Fête de l’indépendance à Dori : Le niveau des préparatifs globalement satisfaisant

dimanche 27 octobre 2013 à 23h44min

A un peu plus d’un mois de la célébration de la fête nationale, le Premier ministre Luc Adolphe Tiao est allé voir l’état d’avancement des infrastructures d’accueil. A la suite d’une visite des chantiers au pas de course mais ponctuée d’échanges avec les entrepreneurs, s’est tenue une rencontre de mise au point – assortie de félicitations et de ton quelque peu ferme - du niveau des préparatifs de l’événement des grands jours. C’était le 26 octobre 2013 à Dori.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Fête de l’indépendance à Dori : Le niveau des préparatifs globalement satisfaisant

La précédente sortie de visite des chantiers du 11 décembre 1013 est intervenue le 13 septembre dernier. A l’occasion les différents acteurs ont été interpelés et invités à plus de célérité, notamment dans la réalisation des infrastructures d’accueil. Le message semble être bien passé.

En tout cas, Luc Adolphe Tiao a confié, ce 26 octobre 2013, être globalement satisfait du niveau d’avancement des travaux de construction constaté sur les différents chantiers. C’est, en effet, la cité des forces vives du Séno, la salle polyvalente, l’aérodrome, le site de déjeuner du président du Faso, qui ont accueilli le Premier ministre.

Relativement à la cité des forces vives, et à en croire le Chef du gouvernement, 106 villas seront disponibles pour le 11 décembre 2013. Et conformément à ses instructions à l’occasion de la visite effectuée en septembre, le gouverneur de la région du Sahel, Boureima Yiougou, a annoncé que la commission spéciale d’attribution des parcelles aux forces vives de la région a procédé au retrait de 64 parcelles dont 26 mises en état de suspension. Tout en relevant reconnaître que les délais accordés pour la construction des villas « sont courts », Luc Adolphe Tiao a précisé, « la liste que le gouverneur a arrêté, moi je suis d’accord avec ça ». Et d’ajouter que si les intéressés désirent continuer la viabilisation desdites parcelles, ils doivent maintenant les « acheter au plus coûtant ».

Au rang des infrastructures d’hébergement, un hôtel admiratif – R+2 - d’une capacité d’accueil de 76 chambres vient de pousser de terre au centre- ville de Dori. Le Premier ministre est passé visiter l’infrastructure pratiquement achevée et dont la dénomination annoncée est « Hôtel Pouyindé ». A l’occasion, le promoteur des lieux, Bourogou Séby, a été vivement félicité.

Le centre polyvalent dispose de deux salles de réunion, d’une salle de spectacles ayant une capacité d’accueil de 1000 places assises. C’est une infrastructure pratiquement achevée, qui a été particulièrement appréciée par le Premier ministre. Et les entreprises qui sont sur ce chantier ont été vivement félicitées.

Au niveau de l’aérodrome, les travaux avancent bon train. C’est une aire 1 500 m² dont le niveau d’aménagement, nous a-t-on confié, se situe à 74%.

Sur le site – 6 000 m² en bordure du barrage de Yacouta - du déjeuner du président Blaise Compaoré, c’est un taux d’aménagement de 25% qui est annoncé.

Le bitumage de voies et la réalisation de voiries sont à un niveau appréciable. En effet, le taux moyen de réalisation des voiries se situent à plus de 65%. Et à propos, le député maire de la commune de Dori, Hama Arba Diallo dira, « nous sommes entièrement satisfaits ».

Le stade régional de Dori dont la première pierre a été posée le 13 septembre dernier, est encore à un niveau de construction dérisoire. Et le Premier ministre confie avoir suggéré la résiliation du contrat avec l’entreprise commise à la construction de l’infrastructure sportive, pour, dit-il, la confier à une autre « plus sérieuse ».

Côté sécurité, surtout au moment des festivités, le général Gilbert Diendiéré rassure que c’est toute la région du Sahel qui sera sous haute sécurité, avec un dispositif particulier dans la ville de Dori.

Déjà, les couleurs de la fête sont annoncées. En effet, à partir du 12 novembre 2013, cinq conférences se tiendront à l’échelle provinciale, à commencer par la province du Séno. C’est du moins, ce qu’a annoncé le comité national d’organisation. Et les pagnes de l’événement sont réceptionnés et seront très bientôt disponibles dans les boutiques.

Avant d’annoncer la date de la prochaine – certainement la dernière - visite de chantiers pour le 26 novembre 2013, le Premier ministre a, non seulement salué l’implication totale des autorités locales, mais aussi invité tous les acteurs à plus de célérité. C’est donc une course contre la montre qui se trouve lancée pour une parfaite réussite de la fête du 11 décembre 2013 à Dori.

Fulbert Paré

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés