Initiative IPE : Assita Ouattara et Monseigneur Anselme lancent leur combat contre la désertification

mardi 17 septembre 2013 à 17h13min

Des arbres dans une école primaire. L’œuvre est du député Assita Ouattara et de l’Emérite Archevêque, Anselme Titiama Sanou. Ambassadeurs onusiens, l’Archevêque et le député ont inauguré leur campagne de reboisement de l’ouest Burkina à l’école primaire de Colsama ce dimanche 14 septembre 2013. Dans la soirée, c’était autour des footballeurs de recevoir la visite d’Assita Ouattara.

Initiative IPE : Assita Ouattara et Monseigneur Anselme lancent leur combat contre la désertification

Ambassadeurs IPE (Initiative pauvreté environnement), Assita Ouattara et Monseigneur Anselme Titiama Sanou ont planté. En collaboration avec la mairie de l’arrondissement N°07, l’Association communale des parents d’élèves, les ambassadeurs IPE ont profité de l’occasion pour lancer leur activité de reboisement.

Après avoir expliqué de long en large le sens de leur combat (faire des reboisements) décidé à Ouagadougou au cours de la semaine IPE, Anselme Sanou a promis un arbre à tous les élèves de l’Ecole Colsama. « Nous devons élever nos enfants dans un environnement saint », l’arbre sert à beaucoup de choses. « Sans arbre il n’y a pas de vie », a laissé entendre Anselme Sanou. Le maire de l’arrondissement N°07 de Bobo-Dioulasso, Moussa Hema s’est réjoui du choix de son arrondissement pour le lancement de ce vaste et noble chantier. Pour lui, l’arbre compte autant que les lieux d’habitations.

De la plantation à une finale de football

De Colsama, Assita Ouattara s’est retrouvée à Noumoundara, fief historique des Tiefo dont l’emblématique Tiefo Ouattara. Où marraine de la 8éme édition du Tournoi vacances passions, elle a assisté au duel entre le Real Madrid de Kodeni et Liverpool de Noumoundara. Finalistes parmi les douze équipes qui ont démarré la compétition, Kodeni et Noumoundara ont gratifié le public d’un match plaisant, fait de rebondissements.

Nettement plus en forme physiquement, Kodeni a imposé son style. Avant d’être contré par le savoir-faire footballistique des gamins de Noumoundara, plus techniques. Notamment, les stars locales que sont Alexis et Azize Ouattara. Le score est de zéro but partout à la mi-temps. La deuxième mi-temps a vu les choses se décanter. A peine 5 minutes de la reprise, Kodeni, va ouvrir le score. Encouragés par un public acquis à sa cause, les joueurs de Noumoundara tentent de revenir au score. Chose faite. Après maintes occasions, Azize Ouattara ramène les deux équipes à la parité. C’est sur le score de 1 but partout que l’arbitre va mettre fin au match. Obligeant les acteurs à se confronter à la très redoutée série de tirs au but. L’exercice va être fatal à Kodeni, pourtant dominateur sur le terrain. Au coup de sifflet final, Noumoundara jubile. Vielles femmes, jeunes filles et joueurs s’entrelacent dans une liesse des grands jours.

« Voire des jeunes fraternisés, en train de se battre sainement doit être une leçon pour nous les ainés. Une leçon sur la nécessité de nous unir  » a laissé entendre la marraine du tournoi qu’était Assita Ouattara.

Ousséni BANCE

Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés