Pouvoir-Opposition au Burkina : La guerre du statut aura-t-elle lieu ?

mercredi 6 novembre 2013 à 00h37min

Le choix du gouvernement de revoir le statut de l’opposition serait-elle une conséquence du blocage observé sur la question du Sénat et de l’article 37 de la constitution ? Pour le pouvoir il s’agit de redonner aux partis de l’opposition leur liberté d’action ; au CFOP c’est un son de cloche contraire qui est donné. Toute chose qui promet bien de tiraillements.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
                   Pouvoir-Opposition au Burkina : La guerre du statut aura-t-elle lieu ?

Le pouvoir burkinabè est bien décidé à passer par la loi pour régler ses comptes avec une partie de son opposition.

L’objectif de la manœuvre, c’est de retirer de la loi sur le statut de l’opposition, une mention qui oblige les partis politiques se réclamant de l’opposition à s’affilier au Chef de file de l’opposition, le CFOP.

Désormais et après adoption du nouveau format, chaque formation ne devrait plus être contrainte (par la loi) de s’acquitter de cette formalité administrative, dont on devine aisément qu’elle constituait pour le Chef de file de l’opposition, une forme de légitimité, au-delà de la reconnaissance sur le plan légal.

Problématique allégeance

Evidemment et comme il fallait s’y attendre, l’interprétation diverge d’un camp à l’autre.

Simple question de respect de la liberté reconnue aux formations politiques, argumente-t-on au niveau du pouvoir.

Ce dernier est soutenu dans sa démarche par des partis politiques non signataires de la déclaration devant le CFOP et qui l’ont soutenu dans le cadre du Conseil Consultatif sur les Réformes Politiques et institutionnelles (CCRP) puis du Sénat et peut-être bien pour une éventuelle tentative de modification de la constitution dans sa partie relative aux clauses limitatives du mandat présidentiel.

Serait-ce alors à cette frange contestataire que le pouvoir souhaiterait aménager un cadre de dialogue plus à son aise ? Au niveau du CFOP ou l’on se dit nullement intimidé, l’on croit pourtant en cette thèse.

Le 2 novembre 2013 à l’occasion de sa rentrée politique, l’on a ainsi raillé cette opposition accommodante, taillée sur mesure et destinée à dit-on à accompagner le régime.

Juvénal SOME

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 5 novembre 2013 à 23:19, par VERGES
    En réponse à : Pouvoir-Opposition au Burkina : La guerre du statut aura-t-elle lieu ?

    A LA GUERRE COMME A LA GUERRE ! CHACUN USE DES MOYENS A SA DISPOSITION, LA LIBERTÉ POUR TOUS LES PARTIS EST ESSENTIELLE, POUVOIR COMME OPPOSITION. VIVEMENT QUE CETTE LOI SOIT VOTEE

    Répondre à ce message

    • Le 6 novembre 2013 à 05:55, par Le Sage
      En réponse à : Pouvoir-Opposition au Burkina : La guerre du statut aura-t-elle lieu ?

      Cette loi était elle même tout à fait illégale en ce sens qu’elle portait une atteinte grave aux libertés individuelles et collectives. Les partis politiques étant de droit privés et régit par leurs statuts et règlements intérieurs, on ne saurait les contraindre à s’aligner de force derrière une autre structure fusse-t’elle le chef de fil de l’opposition. Du reste les positionnements politiques sont dynamiques et procèdent de l’intérêt immediat de ceux-ci. Vivemnt l’abrogation de cette loi.

      Répondre à ce message

  • Le 6 novembre 2013 à 01:16, par SIDGOMDE
    En réponse à : Pouvoir-Opposition au Burkina : La guerre du statut aura-t-elle lieu ?

    De toute les facons ,je sais que l’heure de refugies politique est arrivee.Les pays voisins n’ont qu ’a se preparer pour accueillir les anciens pilies du regime actuel.L’heure de la verite a sonne et je conseille a celui qui est malin de quitter la barque avant le moment du chavirement.La force actuelle du REGIME COMPAORE est l’armee seule.Meme dans cette armee la majorite veut le changement mais reste opprimee par quelques vieux corrompu .

    Répondre à ce message

  • Le 6 novembre 2013 à 05:44, par lem
    En réponse à : Pouvoir-Opposition au Burkina : La guerre du statut aura-t-elle lieu ?

    Être avec l’opposition est la seule chose pour faire avance notre pays du développement !!

    Répondre à ce message

  • Le 6 novembre 2013 à 07:06, par vérité
    En réponse à : Pouvoir-Opposition au Burkina : La guerre du statut aura-t-elle lieu ?

    vraiment, que l’opposition soit beaucoup vigilante car elle peut être désagréablement surprise.

    Répondre à ce message

  • Le 6 novembre 2013 à 08:18, par Salaka
    En réponse à : Pouvoir-Opposition au Burkina : La guerre du statut aura-t-elle lieu ?

    Ce que est sûr vive l alternance comme la démocratie réelle. Non au sénat et à la modification de l article 37 comme renforcer la démocratie. Donnons la chance à X ou Y de poursuivre le programme vers un développement réel.

    Répondre à ce message

  • Le 6 novembre 2013 à 08:34, par El Hadj YANOGO
    En réponse à : Pouvoir-Opposition au Burkina : La guerre du statut aura-t-elle lieu ?

    ça c’est quelle analyse partisane ? Notre PArti le CDP a le pouvoir d’Etat. Il lui appartient de prendre toutes les initiatives nécessaires pour le renforcement des institutions démocratiques dans notre Pays ! Nous avons la légitimité et nous agissons en toute légalité. Notre Guide, Son Excellence Monsieur Blaise COMPAORE ne permettra pas de blocage inutiles à quelque niveau que ce soit ! Quand la loi ne répond pas aux attentes de la majorité des burkinabè, il faut la changer ! C’est pourquoi nous demandons sans cesse la révision de l’article 37 de la Constitution du Faso, pour se conformer à la Volonté Populaire ! Les populistes devront savoir que seule la Volonté du Peuple constitue le seul repère pour Notre Parti et son Guide Eclairé ! Oui à la modification des lois impopulaires, Oui au renforcement de la démocratie et à la continuité avec Son Excellence Blaise COMPAORE !

    Répondre à ce message

  • Le 6 novembre 2013 à 08:42, par Freeman
    En réponse à : Pouvoir-Opposition au Burkina : La guerre du statut aura-t-elle lieu ?

    Ah ces politiciens. Que ne feront t’ils pas !

    Répondre à ce message

  • Le 6 novembre 2013 à 08:51, par Shalom
    En réponse à : Pouvoir-Opposition au Burkina : La guerre du statut aura-t-elle lieu ?

    c’est normale que le peuple ait faim, regardez comment le pouvoir et l’opposition sont tout "rond" tout "joufflu"

    Répondre à ce message

  • Le 6 novembre 2013 à 09:07, par Zagas
    En réponse à : Pouvoir-Opposition au Burkina : La guerre du statut aura-t-elle lieu ?

    En réalité cet article n’était même pas commode.Premièrement,Comment et pour quelle raison un chef de parti doit-il faire allégeance à un autre chef de parti ?deuxièmement,cette disposition aurait eu tout son sens si tous les partis affiliés au CFOP partaient en rang serré derrière le CFOP pour les élections présidentielles,mais hélas !!!Avis : 1)Donc la modification même si elle cache quelque chose (les marches d’une partie de l’opposition)était nécessaire. 2)ou bien on garde la disposition et on ajoute mon point 2.Objectivement !!!

    Répondre à ce message

  • Le 6 novembre 2013 à 09:15
    En réponse à : Pouvoir-Opposition au Burkina : La guerre du statut aura-t-elle lieu ?

    Merci de nous montrer davantage le visage hideux de nos opposants caméléons. On ne peut pas être dans un lieu de culte et pactiser avec le diable. Soit tu suis Dieu ou tu suis Satan et le compte est fait. Un pied dedans et un pied dehors c’est de l’équilibrisme. Ce sont ces mêmes partis qui seront les premiers à s’étaler dans la presse pour insulter le CDP lorsqu’il y aura l’alternance. Si la honte pouvait tuer, le Burkina sera dépeuplé de presque de moitié. UNDD ; ADF et tous les partis fantômes et équilibristes, c’est vous qui augmenter la souffrance des Burkinabè.

    Répondre à ce message

    • Le 7 novembre 2013 à 07:55, par awoto
      En réponse à : Pouvoir-Opposition au Burkina : La guerre du statut aura-t-elle lieu ?

      Mon frère tu te trompes de cible. L’undd et l’adf animent librement et sainement la vie politique du pays. A ce stade de la crise c’est le meilleur équilibriste qui gagne. sachez que la politique est un jeu passionnant qui comporte des risques que les courageux assument. Notre sous sol ne vendra pas à AREVA.........Tchrrrrrrr.

      Répondre à ce message

  • Le 6 novembre 2013 à 09:21, par la lumière
    En réponse à : Pouvoir-Opposition au Burkina : La guerre du statut aura-t-elle lieu ?

    Oui à la guerre comme à la guerre. Mais lorsqu’on divague comme un fou seulement guider par la panse à un moment il faut qu’on vous amène au CABANO. Nous avons deux catégories d’opposants. Ceux qui sont guider par le ventre et l’autre qui malgré les coups qu’il reçoit en bas de la ceinture resiste pour imposer son projet de société pour le bonheur de notre peuple. Courage CFOP c’est Dieu qui fera votre bagarre

    Répondre à ce message

  • Le 6 novembre 2013 à 09:21, par sidzabda
    En réponse à : Pouvoir-Opposition au Burkina : La guerre du statut aura-t-elle lieu ?

    le pouvoir est entrain de jouer avec le feu en oubliant cet proverbe de chez nous dit qui dit que "si ’ane veut te terrasser, tu vois pas ses oreilles". cette opposition que le pouvoir veut concocter a participer à ses différentes reformes, mais la mise en œuvre pose problème. ça sera la même chose avec son opposition fabriquée de toute pièce. que vaut un Hermann et son UNDD ? que vaut un Soumane et son PITJ ? que vaut Gilbert avec son ADF/RDA surtout qu’il est pour la mise en place du Senat mais contre la modification de l’article 37 ? le pouvoir doit savoir qu’il court à sa perte. et si j’ai un conseil gratuit pour Blaise, c’est de partir maintenant en préservant ce qu’il a comme acquit et comme prestige aussi bien pour lui que ses proches plutôt que de s’entêter et tout perdre lorsque le ravage va commencer car comme on aime le dire "ça n’arrive pas qu’aux autres

    Répondre à ce message

  • Le 6 novembre 2013 à 09:32, par Shahid
    En réponse à : Pouvoir-Opposition au Burkina : La guerre du statut aura-t-elle lieu ?

    Vivement que l’opposition reste vigilante avec ce pouvoir qui pond des lois taillées à mesure, à la tête du client. Les éternelles manoeuvres de ce pouvoir ne trompent plus personne. pour ce cas-ci il est clair que le pouvoir cherche "son" opposition, douce et façonnée à sa guise pour pour poursuivre avec elle les négociations sur le sénat. Mais ça ne passera pas in cha Allah

    Répondre à ce message

  • Le 6 novembre 2013 à 09:52, par Le prof
    En réponse à : Pouvoir-Opposition au Burkina : La guerre du statut aura-t-elle lieu ?

    Cette loi faisant obligation de s’affilier à une structure pour déterminer son appartenance idéologique est aberrante . En France qui est notre référence fait on obligation au modem de se déclarer derrière l’UMP ou au fn de se déclarer de l’opposition. La loi doit être modifiée pour respecter la constitution . Il faudra arrêter de financer le chef de file de l’opposition car il y’a double financement à partir du moment que ce même monsieur reçoit le financement de l’état pour son parti. Ainsi zéphyrs recevra cette année 281millions comme financement de ses activités de la part de l’état et l’opposition trouvera cela normal. Que le peuple burkinabé se réveille

    Répondre à ce message

    • Le 6 novembre 2013 à 14:08, par Syam
      En réponse à : Pouvoir-Opposition au Burkina : La guerre du statut aura-t-elle lieu ?

      Le prof, laisse moi te dire que le CDP s’est fait prendre dans son propre piège, pourquoi est ce que c’est maintenant qu’il se rend compte que la loi ne respecte pas la liberté des partis politiques. Le CFOP est une institution qui dépend de l’assemblée nationale. Lorsque les opposants vont voir Zeph, ils le voyent en tant que le CFOP et non président de l’UPC

      Répondre à ce message

    • Le 6 novembre 2013 à 14:25, par KENZA
      En réponse à : Pouvoir-Opposition au Burkina : La guerre du statut aura-t-elle lieu ?

      De toutes les façons, quelles que soient les acrobaties dialectiques employées dans cette loi, celle-ci ne pourra entamer la détermination des vrais opposants. En plus, ce ne sont pas les partis politiques seules en tant que personnes morales qui s’opposent à la mise en place du SENAT, mais le peuple burkinabé dans sa grande majorité.
      Pour légitimer le SENAT, le pouvoir en place gagnerait plutôt mieux à convaincre le peuple avec des arguments solides sur son bien fondé et non avec des articles.

      Répondre à ce message

    • Le 7 novembre 2013 à 13:54
      En réponse à : Pouvoir-Opposition au Burkina : La guerre du statut aura-t-elle lieu ?

      professeur aliéné ! tu n’as pas honte d’avoir toujours la France comme référence ? Il faut qu’on grandisse un jour ! j’ai pitié de tes eleves

      Répondre à ce message

  • Le 6 novembre 2013 à 09:53
    En réponse à : Pouvoir-Opposition au Burkina : La guerre du statut aura-t-elle lieu ?

    Qui va osez faire chemin avec Diabré, même Maitre Bénewendé va le lâcher. En plus Diabré et Bénéwendé étaient en France pour deux semaines . faisons attention, leur collaboration avec la France, c’est pour nous envoyez un proposition de loi sur l’homosexualité.

    Répondre à ce message

  • Le 6 novembre 2013 à 13:14, par Uos
    En réponse à : Pouvoir-Opposition au Burkina : La guerre du statut aura-t-elle lieu ?

    Trop d’élévation prépare une chute. Toutes ces manigances tirent vers leur fin. Le CDP aussi a maigri depuis le banc de touche des caciques comme les Salif et Rock créateurs de faux partis d’opposition , Le grand Simon, champion des achats de conscience pendant les élections sans oublier les grands gueulards qui regrettent leur agissement contre l’opposition pendant leur règne . Donc soyez sans crainte opposants 2015 vous appartient malgré tout. Au CDP rien ne va. Les jeunes s’impatientent et les vieux ne se patientent

    Répondre à ce message

  • Le 6 novembre 2013 à 14:14, par KENZA
    En réponse à : Pouvoir-Opposition au Burkina : La guerre du statut aura-t-elle lieu ?

    Dans toute république qui se respect, il est dangereux pour la paix sociale de modifier les lois en fonction des intérêts d’un groupe donné.
    Le Burkina Faso est peuplé d’une soixantaine d’ethnies qui pratiquent plusieurs confisions, qui a plusieurs idéologies. Dans un tel pays où l’homogénéité et l’unité n’est pas partagé, il faudra que les uns et les autres fassent très attention à leurs actions.
    Les lois doivent être prises ou adoptées dans un esprit républicain, c’est à dire dans l’intérêt des peuples tout entier.
    Imaginez-vous un l’opposition au pouvoir qui décide de revenir sur les acquis en matières de démocratie pour servir ses propres intérêts. Pensez à ça un peu, si vous aimez votre peuple plus que vos intérêts égoïstes.

    Répondre à ce message

    • Le 6 novembre 2013 à 17:10, par Anita Manour
      En réponse à : Pouvoir-Opposition au Burkina : La guerre du statut aura-t-elle lieu ?

      quand la paix tend à devenir fragile dans un pays, plus personne n’écoute l’autre, pouvoir comme opposition. il en est de même des groupes ethniques, dans ce cas on proclame la raison du plus grand nombre qui est de ce fait la meilleure.
      Mais, quand on sait qu’on trop duré au pouvoir, on se doit de céder sa place Mr le président du faso, président du conseil des ministres, chef suprême des armées. je n’ai pas connu la révolution en tant que tel. Mais je sais qu’il t’arrive d’avoir en tête, les souvenirs de la révolution. des slogans tels que : Vivre en révolutionnaire, mourir en révolutionnaire, les armes à la main, la patrie ou la mort nous vaincrons". je sais qu’en tant qu’ancien révolutionnaire, tu as toujours dans tes vaines, cet amour pour ta patrie ( la patrie ou la mort , nous vaincrons). Et je sais que quelles que soient les circonstances, tu ne reculeras sous aucun prétexte devant tes responsabilités. tu les assumes. je veux dire par là de ne pas avoir peur de ce que tu as fait de par le passé pour modifier des articles, ou essayer de protéger tes arrières. stp, pardon, pour la paix au Burkina

      Répondre à ce message

    • Le 6 novembre 2013 à 19:37, par Pierre
      En réponse à : Pouvoir-Opposition au Burkina : La guerre du statut aura-t-elle lieu ?

      vivement que la loi soit modifiée car le chef de file de l’opposition tire toujours la couverture vers lui-même et son parti.On assiste par exemple présentement à une UPC-isation de l’opposition.Il en sera de même si un autre parti arrive 2è aux prochaines élections.Fini le monopole de la pensée et de la coordination des actions de l’opposition...

      Répondre à ce message

    • Le 6 novembre 2013 à 20:00, par Beni
      En réponse à : Pouvoir-Opposition au Burkina : La guerre du statut aura-t-elle lieu ?

      Ce n’est pas parce que nous sommes tous de l’opposition que nous partageons les mêmes idées.L’UPC par exemple est un parti de Droite alors que l’UNIR-PS est fortement ancrée à Gauche.

      Répondre à ce message

    • Le 6 novembre 2013 à 20:12, par Tom
      En réponse à : Pouvoir-Opposition au Burkina : La guerre du statut aura-t-elle lieu ?

      Le gouvernement fait bien de vouloir rectifier le tir en modifiant le statut de l’opposition.On ne peut pas continuer d’avoir un coq de basse-cour pour toute une opposition responsable.L’Opposition n’est pas une brigade ou un chantier de pont où il faut un chef.

      Répondre à ce message

  • Le 6 novembre 2013 à 18:38
    En réponse à : Pouvoir-Opposition au Burkina : La guerre du statut aura-t-elle lieu ?

    lheur de la verite a sonne bne chce a ts

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre 2013 à 09:37, par KKT
    En réponse à : Pouvoir-Opposition au Burkina : La guerre du statut aura-t-elle lieu ?

    Le CDP veux instaurer la cacophonie au sein de l’opposition, car cette loi actuelle clarifie qui est opposant. En révisant le statut de l’opposition nous ne saurons plus qui est vrai opposant avec les partis comme UNDD, ADF/RDA, PITJ, etc. afin de tripatouiller les lois en disant que l’opposition à participer. Surtout que les Chefs coutumiers ont dit qu’ils participeront au Senat si l’opposition y participe. Donc il faut fabriquer une opposition au labo à fin de parvenir à ses (CDP) fins. Mais le peuple est là et vous attend vous les CDPistes. Si vous essayer le peuple vous fera pisser.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés