Vision Express sur... : L’époux serait-il la personne à craindre après Dieu ?

mercredi 2 octobre 2013 à 08h18min

La première personne à craindre après Dieu pour une femme au foyer, serait-elle son époux ?Autant certaines femmes répondent et répondront par l’affirmative, autant d’autres répondront par la négative. Le sondage fait auprès d’une vingtaine de femmes choisies de manière aléatoire, montre que plus de la moitié ont répondu en précisant que leur époux serait la première personne qu’elles craignent après Dieu ! Normal, estimeront sans doute certaines personnes.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

En effet, des religions notamment l’Islam d’une part et d’autre part, l’histoire de l’humanité, enseignent que la première femme a été créée à partir d’une des cotes du premier homme. Eve qui est cette première femme, a donc été créée à partir de la cote d’Adam. Aussi, l’évangile de Mathieu dans la Bible n’enseigne-t-il pas :« N’avez-vous pas lu que le créateur, au commencement, fit l’homme et la femme… C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère, et s’attachera à sa femme, et les deux deviendront une seule chair ? …Ainsi ils ne seront plus deux, mais une seule chair. Que l’homme donc ne sépare pas ce que Dieu a uni… ».

Sur le plan coutumier, la fille qui grandit s’attend à ce que l’on lui trouve un mari. L’acte de mariage vient comme un lien sacré qui lie non seulement les deux êtres, mais et surtout, les deux familles. On apprend à cette dernière certaines valeurs comme le respect, l’humilité, la disponibilité, la soumission, etc.

A partir de ces allégations, nombre de femmes qui y croient fermement, chantent à qui veut les entendre : « Après Dieu, c’est mon mari. La première personne qui me force le respect est mon époux  », disent-elles. Pourquoi cette conviction ? De ferventes religieuses se sont justifiées par les enseignements coraniques et bibliques. Pour elles, une femme, une fois au foyer, ,ne doit répondre et ne doit jurer que de son époux après Dieu. D’autant que des religions enseignent que l’accès du jardin d’éden (le paradis), pour la femme mariée dépendra des attitudes et mieux du devoir de respect et de soumission qu’elle adoptera à l’endroit de son homme.

C’est donc bien convaincues de ces enseignements que certaines femmes « vénèrent » leur époux. D’autres moins religieuses, mais croyantes tout de même en Dieu, ne placent pas leur époux juste après Dieu. « Je respecte mon homme parce qu’il me donne tout. Vraiment tout. Je suis une femme comblée et épanouie. Mais de là, à considérer mon mari comme le premier personnage après Dieu. Je trouve que cela est une hypocrisie  », soutient cette dame. Après Dieu, il y a d’autres personnes à qui la femme doit plus de respect que son époux, à son avis. Sont de ces personnes, cite la dame, les parents par exemple. A l’en croire, ce sont les géniteurs sans lesquels, l’on ne peut parler de vie, qui méritent en premier le respect et la dévotion que la femme doit accorder à autrui, après Dieu. Certes ! Il faut cependant noter que ces représentations diffèrent d’une personne à une autre et en fonction des sociétés. Avec cette évolution des mœurs où le mariage n’est plus une question prioritaire, où le combat aveuglé et enragé pour l’égalité entre l’homme et la femme, où les femmes semblent se plaire dans le célibat,... l’époux serait loin d’être le personnage à craindre après Dieu. Ne blasphémons donc pas !

Bassératou KINDO

L’Express du Faso

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 2 octobre 2013 à 17:23, par LADY
    En réponse à : Vision Express sur... : L’époux serait-il la personne à craindre après Dieu ?

    qu’entendez vous par le mot craindre ? l’époux est t-il un être suprême ? Le respecter en tant que homme et père des tes enfants, je n’en disconvient pas ; mais le craindre ??????????? n’importe quoi !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre 2013 à 17:33, par YAKA
    En réponse à : Vision Express sur... : L’époux serait-il la personne à craindre après Dieu ?

    BOUSSI, JE NE SERAI PAS LONG. NE BLASPHÈME PAS. ENCOURAGE PLUTÔT NOS SŒURS A ALLER AU MARIAGE ET A RESPECTER LEURS MARIS QUI NE SONT PAS COMPARABLES A DIEU CAR LA JEUNESSE REND AVEUGLE. ET TOUTES LES VIEILLES QUI SOUTIENNENT LE CÉLIBAT DES FEMMES PLEURENT SEULES LA NUIT ET S’ESSUIENT LES LARMES LE MATIN.
    REPARS ENCORE A L’ÉCOLE DE CE QUE TU AVANCES POUR NOUS SORTIR QUELQUE DE SOCIAL PROPRE A NOS REALITES.

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre 2013 à 21:57, par MONZON
    En réponse à : Vision Express sur... : L’époux serait-il la personne à craindre après Dieu ?

    " les femmes semblent se plaire dans le célibat " dire plutôt qu’elles se résignent sinon aucune femme normale se souhaite être célibataire.

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre 2013 à 22:49, par Jamanatigui
    En réponse à : Vision Express sur... : L’époux serait-il la personne à craindre après Dieu ?

    A chacun et chacune sa croyance. Je sais que même avant l’arrivée des réligions importées les femmes n’avaient qu’une formule pour jurer : " Si je n’ai pas connu un autre homme, autre que mon mari, que tel evenement se produisse" et c’etait inévitable. Aujourd’hui elles ont une autre dévise : si tu sors je sors et es conséquences ; la société va à vau l’eau

    Répondre à ce message

  • Le 3 octobre 2013 à 08:51, par Le Burkina D’abord
    En réponse à : Vision Express sur... : L’époux serait-il la personne à craindre après Dieu ?

    Je me demande souvent si certaines femmes ne sont pas tombées sur la tête !! Ridicules qu’elles sont !! Aucun respect, quête quotidienne d’histoires, ingratitude inqualifiable, mauvaise foi, aucune vision, coquetterie abusive et destructrice des projets du couple, aucune valeur à partager et à défendre, et par dessus tout une conception bancale du mariage !! Matérialisme abject et son corolaire de mauvais comportement !
    Dieu sauve ces êtres !! Après la génération de nos Mamans c’est la merde !

    Répondre à ce message

    • Le 3 octobre 2013 à 10:11, par mystik
      En réponse à : Vision Express sur... : L’époux serait-il la personne à craindre après Dieu ?

      Que savez vous de la génération de vos parents ???à part ce qu’il vous ont laisser voir ou entendre....tout ceci est si vite dit....aucun enfant ne dira que sa maman n’es pas la plus pure même les enfants de L’ère taille basse magnifie leur mère.mon frère parlons de ce que nous savons c’est mieux.les femmes de chaque époque ont leurs caprices et leurs défauts.la seule différence est que nos parents savent gérer leurs problèmes entre eux et discètement sans les réalités d’hier ne sont pas les réalités d’aujourdui et par ailleurs les hommes d’aujourdhui ne sont pas les hommes d’hier.dc à vous de voir

      Répondre à ce message

  • Le 3 octobre 2013 à 14:57, par Navripkè
    En réponse à : Vision Express sur... : L’époux serait-il la personne à craindre après Dieu ?

    Craindre suscite la peur d’être emporté...Par delà, l’on ne veut nullement être dans le désarroi, l’effacement ou l’oubli total. Bref, par la crainte qui habite quelqu’un, il y a le retrait total au suicide. Qui veut se suicider, balaie alors toute crainte. Alors que devant tout ce qui existe comme loisirs, joies à partager, personne n’ose balayer cette crainte. Il y a comme le loup ou l’hyène, une fuite qui veut dire, fuite de celui qui peut tout renverser mais aussi, fuite pour l’appât. Cette deuxième option semble pour la femme mariée d’aujourd’hui, la crainte qu’elle a envers son époux. Car, dans la folie et tourmente des plaisirs d’ici bas, elle n’a d’autre choix que d’être dans cette position de crainte. Qui est fou, pour abandonner l’appât, quand on l’a eu. Il faut bondir, même s’imaginer au boa qui a avalé la pintade ou le poulet. En cela, d’aucuns diront que la femme est serpent, et de deux serpents, il faut choisir le moins vénimeux : Paroles et propos crus du personnage principal du roman éponyme d’Eza Boto, Banda dans Ville cruelle.

    Répondre à ce message

  • Le 3 octobre 2013 à 15:20, par mimi
    En réponse à : Vision Express sur... : L’époux serait-il la personne à craindre après Dieu ?

    C’est dommage . Ce que les hommes font aujourd’hui ne méritent qu’on leur porte du respect à plus forte raison les craindre ; Des bordels, des soulards ; des irresponsables patentés. Combien de femmes se battent chaque jour pour subvenir au besoin de la famille tandis que monsieur se coule douce avec une prostituée. Combien de femmes se pleurent la nuit pour le comportement sauvage de leur mari. Comment voulez vous qu’une femme qui ne mange pas à sa faim avec ses enfants, abandonnés par un mari inconscient le respecte . Ecoutez soyons sérieux. Ces maris ne méritent pas du respect. NON

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés