Saisie de produits pétroliers à Bobo : Le MICA n’exclut pas de lourdes sanctions

dimanche 20 octobre 2013 à 23h39min

« Des présentoirs, des bidons d’essence, des bouteilles et un peu plus de 1100 litres d’essence (super 91, mélange et gasoil) ». C’est le bilan de la première sortie d’envergure du ministère de l’Industrie du Commerce et de l’Artisanat (MICA) à Bobo-Dioulasso pour le contrôle des hydrocarbures vendues sur le marché.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Saisie de produits pétroliers à Bobo : Le MICA n’exclut  pas de lourdes sanctions

En effet, dans la matinée de ce samedi 19 octobre 2013, trois équipes du MICA appuyées par la gendarmerie de Bobo-Dioulasso sont allées à l’encontre des vendeurs d’essence en bouteilles. Après la phase de sensibilisation, l’Inspection générale des affaires économiques et la Direction régionale des Hauts-Bassins du MICA sont donc passées à la vitesse supérieure. Résultats : 34 vendeurs en situation d’irrégularité interpellés et plus de mille litres d’essence saisis.

Les vendeurs épinglées exerçaient sur les axes routiers, dans les magasins ou dans des lieux publics. Pour Dramane Tou, le directeur régional du MICA des Hauts-Bassins, l’opération du jour concernait uniquement les vendeurs d’essence dans des bouteilles. Indépendamment de la qualité des produits vendus, elle visait à réprimer des personnes dont l’activité économique se trouve être un danger pour les citoyens. En témoigne, ce vendeur d’essence basé dans les environs du grand marché. Tout en touchant du bois, l’inspecteur économique Mady Zoungrana a démontré comment cela pourrait nuire à l’économie nationale en cas d’incendie. Si le marché de Bobo venait à brûler par sa faute, ce serait des sommes colossales que des centaines de commerçants perdraient, sans oublier qui serait obligé d’injecter de l’argent du contribuable pour redynamiser l’économie de la ville. Toutes les personnes interpelées ont été entendues à la direction régionale du MICA. Quant aux produits saisis, ils feront l’objet de de tests à la SONABHY.

La Sonabhy seule habilité à importer des produits pétroliers

Sauf cas de dérogation, La nationale des produits pétroliers (SONABHY) est le seul importateur d’essence pour la consommation nationale. Toute personne qui vend donc de l’essence et qui n’est pas en mesure de donner sa source d’approvisionnement s’expose à des sanctions. Ce qui explique que tous les produits saisis iront à la Sonabhy pour des tests afin de déterminer leur qualité et éventuellement leur provenance. Pour être un détaillant de produits pétroliers, un minimum d’infrastructure est également requis selon l’inspecteur des affaires économique, Mady Zoungrana. Notamment un dispositif anti-incendie, une autorisation des services techniques et le suivi des installations. Pour être ponctuelle, cette sortie du MICA était axée sur les vendeurs d’essence en bouteille. Très prochainement, d’autres sorties plus ou moins diversifiées iront encore à la chasse des vendeurs d’essence en bouteilles qui auraient échappé à la présente opération.

De lourdes peines encourues par les récidivistes

Vendre de l’essence dans des conditions inadéquates expose autant le vendeur que le public. Prenant en témoin le climat national où pour un rien des personnes sont prêtes à tout brûler, l’inspecteur demande aux pétroliers de faire le minimum avant de se lancer dans ce commerce. Et pour l’information, tout point de vente d’essence devrait avoir l’aval du Bumigeb, une cuve et un minimum de système anti-flamme. Une autorisation de vente pour un lieu précis ne peut également servi d’alibi pour vendre dans plusieurs lieux.

Encore relaxe dans les sanctions, le ministère continue dans les sensibilisations mais viendra le moment où les sanctions vont être plus lourdes. Allant de la saisie du matériel à des peines pénales en passant par des sanctions pécuniaires.

Ousséni BANCE

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés