un pasteur et son fils tués par la foudre à Houndé

jeudi 12 septembre 2013 à 09h38min

Alain Zabré dit Samuel, pasteur officiant à Houndé dans la province du Tuy et son fils, Miché Zabré, élève en classe de CM1, ont été retrouvés morts sous un arbre dans leur champ, le dimanche 8 septembre 2013.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Ils auraient été tués la veille par la foudre. Le samedi 7 septembre 2013, une grosse pluie s’est en effet abattue dans la soirée sur la ville de Houndé. Le pasteur et son fils se trouvant sans doute en ce moment sous l’arbre, auraient été alors mortellement foudroyés.

...........................................................................................................................................................

Dangereux ménage entre stations services et lignes électriques

Des stations d’essences « pullulent » en ce moment aux abords de l’Avenue de l’Union européenne à Bobo-Dioulasso. Si ces initiatives des promoteurs privés est de nature à rapprocher le carburant des consommateurs, l’installation des stations se font souvent au mépris de la sécurité des mêmes consommateurs. Certaines stations sont pratiquement logées dans des cours d’habitation, d’autres encore sous les lignes électriques, basse tension à l’image de cette station en chantier à l’intersection des Avenues de l’Union européenne et Nelson Mandela. La gestion d’une station service relève d’un défi sécuritaire, compte tenu des produits inflammables qui y sont distribués. Il est inimaginable de l’installer sous une ligne électrique transportant plusieurs milliers de volts. Il faut alors que la commune de Bobo-Dioulasso, la SONABEL, le ministère du commerce et les promoteurs œuvrent, chacun en ce qui le concerne, pour éviter ces installations dangereuses.

...........................................................................................................................................................

Le directeur général de l’INHEI en tournée dans les régions

Après la région du Nord (Ouahigouya), le premier responsable de l’institut des hautes études internationales (INHEI), Didace Zidahon Gampiné, était à Dédougou dans la Boucle du Mouhoun dans l’après-midi du mercredi 11 septembre 2013. En plus de la formation professionnelle en diplomatie et en relations internationales des étudiants, l’INHEI offre aussi l’opportunité « à ceux qui le désirent, de bénéficier d’une formation continue, grâce à ses partenaires, sans avoir besoin d’aller à l’étranger pour les mêmes causes », a indiqué le directeur général. Et l’année 2014, selon Didace Zidahon Gampiné, est l’année charnière du passage de la formation professionnelle à la formation continue. Par exemple, les collectivités territoriales pourront faire former sur place ou en envoyant des étudiants à l’Institut dans le domaine de la coopération et du développement local. L’institut qui a reçu « le feu vert » des plus hautes autorités du pays, forme aussi les étudiants dans le domaine de la gestion des médiations. Ainsi, une enveloppe de plus de trois milliards de francs CFA a été allouée par l’Etat pour la réalisation des infrastructures au profit des étudiants, du personnel administratif et des enseignants de l’INHEI. Après le Mouhoun, le directeur de l’INHEI séjourne dans les Hauts-Bassins où il rend visite aujourd’hui 13 septembre à certains services à Bobo-Dioulasso.

Sidwaya

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 13 septembre 2013 à 06:44, par ElMagnifico / Majunga
    En réponse à : un pasteur et son fils tués par la foudre à Houndé

    Un arbre vit, donc emet des radiations tout comme l’etre humain ! Evitez autant que faire se peut de vous abriter sous un arbre pendant la pluie. Eviter egalement d’utiliser un para-pluie dont le manchon est en acier assorti d’une pointe en fer sur le dessus du para-pluie ! Eviter de communiquer ou de porter sur vous un telephone portable allume sous l’orage ou appareil radio.

    Paix aux ames des deux disparus !

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre 2013 à 10:06, par Cheicklamenace
    En réponse à : un pasteur et son fils tués par la foudre à Houndé

    Ne jamais jamais se mettre sous un arbre en temps de tempête

    Répondre à ce message

  • Le 14 septembre 2013 à 17:05, par Dicko
    En réponse à : un pasteur et son fils tués par la foudre à Houndé

    Paix aux âmes des défunts. Que Dieu les élève. Quant aux stations d’essence anarchiquement installées a bobo, regardez le maire Salia d’abord. Il ressemble a quoi ? Un paysan rustre qui ne peut même pas réfléchir au delà du paysage villageois auquel il s’accommode mieux. Dans un village le paysans vit dans une cour avec ses enfants, femme(s), poules, bétail, troupeau, récoltes sans même savoir qu’il y’a danger dans une telle cohabitation. Salia a beau être fort au cdp, il n’a rien d’un maire urbain. Ce genre de bêtises continueront tant qu’on ne fera pas voter le maire au suffrage universel. Merde au cdp et ses approches apatrides.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés