Education : Et hop, une bonne grève pour commencer l’année.

vendredi 4 octobre 2013 à 23h20min

Annoncée il y a quelques jours, la grève des syndicats du secteur de l’éducation a été mise à exécution ce 4 octobre 2013 au Burkina. Donnant ainsi le ton d’une rentrée scolaire qui risque d’être mouvementée pour cause de difficultés entre les différents partenaires du monde éducatif.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
                    Education : Et hop, une bonne grève pour commencer l’année.

«  Il n’y a pas de feu dans la maison, la grève s’inscrit dans un cadre global mondial à savoir la journée mondiale de l’éducation qui permet aux enseignants de parler de leurs conditions de vie  ». C’est ainsi que la ministre Koumba Boly a commenté (la veille), le mot d’ordre de grève lancé par les acteurs du système éducatif burkinabè.

Une manière sans doute de relativiser la portée du mouvement. Pourquoi pas. Mais une grève reste une grève, fut-elle enclenchée depuis l’extérieur.

L’enseignant, parent pauvre des politiques publiques

Du reste, l’opportunité de cette action, en considérant sa portée mondiale, prouve si besoin en était que par-delà les frontières, la question constitue un enjeu réel au niveau mondial. Et bien entendu, tous les pays sont concernés par cette situation ; car rencontrant quasiment les mêmes contraintes. Liées notamment à la revalorisation de la fonction enseignante, à la gestion des flux et des débouchés…

Le Burkina n’échappe pas à cette situation. Avec un système éducatif qui s’apparente au fil des ans à un laboratoire à ciel ouvert où se mettent en œuvre toutes sortes d’expérimentation, la qualité n’est pas toujours la chose la mieux partagée. Du reste, l’Etat a cédé en la matière une bonne partie de ses prérogatives au privé qui lui, se débrouille comme il le peut pour rentrer dans ses fonds.

In fine, les écoles observées ce matin à Ouagadougou ont toutes gardé portes closes. Les élèves (certains d’entre eux) ont quand même fait le déplacement. Sur les visages se lisait un sentiment mitigé. A l’interrogation des uns s’opposait la joie des autres. Ces derniers sans doute un peu trop heureux de pouvoir jouer les prolongations avec les vacances.

Juvénal SOME

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 4 octobre 2013 à 16:23, par beti
    En réponse à : Education : Et hop, une bonne grève pour commencer l’année.

    IL N’EXISTE PAS DE BONNE GRÉVE MA SŒUR KOUMBA.AINSI LA POULOTE A BIEN APPRISE LA LEÇON TOUJOURS MINIMISER LES CHOSES JUSQU’À CE QUE CELA VOUS EMPORTE . IL YA DES PERSONNES QUI NE DOIVENT PAS ÊTRE SALIS DANS LEUR PARCOURS SONT DE CELA LA KOUMBO BOLI.C’EST UNE DAME DE GRAND CŒUR QUE jAI CONNU QUAND ELLE ÉTAIT A LA COOPÉRATION SUISSE. MAIS HÉLAS LE SORT A VOULU QU’ELLE SOIT REPÉRER PAR LES GENS DE LA FDAP/BC. MAIS SACHEZ CELA EST UN SIGNAL FORT CAR CETTE ANNÉE SERA TRÈS DIFFICILE POUR LE DÉPARTEMENT ÉDUCATION PERSONNE NE LA VOULU SAUF LES DIRIGEANTS DE CE PAYS.

    Répondre à ce message

  • Le 4 octobre 2013 à 17:16, par La verité
    En réponse à : Education : Et hop, une bonne grève pour commencer l’année.

    et le statut particulier des enseignants ?

    Répondre à ce message

  • Le 4 octobre 2013 à 21:17, par SERGENT
    En réponse à : Education : Et hop, une bonne grève pour commencer l’année.

    Komba est trop enfuie dans son bureau pour comprendre que les enseignants de son departement ne croupissent que sous les crédits bancaires pour ne citer que cela .Elle devrait laisser son empreinte dans ce ministère en luttant au moins pour leur statut particulier .Regarder comment mon maitre de CM2 est miserable.

    Répondre à ce message

  • Le 5 octobre 2013 à 17:47, par mackiavel
    En réponse à : Education : Et hop, une bonne grève pour commencer l’année.

    Hee !!! Komba, même si on est au gouvernement maintenant, on doit apprendre à mentir un peu. C’est trop gros ce qu tu as sorti ; A moins que ce soit dans ta vraie nature. Dans tous les cas, c’est le ministère le plus éjectable même si l’autre de la liste d’attente de l’ENAM y a passé une dizaine d’année. C’"était pour autre chose...
    Bon à moins que toi aussi.. ; tu....

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés