Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

vendredi 13 septembre 2013 à 22h20min

Le président du Faso, Blaise Compaoré, a reçu en audience, dans la matinée de ce vendredi 13 septembre 2013, les responsables de l’Eglise catholique. Situation nationale et la lettre des évêques sur la mise en place du Sénat ont alimenté les échanges. Selon les prélats, « l’Eglise reste fidèle à elle-même » en ce qui concerne le sénat.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

Annoncés pour 11 h, les évêques sont arrivés à la résidence du président du Faso, 10 minutes plus tôt. La délégation, conduite par Monseigneur Paul Ouédraogo, archevêque de Bobo-Dioulasso et président du Conseil permanent des évêques du Burkina, était composée de Messeigneurs Joachim Ouédraogo, vice-président du Conseil, Philippe Ouédraogo, archevêque de Ouagadougou. Il manquait Monseigneur Séraphin Roamba, archevêque de Koupèla, « en mission à l’étranger ». Ils ont été conduits dans la salle où les attendait le chef de l’Etat. A peine trente minutes d’entretien, les voilà ressortis, raccompagnés par le maître des lieux. Etait-ce le début des larges concertations annoncées par le président du Faso en vue d’obtenir le consensus au tour du sénat ? Mgr Paul Ouédraogo situe l’objet de leur visite : « Nous avons demandé cette audience pour nous entretenir avec le président du Faso sur certaines questions qui nous préoccupent surtout après la parution de notre lettre pastorale », a-t-il indiqué.

Lettre pastorale du 21 juillet

Le 21 juillet 2013, le collège épiscopal a, dans une lettre pastorale, relevé les insuffisances de la gouvernance et l’accroissement de la fracture sociale due à la « pauvreté de masse lancinante, à la polarisation de la richesse dans un groupe, la corruption et la patrimonialisation de l’Etat ». Ils s’étaient également interrogés sur la nécessité du Sénat pour le Burkina. Les responsables veulent que l’on voie en cette lettre le travail d’un groupe. « La lettre pastorale est un acte collégial que nous avons posé. Elle dit, en gros, notre analyse de la situation », a précisé Mgr Paul Ouédraogo.

Suite aux manifestations monstres que le projet de création du sénat a engendrées dans tout le pays, le chef de l’Etat a instruit le Premier ministre et le ministre chargé des Réformes politiques de convoquer le Comité de suivi des réformes politiques consensuelles aux fins de lui proposer un rapport circonstancié sur la mise en œuvre du sénat. Un travail a été fait et les conclusions ont été remises au président du Faso. Entre autres propositions, le comité a suggéré la réduction du nombre des sénateurs de 89 à 71, de l’âge requis pour être sénateur de 45 ans à 35 ans et de susciter la prise en compte des femmes et des jeunes dans les désignations des représentants des différentes composantes.

L’église toujours sur sa position par rapport au Sénat

Tout comme l’opinion nationale qui est restée muette sur ces propositions, l’Eglise n’entend pas dévoiler sa position maintenant. « Vous saurez notre position sur le rapport circonstancié dans les jours à venir. Nous restons fidèles à nous-mêmes, logiques. D’ailleurs, notre lettre pastorale s’est appesantie sur ce que nous avons à faire », s’est contenté d’indiquer le président du Conseil permanent des évêques du Burkina. La position de l’Eglise n’a donc pas changé ? A cette question, le prélat répond : « Nous essayons d’être cohérents ».

Après avoir pris connaissance du rapport circonstancié, le président du Faso a demandé au gouvernement d’engager de larges concertations afin d’asseoir la pertinence du sénat. Pour certains analystes, il s’agit d’un abandon du projet par le chef de l’Etat. Mais pour d’autres, en fin stratège, le locataire du palais présidentiel de Kosyam, entend juste jouer avec le temps. Et si le Sénat devait voir le jour, l’Eglise n’y sera-t-elle pas représentée ? Mgr Paul Ouédraogo, donne encore une réponse vague : « Vous verrez bien. Pour cela, ne vous inquiétez pas. Soyez seulement patients, vous verrez la suite ».

Les mesures sociales du gouvernement saluées par les prélats

Pour calmer la grogne sociale qui dénonçait également la vie chère, le gouvernement a annoncé des mesures sociales. Il s’agit notamment une augmentation des salaires, des indemnités de logement, de la création de boutiques témoins pour le riz et de la fixation des prix des produits de grande nécessité. Une décision que l’Eglise salut à sa juste valeur. « Nous les saluons à leur juste mesure. Que ce soit la hausse des salaires, le geste en faveur des filets sociaux ou la création d’emplois pour les jeunes. Ce sont des problèmes qui nous préoccupent et nous ne pouvons que les saluer. Nous sommes prêts à les accompagner pour que ces mesures qui ont été annoncées deviennent bien sûr réalités pour le Bien de l’ensemble de la population et surtout pour les couches les plus vulnérables », a indiqué Mgr Paul Ouédraogo a d’ailleurs tenu à préciser que « les discussions se sont déroulées de façon cordiale ».

Face à cette situation d’instabilité que connait le Burkina ces dernières années, l’Eglise offre au pays ce qu’elle a de plus beau : la prière. « Nous continuons d’accompagner ce pays qui nous est cher de prières. Car la prière est ce que l’Eglise a de mieux à offrir. Nous prions pour la paix. Elle est chère au cœur de Dieu, elle est chère au cœur de tous les hommes et de toutes les femmes ».

Selon un calendrier bien établi, le président recevra demain, samedi 14 septembre, la communauté musulmane et le dimanche 15 septembre, la communauté protestante.

Jacques Théodore Balima

Lefaso.net

Lien utile : Situation nationale : Les évêques du Burkina mettent en garde contre la dégradation du climat social

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 13 septembre 2013 à 16:59, par C2C
    En réponse à : Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

    FIERTÉ A L’ÉGLISE CATHOLIQUE !! OSONS CROIRE QUE LA COMMUNAUTÉ MUSULMANES ET PROTESTANTES ASSUMENT LEURS RESPONSABILITÉS !!

    Répondre à ce message

    • Le 13 septembre 2013 à 22:03, par LAGUI ADAMA
      En réponse à : Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

      Nous nous engageons devant le PEUPLE à le GARANTIR que quelle qu ’en soit la force qui va se présenter contre le sénat, Nous la combattrons par tous nos MOYENS démocratiques pour que L’Intérêt du PEUPLE soit défendu ! Vive le PEUPLE Vive le sénat Vive la démocratie Vive le CDP Qu’Allah bénisse et protège son Excellence Mr Blaise Compaoré et sa famille

      Répondre à ce message

      • Le 14 septembre 2013 à 06:38
        En réponse à : Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

        Lagui a t-il des ambitions senatoriales ? Si c’est le cas qu’il commence à se trouver un autre boulo car son reve ne deviendra jamais réalité. VIVE PEUPLE SOUVERAIN !

        Répondre à ce message

      • Le 14 septembre 2013 à 12:18, par maman de NZ
        En réponse à : Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

        je ne suis ni pro-sénat ni anti-sénat. mais innombrable Ministères ; Sénat ; Assemblé National ; Gouvernorats ;Conseil Régional ; Hauts-commissariats ; Mairies Préfectures,... c’est lourd pour le pauvre BF et l’administration fonctionnent à peine car soudoyée et entravée par la politique politicienne. Dotez plutôt les services publics et en particulier ceux du Développement Durable des moyens de fonctionnement adéquats, conséquents afin de booster le développement à la base. C’est ça que l’émergence a besoin.

        Répondre à ce message

      • Le 14 septembre 2013 à 12:32, par é-dounia !
        En réponse à : Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

        lagui vous dites que vous vous engagez devant le peuple et pour son interèt à lutter contre quiconque s’oppose au sénat.c’est le peuple lui mème qui s’est opposé au sénat car à mon sens dans un contexte de rareté des ressources et de vie très chère, il convient à tous de penser plutot à ce qui est de plus vital pour ce peuple qui a faim et soif et qui peine à se soigner. Ils sont nombreux ceux qui s’évadent des centres de santé avec leurs enfants ou leurs parents car n’ayant plus aucun sou pour les prises en charge fort onéreuses. il est clair que pour les minorité de riches qui se soignent à paris ou du moins à l’extérieur le choix serait un fauteil diamenté au sénat et Nous les autres Burkinabè comme on nous appelle ? que serons nous ? hein déjà sans un simple taudis ! Pauvre de nous !

        Répondre à ce message

      • Le 15 septembre 2013 à 22:29, par Edward Shnowden
        En réponse à : Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

        Adama je t’ai toujours dit que le debat te depasse sur ce forum !va plutot sur la page facebook de Djamila Compaoré !tu es trop bête !

        Répondre à ce message

    • Le 14 septembre 2013 à 02:02, par LAGUI ADAMA
      En réponse à : Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

      Toute personne qui serait tentée de se masquer sous n’importe quelle genre de tenue pour s’opposer à l’instauration du sénat nous trouvera bien armés démocratiquement sur son chemin ! Vive le sénat Qu’allah bénisse et protège son Excellence Mr Blaise Compaoré et sa famille

      Répondre à ce message

  • Le 13 septembre 2013 à 17:01
    En réponse à : Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

    En tout cas, on vous encourage à ne pas siéger au senat !!!
    Mon président faut faire pardon laisser tomber histoire de sénat là !
    merci bcp

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre 2013 à 17:02, par dibi
    En réponse à : Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

    Je ne sais quoi dire par rapport à la lettre pastorale et de la position de l’église catholique par rapport au SENAT, tellement je suis fière de les entendre !
    Bravo chers messieurs.

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre 2013 à 17:06, par Patoul Yéellé
    En réponse à : Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

    Voila que ça coince toujours. Il faut avoir le courage politique de retirer le fameux et brumeux projet de senat au BF ; ON N’EN VEUT PAS DU TOUT. On veut tourner la page et avoir la sérénité necessaire pour continuer à vivre trankilement dans ce pays. Faut pas forcer. On est plus ke jamais pret pour nous mobiliser plus q’avant.

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre 2013 à 17:07, par KSM
    En réponse à : Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

    y’a t’il 02 communautés musulmanes ?
    qu’à cela ne tienne si vous voulez connaître la position exacte de la majorité de l’opinion nationale, réalisez un sondage et vous serez situé.

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre 2013 à 17:09, par Sidkièta
    En réponse à : Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

    Bonne position mes pères évêques. J’ai cru un instant que le PF en fin stratège vous amenerait à vous désolidariser du peuple Burkinabé qui ne veut pas de ce senat même "remodifié". Que l’Esprit Saint vous guide toujours.
    Si les autres religions pouvaient en faire de même je pense que notre pays s’en porterait bien. Mais bon quand on ferme la bouche de certains avec 500 000 000FCFA, je me demande comment ils peuvent agir autrement...

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre 2013 à 17:11
    En réponse à : Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

    N’insistez pas car nous ne voulons du SENAT qui est inopportun.
    Merci !

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre 2013 à 17:12
    En réponse à : Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

    Svp chers journalistes, dans les réponses que vous avez reçu, quelle clarté vous fait dire que rien à évoluer ?

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre 2013 à 17:13, par psaume23
    En réponse à : Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

    j’ai confiance à l’Église , elle restera cohérente avec elle même. non non et non au Sénat.

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre 2013 à 17:13
    En réponse à : Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

    Svp chers journalistes, dans les réponses que vous avez reçu, quelle clarté vous fait dire que rien à évoluer ?

    Répondre à ce message

    • Le 13 septembre 2013 à 19:27, par L’éclairé
      En réponse à : Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

      A celui qui demande aux journalistes pour savoir quelle clarté leur fait dire que rien à évoluer. Il faut lire la lettre du 21 juillet et croiser avec la réponse "Nous restons fidèles à nous-mêmes, logiques. D’ailleurs, notre lettre pastorale s’est appesantie sur ce que nous avons à faire " et tu comprendras que l’église ne va JAMAIS adhérer à la mise en place du senat dans la situation actuelle. Honnêtement qu’est-ce qui a fondamentalement changé en l’espace de quelques semaines pour faire bouger leurs lignes ? RIEN !
      Ce n’est pas en donnant quelques miettes aux fonctionnaires, ou en nous donnant des chiffres ronflants pour la lutte contre le chômage (Que personne ne pourra vérifier après car il n’ y a jamais de suivi et de vrais statistiques), ou encore en pompant l’air avec des promesses de diminuer les denrées de première nécessité que ca va changer réellement les maux qui minent notre société depuis belle lurette.
      Et voilà pourquoi toute personne avisée sait que le senat va mourir de sa belle mort si Blaiso tient réellement à un VRAI consensus. il n’y aura jamais ce consensus car ce "CHIENAT" est inopportun.

      Répondre à ce message

  • Le 13 septembre 2013 à 17:13, par belco
    En réponse à : Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

    Vous êtes le miroir de tout un peuple, soyez cohérents et vigilants.

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre 2013 à 17:14
    En réponse à : Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

    J’espère que Blaise va finir par comprendre que son sénat est à mettre aux oubliettes car n’est pas une préoccupation pour les burkinabè et n’a aucun intérêt pour améliorer notre jeune démocratie.

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre 2013 à 17:23, par lage
    En réponse à : Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

    je salue cette initiative de dialoguer avec toutes les parties, car dans une République nous devons nous parler et trouver un consensus, il faut que l’opposition nous prouve qu’elle est mature en venant a la table de discussion mais pas en restant terrer chez elle a crier NON NON NON

    Répondre à ce message

    • Le 13 septembre 2013 à 17:50
      En réponse à : Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

      On en a marre de passer son temps à discuter dans des pseudos dialogues de discussion ou de concertation car tout est à chaque fois pipé dès le départ par le pouvoir en place qui ne prend que ce qui l’intéresse ou l’arrange. Alors, au lieu de nous faire perdre du temps, on doit travailler à se développer pour sortir de notre misère car les 3/4 de la population y compris des CDPistes ne veulent pas de votre sénat inutile et gaspilleurs d’argent.

      Répondre à ce message

    • Le 13 septembre 2013 à 17:56, par Dignité
      En réponse à : Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

      Le durée de l’entretien (30mns) est révélateur ! Les prélats ont dit NON ! Et Blaise s’est fâché et les a éconduit ! Sachez lire entre les lignes car on n’a pas besoin de toujours ouvrir la bouche pour dire certaines choses !

      Répondre à ce message

    • Le 13 septembre 2013 à 17:59, par Naam Tiibo
      En réponse à : Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

      Merci à nos évêques. Courage et restez cohérents, car vous faites déjà la fierté de notre Église catholique locale. Quant à l’opposition politique, elle fera mieux de ne pas aller à ces rencontres dites de large concertation : ce serait un véritable baiser de Juda, car une telle rencontre va brouiller leur message de refus catégorique du sénat. Ensuite le pouvoir dira que l’opposition à participé au processus "consensuel" de mise en place du sénat. On connait bien leur méthode et on connait bien aussi la position de l’opposition. Les autorités religieuses et les associations sont censées apolitiques et la concertation leur donne l’occasion de dire ce qu’elle pensent sans l’acte en lui-même soit authentiquement une compromission.

      Répondre à ce message

    • Le 13 septembre 2013 à 18:20, par Lemahous
      En réponse à : Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

      Mon cher lage, merci de reconnaitre que ce sont de vrais faux opposants qui represente la vrais vrais opposition au comité de mise en oeuvre du sénat. La vraie opposition attend que le président la reçoive à kosyam comme il a reçu les prélats.

      Répondre à ce message

    • Le 13 septembre 2013 à 18:29
      En réponse à : Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

      Est ce que le CFOP a refusé une invitation du PF ? alors n’épiloguez pas sur un fait qui n’a pas eu lieu. Attendons voir d’abord. Merci au Prélat pour sa constance dans la recherche de la paix au Faso

      Répondre à ce message

    • Le 13 septembre 2013 à 19:22, par JOHN
      En réponse à : Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

      bien dit mon cher. C’est être lache de se cacher derrière une partie du peuple pour crier NON. Soyer digne et affrontez votre adversaire en le fixant droit dans les yeux

      Répondre à ce message

    • Le 13 septembre 2013 à 21:06, par Ouédraogo Hamado
      En réponse à : Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

      Salut, mon ami. Ne ramènes pas les choses en arrière. C’est là que le pouvoir aurais dû commencer au lieu rester à faire du je m’en foutisme et des déclarations insensées à l’étranger. L’opposition n’a pas à aller sur la table de négociation pour le sénat. La majorité des burkinabès n’en veulent pas. Porquoi insister ?

      Répondre à ce message

  • Le 13 septembre 2013 à 17:44, par beti
    En réponse à : Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

    merci aux dignes représentants des catholiques je pensent que nos chers musulmans iront manger du hallal chez le blaise et bénirons son sénat .dieu ai pitié de leur âmes. notre chère religions n’a pas encore des dignes représentants.a qui la faute ?

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre 2013 à 17:46, par RV
    En réponse à : Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

    Même si un jour le Sénat fesait consensus, les réligieux et les coutumiers ny ont pas leur place

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre 2013 à 17:46, par boudou
    En réponse à : Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

    cette declaration n’a absolument rien de nouveau, Mr les Pretes dites nous clairement de mettre en place le senat, arretons de tourner en rond, je sais que vous voulez car vos positions sont floues !!!!
    vive la republique

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre 2013 à 17:48, par mariam
    En réponse à : Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

    l’eglise par rapport au sénat ne dit ni non ni oui mais au final ça sera oui vu l’allure que ca prend. De mieux en mieux les grands esprits se rejoignent !

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre 2013 à 17:50, par oued
    En réponse à : Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

    vous êtes vraima des serviteurs de dieu.continuer sur votre logique.le peuple est derière vous.

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre 2013 à 17:55, par boudou
    En réponse à : Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

    cette declaration n’a absolument rien de nouveau, Mr les Pretes dites nous clairement de mettre en place le senat, arretons de tourner en rond, je sais que vous voulez car vos positions sont floues !!!!
    vive la republique

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre 2013 à 17:56, par burkintinga
    En réponse à : Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

    Non au SÉNAT on ne va plus se laisser faire par ces dictateurs, ils croient qu’avec quelques francs de plus insignifiant sur les salaires ils pourront toujours avoir le peuple, mais c’est non le peuple voit plus clair maintenant, NON AU SÉNAT NON A LA MODIFICATION DE L’ARTICLE 37, en 2015 dégagez et laisser la place a d’ autres burkinabès, vous n’êtes pas les seuls burkinabè a avoir de la matière grise

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre 2013 à 17:59, par Skat Youl
    En réponse à : Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

    Nous disons simplement non au S E N A T. Personne n’a demandé de le laver, le saupoudrer, le parfumer et nous l’imposer.
    c’est le machin même que nous ne voulons pas aujourd’hui. Qu’importe sa forme, sa couleur sa taille ou quoi encore..........

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre 2013 à 18:00, par Hckeine
    En réponse à : Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

    Je pense que l’Eglise va être pour le principe du nouveau format mais n’enverra pas de Senateurs au SENTA... Elle devrait en toute logique refuser de siéger...Il va falloir sûrement relire la constitution et la loi organique portant fonctionnement, composition et organisation du SENAT.
    Je pense que cette nouvelle formule n’arrange ni le CDP ni Blaise et ne vera vraisemblablement pas le jour...

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre 2013 à 18:00
    En réponse à : Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

    Je respecte la position de l’Église Catholique par rapport au SÉNAT. Je me réserve un peu car leur position a la sortie de l’audience avec le Chef de l’État n’a pas été dite ouvertement aux journalistes. Nous PUBLIC, restons vigilants.

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre 2013 à 18:09, par OADAM
    En réponse à : Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

    Que la paie demeure au Faso afin que les plus utiles aillent travailler, que les plus c.ons contituent de beugler fort et que les plus sages gardent toujours leur sang-froid. Gouverner n’est pas facile et tous les chefs d’Etat essaient ce qu’ils peuvent. Malheureusement on ne saurait permettre aux moins avisés d’essayer pour voir, quand cela se produit, c’est la catastrophe qui arrive tout de suite. Seul le travail paie.

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre 2013 à 18:14
    En réponse à : Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

    Bravo pour votre constance. Que Dieu vous benisse et vous accompagne tout au long de ce processus.

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre 2013 à 18:19
    En réponse à : Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

    La force de l’Église catholique, c’est sa structuration hiérarchique. Une autre force c’est sa cohérence. La troisième force de l’Église est le niveau élevé de sa hiérarchie. Un évêque c’est au moins bac+13. Et chacun a son expertise dans un domaine précis. Politique, économique, social, théologique, philosophique, droit (canon), etc. et il y a même des Theillard de Chardin, paléontologue. Alors, si ces "gens" causent, si l’on est intelligent, il faut les écouter, même si l’on est passionné.

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre 2013 à 18:38, par Salaka
    En réponse à : Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

    Merçi aux sages évêques de rester fidèle à leur position. Avant de renforcer la démocratie, renforcer dabors les industries, les routes, les écoles : du préscolaires aux universités, santé : CSPS aux CHU, points eaux,..

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre 2013 à 18:39, par TOCARD
    En réponse à : Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

    Une position responsable,digne et consciencieuse,L’eglise est soucieuse de l’avenir du pays.Voila les hommes de DIEU.CERTAINES confessions religieuses ne peuvent pas dire le contraire au chef de l’etat,car leurs pains seront coupés. Je faisais une lecon de morale a mes eleves,dont le dire etait :"DIRE LA VERITE" et voici le resumé :"dire la verité peut couter très cher,aimons le vrai et repousons le faux"

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre 2013 à 18:41, par Moaga
    En réponse à : Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

    Etant de vocation "libre penseur" j’ai tjrs respecte la liberte des autres de choisir comment diriger leur vie. Je pense que les eveques ont oublie que dans leurs eglises il y a des gens qui sont pour le Senat et que au lieu de prendre une position radicale au nom de l’eglise il aurait ete mieux d’essayer de rester neutre au sein meme de leur eglise tout en encouragent la concertation entre les pour et les contre.
    En fait les catholiques font combien % au BF ? Je n’ai pas les chiffres.

    Juste une remarque

    Répondre à ce message

    • Le 14 septembre 2013 à 09:01
      En réponse à : Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

      A vouloir ménager la chèvre et le chou, on arrive à des résultats pitoyables de régime à vie. On est arrivé à un tel niveau de chienlit au Burkina, qu’il est grand temps de se réveiller à tous les niveaux de la société. Un grand sursaut national est nécessaire car on ne peut continuer avec une petite oligarchie qui gère le pays comme dans une caverne d’Ami Baba et mène un train de vie insultant pendant que le peuple vit dans sa misère noire indigne du 21ème siècle.

      Répondre à ce message

    • Le 14 septembre 2013 à 10:40, par mouka
      En réponse à : Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

      Mr MOAGA ! ici il faut pas parler en terme de pourcentage. c’est la qualité des débats et les niveaux de raisonnement qui comptent. sinon on allait consulter nos parents animistes dont nous sommes issus et les plus nombreux d’ailleurs.

      Répondre à ce message

    • Le 14 septembre 2013 à 17:06, par jelgel
      En réponse à : Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

      on voit que Moaga n’a pas lu la lettre des rl’eglise ou n’a rien compris pourtant c’etait clair limpide. autre chose l’eglise doit defendre (tous comme les 2 autres religion monothéiste) sont les protecteurs des pauvres,de l’orphelin et de la veuve. as tu oublié la theologie de la liberation en ameriq latine.......felicitation aux eglise bien q je suis musulman je toujours été d’ac avc ces prise de position courageuse en Afriq ;Palestine et Ameriq Latine contrairement à certains qui se dise resp Musulman(j’assume) qui vendent et sortent des sentiers ensignés par les prophete Mohamed ;Jesus ;et Moise pour des miettes !

      Répondre à ce message

  • Le 13 septembre 2013 à 18:42
    En réponse à : Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

    félicitations mes pères

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre 2013 à 18:57, par Le Camerounais
    En réponse à : Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

    Blaise COMPAORE est un et reste un GRAND PRESIDENT ! Très humble et visionnaire. Parmi les Présidents africains, il fait partie du cercle très restreint des Présidents qui ne vivent pas ds le luxe et qui n’ont pas de châteaux partout . Merci !

    Répondre à ce message

    • Le 14 septembre 2013 à 09:43, par Neékré
      En réponse à : Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

      Affirmation gratuite Le Camerounais. C’est ce qu’on disait de Karim Wade quand son père était au pouvoir. Aujourdhui. il n’arrive pas a justifier environ 700 milliards Frs CFA. Si Blaise est vraiment ce que tu dis, qu’il rende public ses biens. Sankara l’avait fait : un salaire de 180 000 Frs CFA a l’epoque (salaire de Capitaine), une voiture, une guitare, un appareil photo....C’est ça l’intégrité, donc arretez de nous pomper l’air.

      Répondre à ce message

    • Le 14 septembre 2013 à 10:12, par burkintinga
      En réponse à : Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

      mon cher camerounais tu ne connais rien en matière de politique c’est pour cela tu résonnes ainsi, les présidents dont tu connais le nombre de leurs châteaux ne s’entendent plus avec l’Élysée c’est pour cela que le secret est publié, quand ton idole partira en 2015, tu connaitras le nombre des châteaux qu’ils a en Afrique et dans le monde ; merci

      Répondre à ce message

  • Le 13 septembre 2013 à 19:02, par Le Grèc
    En réponse à : Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

    Qui aime bien chatie bien.il ne faut pas que le Président pense que les prêtres constituent une entraves pour la mise en place du Sénat. l’oeil extérieur voit mieux que les yeux de la maison. a voir de loin, Blaise même n’est pas le probleme.ce sont ces boureaux qui sont derrière et qui insistent pour le Sénat. Prési, vous ne pouvez pas protéger tous ces gens-là.c’est une charge pour vous.vous êtes aimé par la communauté internationnale à cause de votre diplomatie. Pour ce foutu sénat, ne gatez pas votre nom. je pense qu’il faut dissoudre ce scenario,et plaider pour une paix durable au pays. c’est vrais que nous voulons une démocratie pure chez nous.mais notre niveau de vie interieur n’est pas arrive là. svp,Mr le Président,je vous aime bien pour votre sagesse et votre sens de vie heureuse. j’aime pas aussi quand les gens vous insulte et vous dénigre pour des choses que vous pouvez éviter. mais je suis obligé de vivre cela autour de moi, car moi-même,je n’aime pas ce qui se trame. Ecoutez votre people, écoutez votre patrie, écoutez votre coeur.

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre 2013 à 19:15, par joseph bazie
    En réponse à : Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

    Que la volonté de Dieu soit faite

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre 2013 à 19:17
    En réponse à : Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

    Chers évêques, nous vous respectons. Vous représentez pour nous un rempart et nous n’avons rien à craindre. Nous avons la ferme conviction que votre position n’évoluera pas parce que vous avez bien mesuré à sa juste valeur, la profondeur de la crise sociale dans notre pays. Merci déjà.

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre 2013 à 19:33
    En réponse à : Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

    Blaise est un vrai forceur. Mais cette fois-ci, ca va etre dur dur dur deh ! C’est pas partout on peut forcer, Mr. Presi. 27 ans c’est bon. Il y a 15 millions de burkinabe tous presidentiables !! On a tout comprtis. C’est pourquoi le koulinkoulin- bara ne prend plus.

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre 2013 à 19:38, par Sû toogo
    En réponse à : Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

    « Nous essayons d’être cohérents ». Je l’espère bien chers évêques. Si non, le peuple vous regardera comme tous ces politiciens qui ne cherchent que leurs intérêts. Tenez-bon et que Dieu soit votre force et votre persévérance. On est fier de l’Église Catholique.

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre 2013 à 19:39, par Le Saint
    En réponse à : Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

    Mes chers lecteurs juste pour vous éclaircir sur l’expression « nous sommes fidèles à nous même ». Cela signifie tout simplement que le clairgé ne se laissera influencer d’aucune manière et qu’il prendra la décision qui lui parrait bonne. Cela n’indique pas que le clairgé est contre le SENA

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre 2013 à 19:42, par SIDSOBA
    En réponse à : Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

    Le SENA est important mais avec tous les problemes qu’on a et le gouvernement tend à résoudre, je pense que nous devons laisser le SENA aux politiciens. Je me dit que ceux qui sont au pouvoir ne veulent pas forcement notre mal. Ils cherchent des solution pour arrenger les choses. Courage à vous pour vos éfforts.

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre 2013 à 20:03
    En réponse à : Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

    Gens du CDP, daignons enfin comprendre que l’usage de la Ruse a des limites. Lorsqu’on en abuse elle devient totalement inopérante à un certain moment et même, produit un terrible effet pervers. Après avoir été pris à N reprises dans la roublardise, vous avez beau être sincère et juré sur n’importe quel ancêtre ou divinité, personne ne vous croit plus. Le disque se raie totalement

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre 2013 à 20:14, par Le SAINT
    En réponse à : Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

    Monsieur le président j’ai foi en vous et je sais que vous êtes fiers d’être à la tête de ce beau pays qu’est le Burkina Faso. Vous avez entrepris des réformes politique que je loue beaucoup. La mise en place du SENA pour moi serrait bénéfique à une nation comme la nôtre. Ce que je vous conseillerai c’est de faire une campagne de communication sur le SENA. L a plus part de ceux qui s’opposent à ce SENA n’en connaissent même pas la substance. c’est la raison principale pour laquelle ils sont contre. Vous verrez qu’après une sensibilisation, l’opposition ne poura plus les berner.
    Merci à vous.

    Répondre à ce message

    • Le 14 septembre 2013 à 09:01, par Neekré
      En réponse à : Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

      Le Saint, êtes vous sur de ce que vous avancez ? Si au jour d’aujourdhui, ces gens n’ont pas encore reussi a convaincre grand monde, es ce qu’ils le pourront encore ? Un proverbe Moaga dit approximativement ceci "quand c’est une verité, la tête ne peut que hocher d’elle même". Ils ont pris l’argent du contribuable et ils l’ont dilapidé en tournée dans les différentes provinces et même à l’exterieur, jusqu’au Canada, mais rien n’y fit. Laissez nous tranquille. Toutes les personnes honnêtes qui veulent l’avancée de ce pays s’opposent a ce senat. Ce n’est pas une question de communauté religieuse de parti politique et que sais je encore.
      Même si lepouvoir arrivait à corrompre les représentants des communautés religieuses et des partis politiques d’opposition et que ceux ci adhèraient au senat, ça ne change pas grand chose car la masse restera toujours opposée a ce machin pour des raisons évidentes. Amicalement

      Répondre à ce message

    • Le 14 septembre 2013 à 09:23
      En réponse à : Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

      Arrête d’insulter les gens qui sont contre le sénat, ils sont aussi intelligent que toi et comprennent parfaitement les conséquences pour l’avenir sur l’échiquier politique mais aussi les conséquences sur notre maigre budget de l’état alors qu’il y a d’autres priorités comme manger 3 fois par jour, se soigner, s’éduquer...

      Répondre à ce message

  • Le 13 septembre 2013 à 21:09
    En réponse à : Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

    S.V.P.,éclairez ma lanterne sur la participation aux travaux du comité de suivi du représentant de l’Eglise catholique.

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre 2013 à 21:15, par ablasse woba
    En réponse à : Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

    je suis tres content de l ;eglise catholiqe meme si je ne suis cretien chapo aux eveqes

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre 2013 à 21:20, par ablasse woba
    En réponse à : Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

    je suis tres content de l ;eglise catholiqe meme si je ne suis cretien chapo aux eveqes

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre 2013 à 21:26, par ZIRIPOUKDA
    En réponse à : Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

    Qu’est ce que selon vous a évoluer pour entrainer une revision de la position de l’eglise catholique ? Nous avons jusque là vécue dans une parfaite culture de tolérance religieuse croyez moi c’est une richesse inestimable. N’osons jamais glisser le débat vers une sorte de compétition voire de mesure des communautés religieuses. Allons plus loin que ça. Notre ennemi commun ce sont les fossoyeurs de la démocratie.

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre 2013 à 21:40, par Devoir citoyen
    En réponse à : Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

    Franchement moi j’ai du mal a suivre et a comprendre Blaise avec son Senat. S’il n’a pas d’autre intérêt derrière tout ça et que c’est bien le bien du peuple qu’il veut il n’a qu’a abandonner cette idée de Senat ne fusse que pour la cohésion sociale. Il a la majorité a l’Assemble et depuis 26ans le pays a existe sans ce Senat, je ne vois pas pourquoi il y tient mordicus. Donc il n’a pas confiance aux députés surtout ceux du CDP (puisqu’ils sont majoritaires) que le peuple a vote et il pense qu’il sont incompétents. La question est vraiment simple et l’église devrait lui rappeler les phrases bibliques qui demandent de priorisér l’union et l’unité nationale. C’est en fait a l’article 37 que Blaise pense sinon il n’ y a aucune explication. Mais si c’est ça aussi on l’attend au tournant, cette fois ci il est cuit, car il n’y a pas de durer de mandat a changer ni de rétroactivité de la loi a prévaloir pour rester au pouvoir et nous pourrir la vie. Trop c’est trop. Ya fomi wakata ntaa, logo monssa ti tond yaa mee

    Répondre à ce message

    • Le 15 septembre 2013 à 22:10, par markoussi
      En réponse à : Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

      devoir citoyen ; cet entêtement à installer le sénat coûte que coûte cache quelque chose de pas catholique et c’est la raison pour laquelle beaucoup de burkinabè le rejettent.Si c’est dans le sens d’apporter un plus à la qualité de notre démocratie le pouvoir au lieu de créer d’autres institutions doit donner plus d’indépendance à notre justice ;lutter contre la corruption,accorder plus d’offre d’éducation à nos enfants,plus de soin dans formations sanitaires...

      Répondre à ce message

  • Le 13 septembre 2013 à 21:48, par l’intrépide
    En réponse à : Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

    Les évêques sont comme la grande muette. Ils parlent peu mais bien ; ils sont consistants. Ils savent où va une partie importante de notre or ; ils savent qu’en cas d’audit des ministères on saura qui est qui . Bref ils nous font honneur puisqu’ils voient venir Qu’Allah nous protège des lendemains incertains

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre 2013 à 21:54, par Néssida
    En réponse à : Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

    Je ne suis pas catholique mais je suis très fier du rôle joué par l’église catholique dans cette crise. Les évêques ont toute cette sagesse de dire NON quand il le faut et aussi dire OUI quand il le faut : c’est ça la Cohérence. La pertinence du sénat tire son essence même de l’exemple du rôle que peux jouer une eglise éclairée dans le sénat nouveau format. Que dieu benissent nos évêques ! Que dieu bénisse le Burkina Faso !

    Répondre à ce message

    • Le 14 septembre 2013 à 13:23
      En réponse à : Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

      etre eveque, c’est etudier au moins 7 ans apres le bac pour etre pretre(equivalent Doctorat)et ensuite aller preparer une licence en droit canonique(3 ans apres doctorat) et ensuite aller faire un doctorat dans un domaine comme la sociologie, l’ anthropologie. Ca te fait faire tout le tour de toutes les questions. C’est pourquoi ces gens - la parlent lentement. Ils parlent pas vite comme les tchatcheurs mangeurs du cdp. Donc ces multiples docteurs en une seule personne savent ce qu ils font. Ce n’est pas des militaires recrutes apres leur Premiere qui pourront les feinter queque ruses qu’ ils fussent. Mais de grace ne comparez pas ces grands a des soit disant imams qui n’ ont meme pas fini de lire la premiere partie de la premiere sourate du premier haddith. Sinon y a aussi imam et igname. Nous avons beaucoup d’ ignames dans nos mosquees au BF, mais tres peu d ; imams.

      Répondre à ce message

  • Le 13 septembre 2013 à 22:17, par Neekré
    En réponse à : Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

    A lire les reponses aux questions des ces hommes d’eglise, on se dit qu’il vaut encore la peine d’être Burkinabè. Pas d’arrogance, mais une analyse patiente et lucide. Je ne suis pas de votre communauté, mais vous nous honorez tous. Chapeau bas. Que Dieu vous accompagne et vous eclaire dans vos prises de decision.

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre 2013 à 22:21, par Ismael BOLY
    En réponse à : Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

    Ce que l’on a reproché aux responsables musulmans, ce n’est pas de n’avoir pas eu une position sur la question mais de n’avoir pas embouché la trompette des opposants au sénat. Or, l’Eglise a-t-elle dit qu’elle était opposée à la mise en place du Sénat ? Oui, crieront beaucoup de gens sur la base de la déclaration transmise à la presse. Mais dans les faits, Bognessan YE, dans le journal le Quotidien avait dit que l’Eglise était partante pour le sénat, pendant que l’on tenait pour connue la position anti-sénat du clergé. On interrogeait alors les autres communautés et l’on se plaignait du silence des protestants et des musulmans. C’était la première étape.

    La deuxième étape a été les travaux du Comité de suivi sur injonction du président du Faso demandant au PM un rapport circonstancié à la fin du 31 août 2013. Si l’Eglise était opposée au sénat, elle aurait dû faire la proposition de sa suppression au cours des travaux de ce Comité. Or le fit-elle ? Non, car selon Bognessan YE aucune proposition de suppression du sénat n’a été faite lors des travaux du Comité. A-t-il menti ? Si YE avait menti sur l’Eglise et que celle-ci y avait en réalité proposé la suppression du sénat, elle aurait pu apporter un démenti formel parce qu’elle donne l’impression de ne pas avoir sa langue dans la poche. Or a-t-elle démenti ? NON !

    Troisième étape : la remise du rapport circonstancié et le nouveau format de sénat proposé. Si l’on est opposé au sénat et on dit un NIET retentissant sur les médias, on ne devrait plus se préoccuper de son format, ancien ou nouveau, car "le chien mal cuit ne préoccupe pas le moré (musulman en mooré)". Or, qu’a dit le représentant de l’Eglise au Comité de suivi ? Que la nouvelle formule du Sénat prenait en compte la plupart des amendements de l’Eglise. Tiens ! On supprime ou on ne supprime pas ? On ne supprime pas. Puisque, au journal de 20h, selon M. SOMDA, représentant de l’Eglise rassure que l’Eglise n’est pas opposée au principe du Sénat.

    Elle est où la position claire anti-sénat ? Comment se fait-il que YE assure que l’Eglise est partante pour le sénat, quand celle-ci donne l’impression d’y être opposée et qu’au finish, elle adhère effectivement au principe du sénat ?

    Répondre à ce message

    • Le 14 septembre 2013 à 10:46, par Neblaneda
      En réponse à : Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

      Monsieur Ismaël, il n’appartient à personne d’indiquer à l’Eglise catholique où et quand elle doit s’exprimer, n’en déplaise aux imposteurs qui parlent en son nom. Vous aurez remarqué que la lettre pastorale émane de la conférence épiscopale et que c’est le Conseil permanent des évêques du Burkina qui a rencontré le Chef de l’Etat. Comprenne qui peut ! Quant à leur position définitive, comme ils le demandent eux-mêmes, que l’opinion publique soit patiente. J’invite certains intervenants, qui, inconsciemment ou à dessein, veulent mettre en compétition, voire en opposition les confessions religieuses, à arrêter : la bonne entente inter-religions qui caractérise le Burkina nous honore tous et il faut la renforcer. Si vous voulez mon opinion sur le sénat, je la donnerai en argumentant. Pour finir, le forum de discussions est une école : chacun peut y montrer son niveau de culture, l’orientation de son esprit et surtout apprendre des autres.

      Répondre à ce message

    • Le 15 septembre 2013 à 18:01
      En réponse à : Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

      La position de l’eglise catholique est dans la lettre que les évêques ont eu à écrire.C’est signé.Bongnessan a-t-il un autre document signé de l’Eglise catholique où celle -ci dit être pour le Sénat ?

      Répondre à ce message

  • Le 13 septembre 2013 à 22:32, par blaise
    En réponse à : Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

    le peuple ne veut pas de SENAT ya koi ? nous en avons marre point final

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre 2013 à 22:35, par yara goule
    En réponse à : Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

    Je félicite l’Eglise catholique de rester sur sa position et nous souhaitons vivement que les musulmans qui ne savent pas ce qu’ils veulent respectent leurs fidèles en disant Non au SENAT.
    Je me pose la question à savoir pourquoi Blaise s’entête à mettre le SENAT alors que il lui reste en gros 17 mois ?Blaise doit partir et il ira !!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre 2013 à 23:39
    En réponse à : Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

    Félicitations

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre 2013 à 23:43, par abdul MADJID
    En réponse à : Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

    Je suis musulman mais a partir de ce j’ai envie d’etre catholique car les prelats m’ont seduit par leur courage de dire la verité au chef quelque soit ce que cela va leur couter. Ce que dit un hadice .

    Répondre à ce message

  • Le 14 septembre 2013 à 00:00, par Eliane
    En réponse à : Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

    Les pères évêques agissent dans la collégialité comme l’a si bien dit leur représentant ce sont des gens sensés ,solidaires et engagés. De ce fait la délégation fera son compte rendu a l’ensemble du collège qui arrêtera une position commune dans le discernement et la constance et cette constance j en suis certain ira dans le même sens que la position du représentant du clergé au crcp en donnant leur ok pour la mise en place du sénat issue du rapport circonstancié je l’espère et le souhaite car leur présence au sénat permettra d’approfondir et d’équilibrer les débats pour le bonheur des pécheurs que nous sommes.

    Répondre à ce message

  • Le 14 septembre 2013 à 02:02, par piiga
    En réponse à : Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

    il ne s’agit pas de dire devant le president qu’on est contre et aller sur les radios pui se dedire

    Répondre à ce message

  • Le 14 septembre 2013 à 02:04, par piiga
    En réponse à : Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

    il ne s’agit pas de dire devant le president qu’on est contre et aller sur les radios pui se dedire

    Répondre à ce message

  • Le 14 septembre 2013 à 02:06, par pousga
    En réponse à : Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

    vous commenter juste pour commenter le President recueille actuellement tous les avis, je salut l’esprit de dialogue et a grandeur d’esprit du Presi

    Répondre à ce message

  • Le 14 septembre 2013 à 02:06, par pousga
    En réponse à : Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

    vous commenter juste pour commenter le President recueille actuellement tous les avis, je salut l’esprit de dialogue et a grandeur d’esprit du Presi

    Répondre à ce message

  • Le 14 septembre 2013 à 02:08, par ligdi
    En réponse à : Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

    President vous etes un Homme de Paix et j’appel tous les acteurs a œuvrer dans ce sens sans quoi nous en sortiront tous perdant

    Répondre à ce message

  • Le 14 septembre 2013 à 03:11, par da012
    En réponse à : Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

    Que dieu vous protege

    Répondre à ce message

  • Le 14 septembre 2013 à 03:35, par KTS
    En réponse à : Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

    Visiblement ; LAGUI est un provocateur car exprimer sa position de cette façon dans un climat déjà tendue par la question,est une attitude à bannir.
    De toutes les façons,ancienne ou nouvelle formule, sénat=sénat donc Blaiso, il faut laisser tomber cette obsession et marcher droit vers "UN BURKINA ÉMERGENT" comme promis au peuple

    Répondre à ce message

  • Le 14 septembre 2013 à 05:57, par Opinion Publique Burkina
    En réponse à : Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

    Exprimez pacifiquement votre opposition à la mise en place du sénat en faisant autant de bruit que possible le mercredi 18 septembre 2013 à 12h45. Ce jour-là à l’heure dite, où que vous soyez à ce moment-là, utilisez le klaxon de votre voiture ou de votre moto, un sifflet, un vuvuzela ou tout autre moyen pour, pendant au moins 5 minutes, faire autant de bruit que possible à la hauteur de votre opposition à la mise en place du sénat. De Kossyam, Blaise doit nous entendre.
    Diffusez le message aussi largement que possible sur Facebook, par email, par téléphone, par sms, etc. Mobilisons-nous et faisons pacifiquement du bruit pour dire NON et faire entendre notre voix.
    NON AU SENAT !
    NON A LA MODIFICATION DE L’ARTICLE 37 !
    LA PATRIE OU LA MORT, NOUS VAINCRONS !

    Répondre à ce message

  • Le 14 septembre 2013 à 07:58, par Mieux comprendre
    En réponse à : Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

    M.Boly Ismael,vous n’avez pas compris ce que le ministre d’Etat Bongnessan Arsène Yé a voulu expliquer.En fait,l’Église catholique a envoyé un représentant au comité de suivi pour l’évaluation du rapport circonstancié en qualité d’observateur sans vote.En saluant les mesures sociales du gouvernement et exprimant son engagement à l’accompagner pour le bien-être des populations,l’Église catholique constatant les évolutions de la base sociale du Sénat,aurait pu reconnaitre la pertinence du Sénat reformé pour accompagner et encadrer sa mise en place.Vous souhaitez que l’Église catholique s’oppose à tout,elle n’est pas une opposition systématique de mon point de vue.

    Répondre à ce message

  • Le 14 septembre 2013 à 08:51, par Figo
    En réponse à : Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

    Bonjour mon cher ABDUL MADJID,
    Si tu es vraiment musulman, ne t’en fais pas. Je suis catholique, mais j’ai beaucoup d’amis et de parents musulmans et je connais le niveau très élevé de leur culture (religieuse et sociale) et la position qu’ils prennent souvent quand il s’agit de défendre l’intérêt général en se basant sur les principes fondamentaux de leur réligion. Le problème se situe plutôt au niveau des acteurs principaux. Le jour où on laissera les vrais érudits musulmans se prononcer librement sur les questions politiques et sociales, vous verrez exactement leur position. Actuellement, je pense qu’il y a une minorité économiquement et socialement fort qui veut caporaliser la position de tout le monde.

    Répondre à ce message

  • Le 14 septembre 2013 à 09:21, par HV
    En réponse à : Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

    Bravo à l’église pour sa cohérence qui tétanise l’incohérence et l’entêtement de blaise ! Vivement que les pasteurs et les musulmans emboîtent son pas même si je ne me fais pas d’illusion ! D’ailleurs, l’ambiance sera bon enfant qu’ils voudront même s’y impatroniser. C ’est normal indigence, ignorance et analphabétisme sont leurs lots ! C’est dommage que se soit ces gens-là qui sont devant moi pour soi-disant prière !

    Répondre à ce message

  • Le 14 septembre 2013 à 10:03, par LE FOU
    En réponse à : Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

    Mes félications à l’église catholique.

    Répondre à ce message

  • Le 14 septembre 2013 à 11:04, par Etie
    En réponse à : Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

    Bonjour mes chères Pères Evèque ! Juste pour vous encourager a continuer dans la dignite. Moi en tant que croyant en Dieu et en l’égise universel et particulièrement celle du Burkina Faso, je vous demande d’être neutre à cette affaire de senat. que Dieu vous guide à faire le bon choix et rien que la volonté du tout puissant. à couer vaillant,rien d’impossible.vive l’église Catholique, vive le Burkina Faso heureux et dans la paix. non non non et non au senat

    Répondre à ce message

  • Le 14 septembre 2013 à 11:42, par BF
    En réponse à : Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

    Beuf on fera notre SENAT sans eux

    Répondre à ce message

    • Le 14 septembre 2013 à 12:51, par l’appogé et le déclin
      En réponse à : Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

      L’église c’est les yeux et les oreilles de l’occident ; l’ambassadeur de la France. Pour cela ; la position de l’église, c’est la position de la FRANCE dont de la communauté internationale. En au moins que le prési soit tellement rusé pour s’en sortir au plan national. Des multiples constitutions, républiques. Si ceux la même qui se porte garant de la loi ne les respectent pas ; comment voulez-vous que la base la respecte !!! Des belle lois inutiles. l’africain c’est l’honneur, la parole nos politiciens ont-ils perdu cette valeur ???

      Répondre à ce message

  • Le 14 septembre 2013 à 12:38, par TTT2
    En réponse à : Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

    ECOUTER ON NE VEUT PAS DE SENAT C’EST TOUT
    MEME POUR FAIRE DU BIEN DIT-ON A QUELQU’UN IL FAUT PAS LE FORCER POUR LE LUI FAIRE.LAISSER L’AFFAIRE DU SENA LA COMME CA ;ON A D’AUTRES CHATS A FOUETE POINT FINAL

    Répondre à ce message

  • Le 14 septembre 2013 à 13:26
    En réponse à : Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

    Eveques, vous etes des grands. Un grand n’ est pas un petit. meme s’ il ne l’ ecrit pas sur son dos. Paix a l’ ame de brave cdpiste cdr qui a sorti cette phrase malcose- tiquement intelligente et qui a fait Kallumm y a pas trop longtemps.

    Répondre à ce message

  • Le 14 septembre 2013 à 13:41, par Le major
    En réponse à : Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

    J’aime les personnes qui font de bons analyse sur la crise qui veut mettre en cause le BURKINA FASO dit pays des HOMMES INTÈGRES ;afin de permettre à son excellance le président du faso de garder toujours son titre de MEDIATEUR DES CRISES DE LA SOUS REGION ;alors qu’il les écoute,qu’il prend ses responsabilités afin de sauvegarder la démocratie en respectant la constitution et la voix du peuple

    Répondre à ce message

  • Le 14 septembre 2013 à 14:25, par sidnooma
    En réponse à : Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

    je pense que le président ferait mieux d’écouter les évêques car ce sont eux qui sont plus proches des populations.ils vivent la misère du peuple, ils savent ce que veut le peuple.Le CHIENAT oui, mais pour l’instant ce n’est pas la première préoccupation du peuple burkinabé.certes l’Etat a fait un effort quant aux mesures sociales, mais il faut reconnaître que cela est insuffisant.le peuple vit mal Mr le président,il est malade, les enseignants travaillent dans des conditions inhumaines avec un salaire minable, alors que pour être intellectuel, il faut passer par un enseignant, aujourd’hui, ils sont les derniers de la société. Mr le président, n’écouter votre docteur Bognésant qui ne pense qu’à ses intérêts personnels, et non ceux du peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 14 septembre 2013 à 14:29, par Becool
    En réponse à : Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

    Le salut se trouve dans la foi. Honneur aux Évêques du BF. Actuellement leur position sauvera le BF du chaos.

    Répondre à ce message

  • Le 14 septembre 2013 à 15:08, par Le citoyen
    En réponse à : Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

    L’Eglise famille..., une et indivisible. La vocation accomplie de servir Christ. Elle ne pourra donc se tromper ni nous tromper.
    Sa seule mission servir DIEU et son peuple. Elle n’est pas là pour se servir.
    Que celui qui a tout crée soit glorifié

    Répondre à ce message

  • Le 14 septembre 2013 à 15:24, par Cerno
    En réponse à : Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

    Ceux qui défendent la démocratie du ventre n’ont de pensées et de voie que pour Blaise et le Congrès des Rapaces (CDP). Mais ceux qui défendent la démocratie, celle du peuple, agissent dans l’intérêt du peuple. Merci à nos Pasteurs

    Répondre à ce message

  • Le 14 septembre 2013 à 16:10, par Cabri mort na pas peur de couteau
    En réponse à : Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

    Mr le president, le senat on en veut pas un point un trait

    Répondre à ce message

  • Le 14 septembre 2013 à 17:37, par horizon
    En réponse à : Sénat : la position de l’Eglise catholique n’a pas évolué

    Reconnaissons une chose : nos pasteurs ne sont pas sortis pour arbitrer ou donner raison à l’un ou à l’autre. Ici, il ont joué leur partition. Ils ne sont pas venus abolir la loi. Seulement cette même loi a des exigences. Elle répond à des normes à des obligations à des principes élémentaires de respect de l’autre. Tout chavire dès l’instant où je pense qu’à moi seul, l’égoïsme. Il suffit de regarder autour de nous. Il y a en suffisamment pour tous, mais la mauvaise répartition, la cupidité des uns, la domination, l’écrasement des autres les regnes sans partage sont autant de vécu qui nous éloignent les uns des autres. En quoi leur position peut-elle changer ? Que voulons nous gagner ? Voir. (Mat 16-26)

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés