Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

lundi 16 septembre 2013 à 22h28min

Dans cette lettre ouverte de l’AEEMB et du CERFI adressée au Présidium de la Fédération des Associations Islamiques du Burkina (FAIB), L’Association des Elèves et Etudiants Musulmans au Burkina (AEEMB) et le Cercle d’Etudes, de Recherches et de Formation Islamiques (CERFI) affirment se démarquer des propos tenus par le Secrétaire général de la FAIB, M. Souleymane Compaoré, à la sortie de l’audience accordée par le président du Faso ce samedi à la FAIB.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

Au nom de Dieu Clément et Miséricordieux

Eminents membres du Présidium,

Dans le cadre de la mise en œuvre des recommandations du rapport d’étape circonstancié sur l’opérationnalisation du sénat, Son Excellence Monsieur le Président du Faso a invité le Gouvernement à « élargir les concertations à toutes les composantes sociales et politiques, pour bien asseoir la pertinence du Sénat ». A cet effet, Il a entamé depuis le vendredi 13 septembre 2013, des rencontres d’échanges avec les différentes composantes de notre société.

L’Association des Elèves et Etudiants Musulmans au Burkina (AEEMB) et le Cercle d’Etudes, de Recherches et de Formation Islamiques (CERFI) saluent à sa juste valeur cette démarche du Chef de l’Etat qui vise à dialoguer avec l’ensemble des composantes de la société burkinabè au sujet du Sénat, en vue de préserver la paix et la cohésion sociale sans lesquelles aucun développement n’est envisageable.

En tant qu’organisations autonomes, membres de la Fédération des Associations Islamiques du Burkina (FAIB), nous faisons le constat que l’idée du Sénat constitue un sujet qui divise toujours les Burkinabè.
Par conséquent, nos deux structures très surprises par les propos devant la presse du Secrétaire Général de la FAIB, au sortir de l’audience accordée à la Fédération par le Chef de l’Etat, le 14 septembre 2013, se démarquent desdits propos qui ne reflètent pas la position de tous les Musulmans, encore moins celle adoptée de façon consensuelle au sein de la Fédération. Du reste le Secrétaire général de la FAIB en tant que porte-parole désigné, n’a pas été mandaté pour tenir de tels propos.

L’AEEMB et le CERFI qui ont pris part à la rencontre préparatoire et répondu présents à l’audience avec le Chef de l’Etat, ne se reconnaissent pas dans de telles affirmations qu’ils jugent personnelles. Nos deux structures en appellent au respect du consensus qui a toujours prévalu au sein de la fédération.

En vous souhaitant bonne réception de la présente, nous vous prions de bien vouloir recevoir nos salutations distinguées fraternelles.

Qu’Allah veille sur le Burkina Faso.

Fait à Ouagadougou, le 15 septembre 2013

Ont signé

Le Président de l’AEEMB
Issaka SAWADOGO

Le Président du CERFI
Moussa NOMBO

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 16 septembre 2013 à 06:46, par yilin
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Voila ! Maintenant je suis fier d’appartenir a cette grande et noble communaute des musulmans sinon je vous avoue avoir passer une sale nuit apres avoir parcouru la presse du weeken. Bonne reprise de travail a toutes et a tous. Allah akbar.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 06:53, par Par pur patriotisme
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    " A quelque chose sénat est bon" titrait notre grand quotidien Observateur paalga. Ce Allahou ma amine ce sénat nous permettra d’assainir tout dan notre chère patrie : partis politiques, associations confessionnelles et religieuses, chefferie traditionnelles etc. Inch’ Allah. Une vrais guerre entre le Burkina opulent et la masse déshérités comme le disait bien notre cher président Thom Sank.
    Une chose est sûr , le pays réel vaincra. Peuple du Burkina Faso , tiens toi près . Le moment tant attendu de délivrance est proche !

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 06:53, par LASS
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    VOILA LA POSITION DES MUSULMANS

    Répondre à ce message

    • Le 16 septembre 2013 à 14:08, par le riche
      En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

      Blaise, François, Arsène Bognessan sont catholique et leurs évêques sont contre le sénat. Assimi, Alizeta etc sont musulmans et pour le sénat pendant que l’AEEMB et CERFI Sont contre. La position des protestants se fait toujours attendre. Les internautes sont divisés. Dans ces controverses complexes, que devenons-nous faire ? La réponse est simple. Il faut consulter le peuple. Il faut urgemment un referendum avant janvier 2014 où le jour de l’élection, le peuple aura à introduire deux bulletins dans deux urnes différentes pour répondre à deux questions : 1) Voulez-vous un sénat au Burkina : oui ou non. 2) L’article 37 doit être modifié , n’est ce pas ? : OUI ou non.

      Répondre à ce message

      • Le 16 septembre 2013 à 16:07, par belle vision
        En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

        Mon frere, nous n’avons pas besoin de referendum pour ca. qui va financer ce referendum ? Les choses sont claires, restez integres. Diviser le peuple par tous les moyens finira par diviser vos familles proches avant d’atteindre le peuple burkinabe.

        Répondre à ce message

      • Le 16 septembre 2013 à 17:45, par Docteur SANOU
        En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

        ON VEUT PAS DE REFERENDUM !ON VEUT PAS UN POINT C’EST TOUT ! c’est ces même là qui vont bourrer les urnes encore. les indicateurs sont clairs. ils ont un comité de suivi evaluation qui est là , ils sont expérimentés et même un aveugle en suivi evaluation sait qu’on veut pas ! le peuple a déjà tranché. s’ils insistent maintenant c’est un autre cas. BON VENT AU BURKINA FASO

        Répondre à ce message

      • Le 16 septembre 2013 à 18:28, par axeldaner
        En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

        on n’a aucunement besoin de cela mon frère. si tu vis réellement dans ce pays, tu sauras qu’un referendum n’est pas le remède aux divers maux qui minent le pays. tous des vendus ! le Président a dans ses mains, les opérateurs économiques, les chefs religieux et coutumier. le peuple a assez faim pour réfléchir sur des questions qui ne doivent même pas être posées. si pour nous, la constitution est la norme suprême garante de la démocratie, de la paix et la cohésion sociale, pourquoi la modifier quand cela nous arrange ? Blaise est qui pour ne pas laisser la place ? je pense que le peuple burkinabé a suffisamment de respect pour lui alors, il lui appartient de choisir ou se placer dans l’histoire. pour le sujet qui nous occupe, je pense que ouvertement, le secrétaire général de la Fédération des Associations Islamiques du Burkina ne tiendrait pas de tels propos si cela n’avait pas au préalable été retenu par les dirigeants musulmans. je ne crois pas qu’il oserait parler en son nom propre pour toute une communauté religieuse.

        Répondre à ce message

      • Le 17 septembre 2013 à 18:54, par Thom Sank
        En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

        Et qui doit financer ce référendum ???

        Répondre à ce message

      • Le 18 septembre 2013 à 10:12, par Michel
        En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

        Mon cher, je te comprend aisement. Je serais d’accord avec toi si le referendum allait couter 0 franc, mais un referendum coute cher, très cher même.
        Ton analyse est biaisée quand tu fais reference l’appartenance religieuse de tel ou tel leader politique. Il faut comprendre que le CERFI, l’AEEMB, le FAIB, l’Eglise catholique j’en passe sont des INSTITUTIONS censées cultiver la paix, la fraternité, defendre l’unité, l’interêt des plus faibles et du juste. A priori elles peuvent se mettre au dessus de la melée et donner une lecture cohérente et objective de la situation pour l’interêt national. Comprenez donc qu’ on ne demande pas au CERFI de donner la position de tous les musulmans ou à l’Eglise la position des tous les catholiques.

        Répondre à ce message

    • Le 16 septembre 2013 à 14:28
      En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

      Je suis catholique. Avant je ne savais qu’il y avait des musulmans intellectuels. Si bien que quand quelqu’un portait un bonnet et parlait bien français, il était une curiosité pour moi. Pas maintenant, quand je suis les Imams du CERFI et de l’AEEMB parler à "foi de croyant" à la Télé. Plaise à Dieu qu’il élague l’islam de ceux qui la souillent.

      Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 06:55, par Par pur patriotisme
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    " A quelque chose sénat est bon" titrait notre grand quotidien Observateur paalga. Ce Allahou ma amine ce sénat nous permettra d’assainir tout dan notre chère patrie : partis politiques, associations confessionnelles et religieuses, chefferie traditionnelles etc. Inch’ Allah. Une vrais guerre entre le Burkina opulent et la masse déshérités comme le disait bien notre cher président Thom Sank.
    Une chose est sûr , le pays réel vaincra. Peuple du Burkina Faso , tiens toi près . Le moment tant attendu de délivrance est proche !

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 07:01, par lepenseur
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Bravo pour cette position courageuse.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 07:05, par ZIRI
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Merci declairer les fidels. jappel les associations a en faire autant et quils que monsieur demissionne

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 07:05, par Gomdassida
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Voila problème nana ! Blaise et sa suite pourront être fière d’avoir contribué à diviser le peuple. L’épée de l’ange de la vérité va s’abattre sur eux. Comment une dispute politique peut se muer en dispute religieux, inter-relieux ou intr-religieux ? (voila que les jeunes musulmans ne se reconnaissent pas dans les propos des vieux). Je pense que tous le peuple tel un seul homme doit se lever contre cette pratique du pouvoir qui veut mettre le pays à feu à sang pour assouffir ses besoins de demeurer éternel au pouvoir. Mais malheure à ceux qui mènent le peuple vers l’abattoire. Leur chatiment sera pire que celui de Sodome et Gomore. Il faut que le peuple burkinabè ouvre l’oeil à ces manoeuvres diabolique de ce regime. L’heure est très grave et ce n’est plus une question de partie politique ou de religion mais plutot une question de survie avant que ces rapasses n’en finissent avec nous.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 07:06, par PAIX
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    l’heure est grave frères musulmans, chrétiens.le diable est entrain de vouloir nous divisés.soyons vigilants. Que chacuns se mettent à la prière pour notre pays.rapellons nous que notre pays était envié de par le calme qui y régnait.
    QUE DIEU NOUS VIENNE EN AIDE.QUE LE DIABLE ET SES ADEPTES QUI SONT ENTRAIN DE VOULOIR S’INSTALLER DANS NOTRE PAYS SOIT CHASSER PAR LA PUISSANCE DIVINE.

    Répondre à ce message

    • Le 16 septembre 2013 à 22:30, par le citoyen
      En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

      Mon frère une chose m’inquiète au sujet de la stabilité’ de notre chère patrie. J’entends murmurer les forces de défense et de sécurité par rapport au traitement que leur resservent leurs supérieures au sein des unités et casernes. Ex : la retenue des 50% du commandement, le non suivi de la progression des missions c-à-d l’avantage accordé aux plus jeunes et surtout aux femmes militaires, le blocage d’avancement, les problèmes d’affectation et en plus du sénat seront les principales causes d’une prochaine crise durable au sein de l’armée burkinabè. D’ou une stabilité et paix en pointillé dans notre pays

      Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 07:07, par Lemahous
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Souleymane compaoré, blaise compaoré, françois compaoré, même pipe même tabac.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 07:12, par Sid Pa Yii
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Voici qui est clair !Mr Souleymane Compaoré a affirmé après avoir reçu la majorité et l’opposition il y a à peine 2 mois, que sa communauté n’avait pas à prendre position mais voulait juste comprendre et chercher la conciliation etc etc et surprise il il affirme après l’audience avec le chef de l’état que leur position sur le sénat depuis 2011 est connu....et maintenue ! Soyez responsable et surtout soyez des modèles pour vos enfants car c’est ainsi que l’on leur inculque des compromissions déplorables depuis la maternelle et après on sera surpris dans quelques années de la décadence de la morale.Comme la démission est la chose la moins bien connue ou inexistante dans la gestion des affaires (politique, culturelle, sportive, religieuse, coutumière...) alors on se dit que les grandes funérailles de la morale seront dites bientôt !

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 07:12, par Yadega
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Ce ne sont pas les propos de Mr Souleymane Compaoré qui choquent mais la POSITION de toute la communauté musulmane sur le sénat qui choque !!!! Arrêtez de nous prendre pour des cons !

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 07:13, par Claude
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    OK, c’est pas etonnant. Le pouvoir travaille à avoir à la tête des structures des gens qui lui sont favorables et si vous vous taisez l’opinion va vous mettre dans le même sac. CERFI je ne connais pas bien, mais AEEMB j’ai connu des étudiants pour qui j’ai du respect qui militaient dans cette structure ! Bon vent à nous tous et que la situation continue de se decanter lentement mais surement.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 07:15, par Hunsu loh
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Merci bien les freres de clarifier la position qui est la notre. Le silence aurait plus de mal. la prochaine fois exiger une concertation avant tout propos a la presse. Meme s’il est dure de rattraper ce qui a ete dit nous prions ALLAH qu’il fasse que des individus ne disent plus ce qu’ils pensent au nom d’un groupe. Qu’ALLAH pardonne au frere COMPAORE Souleyman s’il s’est egare et qu’IL benisse le FASO.

    Répondre à ce message

    • Le 16 septembre 2013 à 12:53, par yacou kongoussi
      En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

      il a eu des votes au niveau du cerfi sur le senat dans les provinces. Au BAM par exemple sur 16 delegues 1 abstention,14 contre et 1 pour. c etait la meme chose dans les autres provinces. je rappel que les membre du cerfi sont des travailleur du privé et du public musulman du faso. donc le soi disant porte parole des musulmans ne parle qu a son nom propre. du sucre et des billets d avions ne peut pas nous faire perdre notre dignité

      Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 07:15, par LAAMDA
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    vous faites honneur à nous les musulmans qui ne se reconnaissent pas des propos tenus par ce corrompu de souleymane compare.
    qu’ALLAH benisse le faso

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 07:19, par abdul
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Merci chers freres pour cette intervention qui a mis a nue la verite et nous nous soulage un peu.Je ne suis pas pour le senat ,il est inopportun.je prefere du paracetamol dans nos district sanitaire que ce machin...a’challah maleikoum..

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 07:21, par Sama
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Salut chers internaute, je crois que ce journaliste est un danger pour les musulmans du Burkina. En effet, quand il dit que les musulmans sont 60% de la population il oublie que parmi les anti-SENAT il ya aussi 60% de musulmans. Par conséquent il doit savoir tenir sa langue et peser ses propos. Je suis musulman et je me démarque de tels propos. Le CCRP n’a jamais été un consensus de la population a fortiori le SENAT.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 07:21, par LE CONVAINCU
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Je suis convaincu que Blaise doit s’être converti à l’islam discrètement. Il doit s’appeler Rasmané ou Moustapha etc......, sinon on ne comprend plus rien. Cette façon de rencontrer les gens, c’est une méthode pratiquée par les marabouts qui pensent jouer sur les intelligences de ceux qui les fréquentent. Master laisse passer c’est juste une contribution afin que les gens perçoivent exactement ce qui se passe. Que le monde attrape bien leur chapelet et se mette en prière, sinon.. .................................................

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 07:24, par Koana
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Là, ça se clarifie, les propos du soit disant porte parole à la sortie de l’audience à frustrés et divisés un peu de plus les musulmans. c’est ne pas intelligent ce genre de porte parole. je crois que quand on veut que quelqu’un parle en son nom, on doit se rassurer que c’est ne pas un mercenaire.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 07:24, par maat et thot
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    CA ce sont vos problèmes internes !le patron des musulmans n a pas dementi les propos du porte parole ; Quant a vous étudiants on sait qui vous manipulent !Croyez vous que tous les étudiants catholiques sont d accord avec la position des évêques ?Bravo a la federation pour avoir été logique et coherent depuis le ccrp juska ce jour Je comprends les prêtres car lis celebrent les mariages donnent des conseils aux mariés mais ne se marient pas ; cette église a toujours baigné dans l incoherence

    Répondre à ce message

    • Le 16 septembre 2013 à 11:14, par Syam
      En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

      Qu’est ce que ce sénat va toi t’apporter ? Soit sage, même si le sénat est indispensable, il faut qu’il soit accepter.

      Répondre à ce message

    • Le 16 septembre 2013 à 15:35, par le fou du roi
      En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

      les incohérents c’est nous les musulmans a travers les vomissures du SG de la FAIB . Sinon l’église catholique est restée logique, et fidèle a sa démarche. En gardant une position invariable. Elle dit "Notre position reste invariable" nous avons plus besoin de services sociaux de base qu’une institution budgétivore .
      Mr COMPAORE Souleymane a dit après la rencontre entre la FAIB et les partis politiques que leur rôle est de rechercher la consilliation. Donc il se contredit lui même.
      Contradiction encore, quand il sort de la rencontre avec le chef de l’État et il dit que la FAIB ne constitue pas un contre pouvoir , ni chercher a prendre le pouvoir . "Pourtant lui même il venait tout juste de prendre une décision politique en disant oui au sénat. Puisque le sénat est une institution politique.

      Et puis pour finir qu’est-ce que le faite que les prêtres ne se marié pas et célèbrent les mariages vient faire dans ce débat ?
      Cela témoigne d’avantage une incohérence a votre niveau, ou manque d’argument.
      Les musulmanes ont plus besoin des services sociaux de base, d’emploi qu’une institution budgétivore.
      C’est pas parce qu’on est journaliste que l’on est forcement communicateur. Le SG de la FAIB a ratter sa sortie médiatique.Il a donc parler a son nom propre, pas au nom des musulmans. Les musulmans d’ici et d’ailleurs ne vont jamais accepter que des individus de cette acabit parle a leur nom.

      Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 07:27, par moore hamidou
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    je pensais la dignité avait quitter le burkina faso mais je me rends compte qu’il ya des Hommes au burkina.Ces deux structures doivent se faire le porte parole de la religion musulmande sinon il yaura un jour conflit de generation. Vive la religion musulmande a travers nos vrais croyants qui doivent dire la vérité et non se contenté de suivre comme les moutons de panurge. je me sens encore musulmand

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 07:31, par Truman
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    On n’est pas encore sortis de l’auberge. Je pense sincèrement que Blaise doit laisser tomber cette affaire qui divise très profondément, je dis bien très profondément les burkinabé.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 07:31, par Peace
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Merci. Que Dieu vous guide et nous donne Sa grâce !!!

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 07:31, par YTR
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    C’est clair et net. Je suis vraiment déçu par les propos de ce Souleymane COMPAORE qui n’honore pas la communauté musulmane. Cette lettre vient témoigner de la division qui règne au sein de notre communauté et cela est très grave pour nos fidèles. Oser parler au nom de toute une communauté et à travers une prise de position comme dans ce cas est dangereux. Et de ce fait Mr Souleymane répondra de ses actes devant les fidèles musulmans en cas de crise interne. Même la subvention du hadj ne peut justifier la position de la communauté musulmane ni autre soutien majeure de la part du PF en faveur des musulmans ne peut également jouer sur notre prise de décision. Elle doit libre indépendante et pour l’intérêt géneral de la nation.
    Vive le BF, vive la communauté musulmane et vive l’ensemble des communautés religieuses du BF.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 07:33, par Baya
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Voilà qui est bien dit. Bon vent à l’AEEMB et au CERFI. Pour la paix et la cohésion sociale, il est indispensable que les leaders surtout religieux fassent la distinction entre leurs propres opinions et celles de ceux qu’ils sont censés représentés. Pour ma part, j’en appelle simplement à la démission de Mr Compaoré de son poste de SG de la FAIB...

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 07:37, par Yssif
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Voilà qui a le mérite de clarifier les choses. merci à mes deux associations chéries qui regroupent la majeure partie des musulmans éclairés, bien renseignés sur les enjeux actuels de notre société et du monde. Je commençais à désespérer mais je dois dire que les déclarations de El Hadj Souleymane Compaoré ne m’ont pas surpris car les personnes renseignées savent qu’il participe aux réunions du CDP et qu’il est bras-dessus bras-dessous avec Assimi Kouanda. En outre rappelez-vous de sa lettre ouverte courant 2011 (téléchargeable sur le net) où il s’en prenait aux personnes qui s’opposaient à la gouvernance actuelle du pays. Et puis au contraire de l’église qui connait bien le sens des mots et qui s’abstient de parler pour tous les chrétiens (dans la déclaration des prêtres ils parlent de la conférence épiscopale),ce type pas clair affirme que tous les musulmans sont pour le sénat. Que c’est pitoyable pour ce journaliste mercenaire envoyé en mission au sein de ma communauté faite de vieilles personnes qui ne comprennent pas qu’elles sont manipulées.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 07:40
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    JE PENSE QUE LES LEADER RELIGIEUX SURTOUT CEUX ISLAMIQUES DOIVENT SAVOIR QUE REPRESENTER UNE COMMUNAUTE EST UNE LOURDE RESPONSABILITE. ON NE PEUT PAS SE PËRMETTRE DE PRONONCER UNE TELLE CHOSE AU NOM D’UNE COMMUNAUTE SANS TENIR COMPTE DES AVIS DE TOUT LE MONDE.
    L’ECRIT DU CERFI ET AEEMB VIENNENT CONFIRMER QUE CE TYPE A REAGI AU NOM DE LA FAMILLE COMPAORE ET EN SON NOM PROPRE. IL NE POUVAIT PRONONCER CECI QUE LORSQU’ON L’INTERROGE EN TANT QUE CITOYEN BURKINABE. PAS AU NOM DE LA COMMUNAUTE ISLAMIQUE.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 07:42, par ZAN
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Merci et mille fois merci d’avoir envoyé cette lettre car c’est ça être croyant

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 07:43, par lemoaga !!
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    ça commence !!! la division

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 07:45, par ZIMBY
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Merci mes chers frères et soeurs de l’AEEMB et du CERFI. J"attendais avec impatience la réaction de ces deux structures pour trois raisons.
    La première est qu’elles regroupent en leurs seins les personnes ressources pour ces genres de sujets, (entre autres le SENAT),
    deuxièmement parce que ses personnalités sont dotées d’une moralité digne de confiance,
    et troisièmement, parce que ces deux structures ont un cadre de débats francs et démocratiques.
    D’où je peux dire que le bureau de ses structures en s’exprimant traduisent les préoccupations réelles de la majorité de leurs adhérents.
    Merci de nous avoir éclairé sur vos positions à propos les commentaires de mr Souleymane COMPAORE que je ne voudrais pas commentés.
    Assalam alleikoum !
    Zimby SARE

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 07:45
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    vous voyez ?que DIEU protège notre burkina

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 07:45, par Omed
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Bravo les gars...pas d’amalgammes...démarquez-vous clairement et le peuple temoin vous sera reconnaissant...Laissez Blaise et ses gars faire leur machin et cantonnez-vous á enseigner l’amour de Dieu....Vive le changement,vive la démocratie,vive la paix,vive l’amour de l’autre.A bon entendeur,salut.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 07:50, par HOHO
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Merci mes frères. Mais faites du bruit pour que ce message soit connu de tous. Sinon nous pauvres musulmans nous sommes les idiots du village. Il est est temps que ces vieux à peine lettrés cessent de parler en notre nom.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 07:50, par MAX
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Salut a vous, vous êtes la frange éclairée de la FAIB.
    Votre mission est d’expliquer aux autres ce que ce fameux SENAT aura comme conséquences fâcheuses.
    Ne suivez pas les ainés tels que ce Mr qui vient de faire des déclarations fallacieuses en votre nom. Votre prompte réaction est un gage de clairvoyance et démontre votre volonté de ne plus vous laisser faire comme les élèves des Medersa.
    On a besoin de paix au Faso et vous devez jouer votre rôle au de Allah.
    Bon courage et bonne chance a nous tous.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 07:51, par O
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Voila ce qui est bien dit ; que les vendus sachent qu’ils ne représentent que leur seule personne et non les musulmans !

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 07:51, par Le frère
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Bonjour les dégats et bonjour la division de la communauté musulmane au nom du senat. Que Dieu sauve le Burkina.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 07:51, par KGS
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Merci chers frères. Votre lettre est plein de sens. Que celui qui a des oreilles pour entendre entende ! Dieu bénisse le Burkina Faso !

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 07:51, par MAX
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Salut a vous, vous êtes la frange éclairée de la FAIB.
    Votre mission est d’expliquer aux autres ce que ce fameux SENAT aura comme conséquences fâcheuses.
    Ne suivez pas les ainés tels que ce Mr qui vient de faire des déclarations fallacieuses en votre nom. Votre prompte réaction est un gage de clairvoyance et démontre votre volonté de ne plus vous laisser faire comme les élèves des Medersa.
    On a besoin de paix au Faso et vous devez jouer votre rôle au de Allah.
    Bon courage et bonne chance a nous tous.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 07:51, par bibèga
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Bonjour. Vous auriez dû dire en deux ou trois phrases la substance de sa déclaration pour permettre à ceux qui ne l’ont pas suivi de comprendre ce de quoi vous vous démarquer.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 07:54, par issouf
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    que Dieu vous bénisse CERFI et AEEMB .

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 07:56, par TOCARD
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    OK,bien fait .je suis content de vous

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 07:57, par Gomissida 1er
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Je tiens à saluer votre maturité d’esprit. en faite, ce n’est pas la position de la FAIB même qui m’a derrangé dans cette situation, mais c’est la façon de parler de monsieur Souleyman Compaoré. il s’est esprimé sans aucune reserve. pour lui, quelle que soit la formule du sénat les musulmans sont partant. rien ne dit que le sénat sera une garantie de la paix sociale, par conséquent, les religieux qui sont les garants de la paix et de la cohésion sociale doivent émettre des reserves dans leur prise de position.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 07:58, par TIC
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    C’était bien prévisible que le SG de la FAIB, vu la fougue et la passion avec lesquelles il défendait le sénat, allait de sa propre opinion sur le Sénat qu’il a vite fait d’attribuer à tous les musulmans en prenant à cours ceux au nom desquels il était sensé parler.

    Je reconnait enfin le CERFI et l’AEEMB.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 07:58, par le citoyen du monde
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Merci de vous demarquer de ceux qui troquent leur foi contre quelque profit que ce soit.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 08:02, par LE CONVAINCU
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Je suis convaincu que Blaise doit s’être converti à l’islam discrètement. Il doit s’appeler Rasmané ou Moustapha etc......, sinon on ne comprend plus rien. Cette façon de rencontrer les gens, c’est une méthode pratiquée par les marabouts qui pensent jouer sur les intelligences de ceux qui les fréquentent. Master laisse passer c’est juste une contribution afin que les gens perçoivent exactement ce qui se passe. Que le monde attrape bien leur chapelet et se mette en prière, sinon.. .................................................

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 08:11, par Minnayi
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Excellente réaction de la part de nos deux structures de référence pour la jeunesse islamique de BF. En tout cas, j’étais aussi surpris des propos du frère Souleymane COMPAORE et cette réaction de l’AEEMB et du CERFI me réconforte énormément.

    Tenons bon, sinon la corruption intellectuelle ne fait que commencer afin d’imposer ce sénat à tous.

    Encore merci pour cette promptitude de l’AEEMB et du CERFI.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 08:15, par Le bon
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Merci chers frères. J’ai toujours pensé que le changement viendrait de vous et voilà que des années après vous me donnez raison. Il faut, tout en respectant les aînés, leur sagesse et leur experience, tenir en tout temps des positions dignes et justes. Je sais que d’aucuns diront que votre Organisation d’intéllectuels est dans une lutte de leadership au sein du FAIB, et que votre complexe d’érudits expliquent ceci. Mais agissez selon votre foi et n’acceptez jamais l’imposture, la trahison et l’injustice. C’est avec des reactions de ce genre que ceux qui ne comprennent pas bien les choses comprendront que la prise de position de certains responsables n’engage pas leur base ou leurs frères dans la foi. Et aidez nous à faire en sorte qu’on n’arrive pas à semer la graine de la discorde entre catholiques, protestants et musulmans. C’est un dbt de burkinabé et non de réligion. Que Dieu vous garde et vous bénisse abondamment.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 08:24
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Alhamdoulilah Rabil Alamin ! DIEU soit loué ! Amen !
    Merci chers frères de nous rassurer par cette déclaration. Merci de ne pas permettre que l’on vende la position des musulmans et que l’on ne vilipende point notre religion.
    merci de vous démarquer de l’imposture.
    DIEU rétribuera chacun à la hauteur de ses faits et châtiera chacun à la hauteur de ses forfaits.
    Vivement le ménage au Faso, à tous les niveaux.
    Qu’ALLAH nous guide et entendisse nos cœurs face à la souffrance ne nos frères et sœurs.
    Encore mille merci.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 08:24
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Je pense que nous devons ouvrir l’œil.
    le PF a changé d’arme il veut utiliser la religion contre ses propres mouvements, les réligions contre les autres.
    Catholiques, musulmans et protestants doivent se concerter immédiatement.

    Répondre à ce message

    • Le 17 septembre 2013 à 20:37, par sidpassaté
      En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

      Voila qui est bien dit c’est clair que ceux qui aiment véritablement leur pays, leur peuple au point de placer ses intérêts au dessus de leurs intérêts égoïstes sont très peu nombreux, sinon comment comprendre que la boulimie du pouvoir d’un seul individu aille jusqu’à mettre à mal la paix et la cohésion sociale ?
      Puisse Dieu tout puissant sauver le Burkina des mains de ces gens capables de sacrifier la vie de l’ensemble des Burkinabè sur l’autel de leurs intérêts.

      Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 08:27, par Le patriote
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    J’avais aussi l’impression que le Mr tenait des propos personnel.
    Mr le President du faso, si l’idée du SENAT est de renforcer la démocratie par l’équilibre des force, en mon humble avis, on peut recomposer l’assemblée nationale à l’image de la CENI. les politiens (Pouvoir, Opposition), la Société civile(syndicats, representants des corps professionnels) et la Chefferie ( coutumiers, religieux).

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 08:28, par Fernando LeChe
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    La communauté musulman est divisé.Il doit y avoir de super musulman et de demi-musulman sans quoi on ne comprendrait pas cette posture qui n’honore pas les musulmans.La politique passe mais la réligion demeure.Il faudrait faire attention pour ne pas Afghaniser le burkina faso.....voire l’Irakniser.Blaise doit definitivement enterrer le Sénat.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 08:31, par Ismael Kindo
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Vraiment nos dirrigeants qui sont allés à Kosyam nous ont donnés la honte. Je n’arrive pas à croire à celà. Nous les musulmans avec les autres frères du pays avons beaucoup de problèmes d’argent. Et voilà nos representants véreux qui ne pensent qu’à eux partent verser notre figure parterre. Vous peur de Blaise Compaoré ou quoi. Ou bien parce que Souleymane Compaoré veut avoir des points avec son frère Blaise Comaporé ? En tout cas nous, on ne se reconnait pas dans leur déclaration à Kosyam.

    Répondre à ce message

    • Le 16 septembre 2013 à 21:54, par Menelick 2
      En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

      Mr Souleymane COMPAORE a ete commandite.je vous assure qu’il est venu de nul part.ceux qui l’ont accompagner a kossyam ne le connaissent meme pas bien.on peut comparer ce senat a ceci : C’EST PAR EXEMPLE VOULOIR FAIRE CIRCULER UN METRO A OUAGA SANS AVOIR EUT A CREUSER AU PARAVANT UN TUNNEL A CET EFFET.heey mes freres l‘affaire est claire meme les enfants en parle de son inutilite.trop trop c’est trop nous en avons assez subi.

      Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 08:31, par soeur
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    voila ki est bien dit, franchement jetai vraiment choqué par les propos de Souleymane COMPAORE, de kel droit se permet il de tenir de tel propo ? meme si on ta payé, un peu de respect, merci a AEEMB et CERFI pour cette lumière

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 08:33, par BURKIMBILA
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    TOutes mes félicitations. Que le tout puissant vous bénisse

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 08:36
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Quelles sont les propos qui ont été tenu, nous n’est savons rien. Mais a lire cette lettre je devine que le Secrétaire général de la FAIB a certainement soutenue la création de ce machin.
    Le senat, nous n’en voulons pas

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 08:37, par SOUBAGA FOROTO
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    CELA VA DE SOI. L’AEEMB ET LE CERFI SONT COMPOSE D’INTELLECTUELS. ILS NE SONT PAS CORROMPUS COMME LES AUTRES.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 08:37
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Ce que je viens de lire me conforte dans mon analyse. Ceux qui ont représenté les musulmans ne représentent qu’eux même car les musulmans n’ont aucune organisation où ils peuvent échanger leurs points de vue et arrêter la position de la communauté. Si désordre il y a c’est bien dans cette communauté. Nous sommes (parce que je suis musulman) même incapables de s’entendre sur les jours de fête dans notre pays. Ils (moi exclus) ont représenté les musulmans du régime à qui ils doivent des billets pour le pèlerinage. Bravo au CERFI et à l’AEEMB pour leur logique de consensus en vue de sauvegarder la paix dans notre pays. Les protestants sont encore moins organisés car chez eux, chaque pasteur a sa communauté. Avec tout le respect que j’ai pour eux, je dirai que M. Samuel ne peut pas représenter la communauté protestante. Bravo pour les catholiques qui sont restés dans leur logique de paix et d’union pour ce pays. Souvenez-vous des conclusions du conseil des sages où ces religieux ont travaillé dur pour ramener la paix. Je vous demande musulmans et protestants de rester dans une bonne logique car vous êtes au-dessus de n’importe quel régime. Ne vous laisser pas rouler par un régime qui refuse de mettre en œuvre vos recommandations (celles du conseil des sages qui a travaillé pour la remise en place de l’article 37)...

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 08:38, par le pouss
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    voila la vrai version des vrais musulmans. le calcul est simple puisque plus 60% de la population a moins de 30 ans donc la majorité et que le CERFI et l’AEEMB representent cette jeunessse au pres des musulmans. je laisse le choix a blaise. que ces vieux sachent ils ne reprensent pas. que dieu benisse ma chere patrie

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 08:38
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    BRAVO ET MERCI, VOUS LAVEZ AINSI L’HONNEUR DES MUSULMANS DEVANT LES PROPOS CONTRADICTOIRES DE SOULEYMANE COMPAORE (TIENS TIENS), QUI DISAIT EN SUBSTANCE QUE LES MUSULMANS NE POUVAIENT PAS ETRE CONCERNE PAR UN DEBAT POLITIQUE MAIS QUI VEUT SIEGER DANS UNE INSTITUTION EMMINEMMENT POLITIQUE QU’EST LE SENAT, QUI VA¨PRENDRE DES POSITIONS ET VOTER DES LOIS EN FONCTION DE LA MAJORITE, C’EST A DIRE DU CDP. QUELLE HONTE !!!

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 08:42, par Djah Man-Hai
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Tres bonne reaction. La concertation en tant que telle n’est pas mauvaise. et on se doit d’aller ecouter le President s’il nous appelle. Maintenant qu’un voyou de la morale utilise tout un groupe pour exprimer ce qu’il souhaite et seme la division et la brisure du tissu social a cause de son affiliation politique. Il faut dire non. Le CERFI et l’AEEMB regorge de grands intellectuels et analystes et ne pouvaient se taire devant une telle aberration.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 08:43, par cheick022
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Merci ce monsieur est une honte meme capable de retransmettre fidelement une decision ommune

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 08:57, par petit saint
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Merci pour ce grand courage. C’est mieux de quitter cette fichue FEDE si non elle vous mènera dans le gouffre. Que Dieu nous en préserve. AMINE
    Refusons que les musulmans soient utilisés par certains de leurs leaders comme des insensés. Merci de vous montrer différents de ceux qu’on achète à vil prix.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 08:58, par fulltrust7@gmail.com
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    sachons anticiper la déroute intellectuelle, la politique aux politiciens, que ceux qui ne la métrise pas fasse attention a prendre position.
    Pour moi cette prise de position est une manque de métrise de la situation du groupe de Mr Souleymane COMPAORE.
    Ce que tu ne connais pas te dépasse et te métrise, qu’ils reflechissent bien de leur position et fasse attention a des déclarations revoltantes et qui divisent, tout en espérant que cette concertation initier par le Président du Faso n’a pas pour intention contraire de diviser le peuple et les couches sociaux.
    Dans cette continuité de débat, que les acteurs de premiers rang comprennent que le peuple n’a peut etre pas la meme comprehension qu’eux, ni la meme vision. Pour une paix sociale on va avec la volonté du peuple et non avec ces positions propre.
    Que celui qui est interressé par le CENAT dans le groupe de Mr Souleymane COMPAORE, redige une lettre personnelle au Président pour demander a etre nommer.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 09:00, par ya siida
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Voici la vérité ; nous vous soutenons chers AEEMBistes et CERFIstes ; Que Dieu nous sauve

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 09:06, par Lagui Adama
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Notre senat la me fait peur maintenant hein !

    Répondre à ce message

    • Le 16 septembre 2013 à 12:00, par KGS
      En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

      LAGUI ADAMA, c’est toi même qui me fait peur ! Pourquoi ne demandes-tu toujours pas à Dieu de bénir ton dieu ? Si tes bénédictions sur ton dieu (Blaise Compaoré et sa famille) ont toujours été sincères, alors assumes ! puisque, soit tu es un vrai ignare, soit tu provoquais les autres (intelligents) ! Dans le premier cas, que le Créateur te Pardonne ! Dans le dernier cas, tu as contribué à salir les noms des El Hadj. Tu as contribué à raffermir la foi des pro-sénat qu’ils étaient dans la vérité ! Notre Dieu, l’Eternel, le Seul Vrai, qui n’a pas été engendré et qui n’engendre pas, te voit et te récompensera à la hauteur de tes actes !

      Répondre à ce message

    • Le 16 septembre 2013 à 12:37
      En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

      Cher LAGUI, je suis heureux de constater que Dieu a touché à votre cœur. Vous êtes de ceux qui ont la chance de bénéficier de la grâce du Tout Puissant. Je vous demande de dépasser les biens matériels et de rechercher le juste

      Répondre à ce message

    • Le 16 septembre 2013 à 13:45, par LAGUI ADAMA
      En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

      Nous sommes INTRAITABLEMENT pour le sénat mais nous disons également un NON INTRAITABLE à l’implication des religions dans la sphère politique que cela soit CLAIR ! Vive le sénat, Vive le CDP Qu’Allah bénisse et protège son Excellence Mr Blaise Compaoré et sa famille

      Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 09:12, par MAX
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Salut a vous, vous êtes la frange éclairée de la FAIB.
    Votre mission est d’expliquer aux autres ce que ce fameux SENAT aura comme conséquences fâcheuses.
    Ne suivez pas les ainés tels que ce Mr qui vient de faire des déclarations fallacieuses en votre nom. Votre prompte réaction est un gage de clairvoyance et démontre votre volonté de ne plus vous laisser faire comme les élèves des Medersa.
    On a besoin de paix au Faso et vous devez jouer votre rôle au de Allah.
    Bon courage et bonne chance a nous tous.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 09:26, par Leonin
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Les questions religieuses sont très sensibles et divisent à jamais souvent des nations. Le SENAT semble être devenu une question religieuse et à ce stade, on oublie que c’est une question politique, que les initiateurs sont des hommes politiques. Le PF doit avoir la sagesse nécessaire pour arrêter cette dérive religieuse en supprimant purement et simplement le SENAT. Si le PF n’a pas cette sagesse, je propose tout simplement une pétition pour demander son départ avant 2015 !

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 09:31, par tampès
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Au nom de Dieu, Clément et Miséricordieux
    Chers frères et soeurs, maintenant je suis content d’appartenir à cette communauté. Le CERFI et l’AEEMB viennent de poser un acte hautement significatif et symbolique. Je voulais leur adresser une lettre ouverte pour demander s’il se reconnaissaient dans les déclarations de ce Compaoré. En tout cas sa déclaration m’a révolté. Nous savons que nous sommes environ 60%, mais pourquoi le rappeler. C’est comme s’il voulait dire au PF que tu vois les chrétiens qui ne sont pas avec toi ne représentent rien, nous musulmans sommes les plus nombreux et sommes avec toi, dors tranquille. Je m’insurge contre cette façon de faire. Chers frères, vous avez montré que vous avez peur d’Allah et non d’un homme fusse-t-il PF et riche. Que Dieu vous bénisse et vous comble de sa miséricorde pour tout ce que vous faites ! amen !

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 09:33
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Monsieur le Ministre de la Fonction Publique, à quand la prochaine rencontre de concertation sur la question de nos salaires ??? La question de la grille indiciaire et la correction de la différence entre le traitement des fonctionnaires et celui des contractuels est la mesure la plus attendue avant la fin de l’année 2013. Salut à tous.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 09:35, par Jamanatigui
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Je suis soulagé maintenant. Je suis soulagé de cette fièvre et migraine que les déclarations irreponsables ont susicté en moi.
    J’accuse l’AEEM et le CERFI d’être responsable de cette situation, de cette derive. C’est au sein de cs deux structures que se recrutent des musulmans eclairés sur le plan théolgique tout sur le plan social-politique et économique. Mais c’est structures au nom de la recherhce d’une cohésion de façade ont les laissés des bandits prendre toute la ouma islamique en otage et n’agissant qu’en fonction de leurs interêts personnels et individuel. Il est temps pour les sincères muslmans de se lever, sans violence, pour laver l’affront et faire changer les choses. Ne nous laissons plus guider par des moutons en présence des sages.
    Cette histoire de senat est entraîne de creuser la tombe de la cohésion social avec ctte nouvelle etape.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 09:37, par Le patriote
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    J’avais aussi l’impression que le Mr tenait des propos personnel.
    Mr le President du faso, si l’idée du SENAT est de renforcer la démocratie par l’équilibre des force, en mon humble avis, on peut recomposer l’assemblée nationale à l’image de la CENI. les politiens (Pouvoir, Opposition), la Société civile(syndicats, representants des corps professionnels) et la Chefferie ( coutumiers, religieux).

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 09:38, par wallid willy
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    dites couragesement a vos supérieur que vous n’allez pas adhérer sino dire que vous ne vous reconnaissez pas dans leur propos ne donne pas pour autant votre position. soyez claire et net svp. oub1 vous êtes dan leur jeu ?

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 09:38, par soboré
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Très belle réaction de l’AEEMB et du CERFI. Ces propos tenus par ce sieur Compaoré que les gens ne connaissaient pas n’engagent que lui et non la communauté musulmane (60%) de la population burkinabé. Ces genres de propos contribuent à salir davantage le nom des musulmans et des différentes associations membres du FAIB. JE pense que s’il est intelligent il devrait démissionner de son poste car ce qu’il vient de faire n’est pas tolérable dans une structure. J’ai remarqué aussi que ce sénat est entrain de faire d’énormes dégâts car contribue à diviser davantage les burkinabé. Le président du Faso devrait arrêter tout ça en le suspendant tout simplement sinon il sera tenu responsable de tout ce qui arrivera.
    A bon entendeur, salut !

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 09:39, par zebsonny
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Je suis musulman, militant CDP. Je suis très fier de cette déclaration conjointe de l’AEEMB et du CERFI. J’étais vraiment déçu des propos de Mr Souleymane Compaoré. A la limite après l’avoir écouté, sincèrement, je n’étais même pas fier d’être musulman. Mais Allah est Grand. C’est larmes aux yeux que j’écris ce texte pour dire Dieu est Miséricorde. Crayons en Dieu et non aux hommes. Le s hommes et les intérêts passent mais Allah est là.Étymologiquement Musulman veut dire "Soumis à Dieu". Appelés Musulmans, catholiques, protestants, juifs, tous les monothéistes en général, nous sommes des FRERES. La Sourate 41 (les versets détaillés),, verset 43, dit je cite "Il ne t’est dit que ce qui a été dit aux messagers avant toi. Ton seigneur est certes, Détenteur de pardon. et Détenteur aussi d’une punition douloureuse". Mieux encore la sourate 35 (le créateur), verset 31 , dit je cite ; Et ce que Nous t’avons révélé du livre est la Vérité confirmant ce qui l’a précédé. Cest Allah est Parfaitement Connaisseur et Clairvoyant sur ses serviteurs.. Ces versets ont au-explicatifs en eux même. Je remercie Allah qu’il ait des musulmans intellectuels et clairvoyants. Allah fait des éloges aux intellectuels dans la Sourate 35 (Créateur), verset 28, je cite "Il y a pareillement des couleurs différentes, parmi les hommes, les animaux, et les bestiaux. Parmi ses serviteurs seuls les Savants craignent Allah. Allah est certes, Puissant et Pardonneur". Que Allah nous épargne de ce qui divise la famille, les frères, et la société en général, tel que le Sénat. Sans le Sénat le Burkina était là alors qu’est-ce qu’il peut apporter en plus, si ce n’est division et haine ? Même les députés élus ne sont pas populaires alors que seront les futurs sénateurs dans ce climat ? God Bless !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 09:40, par Rapoug-yandé
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Nous demandons la démission de Souleymane COMPAORE du poste de SG si vraiment les propos tenus et surtout portant atteinte à l’honneur des musulmans du Burkina Faso ne reflètent la réalité de la position de la communauté

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 09:42, par soboré
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Très belle réaction de l’AEEMB et du CERFI. Ces propos tenus par ce sieur Compaoré que les gens ne connaissaient pas n’engagent que lui et non la communauté musulmane (60%) de la population burkinabé. Ces genres de propos contribuent à salir davantage le nom des musulmans et des différentes associations membres du FAIB. JE pense que s’il est intelligent il devrait démissionner de son poste car ce qu’il vient de faire n’est pas tolérable dans une structure. J’ai remarqué aussi que ce sénat est entrain de faire d’énormes dégâts car contribue à diviser davantage les burkinabé. Le président du Faso devrait arrêter tout ça en le suspendant tout simplement sinon il sera tenu responsable de tout ce qui arrivera.
    A bon entendeur, salut !

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 09:44
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Mes frères je suis seulement fier de vous. Vous avez pris une décision courageuse. Le va t-en guerre avait lancé les préceptes d’une guerre civile. Heureusement vous êtes éclairés. Que le tout puissant préserve notre chère patrie.
    Je profite de la même occasion lancer un vibrant appel, le Burkina Faso connait aujourd’hui un combat idéologique et ou politique, les nuls d’esprit…, les va-t-en guerre sont priés de s’abstenir. Nous ne voulons pas des hyènes dans ce combat. Il est normal que chacun défende son point de vue, c’est qui fait évoluer un pays. Et notre chère patrie a besoin du développement. Les nuls d’esprit n’ont qu’à rester à l’écart, nous allons construire le pays pour nous et pour eux.
    Il faut se méfier de ces genres de raisonnement à la limite idiote qui divise le peuple, qui divise des amis, qui divise des familles. C’est de la poudre sur le feu. Il faut réellement être immoral et immonde pour oser diviser le peuple burkinabè en utilisant la religion. Je le condamne avec fermeté.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 09:45, par ibrahimo
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Félicitation à vous je suis fière de vous, vous êtes les dignes représentants des musulmans justes et intègres. Que Dieu vous bénisse pour votre clairvoyance d’esprit.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 09:48, par RICH
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Merci ALLAH de nous avoir donné ces deux (2) associations bourrés d’intellectuels. MERCI MERCI et encore MERCI AEEMB et CERF nous comptons sur vous ne laissez pas ces gens qui ne sont pas représentatifs des musulmans ternir leur nom. Dommage que le RIDICULE ne tue pas.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 09:48, par Filsdupays
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Merci pour votre clairvoyance. Dieu saura être toujours à côté des causes justes et nobles. Cependant il faudrait les prochaines fois désigner un porte-parole digne de confiance et non laisser la main à un amateur de seconde zone.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 09:53
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    bravo pour cette position courageuse. Ce farfelu de Souleymane Compaoré est un faux type. Le pays n’est pas une dynastie. Moi je suis musulman et je suis contre le senat

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 09:56, par Le citoyen
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Mes frères je suis seulement fier de vous. Vous avez pris une décision courageuse. Le va t-en guerre avait lancé les préceptes d’une guerre civile. Heureusement vous êtes éclairés. Que le tout puissant préserve notre chère patrie.
    Je profite de la même occasion lancer un vibrant appel, le Burkina Faso connait aujourd’hui un combat idéologique et ou politique, les nuls d’esprit…, les va-t-en guerre sont priés de s’abstenir. Nous ne voulons pas des hyènes dans ce combat. Il est normal que chacun défende son point de vue, c’est qui fait évoluer un pays. Et notre chère patrie a besoin du développement. Les nuls d’esprit n’ont qu’à rester à l’écart, nous allons construire le pays pour nous et pour eux.
    Il faut se méfier de ces genres de raisonnement à la limite idiote qui divise le peuple, qui divise des amis, qui divise des familles. C’est de la poudre sur le feu. Il faut réellement être immoral et immonde pour oser diviser le peuple burkinabè en utilisant la religion. Je le condamne avec fermeté.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 09:56, par RICH
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Merci ALLAH de nous avoir donné ces deux (2) associations bourrés d’intellectuels. MERCI MERCI et encore MERCI AEEMB et CERF nous comptons sur vous ne laissez pas ces gens qui ne sont pas représentatifs des musulmans ternir leur nom. Dommage que le RIDICULE ne tue pas.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 09:56, par Revolution
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Un conseil pour le président du Faso, pourquoi s’obstiné pour la mise en place du sénat ?
    Il ne te reste plus que deux ans, ainsi ne met pas le feu dans ton pays stp.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 10:01, par Revolution
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Un conseil pour le président du Faso, pourquoi s’obstiné pour la mise en place du sénat ?
    Il ne te reste plus que deux ans, ainsi ne met pas le feu dans ton pays stp.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 10:08, par Le bon
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Merci chers frères. J’ai toujours pensé que le changement viendrait de vous et voilà que des années après vous me donnez raison. Il faut, tout en respectant les aînés, leur sagesse et leur experience, tenir en tout temps des positions dignes et justes. Je sais que d’aucuns diront que votre Organisation d’intéllectuels est dans une lutte de leadership au sein du FAIB, et que votre complexe d’érudits expliquent ceci. Mais agissez selon votre foi et n’acceptez jamais l’imposture, la trahison et l’injustice. C’est avec des reactions de ce genre que ceux qui ne comprennent pas bien les choses comprendront que la prise de position de certains responsables n’engage pas leur base ou leurs frères dans la foi. Et aidez nous à faire en sorte qu’on n’arrive pas à semer la graine de la discorde entre catholiques, protestants et musulmans. C’est un dbt de burkinabé et non de réligion. Que Dieu vous garde et vous bénisse abondamment.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 10:09, par leburkinabé
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Je suis catholique, mais je crie : "ALLAH U AKBAR", le prophete Mohamet (Paix et Salut de Dieu sur lui), peut dormir en paix à présent (car son sommeil a été fortement perturbé depuis un certain temps).

    "O vous les hommes de foi, soyez toujours du côté de la justice"

    "Ô les croyants ! Soyez stricts (dans vos devoirs) envers Allah et (soyez) des témoins équitables. Et que la haine pour un peuple ne vous incite pas à être injuste. Pratiquez l’équité : cela est plus proche de la piété. Et craignez Allah. Car Allah est certes Parfaitement Connaisseur de ce que vous faites" (sourate 5, verset 8).
    ALLAH U AKBAR

    Répondre à ce message

    • Le 16 septembre 2013 à 11:49
      En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

      c’est vraiment très grave cette histoire de sénat. ou l’engeance a pris la mise en place de la chose à la légère ou elle s’amuse avec le feu, car ce sénat est source de division et menace la paix sociale : sinon comme comprendre le trouble qu’on amène dans ce qui constituent nos repères moraux ( confession religieuse et chefferie coutumières) = source potentielle de division au sein des différentes confessions, entre les confessions et des citoyens vis à vis des confessions..= vraiment très dangereux. Que le Tout PUISSANT NOUS DONNE A CHACUN LA SAGESSE DE NE PAS TOMBER DANS LEUR piège ET QUE LA Cohésion SOCIALE ET LA PAIX SOIT SAUVE ; amen
      soyons aussi vigilant, en particulier la CFOP, car et si l’engeance utilisait cet épouvantail à des fins inavouées comme " comme c’est ainsi....allons au référendum" .

      Répondre à ce message

    • Le 16 septembre 2013 à 12:46, par nassanassa
      En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

      faite attention a la question du sénat demandons plutôt l’amélioration de nos condition de vie
      valorisation salarial
      réduction des coutes des produit de première nécessité
      la question de logement et autres

      Répondre à ce message

    • Le 16 septembre 2013 à 14:02, par Sidbala
      En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

      Assalam mes sœurs et frères,
      Bravo pour cette mise en vérité. Quand j’ai écouté le SG, je me suis dit qu’il fausseté à quelque part car ces propos ne peuvent pas refléter le consensus des musulmans du Burkina.
      Merci d’avoir fait comprendre la vraie position des musulmans du Burkina. Merci

      Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 10:25, par Sincérité
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Faux responsable. Ça fait vraiment honte de votre des personnes rouler les autres sous leur yeux. Pour qui il se prend ce journaliste de pacotille. Des gens qui ont oublié leur mission première au détriment de leur ambition personnelle et politique. Et de surcroit qui pense qu’il peut donner des leçons à la jeune génération. Nous ne pouvions pas prendre comme des exemptes car votre comportement même le démontre. Nous vivions ensemble en symbiose, alors ne venez pas créer des problèmes de religions entre nous. La prochaine marche, c’est chez vous que la population pourrait descendre. Alors prenez garde avec de telle propos.
    Le sénat ne passera pas. Point final.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 10:33, par ChronikS
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Courageux Acte ! Il fallait vraiment éclaircir les positions ! Je ne suis pas Musulman, mais à la lecture des propos du SG de la FAIB en présence de frères et amis musulmans, j’avoue que nous étions tous interloqués par ce monsieur : "Les musulmans trouvent leur intérêt dans le sénat !!!". Dites plutôt que vous, Souleymane Compaoré, vous trouvez vos intérêts dans le sénat. Cher Monsieur Blaise Compaoré, le Vieux Kanazoé qui a tant œuvré de tout son poids économique pour qu’une seule voix : celle de vos intérêts ne sorte "officiellement" de la Communauté musulmane n’est plus ! Vous auriez déjà dû comprendre que l’AEEMB et le CERFI regorgent d’intellectuels et de personnes ressources dont le silence n’était pas de l’ignorance, mais juste de la Patience ! Tous ces burkinabés qui se dressent contre votre ignominie ne sont pas du même bord religieux, mais sont Tous, BURKINABES et Tous Décidés !

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 10:47
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    BRAVO ET MERCI, VOUS LAVEZ AINSI L’HONNEUR DES MUSULMANS DEVANT LES PROPOS CONTRADICTOIRES DE SOULEYMANE COMPAORE (TIENS TIENS), QUI DISAIT EN SUBSTANCE QUE LES MUSULMANS NE POUVAIENT PAS ETRE CONCERNES PAR UN DEBAT POLITIQUE MAIS QUI VEUT SIEGER DANS UNE INSTITUTION EMMINEMMENT POLITIQUE QU’EST LE SENAT, QUI VA¨PRENDRE DES POSITIONS ET VOTER DES LOIS EN FONCTION DE LA MAJORITE, C’EST A DIRE DU CDP. QUELLE HONTE !!!

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 11:03, par Pokolé
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Merci pour les éclaircissements...chapeau à vous. Dieu nous garde !

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 11:03, par VV
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Thanks et bon courage !

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 11:03, par Sekren9
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Il est plus sage en effet d’agir ainsi ! Engager de la sorte toute une communauté sans consensus relève de l’inconscience professionnelle ! Ce monsieur devrait rendre son tablier ! Mais comme d’hab, on est au Faso...

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 11:08, par desperado
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Nous les musulmans trainons nos sébiles à Koss Yam pou aller faire Allah garibou

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 11:17, par Biibala
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Souleymane Compaoré tu a été proposé pour siégé ? si tel est cas il ne faut siégé au nom de la Fédération parce que nous ne te voulons plus un dirigeant traitre pardon il faut avoir peur de Dieu ne divise pas la communauté STP garde ta langue un hadith nous dit quiconque a la maitrise de la langue et de son sexe est celui qui est le mieux guidé et il a la miséricorde (mon cher compaoré tu as la maitrise de quelle partie de ton corps ? rappel toi qu’en l’islam on nous enseigne que la fitna c’est quelque chose qui dort malheur à celui qui la reveille) STP il faut etre humble demande pardon

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 11:18, par Diane
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Merci pour votre prompte réaction qui est riche d’enseignements.
    Voici deux organisations musulmanes qui peuvent prétendre et se permettre de parler (questions politiques) car ils ont de la matière dans le domaine et le sens de probité très élevé pour ce qui concerne la majorité de leurs militants d’où de leurs dirigeants.
    De grâce que la Communauté Musulmane s’occupe des questions d’apparition de la lune un point un trait. Ses membres sont même dépassés aujourd’hui par l’organisation du Hadj un domaine dans lequel ils devraient être pétris d’expérience qui aurait profité aux nombreux fidèles musulmans. Hélas ! Ventre si tu nous tient.Orgueil et ambition démesurée si vous nous habitez.
    Que l"AEEMB et le CERFI prennent leurs responsabilités quand il s’agit désormais de parler de représentation des musulmans dans n’importe quel domaine (notamment social, économique, politique, culturel ou tout autre domaine).

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 11:20, par Revoltée
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Qui a eu l’idée du SENAT dans notre pays ? Vraiment c’est le pire ennemi du président.Blaise.Ton SENAT va tout précipité dans notre cher FASO. Ne suis pas ces tubes digestifs.Prends ton courage à deux mains et Renonce à sa mise en place.QUE DIEU t ’éclaire.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 11:39
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Pro ou contre Sénat la guerre loyale d’idée est meilleure qu’une guerre religieuse qui aura d’énormes conséquences fâcheuses pour notre pays.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 11:44
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    L’AAEMB ? je connais pour avoir eu des amis musulmans qui militaient dans cette structure. Le Cerfi ?moins bien. Et les gas ! je vous assure qu’en lisant cette lettre, j’ai les cheveux qui se dressent et le corps parcouru de frissons. Qu’ils existent encore au BURKINA, des hommes capables de dire haut et fort ce qu’ils pensent, meme si la situation semblait etre perdue, je vous tire mon chapeau. Et continuer dans la voie que vous vous etes traces. DIEU seul, celui qui sonde les coeurs, vous le revaudra.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 11:44, par Le fou
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    De jeunes musulmans très courageux. Félicitations !

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 11:48, par gakoye
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    salut frères ! Félicitation ! Si le régime continue de s’entêté il y a de bonne raison d’être prudent car il doit y avoir des objectifs inavoués.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 11:53, par Ayani
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Je m’étais senti "orphelin sans communauté" après avoir écouté ce S. Compaoré. Maintenant, je me sens mieux. Je pense que désormais pour des décisions aussi importante pour le peuple, il importe que chaque association musulmane clarifie sa position, au lieu de se laisser piéger par cette supposée fédération qui est au main du politique.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 11:59, par S.Albouy
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Cette lettre me rejouit car je trouvais que la declaration de M. Compaore etait deconectée de la realité. ces propos etaient trop hasaradeux dans la mesures où il ya eu un usage abusif du termes "les musulmans". cette prise de position etait denuée de coherence aux vues de sa declaration apres la rencontre avec une delagation de l’opposition et du pouvoir.chers membres du presidium ne preter pas le flanc aux detracteurs de l’islam ; n’oubliez pas que vous constituez une communauté qui condane le mal et fait la promotion du bien. Fraternellement.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 12:02, par S.Albouy
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Cette lettre me rejouit car je trouvais que la declaration de M. Compaore etait deconectée de la realité. ces propos etaient trop hasaradeux dans la mesures où il ya eu un usage abusif du termes "les musulmans". cette prise de position etait denuée de coherence aux vues de sa declaration apres la rencontre avec une delagation de l’opposition et du pouvoir.chers membres du presidium ne preter pas le flanc aux detracteurs de l’islam ; n’oubliez pas que vous constituez une communauté qui condane le mal et fait la promotion du bien. Fraternellement.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 12:05
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Bonne réaction. Félicitations et du courage.
    Souleymane COMPAORE et sa suite font honte. Dites Nous COMPAORE, parlez vous au nom de la Uma ou de celui du CDP ? Nous savons que vous êtes à la CENI en tant militant du CDP. Votre objectif ne trompe pas : pérenniser le pouvoir de Blaise COMPAORE.
    Les musulmans ne vous suivrons pas cette logique. Honte à ceux qui utilisent la religion à dessein politicien. C’est une fin de règne et toutes ces intrigues ne pourrons pas sauver.
    Bravo et la lutte continue

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 12:06, par Dougou Dein
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Courageux Acte ! Il fallait vraiment éclaircir les positions ! Je ne suis pas Musulman, mais à la lecture des propos du SG de la FAIB en présence de frères et amis musulmans, j’avoue que nous étions tous interloqués par ce monsieur : "Les musulmans trouvent leur intérêt dans le sénat !!!". Dites plutôt que vous, Souleymane Compaoré, vous trouvez vos intérêts dans le sénat. Cher Monsieur Blaise Compaoré, le Vieux Kanazoé qui a tant œuvré de tout son poids économique pour qu’une seule voix : celle de vos intérêts ne sorte "officiellement" de la Communauté musulmane n’est plus ! Vous auriez déjà dû comprendre que l’AEEMB et le CERFI regorgent d’intellectuels et de personnes ressources dont le silence n’était pas de l’ignorance, mais juste de la Patience ! Tous ces burkinabés qui se dressent contre votre ignominie ne sont pas du même bord religieux, mais sont Tous, BURKINABES et Tous Décidés !

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 12:07, par Muslim
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    L AEEMB et le CERFI doivent exiger que Souleymane démissionne de ses fonctions de porte parole de la fédération.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 12:14, par Oumar
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Bonne réaction. Félicitations et du courage.
    Souleymane COMPAORE et sa suite font honte. Dites Nous COMPAORE, parlez vous au nom de la Uma ou de celui du CDP ? Nous savons que vous êtes à la CENI en tant militant du CDP. Votre objectif ne trompe pas : pérenniser le pouvoir de Blaise COMPAORE.
    Les musulmans ne vous suivrons pas cette logique. Honte à ceux qui utilisent la religion à dessein politicien. C’est une fin de règne et toutes ces intrigues ne pourrons pas sauver.
    Bravo et la lutte continue

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 12:16, par março710
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    QUESTIONS A RÉPONSES :
    Q1 : QU’EST CE QUE L’ON RISQUE RÉELLEMENT EN NE METTANT PAS LE SÉNAT EN PLACE DANS LE BURKINA D’AUJOURD’HUI ?
    Q2 : QU’EST CE QUE L’ON RISQUE RÉELLEMENT EN METTANT EN PLACE CE SÉNAT MALGRÉ LES PRESSIONS ET LES RÉSISTANCES TOUTS AZIMUT OBSERVÉES ?
    UNE RÉPONSE SINCÈRE ET RESPONSABLE A CHACUNE DES QUESTIONS BALISERA LE CHEMIN DE LA SAGESSE POUR LES DÉCIDEURS.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 12:27, par idi
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Ce jour lundi 16 septembre est l’un des plus beau de ma vie ! Merci au CERFI et à L’AEEMB. Qu’Allah nous protège de ces loups ! Adama SAKANDE, Souleymane COMPAORE, Cheick Doukouré et autres rendrons compte ici bas et dans l’au-delà ! Ces vendus aiment bien ce bas monde et ses délices !

    Non au Sénat ! La patrie ou la mort nous vaincrons !

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 12:35, par peace
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Malgré les divers réligions existant au Burkina Faso nous n’avons jamais eu de problèmes réligieux alors continuons à preserver cette paix

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 12:38, par salam alaikoum
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    A mon humble avis cette histoire de Senat divise et continue d’en divise. Je pense que le President doit purement et simplement l’annule car il n’est pas du tout le bienvenue dans notre societe. Aussi j’exhorte aux journalistes un peu plus de professionalisme dans leurs taches afin de ne pas etre source de cette division, faut pas ils vont mettre l’huile sur le feu : car il ya certaines phrases qui fachent, revoltent, en un mot cree des tensions dans certains debats. Enfin, je lance un appel aux differentes communautes qui ont jusque la cohabite dans la paix, qu’ils en continuent ainsi et ne tiennent pas en compte cette histoire de Senat qui est en train de cree la zizanie au sein de notre chere patrie. May Allah SWT continue to bless our lovely country.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 12:43
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Si les uns et les autres pouvaient un temps soit peu arrêter de dire que le gouvernement a donné 500 000 000 pour les pèlerins . Le gouvernement a réduits certains taxe du pèlerinage qui est le plus cher et le moins bien organisé de la sous région.
    Quel pèlerin a reçu en espèce cette somme de 100000 pour son pèlerinage.
    Aussi notons que c’est le seul voyage en avion ou on passe par des magasins de fruits pour prendre son vol.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 12:50
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    toi là tu dois changer de prénom et t’apeller désormais gnandé compaoré et non soulémane compaoré car tu déshonore ton nom !!

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 12:52
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    voilà ce qui arrive quand des usurpateurs s’arrogent des titres où étiez vous ?Vous avez laisser pourrir la situation et maintenant vous vous amenez pour sauver les faces !!

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 13:05, par Oloman
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    L’AEEMB et le CERFI ne representent rien dans la communauté musulmane.Donc nul et non avenu.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 13:09, par El paysan
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Bel ecrit seulement cela sent le desunion dans vos rangs,de meme que le medecin apres la mort:ne vous foutez pas de nous a vous lire vous etiez la quand mr compaore faisait ses declarations.Et depuis quand vous aussi vous croyez avoir le pouvoir de prendre vos propres decisions votre federation a dit oui et c’est oui.Vive l’eglise catholique et je sais que leur non est non.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 13:14, par Muslim
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    L AEEMB et le CERFI doivent exiger que Souleymane démissionne de ses fonctions de porte parole de la fédération.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 13:14, par sidsida
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Décidément ce Messieurs est un vrai vas-en-guerre.Pourquoi s’attaquer à la position des autres dans son interview.heureusement que la jeunes intellectuelles musulman ont réagit.
    Si quelques chose de conflictuel arrive aux confessions religieuses M. le président est est responsable.
    Tenons des propos fraternels SVP.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 13:21, par muslim
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Comprenez le grand frère Souleymane : il mange dans la compaorose. Il faut l’éjecter des instances de notre structure apolitique où les vraies valeurs spirituelles nous demandent de nous écarter des systèmes politiques polythéistes inventés par l’esprit de l’homme païen.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 13:24, par pipa
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    VIVE LA PAIX SOCIALE, seul le BURKINA doit sortir vainqueur de cette histoire, acceptons les idées de tout un chacun et continuons les concertations

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 13:33, par FASO
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    il faudra que les gens sachent accepter les opinions des autres, rien ne sert d’assayer de creer une division juste pour des interets egoistes, musulman, chretiens on est tous des frères d’un meme pays, personne ne veux vivre dans un etat sans PAIX
    donc preservons ce que nous avons de plus Cher

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 13:33, par fongnon lecibal
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    j’étais pret a lancer une fatwa contre toutes les associations islamiques,a defaut lancer l’intifada.heureusement et je vous félicite,vous avez lavé mon honneur,retabli ma dignité de musulman et fais respecter l’islam.je ne regreteraai rien a me kamicazer sur souleymane compaoré parce que Dieu m’accueillirait au paradis.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 13:37, par plume
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    sachons garder la raison et accepter la position des autres !!!
    DIEU BENISSE LE BURKINA FASO

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 13:41, par plume
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    sachons garder la raison et accepter la position des autres !!!
    DIEU BENISSE LE BURKINA FASO

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 13:43, par M’ba fô
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    C’est la honte totale. Lorsque des gens qui sont sensés avoir la tête sur les épaules versent la figure des musulmans par terre c’est vraiment dommage.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 13:46, par indjaba
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Le wackman de Blaise est puissant. Il a permis au CDP d’éradiquer l’opposition politique en la divisant pendant des années. Aujourd’hui c’est le tour des religions d’être dynamitées, divisées voir éradiquées ou dans le meilleur des cas affaiblies par le même Wackman. Avec ce qui se trame, il y’aura forcement un grand fossé entre les fidèles de certaines religion et leurs leaders spirituels. Vue sous cet angle, Blaise est vraiment fort dans la division pour mieux régner. J’attends maintenant la réaction du représentant des animistes du Burkina Faso. Enfin j’espère aussi que les agnostiques pourront aussi s’exprimer !

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 13:51, par M’ba fô
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Vive L’AEEMB et le CERFI pour leur position. Il ne faut surtout pas suivre des gens qui ont vendu leurs âmes au diable et qui espèrent qu’on aillent tous au diable

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 13:55, par M’ba fô
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Bravo à l’AEEMB et au CERFI pour leur position. Il ne faut surtout pas suivre des gens qui ont vendu leurs âmes au diable et qui espèrent qu’on aillent tous au diable

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 13:59
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Là, je reconnais l’AEEMB et le CERFI que j’ai connus.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 14:01, par Eliane
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Les époques ont vraiment changé voila des enfants et petits fils qui contredisent leurs peres et grands peres pourtant on vous a enseigner la soumission ?

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 14:08, par Burkina
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    AEEMB et CERFI ,Maintenez le cap et manifestez vous publiquement s’il le faut mais ne baisser pas les bras. car la valeur n’attend pas le nombre d’année et c’est aussi valable dans la religion surtout quand il s’agit de dire la vérité, et de faire valoir la justice .quand à mr soulemane compare il doit savoir qu être intellectuel se n’ai pas d’emmagasinée des connaissances mais c’est celui qui sait utilise ces connaissance pour créer des valeurs au profit de son entourage et non pas pour parvenir à ces propre besoins égoïste.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 14:10
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Pour parler librement , il fallait refuser les 500 millions du contribuable burkinabé pour subventionner le hadj. Cet argent est du HARAAM pur car il y a l’argent des impots des buvettes , porc au four et autres choses défendus par l’Islam.
    Avec 60 pour cent de la population comme vous le reclamez, les musulmans devraient etre en mesure d’organiser eux meme le pelerinage. De plus je crois savoir que va à la Mecque quiconque en a les moyens ?

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 14:12, par BOKASSA
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Pour parler librement , il fallait refuser les 500 millions du contribuable burkinabé pour subventionner le hadj. Cet argent est du HARAAM pur car il y a l’argent des impots des buvettes , porc au four et autres choses défendus par l’Islam.
    Avec 60 pour cent de la population comme vous le reclamez, les musulmans devraient etre en mesure d’organiser eux meme le pelerinage. De plus je crois savoir que va à la Mecque quiconque en a les moyens ?

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 14:20, par SCIENCE SANS CONSCIENCE
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    MERCI DIEU CES DEUX STRUCTURES BENIES NOUS ONT OTES LA HONTE QUE CES GARIBOUS NOUS ONT FAIT PORTER QUE DIEU VOUS BENISSES QU ALLAH PROTEGE LE BURKINA FASO

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 14:28, par El kaaafirouun
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Dites-moi SVP : Souleymane COMPAORE est-il vraiment un croyant ? Musulman, oui, ce moine que l’habit a fait, mais croyant selon les principes mêmes de la Choura (cette consultation faite loi en islam), je ne crois pas L’AEEMB et le CERFI avaient grand intérêt à réagir vite pour ne pas être victimes des excès de politesses supposés "islamiques" au sein de la fédération, quand il s’agit de décider au nom des musulmans, croyants !
    Bravo donc, le choses islamiques ne font que commencer !

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 14:29, par JC
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Merci pour ce courage de la jeunesse musulmane ! Vous montrez par là-même que vous n’êtes pas ce que l’on pense de vous ; El Hadj Souleymane Compaoré semble déjà avoir oublié que lorsqu’il y avait des marches et des contremarches, lui et sa suite ont réuni les "deux camps" avoir forte représentation du CDP, soi-disant pour les écouter et leur donner "conseil", sans prendre position. cet équilibrisme, nous l’avions critiqué en son temps car, sachant bien lire entre les lignes, nous connaissions leur POSITION. Aujourd’hui, ils ne sont plus équilibristes, ils ont une position qu’ils disent avoir défendue depuis le début. cette rencontre représentait quoi alors ? une farce ? Un jeu avec le peuple burkinabè ou avec la communauté musulmane au nom de laquelle ils prétendent parler ? Avez-vous remarqué le gêne de Souleymane Compaoré sur BF1 quand on lui a posé la question de la subvention du Hadj ? la RTB n’a pas eu le courage de présenter cette partie. Encore une fois, méfions-nous des cadeaux empoisonnés, sinon on voit sa base se départir de ses déclarations. Courage à l’AEMB et au CERFI.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 14:34, par Inoussa verite USA
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Bravo a l’AEMB et au CERFI. Votre position est courageuse, historique et traduit le reveil de la jeunesse Burkinabe contre un systeme viellissant, injuste et dangereux pour l’avenir de la jeunesse et de notre cher Faso. Ma journee est gagnee avec cette position qui tranche avec celle de la viellile garde corrompue jusqu’a la moelle epiniere.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 14:35, par Inoussa verite USA
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Bravo a l’AEMB et au CERFI. Votre position est courageuse, historique et traduit le reveil de la jeunesse Burkinabe contre un systeme viellissant, injuste et dangereux pour l’avenir de la jeunesse et de notre cher Faso. Ma journee est gagnee avec cette position qui tranche avec celle de la viellile garde corrompue jusqu’a la moelle epiniere.

    Répondre à ce message

    • Le 16 septembre 2013 à 16:18
      En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

      Mr Compaoré les Evêques se sont réunis pour parler au nom de l’Eglise. Est ce que vous êtes allé à Fada Dori, Bobo et autres pour avoir les avis avant de parler au nom de la Communauté ? Vous êtes Compaoré et votre nom fait référence aux comploteurs du moment qui veulent nous manipuler au-delà de 2015. Après ce désaveux vous devez démissionner car vous n’avez pas les associations avec vous. HONTE à vous

      Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 15:45, par Pokolé
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Merci pour les éclaircissements...chapeau à vous. Dieu nous garde !

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 16:02, par madess
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Dans le contexte de mise en place forcée du senat par le chef de l’Etat, comment interpréter le geste de Blaise COMPAORE envers les musulmans pèlerins ? On ne peut que qualifier cela de corruption déguisée.
    Pire, cette corruption se réalise avec l’argent du contribuable burkinabé, en toute violation flagrante du principe de laïcité inscrite en noir et blanc dans notre loi fondamentale.
    La trahison du SG de la FAIB envers ses coreligionnaires n’est pas étonnante d’autant plus qu’il a eu à suggéré la modification de l’article 37. son attitude peut être qualifié de mensonge. Or le mensonge et la trahison sont considérée en islam comme un péché.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 16:32, par Djamila
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Que le Dieu de la justice
    pende les futurs sénateurs par leurs testicules gauche.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 16:39, par C2C
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    jeunesse consciente, jeunesse émancipée, j’en suis fier d’être parmi cette élite qui bannit les Leaders Tarés, Cancres, Dépourvu de QI et pas de dignité.
    L’argent est bon mais ça ne résous pas tous les maux.
    Faudrait que les vieux cancres et en manquent d’inspiration s’abstiennent de réfléchir a la place de la jeunesse. Ce qui était acceptable en 2000 ne l’est plus de nos jours.
    Mr Compaore que le diable est pitié de votre âme !!

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 16:59, par abdul MADJID
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    72 sectes sur 73 iront en enfer car toutes les 72 sont les memes. Seules les etiquettes les differencient. tous les profete ont mis en garde leurs communauté contre l’argent .combien echappe au danger meme pour le hadj.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 17:12, par ratsiida
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Monsieur le Président du Faso, le SENAT est entrain de semer les graines d’une division profonde de la société Burkinabé si vous n’y prenez garde. On ne saura jamais prévoir les tristes conséquences. Je vous exhorte à la réflexion et à la décision ......

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 17:17, par VERITY
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    il faut commencer par balayer ce monsieur de Compaoré, son visage ne m’inspire pas confiance

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 17:19, par Docteur SANOU
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    dans la vie, tout le monde n’a plus le sang d’un vrai burkinabé, intègre. je dis non ,non et non ! j’ai pas dit non au sénat mais NON AU SENAT pour le Burkina actuel. respectons la conclusion des réunions. je pense pense ce qu’a dit le SG sont les propos des mangeur de "DOUAGA"(en mooré, sacrifice). quand on te propose une tache si tu n’as pas le courage de dire à haute et intélligible voix c’est mieux de se faire représenter par un vrai BURKINABE. Actuellement nous sommes prêt à ou !

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 17:24, par le moudja
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    mashallah, suis fier de vous et votre courage mes chers frères en Dieu .Qu Allah guide nos pas et protège notre cher Burkina.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 17:26, par Mday
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Comment des personnes qui se disent prier Allah le tout miséricordieux le très miséricordieux peuvent-elles être à ce point-là des lèches botes d’un gouvernement aussi décrié que celui-là.
    Et même si le diable vous donnait cinq cent million (500 000 000) de FCFA pour acheter vos âmes, pour faire le hadj, il n’en demeure pas moins qu’il reste le diable. Comment pouvez-vous lui faire allégeance et alliance. La mise en place du sénat n’est pas une fin en soi, si un jour le sénat doit voir le jour assurer vous que le peuple soit convaincu que c’est dans leur intérêt et non dans l’intérêt des politiciens.
    Vous décevez votre communauté
    Chacun d’entre vous répondra de son acte et ce n’est pas papa BLAISE qui vous aidera le jour du jugement dernier

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 17:37, par Burkbelge
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Maintenant je peux chanter sur les toits que je suis musulman. ALLAH AKBAR. Ceux qui ont décidé d’aider Blaise à tuer nos enfants dans les services de pédiatrie de nos hôpitaux pour manques de médicaments et de matériels, forçant la création du SÉNAT répondrons devant DIEU demain.
    Vive L’AEEMB et le CERFI !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 17:38, par mon pays va mal
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    J’etais le president de l’aeemb quand j’etais au lycee et je le disais que cette organisation est assez serieuse pour ne pas se meler a la politique de nos lugubres gouvernants.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 17:40
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Enfin !!! Il le fallait obligatoirement sinon même impérativement ! J’étais totalement sidéré d’entendre les propos de COMPAORE Souleymane au nom de la communauté musulmane. Propos que j’avoue ne jamais s’y reconnaitre et m’entends ne pas suivre tout mot d’ordre de ce COMPAORE. Mes félicitations aux frères de l’AEEMB et CERFI. Qu’ALLAH

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 17:47, par Docteur SANOU
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    dans la vie, tout le monde n’a plus le sang d’un vrai burkinabé, intègre. je dis non ,non et non ! j’ai pas dit non au sénat mais NON AU SENAT pour le Burkina actuel. respectons la conclusion des réunions. je pense pense ce qu’a dit le SG sont les propos des mangeur de "DOUAGA"(en mooré, sacrifice). quand on te propose une tache si tu n’as pas le courage de dire à haute et intélligible voix c’est mieux de se faire représenter par un vrai BURKINABE. Actuellement nous sommes prêt à ou !

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 17:55, par Cibal ENGAGE
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Blaise COMPAORE (Ziniaré) et souleymane COMPAORE (Nomgana). Ils sont tous du même coin de ce pays ! Alors vous comprenez bien !!
    Qu’Allah nous éclaire et nous guide sur le droit chemin !!!

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 17:58, par sanata
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Voilà qui est dit et bien dit ! Souleymane Compaoré ! Va chercher les sourates idoines qui pourront laver ta honte mais surtout te racheter auprès d’ALLAH. Jadis tu fus un brillant journaliste pour lequel les jeunes ados que nous étions avions une grde defférence.Mais là,tu n’es plus que l’ombre de toi même ! Pov diable !
    Webmaster ! Ce ne sera qu’une fois de plus que tu bloqueras mon post. Il te heurte tant que çà ?

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 18:08, par Burkbelge
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Maintenant je peux chanter sur les toits que je suis musulman. ALLAH AKBAR. Ceux qui ont décidé d’aider Blaise à tuer nos enfants dans les services de pédiatrie de nos hôpitaux pour manques de médicaments et de matériels, forçant la création du SÉNAT répondrons devant DIEU demain.
    Vive L’AEEMB et le CERFI !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 18:08, par Cibal ENGAGE
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Le Pésident vient de Ziniaré et le sécrétaire de la FAIB vient de Nomgana. Tous de Oubritenga. Alors vous comprenez bien !!
    Le Sénat meme s’il est bien, nous ne le voulons pas pour le moment ! il ya des problèmes plus important à régler : santé, éducation, routes, niveau de vie...
    Merci à l’AEEMB et au CERFI pour leur courage !
    Qu’Allah nous éclaire et nous guide sur le droit chemin !!!

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 18:10, par A SANFO. weend la sida
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    plus de fause Religion. Satan lui-meme se trasforme toujour en ange de lumiere.ce n`est donc pas extraordinaire si ses ministres aussi se trasforment toujour en ministres de justice.mais leur fin sera selon leurs oeuvres. 2corinthiens 11:14:15. La fausse religion ne pourra plus cacher qu`elle est une oeuvre du Diable elle sera eliminee de la terre, finis le fanatisme et les bains de sang causes par la religion. Ceux qui aiment le DIEU vivant et veritable, L`adoreront avec l`esprit et la verite, unis dans une seule foi,Enfin la paix et l`unite.1Thessalonicien1.9(Ephesiens 4:5 Jean 4:23... au nom de Dieu le tout Misericordieux le tres Misericordieux. dant sourate 84 Al-inchiqaq verset 25 SAUF CEUX QUI CROIENT ET ACCOMPLISSENT DES BONNE OEUVRES : A EUX UNE RECOMPENSE JAMAIS INTERROMPUE. Ma-a-salam

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 18:15, par Bidé
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Nous sommes dans une democratie veuiller accepter les opinions des autres memes si elles sont contraires aux notres. c’est un debat d’idées, la personne qui arrive a faire valoir ces idées l’emporteront, donc je demande a l’opposition de participer a ces concertations car rien ne sert de boudé , ca ne vous grandit pas

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 18:16, par Bidé
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Nous sommes dans une democratie veuiller accepter les opinions des autres memes si elles sont contraires aux notres. c’est un debat d’idées, la personne qui arrive a faire valoir ces idées l’emporteront, donc je demande a l’opposition de participer a ces concertations car rien ne sert de boudé , ca ne vous grandit pas

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 18:18, par zorro
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    je salue l’esprit de ces concertations, car rien ne vaut mieux que la Paix que nous devons tous preserver coute que coute,
    sachez qu’aucun camp ne gagne mais juste le BURKINA FASO qui doit triompher pour le Bien des Populations

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 18:18, par zorro
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    je salue l’esprit de ces concertations, car rien ne vaut mieux que la Paix que nous devons tous preserver coute que coute,
    sachez qu’aucun camp ne gagne mais juste le BURKINA FASO qui doit triompher pour le Bien des Populations

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 18:42, par ouedassi
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Je veux comprendre El hadj S.G du Présidium FAIB quand il dit qu’en 2011, la Communauté était "DANS" le Sénat ? est-ce que la « FAIB » s’est inspiré de la religion pour faire des propositions ? Lisez quelques morceaux choisis du communiqué de la conférence des évêques du Burkina qui a apporté un éclairage sur la position de l’Église catholique sur la mise en place du Sénat et vous comprendrez.
    - Tout en réaffirmant que « l’Église catholique n’a pas à faire obstacle aux choix institutionnels et à l’adoption du Sénat » (n°20), nous avons soutenu et soutenons que « les institutions ne sont légitimes que si elles sont socialement utiles », favorisant le bien commun, la cohésion sociale, la paix.
    - « Le consensus sur le Sénat auquel nous avons participé est un consensus sur le principe du Sénat. »
    - Il est donc clair que l’Église catholique, fidèle à sa nature et à sa mission ne participe pas aux organes délibératifs, exécutifs, législatifs ou judiciaires. Le Saint-Siège (Vatican) au niveau international, a un rôle d’observateur dans les Organismes et Organisations internationales et ne prend pas part aux votes. Cela m’amène à dire que cette audience n’ a pas servi à la « FAIB » de DÉFENDRE des propositions propres à elle devant le Président lui-même. les représentants d’un soir ne nous pas aidé.ils parlent du déjà entendu sans arguments. le consensus1 du CCRP et le consensus2 du consensus1 du Comité de suivi. en langage familier, ça s’est de la calomnie, du mépris vis-à-vis des AUTRES. »la FAIB » a failli rentré « HONTEUSEMENT »dans l’histoire de notre peuple, HEUREUSEMENT que les MEUBLES ONT ÉTÉ SAUVES A LA DERNIÈRE MINUTE PAR DES GENS PLUS VALEUREUX COMME VOUS.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 18:42, par Non au Sénat
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    LAGUI ADAMA, vous m’avez eu avec vos recents posts. Je m’incline devant l’humilité dont vous faites montre dans vos derniers posts. God bless you.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 18:43
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Merci à l’AEEMB et au CERFI de faire comprendre à M. Souleymane COMPAORE & Compagnie que la réligion musulmane ne saurait être une activité lucrative de survie où viendrait s’engouffrer tout fonctionnaire qui n’aurait pas suffisamment préparé sa retraite (le peuple ne sera pas vendu pour engraisser de tels louffiars, véritables parasites sociaux, pires que les homosexuels qu’ils fustigent). Honte à ceux qui se nourrissent de vomissures !

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 18:44, par Le Chinois Burkinabè
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Suma Takbir ! Allahu Akbar ! Voici une correspondance qui baisse un peu ma tension depuis le lecture des propos de Souleymane Ouédraogo dans les journaux de ce matin. Chers frères des bureaux de l’AEEMB et du CERFI, qu’Allah vous guide ! Ne soyez pas témoins actifs des manœuvres politiciennes égocentriques ou des individus aux intentions inavouées, fussent-ils membres de la FAIB. Merci de cette mise au point en attendant que toute le FAIB assume sa responsabilité, celle de veillez, à travers une position éclairée, à plus de cohésion dans notre pays. Assalam Aleikoum !

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 18:51, par LEVOYANT
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    je vous felicité mes frere soyé convaicu k la victoire nest plus loin

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 18:52, par Le LOYAL
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Les grands esprits se reconnaissent dans les grandes decisions...merci au CERFI et à l‘AEEMB pour ce soutien au peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 18:57, par LEVOYANT
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    je vous felicité mes frere soyé convaicu k la victoire nest plus loin

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 18:58, par le clairvoyant
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Honneurs à ces jeunes intellectuels, responsables et clairvoyants de l’AEEMB et du CERFI.
    Vous êtes les dignes fils du faso. Il faut dessaisir de toutes responsabilités ces vieux corrompus de votre association. Si non ils vont mettre le pays à feu et à sang

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 19:05, par Ling
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Au moins c’est la preuve que nous avons des intellectuels également dans notre communauté !

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 19:06, par Badisak
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Le constat qui se dégage en l’état actuel des choses, c’est que le Président Blaise COMPAORE a réussi à diviser son peuple. S’il a pu gouverner 26 ans sans sénat, ce n’est pas à moins de 2 ans de sa retraite que cela peut devenir une priorité. Il faut être idiot pour croire à la pertinence de ce machin.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 19:16, par B.Y
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Salam aux frères
    Cette lettre me redonne espoir. Après les propos de Compaoré Souleymane j’avais perdu l’espoir de voir les choses changer avec la génération montante. J’avais pensé que mes frères AEEMBistes et CERFIstes étaient aussi tombés dans la politique du tube digestif au détriment de la vérité de l’intérêt général. Mes frères ne bradons pas notre dignité. Nous allons tous répondre de nos actes le jour de la rétribution. Qu’Allah nous guide sur le chemin de la vérité et nous pardonne nos fautes.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 20:03, par jojo
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    ces jeunes sont plus lucides ke leurs ainés qui ne pensent ka leurs ventres et avantages materiels temporaires.ils finirontpar salir le vrai ISLAM.la demarquation de ces structures est à saluer.soyez tjrs du coté du peuple

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 20:04
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Souleymane n’était pas à la première loge des invités (à voir la photo ) et pourquoi a t-il été à la fin de la rencontre à la première loge de l’interview ?

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 20:06, par jojo
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    ces jeunes sont plus lucides ke leurs ainés qui ne pensent ka leurs ventres et avantages materiels temporaires.ils finirontpar salir le vrai ISLAM.la demarquation de ces structures est à saluer.soyez tjrs du coté du peuple

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 20:07, par G.A.K
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Allahou akbar.bravo a ma chère AEEMB pour cette déclaration.c’est ça l’islam,se démarquer des opportunistes.AEEMB et CERFI toujours ensemble pour une vraie image de l’islam.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 20:40, par Muslim
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    c’est ça l’AEEMB et le CERFI ; ces structures regroupent à leur sein des tablighs, des tidjanites des wahabias mais personne n’ y viendra faire une pratique particulière à son mouvement. Nous sommes pour le consensus ; on ne peut prétendre donner la position des musulmans alors qu’il y a des pro et des anti sénat. Honte à celui qui veut trahir l’Islam et les musulmans. Salam (Paix) !

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 20:59, par le nouvo venu
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Voilà enfin que je me sens comme une femme en travail qui vien d’expulser ! J’etais sur que Allah ne va pas offrir au Faso plus de 3/4 d’adeptes d’une famicratie en detresse. Mes amis musulmans (aeemb et cerfi) que Allah nous garde ensemble dans la verite

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 21:21, par JACOB
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Bien dit que la bénédiction d’Allah soit sur vous (AEEMB et CERFI)

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 21:39, par un citoyenlamda
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    je suis d’accord avec l’ AEEMB et le CERFI un leader religieux ne doit pas prendre de position car la religion est sensé rassembler cette manière de parler et cette prise de position est plus politique que religieux c’est dangereux a mon avis il faut toujours réfléchir beaucoup avant de parler dans cette histoire du sénat avec ou sans le senat le Burkina VIVRA utilisons un ton de consensus et non de bagarre Mr Souleymane COMPAORE me décourage un peu dans ces propos on peut ne pas être contre le sénat sans aussi être contre les opposants au régime de Blaise COMPAORE .j’ai suivi Mr KOANDA dans Point de vue il a beaucoup amélioré son langage mais sérieusement mr Souleymane COMPAORE mon avis a manquer d’humilité

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 21:52, par Veritas
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    je n’en doutais de cette position de l’elite intellectuelle musulmane. Nous sommes avec vous dans votre noble position. Puisse ALLAH vous assiste et vous guide sur le chemin droit. merci encore !!!! on se sent maintenant appartenir à la communauté.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 22:00, par un citoyenlamda
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    je suis d’accord avec l’ AEEMB et le CERFI un leader religieux ne doit pas prendre de position car la religion est sensé rassembler cette manière de parler et cette prise de position est plus politique que religieux c’est dangereux a mon avis il faut toujours réfléchir beaucoup avant de parler dans cette histoire du sénat avec ou sans le senat le Burkina VIVRA utilisons un ton de consensus et non de bagarre Mr Souleymane COMPAORE me décourage un peu dans ces propos on peut ne pas être contre le sénat sans aussi être contre les opposants au régime de Blaise COMPAORE .j’ai suivi Mr KOANDA dans Point de vue il a beaucoup amélioré son langage mais sérieusement mr Souleymane COMPAORE mon avis a manquer d’humilité

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 22:04, par moslem
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    la difference entre l’esprit critique et l’esprit abruti vient de paraitre au grand jour. Qu’Allah fasse que nous ne soyons jamais du nombre des corruptibles, des naifs, des gens dont la raison d’etre est retournee vers le monde materiel, ephemere.
    cette annonce est en realite la Vraie position des musulmans, c’est a dire les gens soumis a la volonte’ de Dieu Exalte’ soit Il. La presidence du Faso fera donc mieux de laisser tomber l’avis des "Representants fictifs" des gens de Dieu.
    je suis fiers d’appartenir a la structure des hommes devoue’s pour la cause de Dieu.
    Qu’Allah sauve Ses serviteurs et qu’Il protege le Burkina Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 22:07, par mystic
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Oui c est bien mais moi j. esperais une fatwa contre ces vieux fossoyeurs de la religion et ses sénateurs malheureux.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 22:09, par mystic
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Oui c est bien mais moi j. esperais une fatwa contre ces vieux fossoyeurs de la religion et ces sénateurs malheureux.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2013 à 22:13, par Yelwingtiim
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Bonsoir,
    je suis chrétien catholique,mais j’ai toujours eu un grand respect pour cette jeunesse musulmane à travers l’AEEMB et aussi le CERFI aujourd’hui.
    J’avoue que je suis vraiment emu par ce message plein de sagesse et de courage. Cela montre que cette question de politique doit etre perçue avec beaucoup de vigilance et sans fanatisme ni suivisme.
    Merci et que Dieu benisse le Burkina Faso et les burkinabès épris de paix et d’amour.
    Cordialement !

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre 2013 à 04:54, par youmah
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Merci a l AEEMB et CERFI pour cette rectification de la position des musulmans par rapport au Senat. L Islam c est tout un comportement et nous devrons a tout moment etre de bons examples pour les autres. Mr Souleymane Compaore a trahi l opinion de ceux qui ont ete consultes et par consequent doit demissionner.

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre 2013 à 08:36, par SANOU
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Or que le CERFI et L’AEEMB ont en leur sein des extrémistes qui ne sont autres que leurs dirigeants.

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre 2013 à 08:55, par kanas
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    VOILA DE QUOI NOUS RECONFORTER D’ETRE D’UNE COMMUNAUTÉ QUI SE DEFINIT PAR LA PAIX ET LA SOULISSION AU TOUT PUISSANT. GLOIRE A L’AEEMB ET LE CERFI ET JE FELICITE L’ESPRIT DE COURAGE QUI A ANIME LES DEUX PRESIDENT A POUVOIR SE PRONONCER PUBLIQUEMENT CONTRE CETTE DECISION QUI NE REFLETAIT PAS NOTRE IMAGE. MA SALAM

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre 2013 à 08:58, par un fils indigné
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    On nous a enseigné qu’un fils doit être fier de son père. Si c’est vrai cela gagnerait à être relativisé de nos jours. De plus en plus, on remarque que l’imbécilité se cache dans la barbe blanche de certains anciens. Bravo CERFI et AEEMB ; Il nous faut refuser le diktat de ces anciens qui très souvent méconnaissent le coran et nous pourfendant à chaque carrefour.

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre 2013 à 09:05, par Luckas
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Souleymane Compaoré est du zèle. je suis fier de la réaction de l’AEEMB et du CERFI. Souleymane n’a pas parlé en tant que porte parole des musulmans. Il a parlé en tant que CPDiste !!!!!! On se connait !!!

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre 2013 à 09:05, par Massa
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Merci chers frères, je suis fier d’être un digne musulman. J’en suis sur que cette délégation se disant pure musulmane avec chapelets en mains s’est allée se prosterner devant le PF perdant toute dignité. Je me demande si ces gens là peuvent se regarder dans un miroir ou bien leurs enfants. Ce qu’ils ignorent, c’est que après leur entretien, le PF va se moquer et va prendre un verre de vin. Pari gagner

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre 2013 à 09:13, par Bob
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Il fallait s’attendre à cette réaction dans la mesure où l’AEEMB et le CERFI se sont déjà fendu d’une déclaration pour émettre des réserves quant à sa participation au Sénat. En tout cas, espérons que le BF ne va pas sombrer dans des divisions religieuses inutiles. Dieu sauve le BF !

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre 2013 à 09:15, par Palmarès
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    En toute sincérité, j’ai passé l’une de mes meilleurs journées hier après la lecture de la lettre conjointe de l’AEEMB et du CERFI. Et nous jeunesse musulmane nous devons désormais veiller à ce que les genres d’individus de S. COMPAORE ne puisse pas ternir l’image de notre noble religion en la tirant vers le bas. Bon courage à la jeunesse consciente et responsable musulmane.

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre 2013 à 09:42, par BLEUKISS
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    felicitation à L’AEEMB et au CERFI avec ses declarations vous venez de renover la face de l’islam et de tous les musulmans. On est fier de vous maintenant je me fier d’être musulman. Que la misericorde d’Allah protège notre chère patrie et que la verité triomphe

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre 2013 à 09:45, par Palmarès
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    En toute sincérité, j’ai passé l’une de mes meilleurs journées hier après la lecture de la lettre conjointe de l’AEEMB et du CERFI. Et nous jeunesse musulmane nous devons désormais veiller à ce que les genres d’individus de S. COMPAORE ne puisse pas ternir l’image de notre noble religion en la tirant vers le bas. Bon courage à la jeunesse consciente et responsable musulmane.

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre 2013 à 10:08, par OAH
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    MERCI pour cette réactoin immédiate de nos deux structures de base. Qu’ALLAH nous protège tous !

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre 2013 à 10:12, par kanas
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    VOILA DE QUOI NOUS RECONFORTER D’ETRE D’UNE COMMUNAUTÉ QUI SE DEFINIT PAR LA PAIX ET LA SOULISSION AU TOUT PUISSANT. GLOIRE A L’AEEMB ET LE CERFI ET JE FELICITE L’ESPRIT DE COURAGE QUI A ANIME LES DEUX PRESIDENT A POUVOIR SE PRONONCER PUBLIQUEMENT CONTRE CETTE DECISION QUI NE REFLETAIT PAS NOTRE IMAGE. MA SALAM

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre 2013 à 10:20, par Tampin
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Vous savez bien que lorsque qu’on a sa main dans la bouche de quelqu’un, il est difficile de le contredire. Vous savez que la plupart des opérateurs économiques sont des musulmans et gagnent leurs marchés plus sur des relations avec les politiques que grâce à la qualité de leurs marchandises et services. Peuvent-ils dire non à Blaise Compaoré et à Assimi ? Vous voyez que le SG Compaoré a dit que les musulmans représentent 60% de la population et qu’il faut un président musulman. Vous en dites quoi ? Pire, Assimi croit que cette place de président musulman lui reviendra.
    Monsieur du CERFI et de l’AEEMB, vous pensez quoi de la subvention du hadj ? Doit-on retourner les fonds à l’Etat ? Tout ça, ce sont des compromissions pour vous dans le futur et pour cette religion. Alors combattez déjà la subvention et cet esprit de supériorité numérique. Demandez à Compaoré s’il connaît le pourcentage d’animistes au Burkina Faso ?
    Que Dieu ait pitié du Burkina

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre 2013 à 11:03, par mouï Kalgo
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Mes chers amis du pouvoir
    Vous voyez comment votre senat est entrain de fractionner la société. On ne met pas en place une structure de ce genre. Les intellectuels vous disent que c’est bon pour la démocratie. Mais le commun des mortel (analphabete mais pas bete) vous rappelle aussi que ce qui bloque c’est le jeu de cache cache la famille présidentielle se livre avec le peuple. Si le PF s’engage à ne pas se présenter en 2015 et que son frère ne sera pas au SENAT, je pense que les partisan du SENAT seront plus nombreux. Mais "celui qui est caché voit bien celui qui le cherche".
    Mercci

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre 2013 à 11:50, par L’enfant du pays
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    LE BURKINA FASO SOUFRE DE LA SENARIOSE ?UNE MALADIE QUI DIVISE LES COMMUNAUTÉS RELIGIEUSES ,DÉVALORISE LES CHEFS TRADITIONNELLES .... ;BREF CES LE CANCER DU TISSU SOCIAL.
    L’AGENT CAUSAL DE CE FLÉAU EST LE PRÉSIDENT FONDATEUR(B C).POUR LUTTER CONTRE CET MOUSTIQUE PAS BESOIN DE MOUSTIQUAIRE IMPRÉGNÉ ;NI DE DÉSINFECTANT ;
    LA SOLUTION EST LA CONSCIENTISATION DE NOS PARENTS,FRÈRE ET SŒURS SUR LA SENARIOSE ;LA MOBILISATION GÉNÉRALE DE TOUS LES BURKINABÉS POUR LES PROCHAINES MARCHES.
    CAR L’AGENT CAUSAL A ATTEINT DÉJÀ SON OBJECTIF QUI ÉTAIT DE DIVISER LES GENS POUR POUVOIR S’INSTALLER DE FORCE PAR RÉFÉRENDUM.
    CAMARADE QUE CEUX QUI ONT LES OREILLES COMPRENNENT,QUE L’HEURE EST CRITIQUE.
    L’enfant du pays

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre 2013 à 11:51, par L’enfant du pays
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    LE BURKINA FASO SOUFRE DE LA SENARIOSE ?UNE MALADIE QUI DIVISE LES COMMUNAUTÉS RELIGIEUSES ,DÉVALORISE LES CHEFS TRADITIONNELLES .... ;BREF CES LE CANCER DU TISSU SOCIAL.
    L’AGENT CAUSAL DE CE FLÉAU EST LE PRÉSIDENT FONDATEUR(B C).POUR LUTTER CONTRE CET MOUSTIQUE PAS BESOIN DE MOUSTIQUAIRE IMPRÉGNÉ ;NI DE DÉSINFECTANT ;
    LA SOLUTION EST LA CONSCIENTISATION DE NOS PARENTS,FRÈRE ET SŒURS SUR LA SENARIOSE ;LA MOBILISATION GÉNÉRALE DE TOUS LES BURKINABÉS POUR LES PROCHAINES MARCHES.
    CAR L’AGENT CAUSAL A ATTEINT DÉJÀ SON OBJECTIF QUI ÉTAIT DE DIVISER LES GENS POUR POUVOIR S’INSTALLER DE FORCE PAR RÉFÉRENDUM.
    CAMARADE QUE CEUX QUI ONT LES OREILLES COMPRENNENT,QUE L’HEURE EST CRITIQUE.
    L’enfant du pays

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre 2013 à 11:53, par pigeont vert
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Je suis catholique mais mon bazin de la tabaski est déjà chez mon tailleur car je compte bien fêter avec mes frères et sœurs musulman ! Alors de grâce ne venez pas gâcher cette belle entente entre communautés !

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre 2013 à 12:02, par SOMPASEBGO
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    que Dieu pardonne COMPAORE Souleymane car il sait pas ce qu’il dit. qu’elle irresponsabilité pour une personne de ton rang ?

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre 2013 à 12:05, par salam
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Bonjour a tous ! je penses que lorsque on est un chef religieux, on doit plus faire attention a nos propos. ; N instrumentalisez pas la religion svp ! Mr Compaore souleymane est libre de dire kil est pour le senat en tant k citoyen mais kil ne dise pas k c est les musulmans..! Il appartient au president du faso de prendre ses responsabilités..! Il est seul face à l histoire !

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre 2013 à 12:07, par salam
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Bonjour a tous ! je penses que lorsque on est un chef religieux, on doit plus faire attention a nos propos. ; N instrumentalisez pas la religion svp ! Mr Compaore souleymane est libre de dire kil est pour le senat en tant k citoyen mais kil ne dise pas k c est les musulmans..! Il appartient au president du faso de prendre ses responsabilités..! Il est seul face à l histoire !

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre 2013 à 12:11, par badr
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    attakbir !!!allahou akbar !!!voilà la parole d’une association de croyants musulmans.sinon les politiques ont tout le temps crées des structures qui revendiques la paternité de leur membres alors qu’elles n’ont jamais existé sur le terrain.ces structures (AEEMB et CERFI) sont remplies de femmes et d’hommes qui ne vivent pas forcement des dons faits à leurs mosquées respectives.
    inchallah on se verra ici bas et dans l’au delà SOULEYMANE COMPAORE

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre 2013 à 12:34, par cécile
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    le senat n’est pas une priorité pour le burkina à l’heur ou nous sommes
    tant pie pour les leadeur qui ont laissé de façon irresponsables virusser leur logicel (cerveau) pour ne voir que le bien matériel
    sachez une chose , l’histoire vous rattrapera in ch allah

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre 2013 à 12:52, par L’enfant du pays
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    LE BURKINA FASO SOUFRE DE LA SENARIOSE ?UNE MALADIE QUI DIVISE LES COMMUNAUTÉS RELIGIEUSES ,DÉVALORISE LES CHEFS TRADITIONNELLES .... ;BREF CES LE CANCER DU TISSU SOCIAL.
    L’AGENT CAUSAL DE CE FLÉAU EST LE PRÉSIDENT FONDATEUR(B C).POUR LUTTER CONTRE CET MOUSTIQUE PAS BESOIN DE MOUSTIQUAIRE IMPRÉGNÉ ;NI DE DÉSINFECTANT ;
    LA SOLUTION EST LA CONSCIENTISATION DE NOS PARENTS,FRÈRE ET SŒURS SUR LA SENARIOSE ;LA MOBILISATION GÉNÉRALE DE TOUS LES BURKINABÉS POUR LES PROCHAINES MARCHES.
    CAR L’AGENT CAUSAL A ATTEINT DÉJÀ SON OBJECTIF QUI ÉTAIT DE DIVISER LES GENS POUR POUVOIR S’INSTALLER DE FORCE PAR RÉFÉRENDUM.
    CAMARADE QUE CEUX QUI ONT LES OREILLES COMPRENNENT,QUE L’HEURE EST CRITIQUE.
    L’enfant du pays

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre 2013 à 13:28, par DIEU EST LE SEUL ROI
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    j suis fier d`etre musulman apres la conference de presse du cerfi et aeemb.kel soulagement que des musulmans reflechissent tjrs dans c pays ou le pouvoir a tout monopolise et corrompu surtout la communaute musulman.k ALLAH pardonne ces ignobles ki divisent le peuple pour servir des interets egoistes.amine !

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre 2013 à 14:42, par Blaise Compaoré
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Les gars, c’est du propre ; je renonce à mon sénat.

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre 2013 à 14:45, par Kassamba Ibrahim
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Cher frère, il n’est pas musulman qui veut
    Le noble prophète Mohamad SAW nous disait que les signes d’un hypocrite sont au nombre trois : 1- il ment ,quand il parle 2- il ne s’exécute pas quand il promet 3- il trahi la confiance quad on lui fait confiance. Ces soit disant représentants de la communauté musulmane sont pires que des mécréants , Dieu merci ils sont démasqués aujourd’hui parce que le vrai problème et inquiétude face à l’hypocrite c’est son camouflage . Maintenant on sait à qui on à faire et ils seront traités comme il se doit au moment veu in chaallah. Merci à l’AEEMB et au CERFI . Vous n’avez pas trahi votre engagement. Vous ne le fait pas seulement pour sauver votre âme ; mais celui de tous les burkinabé . KOUL DJA A ALHAQ WA JAHQAL BA TIL. INAL BATILA KA NA JAHO QA.

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre 2013 à 14:55, par KLENA
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Courage pour votre vigilance et votre clairvoyance !
    Comment peut-on, à ce niveau de représentation d’une communauté religieuse, commettre un tel acte de haute trahison en tenant des propos mensongers et incendiaires parce qu’on a le micro devant soi ?!
    En tout cas jeunesse musulmane, si jusqu’à présent il n’y a pas de démentis ou de réaction quelconque à la présente lettre ouverte restituant à tous le contexte des propos de Monsieur Souleymane Compaoré, vous nous rassurez que le pays peut compter sur tous ses fils quelque soit leur confession. Qu’Allah vous donne toute la force nécessaire pour rester sur cette voie exemplaire.
    Que celui qui ne peut pas contribuer au raffermissement de l’unité des musulmans du Burkina Faso, s’abstienne de la détruire et de créer des inimitiés entre ces derniers et leurs compatriotes. Si les musulmans sont allés sous le chapeau d’un seul acteur qu’est la FAIB, saluons plutôt leurs efforts d’unité d’action depuis quelques années entre les différents groupes de musulmans que l’on connait historiquement divisés dans notre pays : Mouvement Sunnite, Communauté musulmane, AEEMB, CERFI, Tidianites et autres. Les propos du SG de la FAIB sont non seulement un acte de trahison des musulmans du Faso, mais aussi et surtout une tentative de division et d’opposition d’une part des musulmans entre eux et d’autre part, des musulmans aux fidèles des autres confessions qu’il accuse visiblement de faire de la politique.
    De toutes les façons, les musulmans n’ont pas attendus l’audience du Président du Faso pour faire savoir leur position du non au sénat. (cf. sermon de l’Imam du CERFI à l’occasion de la prière de Ramadan 2013 et Bénédictions du grand Imam à la place de la Nation à la même occasion).
    Par ailleurs, il faut noter que cette série d’audiences avec les religieux et les coutumiers me semble anachronique et inopportune dans la mesure où ces derniers ont déjà pris part activement au CCCRP de sorte qu’ils ne peuvent actuellement ni jouer leur rôle consultatif ni servir de référence morale car l’on ne peut être juge et partie à la fois. J’exhorte tous les leaders religieux et coutumiers à se tenir en dehors de la chose politique pour préserver le peu de crédit que le fervent croyant peuple du Burkina leur accorde. C’est en restant à leur place qu’ils pourront faire, si besoin en ai, de la médiation et exercer leur pouvoir consultatif.
    En tout état de cause, tous les burkinabé restent vigilent et sereins pour rester toujours au dessus d’éventuelles tentatives de divisions basées sur la religion, l’ethnie, la région, la race ou le sexe.
    Qu’Allah bénisse tous les burkinabé et préserve la paix et l’unité nationale.

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre 2013 à 16:34, par panga
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Blaise : Boulanger qui met en conflit les Burkinabés entre eux à travers sa position floue sur le SENAT.
    Les chefs traditionnels : Boulangers qui mettent en conflit les Burkinabés entre eux à travers leur position floue sur le SENAT ainsi que les Protestants.
    Vouloir le SENAT et la Paix tout en sachant que si le SENAT existe la paix sociale ne pourrait être que menacé. Vous Musulmans, Chefs traditionnels, et protestants vous savez bel et bien que la grande majorité des Burkinabés intègres ne veut pas du SENAT et vous prenez de tels positions. Nous burkinabé intègres nous vous tenons responsables des lendemains sombres du Burkina si cela arrive. Vous serez jugés devant DIEU, Le PERE CELESTE.

    A BON ENTENDEUR SALUT !

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre 2013 à 16:41, par le fidèle
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Au nom d’ALLAH le tout miséricordieux, le très miséricordieux.
    La sagesse africaine nous enseigne de nous réserver lorsque nous représentons une confession religieuse. Tout sujet qui divise la société nous recommande également d’être prudent et d’éviter des propos tendancieux ou partisans.
    Nous remercions nos frères du CERFI et de l’AEEMB pour leur clairvoyance et leurs efforts permanents d’élever l’instructions des fidèles musulmans.
    Le frère Souleymane Compaoré est rentré dans l’herbe comme le dit l’adage moaga ; qu’il revienne donc à la maison pour se repentir.
    Que la paix d’ALLAH SOUBHANNA WA TAALA soit sur tous. Amen !

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre 2013 à 16:46, par the nice boy
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    merci mes frères pour vos belle paroles qui sort dans les bouches des grandes savants mais mettez um peu de lumière sur votre position comme ce qu’il a dit n pas ce que vs l’avez dit a son excelnce b c alor vous l’avez dit quoi ?

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre 2013 à 17:03, par kouba
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    je salue ces deux structures pour leur responsabilité vis-à-vis de l’intérêt national et surtout leur engagement à préserver la paix et la cohésion car leurs propos traduit cela ! bénis soient AEEMB et CERFI

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre 2013 à 18:18, par Tiinga
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Attention ! Monsieur COMPAORE Blaise risque de foutre la merde dans le pays en divisant même les membres des communautés religieuses. C’est le moment ou jamais pour les burkinabès de tous les corps d’arrêter ce désordre orchestré par un seul individu dont le seul objectif est de mourir au pouvoir quoi qu’il arrive.

    Répondre à ce message

  • Le 18 septembre 2013 à 01:00, par wendyamzongo
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    A Souleymane compaore suivez mon regard :
    - 60% des jeunesse de ce pays sont musulmans
    - 60% des chomeurs sont musulmans,
    - 60% des malades de nos hopitaux sont musulmans,
    - 60% des anti Sena sont musulmans
    - 60%...
    - 60% NGAw !

    Répondre à ce message

  • Le 18 septembre 2013 à 07:55, par Inoussa
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Que par la Vérité, Allah protège le pays des hommes intègres !
    Vive le CERFI ! Vive l’AEEMB !

    Répondre à ce message

  • Le 18 septembre 2013 à 09:22, par Afrikanist
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    enfin Merci, maintenant s. compaoré doit quitter son poste de toutes manieres, merrrrdre et irresponsable a lui

    Répondre à ce message

  • Le 18 septembre 2013 à 13:44, par BASHAR ASSAD
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    J’ai vraiment honte !!!souleymane compaore est tu vraiment BURKINABE,MUSULMAN, ?Je pense pas parce que un Burkinabe Digne et musulman ne pose pas tel ACT de honte,Tu n’est pas INTEGRE et Tu ne peut jamais l’etre,car etre INTEGRE CA SE MERITE , MUSULMAN NON PLUS.DIEU BENIS LE BURKINA FASO ET SES DIGNE ET INTEGRE Homme.

    Répondre à ce message

  • Le 18 septembre 2013 à 13:47, par BASHAR ASSAD
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    J’ai vraiment honte !!!souleymane compaore est tu vraiment BURKINABE,MUSULMAN, ?Je pense pas parce que un Burkinabe Digne et musulman ne pose pas tel ACT de honte,Tu n’est pas INTEGRE et Tu ne peut jamais l’etre,car etre INTEGRE CA SE MERITE , MUSULMAN NON PLUS.DIEU BENIS LE BURKINA FASO ET SES DIGNE ET INTEGRE Homme.

    Répondre à ce message

  • Le 19 septembre 2013 à 14:01, par Sess Man Ous
    En réponse à : Sénat : L’AEEMB et le CERFI se démarquent des propos de Souleymane Compaoré

    Il ne faut pas confondre dynastie Compaoré et FAIB M.Souleymane Compaoré. SI tu veux aller au Sénat, Vas - y tout seul et arrêtes de divertir les gens. Chapeau au CERFI et l’AEEMB qui se sont démarqués de balivernes de Souleymane Compaoré. Et puis M. Souleymane Compaoré, le musulman n’attend pas une subvention de l’Etat pour accomplir le dernier pilier de l’Islam qu’est le pèlerinage à la Mecque.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés