Dialogue interreligieux : Lettre ouverte au Pasteur Karambiri

mercredi 9 octobre 2013 à 21h21min

Dans la lettre ci-après, un fidèle catholique, Noël Pierre Windpanga Scian interpelle le Pasteur Mamadou Philippe Karambiri sur une de ses prêches qui apparemment n’a pas été de son goût.

L’intégralité de sa lettre.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

« Lettre ouverte au Pasteur Mamadou KARAMBIRI,

Bien cher Pasteur KARAMBIRI, je vous présente toutes mes félicitations pour l’œuvre d’évangélisation que vous menez avec beaucoup de détermination, notamment sur les ondes de votre télévision Impact TV dont je salue également la qualité des prestations. De ce fait, je prends plaisir à suivre vos prêches qui sont indubitablement riches d’enseignements. Cependant, votre prêche du samedi 05 octobre qui a été diffusée entre 16h et 17h revêt des sarcasmes à l’endroit des catholiques. Je ne suis pas la voix autorisée à vous répliquer, mais je ne saurais taire le sentiment à moi suscité par vos propos gravissimes. Pour aller droit au but, vous avez dit dans votre prêche qu’un chrétien n’a pas besoin de prier 10 fois, 20 fois ou 30 fois la prière du « Notre Père » pour que le Père céleste lui donne à manger… Et par ironie, vous avez dit qu’un Dieu qui attend qu’on le prie 10 fois, 20 fois, etc. pour exaucer, n’est pas un Dieu. Ensuite vous avez fait le lien pour dire qu’une mère n’a pas non plus besoin que son fils la supplie pour l’exaucer. Je considère ces propos comme une critique directe des prières catholiques, à savoir le « Notre Père » (Pater Noster) et le « Je vous salue Marie » (Ave Maria) qui sont récités, surtout en ce mois du rosaire.

Vous êtes Dr en théologie et je ne doute pas un instant que vous connaissez les passages bibliques qui sont le fondement de ces deux prières. Pour rappel, c’est Jésus lui-même qui a appris cette prière à ses disciples : « Vous donc priez ainsi : Notre Père qui es dans les cieux, que ton Nom soit sanctifié, que ton règne vienne, que ta volonté se fasse sur la terre comme au ciel. Donne-nous aujourd’hui le pain qu’il nous faut ; pardonne-nous, nos offenses, comme nous l’avons fait pour ceux qui nous ont offensés, et ne nous laisse pas tomber dans la tentation, mais délivre-nous du Mauvais. » Mathieu 6, 9-13.

Quant au « Je vous salue Marie », son fondement se trouve dans l’annonciation par l’Ange à la Vierge Marie qu’elle sera la Mère du Sauveur : « Au sixième mois, l’ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée, appelée Nazareth, auprès d’une vierge fiancée à un homme de la maison de David, nommé Joseph. Le nom de la vierge était Marie. L’ange entra chez elle, et dit : Je te salue, toi à qui une grâce a été faite ; le Seigneur est avec toi. Troublée par cette parole, Marie se demandait ce que pouvait signifier une telle salutation. L’ange lui dit : Ne crains point, Marie ; car tu as trouvé grâce devant Dieu. » Luc 1, 26-30.

Ce n’est donc pas une invention, le Pater Noster et l’Ave Maria ont leur source dans la Bible. Pourquoi vilipender alors des prières tirées de la Bible pendant que vous semblez défendre le même évangile. En agissant ainsi, vous risquez de semer dans le cœur de vos fidèles la haine et le mépris envers les catholiques, si ce n’est fait. Or, Jésus lui-même l’a dit : « Je vous donne un commandement nouveau : Aimez-vous les uns les autres ; comme je vous ai aimés, vous aussi, aimez-vous les uns les autres. A ceci tous connaîtront que vous êtes mes disciples, si vous avez de l’amour les uns pour les autres. Jean 13, 34-35. Et Jésus de renchérir derechef : « C’est ici mon commandement : Aimez-vous les uns les autres, comme je vous ai aimés ». Jean 15, 12-13. L’amour de celui qui ne partage pas la même conviction religieuse que soi est la première grâce d’un croyant. Ainsi, seul l’amour envers son prochain témoigne de l’authenticité de la foi d’un croyant. Cependant, je note une certaine rivalité aussi bien latente qu’ostentatoire entre protestants et catholiques. N’est-ce pas le même Jésus que nous prions tous ? Ce Jésus a pourtant insisté sur l’amour. Il préconise même d’aimer ses ennemis.

En réalité, de sérieux problèmes de cohésion sociale et interreligieuse existent avec nos frères protestants. Il faut que nous ayons le courage d’en parler. J’en prends pour preuve le baptême catholique qui est annihilé chez les protestants, alors qu’un protestant baptisé est accepté directement chez les catholiques. Si nous sommes des frères du même Christ Jésus, pourquoi tant de persiflages ? Bref, aimons-nous les uns les autres car l’amour vient de Dieu. Respectons-nous mutuellement !

Pour revenir à la question de Marie, je dirai qu’elle est la Mère de Jésus, notre Sauveur et notre Dieu qui règne avec le Père et l’Esprit Saint dans la même Gloire. Marie est donc la Mère de Dieu. En ce sens, elle a une puissance d’intercession auprès de son Fils car une Mère ne saurait demander en vain quelque chose à son Fils. Par son humilité et sa disponibilité, Marie demeure pour nous un exemple d’obéissance à Dieu. Ses apparitions aux hommes des temps passé et présent témoigne de sa bienveillance et sa protection pour l’humanité. Elle est même apparue à l’un des vôtres, en la personne de Onel Mala, ce chantre chrétien ivoirien à la voix d’or. Aujourd’hui Onel Mala est devenu un catholique dévoué à la Vierge Marie comme celui qui vous écrit cette missive. Marie est notre Avocate auprès de son Fils Jésus, c’est pourquoi à mon tour, malgré ma petitesse, je défends ma Maman Chérie, la Vierge Marie car elle mérite HONNEUR. HONNEUR A MARIE !

Tout en vous souhaitant plein succès dans votre œuvre missionnaire combien noble, je prie l’Eternel afin qu’il fasse grandir en nous l’amour.

Très cordialement !

Noël Pierre Windpanga SCIAN

Mail : w_scian@yahoo.fr »

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 9 octobre 2013 à 21:38, par MAX
    En réponse à : Dialogue interreligieux : Lettre ouverte au Pasteur Karambiri

    Oh la la !
    En oubliant la religion première, en oubliant ou feignant d’oublier que nous ne sommes pas seul dans notre environnement et en refusant que tout ce ce que dieu a crée contient une vie, on ne peut que se bagarrer !
    En tout cas nous qui ne suivons pas les religions dites "révélées", sommes a l’aise.
    on ne paye pas de dimes ou toute autre cotisation, on tue nos poulets, chèvres, bœufs, cabris et autres dans les rivières, les forets, buissons, collines et montagnes, etc, et on les ...mange.

    Répondre à ce message

    • Le 9 octobre 2013 à 22:10, par Ladji
      En réponse à : Dialogue interreligieux : Lettre ouverte au Pasteur Karambiri

      Bon appétit alors.

      Répondre à ce message

    • Le 9 octobre 2013 à 22:18, par wendenda3
      En réponse à : Dialogue interreligieux : Lettre ouverte au Pasteur Karambiri

      Très bien car ces religions dites révélées ne sont que des acculturateurs ; nombres sont nos frères de nos jours qui ne savent d’où ils viennent ,où ils sont et par conséquent ne sauraient savoir où aller. Vivement que Dieu nous sauve de ces nouveaux busnessmen des temps nouveaux.

      Répondre à ce message

    • Le 9 octobre 2013 à 22:41, par Josue
      En réponse à : Dialogue interreligieux : Lettre ouverte au Pasteur Karambiri

      Il n y a pas de compromission possible entre la vérité et les manipulations. Loin de supporter le auteur karambiri , je dis que la parole de dieu est unique et malheur à ceux qui la transforment pour plaire au hommes. Mon ami pierre s’end penta, pouvez vous me dire comment Jésus a été baptisé ? Pouvez vous me donner un passage dans la bible ou on abaptisé un seul enfant ? Pouvez vous courageusement lire actes4:12 ou il est écrit : " il n y a de salut en aucun autre ; car il n y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés". La bible dit que ce nom est JÉSUS. Alors nous n’avons pas besoin d’intermédiaire. Ne vous sentez pas offusqué lorsque vous entendez la vérité. Je respecte et aime beaucoup mes frères catholiques et tous les hommes car nous sommes tous des çreatures merveilleuses de Dieu.
      Soyez richement bénis tout en vous nourrissant de la Parole de vie dans son intégralité, et non dans celle taillée pour plaire aux hommes

      Répondre à ce message

  • Le 9 octobre 2013 à 21:57, par Paix
    En réponse à : Dialogue interreligieux : Lettre ouverte au Pasteur Karambiri

    Mon frère, faut quitter dans ça. Faut pas mettre en conflit les catholiques et les protestants. Il fallait mettre ta lettre dans une enveloppe et aller remettre main a main à KARAMBIRI et vous allez regler ça entre vous.

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre 2013 à 22:09
    En réponse à : Dialogue interreligieux : Lettre ouverte au Pasteur Karambiri

    Bien dit c’est par orgueil et par méconnaissance de l’histoire de l’Eglise que certains protestants s’acharnent sur les catholiques par rapport à leur culte. L’Eglise catholique ds la formation de ses prêtres enseigné des écrits de grands théologiens protestants sans mépris ms les arrivistes jouent sur la sensibilité de leur fidèles en dénigrants les autres chrétiens surtout catholiques.

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre 2013 à 22:10, par Vento Somnem
    En réponse à : Dialogue interreligieux : Lettre ouverte au Pasteur Karambiri

    Mon cher ami,

    En attendant que qui droit vous réponde si vraiment nécessaire, il est inutile au stade actuel de se lancer dans des batailles religieuses, sinon confessionnelles. Je n’ai pas suivi le message incriminé mais la sagesse nous commande en tant que chrétiens d’œuvrer à la concorde. Je pense que les choses sont claires entre protestants et catholiques et je vous renvoie à l’histoire de l’Eglise pour ne pas entrer dans un développement qui ne serait qu’un rappel.
    Personne n’interdit à personne de réciter le "Notre Père" autant de fois qu’il voudra. Mais qu’il me soit permis de signaler qu’il s’agit d’un canevas que le Seigneur a donné. Avec le Nôtre Père vous pouvez passez des heures et des heures de prière devant le Seigneur. Je ne vais pas aborder la prière à Marie qui constitue une différence fondamentale entre Protestants et catholiques. Je vous invite par conséquent à ne pas être des religieux, mais des chrétiens. Je préfère m’arrêter là pour l’instant. Je termine en citant Jésus lui-même. "Je suis le chemin, la vérité et la vie. Nul ne vient au Père que par moi".
    Que le Seigneur vous bénisse.

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre 2013 à 22:13, par liberté de foi
    En réponse à : Dialogue interreligieux : Lettre ouverte au Pasteur Karambiri

    Mon type, tu es marié ? Tu as un enfant ? Admettons que tu as un enfant. Je vais du fait que tu es créateur (fondateur) d’une firme importante. Par exemple un super marché. Il se trouve aussi que tu as donné tout pouvoir financier et juridique à ton fils concernant ton entreprise. Est- ce ton petit fils ou ton neveu a vraiment besoin de passer par la mère de ton fils (héritier) pour qu’il intercède auprès de ton fils et lui à son tour te voie pour que tu lui trouve un emploi ? Soit sérieux.
    Regarde chaque jour ce que vont certains musulmans : attendant à la bombe par ci, colis piégé par là. Les gens en parlent. Toi-même tu en parle. Est-ce que cela veux dire que l’Islam n’est pas une bonne religion ? Il y ‘a de bon musulman.
    Tu sais au moins qu’il y a plusieurs congrégations églises évangélistes ? Tu sais qu’on a toujours dit que les protestants sont faux, ce sont des escrocs ? En quoi ces propos peuvent faire perdre la foi d’un évangéliste convaincu ?
    Je pense que l’équipe de "lefaso.net" doit même être aussi sérieux dans le choix des articles à laisser passer. Soyez professionnels chers confrères !

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre 2013 à 22:16, par Mocosobf
    En réponse à : Dialogue interreligieux : Lettre ouverte au Pasteur Karambiri

    Merci frère. Vous pourrez lui ajouter des versets de la Parole de Dieu qui invitent à prier sans cesse : Ep.6:18 ; Col.4:2 ; Ap 22, 1-7 ; 1Th 5, 17. Et bien d autres encore.

    Ce que nous pasteurs oublions parfois, c’est qu’on n est pas obligé de dire quelque chose sur la Parole lue même lorsque nous ne recevons rien de l Esprit. Il vaut mieux ne rien dire et laisser la Parole " parler" aux écoutants, que de se lancer dans des commentaires qui ne conduisent pas les assemblées à Dieu. La vérité de la Parole de Dieu n’a pas besoin d’égratigner à gauche et à droite pour être vraiment Vérité. Aillons à cœur de transmettre ce que l’Esprit nous dit et non ce que nos cœurs si souvent enclins aux compétitions nous suggèrent. Nous gagnerons tous à cette condition, et Dieu et nous mêmes. Bon mois missionnaires et de Marie à tous les catholiques et aux amis de la Reine du ciel.

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre 2013 à 22:26, par L’Africain
    En réponse à : Dialogue interreligieux : Lettre ouverte au Pasteur Karambiri

    Monsieur Noel Pierre, relisez s’il vous plait votre dernier paragraphe a voix haute tout en essayant d’y comprendre quelque chose. Moi en tout cas je suis tout a fait perdu. le fils de Dieu est Dieu, Marie mere de Dieu(lequel des Dieux), le saint esprit est Dieu, finalement je n’y comprend rien. Le christianisme est-il une religion politheiste(plusieurs Dieux) ???
    Autant retourner aux manes des ancetres comme le fait si bien Max.

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre 2013 à 22:27, par CROYANT
    En réponse à : Dialogue interreligieux : Lettre ouverte au Pasteur Karambiri

    Oh là là !!! Voila quelqu’un qui n’a rien compris. Voilà le pur RELIGIEUX qui ne sait que réciter des prières apprises par cœur. Tu es loin d’être un disciple de Jésus car lui, n’était pas religieux mais CROYANT. Il connaissait sa nature divine et savait l’utiliser pour venir en aide aux hommes. Les vrais croyants connaissent leur vraie nature et puisent directement dans le fleuve de Dieu. Ils ont la nature de Dieu. C’est ce que le Dr Karambiri veut dire tout simplement mon cher ami. La nouvelle création n’a pas de limite parce qu’il est directement connecté à Dieu par Jésus Christ.

    Le policier n’as pas besoin d’aller demander au Président du Faso la permission d’arrêter un "brûleur de feu rouge". Non ! Il exerce directement l’ autorité que lui confère la loi. Il connait sa nature. Il sait qui il est. Il lui a été délégué une autorité et lui, le sait très bien. C’est ce que Jésus a passé le temps à expliquer aux hommes, mais certains, dont les nombreux RELIGIEUX, refusent toujours d’entendre la VERITE. Entende qui a des oreilles.

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre 2013 à 22:42, par MAIGA
    En réponse à : Dialogue interreligieux : Lettre ouverte au Pasteur Karambiri

    CORAN 5(75) Le Messie, fils de Marie, n’était qu’un Messager. Des messagers sont passés avant lui. Et sa mère était une véridique. Et tous deux consommaient de la nourriture. Vois comme Nous leur expliquons les preuves et puis vois comme ils se détournent.

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre 2013 à 22:49, par La grace
    En réponse à : Dialogue interreligieux : Lettre ouverte au Pasteur Karambiri

    Mon frère qui se sent morveux se mousse. Le passage dont le pasteur Karambiri a prêcher est un passage biblique et non catholique ni protestant...Laisse l homme de Dieu tranquille .tu es qui pour juger la parole de Dieu et l’approprier a un dénomination . L’église primitive n’avait ni protestabt ni catholique. Le message a été écouté dans le monde entier c’est toi qui se dit connaisseur. Repends toi avant qu’il be soi trop tard pour toi.....tu es un religieux et non un chrétiens. ...Satan sort de cet homme. ... Merde

    Répondre à ce message

    • Le 10 octobre 2013 à 06:36, par Sceptique
      En réponse à : Dialogue interreligieux : Lettre ouverte au Pasteur Karambiri

      Bonjour
      Il. N’a jugé aucune parole il a dit ce qu’il pensait que vous ne soyez pas d’accord
      Est votre droit le plus absolu mais en le traitant de religieux de pas croyant
      Vous vous portez un jugement de valeur sur sa foi ce qui n’est pas de votre ressort
      Le seul juge est Dieu. que tu sois catholique ou protestant vis ta vie vis ta foi et Dieu
      Sera ton seul juge pas les hommes
      Que chacun cultive son jardin

      Répondre à ce message

  • Le 9 octobre 2013 à 23:09
    En réponse à : Dialogue interreligieux : Lettre ouverte au Pasteur Karambiri

    Il n’est pas docteur en theologie loin s’en faut.

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre 2013 à 23:12, par Isa
    En réponse à : Dialogue interreligieux : Lettre ouverte au Pasteur Karambiri

    Mon frère, je suis d’avis qu’une discussion avec le Pasteur Karambiri aurait ete mieux indiquee qu’une lettre sur le net...mais comme c’est la, qu’on en parle.
    Mais Jesus a aussi dit " Je suis le chemin, la verite et la vie. Nul ne vient au Pere que par moi." Jean 14:6
    Durant toutes les annees passes avec sa famille et les disciples, il n’a jamais dit a personne de mettre sa mere entre lui et nous...
    Enfin, comme vous l’avez si bien dit, c’est l’amour qui compte, que l’Eternel nous eclaire tous et nous revele sa parole davantage chaque jour.

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre 2013 à 23:37
    En réponse à : Dialogue interreligieux : Lettre ouverte au Pasteur Karambiri

    Si ce n’est qu’au Faso que les gens discutent de religion.Dans les pays occidentaux les gens n’ont pas ce temps la.Rester donc la-bas dans l’Afrique pauvre et bataillez les uns contre les autres pour la religion.Savez-vous qu’il est impossible de trouver plus de 30 personnes dans une eglise en Europe ?

    Répondre à ce message

    • Le 10 octobre 2013 à 01:59
      En réponse à : Dialogue interreligieux : Lettre ouverte au Pasteur Karambiri

      Vraiment grave. Pauvre Afrique. Toujours à la traîne. Même en religion !!!! Faut il en pleurer ou en rire. Cette bagarre n’est pas la notre. Elle a déjà été faite en occident depuis des siècles. Il y a eu des persécutions, des guerres, des émigrations et des pays ont mêmes êtes créés (Ameriques et pays scandinave....). Et c’est maintenant que nous commençons ce combat au moment où les autres font autres choses. Au lieu de chercher à construire de vrai nation pour espérer amorcer le développement , on réveille des guerres qui ne sont même les nôtres. Pauvre Afrique !!!!

      Répondre à ce message

    • Le 10 octobre 2013 à 06:07, par Clovis
      En réponse à : Dialogue interreligieux : Lettre ouverte au Pasteur Karambiri

      Mais qu’est-ce que vous croyez ?Pour se faire des adeptes,il faut bien faire croire aux esprits fragiles et fébriles que les autres sont dans le faux.C’est comme en politique.C’est ça le marketing,le clientelisme,le bluff spirituel.Dieu nous sauve.

      Répondre à ce message

    • Le 10 octobre 2013 à 10:00, par Lecitoyenceleste
      En réponse à : Dialogue interreligieux : Lettre ouverte au Pasteur Karambiri

      Mon type, qui t’a dit que l’Europe est un modèle à suivre ? quitte dans ça !

      Répondre à ce message

  • Le 10 octobre 2013 à 00:16, par djust
    En réponse à : Dialogue interreligieux : Lettre ouverte au Pasteur Karambiri

    Que le père tout puissant nous unisse. Nos convictions diffèrent sur certains sujets même entre chrétiens d’une même denomination. Les premiers apotres n’ont pas fait l’exception. Sachons alors pardonner, apprendre des autres et de l’Esprit Saint. Donnons nous la main dans l’amour.
    Entre parenthèse je voudrais que tu relativise tes dires sur le baptème... plusieurs personnes pourraient temoigner à ton encontre.
    God bless you !

    Répondre à ce message

  • Le 10 octobre 2013 à 02:03, par Goomsida
    En réponse à : Dialogue interreligieux : Lettre ouverte au Pasteur Karambiri

    Mais, les Africains, c’est pas la peine. voila des gens qui se disputent sur des religions importes. Que tu sois musulman, chretien, buddiste... Il faut seulement croire en Dieu puisque tu existe. Alors demande et remercie ton creature pour ton existance. Le reste c’est du commerce et du gagne pain.

    Répondre à ce message

  • Le 10 octobre 2013 à 05:26, par wadiabakan
    En réponse à : Dialogue interreligieux : Lettre ouverte au Pasteur Karambiri

    Merci pour ta lettre.Elle est claire et sans signe de violence ni d’attaque.
    Mais il faudra revoir le genre du mot "prêche". Avec le féminin, il sonne bien certes, main c’est du masculin. "Le prêche" on dit, sauf si mon dictionnaire me trompe. C’est aussi valable pour de nombreuses personnes et même pour certains de nos journalistes sur la RTB.

    Répondre à ce message

  • Le 10 octobre 2013 à 05:38, par BF
    En réponse à : Dialogue interreligieux : Lettre ouverte au Pasteur Karambiri

    Moi, je trouve le Pasteur Karambiri tres extremiste, et partant de la beaucoup de ses coreligionnaires.Il oublie la place reelle des Protestants dans ce pays.A plusieurs reprises,il s’en prend vertement aux musulmans qui sont plus de 60% de la population, pour rappel.C’est vrai que l’Islam burkinabe est tolerant, mais je reste convaincu que Pasteur Karambiri et certains protestants sont entrain de créer une situation qui pourrait être deplorable un jour. Le defunt Saye Zerbo avait deja ecrit un livre pour s’en prendre à l’Islam ;et cela avait été soutenu par Pasteur Karambiri.il est revenu sur une partie polémique du livre au décès de Saye Zerbo.J’espère bien que chacun saura rester courtois et poli pour l’entente cordiale entre les religions reste toujours d’actualite.

    Répondre à ce message

  • Le 10 octobre 2013 à 07:00, par Tempus
    En réponse à : Dialogue interreligieux : Lettre ouverte au Pasteur Karambiri

    Merci à Noël Pierre Windpanga SCIAN ! Votre intervention est d’une exactitude appropriée. Je n’ai rien à ajouter à ce que vous avez si bien exprimé.

    J’ajoute fois à vos propos. Nous somes des humains et la vie humaine est répétitive dans son cycle et dans son maintien. Notre volonté n’y échappe pas ; notre désir aussi.

    La prière est avant tout une communication dans la durée. Elle n’est pas que simple pensée, aussi profonde soit-elle ; mais pensée communicative et communiquée, qui a besoin du langage pour support !

    Que le pasteur Karambiri veuille se soustraire à une certaine exigence, libre à lui. Mais qu’il n’entraine pas des brebis à sa suite dans l’égarement !

    Répondre à ce message

  • Le 10 octobre 2013 à 10:04, par TPI
    En réponse à : Dialogue interreligieux : Lettre ouverte au Pasteur Karambiri

    Mes frères, la foi est une grâce ; ce n’est pas une question de diplômes, éloquence, encore moins une question de « bruit » dans les media et gros costumes. Celui qui a reçu cette grâce est humble, discret, respectueux de l’autre quel que soit ses croyances, ses qualités et ses défauts. Certaines personnes ont été bénies de Dieu, elles ont reçu des grâces en abondance pas du fait de leur mérite mais de leur foi qui elle-même est une grâce divine. Marie est l’une des personnes qui a été « pleine de grâce » ; tout comme il vous est loisible de ne pas la prier, il vous est tout aussi loisible de ne pas chercher à dissuader ceux qui la prie et qui sont pleinement exauces et j’en fais partie. AVE MARIA !

    Répondre à ce message

  • Le 10 octobre 2013 à 10:15, par wendvi
    En réponse à : Dialogue interreligieux : Lettre ouverte au Pasteur Karambiri

    Mon frere,le linge sale se lave en famille. Je crois que vos propos sur voix de presse risquent bien de radicaliser les deux groupes de fideles.va et discute avec lui. Restons surtout chretiens et evitons d’etre religieux

    Répondre à ce message

  • Le 10 octobre 2013 à 10:39, par HonSinc1
    En réponse à : Dialogue interreligieux : Lettre ouverte au Pasteur Karambiri

    Referez vous toujours aux deux commandements que Jésus a donné à l’homme qui lui a traité de "Bon". je cite :
    ’ 1. N’adorez qu’un seul Dieu, mon Seigneur et votre Seigneur’
    ’2. Aimer son prochain comme soit même’
    et pour conclure, Jésus à dit : " Il n’y a pas plus grand que ces deux commandement".
    En fait Jésus n’a jamais voulu qu’on l’adore ni sa mère, la vierge Marie. Au contraire, il serait fière si ces fidèles suivaient ces enseignements.
    comme les deux commandements ci-dessus ainsi que les enseignements dans Jean 16 : 7- 13 par exemple.

    Répondre à ce message

  • Le 10 octobre 2013 à 10:46, par kpt
    En réponse à : Dialogue interreligieux : Lettre ouverte au Pasteur Karambiri

    Dieu te bénisse mon frère ! Prions pour que Dieu éclaire ceux qui ne sont pas encore dans la révélation. Seul l’Amour construit. Que ces prédicateurs recherchent l’AMOUR en tout en non la division ni la haine ! Que le Seigneur te fortifie et te garde. Que la puissante intercession de la VIERGE MARIE qui a déclenché le premier miracle de JESUS, précipite les grâces dans ta vie ! AMEN

    Répondre à ce message

  • Le 12 octobre 2013 à 07:22, par Intégrité
    En réponse à : Dialogue interreligieux : Lettre ouverte au Pasteur Karambiri

    Puisque toi aussi tu es pasteur, va rencontrer le Pasteur karambiri vous allez traité de ce sujet théologique au lieu d’ajouter un conflit religieux à notre crise socio politique avec le sénat qui éprouve déjà les leadhers religieux mon ami.Si c’est la même chose, pourquoi y a t il catholiques et protestants ! Il faut donc une différence dans le message si gênant pour soit il.Éviter de conduire ce pays dans des querelles inutiles par vos soit disant liberté d’ expression qui nous étouffe. Vous reconnaissez que le Pasteur Karambiri est éminent serviteur de Dieu, donc si vous n’ironisez pas respectez le par amour pour le Dieu que vous aimez au lieu de l’incriminer avec le peuple burkinabe.

    Répondre à ce message

  • Le 12 octobre 2013 à 11:11, par Catho
    En réponse à : Dialogue interreligieux : Lettre ouverte au Pasteur Karambiri

    Je crois que c’est de l’arrogance que de croire que prier la Sainte Vierge est inutile. Jesus a dit que celui qui n’est pas comme un petit enfant n’aura pas le ciel. Alors ces docteurs en theologie ou consort qui sont imbus de leurs soit disantes connaissances bibliques gagneraient a se rabaisser un peu. Dieu lui meme qui est le createur de toutes choses et partant de Marie a cru bon de passer par elle pour donner a l’humanite un sauveur qui est le Christ Jesus alors de quel droit nous autres pecheurs croyons qu’il est inutile de demander l’intercession de cette meme Marie pour obtenir des graces aupres de Dieu ?. En rappel l’evangile dit que le premier miracle de Jesus a ete fait sur demande de sa mere alors que son heure n’etait pas encore arrivee ; pourtant il n’a pas refuse cela a sa mere. Je crois que l’erreur que les protestants font c’est de croire que Marie a ete choisie par hasard mais l’evangile nous dit qu’elle a ete choisie bien avant sa naissance meme et de surcroit Dieu lui a demande son libre consentement pour enfanter le Messie. Sur la croix avant de mourir Jesus par Jean nous l’a donne comme mere et cela revient dans l’apocalypse de Jean. - Un fidele catho

    Répondre à ce message

    • Le 14 octobre 2013 à 10:55, par HAS
      En réponse à : Dialogue interreligieux : Lettre ouverte au Pasteur Karambiri

      Sur 34 intervenants 6 ont donné des références, les autres n’ont fait que leur avis personnels. Ce qui ne vas pas avec la religion. C’est même très dangereux pour la foi. L’orgueil ne marche pas non plus avec la foi. Quant quelqu’un tient des propos qui est contraire à ta foi demande lui preuve dans le livre. N’oubliez que Dieu nous a donné le discernement ce qui nous diffère des animaux. La religion c’est une promesse et en même temps une mise en garde. J’ai l’impression que les gens s’intéresse seulement aux promesses. Sachez la salut se mérite. Il temps que vous lisez vous livre avec discernement. Merci

      Répondre à ce message

    • Le 22 octobre 2013 à 14:21, par Fille du pays
      En réponse à : Dialogue interreligieux : Lettre ouverte au Pasteur Karambiri

      PRIEZ POUR AVOIR LE DISSERNEMENT
      Je vous conseille de bien lire et pouvoir et savoir interpreter les versets bibliques. Rien que le dimanche y’a deux semaines, le Pasteur à precher sur la vierge Marie du bien devant tout le monde mais ; réellement est ce qu’on conderer le Président et sa maman ????

      Répondre à ce message

    • Le 29 juillet 2014 à 22:26, par David
      En réponse à : Dialogue interreligieux : Lettre ouverte au Pasteur Karambiri

      Qu’appelez_vous s’abaissez ? Nous voulons juste faire la volonté du seigneur et celui_ci n’a pas recomandé de demander intercession . Et puis personne n’a été choisie au hasard (jé1:5)

      Répondre à ce message

  • Le 23 octobre 2013 à 19:25, par azurnuage
    En réponse à : Dialogue interreligieux : Lettre ouverte au Pasteur Karambiri

    seigneur fait de nous un instrument de votre paix. là où y a la laine que nous mettons l’amour.

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2013 à 15:38, par einstein
    En réponse à : Dialogue interreligieux : Lettre ouverte au Pasteur Karambiri

    Qu`est-ce que tu entends par "....que ta volonté se fasse sur la terre comme au ciel.?" La je pourrai mieux te repondre !

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2014 à 10:44, par sawadogo jeremie
    En réponse à : Dialogue interreligieux : Lettre ouverte au Pasteur Karambiri

    il est évidant frère que vous n comprenez pas grand chose a ce que a dit papa karambiri.je pris plutôt pour vous a fin que vos yeux s’ouvre.tu parle du baptême.tant qu’il n’est pas fait selon la bible nous ne sommes pas obliger de l’accepter.la bible parle d’immersion total du corps ans l’eau.jésus en fut ainsi baptise.vous gagnerez en étant humble pour mieux apprendre...

    Répondre à ce message

  • Le 9 mai 2014 à 09:18
    En réponse à : Dialogue interreligieux : Lettre ouverte au Pasteur Karambiri

    notre seigneur nous a appri a prier le pere qui est l’eternel, et nous dit qu’il est le chemin la verité et la vie, nul ne va au pere qu’en passant par lui, alors pourqoui prier vous Marie ? Ne confondons pas la relation qu’il y a entre le sauveur et nous qui avions eu grace au yeux de Dieu avec la relation humaine. En effet, Jesus C n’a pas besoin que nous passons par sa mere pour qu’il nous ecoute car il l’a rappeler qu’il est le seul qui intercede aupres du Pere pour les Hommes, ayant l’esprit du favoritisme humain car chez nous les Hommes l’on passe de fois par la mere pour obtenir faveur aux yeux du fils mais c’est le cas avec Dieu. Car la bible nous dit que les pensées de Dieu ne sont pas nos penséés, les penséées de Dieu sont sont loin de nous autant que le ciel est elevé au déssus de notre tete. A DIEU SEUL LA GLOIRE AMEN !

    Répondre à ce message

  • Le 8 novembre 2014 à 07:52, par franck
    En réponse à : Dialogue interreligieux : Lettre ouverte au Pasteur Karambiri

    mes salutations à tout les chretiens du monde catholique et autres. mes chers devrions nous aussi prier abraham a qui Dieu a fait grace que je salue d etre le pere de notre foi ??? et encore à moise que Dieu a fait aussi grace que je salue d etre dieu sur son peupleet rapporteur des lois de Dieu, ecrit non par le doigt d un ange mais sur son propre doit Divin... et encore david, dont l obeissance a fait de lui l homme selon le couer de Dieu... l homme par qui la grace du seigneur que je salue lui a revelé que nous incirconciss de chair etions circoncis par Esprit, etrangers d israel mais enfants de Dieu par Esprit.... Mes tres la liste est tres longue des personnes beneficiant de la grace de Dieu en jesus christ notre seigneur. Alors ne confondons la GRACE et LA VERITE... le RESPECT et LA VERITE... c est par AMOUR que la VERITE est dite, prions le SAINT ESPRIT qui convaint a rependre cette VERITE, dans nos VIE pour etre sauvé li nous reste que peut de temps ..., que le seigneur jesus christ nous benisse.

    Répondre à ce message

  • Le 11 novembre 2014 à 15:39, par anonyme
    En réponse à : Dialogue interreligieux : Lettre ouverte au Pasteur Karambiri

    bjr frere.DIEU seul est le juste juge.au lieu de critiquer son message demande plutôt au SAINT ESPRIT de te donner la revelation de son message car cest lui que CHRIST nous a promis celui la mm
    qui nous conduira dans la verité

    Répondre à ce message

  • Le 20 novembre 2014 à 12:38, par Tagnabou
    En réponse à : Dialogue interreligieux : Lettre ouverte au Pasteur Karambiri

    Bonjour mon ami. Je crois que jusque là en dépit des différences doctrinales majeures qui existent entre catholiques et protestants, nous avons toujours vécu en paix au Burkina cote à cote. Cette lettre que vous venez d’ouvrir à l’intention d’un serviteur de Dieu très respecté, risque de nous basculer dans les dédales de sempiternelles critiques susceptibles de provoquer la haine dans les cœurs. Ne mets pas par ta plume du feu au Burkina SVP.

    Répondre à ce message

  • Le 20 novembre 2014 à 14:09, par balima
    En réponse à : Dialogue interreligieux : Lettre ouverte au Pasteur Karambiri

    mes chers frères, la bible dit que ce n’est pas la religion qui nous sauvera mais notre fois en dieu. soyons béni.

    Répondre à ce message

  • Le 30 décembre 2014 à 12:06, par elodie
    En réponse à : Dialogue interreligieux : Lettre ouverte au Pasteur Karambiri

    un grand signe parut dans le ciel : une femme enveloppée du soleil, la lune sous ses pieds, et une couronne de douze étoiles sur sa tête.
    Et le dragon fut irrité contre la femme, et il s’en alla faire la guerre aux restes de sa postérité, à ceux qui gardent les commandements de Dieu et qui le témoignage de Jésus.
    Fière de prier ma Maman Marie

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier 2015 à 10:43, par OUEDRAOGO DAVID
    En réponse à : Dialogue interreligieux : Lettre ouverte au Pasteur Karambiri

    BJ PAPA KARAMBIRI.JE M APELLE DAVID J’ETAIS DANS L’GLISE DU CENTRE INTERNATIONAL D EVANGELISATION.NOTRE PASTEUR S APPEL ILBOUDO ALPHRED ET LA PLUS PART ME CONNAISSE A L EGLISE.PAPA KARAMBIRI JAI UN SERIEUX PROBLEME ET JE VOUDRAI VOUS EXPLIQUEZ CAR MOI MEME JE NE COMPREND PAS LE PROBLEME QUI M ARRIVE CES UN PROBLEME SPIRITUEL.VOICI LE PROBLEME:DEPUIS JE SUIS NEE JE N’EST JAMAIS CONNUS FEMME ET JAI DECIDEZ DE NE PAS LE CONNAITRE JUSQU’A CE QUE JE ME MARIEREZ ;C’EST POUR EVITEZ DE COMMETRE L’ADULTERE ET MES AMIE N ONT PAS PUS ME CONVAINCRE A CHANGER D’AVIS.MAIS LA NUIT QUANT JE DORT JE REALISE DES REVE ET DANS CES REVE JE FAIT DES RAPPORT SEXUEL ET LE MATIN QUANT JE ME REVEILLE JE VOIT QUE MON PANTALON EST MOUILLE.JAI COMMENCER A PRIER POUR SA ET JUSQUE AUJOURD’HUIT CES MEME PROBLEME M’ARRIVE.JE VOUS EN SUPLIE SI VOUS AVEZ RECUS MA LETRRE S’IL VOUS PLAIT PRIEZ POUR MOI.JE SERAI AUSSI DANS L’ESPRIT DE PRIERE.LES VACCANCE JE VIENDRAI AU BURKINA ET QUANT JE VIENDRAI JE VAI PASSEZ A OUAGADOUGOU ;JUSTEMENT A L’ EGLISE POUR ME PRESENTER.JE VOUS EN SUPPLIE PRIEZ POUR MOI .CES VRAI QU’IL A ETE DIT DE NE PAS PRENDRE NOS PROBLEME ET COURIR PRIERE PAR PRIERE ;DIEU NOUS A DONNE L’AUTORITER DE POUVOIR VAINCRE LE DIABLE. MAIS PAPA JE SUIS EN ESPRIT DE PRIERE ET JE LE SERAI A TOUT LE TEMP.PAPA KARAMBIRI MERCI D’AVOIR PRENDRE VOTRE TEMP POUR LIRE MA LETTRE ET JE VOUS DEMANDE PARDONS SI JAI DIT DES CHOSE QUI NE FALLAIT PAS.

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier 2015 à 10:58, par OUEDRAOGO DAVID
    En réponse à : Dialogue interreligieux : Lettre ouverte au Pasteur Karambiri

    BJ PAPA KARAMBIRI.JE M APELLE DAVID J’ETAIS DANS L’GLISE DU CENTRE INTERNATIONAL D EVANGELISATION.NOTRE PASTEUR S APPEL ILBOUDO ALPHRED ET LA PLUS PART ME CONNAISSE A L EGLISE.PAPA KARAMBIRI JAI UN SERIEUX PROBLEME ET JE VOUDRAI VOUS EXPLIQUEZ CAR MOI MEME JE NE COMPREND PAS LE PROBLEME QUI M ARRIVE CES UN PROBLEME SPIRITUEL.VOICI LE PROBLEME:DEPUIS JE SUIS NEE JE N’EST JAMAIS CONNUS FEMME ET JAI DECIDEZ DE NE PAS LE CONNAITRE JUSQU’A CE QUE JE ME MARIEREZ ;C’EST POUR EVITEZ DE COMMETRE L’ADULTERE ET MES AMIE N ONT PAS PUS ME CONVAINCRE A CHANGER D’AVIS.MAIS LA NUIT QUANT JE DORT JE REALISE DES REVE ET DANS CES REVE JE FAIT DES RAPPORT SEXUEL ET LE MATIN QUANT JE ME REVEILLE JE VOIT QUE MON PANTALON EST MOUILLE.JAI COMMENCER A PRIER POUR SA ET JUSQUE AUJOURD’HUIT CES MEME PROBLEME M’ARRIVE.JE VOUS EN SUPLIE SI VOUS AVEZ RECUS MA LETRRE S’IL VOUS PLAIT PRIEZ POUR MOI.JE SERAI AUSSI DANS L’ESPRIT DE PRIERE.LES VACCANCE JE VIENDRAI AU BURKINA ET QUANT JE VIENDRAI JE VAI PASSEZ A OUAGADOUGOU ;JUSTEMENT A L’ EGLISE POUR ME PRESENTER.JE VOUS EN SUPPLIE PRIEZ POUR MOI .CES VRAI QU’IL A ETE DIT DE NE PAS PRENDRE NOS PROBLEME ET COURIR PRIERE PAR PRIERE ;DIEU NOUS A DONNE L’AUTORITER DE POUVOIR VAINCRE LE DIABLE. MAIS PAPA JE SUIS EN ESPRIT DE PRIERE ET JE LE SERAI A TOUT LE TEMP.PAPA KARAMBIRI MERCI D’AVOIR PRENDRE VOTRE TEMP POUR LIRE MA LETTRE ET JE VOUS DEMANDE PARDONS SI JAI DIT DES CHOSE QUI NE FALLAIT PAS.

    Répondre à ce message

  • Le 14 janvier 2015 à 20:14, par Terence
    En réponse à : Dialogue interreligieux : Lettre ouverte au Pasteur Karambiri

    Bonjour Frère Noel,
    1- Tout d’abord je souhaiterais te dire que je suis tout à fait d’accord avec toi quand tu dis qu’il est important de nous aimer les uns les autres car l’amour de son prochain est l’un des commandements principaux que Jésus a dit, voici les versets sur lesquels je m’appuie :
    - Matthieu 22 : 36-40 : 36 Maître, quel est le plus grand commandement de la loi ? 37 Jésus lui répondit : Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta pensée. 38 C’est le premier et le plus grand commandement. 39 Et voici le second, qui lui est semblable : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. 40 De ces deux commandements dépendent toute la loi et les prophètes.
    2- Je ne critique pas les catholiques, car effectivement nous prions le même Dieu, mais il est cependant important de recadrer nos frères tout en en s’appuyant sur la Bible afin d’éviter d’avancer des pensées purement humaines et qui s’éloigneraient de la volonté de Dieu. En effet la Bible dit dans
    - Matthieu 6:7-8 : 7 En priant, ne multipliez pas de vaines paroles, comme les païens, qui s’imaginent qu’à force de paroles ils seront exaucés. 8 Ne leur ressemblez pas ; car votre Père sait de quoi vous avez besoin, avant que vous le lui demandiez.
    En effet, Dieu n’attends pas de nous que nous répétions plusieurs fois une prière pour être exaucer, il demande que nous prions avec foi.
    - Matthieu 21:22 : Tout ce que vous demanderez avec foi par la prière, vous le recevrez.
    De plus, l’Écriture nous enseigne que L’éternel n’est pas un Dieu sourd.
    Esaïe 59:1 : Non, la main de l’Éternel n’est pas trop courte pour sauver, Ni son oreille trop dure pour entendre.
    Il est vrai que Jésus nous a montré un exemple de prière et c’est très bien de prier ainsi mais prier vient avant tout du cœur il y a une phrase qui dit : "Dans la prière,
    le cœur sans les mots est préférable aux mots sans le cœur."
    Voyez comme exemple la prière de l’aveugle, qui, assis sur le bord du chemin, s’écrie au passage de Jésus : « Seigneur, Fils de David, aie pitié de moi ». Jésus lui dit alors : « Qu’il te soit fait selon ta foi ». La prière c’est le cri du cœur montant vers Dieu. Elle ne s’apprend pas dans des manuels. Elle doit jaillir tout naturellement d’un cœur qui attend le secours divin, avec assurance.
    3- Il est vrai que Marie était la mère de Jésus mais elle était sa mère sur le plan humain. Il a fallu que Dieu le Fils en la personne de Jésus viennent sur terre via Marie. Marie a eu cette grâce d’engendrer le Fils de Dieu sur terre, Jésus lui-même appelait sa mère "femme" et non maman ou mère.
    - Jean 2:4 : Jésus lui répondit : Femme, qu’y a-t-il entre moi et toi ? Mon heure n’est pas encore venue.
    - Jean 19:26 : Jésus, voyant sa mère, et auprès d’elle le disciple qu’il aimait, dit à sa mère : Femme, voilà ton fils.
    Car quand il s’adressait à sa mère il s’adressait à elle en tant que Dieu le Fils ce qui n’empêchait de la respecter et de l’aimer au même titre que tout autre personne.
    Bien que Marie eût été la mère de Jésus, elle ne sera jamais en mesure d’intercéder pour qui que ce soit ! Ce n’est pas biblique ! La seule personne en mesure d’intercéder pour nous devant le Père c’est Jésus-Christ et c’est scripturaire je n’invente rien. Voyez seulement ce verset :
    - Jean 19:26 : Jésus lui dit : Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi.
    Il faut faire très attention à suivre la parole de Dieu, penser en dehors de la Bible et à partir de ses propres sentiments humains est un danger pour le salut de notre âme.
    Frère Noel, je vous le demande avec beaucoup de fraternité et non dans une position de critique ou de jugement de me montrez seulement une fois un verset de la Bible qui dit que Marie est en mesure d’intercéder auprès de Jésus ou du Père. Ou bien que Marie est la Mère de Dieu. Il faut faire très attention mon frère à ne pas ajouter autre chose qui serait plus proche de nos sentiments humains que la parole de Dieu.

    Voilà frère Noel, mon seul intérêt était de vouloir t’apporter ce en quoi je trouvais juste de te partager comme parole, verset biblique à l’appui et non pour polémiquer sur les catholiques ou qui que ce soit de confession religieuse. Si tu pense que je suis dans l’erreur alors dans ce cas je suis prêt à revoir les écritures mais dans ce cas il me faut les versets bibliques qui le montrent car nous cherchons tous le salut et que nous aimerions tous nous édifier en vérité dans la parole de Dieu. Sois béni dans le nom de Jésus-Christ.

    Répondre à ce message

  • Le 17 août 2015 à 16:41, par Henri
    En réponse à : Dialogue interreligieux : Lettre ouverte au Pasteur Karambiri

    Contrairement à Tagnabou, j’ai trouvé ça bien, l’un exprime son ressenti et l’autre explique son point de vue ; c’est ça le vrai dialogue interreligieux !

    Répondre à ce message

  • Le 9 janvier 2016 à 23:08, par Jmc
    En réponse à : Dialogue interreligieux : Lettre ouverte au Pasteur Karambiri

    C’est étonnant que près d’un milliard de personnes se trompent de la sorte. Adoptant des raisonnements et des comportements humains et charnels sur des questions d’ordre spirituel. Or ce n’est pas dans la chair que se fera le jugement dernier mais spirituellement. Durant leur vie, pendant que Marie agissait dans la chair sur des bases humaines, Jésus n’arrêtait jamais de lui opposer les oeuvres de l’esprit.
    1-Aux noces canaan, Marie ose dire à Jésus que le vin manque comme si lui ne le savait pas avant même que Marie ne soit née. Avant que Marie ne soit, Jésus était déjà. Voilà pourquoi il lui a répondu "qu’y a t’il entre toi et moi, mon heure n’est pas encore arrivé". C’était pour dire à Marie que l’esprit savait d’avance que le vin mamquerai et que ce n’est pas à la chair de le lui faire la remarque. Le temps de la chair, le temps où la chair parlera à la chair était encore loin : le temps de la passion, le temps de la crucifixion.
    2-A ses 12 ans, lorsque Jésus enseignait dans la synagogue, sa mère dans la chair, selon les habitudes humaines est allé d’autorité rappeler à l’ordre Jésus. Sa mère et son père devaient le ramener à la maison. Face à cette oeuvre charnelle, Jésus oppose encore à Marie une oeuvre spirituelle : il s’ occupe des oeuvres spirituelles du royaume des cieux, des oeuvres de son Père (DIEU) et qu’aucune chair ne peut l’arrêter.
    3-Une autre foi, des personnes tenaient des propos laudateurs à Marie pour avoir recueilli dans ses entrailles, dans sa chair, un bébé comme Jésus. Ici encore à une oeuvre charnelle Jésus a fait prévaloir l’esprit en disant : "heureux plutôt ceux qui font la volonté de lon Père.
    Ce qui sous entend et non ceux qui se rejouisse qu’il fusse dans les entrailles de Marie.
    Marie, la vraie Marie a retenu tous ces enseignements et non les catholiques.

    Autre chose : Si les catholiques veulent tant faire prévaloir les raisonnements de la chair sur l’esprit, qu’ils nous disent quel est le génotype de Jésus. S’ il a le chromosome X de Marie, d’où viendrait son chromosome Y qui fait de lui un homme. Ainsi Jésus et Marie n’ont en réalité rien en commun. Elle a juste servi de receptacle. Et jamais parce que la bouteille d’eau ne doit se faire passer pour une source de vie pour avoir contenu un instant l’eau, Marie ne se revendiquer aucun de quelques merites que se soit.

    Merci de tranmettre se message aux catholiques.

    Répondre à ce message

  • Le 9 janvier 2016 à 23:39, par Jmc
    En réponse à : Dialogue interreligieux : Lettre ouverte au Pasteur Karambiri

    Pasteur Karambiri,
    Lorsque David s’occupait de sa bergerie et de ses brebis, alors qu’il était à l’ouvrage, il a eu une oreille attentive aux insultes proférées contre Dieu et son armée. Il a alors laissé un moment sa bergerie et comme il était l’homme selon le coeur de DIEU, il est allé défendre la cause de son Seigneur.

    Pourquoi aujourd’hui alors que les Juifs, les musulmans et les catholiques insultent Dieu en fustigeant Jésus depuis plus de 1000 ans, les hommes de Dieu sont encore si occupés à leurs propres affaires (églises et fideles), tellement concentrés sur leurs richesses qu’ils n’entendent pas les insultes contre Jésus et donc contre Dieu. Ne pensez vous pas que DIEUattend d’entre vous des David ? Faute de quoi ils vous dira "arrière de moi je ne vous ai jamais connu ? "

    Pasteur Karambiri,
    Une question qui est le corollaire de la précédente : Ne pensez vous pas que pendant plus de 2000 ans ceux qui sont le sel de la terre et la lumière du monde ont plus éclairé le jour que les ténèbres (juifs, musulmans et catholiques) ?

    Répondre à ce message

  • Le 2 avril 2016 à 18:20, par Alain
    En réponse à : Dialogue interreligieux : Lettre ouverte au Pasteur Karambiri

    Je voudrais dire a Élodie "fière de prier sa maman marie" que nul ne lui en déni le droit de continuer à la faire. Mais je voudrais également lui faire comprendre que la femme dont elle parle auréolée du soleil, avec les douze étoiles et la lune sous ses pieds n’est rien d’autre que l’Eglise du Seigneur et non "maman marie". Apprenons à comprendre la parole, cherchons la révélation de la parole afin de pouvoir adorer Dieu en esprit et en vérité.
    Amen !

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin 2016 à 14:02, par zoom
    En réponse à : Dialogue interreligieux : Lettre ouverte au Pasteur Karambiri

    Non non la femme oreolée de 12 étoiles n’est autre que marie !donc si tu continue la lecture de passage biblique de l’appocalypse 12 ,l’église serait dans les douleurs de l’enfantement et mettrait au monde un enfant qui devrait.........n’importe quoi arrêtez de jouer a caché cache et ne prenez pas les écritures au pied de la lettre quand ça vous arrange et autrement quand ça vous desenchante !luther le père des protestants a eu une dévotion mariale et a même composée un chant en son honneur arrangé par JS BACH !parlons de dieu savez vous qu’à la constitution de la franc maçonnerie 7 sur 15 membres des grands maîtres de cette secte étaient des pasteurs évangéliste ?je trouve que vos source n’étant pas aussi saines vous ne pouvez que critiquer les autres !merci mais tous ce que les cathos font a un fondement biblique n’en déplaise a qui veut bien l’entendre !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés