Promotion de cycles, motocycles et automobiles : l’explorateur s’engage

mardi 17 septembre 2013 à 17h02min

Du 27 septembre au 6 octobre 2013 à Ougadougou, se tiendra la 5e édition du Salon international des cycles, motocycles et de l’automobile de Ouagadougou (SICO). A cet effet, le Comité d’organisation a étalé, le lundi 16 septembre 2013 à Ouagadougou, les grandes lignes du salon aux journalistes.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Promotion de cycles, motocycles et automobiles : l’explorateur s’engage

« Transports et sécurité routière, place de l’auto-moto », c’est sous cette thématique que la 5e édition du Salon international des cycles et motocycles, et de l’automobile de Ouagadougou (SICO) va se tenir du 27 septembre au 6 octobre 2013 à Ouagadougou.

En conférence de presse, le comité d’organisation a expliqué le lundi 16 septembre 2013 à Ouagadougou aux hommes des médias que le SICO est le premier et l’unique salon qui rassemble tous les deux ans les acteurs de l’industrie moto et automobile ainsi que les acteurs des accessoires de cette industrie en Afrique depuis 2001.

Il va consister à faire des expositions de marques à travers des gammes de produits moto et automobile et également d’accessoire notamment les lubrifiants, les pneumatiques les autos écoles etc. selon les organisateurs, un village SICO constitué de stands sera érigé à la place de la Nation. Exposition, projection vidéo publi-reportage sur les marques en auto-moto, et visites guidées par corps professionnel de la journée porte ouverte sur la Direction du transport terrestre et maritime, sur le CCVA, de la journée de l’auto-moto école, de la journée des marques auto-moto, de la journée de l’innovation et de la création, et de la journée de SAC HERO, la vente promo sur place vente tempérament constitueront le menu principale du SICO durant les 10 jours. Le Chargé de communication du Comité d’organisation et promoteur du Salon, Baro Moussa a fait savoir qu’en prélude du SICO, l’ONASER livrera une conférence débat sur l’insécurité routière le 21 septembre 2013 à la salle de conférence des archives nationales. L’ouverture officielle aura lieu le 27 septembre 2013 à la place de la nation avec le partenariat du ministre des infrastructures du désenclavement et du transport. Et de poursuivre que la journée cyclo : « journée sans fumée de la ville de Ouagadougou  », le rallye moto sur une distance 350 km et un panel sur « Transport et sécurité routière vision de l’UEMOA  » auront lieu respectivement le 28, 29 septembre et le 1er octobre 2013. Pour M. Baro les innovations majeures de la 5e édition sont que le SICO est ouvert à d’autres corps tel que la créativité notamment de motos, de tracteurs, et aussi tout ce qui est attrait à l’industrie moto et automobile à savoir les lubrifiants, les pneumatiques, les pièces détachées, les autos écoles etc. à condition de représentant une marque ou d’en être un importateur et le rallye moto 125 CC-150 CC. A travers le SICO, « il s’agit de faire du Burkina Faso un centre giratoire obligatoire de la promotion de l’industrie des cycles, motocycles, et automobiles de l’Afrique  » a-t-il déclaré. Tout en notant que le bilan des 4 éditions est mitigé du fait que les gens ne comprennent pas l’objectif du salon le confondant ainsi à une foire M. Moussa Baro dit garder espoir car convaincu qu’avec le temps les gens vont comprendre.

Quant au directeur de SAC HERO, partenaire officiel de la 5e SICO, Hezouman Damou « en tant que entreprise commerciale spécialisée en vente de motos nous avons trouvé que c’est une très bonne initiative. Voilà pourquoi nous avons accepté associer notre marque à l’évènement. Car vu que l’accessibilité des quartiers à Ouagadougou n’est pas facile à véhicule. On ne peut pas se passer des motos au Burkina. Et aussi parce que le thème de sécurité routière de l’édition présente nous a intéressé. «  Nous serons là sur le terrain avec nos différents produits qu’on va faire connaitre » a-t-il laissé entendre.

Le responsable des finances, Souleymane Konaté a indiqué que le budget provisoire du SICO est estimé à 31 millions 750 cfa et le Rallye moto toujours en étude à 8 millions.

Ibrahima TRAORE (Stagiaire)

Lefaso.net

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés