Dialogue islamo-chrétien au Burkina : Les catholiques souhaitent bonne fête aux musulmans

mercredi 16 octobre 2013 à 22h31min

A l’occasion de la Tabaski 2013, célébrée ce 15 octobre 2013 au Burkina Faso, l’archevêque Monseigneur Philippe Ouédraogo, l’évêque auxiliaire Monseigneur Léopold Médard Ouédraogo et toute la communauté catholique de l’archidiocèse de Ouagadougou ont adressé un message à leurs frères et sœurs musulmans pour souhaiter bonne fête. L’intégralité de leur message.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Dialogue islamo-chrétien au Burkina : Les catholiques souhaitent bonne fête aux musulmans

Son Excellence Monseigneur
Philippe OUEDRAOGO
Archevêque Métropolitain

SOUS-COMMISSION POUR LE DIALOGUE
ISLAMO CHRETIEN

MESSAGE POUR LA FÊTE DE TABASKI, L’AÏD EL KEBIR
DE LA COMMUNAUTE CATHOLIQUE
A LEURS FRERES LES MUSULMANS

Frères et sœurs musulmans,

Au Dieu Un et Tout-Puissant, louange et gloire pour l’éternité, amen !
L’archevêque, Monseigneur Philippe OUEDRAOGO, l’évêque auxiliaire, Monseigneur Léopold Médard OUEDRAOGO et toute la communauté catholique de l’archidiocèse de Ouagadougou, vous adressent leur souhait de bonne fête de TABASKI. L’occasion nous est, encore une fois, offerte pour vous témoigner de notre considération, de notre fraternité et de notre solidarité dans la recherche sans cesse renouvelée de la justice, de la vérité, de la paix et de la cohésion sociale de notre chère patrie le BURKINA FASO.

La fête de l’AÏD EL KEBIR qui est le signe de l’obéissance d’Abraham à Dieu, nous donne l’occasion de réaffirmer notre fraternité autour de notre père dans la foi. Fils d’un même père, nous devons, sans distinction de religion et de conviction, œuvrer au renforcement de nos liens de fraternité et de paix dans notre pays.

Nous devons ensemble et chacun dans sa religion, contribuer à instaurer un climat de paix sociale qui passe par l’amour, le pardon, la tolérance, la justice, la vérité, le respect de liberté de religion et de croyance…

Le Pape Benoît XVI affirmait avec conviction le 18 juillet 2008 lors d’une rencontre interreligieuse : « L’unité des pensées de tous ceux qui ont une croyance religieuse stimule les nations et les communautés à résoudre les conflits au moyen d’instruments pacifiques en respectant pleinement la dignité humaine. »

La véritable nature de la paix ne se limite pas seulement à une absence de guerre, ni à un équilibre des forces adverses, mais elle est à la fois don de Dieu et œuvre humaine, à construire sans cesse. D’où la nécessité pour nous de persévérer dans la prière. Frères et sœurs musulmans, nous sommes capables, vous et nous, de construire la paix autour de nous et dans notre pays. Nous exprimons notre reconnaissance aux responsables musulmans pour leur disponibilité et leurs efforts dans la promotion du dialogue interreligieux
Puissions-nous nous soumettre à la volonté de Dieu à l’instar d’Abraham pour bénéficier des grâces divines.

Bonne fête de Tabaski à tous et à toutes. Que Dieu Tout-Puissant et Miséricordieux nous protège et garde notre pays dans la paix !

Ouagadougou, le 15 octobre 2013

Monseigneur Philippe OUEDRAOGO

Archevêque de Ouagadougou

La Sous-commission pour le dialogue
Islamo-chrétien, le responsable

Abbé Albert Etienne KABORE

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés