Green Start up challenge : 2iE s’engage à soutenir l’innovation et l’entreprenariat social en Afrique

dimanche 27 octobre 2013 à 23h43min

L’Institut international d’ingénierie de l’eau et de l’environnement (2ie) a organisé, du 20 au 25 octobre 2013 à Ouagadougou, la première édition du concours Green Start up challenge qui a d’abord permis de présélectionner 10 projets sur 60. Ensuite, les 13 membres du jury ont retenu, après une semaine de compétition, 3 projets devant bénéficier dans les jours à venir de l’accompagnement de 2iE. Il s’agit de projets en valorisation de déchets, en eau et assainissement et en agroalimentaire.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
 Green Start up challenge : 2iE s’engage à soutenir l’innovation et l’entreprenariat social en Afrique

Fatigue et suspens sur les visages des candidats. Des gestes de part et d’autres pour détendre l’atmosphère. C’est dans cette ambiance que les membres du jury ont proclamé les lauréats de la première édition du Green Start up challenge. C’est notamment M. Benjamin Oubda, porteur du projet « Toilettes écologiques mobiles ». Un projet visant à créer et à gérer des WC mobiles en zone urbaine intégrant la récupération et le traitement des déchets pour produire de la fumure organique et de l’urée. M. Gildas Zodome avec son projet « Bio phyto collines » de valorisation des plantes aromatiques et oléagineuses locales dans la fabrication de pesticides biologiques pour une agriculture. Et Armand Bassolé, porteur du projet « Faso oléfeira » qui propose un processus de traitement des eaux de consommation à base de moringa olefeira pour améliorer la santé des populations locales. Les talents entrepreneurials, l’aspect innovateur et pertinent du projet, la disponibilité à être encadré par 2iE, les caractéristiques du projet en fonction des besoins de 2iE, sont entre autres, les critères qui ont prévalus selon le jury au choix des lauréats. Les lauréats à l’instar de M. Oubda ont exprimé toute leur joie, estimant que « c’est le signe du travail bien fait  ». Il s’agit selon eux d’un encouragement pour la suite.

Selon la coordonnatrice du concours, Elodie Hanff, la remise d’une clé à chacun des gagnants symbolise que les portes de l’incubateur ou de la pépinière de 2iE leurs sont ouvertes. Et d’ajouter qu’ils bénéficieront chacun, selon les besoins spécifiques de chaque projet, d’un accompagnement technique, managérial et financier dans la mise en œuvre de leur entreprise.

Des encouragements aux candidats non retenus

A tous les candidats et surtout à l’endroit des perdants, le jury n’a pas tari d’éloges quant à la qualité de leurs projets, d’encouragements et de conseils. « Vous êtes des entrepreneurs potentiels  », « chacun de vous a fait un travail de qualité », «  le talent existe dans le continent », « vous êtes tous des gagnants pour le mérite d’avoir participé et bénéficié de formation ». « Vous n’avez pas le droit de laisser tomber vos projets. Enrichissez-les avec les différentes connaissances reçues au cours de de cette semaine de coaching  ».

Pour les principaux concernés, il ne s’agit pas d’un échec. En effet, pour Aboubacar Ouédraogo, l’initiative de 2iE d’accompagner les jeunes entrepreneurs est très positive. Le coaching a amélioré davantage nos projets, dit-il. « Pour moi, je sors véritablement gagnant. D’ici l’édition prochaine j’aurai déjà créé mon entreprise » a-t-il confié.

De l’avis des organisateurs, le Green Start up challenge est un concours ouvert à tous les porteurs de projets innovants et tournés vers la croissance verte en Afrique. Sans restriction d’âge, ni de nationalité, il vise selon eux à identifier et soutenir le développement d’entreprises rentables et viables, présentant un fort impact social et environnemental.

Ibrahima TRAORE (Stagiaire)

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés