L’UPERD : A l’heure de la reconstruction

dimanche 22 septembre 2013 à 23h36min

Les militants de l’Union patriotique pour l’emploi et la relance démocratique (UPERD) se sont retrouvés en congrès le 21 septembre 2013 à Ouagadougou, en vue entre autres, de relire les textes du parti et de mettre en place un nouveau bureau exécutif national.

L’UPERD : A l’heure de la reconstruction

Créée en juin 2011, l’UPERD n’a pu faire, à en croire Sidnoma Sankara, « aucun travail de base », surtout dans le contexte des élections couplées de 2012 où il a malheureusement connu des dissensions. Cette zone de turbulence étant traversée, le parti veut repartir sur de nouvelles bases. D’où le présent congrès annoncé pour s’étaler sur toute la journée du 21 septembre 2013.

Dans le cadre de cette journée, précise Sidnoma Sankara, « nous allons relire les textes du parti, réorganiser ses structures et nous donner encore le courage d’affronter les échéances futures ». En clair, il s’agira de poser les bases pour un nouveau départ du parti.

A l’UPERD, il est prioritairement question de travailler, dans le souci majeur de promouvoir l’emploi des jeunes et le développement du Burkina, à faire en sorte que la jeunesse soit véritablement représentée sur l’échiquier politique national.

Pour ce faire, les fondateurs du parti vont « repartir au côté de la jeunesse, surtout les élèves et étudiants », pour requérir leur adhésion. En tout cas, le congrès du jour n’aura réuni que des jeunes de moins de 35 ans.

Mieux, ils entendent « faire une tournée à l’intérieur du pays, surtout dans le fief de Oumarou Bagui (déclaré ex-président du parti) pour montrer aux populations sur place que ce que l’UPERD a connu est de la responsabilité de Bagui, et nous engager à travailler à changer cette image ».

Relativement au débat sur la mise en place du Sénat, le nouveau président, Sidnoma Sankara, a confié que le parti n’a pas encore pris de position. Mais, «  une Assemblée générale se tiendra le plus vite possible pour donner la position de l’UPERD », a annoncé M. Sankara qui, à la tête du nouveau bureau exécutif national de 19 membres, dirige désormais le parti.

Fulbert Paré

Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés