Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La faculté de se mettre dans la peau des autres et de réfléchir à la manière dont on agirait à leur place est très utile si on veut apprendre à aimer quelqu’un. » Dalaï Lama

Burkina : un parti de la mouvance suspend son unique député pour « haute trahison »

Accueil > Actualités > Politique • • lundi 30 septembre 2013 à 00h57min
Burkina : un parti de la mouvance suspend son unique député pour « haute trahison »

L’Organisation pour la démocratie et le travail (ODT), un parti de la mouvance présidentielle, a officiellement suspendu samedi Dieudonné Sawadogo, son unique député à l’Assemblée nationale pour « haute trahison », a-t-on constaté.

« Dieudonné Sawadogo, précédemment secrétaire général de l’Organisation pour la démocratie et le travail (ODT) est suspendu jusqu’à nouvel ordre conformément à l’article 27 du règlement intérieur du parti », a déclaré le président de l’ODT Moïse Sawadogo, au cours d’un point de presse.

Unique député du parti élu en décembre 2012 Dieudonné Sawadogo et huit autres militants sont accusés de « haute trahison » pour avoir organisé un Congrès à l’insu du parti, a-t-il ajouté.

« C’est une haute trahison, car vous ne pouvez pas organiser un congrès (le 31 août 2013) sans avertir le président et les autres membres du parti  », s’est insurgé Moïse Sawadogo.

Selon lui, la suspension du député Sawadogo et la radiation de huit militants ont été décidées au cours d’un Conseil national du parti tenu le 22 septembre dernier.

Cependant l’élu parlementaire pourra toujours siéger car «  l’ODT respecte l’Assemblée nationale et prendra des mesures de façon responsable et dans le strict respect de l’institution », a précisé Moïse Sawadogo dans un communiqué paru dans la presse.

L’ODT a eu son premier récépissé le 14 avril 2003, un nouveau récépissé en 2007 puis un autre en juillet 2011. Lors des élections couplées du 2 décembre 2012 il a obtenu un siège à l’Assemblé nationale, 47 conseillers et une mairie.

LO-NDT/TAA

Ouagadougou, 29 septembre 2013 (AIB)

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Concertations politiques : La CODER veut un dialogue « intégral, inclusif et ouvert »
Burkina : Le président Kaboré a pris acte de la correspondance et de la disponibilité de Blaise Compaoré
Opération d’authentification des diplômes : « Nos hautes autorités doivent se plier à cet exercice pour se montrer elles-mêmes irréprochables », estime l’opposition politique
Kossi : L’UPC dément toute démission dans ses rangs
Lettre de Blaise Compaoré au président Kaboré : Un acte de grande sagesse, selon Ablassé Ouédraogo
Employabilité des jeunes : Le patronat burkinabè chez le Premier ministre
Sécurité au Burkina : Blaise Compaoré fait part de « sa disponibilité et de son soutien » au président Roch Kaboré
Région du Nord : Gilbert Noël Ouédraogo galvanise ses troupes
Vie politique : Tahirou Barry candidat à la présidentielle de 2020
Assemblée nationale : Des députés à l’école de « la sécurité démocratique »
Grève des agents du MINEFID : « Des prétextes aussi fallacieux que farfelus », s’insurge Simon Compaoré
Burkina : « J’ai trop souffert de l’utilisation de l’État à des fins personnelles », lâche Me Hermann Yaméogo
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés