLICE, si vous esperez une bonne collaboration de la population, exposez le visage des malfrats. Meme les pays avec des moyens d’investigation bien avances se basent sur le visage. Ils vont meme jusqu’a generer des dessins approximatifs des visages de malfrats en fuite qu’ils publient afin que la communaute puisse les aider.

    Par ailleurs j’apprecie beaucoup le courage et l’efficacite de notre police. Merci pour tout ce que vous faites pour garder nos communautes en securite.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés