Arrondissement 2 de Ouaga : Des vivres pour les pensionnaires des cours de solidarité

dimanche 13 octobre 2013 à 20h21min

L’arrondissement 2 de la commune de Ouagadougou compte deux cours de solidarité dans lesquelles vivent des personnes défavorisées ou vulnérables. Il s’agit des cours de solidarités du secteur 11 à Paspanga et du secteur 7 à Gounghin. Ce vendredi 11 octobre 2013, les pensionnaires desdites cours ont reçu une visite bienfaisante, celle des responsables du conseil municipal qui sont venus leur témoigner leur solidarité.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Arrondissement 2 de Ouaga : Des vivres pour les pensionnaires des cours de solidarité

En effet, c’est les mains chargées de vivres (riz, huile, maïs , sel et spaghettis) et d’autres dons (couvertures et nattes)que le maire de l’arrondissement 2 arrondissement, Hamidou Simporé, accompagné des membres de l’association des Amis, est allé les rendre visite.

La cours de solidarité du secteur 11 Paspanga a été la première à recevoir les visiteurs. Ici, c’est le Baloum naaba qui a exprimé les remerciements et la joie des coutumiers et prodigué des bénédictions pour le geste salvateur que le conseil municipal vient de poser.

Les pensionnaires du centre sont au nombre de 89 femmes. A en croire leur porte-parole, les couvertures et les nattes reçues leur permettront de se protéger du froid qui s’annonce. Pour elle, ce geste tombe à pic et à quelques deux jours d’une fête, la tabaski.

Plus de 35 bénéficiaires à Gounghin

A Gounghin au secteur 7, où le maire Simporé s’est ensuite rendu avec sa suite, ce sont 35 permanents du centre et d’autres temporaires qui bénéficieront de l’aide. Là vivent des enfants déficients mentaux et des personnes dont la vulnérabilité est si grande que le chef coutumier présent à la cérémonie a émis le vœu de voir les autorités se pencher sur la situation sécuritaire des lieux.

La présente initiative est la traduction dans les faits de la décision du conseil de l’arrondissement 2 d’inscrire dans son budget une ligne de crédit pour le volet social. Ce volet, soutient Hamidou Simporé, est extrêmement important. Et pour assurer les pensionnaires des deux cours de solidarité visitées, il leur a dit ceci : « Nul n’est à l’abri de la situation que vous vivez ».

Grégoire B. BAZIE

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 12 octobre 2013 à 18:24, par walaii
    En réponse à : Arrondissement 2 de Ouaga : Des vivres pour les pensionnaires des cours de solidarités

    Arrêtez de faire des compte rendu sur ces choses. Ca n’a rien de caractère informatif. En écrivant sur ces choses vous ne faites que la pub des gens au pouvoir, alors que c’est de leur devoir de le faire, et même depuis lgtps. Pas maintenant. En tout cas je répète : Ces "mesures" dites sociales ne tiendront jamais lieu d’alibi pour des projets machiavéliques.

    Les peuple devrait même revendiquer une autre terme, au lieu de "mesures sociales" comme si c’était de l’argent venant d’une personne privée, ça devrait être "réparation des droits des citoyens".

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés