Gendarmerie nationale : La « Promotion Intégrité » prête à servir

mardi 5 novembre 2013 à 00h21min

Baptisés « promotion Intégrité », les éléments de la 39e promotion de l’Ecole nationale des sous-officiers de la Gendarmerie sont aptes à servir la nation. Après deux années de formation physique et intellectuelle, les désormais ex-élèves sous-officiers ont acquis leurs galons de maréchal de logis ce lundi 04 novembre 2013 à Bobo-Dioulasso.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Gendarmerie nationale : La « Promotion  Intégrité » prête à servir

501 civils au départ, ils sont 499 sous-officiers dont 50 filles à l’arrivée. Après deux ans de formation et un taux de réussite de 99,60%, la 39e promotion des élèves sous-officiers de la gendarmerie a effectué sa sortie officielle au camp Samgoulé Lamizana de Bobo-Dioulasso. Notons que ce camp abrite l’Ecole nationale des sous-officiers de la Gendarmerie (ENSOG).

« Solidarité, cohésion et respects des autres » en plus de « Rigueur, probité et dévouement aux causes de la nation » tels sont entre autres des conseils du parrain de la 39e promotion, le président de l’Assemblée nationale burkinabè, Soungalo Appolinaire Ouattara.

Temps fort de cette cérémonie de sortie, la promotion sortante a été baptisée « Promotion intégrité » par le général Honoré Nabéré Traoré, Chef d’Etat-major général des armées (CEMGA). A l’heure des défis multiples et multiformes de sécurité, ce nom est la preuve que la hiérarchie militaire, l’école de la gendarmerie et les anciens élèves sous-officiers entendent servir la nation dans la mesure du possible. Au nom de ses camarades, le major de la promotion, Kindo Yacoub,a s’est engagé à servir la nation avec intégrité.

Ecole nationale de la Gendarmerie, une expertise au service de la nation

L’ENSOG est une école de référence. Créée en 1962, l’école des sous-officiers de la Gendarmerie est à sa 152e promotion tous stages confondus. Actuellement sous les ordres du Capitaine Marcel Tago, l’établissement est cependant limité par un manque d’infrastructures selon les mots de son Commandant. D’où, le secret espoir des pandores de voir l’ENSOG être érigé sur un nouveau site qui permettra de faire de l’établissement « Un pôle d’excellence et de référence au niveau national, voire sous régional ».

Ousséni BANCE
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés