Campagne agricole 2013-2014 : Le comité de prévision fait le point de la situation alimentaire et nutritionnelle

lundi 21 octobre 2013 à 23h38min

Depuis ce 21 octobre 2013 et ce pour trois jours, les techniciens du ministère en charge de l’agriculture, les partenaires techniques et financiers, les organisations sous régionales actives dans le domaine de la sécurité alimentaire sont réunis au sein du ministère de l’agriculture et de la sécurité alimentaire (MASA) pour faire une photographie de la situation alimentaire et nutritionnelle prévisionnelle 2013-2014 du Burkina. Ils devront donc croiser les informations et tirer les conclusions de la saison agricole écoulée.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Campagne agricole 2013-2014 : Le comité de prévision fait le point de la situation alimentaire et nutritionnelle

Aujourd’hui plus que jamais les prévisions occupent une place importante dans le secteur de l’agriculture et celui de la sécurité alimentaire. C’est pourquoi, depuis 2008, à la fin de chaque campagne agricole, les membres des structures pourvoyeuses d’informations sur la sécurité alimentaire sont conviés par le MASA pour analyser « la situation alimentaire courante et celle à venir dans une démarche rationnelle et consensuelle ». Le comité de prévision de la situation alimentaire et nutritionnelle renouvelle donc l’exercice cette année encore.

Ainsi donc, en trois jours, les participants vont analyser les données statistiques sur la production quantitative, les appréciations qualitatives sur la situation nutritionnelle des populations dans les différentes zones ainsi que les données sur les populations. Car, «  en matière de sécurité alimentaire, il y a non seulement le disponible (l’offre alimentaire), mais il faut le comparer avec la population pour voir si, en termes de balance, on aura une situation alimentaire déficitaire ou excédentaire  », a rappelé le ministre Mahama Zoungrana.

«  Les informations sur la situation alimentaire courante et prévisionnelles produites seront utilisées par le gouvernement et ses partenaires pour la planification des actions de prévention et d’interventions multiformes à destination des populations vulnérables et, pour la préparation, le cas échéant de réponses diligentes et adaptées pour faire face aux problèmes conjoncturelles que certaines zones pourraient connaître en matière de sécurité alimentaire et nutritionnelle  », a-t-il précisé.

Aboutissement d’un long processus, cet exercice permettrait d’assurer la qualité des informations sur le déroulement de la campagne agricole et les niveaux de production prévisionnels des différentes spéculations.

Le rapport issu de ses travaux, de trois jours, sera présenté au conseil des ministres pour adoption, avant que ces informations ne soient officiellement partagées avec le grand public.
En plus de l’utilisation nationale, les résultats des travaux du comité intéressent les structures régionales et internationales pour produire une photographie de la situation alimentaire prévisionnelle de l’ensemble des pays membres du CILSS et d’autres pays.

Moussa Diallo

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 21 octobre 2013 à 20:24, par Bem ka yondo
    En réponse à : Campagne agricole 2013-2014 : Le comité de prévision fait le point de la situation alimentaire et nutritionnelle

    Ces gars vont encore mentir que la situation alimentaire du pays est satisfaisante. mais vous serrez responsables de ces informations. les données politiques préservez

    Répondre à ce message

  • Le 22 octobre 2013 à 07:42, par Un fils du Nord
    En réponse à : Campagne agricole 2013-2014 : Le comité de prévision fait le point de la situation alimentaire et nutritionnelle

    Monsieur le Ministre de l’Agriculture, certain de vos producteurs en milieu rural ne sont pas bien accompagnés. Voici le cri de cœur d’une productrice agricole de yako dans le Passoré :

    Madame Awa BONKOUNGOU
    Productrice agricole à Yako,
    Province du Passoré,
    Tel : S/C 70239767
    Yako, le 30 septembre 2013

    A

    Madame la Ministre de la promotion
    De la Femme et du Genre

    Objet : entreprenariat féminin en difficulté
    A yako, dans le Passoré.

    En me référant aux efforts consentis par les plus hautes autorités de notre pays dans le cadre de l’entreprenariat féminin, je m’en voudrais de ne pas vous exposer les faits qui sont, aujourd’hui un calvaire pour mon existence et une menace pour ma famille. Veuillez donc m’en excuser, sur tout que je vais devoir soumettre ma préoccupation à votre bienveillance. En effet, en tant que femme rurale, j’ai postulé et obtenu comme d’autres en février 2012 au près de la coordination régionale du Programme d’Appui aux Filières Agro-Sylvo-Pastorales du Nord (PAFASP/N), le cofinancement d’un projet d’aménagement d’un périmètre maraicher à Yako dans la province du Passoré. Après une étude du site commanditée par le PAFASP/N et exécutée par le bureau d’étude SIEMDE Nicaise, ma signature a été imitée pour m’imposer l’Entreprise Technologie Service à Ouagadougou pour l’exécution des travaux de réalisation. J’ai tenté en son temps de m’opposer à la falsification de ma signature. Mais, face aux menaces d’annuler le financement par la coordination du programme, j’ai eu peur et j’ai laissé faire. Aujourd’hui, le projet rencontre d’énormes problèmes dans sa mise en œuvre. Ce qui démontre que les études ont été mal faites. Saisi, le contrôle qui m’a également été imposé tout comme l’Entreprise, rejette la balle au bureau d’études. J’ai contracté un crédit de huit cent mille (800.000) francs CFA pour contribuer au financement du projet et vu le blocage actuel je me retrouve dans l’incapacité de respecter les échéances de remboursement. La stabilité de mon foyer est actuellement menacée à cause de ce crédit. Pourchassée par les agents de l’institution, je n’ai plus le temps de rester à la maison et m’occuper de mes enfants. C’est pour cette raison, Madame la Ministre, que je viens très respectueusement par la présente, solliciter votre intervention en vue de trouver à mon problème qui dure depuis un an, une issue mutuellement avantageuse.

    Ne pouvant pas tout relater dans cette lettre, je souhaiterais recevoir, dans la mesure du possible, une mission de votre ministère, pour constater de visu les faits brièvement relatés. En dépit de la volonté affichée de Son Excellence Blaise COMPAORE, Président du Faso et du dévouement de l’honorable Député Fatoumata DIENDERE/DIALLO à la cause de la femme rurale, il y a des agents de terrain dont l’action ne milite point en faveur de celle-ci.
    Mon intention n’est nullement de dénoncer une personne mais surtout de porter à la connaissance de l’autorité, des éléments factuels qui, s’ils ne sont pas vite corrigés, contribueraient à créer un hiatus entre le discours et la réalité sur les femmes rurales dans notre pays.

    Je vous prie, Madame la Ministre, de croire en l’assurance de ma déférente considération et d’accepter mes salutations citoyennes.

    Madame Awa BONKOUNGOU

    Ampliations :
    -  SEM le Premier Ministre
    -  DRPFG/Nord

    Répondre à ce message

  • Le 22 octobre 2013 à 08:41, par kèlètigi
    En réponse à : Campagne agricole 2013-2014 : Le comité de prévision fait le point de la situation alimentaire et nutritionnelle

    Dans tout les cas les peuhls n’ont leur mot à dire lorsqu’on parle de production agricole parce vous êtes des fainéants...

    Répondre à ce message

  • Le 22 octobre 2013 à 10:52, par Bonjour
    En réponse à : Campagne agricole 2013-2014 : Le comité de prévision fait le point de la situation alimentaire et nutritionnelle

    Un fils du Nord, tu peux envoyer ce courriel à l’émission AFFAIRAGE affairage.ouagafm@yahoo.fr, cette émissionn est très écoutée par les autorités.

    Répondre à ce message

  • Le 22 octobre 2013 à 14:21
    En réponse à : Campagne agricole 2013-2014 : Le comité de prévision fait le point de la situation alimentaire et nutritionnelle

    Mme sans vous offenser, je vous prie d’adresser une lettre ouverte au MASA !

    Répondre à ce message

  • Le 22 octobre 2013 à 14:28
    En réponse à : Campagne agricole 2013-2014 : Le comité de prévision fait le point de la situation alimentaire et nutritionnelle

    Mme sans vous offenser, je vous prie d’adresser une lettre ouverte au MASA !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés