Boycott session de révision de la constitution : Les députés de l’opposition s’expliquent

jeudi 14 novembre 2013 à 01h25min

Le 12 novembre 2013, les députés de l’opposition ont tous boycotté la tenue de la session parlementaire consacrée à la révision de la constitution. Notamment en son point relatif au Sénat. Ce mercredi 13 novembre 2013 au siège du Chef de file de l’opposition, le CFOP, par la voix de leurs représentants, les groupes parlementaires UPC et ADJ se sont expliqués ensemble sur leur attitude.

Boycott session de révision de la constitution : Les députés de l’opposition s’expliquent

Rester fidèles à eux-mêmes et à leur position de départ. A savoir refuser de cautionner tout débat visant la mise en place du Sénat au Burkina. C’est ainsi que les groupes parlementaires ADJ et UPC ont justifié le fait d’avoir claqué la porte de l’Hémicycle le 12 novembre 2013 au moment où le Parlement s’apprêtait à réviser la constitution afin de permettre à l’Assemblée nationale de pouvoir légiférer dans la légalité et au Conseil constitutionnel d’être dans les mêmes dispositions au plan légal.

Supprimer non suspendre

Pour l’opposition ces dispositions transitoires ne sont pas acceptables. Pour ces leaders ce qui est demandé au pouvoir, c’est la suppression pure et simple du Sénat de la constitution. Ce qui ne semble pas être le cas à leurs yeux puisqu’ils y voient une manœuvre destinée selon eux à distraire l’opinion.

« Nous remarquons disent-ils avec regret que le gouvernement ne cherche qu’à gagner en temps pour mieux revenir à la charge plus tard, car en réalité, le présent projet de loi portant modification de la constitution n’est rien d’autre qu’une mesure conservatoire pour endormir le peuple, se donner une certaine prolongation pour mieux préparer la mise en place du Sénat ». En outre, ils font valoir un vice de forme.

Et pour cause : «  il aurait fallu à leurs avis adopter au préalable une loi interprétative pour ouvrir la voie à une quelconque révision ». Un point de vue qui s’appuie notamment sur l’analyse de la société burkinabè de Droit constitutionnel.

En conclusion l’opposition estime qu’elle maintient son niveau de vigilance. Appelant au passage ses militants et sympathisants à ne pas baisser la garde et à se tenir prêts le cas échéant à répondre à d’éventuels mots d’ordre. Car pour eux, « la lutte continue ».

Juvénal SOME

Lefaso.net

Messages

  • Merci pour l’unité de l’opposition. Continuez ainsi. Le peuple vous soutien. Quoi qu’il arrive, il faut bouter ce régime hors du BF en 2015.

  • Si c’est ça l’image de l’alternance, alors Blaise a de beaux jours devant lui !

  • courage a vous vrai opposition.Le peuple vous soutient

  • Restez vigilants on est ensemble
    .non a ce machin !

  • on attend vos mots d’ordre pour des marches sans fin jusqu’à la supression du chienat s’il est mis en place. pas de sénat sous le règne compradore de blaiso qui a passé son temps avec sa famille et ses amis cupides a spolier le peuple.

  • Ce qui est sûr, ce n’est pas de cette manière que cette opposition-là va faire des propositions sérieuses pour l’alternance. Si vous ne voulez pas faire des propositions constructives, laissez-nous notre Président Blaise COMPAORE même au-delà de 2015 car, la quiétude du pays est au-dessus de vos morbides tergiversations politiques. J’ai toujours soutenu Zeph dans sa quête républicaine de l’alternance.
    Cependant, il s’est accoquiné avec des "ayatollahs" irréductibles qui risquent de lui faire perdre le nord et de le jeter dans les orties. Zeph mérite mieux que ces opposants gauchistes et impénitents. Allez vous faire cuire un oeuf, bande d’inconscients politiques.

    • excuse moi M.le sage mais tu ne mérite pas ce titre vue tes analyses des choses. A qui tu veux jouer ce jeu de cache-cache faisant nous croire que tu soutenais Zeph. nous ne voulons pas la poudre aux jeux. trop c’est trop il est grand temps que Blaiso parte. De toute les façons c’est ne pas en cassant le thermomètre qu’on fera baisser la température.

    • Mr le SAGE ! vos propos trahissent votre nom ! La Burkina n’a pas existé pour Blaise. Aviez vous déjà pensé à l’après Blaise ? quel que soit la manière puisse que c’est un mortel. C’est en ce moment que vous comprendrez le sens des lutte menés pour l’alternance. Ce que je n’arrive même à comprendre, comment des gens comme vous sachant lire et écrire, peuvent encore penser à Blaise après 2015. A cette date c’est fini constitutionnellement pour lui. Ce débat est dépassé. Laisse Zéph ! il y’aura au moins 1 sur 16 millions pour diriger ce pays. Tu es prévenu ! quelle que soit la manière que blaise va partir, le Burkina a au bas mot 2 ans de crise, si ils y’a des hommes intègres, sinon, bonjour la somalisation. La terreur ériger en mode de gouvernance, ne peut plus continuer. Ne confondez pas le Calme à la Paix.

    • C’est pas "La Burkina" mais Le Burkina. Si vous commencez déjà a bien épeler le nom de notre pays, ce serait un acquis pour vous qui savez lire et écrire. Le départ de Blaise en 2015 n’a jamais fait l’ombre d’un doute sauf pour ceux qui ne comprennent rien comme toi.

    • Monsieur, le nom "sage", moi je pense que la tolérance est incluse. Mais, vue l’action de votre pensée et l’attitude que vous adoptez face à toute personne que vous ne comprenez pas, m’ ecoeur, moi, "non sage"
      En toute certitude et conviction , je te demande de renoncer à ce nom "sage"

  • le CFOP a ouvert une fenêtre d’espoir à la jeunesse ainsi qu’au peuple burkinabé tout entier. Nous vous croyons, nous vous suivons !
    Le président Compaoré aime son peuple, mais il est entouré de conseillers et miistre qui n’ont pour objectifs que l’enrichissent personnel, au point que certains sont cités dans des rapports de l’ ASCE.
    VIVE LE PRÉSIDENT COMPAORE, MAIS VIVE le CFOP

  • Au nom du Dieu tout puissant, créateur du ciel et de la terre, qu’il nous débarrasse de toute incertitude, de mauvais comportements pouvant conduire à la dérive du peuple Burkinabé. Comme tu as su sauvé Noé du déluge, Daniel et ses trois compagnons, mettre à nu Satan et les principautés célestes, Dieu écoute la voie du peuple.
    Que ton nom soit louer à jamais.

    • Mon frère en Christ, ne vous inquiètes pas car là où règne l’injustice,c’est là-bas que Dieu agit. Si Blaise et ses suivistes pensent qu’ils sont plus puissants que Dieu, cela me fait beaucoup rigoler . Où était la puissance de SADHAN au moment où onle pendait, où était la puissance de Kadhafi qui avait fait 42 ans sur le pouvoir, et enfin où était la puissance de SAMUEL DOE quand on était en train de morceler son corps. Donc ne soyez pas presser car Dieu agira à notre faveur. Prions beaucoup pour notre patrie.

  • Rien de pertinent en ce qui concerne la position de l’opposition

  • votre combat est juste il faut souvent s’opposé pour que le regime en place se remette en cause.ainsi va la democratie,je pense que le president doit voire clair,apres 26 ans de regne nous souhaitons te voir sur le terrain discuter avec la population pour connaitre les vraies preocupations et apporter de vraie solution.comme ca tu partiras la tete haute et avec dignité.au lieu de faire voter des loies vraiment unitiles qui rebelles le peuple

    • toi qui utilise le non de dieu ses pas sur que tu connais dieu quand sa n allais dans ce pays tu étais, ses des gens comme toi qui poussé la femme de gabgo a se retrouvé en prison

  • Ce que je veux comprendre c’est la position de l’UNDD et du PITJ qui estiment que c’est demander au Président de commettre une faite constitutionnelle que de Supprimer ou suspendre la mise en place du SENAT. Je ne suis du domaine du droit donc je veux comprendre pour faire comprendre à ceux qui nous écoutent.
    Merci et courage pour ce combat noble des démocraties modernes. Le temps des (si ce n’est pas Blaise, qui peut diriger ce pays) est révolu à jamais puisque je fais parti de ceux -là qui sont plus politiquement diplômés et mûrs que le Capitaine Blaise de 1987, sauf que je n’ai pas de kalach !

    • Je marche avec toi. Nous comprenons mieux la gestion de la cité que certains dirigeants véreux qui ne cherchent que leurs intérêts égoïstes et personnels. Nous ne devons plus cautionner la manière de diriger si ça ne va pas. Nous devons pouvoir tracer et imaginer notre propre développement comme disait Thomas SANKARA et refuser d’être menés en bateau par quiconque. Maintenant nous voulons la vérité et nous détestons les opportunistes et les tares de la société. Blaise n’a pas voulu attendre pour s’emparer du pouvoir, mais heureusement que personne actuellement ne roule pour ces manières d’avoir le pouvoir et nous privilégions toutes les voies légales pour la recherche du pouvoir d’Etat et nous y croyons. L’opposition doit être unie et forte et chercher la volonté du peuple dont elle entend servir.

    • Y a un veritable paradoxe dans l’attitude de cette opposition ,la modification consiste à valider et permettre au parlement de pouvoir légiférer légitimement...Mr Koné en citant les constitutionnaliste à la télé a omi de dire qu el es meme on expliqué qu il n y a avait que cette hypothez si non creer un sénat pour le spprimer dans l ordre institutionnel c’est à croire qu’il n ont rien à proposer si ce n’est exciter l’opinion

  • on est tous debout et unis comme un seul homme,et on attend les prochains mots d’ordre pour défendre l’intérêt commun. un troupeau rassemblé fait ca même peur au lion.seule la lutte libère.

  • Nous continuerons toujour la lutte pour que le senat ne puisse voir le jour.nous disons non et non pour le senat

  • votre combat est juste il faut souvent s’opposé pour que le regime en place se remette en cause.ainsi va la democratie,je pense que le president doit voire clair,apres 26 ans de regne nous souhaitons te voir sur le terrain discuter avec la population pour connaitre les vraies preocupations et apporter de vraie solution.comme ca tu partiras la tete haute et avec dignité.au lieu de faire voter des loies vraiment unitiles qui rebelles le peuple

  • Merci pour cet article mais moi particulièrement je ne comprends pas nos politiciens burkinabè. Hier, ce sont les même qui criaient pour dire qu’ils sont contre ceci cela et aujourd’hui on veut modifier la constitution pour permettre l’Assemblée Nationale de fonctionner dans les textes et lois, car le Sénat en principe devrait être mis sinon il y a un blocage présentement. L’opposition comme son nom l’indique s’oppose. D’accord soit cette opposition veut la mise en place du Sénat ou soit la dissolution de l’Assemblée Nationale. Il faudra que notre opposition jette un coup d’oeil et choisir l’un des deux. Et si c’est le premier choix, qu’elle nous dise oui et le Sénat sera mis en place mais si elle est pour le second choix, qu’elle démissionne dès demain à zéro heure leur représentation à l’Assemblée Nationale.
    Aussi je ne comprend pas de l’hypocrisie de certains leaders politiques de l’opposition qui font semblant de s’entendre et en réalité ne partagent les mêmes idéologiques. Je parle des deux Chefs de file de l’Opposition (sortant et entrant).Avant Hier le problème de recrutement du personnel de la structure de Chef de File de l’Opposition, hier le reliquat de l’argent de l’organisation des élections du 02 décembre 2012 . Ecoutez arrêter de nous amener dans un navire sans un capitaine. Il ne faut pas s’opposer parce qu’il faut s’opposer. Pourquoi le demi milliard que l’Etat a donné (UPC, UNIR-PS, ADF-RDA et le parti de ARBA DIALLO) vous n’êtes pas opposés ? Je crois que vous vous opposez quand votre intérêt n’est pas engagé. Sinon cette somme d’argent pouvait servir à construire des amphithéâtre dans nos universités ou dans le domaine de la santé pourquoi pas création d’emplois pour notre jeunesse ?
    Ecoutez laissez le pays se développer.
    Chers citoyens ne vous laissez pas flatter par des gens qui font que défendre leurs propres intérêts et non celui de la nation.

    • A KAABA, pour ceux qui analysent et qui lisent entre les lignes approuveront le comportement de la vraie opposition. Elle (l’opposition) est restée logique à elle même comme l’église en son temps. Ils ont boycotté la modification de la constitution pour l’introduction du SENAT, et c’est logique qu’ils boycottent encore "sa suspension". Ce ne sont pas des enfants de la dernières pluie. Pour la vraie opposition, pas de SENAT point barre. Sa suspension, sa réforme, son toilettage, sa révision, etc. l’opposition s’en tape, la seule issue, c’est sa suppression (je me répète). Ça aurait été un vote pour sa suppression, on se poserait la question sur le comportement actuel de l’opposition.

    • Mr KAABA, l’opposition demande comme le veut le peuple la suppression de la mise en place du SENAT dans notre constitution !Tout compte fait le peuple reste souverain et il n’accepterait pas toute manoeuvre dilatoire ! On les attend au tournoi !

    • KAABA ! c’est çà votre développement ? regardez un peu autours de vous et rentrée dans les chiffres cela vous aideras dans vos propos. Si il pense que l’assemblée peut voter une loi pour continuer à légiférer, alors il peuvent voter pour supprimer le SENAT ! ou est la complication. En 26 ans de gestion, vous n’aviez jamais pensé à l’approfondissement de la démocratie, et c’est à 2 ans de la fin constitutionnelle de votre mandat, que subitement vous nous aimez tellement qu’il nous faut le SENAT. Regardez les mission du sénat et le mode de sa composition.. En super Homme le président "choisi" le tiers. Hors il n’y’a plus de saint sur terre imaginez la suite. La terreur ériger en mode de gouvernance ne peut plus marcher. Lui qui dit que les marche n’ont jamais changés une loi ! la France qui est notre réf.. nous Voyons ce qui arrive à Hollande après 1an et demi de mandat.

    • vous dites de pas prendre les contributions pour le developpement des partis qui est un fonds allouer legale,ca s’est pas une vrai critique,parlons putot de la somme qui a été donner arbitrairement au musulman pour le pelirinage,les attaques ne doivent pas etre centrer toujours sur l’argent,ca ne décridibise plus l’opposition au preès du peuple,donc allons dans les debats d’idées et non de critiques non contructives,pour ce vous avez dit quelque chose d’interessant qui montre que vous avez quand même un esprit critique comme quo l’opposition se decider et avoir des alternatives à proposer au peuple au lieu de s’opposer pour seulement le nom(pour ne pas perrdre la face),battons nous pour notre pays,car s’est ce que nous avons de plus en commun actuellement,quand il y’a de la lueure c’est que la lumière n’est pas loin

  • Merci pour cet article mais moi particulièrement je ne comprends pas nos politiciens burkinabè. Hier, ce sont les même qui criaient pour dire qu’ils sont contre ceci cela et aujourd’hui on veut modifier la constitution pour permettre l’Assemblée Nationale de fonctionner dans les textes et lois, car le Sénat en principe devrait être mis sinon il y a un blocage présentement. L’opposition comme son nom l’indique s’oppose. D’accord soit cette opposition veut la mise en place du Sénat ou soit la dissolution de l’Assemblée Nationale. Il faudra que notre opposition jette un coup d’oeil et choisir l’un des deux. Et si c’est le premier choix, qu’elle nous dise oui et le Sénat sera mis en place mais si elle est pour le second choix, qu’elle démissionne dès demain à zéro heure leur représentation à l’Assemblée Nationale.
    Aussi je ne comprend pas de l’hypocrisie de certains leaders politiques de l’opposition qui font semblant de s’entendre et en réalité ne partagent les mêmes idéologiques. Je parle des deux Chefs de file de l’Opposition (sortant et entrant).Avant Hier le problème de recrutement du personnel de la structure de Chef de File de l’Opposition, hier le reliquat de l’argent de l’organisation des élections du 02 décembre 2012 . Ecoutez arrêter de nous amener dans un navire sans un capitaine. Il ne faut pas s’opposer parce qu’il faut s’opposer. Pourquoi le demi milliard que l’Etat a donné (UPC, UNIR-PS, ADF-RDA et le parti de ARBA DIALLO) vous n’êtes pas opposés ? Je crois que vous vous opposez quand votre intérêt n’est pas engagé. Sinon cette somme d’argent pouvait servir à construire des amphithéâtre dans nos universités ou dans le domaine de la santé pourquoi pas création d’emplois pour notre jeunesse ?
    Ecoutez laissez le pays se développer.
    Chers citoyens ne vous laissez pas flatter par des gens qui font que défendre leurs propres intérêts et non celui de la nation.

  • On vous comprend mais vous auriez dû ne pas boycotter la séance et inscrire blanc sur noir votre NON avec vos raisons, pour la postérité. Arrêtez maintenant les boycottes et allez aux débats. Nous voulons vous sentir et mesurer vos compétences. Courage, soutien malgré tout.

    • Toujours égale à elle mm cette opposition ! Rien que des boycotts sans débats clairs d’idée.
      La politique de la chaise vide n’a jms payé, vous voulez juste créer la confusion inutile, et surtout, vous montrez quels potentiels dictateurs vous êtes : votre opinion où rien !

    • Cher anonyme, vous n’êtes pas en phase avec vous même. la séance n’a pas été boycottée mais le vote. tous les groupes parlemenatires ont fait des déclarations pour donner leur position. la position de l’opposition CFOP de boycotter le vote est salutaire car vous le préconisez, en VOTANT NON, cela voudrait dire qu’ils sont POUR L’ILLEGALITE et de fait, ils mettront sur leur dos les constitutionnalistes et le camp d’en face ; EN VOTANT OUI, ils donnent caution à la mise en place du SENAT ; EN NE VOTANT PAS, ils sont dans la meilleure posture.

    • mon ami éviter de maltraiter les mots, ce n’est le boycott en lui meme qu’il faut voir mais plutôt ce qu’il exige. je laisse méditer cette citation d’Alain, philosophe " résistance et obéissance, voila les deux vertus du citoyen. par l’obéissance il assure l’ordre ; par la résistance il assure la liberté ".

  • La lutte doit continuer. Et c’est maintenant que le travail doit commencer. Pas de SENAT !

  • ce régime est fini, en 26 ans de pouvoir, il n’a pas fait ce que sankara a fait en 4 ans, ce que ce régime a pu faire, c’est classer le burkina 183 ième sur 187 que compte la planète terre, c’est ça qui les fâche, mais qu’ils souffrent, c’est un régime familial et moribond gouverné par un vieux mourant sans scrupule, je suis fier de mon opposition unie à jamais, il y’ a longtemps je rêvais de voir un jour mon opposition ensemble, ça va faire mal, n’écoutez pas les insensés, le pays avancera

  • Vous avez le soutien du vaillant peuple burkinabè. Vous demeurez notre espoir mais ne nous decevez surtout pas.

  • "Foncièrement, je pense qu’on ne doit pas demander à un parti politique d’avoir une démarche administrative auprès d’un autre parti politique. Pour moi, si quelqu’un doit recevoir une déclaration d’opposition ou de majorité, c’est le ministère de l’Administration territoriale." voici les propos du cfop dans les colonnes de sidwaya quand il était simple membre. Devenu président aujourd’hui il change de ton. quand même !!!

  • A bas le Sénat, à bas la démocratie sur mesure !

  • Merci à l’Opposition.

    Nous peuple intègre du Burkina, nous disons non au SENAT et à la modification de l’article 37.

    Nous restons toujours mobiliser pour la lutte quelque soit sa forme pourvu le Senat ne voit pas le jours et que l’article 37 reste t-elle.

    LA PATRIE OU LA MORT NOUS VAINCRONS.

  • Vous avez raison d’agir ainsi avec une majorité corrumpu. Si le sénat est instauré l’article 37 sera à la poubelle : pourtant l’article 37 est intouchable malgré le magouillage des barons du CDP. Une nouvelle candidature de Mr. Blaise Compaoré à la présidence est anticonstitutionnelle. Souvenez vous que l’article 37 a été réviser deux fois et on comprenait le pourquoi, a cause de l’affaire Zongo, c’était pour apaiser la tension sociale, le mandat du président qui était de 7 ans est ramener a 5 ans et renouvelable une fois, l’article 37 qui barre la route du pouvoir a vie de Mr blaise Compaoré, et le refus des vrais opposants de ne pas participer a un reforme politique qui consistera a modifier le fameux article 37 est légitime, ce n’est pas une faiblesse de leur part, mais un réalisme pure. Rappelons nous qu’il eu un temps ou les responsables des R14 ( regroupement des 14 partis politiques ) ont fait trembler le pouvoir de Mr. Blaise Compaoré justement a cause de l’article 37, aujourd’hui le peuple burkinabé est dans sa légitimité de dire à Mr Blaise Compaoré de partir après ce dernier mandat, en cas de refus de ce dernier, un soulèvement populaire est légitime. Juridiquement le groupe du CCRP n’a aucun droit de programmer le changement de l’article 37 dans son programme de reforme, sauf après 2015, a la fin du mandat du président. Mais les barons corrompus du CDP essayeront toujours de bafouer notre constitution. Espérons que la sécurité juridique de notre pays soit appliquée pour faire trembler les barons du CDP. Que l’opposition s’unisse d’avantage avec un programme en faveur du peuple burkinabé pour l’alternance en 2015.

    • votre programme "à bas le sénat" " non à Blaise" est un peu trop court pour développer le Burkina Faso !!!!!
      Soyez démocrates et républicains ! Votez et dites de votez qui vous voulez, mais laissez le peuple décider !
      Vous êtes rien que contre, tout le temps, ou toujours absents !
      Vous avez encore quelques mois pour changer, pauvres leaders sans projet !

  • Je vois qu’il y avait vraiment du monde à cette rencontre. Jusqu’à une centaine. L’opposition mobilise vraiment.

  • j’espère qu’ils auront le courage de dire au PF en face ce qu’ils pensent.

    des opposants qui sont habitués à boire le vin et manger le tô de Chantou certains soirs.on vous connait maitenant.un peu de serieux SVP.

  • Ayi, feu de paille. On vous connait maintenant. Avec les quelques mois de salaire de député vous avez commencez à connaitre le bon gout de la vie ; est-ce vous voulez encore battre le pavez comme nous les cabris morts ? Mais Dieu dort pas wo. Pour nous aussi ça vient.

  • beaucoup de de courage à l’opposition on a mare de ce regime qui veut à tous pris mettre se senat en place.la lutte continue l ’oppositio soyez souder.

  • L’OPPOSITION BURKINABE SAIT QUE ACCPETER FAIRE PARTIR D’UN GOUVERNEMENT D’UNION A LEUR C’EST TRAHIR LE PEUPLE.

    L’OPPOSITION C’EST QUE LE PEUPLE INTEGRE DU BURKINA SAIT QUE LE DEPART DU CDP DU POUVOIR EST LE SEUL OBJECTIF DU PEUPLE ET QUE LE PEUPLE A ANGAGE CETTE LUTTE AU COTE DE L’OPPOSITION.

    A BON ATTENDEUR, SALUT !

  • Une fois de plus COMPAORE et son regime ont demontre a quel point ils jouent avec l avenir de la nation. Notre constitution ne pas un cahier de brillon ou on se permettre d ecrire nimport quoi a nimport quel moma

  • merci à nos quelques députés qui nous défendent de ce SENAT du CDP.nous ne pouvons à notre tour nous empêcher de repondre à un mot d’ordre.

  • Justin ! Montre moi une image type de personne à prendre au sérieux. Rira bien qui rira le dernier.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés