Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un problème sans solution est un problème mal posé » Albert Einstein

Lancement de la nouvelle carte d’identité consulaire burkinabè en Côte D’Ivoire : L’ambassadeur Justin Koutaba en campagne de sensibilisation

Accueil > Actualités > International • Communiqué de presse • lundi 28 octobre 2013 à 15h17min

Après l’adoption par le conseil des ministres du 22 octobre dernier du décret portant définition des caractéristiques et conditions de délivrance de la carte d’identité consulaire biométrique et sécurisée dans tous les consulats du Burkina Faso à travers le monde, la chancellerie burkinabé en Côte d’Ivoire est déjà engagée dans le processus et veut passer à l’acte avec le lancement prévu pour ce 2 novembre 2013 à Abidjan. En prélude à ce lancement, des rencontres d’informations sont initiées en direction de toutes les couches sociales de la communauté burkinabé.

L’ambassade et le consulat veulent unir leurs forces pour donner la bonne information mais surtout l’information vraie et juste à tous les compatriotes pour le bon déroulement des opérations d’enrôlement et de confection des nouvelles cartes. Délégués consulaires, associations de femmes et de jeunes, notabilités et coutumiers sont tous mis à contribution pour être informer et informer à leur tour leurs bases. Le lancement officiel est prévu pour le samedi 2 Novembre à 9 h en présence du ministre d’état, ministre des affaires étrangères du Burkina et de son homologue de Cote d’Ivoire ainsi que de plusieurs autres autorités ivoiriennes.

À tout seigneur, tout honneur, par ces mots l’ambassadeur Justin Koutaba entend donner la primeur de l’information aux chefs coutumiers et notables burkinabé en Côte d’Ivoire. Au nom des valeurs de Leaders d’opinions, de guides et de sagesse qu’ils incarnent, ils sont à même de toucher le maximum de nos compatriotes et d’être des relais sûrs et crédibles. " La nouvelle carte d’identité consulaire sécurisée est une nécessité de même que la construction de la maison du Burkina FASO est un devoir pour tous les Burkinabé qui ont travaillé ici en Côte d’Ivoire" a laissé entendre l’Ambassadeur Koutaba. La nécessité de la nouvelle carte s’explique par le fait que le Burkina veut harmoniser cette pièce dans tous ces consulats à travers le monde. Quel Burkinabé n’a -t-il jamais été inquiété, humilié ou maltraité à cause de la détention de l’ancienne carte qui fait l’objet de falsification ou de trafic de tous genre ? En plus de sécuriser et de donner une identité aux burkinabé vivant en Côte d’Ivoire, la nouvelle carte leurs servira aussi de sésame qui leur permettra d’accomplir l’acte citoyen en 2015, le vote des burkinabé de l’étranger étant un acquis pour les échéances électorales à venir.

Sécurité, Fiabilité et Respectabilité, la nouvelle carte viendra corriger tous les dysfonctionnements liés à la l’ancienne pour permettre la libre circulation des Burkinabé et mettre fin aux tracasseries dans le pays d’accueil. Pour ce faire, le gouvernement a fait appel à l’expertise du groupe SNEDAI/ Burkina qui a déjà fait ses preuves en Côte d’Ivoire, au Sénégal, au Benin et au Togo entre autres pour la révision des listes électorales, la confection de carte d’électeur et d’établissement de passeport et de visa biométriques. Faisant suite aux doléances de ses compatriotes, le gouvernement a décidé de ramener le coût de délivrance de la nouvelle carte consulaire qui a une durée de validité de 3 ans à 7000 francs au lieu de 10 000 francs CFA, une contribution qui est celle faite aussi au profit de la construction de la maison du Burkina dont la construction démarre dans la première semaine du mois de janvier 2014. Après les chefs traditionnels et les notables, l’ambassadeur et le consul de même que le staff de SNEDAI seront face aux délégués consulaires et responsables d’associations ce mercredi pour le même exercice qui connaitra son apothéose le samedi 02 novembre par le lancement officiel de l’opération de délivrance de nouvelles cartes d’identité consulaires biométriques sécurisées avec les premières confections en présence du chef de la diplomatie burkinabé.

Mariam Vanessa Touré, Attachée de presse à l’Ambassade du Burkina FASO à Abidjan

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Pr Aristide Yoda : « C’est le Commonwealth qui a permis à la reine Elizabeth II de tisser des liens forts avec l’Afrique »
Tchad : Le ministre des affaires étrangères quitte le gouvernement
Tchad : Des sapeurs de la force Barkhane volent au secours des autorités locales et des populations
Gabon : Un ancien président de l’assemblée nationale arrêté avec plus d’un milliard de francs CFA
Soldats ivoiriens détenus au Mali : « Ce ne sont pas des mercenaires », déclare Antonio Guterres, SG de l’ONU
Belgique : Cinquante-cinq magistrats volontaires testent une prison pendant deux jours
Lutte contre la vie chère au Togo : Augmentation de 10% de la valeur indiciaire des salaires et pensions
Affaire Pogba : Mathias Pogba mis en examen et incarcéré
Sénégal : Amadou Ba nommé Premier ministre
Lutte contre l’insécurité : Des centaines de jihadistes fuient le Nigeria pour le Niger
Affaire 46 soldats détenus au Mali : Le conseil de sécurité ivoirien juge la proposition de Goïta inacceptable
Soldats ivoiriens : La junte malienne demande l’extradition d’exilés maliens comme condition de leur libération
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés