Déclaration de l’Opposition politique sur les manoeuvres du Pouvoir pour installer le sénat

jeudi 12 septembre 2013 à 23h21min

En même temps que tous les burkinabè, l’Opposition politique a pris connaissance, par la presse, de la suite donnée par le Président du Faso au « rapport d’étape circonstancié sur l’opérationnalisation du Sénat » qu’il a demandé au Comité de Suivi et d’Evaluation des réformes politiques.
Le Chef de l’Etat, considérant que ce rapport aurait permis « d’aboutir à de nouvelles propositions adoptées par consensus », a invité son Gouvernement à « élargir les concertations à toutes les composantes sociales et politiques pour bien asseoir la pertinence du Sénat ».

Déclaration de l’Opposition politique sur les manoeuvres du Pouvoir pour installer le sénat

Mais de quel « consensus » s’agit-il ? De celui des 30 membres du Comité de suivi et d’évaluation des réformes politiques ! Ayant déjà pris part au CCRP créé par le Président en 2011, ils y avaient déjà tous donné leur accord pour la mise en place du Sénat. Le Gouvernement avait ensuite royalement négligé de les consulter sur la composition et les modalités de mise en œuvre du Sénat lorsqu’il a élaboré sa loi organique sur le Sénat.

L’Opposition politique n’a pas pris part au CCRP, qui n’est qu’un comité créé par le chef de l’Etat, sans aucune légitimité constitutionnelle. Ce comité ne résulte même pas d’un consensus de la classe politique ou de la société civile. L’Opposition politique n’est donc nullement concernée par les propositions issues des conciliabules du Comité de suivi et d’’évaluation qui en est une sous-commission. Du reste, logiquement, le comité de suivi n’a pas jugé utile de recueillir l’opinion de l’Opposition politique : cette opinion, depuis le début, importait peu au CCRP comme à ses commanditaires.

Mais le chef de l’Etat lui-même est obligé de reconnaitre ouvertement que la pertinence du Sénat pose problème : Sa « pertinence », c’est-à-dire son principe, donc son utilité, après son « opérationnalisation », c’est-à-dire sa mise en œuvre ! C’est pourquoi il demande au Gouvernement « d’élargir les concertations à toutes les composantes sociales pour bien asseoir cette pertinence ».

La question de la pertinence du Sénat est justement la ligne de démarcation qui divise notre peuple aujourd’hui. Pour l’Opposition politique comme pour une grande majorité des Burkinabè, cette pertinence est loin d’être prouvée, bien au contraire. C’est pourquoi, depuis le début, l’Opposition s’oppose au principe même du Sénat. C’est pourquoi aussi il lui parait superfétatoire de commenter l’intérêt de tel ou tel réaménagement, modification ou autre relecture d’un Sénat inutile et non pertinent.

Depuis que l’Opposition politique a rejeté le Sénat, le Gouvernement dans son ensemble, aux frais du contribuable, a déjà sillonné le pays, organisé plusieurs concertations, rencontré « toutes les couches sociales », soit pour restituer les travaux du CCRP annonçant la création du Sénat, soit pour expliquer le bienfondé du Sénat, soit même pour essayer de démobiliser les citoyens à la veille des marches de l’Opposition contre le Sénat. Ses membres se répandaient ensuite en déclarations contraires à la vérité, proclamant que les Burkinabè adhéraient au projet de Sénat !

Quels pourraient bien être les formes nouvelles de concertations et les « composantes sociales » auxquelles que le gouvernement pourrait aujourd’hui s’adresser pour « assoir » ou convaincre de la pertinence du Sénat ? Quels « nouveaux » arguments pourrait-il trouver pour convaincre aujourd’hui les burkinabè de la pertinence du Sénat ? Quels Burkinabè n’avait-il pas déjà concertés bien qu’il ait sillonné le pays à la rencontre des différentes couches sociales en juin dernier ? De telles concertations vont-elles vraiment amener les mêmes burkinabè à changer d’avis et à trouver que le Sénat est subitement devenu pertinent ? Tout cela ne serait-il pas une nouvelle perte de temps, alors qu’il est clair pour la grande majorité des Burkinabé, même pour ceux qui font semblant d’approuver le Sénat, que cette institution, inscrite dans la Constitution par la seule vertu d’une majorité parlementaire mécanique et disciplinée, n’apportera que des problèmes supplémentaires à notre peuple ? Pourquoi diable persister à défendre l’indéfendable ?

Soucieuse de l’intérêt général et de la préservation de la paix sociale, attachée au respect des principes républicains, l’Opposition politique qui n’est jamais concertée par le pouvoir, n’a jamais refusé en principe de prendre part à une concertation, dès lors que les règles en sont clairement établies, et qu’elle vise réellement à promouvoir et non pas à brader les intérêts de notre peuple.

Sur la question du Sénat, la position de l’Opposition politique est claire et inébranlable : dans la phase actuelle de l’évolution de notre pays, un Sénat n’est ni pertinent, ni opportun. Avec cette conviction, il est de son devoir de continuer à sensibiliser les burkinabè sur la non pertinence actuelle du Sénat et d’expliquer, arguments à l’appui, la justesse de sa position à tous nos compatriotes.

En le faisant, elle joue son rôle naturel dans un système qui se veut démocratique. Tout en critiquant et en s’opposant, elle propose ses solutions. Le faire, ce n’est ni « menacer la paix sociale », ni « mener le pays à l’aventure », ni « mettre la patrie à feu et à sang » ! Ce n’est pas l’Opposition politique qui menace la paix sociale, mais plutôt l’instauration en force du Sénat ! La paix sociale n’était pas troublée quand on ne parlait pas de Sénat ! Lorsqu’une idée divise dangereusement un peuple, il faut s’abstenir de l’imposer ou de la mettre en application, même si on la croit lumineuse !

L’Opposition politique invite donc le Chef de l’Etat, à tirer les enseignements qui découlent de son propre constat traduit par ses communiqués du 12 août et du 06 septembre 2013, à savoir la non pertinence du Sénat, dont le projet menace la paix sociale. Il devrait logiquement et clairement, le plus tôt possible, mettre un terme à tout le processus de mise en place, et trouver la formule qui permette à l’Assemblée Nationale, d’exercer avec plénitude, les attributions de la représentation parlementaire nationale.

L’Opposition politique demande surtout au pouvoir, de prendre la juste mesure de la déchirure de notre société autour de cette question. En fait, contrairement aux apparences, le débat qui a cours a dépassé la question même du Sénat. Comme c’est souvent le cas dans l’histoire des peuples, le Sénat n’est que le révélateur d’un malaise très profond dans notre pays, et dont la solution ne réside ni dans des replâtrages, ni dans des arrangements ni dans des marchandages entre politiciens.

L’Opposition politique a noté avec grand intérêt, que lors du dernier conseil des ministres, le gouvernement s’est enfin engagé à prendre des mesures en vue de revaloriser les salaires des travailleurs, d’apporter quelques soutiens à certains groupes vulnérables, de créer des emplois, de baisser les coûts des produits de grande consommation, de résoudre les problèmes essentiels des étudiants, etc.

Ces annonces ne sont évidemment pas étrangères aux luttes actuelles initiées par l’Opposition politique et auxquelles participent de larges franges des couches sociales jusqu’ici abandonnées à leur sort misérable. Car comme les burkinabè le savent, la lutte que mène l’Opposition politique ne se limite pas à la seule question du Sénat. Elle s’étend à la question de l’article 37, à la vie chère, et de manière générale aux questions liées aux conditions de vie et de travail des burkinabè, y compris aux conditions de vie et d’études de nos étudiants, toutes questions dont le Gouvernement ne semblait nullement se préoccuper.

L’Opposition politique suivra donc avec la plus grande attention et vigilance, la matérialisation des annonces du Gouvernement, qui a cependant habitué notre peuple à des promesses sans lendemain. Elle jugera le Gouvernement selon la qualité des solutions qu’il apportera ainsi à quelques uns des maux majeurs de notre pays. Sur ces questions, elle partage de nombreux points de vue développés par les organisations de la société civile, organisations avec lesquelles, du reste, elle entend travailler à la constitution d’une plate forme commune de lutte.

L’Opposition politique n’est ni va-t-en guerre, ni irresponsable, ni apatride. Elle est fortement attachée à la patrie, à la paix, à la stabilité et au progrès de notre pays. Mais elle est aussi fermement attachée à la vérité, à la justice et à l’égalité. C’est fort de cela, que, lorsqu’une mesure ou une décision ne va pas dans le sens de l’intérêt général, elle considère de son devoir de les dénoncer, d’en montrer l’injustice et les dangers, d’organiser contre elles la résistance citoyenne, dans le cadre des lois et règlements de la République.

C’est ce qu’elle fait depuis le début. Et ce qu’elle continuera de faire notamment sur le dossier du Sénat. Constamment soucieuse de défendre les intérêts de notre peuple, fidèle à ses convictions, respectueuse de ses principes, et constante dans sa démarche, elle ne se laissera ni divertir, ni intimider.

L’Opposition politique invite donc les burkinabè à rester constants sur leurs justes positions, vigilants et mobilisés, et à l’écoute des initiatives qu’elle pourrait prendre dans le cadre de l’expression républicaine de notre refus collectif du Sénat et de la politique du Gouvernement.

Ouagadougou le 11 septembre 2013

Pour l’Opposition politique
Le Chef de file de l’Opposition politique

Zéphyrin DIABRE
Président de l’UPC

Vos commentaires

  • Le 12 septembre 2013 à 21:03, par Au président du Faso En réponse à : Déclaration de l’Opposition politique sur les manoeuvres du Pouvoir pour installer le sénat

    Opposition, pas "des initiatives que vous pourriez prendre" mais des initiatives que vous "prendrez" parce que le pouvoir est dans sa logique de mise en place du sénat. J’en veux pour preuves, les rencontres programmées du chef de l’état lui même avec les religieux pour convaincre de la pertinence du sénat les jours à venir. Et dans cette logique d’élargir les bases des concertations, l’opposition pourrait être conviée par le chef de l’état à ces concertations. Ce serait une première et historique.

    Et pourtant, les choses sont simples, "ce qui se conçoit s’annonce clairement et les mots pour le dire arrivent aisément" l’accouchement de ce sénat s’avère compliqué, que même la césarienne n’y pourra rien. Juridiquement, socialement, économiquement, les choses se compliquent et le temps joue contre le pouvoir en place. 2O15 est déjà là et je ne comprends pas l’entêtement du pouvoir. Si par force, le sénat est imposé au peuple, les jours et les mois à venir seront mouvementés et la paix ne sera pas pour demain. Cher président, vous régnez depuis 26 ans, à quoi bon toutes ces manipulations pour demeurer au pouvoir ? Dire que ainsi, vous vous battez contre la paix dans votre pays, c’est triste pour vous qui savez apporter la paix dans d’autres pays. Cependant je garde et fonde l’espoir que vous saurez rendre justice au peuple pour une fois avant 2015.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 21:07, par internaute En réponse à : Déclaration de l’Opposition politique sur les manoeuvres du Pouvoir pour installer le sénat

    l’opposition vraiment porte son nom parce qu’il s’oppose sans reflechir. Mais c’est pas ca votre boulot s’opposer pour s’opposer. Vous vous plaignez kon ne vs ecoute pas et kon ne vous associe a rien maintenant kon vous offre un cadre vous vous y opposez ! vraiment !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 21:11, par internaute En réponse à : Déclaration de l’Opposition politique sur les manoeuvres du Pouvoir pour installer le sénat

    l’opposition vraiment porte son nom parce qu’il s’oppose sans reflechir. Mais c’est pas ca votre boulot s’opposer pour s’opposer. Vous vous plaignez kon ne vs ecoute pas et kon ne vous associe a rien maintenant kon vous offre un cadre vous vous y opposez ! vraiment !!!!

    Répondre à ce message

    • Le 12 septembre 2013 à 22:10, par TOCARD En réponse à : Déclaration de l’Opposition politique sur les manoeuvres du Pouvoir pour installer le sénat

      encore un des leurs,un asphixié economique ,oxygené par le CDP,au lieu de se taire,il etale sa carence en matiere de politique.HONTE A TOI

      Répondre à ce message

      • Le 13 septembre 2013 à 00:11, par SALAM En réponse à : Déclaration de l’Opposition politique sur les manoeuvres du Pouvoir pour installer le sénat

        Donner un avis favorable au SENA ne veut pas dire qu’on est du CDP. Tocard tu est un vrai TOCARD

        Répondre à ce message

      • Le 13 septembre 2013 à 10:18, par Zongo Isabelle En réponse à : Déclaration de l’Opposition politique sur les manoeuvres du Pouvoir pour installer le sénat

        Mais TOCARD arrêtez de vous ridiculiser sur ce site. C’est parce qu’on ne pense pas comme vous que l’on est oxygené par le CDP ! Vous êtes oxygéné par quoi vous ?

        C’est une fiérté pour des million de Burkinabé de revendiquer leur appartenance au CDP et vous pouvez revendiquer votre appartenance à ce que vous voulez on s’en fou !

        Arrêtez de penser que le Burkina va s’arrêter avec ou sans le Sénat. Il y’a une autre vie après. Et nous les jeunes on en laissera pas n’importe qui de l’opposition ou du pouvoir incendier ce pays : attendez vous allez voir !

        Répondre à ce message

        • Le 13 septembre 2013 à 16:40, par Naam Tiibo En réponse à : Déclaration de l’Opposition politique sur les manoeuvres du Pouvoir pour installer le sénat

          Zongo Isabelle, tu reproches à TOCARD d’être intolérant. Mais à la fin de ton message tu est menaçante : "attendez vous allez voir". Tu te dis fière d’appartenir au CDP et aussi qu’il y a une vie après le Sénat ; mais sache que pour Blaise, il n’y a plus de pouvoir en 2015 sans sénat maintenant pour modifier l’article 37. Et si les chefs du CDP tiennent au sénat, c’est parce qu’il n’y aura plus de CDP sans Blaise au pouvoir. Mais beaucoup de militant naïfs du CDP pour qui il y a une vie après le CDP ne se rendent pas compte qu’ils sont simplement utilisés pour préserver les intérêts égoïstes des chefs pour lesquels il n’y aura plus de pouvoir sans CDP, Pensez-y, pauvre cheptel électoral cdpiste. On vous traite comme de bœufs de labour acceptent leur corvée, juste pour un peu de foin.

          Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 21:44, par lesoir En réponse à : Déclaration de l’Opposition politique sur les manoeuvres du Pouvoir pour installer le sénat

    une opposition en perte de confiance que je vois la. nous voulons des actions et des propositions concretes mais malheureusement pour ca il faudrait d’abord avoir une vision politique

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 21:45, par cricri En réponse à : Déclaration de l’Opposition politique sur les manoeuvres du Pouvoir pour installer le sénat

    pourquoi tant d’acharnement pour rien, juste pour occuper l’espace mediatique, je pense que l’opposition gagnerait a proposer et dialoguer qu’a tenter de faire de la reuperation
    honte a vous

    Répondre à ce message

    • Le 13 septembre 2013 à 10:51, par Aux forumistes marionnettes du pouvoir. En réponse à : Déclaration de l’Opposition politique sur les manoeuvres du Pouvoir pour installer le sénat

      Ne vous en faites pas chers internautes authentiques ; pas la peine de vous fatiguer pour répondre à ces marionnettes engraissées pour raconter de n’importe quoi sur ce site. Tous leurs messages viennent d’un même individu.Beaucoup d’indices techniques permettent de confirmer cette thèse. Une autre façon de les détecter, observez bien leurs messages ; ils sont très courts et ridicules en ce sens qu’ils n’ont pas le temps de bien réfléchir avant de les écrire et les poster. On sent de la précipitation pour contrer tout internaute qui réagit contre le pouvoir. Ils ont les injures faciles. Et si vous remarquez un peu les pseudonymes qu’ils s’attribuent, vous verrez que l’analyse phonique de ces noms permettent de déceler leur supercherie. Donc dans le cas présent, relisez bien les réactions et vous allez vous rendre compte que Salam, Jhon,Veritas,Sidsoba,internaute, le soir, cricri,bouki,solange, etc. constituent une et une seule personne. C’est la même façon qu’ils utilisent pour bourrer les urnes pendant les élections avec des votes multiples pour le parti au pouvoir. Pour cela nous demandons aux responsables de Fasonet de veiller à la crédibilité de leur site d’échange en lui préservant de ces virus qui sont capables de nuire à sa réputation. Aux virus qui ont commencé à infester le site je leur demande d’arrêter car ce site est un canal de partage des idées et des pensées réfléchies et non un dépotoir des injures et des réactions épidermiques incontrôlées et insensées. Soyons plus responsables.

      Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 21:51, par Peace En réponse à : Déclaration de l’Opposition politique sur les manoeuvres du Pouvoir pour installer le sénat

    Ce message honore l’Opposition et tous ceux qui sont attachés à la justice et à la dignité du peuple burkinabè.
    Bon courage et que Dieu guide chacun de nous et nous donne Sa Grace.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 22:04, par Neekré En réponse à : Déclaration de l’Opposition politique sur les manoeuvres du Pouvoir pour installer le sénat

    Voila qui rassure. Ce n’est pas les étiquettes politiques qui importent ici : CDP, UNIR, UNDD...machin. Non, c’est une logique qui veut aujourd’hui qu’on ne mette pas le sénat en place dans ce climat actuel. Nous sommes conscients que toute lutte est dure et requiert des sacrifices, Mais nous n’avons pas le choix, Nous avons des comptes a rendre aux générations futures

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 22:05, par Idriss En réponse à : Déclaration de l’Opposition politique sur les manoeuvres du Pouvoir pour installer le sénat

    Vraiment je ne comprend pas notre opposition. Moi je suis contre le SENAT pour notre Burkina actuel. Je ne suis pas allé très loin à l’école mais je sais qu’il y une partie non négligeable des burkinabé qui est pour la mise en place du SENAT et chacun à ses raisons ; quelles soient égoïstes ou pas, en tous les cas chacun a ses raison qu’il défend. Le pouvoir a eu la sagesse de reconnaitre qu’il y une part aussi non négligeable des burkinabé qui ne veulent pas du CENAT actuellement. Alors qu’est ce qu’il faut faire ? Qui écouter ? Difficile à répondre selon moi. Alors que reste-t-il à faire ? S’assoir et discuter c’est la seule solution. L’opposition comme moi, on ne veut pas du CENAT parce même si cela renforce une démocratie, un certain nombre de problèmes prioritaires doivent être résolus avant de l’envisager. MAIS pourquoi l’opposition refuse de discuter ?N’avez vous pas assez d’arguments pour convaincre le pouvoir sur une table ? De quoi avez vous peur ? Si vous vous comportez comme cela, alors on vous accusera de dictature. Dans aucun cadre de discussion vous voulez faire partie. Et vous croyez qu’il suffira de sortir casser bruler pour que le pouvoir revienne sur sa position après avoir proposé plusieurs cadre de discussion. Non je ne crois pas. ça sera peine perdue et on va perdre raison. On contribuera seulement à faire reculer ce pays qui selon moi n’est pas forcement sur une mauvaise pente.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 22:05, par Idriss En réponse à : Déclaration de l’Opposition politique sur les manoeuvres du Pouvoir pour installer le sénat

    Vraiment je ne comprend pas notre opposition. Moi je suis contre le SENAT pour notre Burkina actuel. Je ne suis pas allé très loin à l’école mais je sais qu’il y une partie non négligeable des burkinabé qui est pour la mise en place du SENAT et chacun à ses raisons ; quelles soient égoïstes ou pas, en tous les cas chacun a ses raison qu’il défend. Le pouvoir a eu la sagesse de reconnaitre qu’il y une part aussi non négligeable des burkinabé qui ne veulent pas du CENAT actuellement. Alors qu’est ce qu’il faut faire ? Qui écouter ? Difficile à répondre selon moi. Alors que reste-t-il à faire ? S’assoir et discuter c’est la seule solution. L’opposition comme moi, on ne veut pas du CENAT parce même si cela renforce une démocratie, un certain nombre de problèmes prioritaires doivent être résolus avant de l’envisager. MAIS pourquoi l’opposition refuse de discuter ?N’avez vous pas assez d’arguments pour convaincre le pouvoir sur une table ? De quoi avez vous peur ? Si vous vous comportez comme cela, alors on vous accusera de dictature. Dans aucun cadre de discussion vous voulez faire partie. Et vous croyez qu’il suffira de sortir casser bruler pour que le pouvoir revienne sur sa position après avoir proposé plusieurs cadre de discussion. Non je ne crois pas. ça sera peine perdue et on va perdre raison. On contribuera seulement à faire reculer ce pays qui selon moi n’est pas forcement sur une mauvaise pente.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 22:13, par cricri En réponse à : Déclaration de l’Opposition politique sur les manoeuvres du Pouvoir pour installer le sénat

    vous savez c’est une opposition du ventre ca, le peuple a compris que ces gens la sont juste la pour décrier mais jamais de propositions concrètes. pauvre de vous !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 22:19, par solange En réponse à : Déclaration de l’Opposition politique sur les manoeuvres du Pouvoir pour installer le sénat

    si vous êtes pour la paix, la justice et l’égalité et que le bien du peuple vous importe n’attendez pas d’être convié pour faire des propositions pouvant l’aider à s’en sortir. C’est bien de parler et de s’opposer a tout, vous êtes "opposant" mais posez des actes concrets pour faire avancer les choses.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 22:19, par solange En réponse à : Déclaration de l’Opposition politique sur les manoeuvres du Pouvoir pour installer le sénat

    Les mesures sociales ne visent pas à endormir ou berner le peuple mais à améliorer ses conditions de vie. pourquoi cela est ce compliqué à comprendre ? ou cette situation vous pose un problème car vous y voyez une réduction de votre part du gâteau ?

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 22:21, par justice En réponse à : Déclaration de l’Opposition politique sur les manoeuvres du Pouvoir pour installer le sénat

    c’est juste et cela se passe de commentaires. courage a tous. acceptons que nous sommes des humains avec nos forces et nos faiblesses. a chaque fois la marche arriere est possible.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 22:26, par gourou En réponse à : Déclaration de l’Opposition politique sur les manoeuvres du Pouvoir pour installer le sénat

    L’opposition Burkinabè en perte de vitesse, voila le titre que je donnerais a cet article
    c’est pitoyable de voire cette opposition essayer par tous les moyens de vouloir se repositionnée en critiquant comme toujours.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 22:53, par Silman En réponse à : Déclaration de l’Opposition politique sur les manoeuvres du Pouvoir pour installer le sénat

    Oui mais que proposez vous de concret ?

    C’est trop facile de dire, NON

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 23:18 En réponse à : Déclaration de l’Opposition politique sur les manoeuvres du Pouvoir pour installer le sénat

    Messieurs svp arreter cette commedie Politique car ca ne vous honore pas du tout. concretement vous voulez quoi ?

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 23:24 En réponse à : Déclaration de l’Opposition politique sur les manoeuvres du Pouvoir pour installer le sénat

    Messieurs svp arreter cette commedie Politique car ca ne vous honore pas du tout. concretement vous voulez quoi ?

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 23:27, par JOHN En réponse à : Déclaration de l’Opposition politique sur les manoeuvres du Pouvoir pour installer le sénat

    L’opposition prétend proposer des solutions mais où sont-elles ? je ne les voix nul part. Désolé mais c’est pas crédible tout ca. Vous voulez que l’on vous suive tête baissé yeux fermés ? Désolé nous ne mangeons pas de ce pain la. Nous voulons des propositions concrètes et le SENA en est une. Les paroles flateuses c’est pour les DJ qui font les atalakou et prodada. Nous on veux du concret

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 23:31, par JOHN En réponse à : Déclaration de l’Opposition politique sur les manoeuvres du Pouvoir pour installer le sénat

    L’opposition prétend proposer des solutions mais où sont-elles ? je ne les voix nul part. Désolé mais c’est pas crédible tout ca. Vous voulez que l’on vous suive tête baissé yeux fermés ? Désolé nous ne mangeons pas de ce pain la. Nous voulons des propositions concrètes et le SENA en est une. Les paroles flateuses c’est pour les DJ qui font les atalakou et prodada. Nous on veux du concret

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 23:33, par JOHN En réponse à : Déclaration de l’Opposition politique sur les manoeuvres du Pouvoir pour installer le sénat

    L’opposition prétend proposer des solutions mais où sont-elles ? je ne les voix nul part. Désolé mais c’est pas crédible tout ca. Vous voulez que l’on vous suive tête baissé yeux fermés ? Désolé nous ne mangeons pas de ce pain la. Nous voulons des propositions concrètes et le SENA en est une. Les paroles flateuses c’est pour les DJ qui font les atalakou et prodada. Nous on veux du concret

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 23:35, par laafia En réponse à : Déclaration de l’Opposition politique sur les manoeuvres du Pouvoir pour installer le sénat

    Messieurs svp arreter cette commedie Politique car ca ne vous honore pas du tout. concretement vous voulez quoi ?

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 23:45, par aristide BRIAND En réponse à : Déclaration de l’Opposition politique sur les manoeuvres du Pouvoir pour installer le sénat

    SILMAN dit que c’est trop facile de s’opposer . non car il fallu 5000F d’augmentation de salaire pour certains retournent leur veste. Bientot la grele va tomber et le senat avec

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre 2013 à 00:22, par Lene En réponse à : Déclaration de l’Opposition politique sur les manoeuvres du Pouvoir pour installer le sénat

    Regardez les, ces brûleurs de pays. Dites de temps à autre "Oui" car ça dėride et ça dėtend l’esprit.

    Répondre à ce message

    • Le 13 septembre 2013 à 05:36, par JGP En réponse à : Déclaration de l’Opposition politique sur les manoeuvres du Pouvoir pour installer le sénat

      La mise en place du senat n’apportera rien dans mon village, les augmentations de 5000 F, 2000 a 5000 F ne vont rien améliorer dans le quotidien dans mon village (ca calme la deche des salaries), la pauvrete et la maladie, l’enclavement ne reculeront avec la mise en place du senat.. Si vraiment il n’y a pas une autre raison CACHE, ce senat est sincerement et simplement INUTILE et INOPPORTUN. Mais bon faites ce que vous voulez puisque la raison a foutu le camp apparemment ! Quelqu’un avait deja dit que la morale agonisait. Que Dieu Benisse le Faso !

      Répondre à ce message

    • Le 13 septembre 2013 à 06:39 En réponse à : Déclaration de l’Opposition politique sur les manoeuvres du Pouvoir pour installer le sénat

      Bravo à l’opposition et au CFOP pour sa vigilence, Les soi-disant mesures prises ne neutralisent nullement les causes du rejet du SENAT. Il s’agit de mesures conjoncturelles prises à la suite des manifestations pour essayer de gagner du temps, pour et seulement pour essayer d’endormir un peuple vu d’une étrange façon, et enfin avec pour finalité de s’accrocher au pouvoir. On ne gère pas un pays avec des mesurettes conjncturelles, dont on n’est même pas sûr qu’elles seront vraiment réalisées, vu la corruption ambiante. Tenez bon, Opposition ! Ce pouvoir est absolument dépassé !!

      Répondre à ce message

    • Le 13 septembre 2013 à 07:15, par le cadre En réponse à : Déclaration de l’Opposition politique sur les manoeuvres du Pouvoir pour installer le sénat

      mr le presi,il faut ragé ses opposants pour qu’ils sachent que le pays c’est pour toi,ça c’est quel opposition ? qui n’ont pas de solition pour arranger le pays.on les appels à la díscution et ils refusent,hé le blaiso,il faut les mentés.courage

      Répondre à ce message

    • Le 13 septembre 2013 à 07:22, par DEREK En réponse à : Déclaration de l’Opposition politique sur les manoeuvres du Pouvoir pour installer le sénat

      Je ne suis pas encore de l’opposition. Mais j’avoue que les mesures annoncées par le gouvernement sont très suspectes. Ou était ce même gouvernement quand les prix montaient parce que les importateurs de produits de grandes consommation sont les hommes de main du régime ? Ou était ce gouvernement devant le délitement des conditions de vie des personnes vulnérables ? Qu’à fait ce gouvernement pour réduire la faille entre la minorité qui tient en laisse le pays et la majorité qui croupit dans la misère ?
      Un gouvernement qui revient en vacances avec des annonces surréalistes, précipitées et trompeuses.
      CE N’est pas la solution. Bien au contraire,,c’est jeter l’huile sur le feu.....

      Répondre à ce message

    • Le 13 septembre 2013 à 08:29, par Fangdha En réponse à : Déclaration de l’Opposition politique sur les manoeuvres du Pouvoir pour installer le sénat

      Cette déclaration de l’opposition politique est sans équivoque , elle souligne d’avantage son attachement à l’état de droit et son option pour l’alternance démocratique dans la douceur . Alors les pro-SENAT ne déchirons pas ce beau pays plein de valeurs humaines que nous ont légué nos devanciers pères et mères.Celui qui a l’amour ,quelque soit la justesse de ce qu’il compte entreprendre s’il rencontre une désapprobation qui peut mettre en péril la paix sociale doit abandonner son option pour préserver cette paix . C’est çà la tolérance .

      Répondre à ce message

  • Le 13 septembre 2013 à 05:01 En réponse à : Déclaration de l’Opposition politique sur les manoeuvres du Pouvoir pour installer le sénat

    A SALAM, Sidsoba, JOHN et cie, ça fait des années que les partis d’opposition font des propositions. Vos patrons ont choisi de les ignorer. A qui la faute ? Doit-on rappeler que ce n’est pas eux qui sont au pouvoir ? Doit-on vous rappeler que ce sont vos patrons qui ont en charge la direction du pays ? Et puis, relisez bien le texte. Il n’est pas vide de propositions, comme vous vous acharnez à le dire. Mais, une fois encore, vous avez choisi de ne pas voir. Cela, c’est de votre seule responsabilité. Quand un époux choisit de ne pas entendre sa femme et ses enfants dans la conduite des affaires de la famille, c’est lui l’unique responsable de ce qui pourrait arriver. ça ne vous plait pas de l’entendre, mais si le gouvernement choisit de ne pas entendre une frange de la population, il porte une grave responsabilité. Et il faut que ça chauffe pour lui ouvrir les oreilles. C’est maintenant qu’on trouve subitement des moyens pour rencontrer les revendications ? Vous aussi !

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre 2013 à 06:35 En réponse à : Déclaration de l’Opposition politique sur les manoeuvres du Pouvoir pour installer le sénat

    Bravo à l’opposition et au CFOP pour sa cohérence et sa vigilence, En effet, les soi-disant mesures prises ne neutralisent nullement les causes du rejet du SENAT. D’abord, il s’agit de mesures conjoncturelles prises pour à la suite des manifestations pour essayer de gagner du temps, pour et seulement pour essayer d’endormir un peuple vu d’une étrange façon, et pour s’accrocher au pouvoir. On ne gère pas un pays avec des mesurettes conjncturelles, dont on n’est même pas sûr qu’elles seront vraiment réalisées, vu la corruption ambiante. Tenez bon, Opposition ! Ce pouvoir est vraiment très dépassé !!

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre 2013 à 06:36 En réponse à : Déclaration de l’Opposition politique sur les manoeuvres du Pouvoir pour installer le sénat

    Merci a l’ opposition pour votre claire voyance. il n’ y a pas plus aveugle que celui qui refuse de voir. si pendant 26 ans de pouvoir ca use. blaise pardon laisse nous notre faso en paix avec ton senat inutile.

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre 2013 à 07:26, par Eliane En réponse à : Déclaration de l’Opposition politique sur les manoeuvres du Pouvoir pour installer le sénat

    En toute sincérité j’ai peur des intentions inavouées de cette bande de pseudo opposants vindicatifs qui veulent bruler coute coute mon cher pays. On a compris votre stratégie mais le peuple veut le sénat pour approfondir la democratie,le peuple veut le sénat afin de participer a la gestion de la cité et ne pas se laisser obnubiler par votre incurie et votre soif de vengeance, nous voulons la paix dans la continuité ,non a l’aventure suicidaire de l’opposition.

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre 2013 à 07:42, par Karrissa En réponse à : Déclaration de l’Opposition politique sur les manoeuvres du Pouvoir pour installer le sénat

    Lorsque l’opposition se retrouve dans une dynamique de maturation et de renforcement, il faut s’en féliciter, surtout dans les pseudo-démocraties. Pour ceux qui feignent de l’ignorer, l’opposition n’a jamais refusé une offre de dialogue, elle donne désormais ses conditions, face aux ruses multiformes du pouvoir. Demander par ailleurs à l’opposition d’offrir des solutions au pouvoir est pour le moins une plaisanterie de mauvais goût. La réconciliation nationale est toujours possible, à travers la seule démarche honnête :
    1-Aveu, repentir et résolution de ne plus recommencer pour les coupables quel que soit leur camp.
    2-Ecoute, délivrance et pardon pour les victimes.
    3-Absolution et raffermissement pour le médiateur.
    Mais pour le moment nous n’en sommes pas là. La question du sénat est devenue à la fois une diversion et un enjeu politique, c’est l’un des nombreux paradoxes de notre démocratie actuelle. Il faut vite refermer cette parenthèse : 2015 étant une année électorale, nous n’avons plus que quelques mois pour régler nos problèmes politiques. Les acteurs politiques, pouvoir comme opposition, sont en première ligne pour réussir une alternance honorable pour tous. Pour y parvenir, l’équilibre des forces en présence me semble être le principal gage d’une bonne négociation.

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre 2013 à 07:52, par Neti En réponse à : Déclaration de l’Opposition politique sur les manoeuvres du Pouvoir pour installer le sénat

    Au fil du temps, les choses semblent se preciser.Je pense que le passage en force tant redouté se profile, mais seulement personne ne sait oû cela va nous emmener.
    En effet, les signes ne trompent pas :
    - Proposition d’un senat nouveau format, jugé plus "consensuel".

    - Annonce de mesures sociales, esperant que cela va berner ceux qui s’opposaient

    - Et enfin, une strategie pour occuper l’espace mediatique, notamment le forum des internautes sur le Fasonet. Si vous obervez, les posts de ces derniers jours sur la question du senat "pas mal de gens" trouvent qu’ils sont maintenant favorables au senat, ue l’opposition veut bruler le pays....C’est etonnant qu’en moins d’une semaine, il puisse avoir une aussi rapide volte face de l’opinion.
    Mais ce que les gens oublient, antisenat et proseanat n’ont pas les mêmes motivations , convictions et determination. C’est ce qui va faire la difference.
    Ceux qui se chatouillent eux même pour rire nous trouverons sur le chemin, serein et impertubables. Malheur à ceux qui baillonnent leur peuple !

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre 2013 à 08:55, par Achillo En réponse à : Déclaration de l’Opposition politique sur les manoeuvres du Pouvoir pour installer le sénat

    PAS DE SÉNAT, pas modification de l’article 37. Aucune manœuvre, le peuple a tout compris. Restons mobilisés Peuple aimé du Burkina. 2015 = fin de bail de Blaise = Nouveau Président élu par le peuple adorable du BURKINA. La lutte continue jusqu’à la suppression du sénat. VIVE L’ ALTERNANCE 2015.
    Achille TAPSOBA, Le BOBOLAIS

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre 2013 à 09:14, par Le citoyen En réponse à : Déclaration de l’Opposition politique sur les manoeuvres du Pouvoir pour installer le sénat

    L’Etat est une continuité, il n’y a pas lieu à s’inquiété. Dire non au senat est déjà une proposition, car cela fait partie de la stratégie de lutte. Le but poursuivi est celui du peuple, en fait celui de servir le peuple. Au moment venu et l’Etat étant une continuité, on y associe la volonté du peuple.
    Vous savez..., il n’y a pas de sage ou de savant vivant, les vivants ne sont que des apprentis.

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre 2013 à 09:25, par dirigeantperduperdu En réponse à : Déclaration de l’Opposition politique sur les manoeuvres du Pouvoir pour installer le sénat

    Mon cher zirisoba, un bon griot, c’est celui qui dit la vérité au chef. Djéliba (griot), dites la vérité au président-otage s’il vous plait. Blaise Compaoré, fait pitié mais quand on regarde ses actes depuis le 15 octobre 1987, la leçon qu’il faut en tirer c’est que tout se paie ici bas. Quand ton verse la crème pour ne garder que la mousse, on finit par s’égarer. Montrons la porte de sortie à notre président...

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre 2013 à 09:29, par Il le fallait ! En réponse à : Déclaration de l’Opposition politique sur les manoeuvres du Pouvoir pour installer le sénat

    Notre problème ici au Burkina c’est notre analphabétisme, notre ignorance ! Les gens ne comprennent rien à rien ou ne savent pas lire. L’opposition a pris acte, mieux elle a salué les mesures préconisées par le gouvernement pour soulager un tant soit peu la misère du peuple. Si elle ne veut pas prendre part aux concertations en quoi est-ce que cela vous gène ? Ne sommes-nous pas en démocratie ? Et puis, elle a raison, des concertations dont on connaît déjà les conclusions ! A quoi bon ? L’opposition n’est pas apatride ! NON AU SENAT./

    Répondre à ce message

    • Le 13 septembre 2013 à 10:04, par la lumière En réponse à : Déclaration de l’Opposition politique sur les manoeuvres du Pouvoir pour installer le sénat

      Certains internautes s’attaquent à l’opposition sans vergogne avec des phrases dépourvues de sens et en faisant l’apologie du pouvoir. C’est leur choix que je respecte mais que je ne consens pas. Certains disent que l’opposition ne propose rien. Moi je dirai c’est faire preuve d’une animosité et d’une méchanceté notoire car lorsque l’opposition dit " Nous ne voulons pas du SENAT par la même occasion il demande d’utiliser le budget du SENAT pour d’autres secteurs comme la santé, l’éducation et la réduction de la vie chère" N’est-ce pas une proposition ? L’opposition n’a pas dit qu’il ne veut pas de Blaise ni qu’il est contre le CDP. Mais il encourage le gouvernement à utiliser efficiemment nos maigres ressources dans des domaines essentiels. Lorsqu’un Burkinabè pourra au moins se comparer avec un ivoirien sur le plan salariale je dis au moins car ça ne pourra jamais être le cas on pourra penser à un SENAT. D’autres ne savent pas que c’est des perdiems qu’on nous ravigote ici sous forme de salaire. Un internaute disait que le Burkinabè de 1983 avait un pouvoir d’achat élevé que le Burkinabè de 2013 .Comparaison n’est pas raison mais au Mali il y avait eu plus 30% d’augmentation de salaire sous ATT. Avec Ouattara en 2014 je ne vous dis pas mais attendez le taux d’augmentation qu’il a promis aux ivoiriens vous saurez comment certains président ont le souci du mieux vivre de leur population. Dans ces pays il n’y a pas de SENAT mais il y a la démocratie Je demande à ceux qui veulent le SENAT d’aller aux urgences à Yalgado et de revenir relire leurs écrits ; Certains vont pleurer si vraiment ils ont un cœur mais d’autres au contraire ce qui ne m’étonnera pas car même si 99% des burkinabè meurent lorsqu’ils ont leur compte ce n’est pas leur problème diront YELKAYE. Or c’est ce YELE qui va nous emporter si on n’ y prend pas garde. Je suis de la société civile j’éclaire ceux qui sont dans les ténèbres.

      Répondre à ce message

    • Le 13 septembre 2013 à 10:37 En réponse à : Déclaration de l’Opposition politique sur les manoeuvres du Pouvoir pour installer le sénat

      tu as raison. Cela ne sert à rien de participer à ces concertations bidonnés par le pouvoir en place qui ne veut écouter que ce qui l’arrange. L’opposition n’a pas de temps à perdre dans ces cadres inutiles et couteux organisé par l’état. Avant d’y aller, on n’a jamais des documents clairs sur ces cadres de concertation et les suites qui seront donnés au travail par le gouvernement. C’est la même chose avec les sessions du CES dont on ne voit jamais de suite après au niveau des décisions de l’exécutif et les rapports finissent toujours au fond d’un placard comme celui du collège des sages en son temps.

      Répondre à ce message

    • Le 13 septembre 2013 à 10:46, par Aux forumistes marionnettes du pouvoir. En réponse à : Déclaration de l’Opposition politique sur les manoeuvres du Pouvoir pour installer le sénat

      Ne vous en faites pas chers internautes authentiques ; pas la peine de vous fatiguer pour répondre à ces marionnettes engraissées pour raconter de n’importe quoi sur ce site. Tous leurs messages viennent d’un même individu.Beaucoup d’indices techniques permettent de confirmer cette thèse. Une autre façon de les détecter, observez bien leurs messages ; ils sont très courts et ridicules en ce sens qu’ils n’ont pas le temps de bien réfléchir avant de les écrire et les poster. On sent de la précipitation pour contrer tout internaute qui réagit contre le pouvoir. Ils ont les injures faciles. Et si vous remarquez un peu les pseudonymes qu’ils s’attribuent, vous verrez que l’analyse phonique de ces noms permettent de déceler leur supercherie. Donc dans le cas présent, relisez bien les réactions et vous allez vous rendre compte que Salam, Jhon,Veritas,Sidsoba,internaute, le soir, cricri,bouki,solange, etc. constituent une et une seule personne. C’est la même façon qu’ils utilisent pour bourrer les urnes pendant les élections avec des votes multiples pour le parti au pouvoir. Pour cela nous demandons aux responsables de Fasonet de veiller à la crédibilité de leur site d’échange en lui préservant de ces virus qui sont capables de nuire à sa réputation. Aux virus qui ont commencé à infester le site je leur demande d’arrêter car ce site est un canal de partage des idées et des pensées réfléchies et non un dépotoir des injures et des réactions épidermiques incontrôlées et insensées. Soyons plus responsables.

      Répondre à ce message

  • Le 13 septembre 2013 à 09:51, par duolo En réponse à : Déclaration de l’Opposition politique sur les manoeuvres du Pouvoir pour installer le sénat

    Les missions de sensibilisation sur ce SENAT ont même touché de nombreux pays dans le monde. En effet, "l’ex-chef de terre" du Président Compaoré, j’ai nommé Dr Arsène Bongnéssan YE avait sillonné le monde et avait même séjourné à Dakar où j’étais, pour expliquer le "bien fondé" de ce SENAT et aux frais du contribuable Burkinabè. Il doit du reste restituer ces fonds pompés dans les caisses de l’Etat Burkinabè pour des séjours gras sans intérêts pour le peuple. Du reste, ce Dr "ex-chef de terre" déchu est bien celui là qui trouble la paix social au Burkina et le Président Compaoré devrait vite s’en débarrassé avec son SENAT pour une paix durable au Faso.
    Pour cette déclaration de l’Opposition politique, je soutiens fermement et leur demande de maintenir le cap pour la lutte.

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre 2013 à 09:54, par Achillo En réponse à : Déclaration de l’Opposition politique sur les manoeuvres du Pouvoir pour installer le sénat

    PAS DE SÉNAT, pas modification de l’article 37. Aucune manœuvre, le peuple a tout compris. Restons mobilisés Peuple aimé du Burkina. 2015 = fin de bail de Blaise = Nouveau Président élu par le peuple adorable du BURKINA. La lutte continue jusqu’à la suppression du sénat. VIVE L’ ALTERNANCE 2015.
    Achille TAPSOBA, Le BOBOLAIS

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre 2013 à 09:59, par lefasotrement En réponse à : Déclaration de l’Opposition politique sur les manoeuvres du Pouvoir pour installer le sénat

    vous etes très drole ! Jusque la vous n’avez pas encore eu gain de cause quand a l’enveloppe que vous recclamez au chef de l’Etat. Des que cela sera fait vous serez le premier a sortir bannière en main pour dire oui au Senat.

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre 2013 à 10:03, par L’etudiant noir En réponse à : Déclaration de l’Opposition politique sur les manoeuvres du Pouvoir pour installer le sénat

    De mon point de vue politique,renforcer la democratie au Burkina Faso,cela me cause d’enormes difficultés !!!!Si ceux meme qui veulent renforcer soit disant la démocratie au Faso refuse l’alternance,28ans au pouvoir et cherche toujours le fauteuil avec torche en plein journée,le Senat dans sa propre definition par nos vautours est inexacte.
    Ne cherchons pas trop sur cette affaire d Senat,si le Comité de suivi a pu reduire le nombre des senateurs pour son caractère budjetivore et revoir l’age des Senateurs,moi personnellement je vois quelque chose d’interessant : <>
    Pour conserver leur fauteuil et dire que c’est un consensus,je demande a mes compatriotes de rester vigilant car ils pres pour tout consernant le pouvoiur !!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre 2013 à 10:14, par le faso En réponse à : Déclaration de l’Opposition politique sur les manoeuvres du Pouvoir pour installer le sénat

    j’apprécie beaucoup cette réaction suffisamment claire de l’opposition politique, je les invite à faire en sorte que tous les burkinabé puissent en prendre connaissance et surtout à nous rassurer que ses actions ne vont pas nuire à la paix par la prise d’engagements forts dans ce sens.

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre 2013 à 10:27, par lefasotrement En réponse à : Déclaration de l’Opposition politique sur les manoeuvres du Pouvoir pour installer le sénat

    vous etes très drole ! Jusque la vous n’avez pas encore eu gain de cause quand a l’enveloppe que vous recclamez au chef de l’Etat. Des que cela sera fait vous serez le premier a sortir bannière en main pour dire oui au Senat.

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre 2013 à 10:37, par lefasotrement En réponse à : Déclaration de l’Opposition politique sur les manoeuvres du Pouvoir pour installer le sénat

    vous etes très drole ! Jusque la vous n’avez pas encore eu gain de cause quand a l’enveloppe que vous recclamez au chef de l’Etat. Des que cela sera fait vous serez le premier a sortir bannière en main pour dire oui au Senat.

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre 2013 à 10:40, par lefasotrement En réponse à : Déclaration de l’Opposition politique sur les manoeuvres du Pouvoir pour installer le sénat

    vous etes très drole ! Jusque la vous n’avez pas encore eu gain de cause quand a l’enveloppe que vous recclamez au chef de l’Etat. Des que cela sera fait vous serez le premier a sortir bannière en main pour dire oui au Senat.

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre 2013 à 10:47, par lefasotrement En réponse à : Déclaration de l’Opposition politique sur les manoeuvres du Pouvoir pour installer le sénat

    vous etes très drole ! Jusque la vous n’avez pas encore eu gain de cause quand a l’enveloppe que vous recclamez au chef de l’Etat. Des que cela sera fait vous serez le premier a sortir bannière en main pour dire oui au Senat.

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre 2013 à 11:19, par lefasotrement En réponse à : Déclaration de l’Opposition politique sur les manoeuvres du Pouvoir pour installer le sénat

    vous etes très drole ! Jusque la vous n’avez pas encore eu gain de cause quand a l’enveloppe que vous recclamez au chef de l’Etat. Des que cela sera fait vous serez le premier a sortir bannière en main pour dire oui au Senat.

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre 2013 à 11:28 En réponse à : Déclaration de l’Opposition politique sur les manoeuvres du Pouvoir pour installer le sénat

    si vs étiez plus vigilans il n’y aurai mem pa eu de vote de sénateur.il aurait juste fallu que vs apeler les populations a bloqué ts ls locaux devants servir de lieux délection ce jour là.hélas vs vs étes laisser surprendre et maintenant cé vs qui étes a lr poursuite.

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre 2013 à 13:10, par Grekabor En réponse à : Déclaration de l’Opposition politique sur les manoeuvres du Pouvoir pour installer le sénat

    Les propositions du soit disant comité de suivi des réformes politiques participent de la volonté de COMPAORE de distraire l’opinion publique nationale et internationale !

    Ce comité n’a pas du tout répondu à la question posée par la majorité des Burkinabè opposés à la création de ce machin de Sénat et déterminés à opérer désormais un marquage à la culotte sur la personne de Blaise Compaoré pour l’empêcher à tout prix de se maintenir au pouvoir après plus d’une génération passée à la tête de ce pays !

    On ne veut pas de ce Sénat, un point c’est tout ! Mettez-le en place si vous le voulez, mais sachez qu’il sera combattu et supprimé après votre départ monsieur le Président !
    A bon entendeur...

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre 2013 à 13:42, par BF En réponse à : Déclaration de l’Opposition politique sur les manoeuvres du Pouvoir pour installer le sénat

    Je vais axer mon intervention sur trois axes
    Avant de commencer je fais une précision de taille, Je suis un observateur de la scène politique de mon pays et je n’appartient à aucune formation politique

    1- Dans les années 90 le BF a entrepris des discussions avec les institutions de bretton wood sous la direction d’un illustre ministre de l’époque

    2- de ces discussions, on a privatisé les entreprises et s’en est suivi la dégradation sociale de plusieurs travailleurs, suppression des bourses pour les étudiants, gèle des investissement dans l’enseignement supérieur et la recherche

    3- Aujourd’hui les conséquences sont là devant nous : Les PAS ont échoués mais le plus inquiétant les prometteurs ou le prometteur de ces programmes nous vient en sauveur en dénonçant tout les méfaits du PAS ’santé, Éducation, Pauvreté, ....)

    Je sais pas mais le gars lui il n’a eu de méa culpa et prétend avoir servi la nation et il prétend vouloir le servi encore....... Bon je arret là mon intervention pour le moment le reste reste à venir. Bon vendredi à tout le monde

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre 2013 à 14:31, par marie-noelle En réponse à : Déclaration de l’Opposition politique sur les manoeuvres du Pouvoir pour installer le sénat

    Certains forumistes n’ont pas le sens de la démocratie. Tout simplement parce que d’autres sont pour le sénat ils les traitent de tous les nom. Faire preuve d’intelligence c’est accepter l’avis de l’autre qui peut être contraire à la notre. Donc je vous exhorte à faire preuve d’intelligence. Ces personnes pro-sénat ont certainement poussé la réflexion sur le Sénat et y ont vu pour le Burkina un lendemain meilleur. Si tel n’est pas le cas à votre niveau défendez votre position tout en sachant respecter celle de l’autre c’est aussi ça la démocratie. La longueur d’un message ne définit pas pour autant son sens ni sa compréhension.

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre 2013 à 15:04, par waongo-pa-yalama dèèè ! En réponse à : Déclaration de l’Opposition politique sur les manoeuvres du Pouvoir pour installer le sénat

    Tous ceux qui ont réagi favorablement à la mise en oeuvre d’un Sénat au Faso suite à cet présent article souffrent réellement d’encéphalite car, l’article est claire et limpide comme l’eau de roche. En effet, l’Opposition a toujours proposé des solutions pour un mieux être des Burkinabè, mais comme le régime en place voit la primauté d’un individu au détriment du peuple, alors c’est toute la chaîne (peuple+l’individu primordial) qui ressentira la panne. Mais comme Dieu n’est pas un " YORBA", alors le peuple partira sans " l’individu primordial " après réparation de la panne.
    Une question aux perfides : pensez-vous que les meures sociales dérisoires prises par le gouvernement sont venues du néant ? Esquisse de réponses attendues respectueusement !

    Répondre à ce message

  • Le 14 septembre 2013 à 12:07, par Alexio En réponse à : Déclaration de l’Opposition politique sur les manoeuvres du Pouvoir pour installer le sénat

    Le president Blaise Compaore et sa famille veulent pas qu il quitte le pouvoir sans baignades de sang. Cest ce qui les arrivera,comme dictateur dans un monde en pleine mutations.

    Répondre à ce message

  • Le 15 septembre 2013 à 22:21, par Lepacha En réponse à : Déclaration de l’Opposition politique sur les manoeuvres du Pouvoir pour installer le sénat

    ce que je ne comprends pas,pourquoi Blaise va attendre 25 ans de pouvoir pour parfaire sa démocratie ; le Burkina n’est cité en aucun moment parmi les pays démocrates.Essayons d’abord de parfaire le système parlementaire actuel avant de s’attaquer à plus mieux.
    Et puis entre nous, si on est incapable de bien valoriser les salaires de ses fonctionnaires (puisque limite du budget oblige selon vous), à moins que vous nous mentez,pourquoi se créer alors des dépenses inutiles ?
    Oubien vous pensez que le fruit du travail du peuple ne doit servir que "vous" politiciens seulement !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés