Insécurité à Ouagadougou : Les zones criminogènes identifiées

lundi 11 novembre 2013 à 23h29min

Les délinquants ont fait de certaines zones de la ville de Ouagadougou, leur terrain d’opération de prédilection. Le but est d’amplifier leurs chances de réussite dans leurs activités. Ces zones propices sont entre autres les espaces vides, les alentours des cimetières, les alentours des gares, de l’aéroport, de certains ponts et rues, et les alentours des canaux d’évacuation des eaux de pluie.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Insécurité à Ouagadougou : Les zones criminogènes identifiées

Il existe bel et bien des zones criminogènes dans la ville de Ouagadougou que les spécialistes de la sécurité ont pu identifier. Une identification qui facilitera la tâche des équipes d’intervention. Ainsi, à titre d’exemple, les zones dites « rouges » sont les suivantes :
- Le cimetière de Toeybin, derrière Ouaga-inter (Arrondissement n°5, secteur n°24) ;
- Le site de l’ASECNA Secteur 05 dans l’arrondissement 1) ;
- Le cimetière de Dag-noen (Arrondissement 05, secteur 23) ;
- Le pont reliant Rimkièta à Tampouy et le côté sud de l’Ecole Rimkiéta (Arrondissement 03, secteur 14) ;
- Le Pont de Cissin (arrondissement 06, secteur 25) ;
- La Zone d’activités commerciales et Administratives (ZACA) dans l’arrondissement 01, secteur 04 ;
- Le marché du Théâtre populaire et alentours (Arrondissement 01, secteur 05) ;
- Le jardin potager du canal de Ouaga 2000 et alentours du palais omnisport de Ouaga 2000 (arrondissement 12, secteur 53) ;
- Le cimétière de Toudoubwéogo et alentours de l’Hôtel Silmandé (arrondissement 4 ; secteur 20) ;
- L’espace vert, la gare de Tampouy, le long des rails, le CMA Paul VI (Arrondissement 3, secteur 13) ;
- Le stade du 4 août et alentours (Arrondissement 2, secteur 7) ;
- Les alentours du camp militaire 11-72, le cimetière et la réserve du château d’eau de Karpala (Arrondissement 11, secteur 51) ;
- La route de Komsilga, quartier Nagrin (Arrondissement 7, secteur 30 et 31) ;
- Le côté ouest du Musée national (Arrondissement 5, secteur 22) ;
- Le cimetière de Tabtenga (Arrondissement 10, secteur 45) ;
- Le Rond-point des Nations Unies (Arrondissement 2, secteur 10).

Dans toutes ces zones citées, les activités criminelles peuvent se résumer au racolage, aux vols d’engins, aux agressions physiques, aux abattages clandestins d’animaux, à la consommation de stupéfiants, au vol à l’arraché, aux agressions sexuelles, aux attaques à mains armées, aux jeux de hasard et aux agressions à mains armées.

Pour freiner la criminalité dans la ville de Ouagadougou, les spécialiste des questions sécuritaires ont fait des recommandations. Ce sont l’intensification de l’éclairage public dans la ville de Ouagadougou surtout dans les zones obscures ; la multiplication des patrouilles de contrôle et de dissuasion dans les zones dites criminogènes à des heures tardives et au besoin réprimer les occupants ; l’interdiction de dépôt d’ordures dans les cimetières afin de promouvoir leur assainissement ; la poursuite de la construction des clôtures des cimetière ; et enfin, la sensibilisation des populations via les médias à éviter ces zones aux heures tardives. Des recommandations, si elles sont mises en œuvre permettront de mettre hors d’état de nuire ces délinquants qui troublent le sommeil et la quiétude des citoyens.

Direction de la Communication et de la presse Ministérielle

Source : MATS

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 11 novembre 2013 à 22:24, par verite no 1
    En réponse à : Insécurité à Ouagadougou : Les zones criminogènes identifiées

    Comme les zones rouges ont pu ete identifiees, la commune devrait placer 5 policiers bien armes dans chaque point pour patroler la zone a moto. On ne doit pas attendre qu’on tue quelqu’un avant d’agir. On constate d’ailleurs que tout Ouaga risque d’etre touche par l’insecurite. Si en plus de la pauvrete le peuple doit ajouter l ’insecurite dans sa liste noire, alors ca ne va pas au Faso.

    Répondre à ce message

    • Le 12 novembre 2013 à 11:49, par lemysterieux
      En réponse à : Insécurité à Ouagadougou : Les zones criminogènes identifiées

      je suis d’accore avec vous et je dirai meme 10 policiers par zone c’est faisable car mathématiquement cela nous donne un effectif de 160 policiers par nuit. ils sont combien les policiers gendarmes et surtout les militaires qui dorment chez eux toutes les nuits sans rien faire ? pourtant appelés forces de sécurité ? on prétend etre fort dans le maintien de paix et de sécurité dans certains pays alors que chez nous la insécurité trouble la quiétude des burkinabés tous les jours.

      Répondre à ce message

  • Le 11 novembre 2013 à 23:49
    En réponse à : Insécurité à Ouagadougou : Les zones criminogènes identifiées

    Cette liste est tellement longue. C’est presque tout Ouaga finalement. ..

    Répondre à ce message

  • Le 12 novembre 2013 à 00:25
    En réponse à : Insécurité à Ouagadougou : Les zones criminogènes identifiées

    Mrs du MATS, merci pour ce travail fait et pour les solutions évoquées mais la liste n’est pas exhaustive comme semble l’indiquer votre publication. Il faut y ajouter encore dans l’arrondissement 5, l’espace vert inexploité qui côtoie le mur de l’aéroport (ex quartier kalgondin). Un véritable nid de voleurs, de drogués, de violeurs de femmes, de reptiles de tout genre. C’est encore plus dangereux pendant la saison pluvieuse où l’herbe envahi les lieux. pire encore, c’est à côté d’une école primaire sans clôture et sans électricité. Et la solution est simple et multiple : exploiter cet espace en le mettant en location et cela constitue des ressources pour ma Mairie ou encore dégager une voie qui rejoindra l’ISIG siège et conduira à l’ancien boinsyaré. Cela décongestionnera le trafic sur les deux voies de boinsyaré. M le maire SAKANDE est interpelé. Félicitations au MATS

    Répondre à ce message

  • Le 12 novembre 2013 à 02:04
    En réponse à : Insécurité à Ouagadougou : Les zones criminogènes identifiées

    c’est tout le burkina qui est insécure. citez moi un seul coin de ce pays où on peut laisser sa moto devant sa porte et la retrouver le lendemain ? ce pays est trop gâté.

    Répondre à ce message

  • Le 12 novembre 2013 à 03:43, par Fred
    En réponse à : Insécurité à Ouagadougou : Les zones criminogènes identifiées

    N’oublier pas aussi la route de Kamboinsin, aux alentours de l’antenne de la RTB.

    Répondre à ce message

  • Le 12 novembre 2013 à 03:44, par Fred
    En réponse à : Insécurité à Ouagadougou : Les zones criminogènes identifiées

    N’oublier pas aussi la route de Kamboinsin, et aux alentours du mur de l’antenne de la RTB (Kamboinsin), très obscure, nie de drogués, et de délinquants, beaucoup d’agression la nuit. Nous invitons les autorités, notamment la RTB à œuvrer à une électrification rapide de la zone.

    Répondre à ce message

  • Le 12 novembre 2013 à 04:26
    En réponse à : Insécurité à Ouagadougou : Les zones criminogènes identifiées

    Lesuffixe- gene veut dire qui genre.... Quand on parle de zones criminogenes, il est vrai que le terme sonne bien mais est-ce que c’est le coin qui propvoque /genere le crime ? Moi je crois que ce terme n’est pas approprie. Le terme qui sied, c’est des zones a forte criminalite. Ca fait simple et c’est plus exact.

    Répondre à ce message

    • Le 12 novembre 2013 à 09:01, par Tapsoba®(de H)
      En réponse à : Insécurité à Ouagadougou : Les zones criminogènes identifiées

      Ne soyez pas plus francophone que les français ,car même les Gaulois disent que la corse est la zone la plus criminogene d Europe ou pour parler de la criminalité à Marseille ,ils se demandent si cette ville,deuxième de France, n est-elle pas la ville la plus criminogene de France.Pourtant ni la Corse ,ni Marseille n est susceptible de causer des actes criminels mais ceux ou celles qui y habitent.Il faut plutot prendre le terme dans son contexte et ne pas chercher à le définir isolement.

      Répondre à ce message

      • Le 12 novembre 2013 à 20:30
        En réponse à : Insécurité à Ouagadougou : Les zones criminogènes identifiées

        Quel est le contexte du terme dans lequel je devrais le prendre ? Juste un cliche ? Et ta reference, c’est la france ? c’est parce qu’ on dit de la meme chose de Marseille et de la Corse que c’est ok ? Decolonises- toi mentalement mon frere.

        Répondre à ce message

        • Le 13 novembre 2013 à 10:27, par Tapsoba®(de H)
          En réponse à : Insécurité à Ouagadougou : Les zones criminogènes identifiées

          Pourquoi vous persistez dans votre ignorance mon cher anonyme ? Si criminogene est un adjectif qui produit ou favorise la propagation du crime,des delits ,qui donnent naissance à la criminalité ,avez-vous connaissance du traité sociologique de 1968 ? Zones criminogenes découlent de ce traité,page 224 que vous pouvez consulter sur wikipédia,votre ami de tous les jours.Dans le meme traité vous avez "Facteurs criminogènes p.224,Tares criminogènes P.210.Vous avez aussi,Influence criminogene dans la vie en societé(DAVID,Cybern 1965,P118).On rencontre dans la documentation,le néologisme criminogenie,substantif feminin qui favorise le developpement du crime,des delits ,de la criminalité.(cf Gds ensembles habit.1963,p24).Pourquoi cherchez vous à être plus roi que le roi ? Sortez de ce complexe svp ,car s il y a quelqu un qui doit se décoloniser mentalement c est bien vous.Moi je suis mossi et non français et le jour où je devrais me "décoloniser",je parlerai mooré et non m approprier la langue des autres et croire en parler mieux que ceux qui vous l ont enseignée.Fraternellement !

          Répondre à ce message

          • Le 14 novembre 2013 à 14:24
            En réponse à : Insécurité à Ouagadougou : Les zones criminogènes identifiées

            Mon cher Pseudonyme Tapsoba (de H), je me fiche comme de ma premiere culotte , que ce terme ait ete pondu par le Traite Sociologique de 1968 ou de 2068 ou par n’ importe quelle agora. Et c’est wikipedia ta reference ?Tu devoiles de plus en plus ton vrai niveau. Je t’ai demande de cesser cet esclavage mental. Pourquoi tu me demandes de ne pas etre plus roi que le roi ? C’ est les francais tes rois, alors ? Aujourd’ hui, moi je parle le francais, l’ ecris et publie bellement dans cette langue sans complexe. Sache que le francais n’ appartient plus rien qu’ aux francais.
            Tu n’as fait que reproduire des arguments d’ autorite qui montrent que tu es un larbin intellectuel. Parce que ca vient de X, on n’a meme plus le droit de passer ca au peigne fin de notre intelligence critique ?. Bonjour l’ immobilisme avec des pseudo- intellectuels comme toi. Je ne persiste pas dans mon ignorance. Tu n’es pas mon modele de lumiere et je te tiens la dragee bien haute.

            Répondre à ce message

      • Le 12 novembre 2013 à 20:51
        En réponse à : Insécurité à Ouagadougou : Les zones criminogènes identifiées

        "Pour freiner la criminalité dans la ville de Ouagadougou, les spécialiste des questions sécuritaires ont fait des recommandations".

        La meilleure maniere de freiner la criminalite a ouaga serait de supprimer les zones crininogenes et le probleme serait resolu puisque ce sont les zones qui creent le crime et non les conditions locales,, politiques, etc. voila l’ incongruite de ne pas vouloir regarder de tres pres les mots.

        Répondre à ce message

    • Le 12 novembre 2013 à 11:29, par SIDSOABA
      En réponse à : Insécurité à Ouagadougou : Les zones criminogènes identifiées

      Nous ne sommes pas en train de faire un concours de français ou j’allais dire encore de dictionnaire. Tous ceux qui ont lu le passage ont compris sauf De Gaulle qui a trop fait les études et dépasser le cap de la compréhension. Ici Je pense que nous sommes en train de chercher des solutions pour réduire la criminalité dans notre pays. Faites nous grâce de vos gros, gros français.

      Répondre à ce message

      • Le 12 novembre 2013 à 20:32
        En réponse à : Insécurité à Ouagadougou : Les zones criminogènes identifiées

        Dans la recherche de cette solution pour resoudre nos problemes, et je suis d’ accord pour trouvwer des solutions, on utilise aussi des mots pour cette recherche de solutions. Et la propriete des termes, ce n’est pas fait pour les baudets comme toi. C’est fait pour des hommes qui pensent, donc qui sont.

        Répondre à ce message

      • Le 12 novembre 2013 à 23:39
        En réponse à : Insécurité à Ouagadougou : Les zones criminogènes identifiées

        Pitie malheureux. Il ne s’agit pas de gros francais. Mais il s’agit de francais simplement correct. Nos enfants vont a l’ ecole et leur pain en depend. En attendant que le ble, langue parlee par 600 burkinabe dont 400 vieillards , devienne votre langue officiel. N’ encouragez pas la mediocrite. Dans tout ce que vous faites. Ou on parle bien le francais ou on parle autre chose mais bien aussi.

        Répondre à ce message

  • Le 12 novembre 2013 à 04:51, par le psychologue
    En réponse à : Insécurité à Ouagadougou : Les zones criminogènes identifiées

    c’est la bien venu mais ça devait l’être plutôt. a mon humble avis si des études objectif était fait sur les zones fréquente d’agression les modes opératoires les moment de commission et diffusé comme dans ce cas les citoyens saurons a quoi s’en tenir et informé la police pour qu’il intervienne. maintenant ces zones identifier la stratégie de contre attaque ne devrait pas tarder du cote de la police qui fait déjà de grand effort. présentement. maintenant quand vous regarder Ouagdougou qui s’est étalé sur pratiquement 30km carrée les services de police et gendarmerie n’on pas suivi cette évolution géographique alors que les délinquant et criminelle l’on suivi. prenez patte d’oie somgandé Tampouy après le commissariat au rond point la gendarmerie de la cité le reste de la zone de rimkièta kilwin a Yagma, Kaboinsin voit rarement la police si ce n’est c’est dernier temps la BAC qui patrouille les dotés en plus des véhicule estampillé POLICE NATIONALE des véhicules et des motos banalisés la il les trouverons face to face . il faut d’ailleurs multiplier les équipes de patrouille de la BAC et de la police SECOURS. doté les 12 communes de commissariat de police avec les moyens conséquent et faire la carte géographique des différents problème de délits et crimes et les diffuser pour la population

    Répondre à ce message

  • Le 12 novembre 2013 à 05:32
    En réponse à : Insécurité à Ouagadougou : Les zones criminogènes identifiées

    C’est quand meme dommage que les alentours d’un camp militaire soient declares zone rouge d’insecurite !! Que font les militaires et specialement la Police Militaire des camps ???

    Répondre à ce message

  • Le 12 novembre 2013 à 06:05
    En réponse à : Insécurité à Ouagadougou : Les zones criminogènes identifiées

    Vous avez oublié de mentionner les bureaux de certaines administrations ! Il regorgent de grands criminels aussi !!

    Répondre à ce message

  • Le 12 novembre 2013 à 06:06, par GARÇON FACILE
    En réponse à : Insécurité à Ouagadougou : Les zones criminogènes identifiées

    En plus avec la période de fin d’année et son cortège de fêtes, il va falloir pour la police mettre les bouchées double. Peso je pense que la grande majorité de ces bandits sont des récidivistes en puissance. Alors faudra un jour se poser la question du pourquoi et du comment. Pourquoi et comment des individus ayant fait l’objet d’une première, d’une deuxième, d’une troisième ou même d’une quatrième et plus condamnation peuvent ils encore basculer dans la délinquance.

    Répondre à ce message

  • Le 12 novembre 2013 à 08:03, par nedka
    En réponse à : Insécurité à Ouagadougou : Les zones criminogènes identifiées

    A ces sites criminogènes cités plus haut, il faut ajouter le couloir entre le CMA du 30 et Sonabel dispatching. Bref, toute la zone derrière le CMA, car non éclairée et ayant été le lieu d’assassinats à plusieurs reprises.

    Répondre à ce message

    • Le 12 novembre 2013 à 23:46
      En réponse à : Insécurité à Ouagadougou : Les zones criminogènes identifiées

      Le lit de notre chambre aussi. ma femme me trompe avec son amant. Sur mon propre lit. Quand je suis en mission p[our apporter des gros sous pour la famille. Crime dans crime. Blaise, vous avez du boulot, deh. Zones criminogenes, maisons criminogenes, foywers criminogenes, lits criminogenes. Tout est criminogenique ici dans le Burkina - Krimino.

      Répondre à ce message

      • Le 14 novembre 2013 à 19:37
        En réponse à : Insécurité à Ouagadougou : Les zones criminogènes identifiées

        ou est ce que tu habite et dit moi quand tu seras absent, je vais te le chasser ce maudit amant mais ne te faches pas si je prend sa place

        Répondre à ce message

        • Le 16 novembre 2013 à 15:38
          En réponse à : Insécurité à Ouagadougou : Les zones criminogènes identifiées

          Je n’ai rien dit de tout cela a l’amant de ma femme. Allez, magnes- toi un peu. Je ne peux quand meme pas tout te laisser- la. Tu cherches a gouter a la douceur de ma jolie femme teint ciree aux yeux d’ amande et t’ es meme pas fichu de faire ton devoir. T’ as qu’ une queue, aucun cerveau et aucun muscle ? Tues certainement un loser. Je prefere encore mon amant. Mieux vaut que ta femme ait un amant debrouillard qui te plante des cornes qu’ une chiffe molle comme toi qui pretend vouloir faire ce que je fais deja si bien.

          Répondre à ce message

  • Le 12 novembre 2013 à 08:28, par Atila
    En réponse à : Insécurité à Ouagadougou : Les zones criminogènes identifiées

    Le Rond point des nations unies : la gendarmerie de paspanga n’est pas loin, la direction de la douane est à coté, la direction de la police est tout près... Qu’est ce qui m’échappe ??

    Répondre à ce message

  • Le 12 novembre 2013 à 08:47, par lemysterieux
    En réponse à : Insécurité à Ouagadougou : Les zones criminogènes identifiées

    Mais décidément ce ministère ne vaut rien. Eclairer les rues de ouaga c’est pas mal mais c’est très loin d’etre la solution. Liquidez ces bandits lorsqu’ils sont appréhendés et laissez nous gérer les droits de l’homme. Pour moi celui qui vole perd son droit de vie. On m’a volé deux motos que j’ai souffert pour payer, aujourd’hui je marche pour aller au service mais aucun mouvement de droits de l’homme ne pleure ma situation, et ma fille que je déposais tous les matin à l’école ? Comprenez que nos prisons sont devenues des écoles de formation de voleurs expérimentés et pire si vous faites attention au statistiques, nous risquons d’avoir la moitié de la jeunesse en prison d’ici 2030.

    Répondre à ce message

    • Le 12 novembre 2013 à 09:58, par waafo
      En réponse à : Insécurité à Ouagadougou : Les zones criminogènes identifiées

      Tu as raison mon Type ! nos lois ne sont plus adaptées à la situation actuelle du banditisme. En attendant, je propose" une opération coups de poings" et si ce n’est pas possible à cause des soit disant protecteurs des droits de l’homme, BON VENT A LA VINDIQUE POPULAIRE

      Répondre à ce message

      • Le 12 novembre 2013 à 20:40
        En réponse à : Insécurité à Ouagadougou : Les zones criminogènes identifiées

        Tant que nos gouvernements ne vont pas gerer ce pays pour que les gens puissent avir a manger duex fois, vous perdez votre temps. Meme si vous volez le soleil mettre sur nos routes, vous aurez a faire aux brigands. Ils ne savent que faire ca. Sinon ils crevent. Nous avons une jeunesse qui n’ espere plus rien. Et on a des gens qui roulent avec des vehicules civiles blindees. Mme s’ ils ont travailler tres fort pour avoir leur argent,comment quelqu’ un qui ne croit plus au systeme va voir ca ? Le banditisme pour moi fait partie de la malgouvernance. On m’a vole trois fois moi qui parle comme ca mais chaque fois qu’ on a mis la main sur mes bandits, c’ etaity meme pas la peine. Ils peuvent meme pas tomber casser calebasse.

        Répondre à ce message

  • Le 12 novembre 2013 à 08:56, par ZIO
    En réponse à : Insécurité à Ouagadougou : Les zones criminogènes identifiées

    Une zone qui mérite également d’être classée sur cette liste rouge, "l’Université de Ouagadougou". Je vous assure, c’est de la merde ; un véritable QG de malfaiteurs.

    Répondre à ce message

  • Le 12 novembre 2013 à 09:16
    En réponse à : Insécurité à Ouagadougou : Les zones criminogènes identifiées

    Bonjour, Je crois qu’il faut penser à la vidéosurveillance au centre ville. Le Rond point des Nations Unis est un symbole de la ville de Ouaga et saurait être un nid de bandits. Il faut ensuite une ceinture sécuritaire de la ville de Ouaga.

    Répondre à ce message

  • Le 12 novembre 2013 à 09:18, par Honoré
    En réponse à : Insécurité à Ouagadougou : Les zones criminogènes identifiées

    je ne trouve pas assez interessant pour la police de publier ces zones rouges.en effet,ces malfra sont informés autan que vous et moi et peuvent changer de stratégie en voyant ctte publication.la police devrait plutôt mener des actions discrètes dans ces zones de façons permanentes pour dissuader tout contrevenant.

    Répondre à ce message

  • Le 12 novembre 2013 à 09:55
    En réponse à : Insécurité à Ouagadougou : Les zones criminogènes identifiées

    Le problème pour moi, est que les mêmes malfrats saisi et enfermés se retourneront au ghetto une semaine après. Il faut approfondir la réflexion sur la détention des malfrats

    Cordialement

    Répondre à ce message

  • Le 12 novembre 2013 à 10:48, par Un citoyen
    En réponse à : Insécurité à Ouagadougou : Les zones criminogènes identifiées

    J’ajouterai à votre liste l’hippodrome de Nossin (ex-secteur 19).
    Les zones criminogènes étant identifiées, vivement que la lutte commence. Courage à nos braves policiers et gendarmes.

    Répondre à ce message

  • Le 12 novembre 2013 à 11:00, par l’aventurier
    En réponse à : Insécurité à Ouagadougou : Les zones criminogènes identifiées

    avec l’arrivée des 2400 Assist de police je pense que ça va résoudre plusieurs problèmes donc on espéré que leur formation sera digne d’un vrai policier car comme ils le disent BIEN APPRENDRE POUR MIEUX PROTÉGER

    Répondre à ce message

  • Le 12 novembre 2013 à 11:01, par l’aventurier
    En réponse à : Insécurité à Ouagadougou : Les zones criminogènes identifiées

    avec l’arrivée des 2400 Assist de police je pense que ça va résoudre plusieurs problèmes donc on espéré que leur formation sera digne d’un vrai policier car comme ils le disent BIEN APPRENDRE POUR MIEUX PROTÉGER

    Répondre à ce message

  • Le 12 novembre 2013 à 11:18
    En réponse à : Insécurité à Ouagadougou : Les zones criminogènes identifiées

    Le MATS reconnait son incapacité à faire son job. Ces zones citées sont connues de tout le monde depuis longtemps et que font nos autorités : RIEN. Elles ont d’autres chats à fouetter comme gérer leurs deals quotidiens. C’est triste pour un pays qui veut émerger de sa misère et de l’incurie de ces dirigeants.

    Répondre à ce message

  • Le 12 novembre 2013 à 11:42, par changeonsc
    En réponse à : Insécurité à Ouagadougou : Les zones criminogènes identifiées

    Mon frère, c’est vraiment étonnant, mais c’est ce qu’on appelle la cohabitation pacifique

    Répondre à ce message

  • Le 12 novembre 2013 à 12:22, par ben
    En réponse à : Insécurité à Ouagadougou : Les zones criminogènes identifiées

    ce gars a indiquer tous les points dangereux de ouaga , globalement c,est tous ouaga alors ??? c,est un bon signe de la vie au fathersoso. mais il a oublier un coin tres tres dangereux de ouaga c,est au palais presidentiel
    b.compate, est connu comme le plus grand gangster , voleur, receleur, terroriste,dealeur, vendeur d,arme . il le sait lui meme quand tu choisis d,etre voleur , que les gens dans les rues haaa tient il arrive , qui ?? le voleur,,, est ce une injure ???est ce un blaspheme ??? pourquoi tous les presidents ne font pas comme toi ??? tous les presidents du monde sont des escros, des manipulateurs d,ame et d,esprits. mais blaise est aller loin loin tres loin. il tue, fait tuer, toi tu es nees comment tous les sales caracteres et mauvaises manieres , habitudes sont in you. repent toi de tes sins, it too much, old brother pls. . alors s,il vs plait coller la paix a ces gamins. de toute facon vs n,ariverez jamais a eradiquer ca parcequ,ils ont appris ce sale boulot de papa incompaorable. il est la tete du mal au faso.

    Répondre à ce message

  • Le 12 novembre 2013 à 12:36, par Amy
    En réponse à : Insécurité à Ouagadougou : Les zones criminogènes identifiées

    Je crois nous devons tous contribuer à la lutte contre le banditisme en mettant au moins une ampoule devant nos portes. De grâce, éclairons nos devantures !

    Répondre à ce message

  • Le 12 novembre 2013 à 18:18
    En réponse à : Insécurité à Ouagadougou : Les zones criminogènes identifiées

    "et enfin, la sensibilisation des populations via les médias à éviter ces zones aux heures tardives"
    On n’emprunte pas toujours ces zones à des heures tardives parce qu’on a le choix ! C’est un très mauvais consigne que vous donnez là. Comment allez vous proteger les gens qui empruntent ces voies par urgence pour des raisons de santé ?
    La solution est simple : éclairez les voies et installez des postes de contrôle un peu partout ! ça s’appelle créer de l’emploi aussi.

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre 2013 à 13:15
    En réponse à : Insécurité à Ouagadougou : Les zones criminogènes identifiées

    Faites exploiter les espaces verts en les louant ou en les parcellant pour les gens sans parcelles et vous aurez des résultats à ce niveau. Certains espaces verts sont là il y’ a plus de 20 ans et ne servent à rien sauf à loger les délinquants.

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre 2013 à 13:46, par angelux
    En réponse à : Insécurité à Ouagadougou : Les zones criminogènes identifiées

    ok on fait quoi maintenant on sort avec nos flings ?

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2013 à 16:07
    En réponse à : Insécurité à Ouagadougou : Les zones criminogènes identifiées

    je trouve que la publication de ces zones dangereuses va prévenir les honnêtes citoyens quant à leur fréquentation. Seulement elle prévient également les bandits qui peuvent déjà commencer eux aussi à peaufiner d’autres stratégies et zones d’attaques. L’idéale était de ’’nettoyer les locataires’’ de ces lieux et de faire ensuite le bilan au public.

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2013 à 16:13, par attention
    En réponse à : Insécurité à Ouagadougou : Les zones criminogènes identifiées

    je trouve que la publication de ces zones dangereuses va prévenir les honnêtes citoyens quant à leur fréquentation. Seulement elle prévient également les bandits qui peuvent déjà commencer eux aussi à peaufiner d’autres stratégies et zones d’attaques. L’idéal était de ’’nettoyer les locataires’’ de ces lieux et de faire ensuite le bilan au public.

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2013 à 20:08, par harouna
    En réponse à : Insécurité à Ouagadougou : Les zones criminogènes identifiées

    Et autour du stade du 04 aout
    Et l’hypodrome de l’ex secteur 19 ?
    Et tout le long des rails jusqu’a la sortie de Ouaga ?
    C’est finalement tout waga ? Tout depend des heures

    Répondre à ce message

  • Le 23 décembre 2014 à 11:24, par solange duvall
    En réponse à : Insécurité à Ouagadougou : Les zones criminogènes identifiées

    ah la,c’est tout Ouaga qui est concernée et non des zones !QUE Dieu rende les moyens disponibles !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés