Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’âge d’un homme digne de ce nom ne devrait pas se calculer en années, mais en services rendus. Norbert Zongo» 

Débat national : Blaise Compaoré reparle depuis les USA

Accueil > Actualités > Politique • • mardi 24 septembre 2013 à 23h28min
Débat national : Blaise Compaoré  reparle depuis les USA

Profitant de son séjour aux Etats Unis à l’occasion de la 68e assemblée générale des Nations unies, le Président burkinabè s’est lancé dans une véritable opération de relations publiques en direction des partenaires occidentaux : Sénat, mandat présidentiel, vie publique, le chef de l’Etat burkinabè cherche à l’évidence à se défaire de la pression internationale autour de son régime.

Décidément très loquace hors du Burkina, le Président Burkinabè l’a encore démontré à la faveur de son séjour américain. A l’occasion, il est revenu sur les questions d’actualité nationale. Notamment sur son avenir politique après 2015, terme de son second et dernier mandat constitutionnel.

A l’en croire, il n’en ferait pas un problème, car plus préoccupé par la mise en œuvre de son mandat actuel que par l’idée de savoir ce qu’il décidera pour lui-même. Pour ceux qui en douteraient encore, il laisse entendre qu’il n’a pas de leçon à recevoir.

« Je pense que c’est mon choix qui va être déterminant. Je sais où sont les limites de mes forces et de mon intelligence. C’est à moi de choisir. Mais comme je l’ai dit, 2015, c’est encore loin ».

En outre, Blaise Compaoré tient fermement au Sénat. En tout cas, il l’a redit : le rapport de force actuel est en sa faveur. Par conséquent il s’agit plus qu’une question d’adaptation au contexte burkinabè.

« …Nous sommes surtout en train de discuter des modalités parce que sur le principe, il ya une grande majorité qui se dégage pour une deuxième chambre… » A laissé entendre le Président du Faso.

Juvénal Somé

Lefaso.net

Messages

  • Comme c’est triste d’etre Burkinabe ! Je pense que le people n’acceptera pas ce passage en force, vivement que l’opposition organize une marche gigantesque pour son nieme appreciation !

    • si tu es triste d’etre Burkinabè quitte le Pays et laisse nous tranquille !!!

    • le faso tu l’aimes et tu œuvres pour son développement oubien mon Ami tu quittes le pays, c’est mieux !!!

    • Ce que Jack veut dire c’est qu’en realite on est pas fier d’etre burkinabe de nos jours ; on ACCEPTE d’etre burkinabe en oeuvrant pour etre reellement FIER d’etre burkinabe. C’est tout.

    • A mon avis, je pense que le plus important que le président devra faire à présent est de convaincre le peuple Burkinabè en toute objectivité qu’elle valeur ajouté le dit sénat pourra contribuer à plus de meilleures conditions de vie pour la population. Autrement dit cela reviendrait à mettre en exergue le rapport coût-bénéfice qui puisse justifier ce projet

  • Son choix est-il plus important que le respect de la constitution ?

  • Son Excellence Mr le président du FASO, SEUL en vous et VOUS SEUL le PEUPLE repose sa confiance et son espoir, il compte sur vous pour 2015 et après 2015 tant que vous serez en vie le PEUPLE burkinabè s’identifierait toujours à vous, vu pour tout ce que vous avez fait et faites toujours pour la paix, la liberté, et le progrès du BURKINA le PEUPLE vous est reconnaissant, cependant nous nous vous prions matin et soir Qu’Allah vous bénisse et vous protège ainsi que votre famille

    • LIGUIDI ADAMAIl Vous avez attendu 26 ans pour découvrir aujourd’hui des urgences ? Et vous pensez que le peuple est reconnaissant pour un tel résultat ? Et vous osez parler de paix, liberté et progrès ? Vous réfléchissez avec quelle partie de votre corps ?

    • Bonjour Adama,
      J’ose croire que vous être sincères et que vous n’êtes pas de l’entourage du Prési. Le plus important c’est l’intérêt du plus grand nombre de Burkinabè plus tot que la minorité qui se donne le malin plaisir de compter leur milliard acquis sur le sang et les lamentations de la plus grand majorité. MALHEUR A QUI FAIT SON BONHEUR SUR LES LARMES DES AUTRES. Rappelons-nous de quelques grands noms que l’on croyais intouchables.

    • Vraiment mon cher, on dirait que tu manques d’ambitions et de vision pour ton propre pays... Comment peux-tu dire " après 2015 tant que vous serez en vie le PEUPLE burkinabè s’identifierait toujours à vous"... Nous voulons une nouvelle Vision pour le peuple. 25 ans au pouvoir, ça use et c’est déjà usé. Avons nous progresser dans le classement PNUD en 25 ans ? De quel progrès parlons-nous ? En 1987, nous avions atteint l’auto-suffisance alimentaire avec un autre Président. 25 ans après, où en sommes-nous avec votre président adoré ? La lettre pastoral des évêques en dit long sur l’état des lieux au Burkina mon cher ami Lagui Adama.
      A bon entendeur, salut !

    • LAGUI, je pense que même si le régime te nourrit, il faut être raisonnable. Le jour que ton papa ou ton enfant disparaîtra un jour et que plus tard tu apprends qu ’il est mort exécuté à cause de ses opinions politiques, tu continueras à vénéré Blaise compaoré. Honte à toi

    • Vous dites tant qu’il sera en vie et quand il sera mort comment on fait ou bien on doit mourir avec lui. Ecoutez, cessez de vous ridiculiser car ce n’est pas bien pour un homme qui a une petite dignité.

    • Merci beaucoup véridict, que DIEU te bénisse. Je ne sait même pas ce que le SENAT vas apporter au BURKINA ( travail pour les chômeur ? Soin pour les malades ? ou à manger pour les affamés ? ....) si ce n’est que des lois qu’ils seront là à voté pour s’éterniser au pouvoir ; dans tout les cas nous savons que ceux qui veulent nous imposer le SENAT ne connaissent rien de tous ces fléau puisse qu’ils en sont épargnés.Qu’ils ne se trompent pas nous voyons claire. QUE DIEU BÉNISSE LE FASO !

    • Mais ! peut être que c’est son dieu à lui !

    • laisser Lagui tranquille il a le droit de dire ce qu’il veut on est en Democratie personne ne vous empeche de parler, mais juste soyez respectueux

    • mon cher laisse Adama tranquille il dit ce qu’il veut dire, c’est quoi meme moi je comprends pas la.
      vous etes la avec toujours de grands proverbes vous pensez que le Peuple a besoin de ca

    • Blaise méprise les burkinabés, c’est pourquoi il mènent des médiations à l’extérieur et laisse s’installer le bordel dans son pays. et c’est pour ça qu’il ne répond aux VRAI questions que depuis l’extérieure de son pays.
      Un vrai peureux dans son pays !

    • encore le griot perdu, embrouille d’ outremer. Je reconnais le style ventriloquent de l’ homme, disons, de l’ insecte mandibule.

    • le senat va renforcer la bonne gouvernance qui est la base de tout developpement socio-economique !!!
      revoyez votre analyse

    • je reconnais que vous manier bien la langue francaise mais les injures ne sont que les armes des faibles, des personnes en manque de d’idées
      quelle petitesse !!!!

    • Mieux vaut tard que jamais mon ami, ok. soyez au moins reconnaissant pour tout ce que ce President a fait pour le Pays !!!
      l’ingratitude est devenue la marque des Burkinabè

    • Messieur lagui adama le loufoque, apprenez un jour à etre en harmonie avec vous meme et sauvez blaise car il se dirige droit dans le dedale de l’enfer des jours incertains au lieu de passer votre temps à psalmodier sur l’eloge funestre de quelqu’un dont les 26 ans de pouvoir n’ont ete que deshonneur,tristesse,deuil,famine,pauperisation et corruption pui nepotisme pour le peuple. Les jours prochains seront decisives et tu dechanteras car blaise par son entetement sera balayer par la rue.
      apprenez à mediter lagui.

    • Mr. LAGUI ADAMA, le griot, quand vous parlez, évitez d’utiliser le terme peuple car le peuple en a mare de vos commentaires irresponsables. Celui dont vous chantez les louanges ne peut jamais etre l’espoir de ce peuple qu’il opprimé depuis tant d’années et qu’il a rendu orphelin après tant de meurtres. On dit que meme quand le sorcier oublie la mère de l’enfant s’en souvient toujours. CROYEZ-VOUS QUE LES BURKINABE ONT FINI DE REGRETER THOMAS SANKARA ?
      Ce qui est sùr les gens comme vous qui encourage le mal seulement pour leur ventre repondront devant Dieu d’abord sur cette terre afin que les temoins s’en souviennent et ensuite au ciel. Repentez-vous et rennoncer au mal ....avant qu’il ne soit tard.

  • Tu cherches à divertir les burkinabe mais tiens toi bien notre peuple est,ce que tu ne puisses imaginer de plus courageux et déterminé face à toutes ces opérations de charmes. Tout le monde sait que Blaise compaoré se soucie plus de la création du sénat que les vrais problèmes des populations.

  • Vive Blaise,

    Vive le Senat !

    Excellence, ne vous fatiguez même plus pour évoquer ces questions-là

  • Voici un homme qui a de l’ambition pour son pays : un visionnaire. Un homme qui a instauré la democratie ; il a encore besoin de la renforcer par la mise en place du Sénat. Un homme qui qui a fait et qui fait tjr l’unanimité. Un homme par qui Zeph s’est fait une place et qui demande son depart avant 2015 tandis que le peuple a encore besoin de lui. Nous te soutenons, tu as la majorité. Pas de recul d’un iota. Continue dans tes reformes pour le bonheur du peuple du BF. Ceux qui n’ont pas encore le pouvoir peuvent attendre.

    • Zeph demande son départ légalement. Il n’a pas pris les armes pour tuer et prendre la place. Et vous continuez à tuer pour conserver la place. Et vous êtes prêts à tuer encore.

  • On entend ce jour, pr faire parler de nous. ON VERRA

    • Moi le silence de Zeph m’inquiète. Le rapport est sorti et Blaise s’est prononcé en faveur de son Sénat pourquoi donc ne pas lancer une marche pour lui démontrer qu’en réalité la majorité des Burkinabè sont contre le sénat ? Franchement ce silence de l’opposition cache beaucoup de choses.

    • Mon cher ami INDJABA ne t’inquiète pas ! Les meilleures actions se conçoivent dans le silence. On n’a pas besoin de faire beaucoup de bruit sur ce qu’on veut faire... On attend le bon moment et on le fait !!!

  • ATTEND QUE L’HOMME CHERCHE A METTRE SA FAMILLE A L’ABRI AVANT L’ARRIVE DU SYNDROME IVOIRIEN, VERSION BURKINABE. HUMMMM

  • ’’je pense que c’est mon choix qui va être déterminant, je sais où sont les limites de mes forces et de mon intelligence’’. Vous l’aurez compris ce n’est plus le choix du peuple, ce n’est plus la mise en commun des intelligences du plus grand nombre. Ainsi a parlé le chef . Celui qui peut réunir à Ouaga et sur le même lieu, le Yatenga Naba (le grand frère détenteur des vrais fétiches du royaume mossi) et le petit frère( le mogho naba) heureusement que le Tenkodogo n’est pas venu) ne peut être que le chef supérieure. Ce qu’il veut c’est cela qui se fera car le plus grand nombre c’est d’abord lui. Les marches de ce que nous pensions être celles du plus grand nombre n’a pas de signification et ne fera jamais changer une loi. Ne disait on pas de Kadafi que c’était le roi des rois Africains. Chez nous nous sommes à une autre échelle plus petite c’est vrai , mais les conséquences peuvent être pareilles. Chacun est averti car déjà à vouloir travestir l’Histoire, la seule qui nous permet d’être nous mêmes , nous conduit inéluctablement dans cette méprise de ce que représente le peuple.

  • Personne n’est contre le principe du SÉNAT dans l’absolu. C’est le SÉNAT à la sauce CDP avec 1/3 désigné par le PF avec des religieux et Coutumiers dont la présence viole la laïcité de l’Etat, sans les jeunes et les femmes, avec des émoluments (1,5 millions) qui insultent la.pauvreté du Burkinabé, c’est ce sénat qu’on ne veut pas. Et puis c’est quelle démocratie avec un parlement dont le tiers des sénateurs sont nommés par le chef de l’exécutif. Dans les vraies démocraties qui pratiquent le bicaméralisme l’ensemble des membres du parlement sont des élus soit par suffrage direct soit par suffrage indirect. Le parlement Burkinabé avec l’assemblé dont les députés sont élus au suffrage direct et le sénat dont 1/3 est élu au suffrage indirect 1/3 nommé par le PF et 1/3 désigné par qui de droit ( religieux coutumiers, ...etc) n’est pas un parlement d’élu mais un mélange d’élus légitimes et de nommés illégitimes quelle curiosité démocratique !.

    • Mr le voltAique comme votre retard sur l’histoire est à l,image de votre connaissance sinon qlqs exemples pour t,éclairé,au Canada les sénateurs sont nommés par le chef du gouvernement en Italie une autre vieille démocratie occidentale les tous sénateurs à vie sont nommé par le chef de l,état quant aux lords anglais est synonyme des coutumiers /religieux dans notre cas bref vs êtes plus laïcistes que laïcs .

    • Monsieur le Noiga§ !Le Canada c’est pas le Burkina,et je ne crois que nous vivons les même réalités,ici le contexte ne s’y prête pas !!!Au Canada,je ne pense pas qu’il n’’y ait pas de bonne route serait-ce que pour évacuer les malades,Au canada les deniers publiques ne sont pas gerés en famille,au Canada les contribuables savent où vont leurs impôts,Au canada les malades ne changent pas de ville pour aller faire des examens tels la radiographie et le Scanner,etc etc !Sachons comparer,et comparaison n’est pas forcément raison !

    • Ajoutons que le débat sur la suppression du Sénat canadien est constant !

  • Le burkinabe a beaucoup de qualites mais aussi assez de defauts parmi lesquels l’ypocrisie qui est a la mode au plan national en ce moment. Il faut que nos leaders politiques soient des hommes d’ Etat capable de sortir de l’ordinaire pour etre des hommes extraordinaires capable de rentrer dans l’histoire en prenant a contre pieds les masses et la majorite.Moi je ne vis pas l’actualite nationale de ce moment en pensant a demain....NON pas du tout car je sais deja de quoi demain sera fait : demain sera sombre si....., je le sens et souhaite me tromper. Mais plutot ce qui se passe ne fait que me ramener dans le passe douleureux de notre RDV manque avec le paradis terrestre:ie les fruits delicieux de la revolution : la vrai revolution, pas celle des aigris,des complexes, des gens non cultives sans valeurs et ideal. Ainsi chaque jours que DIEU fait je pense à notre très cher et regretté Président THOMAS SANKARA qui, pour moi était un model et, qui pour moi, était pour le BURKINA comme JESUS pour le peuple Juif : UN SAUVEUR. Helas, helas. Mais j’ai compris, je comprends et je comprendrai toujours....Sankara etait burkinabe par le sang et ce sang etait a 100% le point commun a tous ses freres burkinabe mais malheureusement son cerveau,sa vision,son ideal,son reve n’etait qu’a seulement 2% celui des burkinabes+ la Francafrique intoxicatrice et criminelle et ses servants Locaux. De toute facon tampi pour nous car chaque peuple merite ses dirigeants. Mr Le President il ya 2 facons de rentrer dans l’histoire(par ses oeuvres et exploits) : soit on est tres inteligent, surdoue,visionnaire, ingenieux, positif de coeur ayant un ideal et don de soi pour autrui : ce fut le cas de votre frere Thomas Sankara. Soit on est guerrier et craint(par la capacite d’imposer sa decision) : ces votre cas....je vous conseille de tout coeur d’utiliser cette qualite pour rentrer dans l’histoire en contraignant les votours autour de vous d’accepter qu’il est pour vous de vous reposer et renter dans l’histoire. Ainsi vous aurez une retraire doree que vous allez consacrer a votre genie de mediateur. Je vous jure que si vous avez trop chomer sa sera 1an. les sollicitations au plan mondiale vont pleuvoir. Je vous aime Mr le President ecouter les conseils ce pauvre et petit citoyen que je suis et vous verez les resultat. Je vous donne RDV au carrefour de l’histoire pour faire bilan magnifique de choix de la sagesse : je vous offrirai volontier une bierre glacee ce jour dans un resto de la place sans gardes du corps a vos cotes et vous meme au volant de votre luxueuse voiture avec votre droite sur le siege votre petit fils souriant et regardant son charmant et elegant papi Blaise au beaux cheveux blancs.

    • Merci pour ce conseil mon cher. C’est très juste, c’est bien amical et plein de sagesse.

    • Merci pour tes conseils de sage, je dirai même "amina" puisque j’estime cela comme étant des bénédictions aussi bien pour le président que le sort même de notre pays. Que Dieu exhausse tes vœux et le Président soit animé de sagesse et d’amour pour son peuple, pour comprendre ce message. Encore "Amina"

    • Merci pour tes conseils de sage, je dirai même "amina" puisque j’estime cela comme étant des bénédictions aussi bien pour le président que pour le sort même de notre cher pays. Que Dieu exhausse tes vœux et que le Président soit animé de sagesse et d’amour pour son peuple, pour comprendre et accepter ces conseils. Une fois de plus, "Amina" !

  • AUX élections passées plus de 80% des électeurs ont voté les partis qui veulent le senat : CDP,l ADF RDA ,UNDD ; pourquoi une minorité de 15 à 20% des citoyens vont impose leur choix a l ecrasante majorité ? On me dira que certains n ont pas voté ! mais c est leur probleme car le vote n est pas obligatoire ;ils ont prefere leur biere et pfour a la democratie c est leur droit qu ils nous laissent tranquilles sinon... NGAW !

  • Ce président là a perdu le nord ! De quelle majorité pour le principe du sénat il parle ? S’il est sourd et aveugle, nous avons le devoir de le lui rappeler a son bon souvenir ! Il n’a qu’a oser mettre en place le sénat et il verra ! 2011 ne lui a pas servi de leçon ! On ne veut pas de sénat et c’est tout ! Le contraire est un suicide monsieur le président ! Quant a ton avenir politique, ta carrière s’arrête en 2015 et cela ne dépend pas de toi mais de la constitution et du peuple qui est très fatigué de toi ! Comprends nous et retire toi dans une moindre dignité sinon c’est l’enfer ! Dieu sauve le Burkina !

    • De quel peuple parles tu ? Décidément des personne se donne le droit (opposition comme majorité) de parler au nom peuple sans lui demander son avis. le CFOP a dit que s’il arrive au pouvoir sa première action sera la suppression du SENAT, ben justement c’est ce qu’on attends de lui qu’il travaille a accéder au pouvoir et de nous en débarrasser. Sinon le reste du débat sur le SENAT est purement politique l’opposition n’ayant pas la majorité qualifiée à l’AN n’a pas de marge de manœuvre dans ce bras de fer la majorité gouverne quant à lui (opposition) de profiter de la situation pour accéder au pouvoir et ça c’est seul peuple souverain qui en aura le dernier mot

    • le quoi va venir au pouvoir ? vous rever ou quoi vous la ? vous parler au nom de qui ? le CFOP on en veut pas, jamais vous aller mettre une bande de corrompus a la tete d’un etat
      JAMAIS JAMAIS

    • c’est toi qui a perdu le nord, il faut avoir des propos respectueux quand meme, c’est votre President vous lui devez respect .
      votre analyse montre toute votre carence intellectuelle

  • s’il est convaincu que c’est une majorité qui est pour le sénat, pourquoi alors hésiter pour sa mise en place ? qu’il arrête son hypocrisie.

  • s’il est convaincu que c’est une majorité qui est pour le sénat, pourquoi alors hésiter pour sa mise en place ? qu’il arrête son hypocrisie.

  • Bravo à mon président il reste et restera l’homme fort pour ce pays. Je voterai encore Blaise si il se représente et ne pensez pas je suis un ignorant c’est un choix personnel et raisonné.

    • Quand on fait un choix on doit aussi assumer ses conséquences. Et prépare-toi car les conséquences seraient lourdes et douloureuses pour toi.

    • Mon cher Maldit, ce pays n’a pas besoin d’homme fort. Des institutions fortes (donc consensuelles) suffisent : le SENAT n’est pas consensuel. C’est pas moi qui le dit (cf. discours de OBAMA au GHANA.

  • Tant que nous n’aurons pas un opposant fort cet homme restera toujours l’homme de la situation. Vive Blaise c’est tout/

  • Voila un homme pleinement politique qui sait ce qu’il veut... vivement 2015 pour la ré-élection de notre cher président.

    • Volontier, tu parles sans volonté ni confiction. C’est l’homme qui se presse mais le temps ne se presse jamais. Seul le pouvoir de Dieu est inébranlable. Khadafi Ben Ali et Mubarak avaient des reins plus solides mais c’est la volonté du peuple qui a mis à sac leur pouvoir.

    • mon cher tous ces pays que tu as cités demandent leur s ils regrettent pas ojourd hui , ojourd ui tu es assi labas tranquil entrain de raisonner et tu ne vois rien bas toi pour devenir kelkun un jour blaise osi se bat pour ne pas perir leve toi pour te battre pour ta propre reussite c est un conseil laisse les hommes politiques en paix eux tous c est leurs interêts qui les preoccupe ils sont tous pareil.

    • C4EST DE QUEL PEUPLE TU PARLES LA ? et saches que ce sont des concepts differents la. Mubarak et Ben ali etc...
      ici c’est le FASO y’a rien en face

    • Il y a le peuple en face affamé,assoiffé et qui réclame la justice et la démocratie sincère. II dit non au sénat. la première chambre est sale et on veut nous parler de la deuxième.

    • BC veut mettre tout les moyens necessaire pour mettre en place le senat:blaguer le peuple avec augmentation de salaire,les etudients avec le foner,les chomeur avec creation d’emploi....Mais nous ne sommes pas des poulets q’on peut avoir en jetant un grain de mil.Pas de senat.

    • je sens un saut d’humeur ma soeur n’interviens pas ainsi.merci ma belle

  • J ai lu sur koaci l interview de Blaise à 1 radio americaine VOA qu il n exclut pas de se présenter aux élections présidentielles de 2015, que c est à lui de choisir. Le choix n est plus posible tu dois partir puisque ton mandat est fini. Ton sénat 90% ne le veut pas. Bientôt les pro-sénat vont comprendre et deviendront anti-sénat. NON AU SENAT.

    • Veuillez lire l intégralité de son interview retranscrite par www.lobservateur.bf,toujours visible à la page politique.Je pense que Koaci a un peu tronqué la vérité.À quelle question Blaise à -t-il répondu que c est son choix qui sera determinant et qu il connait ses limites ? C est si le peuple faisait pression sur lui à se représenter en 2015,qu allait il faire ? bref,lisez plutot.

    • A quoi sert une Constitution pour un pays si devant l’application de cette constitution, le Président déclare qu’il lui appartient de décider de son départ ou non. C’est une insulte pour tout le peuple et sa constitution. Le Président a déclaré qu’il est de son devoir de faire appliquer la Constitution. Cette Constitution s’applique à lui aussi, burkinabè comme les autres. Si la fin d’un mandat est une question de limites physiques ou intellectuelles, alors, ne parlez plus de démocratie au Burkina. Tous les chefs d’Etat qui ont fini leur mandat et qui se sont retirés avaient encore la force physique et intellectuelles mais ils ont estimé que leur pays n’est pas égal à eux seulement et que beaucoup peuvent diriger comme eux. Cette déclaration du Président aux USA, pays par excellence de la démocratie, me fait peur...

    • je comprend les pro senat. vous n’avez pas le choix, si blaise s’écroule vous suivrez. mais il est temps de savoir faire un revirement rapide car vous perdrez plus que vous l’aurez imaginé. blaise a le dos au mur et vous avec. ne perdez pas le temps de le soutenir continuellement. on peut tromper le peuple en tout temps mais pas Dieu en un instant. Que senat nouvelle version, que dialogue avec les autorités religieuses ne pourront rien empêcher la sentence divine qui se manifestera par la révolte populaire. Il est grand temps que chacun fasse son choix, car ne pas choisir c’est choisir comme le disait Norbert ZONGO. Tout se paie ici bas. personne n’emporte sa compromission à l’au-delà. Chaque dirigeant pense être irremplaçable, mais qui peut me dire comment est arrivé sur terre ? blaise est le seul maître de son destin mais pas du peuple.

    • Il ne faut pas que les gens ce fatigue, on attend seulement 2015.

    • Pourquoi les Burkinabés sont ingrats comme sa. Vous pensez qu’il y a une personne qui pourra faire mieux que Blaise ?

    • y’a beauoup parmis vous qui parlent parceque les autres aussi le font, moi je pense qu’il faut avoir un esprit critique le suivisme est une maladie qui mene a la destruction,, ne voyez vous pas que notre pays a changer de visage avec toutes ces realisations, je vous demande juste de faire un tour a l’etranger vous verrez que notre pays est encore le moins chère et nous sommes beaucoup respecter et ca grace a qui ? LE BLASCO

  • Quelqu’un disait que le moi est haïssable !

  • Dormez vous là d’après un grand supporteur des étalons.Le Burkina a son BOKASSA. Mais ;comment est fini Bokassa ?Moboutou et Kahdafi ?
    Blaise avait dit àTandja du Niger qu’il va tout droit au mur ;aujourd’hui ,c’est lui Blaise qui fonce au mur

  • Question Compaoré serait-il un super homme ? Est-il indispensable au Burkina Faso ? A-t-il deux cerveaux ? Il n’ya plus quelqu’un au Burkina Faso qui peut gouverner ce pays ? Ou bien il est écrit à quelque part dans la constitution Burkinabé qu’il n’ya que la famille Compaoré particulièrement Blaise qui doit gouverner le Burkina Faso ? Voilà un pays qui aurait pu progresser d’avantage si ces richesse n’étaient pas concentrée entre les mains de quelques individu. Point de vu d’un observateur et ami du Burkina faso

  • C’est la fin qui est proche. On a besoin de changement, c’est tout. Combien de président américains à t’il connu, pensent-il qu’ils n’étaient pas aussi intelligents que lui ?

    • tu veux changer qui pour qui ? quand on dit que le Peuple est souvent aveugle vous dites qu’on vous insulte pourtant loin de la. ne voyez vous pas que notre opposition n’est ni responsable ni visionnaire, juste une troupe d’opportunistes
      continuez a parler de changement votre reveil sera douloureux !!!!

  • Etre premier responsable d’un pays c’est savoir écouter son peuple et répondre à ses aspirations profondes

    • et je sais que c’est que Blaise a toujours fait ecouter son peuple. mais etre aussi leader d’opposition c’est savoir discuter avec la majorité pour le bien du PEUPLE !!!!

  • De quelle grande majorité il parle, il devrait se promener dans les rues de Ouaga et sonder les gens, il verrait que les trois quart n’y sont pas favorables à son machin de sénat. Blaise, fais attention à ne pas trop tirer sur la corde du pouvoir car elle risque de casser et de sortir par la petite porte de l’histoire en voulant s’y éterniser comme d’autres présidents africains avant lui qui ont été chassé du pouvoir.

  • Pour l’avenir d’un pays, 2015 n’est pas loin, Mr le Président !
    Ce sont les conséquences de la longévité au pouvoir. On finit par croire que le pays est une propriété privée. Aujourd’hui, la grande masse analphabète des burkinabé ont le cerveau lessivé, sont sans jugement responsable et n’arrivent pas a imaginer un Faso sans Blaise. Dommage pour la démocratie.

    Le renforcement de la démocratie commence par la !!!!!!!!!! L’éveil des consciences, la bonne gouvernance administrative, économique, sociale et politique. A quoi servirait un Sénat si ces préalables ne sont pas encore assurés ? Parmi les élus aux sénatoriales du 29 juillet, voyez-vous un seul nom qui peut lever le doigt et censurer une loi venant de l’Assemblée Nationale ?

  • Même quand ton ennemi est le Lièvre reconnait qu’il court Bien. Chapeau à vous mon Excellence. Que la Légende continue. PEACE AND LOVE.

  • Pourquoi toujours parler au peuple burkinabe de l’extérieur ? Dernierement aux USA, juste avant à Abidjan comme s’il avait peur de parler au Faso. Je pense que ce monsieur en fin de potentiel doit trouver un petit bout de son temps INTERNATIONAL pour discuter local et à batons rompus avec les journalistes de chez nous, et repondre à nos preoccupations. L’international c’est bien, mais le local est une necessité.

    • mais je te comprends pas la, meme s’ils sont à l’exterieur ils sont BURKINABE et ont les meme droits et devoirs que toi qui est au faso, ils peuvent dire ce qu’ils veulent !!!

  • Monsieur les journalistes sil vous plait ne mettez pas le feu a mon pays. Quelle est la question posé a blaise pour qu’il réponde par c’est mon choix qui est déterminant. J’ai bien suivi cet entretien en vidéo. on lui pose la question suivante : vous avez été élu et réélu, donc vous êtes populaire au Burkina Faso. Si le peuple vous dit : « monsieur le président, on vous veut en 2015 », est ce que vous y penserez ?
    Je pense que c’est mon choix qui va être déterminant. Je sais aussi où sont les limites de mes forces, de mon intelligence. C’est à moi de choisir. Mais 2015, comme je le dis, c’est encore loin.

  • Dans l’entretien qu’il a accordé à RFI, Blaise Compaoré revient sur son rôle de médiateur au Mali et il refuse d’exclure de se présenter pour un troisième mandat à la tête du Burkina.
    Prési tes intentions sont bien claires, mais nous fils dignes du faso, en tant qu’hommes intègres, nous vous barrerons le passage au prix de nos vies. essaye et tu verra. web master pleas laisse couler !

  • C’est fait, le Burkina a désormais son " Robert MUGABE" !
    ça risque de siffler dans l’air. 2015 sera-t-il fatal pour le Burkina ?
    Moi, j’ai mon visa en main, pour le Canada. Je ne me sent donc pas concerné par
    ce arrivera.

    • Tu te trompes lourdement très cher !!! Même si tu déménages de la planète terre tu resteras et demeureras Burkinabè (ce que tu n’as pas choisi d’être !). En conséquence cette situation nous concerne tous, Burkinabè comme non Burkinabè...

    • Sekren9, on dit que l’appétit vient en mangeant, tant pis pour vous qui avez laissé Blaise manger pendant 26 ans. On ne peut plus couper son appétit.
      il est prèt à tout pour manger jusqu’à ses derniers jours.
      Bye, je m’envole bientôt pour le Canada où il y’a pas de président GOURMAND comme les chefs Africain. Dommage mes amis, je vous aimes mais je vous quitte. Je veux pas mourir cado à cause de la !

  • c’est clair merci président, à cette opposition malveillante je dis d’arrêter à présent de nous pomper l’air avec sénat sénat sénat ! c’est à croire qu’il n’ont pas de programme de société si ce n’est de combattre utilement le sénat. on se connaît ,il suffit que l’on dise qu’on en nomme quelque un et il retourneront leur veste pour soutenir corps et âme SEM Blaise Compaoré et le CDP. C’est aux population d’être clairvoyant et ne pas se laissé manipuler par ces politiciens avides de pouvoir et tout ce qui va avec.
    Modérateur, vous avez un p’tit problème avec mes post apparemment, j’ai l’impression que ce forum est dédie au anti sénat , cordialement

  • Si notre pays etait effectivement democratique (comme on le pretend) la question de la candidature de Blaise en 2015 ne devrait plus être actualité car déjà trancheé par la constitution.mais si tout depend du choix du president cette constitution na plus sa raison dêtre.on ne peut guère renforcer la democratie avec un senat non concensuel en violant à volonté la loi fondamentale que tout le peuple sest prescrite

  • Si notre pays etait effectivement democratique (comme on le pretend) la question de la candidature de Blaise en 2015 ne devrait plus être actualité car déjà trancheé par la constitution.mais si tout depend du choix du president cette constitution na plus sa raison dêtre.on ne peut guère renforcer la democratie avec un senat non concensuel en violant à volonté la loi fondamentale que tout le peuple sest prescrite

    • bien dit mon frère, il n’y a que lui sa décision qui compte !

    • Bien dit mon frère, il n’y a que lui sa volonté qui compte. Tout le reste c’est du bla bla. Barak obama est à son dernier mandat, lui a-t-on posé la question s’il va se représenter ? Justement on pose la question à ceux qui on sait qu’il n’ont aucune considération pour la constitution.

  • Mr le président ce n’est pas à vous de choisir !!! la constitution vous impose de partir en 2015.

  • si les opposants sont contre le sénat il faut qu’ils aillent le dire a Blaise mais pas de rester figer et crier sur leur toits

  • J’ai enormement de respect pour ce monsieur walaye. il aime son pays et oeuvre pour son developpement, maintenant j’appelle le Peuple a laissé le Presi travailler en toute tranquilité on ne peut pas se projeter deja en 2015 c’est trop loin

  • Nous sommes pas en 2015, on s’en fou, laisser le Blaiso travailler apres on verra au moment venu.

    • Franchement laissons Son Excellence finir son mandat de 2015 et on verra la suite. Le progres du Burkina est Reel il a avance. nous n`avions pas besoin de de lunette pour le voir. avant qui pouvais oser critiquer le Presi. Ngoooowou

  • "C’est à moi de choisir." De quel choix est-il question ? Tripatouiller ou ne pas tripatouiller... Restons sérieux ! Ils sont complètement et définitivement déconnectés de la réalité d’être Burkinabè sinon même d’être humain ! Aucun homme digne de ce nom ne désire voir sa famille divisée ! C’est le socle de tout développement ! Sinon cela devient de la modernisation ! Comme c’est le cas actuellement ! Tant que les uns et les autres n’arrêterons pas de penser à leurs intérêts personnels nous en sortirons jamais sinon que par des chemins détournés et sombres...

  • pourquoi tant d’acharnements pour rien, laisser le finir son magistère
    l’opposition burkinabè n’est pas responsable .

  • pourquoi tant d’acharnements pour rien, laisser le finir son magistère
    l’opposition burkinabè n’est pas responsable .

  • Une grande artiste musicienne malienne dit une de ses chansons en bambara que "a bi ban", c’est-à-dire que "ça finira". A la lecture des propos de notre cher Président du Faso, ce refrain sonne dans ma tête pour rappeler quelle que soit la durée de votre bail, il prendra fin un jour contre votre volonté, autrement dit toute chose à une fin. Mais il faut savoir partir et de la bonne manière. Les opportunités sont proposées, il faut savoir s’en saisir. Selon toute vraisemblance, cette réalité ne semble pas être partagée par tous, malheureusement cet entêtement peut conduire au désastre pour tous. Je ne voudrais pas être un oiseau de mauvais augure qui annonce le chao, mais à y regarder il est souhaitable de ne pas donner matière à agir à certaines personnes. Si les marches ne peuvent pas changer une loi comme il se susurre, les bruits de bottes peuvent parvenir au même résultat au nom du respect de la constitution et personne ne pourrait résister à la pertinence de cet argument. L’exemple historique du Niger à côté est là pour nous le rappeler. Alors faisons simple en prenant la bonne décision quelles que soient les forces dont on dispose.

  • Vous voyez, comme on le dit souvent : "Apres moi c’est moi". Comment tu peux dire que c’est toi decide comme si le Burkina Faso et sa constitution etaient une propriete privee de Blaise de Compaore. Desole monsieur le president, ce n’est pas ton choix, c’est notre choix et notre choix est qu’apres 26 ans de REGNE, tu n’a rien foutu de bon, le Burkina Faso est toujours la ou la majorite a faim, meure de maladies banales par manque de soins, ou les journalistes sont assassines, la liberte d’expression est confisquee, et que sais je encore ? Alors il faut que tu sache que tu es trop miniscule pour decider du sort de ces hommes et femmes integres qui ont enfin compris que la France et ses valets locaux que vous etes doivent DEGAGER.

  • imaginons un seul instant le Président OBAMA dire aux américains qu’en 2016 c’est son choix de partir ou de rester qui va être déterminant contrairement à la limitation des mandats à 2 par la constitution américaine. Et ils s’en trouvent des gens pour approuver ça. Quel horreur ? Et dire qu’il tient ces propos encore aux USA.
    blaise n’a pas honte d’avoir été boycotter par OBAMA en Afrique et surtout aux USA en ne le recevant pas, en ne lui accordant aucun accueil officiel, même pas par son ministre des affaires étrangère, pas le président d’une des chambres du congrès... rien, sauf le compte rendu fidèle des devoirs militaires qu’on lui a assignés dans la sous région qu’il est allé faire. quand à sa conférence nulle (organisée par l’ambassade du Burkina avec un centre privé pour embrouiller d’avantage les burkinabè) où il dit que quand on mange laisser les autres ce n’est pas un problème dans son village, qu’il garde ses limites de son intelligence pour lui.

  • imaginons un seul instant le Président OBAMA dire aux américains qu’en 2016 c’est son choix de partir ou de rester qui va être déterminant contrairement à la limitation des mandats à 2 par la constitution américaine. Et ils s’en trouvent des gens pour approuver ça. Quel horreur ? Et dire qu’il tient ces propos encore aux USA.
    blaise n’a pas honte d’avoir été boycotter par OBAMA en Afrique et surtout aux USA en ne le recevant pas, en ne lui accordant aucun accueil officiel, même pas par son ministre des affaires étrangère, pas le président d’une des chambres du congrès... rien, sauf le compte rendu fidèle des devoirs militaires qu’on lui a assignés dans la sous région qu’il est allé faire. quand à sa conférence nulle (organisée par l’ambassade du Burkina avec un centre privé pour embrouiller d’avantage les burkinabè) où il dit que quand on mange laisser les autres ce n’est pas un problème dans son village, qu’il garde ses limites de son intelligence pour lui.

    • Vous comparer la deux pays qui n’ont pas les memes realités socio-politique, j’aimerais que dans l’avenir que tu prennes des exemples plus réels
      arrete de parler pour rien !!!!

  • un changement pour quoi si nous avons l’homme qu’il ne faut !!!
    DIEU TE BENISSE MON PRESIDENT !!!!!!!!!!!!!!!!!!

  • le Burkina a progresser qui pour dire non. Avant qui pouvais critiquer le Président de la république Burkinabé

    • Mon ami ? RESPECTER LA LOI N’est pas un acte de bravoure ce n’est pas aussi une faveur.
      De plus Ce n’est pas ton champion qui nous a donné la pseudo démocratie on leur a tout arraché surtout quand ils ont cru pouvoir commettre les même bêtises avec l’assassinat de Norbert Zongo.
      Si ça ne tenait qu’a ces gens, il allait continuer a nous baillonner.

  • salut à tous

    moi je veux juste la Paix pour mon pays je vous demande d’avoir des propos constructifs pour notre cher Pays
    ce n’est pas un camp qui va gagner mais le BURKINA FASO
    DIEU NOUS BENISSE TOUS

    EXCELLENTE JOURNEE

  • Dommage mais, je suis convaincu que Blaise ne quittera pas au pourvoir en 2015. Donc apprêtons nous a vivre une période d’incertitude.

    • le message est on ne peut plus clair. on met notre senat et on modifie notre constitution dans les regles de l’art. y’a foui . le blé circule et tout le monde se taira à tour de role. plus de blé dans les bouches, plus elles se fermeront pour nous permettre de diriger à jamais le BF. Blaise, y’a foui devant, c’est du maïs.nous avons la meilleure armée et les argentiers qui plus pour nous contrarier. le boulevard est bien large pour que plus personne n’ose nous déranger. ils parlent car ils ont faim. en décembre quelques cauris de plus pour les bavards de souffreteux connaisseurs fonctionnaires et pas, ils sortiront nombreux acclamer la mise en place du senat et prieront que durant toute éternité , tu y sois.

    • depui 1991 je nai jamais voter .si sm rock marc crischien kabore devien opposan je voitrai 2 foi pour lui.

    • depuis 1991 je ne jamais voter mais je vote en 2015 pour Mr ROCK

    • en quoi tes convictions nous intéresse, laisse nous tranquille, tu fais ton analyse de la chose garde ca pour toi. nous tout ce qu’on veut c’est de laisser le President finir son Mandat en toute tranquillité !!!

  • le blaiso le blaiso le blaiso !!! tu es notre Président d’amour, nous te serons eternellement reconnaissant pour tout ce que tu as fait et fera !!!!

  • Blaise est un complexé, c’est pourquoi il fait toujours ses déclarations a l’extérieur ou lorsqu’il est face aux journalistes étrangers. il est toujours porté vers l’extérieur en témoigne son engouement pour les différentes médiations dans les autres pays et son mépris pour les acteurs locaux. il aime paraitre alors que son pays est dernier de la classe, rongé par le manque de soins, l’analphabétisme, la misère du grand peuple, la gabegie de la classe dirigeante qui confond son bonheur a celui du grand peuple.

  • appretons nous pour le pire comme cela en cas de paix on a rien a perdre

  • Je ne sais pas quel produit Blaise et le régime de la 4ème république ont pu bien inoculé à ceux qui passent le temps sur le forum à encenser sans réfléchir ; et Blaise et sa famille et son régime décadent et tout ce qu’ils disent et font. A cette allure ,ils vont discréditer ce forum et les gens sensés vous liront de moins en moins.Vraiment, il ya des pseudo qui me font vomir tant ce qu’ils racontent n’a aucun sens.Soutenir aveuglement un président pour qu’il reste au pouvoir à vie est ce que c’est sensé pour quelqu’un qui a passé ne serait- ce que quelques années à l’école ?C’est combien on vous donne pour les insanités que vous dites ? Dites nous s’il vous plait

    • Le refus, voici mon secret : quand je sens de l’insensé comme lagui, tenko, maat et thot et autres, je passe et je lis ce qui est constructif. De toute façon, laissez blaise mettre son sénat en place et on verra. Le burkinabè d’aujourd’hui, n’est pas celui d’hier considéré comme mouton.

  • Le Chef de l’Etat n’arrête pas de multiplier les déclarations malheureuses. Soit il n’a pas compris la constitution soit il s’en fou complètement du peuple. Comment peut-il dire que c’est son choix qui sera déterminant alors que la loi est claire sur la limitation des mandats ? A t-il un projet de modifier les textes pour se présenter à nouveau ? ça semble être le cas. Il a pourtant juré de respecter et de faire respecter la constitution. Que les gens peuvent manquer de logique et de cohérence !

  • il est tres fort et tres prudent mr blaise ,une fois de plus il lance un test a son opposition . en fonction des réactions de la rue il adaptera son discourt et ses prétentions

  • Mr le presi vous pouvez faire 100ans au pouvoir si vs desirez,mais il faut faire tres attention aux fils pr eviter les cour-circuit.

  • De toute façons blaise n’a jamais fait face au burkinabe dans une situation heureuse ou autres, il prefere se cacher dans ses bunkers ou bien il est bien calé a l’aeroport et ns envoye des sondes.
    IL ne sais peut etre pas qu’il ya pas de perpetuation du pouvoir au faso.
    Wait and see ! Un proverbe mossi dit : si un âne veut t’ejecter de son dos, tu ne vois pas ses oreilles.

  • Question : Vous parliez tout à l’heure de lutter contre des ennemis. Ces ennemis ou ces adversaires qui sont-ils exactement ?

    Thomas Sankara : Vous pensez que … que lorsque l’on vient troubler un ordre comme celui qui était établi dans notre pays, on a forcément des ennemis. Il ne s’agit même pas d’adversaires il s’agit d’ennemis et ils sont nombreux. Les ennemis sont en Haute Volta et ils sont hors de Haute Volta. Les ennemis C’est tous ceux qui ont organisé, l’exploitation du peuple voltaïque, de ses ressources humaines et matérielles. Et ces ennemis, c’est d’abord le capitalisme international, ce capitalisme international envahissant et débordant qui veut faire ployer la Haute Volta, qui veut la soumettre à son organisation de pillage. Ils ont fait un choix conscient. Avec nos insuffisances, avec nos habitudes, habitudes par l’insuffisance dont nous devons nous débarrasser pour être intimement liés à notre peuple et nous battre avec lui. Concrètement ces ennemis, c’est celui, c’est ce bourgeois en Haute Volta qui pour faire fructifier les intérêts extra voltaïques dont il a conscience ou n’a même pas conscience s’appuie sur un homme politique dont il organise la campagne électorale et vous vous appelez cela la démocratie alors que 90% 98% du peuple voltaïque ne savait pas lire, ignorant même quels étaient les programmes, car on ne s’embarrassait pas de programme, quels étaient les programmes de ces partis politiques. La chaîne s’étend à toute cette bureaucratie bureaucratique, cette bourgeoisie bureaucratique, qui vient épauler les 2 premiers comparses et organise une administration, qui permette de tailler à merci ce peuple voltaïque en lui soumettant en le soumettant à des lois, à des décisions qui s’imposent à lui car chez nous comme chez vous … inaudible … féodalités, les forces conservatrices qui organisent elle aussi le peuple voltaïque sous le couvert de la culture africaine, la culture, en fait la résignation du fatalisme.

    Et la chaîne se referme sur ces officiers zélés de l’armée de type coloniale, euh, décidés à mettre les armes du peuple contre le peuple pour les maintenir dans ce qu’ils appellent l’ordre et la discipline car un pays disent-ils ne saurait vivre dans le désordre. Ils ne sont pas nombreux, voyez-vous, mais ils sont puissants. Ils savent lire et écrire, ils ont les armes, ils tiennent l’économie et ils ont des relations à l’extérieure, ils sont connus, ils sont soutenus ils sont supportés. Ce qui leur permet eux et ces ennemis du peuple de détourner les maigres ressources du peuple voltaïque et impunément. Car il n’est pas question qu’une justice bourgeoise condamne un bourgeois qui a détourné, et nous les connaissons en Haute Volta, ils courent les rues, roulent en voiture de luxe, habitent des villas de luxe et comptabilisent des sous détournés et impunément qu’ils viennent placer dans les banques européennes. L’argent n’a pas de couleur et on l’accepte partout. Ici aussi on accepte l’argent volé au peuple voltaïque et on le met dans les banques. Ces ennemis, je disais, ils sont très puissants et ils vivent grassement et impunément. Lorsqu’ils ont le rhum, ils se font évacuer dans les meilleurs hôpitaux, ici à Paris, et ailleurs vous en avez. Pendant ce temps des milliers et des milliers de voltaïques sont renvoyés aux racines et aux feuilles qu’ils utilisent avec l’espoir que le ciel leur sera clément et voudra bien leur épargner ces maladies dont ils souffrent régulièrement. Dans nos hôpitaux meurent chaque jour des blessés graves des malades qui n’ont pas le minimum pour leur santé. Mais qui doivent payer l’impôt des impôts pour permettre aux dames de ces messieurs de venir pour permettre aux dames et ces messieurs de venir prendre les soins développés chez vous. Cela vous l’avez appelé la démocratie et on n’a dit que la Haute Volta était un exemple de démocratie.

    Cet accord permet d’envoyer leurs enfants dans les meilleures écoles en Europe, aux Etats-Unis, des écoles très prestigieuses, meilleures dans le sens du prestige …inaudible… élitistes eux et n’ont donc pas à se poser les questions pour savoir si les enfants voltaïques vont ou ne vont pas à l’école. C’est la raison pour laquelle le taux d’alphabétisation est resté à un niveau très bas, ridicule à un niveau de l’ordre de 16%. C’est intolérable. Nous les appelons les ennemis. Il nous faut donc les combattre car il n’est pas question de discuter avec eux pour qu’ils cèdent un peu de leurs intérêts. Ils ne voudront pas. Il ne s’agit pas là de charité. Il ne s’agit pas là de philanthropie. Ce sont des intérêts antagoniques qui s’affrontent, qui s’affronteront jusqu’à ce que la majorité du peuple, au nom duquel nous parlons, jusqu’à ce que le peuple arrive à récupérer ses biens et à imposer la justice sociale à ceux qui l’ont évité jusque là.

    Et malheureusement ces ennemis du peuple à l’intérieur sont les serviles représentants d’intérêts extra voltaïques, qui dans une géopolitique, dans une stratégie économique internationale qui ne peuvent tolérer qu’il y ait des fausses notes qu’il y ait un grain de sable qui vienne déranger quelque peu la machine. Et nous savons que les ennemis c’est aussi c’est cet impérialisme qui fait des pressions de toute nature et de la soumission vis-à-vis des voltaïques pour les détourner de leur révolution ou alors impérialisme qui est décidé à déverser en Haute Volta des tonnes et des tonnes d’armement, des mercenaires, pour rétablir sa loi, pour rétablir son ordre. Cela nous en avons conscience et nous sommes fermement décidés à les combattre tant qu’ils viendront en Haute Volta, tant qu’ils seront chez nous et tant qu’ils seront mobilisés, nous les combattrons.

    Et lorsque le peuple se met debout, c’est bien l’impérialisme qui tremble et c’est de cela qu’on a peur. Et aujourd’hui nos ennemis nous apparaissent tels des champignons, la pluie révolutionnaire étant tombée sur le sol de ce monde quelque peu monopolisé.

    Question : L’avènement de la Révolution en Haute Volta a créé une onde de choc dans la sous région. L’impérialisme ne ménagera aucun effort pour lutter contre l’expérience voltaïque. Vous le savez en voulant vous occuper seulement de le Haute Volta, c’est insuffisant parce que vous êtes porteur d’un espoir pour le peuple voltaïque. inaudible…. Ne risquez-vous pas de tomber dans l’erreur en vous occupant seulement de la Haute Volta. Reste-t-il encore beaucoup d’ennemis de la Haute Volta après les mesures de dégagements et de mises en retraite intervenues dans l’armée et dans la fonction publique.

    Thomas Sankara : Heu…Vous avez dit tout à l’heure que ce que nous avons fait, ce que nous avons posé comme acte en Haute Volta risque de créer un phénomène de contagion, je ne me souviens pas de vos termes exacts. Mais je me souviens, vous avez parlé de risque, vous voyez un risque. Très bien. C’est votre appréciation.

    Nous n’avons pas l’intention d’exporter la révolution voltaïque. Elle n’est… ce n’est pas un produite à vendre. C’est pour la consommation locale, exclusivement locale. Et malheureusement c’est un produit qui a été conçu par les voltaïques mais pour les voltaïques et il ne peut pas être utilisé ailleurs ce produit là. La révolution voltaïque est essentiellement nationale. Mais je voudrais faire une petite démonstration. Les révolutions dans le sens péjoratif du terme, que l’on nous a vu ça et là, lorsqu’elles apparaissent, immédiatement on envoie le tuteur se faufiler derrière. Lorsque la révolution voltaïque est apparue, son tuteur n’a pas existé. Mais on nous a connus par rapport à ce que nous avons fait à l’époque du Conseil de Salut du Peuple, le CSP, après le coup d’Etat du 7 novembre 1982. Mais avant, nous n’étions pas connus lorsque nous sommes venus au pouvoir après le 7 novembre 1982, partout l’on s’est posé les questions, d’où viennent-ils, que veulent-t-ils, que peuvent-ils faire ? C’est bien la preuve que nous étions IN-DE-PEN-DANTS. C’est bien la preuve que ce que nous avons fait, ce que nous avons conçu, nous l’avons conçu entre voltaïques.

    C’est après, par rapport aux actes que nous avons posés, par rapport aux engagements et aux déclarations que les ennemis ont commencé à surgir et certains ont estimé qu’ils pouvaient trouver en nous des alliés. Cela prouve le caractère totalement local, national de ce que nous concevons et nous y tenons.

    Un révolutionnaire conscient et conséquent ne peut envisager d’organiser la révolution chez autrui. Parce que la révolution est l’expérience des peuples, la réponse des peuples aux contradictions qui se posent à eux. Comment voulez-vous que les voltaïque donnent la réponse, trouvent la réponse à des problèmes qui se posent à leurs voisins. Ce serait manquer de modestie d’abord, en fait ce serait montré notre très bas niveau et ceux qui pensent qu’ils peuvent exporter leurs idéologies, ceux qui le pensent insultent les autres peuples et par conséquent courent fatalement à l’échec. C’est notre point de vue. Nous n’avons pas voulu que l’on nous donne des leçons. Nous ne voulons pas en donner mais nous disons ceci. Ce qui s’est passé en Haute Volta et a provoqué la révolution en Haute Volta est très important et quelques soient les cieux sous lesquels on se placera, les mêmes causes produiront les mêmes effets, avec ou sans la Haute Volta. Mais ceci est très important. Donc, quelque soit le terrain où l’on se placera, si l’on arrive à mettre de côté le peuple et de l’autre ses ennemis de manière aussi claire, et si le peuple en a conscience, il y aura forcément un affrontement, un affrontement qui se fera selon les méthodes de chaque pays, de chaque peuple, selon les réalités que l’on y trouve. Mais encore une fois nous insistons, il n’est pas question pour nous d’exporter notre révolution. Il n’est pas question pour nous d’en faire la publicité, il n’est pas question pour nous de chercher des démarcheurs de la révolution voltaïque. Non. Elle a déjà un marché suffisamment vaste à l’intérieur et de toute façon elle est condamnée à ne pas être exportée, C’est interdit pour l’exportation.

    Maintenant je répondrai à la question de… Quel journal ? Le Monde. Bien vous me demandez si avec tant de cadres mis à la retraite, il y a encore des ennemis du peuple. Mais, on ne les met pas les ennemis du peuple à la retraite. La retraite ne suffit pas à les abattre. On ne les met pas à la retraite. Donc ils sont dans l’administration, ils sont encore dans l’administration, ils sont aussi hors de l’administration. Ils sont toujours les ennemis du peuple. Où qu’ils soient. Il n’y a que la reconversion politique qui puisse dédouaner ses ennemis là. Et du reste sur des positions de classe qui sont très importantes. Un officier dans les pays africains et peut être ailleurs, en tout cas dans les pays africains, est dans la société celui qui a un standing de vie le plus sur quand ce n’est pas le plus élevé parfois. Les officiers, les militaires d’une manière générale sont bien traités et l’on sait pourquoi. C’est pour mieux accomplir leur mission de garant de l’ordre bourgeois. L’ordre bourgeois, qui voit dans l’armée, l’armée classique, le dernier rempart, dernier carré dans lequel on se replie lorsque tout est menacé à l’extérieur par les masses populaires. Mais l’on peut étant en principe dans cette position sociale épouser de manière sincère et … la cause du peuple. Cela devient un suicide politique qui permet alors à partir, bien que l’on soit de telle ou telle position sociale, d’être réellement en mesure de parler en tant qu’homme du peuple, connaissant ses aspirations, connaissant ses réalités. Donc tous ceux qui n’ont pas fait le bon qualitatif sont et seront des ennemis du peuple

  • Juiste pour dir a ms compaore blaisse que si tu a vais honte et la dinigte et l,integrite et si tu a vais le san des burkinabes tu n,aller pas t,arrete devan le monde entier qui lutte pour la democrati et le respect de la constutition pour dis de naimporte qoui.mais chaque chose a son temp tu finira un jour a te trompe toi meme inch allah

  • A mon avis, je pense que le plus important que le président devra faire à présent est de convaincre le peuple Burkinabè en toute objectivité qu’elle valeur ajouté le dit sénat pourra contribuer à plus de meilleures conditions de vie pour la population. Autrement dit cela reviendrait à mettre en exergue le rapport coût-bénéfice qui puisse justifier ce projet.

  • A mon avis, je pense que le plus important que le président devra faire à présent est de convaincre le peuple Burkinabè en toute objectivité qu’elle valeur ajouté le dit sénat pourra contribuer à plus de meilleures conditions de vie pour la population. Autrement dit cela reviendrait à mettre en exergue le rapport coût-bénéfice qui puisse justifier ce projet.

  • Blaise dois savoir qu’il a été élu et non introniser.
    Donc c’est au peuple Burkinabé de décidé de son sort en 2015.
    Donc si le peuple décide qu’il partira en 2015, il partira et non pas à lui d’en décidé comme il le prétend.
    A BON Atendeur SALUT !

  • que son excellence se rappelle que nous sommes dans un régime officiellement démocratique et non dictatoriale si toutes fois il lui arrivait de l’oublier.

  • BLAISE connait tu réellement ce que c’est que la démocratie ? Est tu une une personne morale ? croix tu en DIEU ? est tu né comme ça ? Que diras tu a THOMA quand tu va le rejoindre ? pourra tu le regarder face à face ?

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Front patriotique pour le renouveau (FPR) : Un point de presse à Djibo pour encourager les populations locales (1)
Situation nationale : « Leur PNDES n’est qu’un fiasco, un pétard mouillé », mate Eddie Komboïgo
Situation nationale : Les universitaires et experts associés affiliés au MPP se penchent sur le défi sécuritaire au Burkina
Rentrée politique du CDP : Des ovations nourries pour l’ancien président, Blaise Compaoré
CDP : Une rentrée politique, de grands défis en face !
Audience parlementaire : Alassane Bala Sakandé reçoit une délégation de généticiens burkinabè
Hausse du prix du carburant : Le pouvoir du MPP fait payer aux Burkinabè ses propres erreurs de gestion, selon l’opposition
Politique : « Celui qui a remporté la guerre est celui qui détermine les conditions de la paix » (Boubacar Sannou du CDP)
Assemblée nationale : Alassane Bala Sakandé désigné président de l’Union parlementaire africaine
Assemblée nationale : Le Balai citoyen présente son nouveau projet à Bala Sakandé
Politique : L’UPC a « enfin » obtenu son récépissé, « mais la question de fond demeure »
15e édition des Journées de la commune burkinabè (JCB) : Rendez-vous à Kaya du 15 au 17 novembre 2018
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés