Commune rurale de Bagaré : Des manifestants en colère ferment la mairie

jeudi 10 octobre 2013 à 19h41min

Plusieurs centaines de personnes, sous forte surveillance policière, sont descendues dans les rues en scandant des slogans hostiles au maire de la commune rurale de Bagaré (Passoré), Hélène Ouédraogo/Saba, avant de fermer la mairie, le jeudi 10 octobre 2013 vers 9 h et remettre les clés au préfet de la localité, Kadiatou Ouédraogo.

Conduits par le maire adjoint, Pagomdgoalma Oumsaoré, les manifestants reprocheraient à Mme Ouédraogo, le détournement de 20 millions de FCFA, destinés à la construction d’un centre de santé dans le village de Gourouly, à 15 km de Bagaré.
Suite à cet acte, la mairie aurait alors payé deux motos de marque Crypton d’un montant de 1, 5 million de FCFA l’unité et engagé d’autres dépenses. Cette somme, première tranche d’une subvention de 100 millions de FCFA sur cinq ans, aurait été accordée par la commune de Cologny (Suisse) à Bagaré, dans le cadre d’un jumelage entre les deux communes. Outre la mise en fourrière des deux engins, les manifestants ont exigé la démission, sans délai, de Mme le maire.
Malgré la médiation du haut-commissaire du Passoré, Aboubacar Traoré, les manifestants ont clamé que la commune soit gérée par la préfecture, en attendant l’ouverture de négociations après la fête de Tabaski, prévue le 15 octobre prochain. Selon nos informations, Hélène Ouédroogo était, au moment des troubles, au tribunal de Yako où elle aurait intenté un procès contre un conseiller municipal pour injures dans la même affaire. Nos tentatives de la joindre sont restées vaines. Nous y reviendrons, avec plus de détails, dans nos prochaines éditions.

AIB Bagaré

Vos commentaires

  • Le 11 octobre 2013 à 09:03, par Gadro En réponse à : Commune rurale de Bagaré : Des manifestants en colère ferment la mairie

    ce sont les conséquences de la voter des partis politiques et non des individus lors des élections. le code électoral doit être revu. il faut que les populations votent les hommes de confiances, susceptibles de conduire leur développement. mais pas votez les partis politiques qui après mettent un individus dont ils ne connaissent même pas bien, à leur commande.

    Répondre à ce message

  • Le 11 octobre 2013 à 09:22, par tièkadiyé En réponse à : Commune rurale de Bagaré : Des manifestants en colère ferment la mairie

    Mon ami, ne perd pas ton temps. Ce M. est un aigri. Il veut simplement la place de la dame. Le ôte-toi de là que je m’y mette quoi. C’est quoi ça ? Si tu estimes qu’elle a détourné, vas d’abord te plaindre. La justice est là pour ça. Si la justice se montre comme d’habitude, tu passes aux manifs. Et là, ça doit se faire de façon graduelle. Ca là c’est du barbarisme et la justice devrait se saisir de l’affaire. Il faut mettre au gnouf ce maire adjoint trop gourmand et trop pressé.

    Répondre à ce message

    • Le 11 octobre 2013 à 20:23, par le cadre En réponse à : Commune rurale de Bagaré : Des manifestants en colère ferment la mairie

      je suis un fils de la commune,je l’actualité communal mais tient pour responsable,l’UNIR/ps car le CDP n’ayant pas la majorité,cette dame pouvè plus être MAIRE nul étè leur soutien et c’est parti pour le desordre.el n’avait pas sa place devant le conseil depuis les élections de 2006 et avec la complicité de fatou diallo qu’el a été portée devant le conseil au detriment du candidat attendu par la population(1ère deception),en 2012,el pert les élections et avec la complicité de fatou et la corruption de benewindé,elle élu maire(MAP(25),CDP(17),UNIR(10) ),(2ème deception).la popu en n’a mar

      Répondre à ce message

    • Le 12 octobre 2013 à 05:27 En réponse à : Commune rurale de Bagaré : Des manifestants en colère ferment la mairie

      Bien mal acquis ne profite jamais.Ce fut une usurpateuse de poste !Bien fait pour elle.Demission ou rien.Honte a ceux qui baillonent leur peuple.

      Répondre à ce message

      • Le 12 octobre 2013 à 09:51, par Sidpasata - Veritas En réponse à : Commune rurale de Bagaré : Des manifestants en colère ferment la mairie

        Mme le Maire Hélène Ouédraogo/Saba est de quel parti politique ? Quand des choses pareilles arrivent dans une mairie, les journalistes doivent aussi souligner l’appartenance politique du maire en question, parce que la responsabilité de son parti est engagée, puisque les candidatures des maires sont proposées par leur parti et qu’ils sont élus par un suffrage indirect. Les conseillers de son parti ou de la coalition de partis ont du recevoir des consignes de votes pour choisir cette personnes. On doit donc reprocher au parti politique concerné d’avoir imposé à la population le choix d’une personne indigne de la fonction de maire. PUISQUE LES PARTIS POLITIQUES ONT PRIVILÈGE DE DIRE QUI SERA TÊTE DE LISTE A LA MAIRIE, ALORS ILS SONT AUSSI RESPONSABLES DES AGISSEMENTS DE CES MAIRES QU’ILS IMPOSENT A TOUTE LA POPULATION DANS CHAQUE COMMUNE. Alors, pour bien situer les responsabilités, donnez à la population le nom du parti concerné et pas seulement celui du maire indélicat. (Wbmater, je ne dis rien de mal, ne me censurez plus !)

        Répondre à ce message

    • Le 12 octobre 2013 à 07:21, par Le Gentil Garçon (GG) En réponse à : Commune rurale de Bagaré : Des manifestants en colère ferment la mairie

      Non, en fait les populations ont compris et il sera désormais difficile à ces assoiffés de gains faciles de piller nos braves électeurs une fois la campagne passée. Si les faits sont averés il faut lincarcserer à yako et ça servira de leçon à son successeur. J’invite les Burkinabé à plus de vigilence à l’égard de ces dirigeants sorciers car comme le dit Bilibili, « C’est pas tous les sorciers qui mangent l’Homme »

      Répondre à ce message

      • Le 15 octobre 2013 à 09:41, par bon père En réponse à : Commune rurale de Bagaré : Des manifestants en colère ferment la mairie

        o fet gentil garcon si les fait saver vrè tu preconise de l’incarcéré et si ca savère fau k devon nous faire de ceu ki l’accuse ? en lisant le pays je me suis rendu compte k l’affaire est serieu vu la composition du conseil municipal(21 MAP 17 CDP et 10 UNIR\PS on devrait s’atendre a ce genre de situation.le maire na ka s’armer de courage tout les mairie ont c’est genre de problème !et d’ailleur ce n’est pas le champ de ton père ou il faut cout k cout travailler pour k sa marche.si ca ne va pas laissé tombé et vous rejoingnez votre poste.ce qui est sure celui ou celle qui va prendre conaitra les meme dificultés.le nomé sangla gestionaire des hopitaux dont le nom est apparu dans le journal et ki serait l’initiateur de ce marche est_il sure avoir été un bon gestionnaire dans son ancien poste ?

        Répondre à ce message

    • Le 12 octobre 2013 à 08:00, par sidbala En réponse à : Commune rurale de Bagaré : Des manifestants en colère ferment la mairie

      tiékadiyé tu as une bonne analyse des situations c’est vraiment le ote_toi k je m’y mette elle est entouré de vautour malgré que sa soit une commune rurale sans ressources,tout le monde convoite sa place moindre faille il saute pied joind.le financemen en kestion ne vien pa directement de la main de la dame c’est un ONG de la place ki sen occupe a savoir si elle conait là ou se trouve le numero du compte de ce fameu jumelage.apres avoir depuis son instalation cherché a la nuire c’est ca ils ont trouvé sans preuve concret pour l’accusé.aussi le procès avec le monsieur na rien a voir avec les manifs.le procè cest k un certain tougma victorien du MAP aurait eu a porté sa main sur la dame qui l’a traduit en justice.mais cet dernié c’est exusé au tribunal et avou n’avoir pas de lien avec la manifs.sinon que la mairie n’a pas été fermé les travau continu normalemen.esperon que madame le maire et c’est conseillers feron la lumière sur cet affaire dans les jours a venir.la politique que Dieu nous aide !c’est un domaine ou ya pa de sentiment la dame en kestion n’est pas fait pour faire de la politique elle na pas le sens de la mesquinerie.

      Répondre à ce message

  • Le 12 octobre 2013 à 06:58, par Sidnooma En réponse à : Commune rurale de Bagaré : Des manifestants en colère ferment la mairie

    Cette affaire n’est pas du tout claire. C’est simplement un règlement de compte. On en veut à la dame pour rien. Ce monsieur doit ête jugé quitte à ce qu’il apporte des preuves. Je pense aussi que Mme la maire doit donner sa version des faits et restée très vigilante.
    L’AMBF doit aussi se réveiller car à cette allure, les règlements de compte ne finiront jamais au sein des mairies car Il suffit d’une simple accusation sans fondement et une mobilisation de ses amis pour fermer une mairie. Quittons dans ça !!!

    Répondre à ce message

  • Le 12 octobre 2013 à 07:30, par Sidnooma En réponse à : Commune rurale de Bagaré : Des manifestants en colère ferment la mairie

    Cette affaire n’est pas du tout claire. C’est simplement un règlement de compte. On en veut à la dame pour rien. Ce monsieur doit ête jugé quitte à ce qu’il apporte des preuves. Je pense aussi que Mme la maire doit donner sa version des faits et restée très vigilante.
    L’AMBF doit aussi se réveiller car à cette allure, les règlements de compte ne finiront jamais au sein des mairies car Il suffit d’une simple accusation sans fondement et une mobilisation de ses amis pour fermer une mairie. Quittons dans ça !!!

    Répondre à ce message

    • Le 12 octobre 2013 à 09:31, par le cadre En réponse à : Commune rurale de Bagaré : Des manifestants en colère ferment la mairie

      je suis un fils de la commune,j suis les choses à distance,c’est avec le soutien de fatou ,qu’el a eu les élection en 2006 au detrima du candidats attendu par la population(1ère deception) et en 2012 avec les même et l’unir,n’ayant pas la majorité,el a été une foi de plus elu maire(2ème decepton de la popu) donc ce qui arrive à notre commune était prévisible.je suis sûr que sa sera dificil pour qu’el termine son mandat,c’est sa aussi la politique.le gouvernema ne veut pas ceux qui peuvent géré,c’est ceux qu’ils peuvent manipulé et c’est le cas de cette dame.

      Répondre à ce message

      • Le 16 octobre 2013 à 20:32, par par l’intelecte En réponse à : Commune rurale de Bagaré : Des manifestants en colère ferment la mairie

        oh ! digne fils de la commune !vous suivez mal l’avancé de votre commune hein !pourquoi dite vous que c’est fatou qui la aidé ? vous parler de première deception ce qui confirme le fait k vous ne vous informé pas reelemen de ce ki se passe dans votre commune.son deuxieme mendat j ne peu rien dire mè celui du premier elle a fait c’est preuve dans la region elle a mm eu le fameux concours de la banque mondiale je croix quiconq qui veu n’a qu’a allé prendre des renseignemen sur elle dans sa localité celui ki est honnète s’aura kel fait parmi les maire qui se battent dans la region.et d’ailleur a par peut etr l’unir\ps ki n’a pas été" aidé" le MAP en tout ca a manipulé les chefs coutumiers pour avoir ce resulta.analysé vous mm c’etait le CDP et LUNIR les deu parti si le CDP ne gagn pas bcp de voix q sa soit lUNIR mais pourquoi le MAP ki dailleur a pars bagaré,dans la region na pas eu de succes .parè mm k l president du parti cherchè la deputation mè nayant pas pu bougé dun cran ds la region se rabat sur la mairie je ne seré pas etoné dentendre k ce dernié siege a la mairie ce ki sans doute sera lorigine de la perte daqui et de paix ds la commune entendon voir !Dieu ne dors pas

        Répondre à ce message

    • Le 13 octobre 2013 à 20:39, par diclofenac En réponse à : Commune rurale de Bagaré : Des manifestants en colère ferment la mairie

      mes Freres.je pense que la population doit avoir des preuves pour manifester.
      y en a eu pire a bobo ou rien ’ a ete fait.le premier ministre tiao est au courant des ses maires CDPiste qui ont et continu de piller la ville sans sanctions.Sindou sanogo repose en paix sans s inquiété après avoir fini de vendre un arrondissement tous entier en laissant des problèmes a son successeur Seydou Sanou.
      mr le first ministre honnêttement .
      Tonton parreil ds son arrondissement et aujourd’hui 2’ adjoint au maire de la commune et candidat au sénatorial.
      jugé vous même.
      karim n’arrive.hun.
      qui peut lever le doit contre lui.essaye et tu verra
      aller taper don nom sur Internet et liser la suite.
      aujourd’hui on dira qu. on est jaloux d eux.
      malheureusement non mais le 15 octobre arrive et chacu’n a qu a voir si Sankara etais la.
      prions et prions encore pour que nos enfants soit meilleur. que nous

      Répondre à ce message

  • Le 12 octobre 2013 à 09:48, par Sidpasata - Veritas En réponse à : Commune rurale de Bagaré : Des manifestants en colère ferment la mairie

    Mme le Maire Hélène Ouédraogo/Saba est de quel parti politique ? Quand des choses pareilles arrivent dans une mairie, les journalistes doivent aussi souligner l’appartenance politique du maire en question, parce que la responsabilité de son parti est engagée, puisque les candidatures des maires sont proposées par leur parti et qu’ils sont élus par un suffrage indirect. Les conseillers de son parti ou de la coalition de partis ont du recevoir des consignes de votes pour choisir cette personnes. On doit donc reprocher au parti politique concerné d’avoir imposé à la population le choix d’une personne indigne de la fonction de maire. PUISQUE LES PARTIS POLITIQUES ONT PRIVILÈGE DE DIRE QUI SERA TÊTE DE LISTE A LA MAIRIE, ALORS ILS SONT AUSSI RESPONSABLES DES AGISSEMENTS DE CES MAIRES QU’ILS IMPOSENT A TOUTE LA POPULATION DANS CHAQUE COMMUNE. Alors, pour bien situer les responsabilités, donnez à la population le nom du parti concerné et pas seulement celui du maire indélicat.(Webmaster Publiez, ne bloquez pas encore)

    Répondre à ce message

  • Le 12 octobre 2013 à 11:05 En réponse à : Commune rurale de Bagaré : Des manifestants en colère ferment la mairie

    Ces populations aussi. Pourquoi vouloir que la Mairie soit gerée par la Préfecture. Ce serait un retour en arriere. Trouver de moyens pour d’avantages renforcer cette communalisation.

    Répondre à ce message

  • Le 12 octobre 2013 à 15:14, par TCHANFO En réponse à : Commune rurale de Bagaré : Des manifestants en colère ferment la mairie

    rassurez-vous de la réalité des faits avant de vous adonner à des comportements pareils,même si elle a détourné,il faut la traduire devant les juridictions compétentes

    Répondre à ce message

  • Le 12 octobre 2013 à 19:47, par werem En réponse à : Commune rurale de Bagaré : Des manifestants en colère ferment la mairie

    le dimanche 22 Septembre 2013 la population de la commune de Aribinda est sortie massivement contre le maire d’Aribinda pour avoir spéculer des parcelles (20) au profit de ses fils et proches(10), vendues (3), attribuer 7 aux agents de domaine de Djibo et Aribinda. Cette attribution a été faite sans la mise en place de la commission d’attribution de parcelles.
    il a aussi berné la population pour avoir dit que le vehicule de la commune est au garage alors qu’il se trouve entre les mains de la gendarmerie à Ouagadougou
    le 2 octobre une session extraordinaire s’est tenue dans la commune ou le maire a reconnu ses fautes graves et a proceder à l’annulation de l’arrêté de confirmation d’attribution de parcelles.
    les marcheurs exigent des autorités de tutelle d’appliquer l’article 272 du code des collectivités territoriales. faute de quoi la marche sera reconduite j’usqu’à ce que la loi soit appliquée.
    le responsable de l’organisation de la marche

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés