Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

jeudi 12 septembre 2013 à 21h24min

Annoncées la semaine dernière lors du premier conseil des ministres post vacances, avec un certain art du suspense, l’on attendait impatiemment de connaître les mesures que le gouvernement allait sortir de son chapeau pour clamer la rue. Piloté par le ministère de l’Economie et des Finances, le dossier est effectivement passé au conseil des ministres de ce mercredi 11 septembre. Les mesures qui ont été prises concernent « la création d’emplois et de revenus, l’amélioration des conditions de vie des populations pour faire face à la conjoncture ». Le détail des dix mesures gouvernementales qui vont coûter un peu plus de 64 milliards et demi de francs CFA.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

Dans le souci d’apporter des réponses adéquates aux préoccupations des différentes couches sociales, le conseil des ministres a pris les mesures suivantes :
-  Le relèvement des indemnités de logement et de suggestion de tous les agents de l’Etat et des Etablissements publics de l’Etat pour compter du 1er juillet 2013 ;
-  La revalorisation des salaires de tous les travailleurs du secteur public et privé à travers l’allègement de l’impôt unique sur les traitements et salaires (IUTS) pour compter du 1er octobre 2013 ;
-  Le recrutement de 83 720 jeunes et femmes pour les travaux à hautes intensité de main d’œuvre (HIMO) ;
-  La revalorisation de la rémunération des brigades vertes des communes et la formation aux métiers et en alphabétisation ;
-  Le recrutement de 3000 volontaires adjoints de sécurité de 18 à 25 ans ;
-  L’octroi de crédit d’investissement et d’installation pour le financement de l’auto emploi des jeunes diplômés à hauteur de un milliard de Francs CFA ;
-  La mise en place de 140 boutiques témoins dans la perspective du contrôle des prix du riz et du maïs ;
-  Le renforcement des infrastructures universitaires par la construction de centres universitaires, de bâtiments pédagogiques et d’un restaurant universitaire de 300 places ;
-  L’accompagnement des étudiants par le relèvement des aides et prêts FONER respectivement de 150 000 à 175 000 francs CFA et de 200 000 à 225 000 francs CFA pour compter de l’année universitaire 2013-2014 ;
-  La consolidation des filets sociaux en faveur des groupes vulnérables notamment :

• l’appui alimentaire à 500 000 personnes indigentes dans les 45 provinces,

• le soutien aux orphelins et enfants vulnérables,

• l’insertion de 2000 enfants et jeunes en situation de rue,

• la prise en charge sanitaire de 3690 personnes âgées et le soutien à 1125 projets individuels de personnes âgées,

• la prise en charge sanitaire de 18 450 personnes handicapées à travers les mutuelles de santé, l’appui à la prise en charge psychosocial intégrée de 450 enfants handicapés et le soutien à 1 125 projets individuels de personnes handicapées.

D’un coup global de soixante quatre milliards sept cent soixante six millions six cent quatre vingt dix neuf mille neuf cent quarante huit (64 766 699 948) Francs CFA, ces mesures visent à apporter des réponses concrètes aux préoccupations sociales.

Le conseil a par ailleurs instruit les ministres de l’Economie et des finances et celui de la Fonction publique, du travail et de la sécurité sociale à poursuivre les négociations avec les partenaires sociaux sur la grille indemnitaire et les autres préoccupations des travailleurs.

Il a en outre instruit les ministres en charge du Commerce et de l’Agriculture à continuer les concertations tripartites sur les prix des produits de grande consommation d’ici à la fin du mois de septembre 2013.

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 12 septembre 2013 à 07:39, par Pat le Démocrate
    En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

    En attendant, merci au gouvernement pour ces mesures qui concernent surtout toutes les couches sociales. Comme tout bon enseignant, je dirai que le Gouvernement peut mieux faire.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 07:40, par KGS
    En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

    C’est bien, mais ce n’est pas arrivé ! que faites-vous de l’injustice qui règne dans le traitement salarial entre contractuels et fonctionnaires ? Pensez-vous que ça peut continuer ainsi ? Nous attendons de voir !

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 07:41, par Pat le Démocrate
    En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

    En attendant, merci au gouvernement pour ces mesures qui concernent surtout toutes les couches sociales. Comme tout bon enseignant, je dirai que le Gouvernement peut mieux faire.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 07:48, par HV
    En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

    Si c’est ça mesures fortes et revalorisations de salaires, c’est grave et cela frise même des foutaises ! Avec votre augmentation de salaire à travers l’IUTS, c’est environ 600f que chacun va avoir puisque vous affirmez que que c’est réduction d’environ 5% de l’IUTS, que vous avez consentie. Quand aux indemnités de logement et de sujétion, c’est le relèvement de 5000f sur le 1er et de 2500f sur le 2nd que le syndicat avait refusé que vous ramenez en conseil de ministres, n’est-ce vraiment pas foutaises ?Quant aux autres mesures, c’est du bluff et la lutte continue jusqu’à ce que au moins l’injustice fonctionnaires et contractuel soit réparée !

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 07:50, par LAGUI ADAMA
    En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

    Le PEUPLE vous comprend dans vos efforts miraculeux pour la recherche de son bonheur Vive le PEUPLE ! Qu’Allah bénisse et protège son Excellence Mr Blaise Compaoré et sa famille

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 07:52, par pauvrefonctionnaire
    En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

    Grosse déception pour les fonctionnaires !!! Avec 10.000 F au maximum sur les indemnités et un relèvement d’environ 5% du salaire, pensez vous qu’on puisse faire face à la vie chère ?? J’en doute. On s’attendait à mieux que ça quand le PM a parlé de mesures fortes. Mais bon...........

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 07:54, par Tapsoba®(de H)
    En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

    "Le recrutement de 83720 jeunes et femmes pour les travaux à haute intensité de main d oeuvre".Lesquels ? Quels secteurs ? Quelle échéance ?

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 07:56, par rase
    En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

    pour ne pas dire le dossier est classé ils disent que les négociations se poursuivent avec les partenaires sociaux. dites nous c’est quelle genre de négociation qui dure des années. soyez plus sérieux que ça.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 07:59, par pauvrefonctionnaire
    En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

    Grosse déception pour les fonctionnaires !!! Avec 10.000 F au maximum sur les indemnités et un relèvement d’environ 5% du salaire, pensez vous qu’on puisse faire face à la vie chère ?? J’en doute. On s’attendait à mieux que ça quand le PM a parlé de mesures fortes. Mais bon...........

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 08:01, par rase
    En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

    pour ne pas dire le dossier est classé et attirer la foudre sur eux, ils disent que les négociations se poursuivent avec les partenaires sociaux. dites nous c’est quelle genre de négociation qui dure des années. soyez plus sérieux que ça. on dirait un dossier Syrien

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 08:04, par Le DUR
    En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

    C’est le conseil de ministres le plus médiocre de la 4ème république, l’injustice entre les travailleurs de la même fonction publique, de la même catégorie demeure, je suis déçu de mon gouvernement, comment des gens dotés d’une substance grise peuvent réfléchir ainsi ? Mais ce qui est sur il n’ y aura
    pas de SENAT au BURKINA, camarades soyons mobilisé.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 08:04, par maat et thot
    En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

    Ces mesures touchent des millions de BURKINABE ;Elles ne sont as paradisiaques certes mais elles soulagent tout de meme puisqu elles permetront de recruter des milliers de chomeurs diplomés et non diplmés ; les fonctionnaires devraient etre moins égoistes et penser aux paysans qui eux devont attendre octobre pour voir quelques produits baisser de prix comme l huile le sucre le riz......

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 08:06, par Biibala
    En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

    merci
    un bon jeux des chiffres il faut pas attendre les cris pour réagir

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 08:06
    En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

    Merci à leFasonet.net pour cet article qui permet aux forumistes de réagir directement sur la partie du Conseil des ministres qui porte sur l’amélioration des conditions de vies de la population. Je salue la revalorisation du FONER des étudiants. Mais pour ce qui est des conditions de vie des travailleurs, c’est insuffisant. Il aurait fallu que le gouvernement commence par corriger l’injustice de traitement entre les fonctionnaires et les contractuels. Pour répondre aux préoccupations des travailleurs, il faut de la manière. Les montants consentis ont déjà été rejetés par les syndicats. Chaque fois que vous faites des promesses, les gens n’y croient plus et ces dernières mesures vont les conforter dans leur position. Messieurs du gouvernement, augmentez vous -mêmes vos salaires de 5000 F + 2000 F en attendant de nos proposer quelque chose de plus respectueux.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 08:06, par maat et thot
    En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

    Ces mesures touchent des millions de BURKINABE ;Elles ne sont as paradisiaques certes mais elles soulagent tout de meme puisqu elles permetront de recruter des milliers de chomeurs diplomés et non diplmés ; les fonctionnaires devraient etre moins égoistes et penser aux paysans qui eux devont attendre octobre pour voir quelques produits baisser de prix comme l huile le sucre le riz......

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 08:08, par Mikma
    En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

    Il faut supprimer purement et simplement l’IUTS, cet impôt inique et injuste. Comment comprendre qu’un impôt sur le salaire dépasse de loin les cotisations sociales en vue de la retraite ? Par cet impôt, l’Etat s’érige en véritable fossoyeur des travailleurs. Les syndicats doivent lutter pour sa suppression.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 08:11, par laski
    En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

    est ce que cette revalorisation des traitements concerne les retraités ?

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 08:13, par be
    En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

    Merci d’avoir au moins pris des mesures pour soulager la souffrance de bon nombres de burkinabès ; mais je pense pas qu’il est intelligent de votre part de ne pas prendre vraiment en compte ce que la majorité de la population rejette en bloc. vous le savez aussi bien que moi.
    merci

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 08:15, par Charly
    En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

    C’est drôle de voir jusqu’où le gouvernement est prêt à aller pour mettre en place le sénat. Il est resté longtemps sourd aux revendications des travailleurs, étudiant et autres... On s’oppose au projet de création du sénat et voilà que le gouvernement qui a toujours crié à la rareté, voire l’absence des ressources, trouve miraculeusement 14 milliards. C’est dire que le Président est prêt à tout pour mettre en place le sénat et on peut se demander pourquoi.
    Curieuse coïncidence, la police et la douane sont dans les rues de Ouagadougou aujourd’hui : serait-ce dans le but de trouver rapidement de l’argent frais pour financer les mesures nouvelles ? :-)

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 08:16, par hoho
    En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

    Sur papier c’est beau. Espérons que ça le sera également sur nos fiches de paie. Mais tout ça brusquement parce qu’on veut installer le sénat et modifier l’article 37 ? Peine perdu. Blaise C on n’en veut plus !

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 08:37, par bongninssan
    En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

    Et le cout du loyer dans tout ça ????!!! Sans compter la spéculation sur les parcelles à usage d’habitation !!

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 08:37, par Saadou
    En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

    Ainsi donc le gouvernement avait les capacités d’améliorer les conditions de vie des populations mais c’est la volonté politique qui faisait défaut ! En tout bravo au gouvernement pour cette clairvoyance car il n’est jamais trop tard de bien faire. Ce qui manque peut être, pour éviter le renchérissement des coûts des différents produits sur le marché, c’est la réduction des taxes douanières. Autrement dit, les commerçants en feront un alibi pour augmenter les prix toute chose qui absorbera très vite la revalorisation salariale annoncée.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 08:41, par tengabiga
    En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

    Des mesures fortes vraiment necessaires vu la situation actuelle (vie chère) . Felicitations au gouvernement et à son Excellence. Il y a aussi le problème de l’habitat en general et particuliement des parcelles à ouagadougou qu’il faudra regler. Les prix des parcelles sont très elevés à Ouagadougou et les pauvres jeunes salariés s’endettent sur le moyen terme ou long terme pour avoir. Une forte speculation : Dans certains cités relais les prix grimpent même à 30 000 FCFA le metre carré ! Monsieur le ministre de l’habitat penser à ça s’il vous plait.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 08:44, par tingabiga
    En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

    Des mesures fortes vraiment necessaires vu la situation actuelle (vie chère) . Felicitations au gouvernement et à son Excellence. Il y a aussi le problème de l’habitat en general et particuliement des parcelles à ouagadougou qu’il faudra regler. Les prix des parcelles sont très elevés à Ouagadougou et les pauvres jeunes salariés s’endettent sur le moyen terme ou long terme pour avoir. Une forte speculation : Dans certains cités relais les prix grimpent même à 30 000 FCFA le metre carré ! Monsieur le ministre de l’habitat penser à ça s’il vous plait.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 08:46, par emergence
    En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

    Seul la lutte paye mais remarqué que nos intellos pas clair ne veulent pas en toute humilité venir encourager ces efforts..sango,djandjinou,maitre kam bref tous ces mecs qui se la joue publique sont où ? venez on va faire debat

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 08:47, par TOCARD
    En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

    RIDICULE,un achet de conscience collective.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 08:48, par FASO VISION
    En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

    Avec un mensonge on va loin, mais sans espoir de retour.
    Et sachons que : La vérité attend. Seul le mensonge est pressé.

    Répondre à ce message

    • Le 12 septembre 2013 à 09:59, par GUEVARA
      En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

      l’histoire aura bon nombre à juger ,à commencer par mr bembamba pour avoir classer les fonctionnaires burkinabé dans le même sac que les moutons qui obéissent aveuglément t. son réveil sera douloureux. Où se trouvent don ces beaux discours de réduction des inégalités et de diplôme égale-salaire égale , pendant que les fonctionnaires de son ministère vont se gaver toujours de fond communs .fonctionnaires burkinabé unissez vous !!!!

      Répondre à ce message

    • Le 12 septembre 2013 à 10:19, par moucho
      En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

      petit effort du gouvernement ! c’est bon mais insuffisant, on attend encore plus pour vraiment faire face à la vie chère.............

      Répondre à ce message

    • Le 12 septembre 2013 à 12:42
      En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

      "Pas mal comme mesures", diriez-vous ?. Voici ce à quoi mèneront ces mesures.
      Un voleur me pique mon argent et investit dans des parcelles et des commerces et devient par cette occasion mon autorité. A cause de cela je survie difficilement avec X Fcfa. Je me plains et le voleur me restitue "epsilone" Fcfa pour me "contenter". J’ai alors en tout X+epsilone Fcfa. Or j’ai un besoin indispensable de logement et d’autres articles. Je suis obligé de me tourner vers lui si je veux respecter le droit de propriété- pourtant initialement violé par le voleur. En bon fidèle puisque "toute autorité vient de Dieu" (Bible, Romains 13,1), et que d’après le Coran (Sourate 6,129 : "Et ainsi accordons-nous, à certains injustes l’autorité sur d’autres (injustes) à cause de ce qu’ils ont acquis) je m’adresse à lui pour acheter la parcelle et autres articles. Par pure spéculation, il m’en vend mais plus chère avec des marges exorbitantes Y Fcfa (=epsilone +delta majuscule= X+epsilone-lambda). Avec X>>lamda.

      Conclusion, il me reste lambda donc je perds encore et lui gagne davantage. Le temps que je m’en rende compte le voleur a investi davantage et a plus de contrôle sur le commerce. Et il continue à clamer haut et fort que "ce sont les règles comme ça : il faut travailler pour réussir". Alors je me mets encore au travail en tant que bon fidèle respectant l’autorité. Puis n’en pouvant plus encore je me plains et on passe à la 2ème itération. C’est-à-dire il augmente encore mes revenus ( de espsilone) afin de mieux en soutirer beaucoup plus (Soit 2 x Y Fcfa).
      Enfin pour me consoler je me dis à moi-même : "inchallah Cette itération va s’arrêter puisque le voleur va mourir" ? Non, Elle ne s’arrêtera pas. Au contraire elle ira même à (N+n) fois puisque la relève est assurée par sa progéniture et ses prochesd’une part et par mes progénitures et mes proches d’autres part.
      Leçon à retenir : Ce n’est pas la masse d’argent qui compte, c’est l’amélioration des conditions de vie des populations. Allez voir au Gabon, un instituteur a environ 500 000 Fcfa (beaucoup d’argent pour le contexte Burkinabè) mais allez voir les difficultés de certains d’entre eux.

      But de l’opération : On veut qu’il y ait une masse qui soit toujours à son service.

      Répondre à ce message

      • Le 12 septembre 2013 à 16:00, par MB
        En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

        C’est tres triste.le gouvernement vient une fois de plus de demontrer son manque de vison a long terme et sa carrence en matiere de reflexion provonde et novatrice.une fois de plus, la dictature de l’urgence a pris le dessus sur la recherche de solutions a long terme.mais jusqu’a quand allons continuer dans ca ?
        toujours le meme refrain.quand ca chauffe,on prend des mesures court termes juste pour calmer la maladie.aie le courage tres cher gouvernement de te donner le temps pour reflechir tres serieusement sur les voies et moyens par lesquels l’on pourra trouver un remede qui va guerire la maladie pour toujours.sinon,toujours ceder au chantage de l’urgence,de l’immediat ne nous avancera arien car,quand l’effet du medicament a court terme s’estompera,la maladie refera surface et les memes causes produiront encore les memes effets.

        Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 08:50, par L’économiste
    En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

    Félicitations, cela fait plus de 20 ans que nous attendons un tel conseil des ministres, il n’est jamais trop tard pour agir. Maintenant, reste à voir l’application de ces mesures, vu le niveau de corruption qui ronge le pays, je crains fort que le combat et les mesures prises ne soient inutiles. Il faut des mesures concrètes de ce type pour combattre la corruption. Si la corruption diminue, ce plan peut conduire à des améliorations à court terme. Un autre problème qui se pose est toujours la vision court "termiste" du gouvernement, il est temps de prendre des mesures de long terme. L’augmentation des salaires conduisant à une hausse des prix dans l’économie et le fait que les acteurs économiques peuvent ne pas jouer le jeu de la baisse des prix, il est fort possible que ce joli programme soit un échec. Au final, cela dépend de l’autorité du régime en place, de sa crédibilité en termes de politiques économiques effectives et du comportement des consommateurs. En effet, si l’augmentation des revenus se produit, il est possible que l’argent serve beaucoup plus à consommer des produits étrangers (peu importe leur origine), dans ce cas c’est la balance commerciale de l’économie qui va se creuser. Ce fait est fort probable car les burkinabé sont friands des produits étrangers, vu qu’une bonne partie des produits tels que les appareils électroniques ou encore les moyens de déplacement, ne sont pas produits au Burkina Faso. Outre cela, la hausse des prix (pas nécessairement au niveau des produits de première nécessité, qui sera elle contrôlée malgré les inquiétudes concernant son application effective), va pousser les citoyens à consommer des produits venant d’ailleurs dans la mesure où les produits d’ailleurs seront moins chers pour nous. A long terme, de telles mesures conduiront nécessairement à endetter encore plus les jeunes que ces mesures sont censées aider, d’autant plus que la corruption risque d’en miner les résultat. La détérioration de la balance commerciale va également être un problème structurel de plus à résoudre pour relancer l’économie nationale. Dans un monde idéal, cela serait parfait, mais dans le monde réel, ces mesures ne permettent pas une croissance économique soutenue et sous-entendent, une hausse future des impôts et taxes pour rembourser une partie du déficit budgétaire qui se creuse. Outre ces éléments liés aux mesures prises, il est important de préciser une limite à ces mesures. Ces mesures ne prennent pas en compte le monde rural qui a le plus besoin de revenus. Une baisse des prix leur serait profitable, si et seulement s’ils pouvaient un plus profiter d’une hausse des revenus. Le gouvernement a tout de même penser à leur apporter de l’aide alimentaire. Cette aide alimentaire sera certainement importée, ce qui alimentera à nouveau le déficit commercial et la persistance des déséquilibres. Pour résoudre ces problèmes, il faut des politiques structurelles, sauf que dans le contexte présent, ce sont des décisions de politiques conjoncturelles qui ont été prises et qui conduiront à des déséquilibres structurels négatifs. L’analyse pourrait encore être poussée mais je me limite à cela. Bien que je déplore la vision "court-termiste" des mesures et l’absence de mesures contre la corruption ambiante, il faut le reconnaître ces décisions sont à saluer et constitue une première du genre sous Blaise Compaoré. Espérons donc que des mesures permettant d’améliorer la condition des burkinabé dans le long terme soit définitivement prises dans un avenir proche. C’est-à-dire avant 2015. La bonne nouvelle est qu’à court terme, ces mesures auront un impact positif si la corruption ne mine pas leur mise en oeuvre.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 08:53, par yamsoaba
    En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

    les mesures sont salutaires mais c’est pas suffisant car rien n’est proposé du coté du carburant.Pourtant c’est un domaine qui est une préoccupation importante de la population.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 08:54, par fachage
    En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

    tous les travailleurs ont suivi avec intérèt ce conseil des ministres ;mais au finish la montagne a accouché d’une souris de rien du tout.Si on calcule bien ce sera 12500frs CFA en gros pour ceux qui auront beaucoup.Cette misère peux t’elle soulagée un travailleur ?ça ne peut mème pas payer les fournitures d’un enfants de CP1 (tenue, chaussures,cartable .. ; ;).Le gouvernement se fout des salariés.S’il vous plait craignez Dieu nul n’est éternel.A compter de juillet 2013,quel foutaise ! au moins si c’etait à partir de janvier.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 09:03, par RV
    En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

    Bien mais peu mieux faire ! Ce n’est assez pour les fonctionnaires, faible pour le secteur privé et rien pour les chômeurs et autres pauvres qui souffrent le plus de la vie chère. Il faut veiller sur l’inflation pour que nos chers commerçants n’en profitent pas pour augmenter les prix à tout vent. J’aurai préférer une diminution du prix du carburent de 50 F par litre : du congrès. On voit que le but est de fracturer le front contre le Sénat.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 09:10
    En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

    Si ces mesures sont prises justes pour détourner l’attention des burkinabé sur la mise en place du Sénat c’est peine perdu on en a cure !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! et tout ça c’est du bla bla bla. c’est pour donner et après récupérer quelque part. on connaît maintenant notre gouvernement. on veut du concret. les syndicats soyez vigilants svp. faites le pour nous pauvres travailleurs.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 09:24, par anta
    En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

    Relèvement des indemnités de logement et de sujétion de combien de francs ?Rabattement de l’IUTS de combien pour cent ? Ridiculus mus.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 09:24, par koro
    En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

    Les burkinabè vont se calmer maintenant ! Ils ont eu ce qu’ils veulent.

    Mais M. Blaise COMPAORÉ est fort ! Il connait trop la mentalité des burkinabè.

    - Hier le Conseil des Ministres a jeté quelques os pour les fonctionnaires pour les calmer. En plus il y a eu des nominations en masse. Les gens auront maintenant l’esprit tranquille.

    Le burkinabè, c’est ça ! Il préfère le nom ou ‘’youré’’ en mooré et cela, M. Blaise l’a très bien compris.

    ’’Avant de lever sa séance, Le Conseil des Ministres a procédé à des nominations.

    NOMITATION :

    - Monsieur Untel.....est nommé chef des WC du stade du 4 août.
    - Monsieur X.......est nommé Directeur de la Bergerie derrière KOSSYAM
    - Monsieur Y......est nommé Directeur Général de la lutte contre la divagation des chèvres autour du Palais présidentiel de KOSSYAM
    Etc. Etc.

    Et le burkinabè est content et oubli tout ! Même s’il ne trouvera même pas une agrafeuse sur sa table lui servant de bureau, à plus forte raison d’une calculatrice et sans parler même d’ordinateur.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 09:27, par ladose
    En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

    l’augmentation des salaires n’est que de la poudre aux yeux. Rien en réalité n’a été fait. les 7500f à10000f des indemnités n’est pas un acquis. Rappelez vous, c’est ce qui avait été rejeté par les syndicats il y a environ 2 mois. pour l’augmentation des salaires qui s’est réduit au rabattement de l’IUTS, c’est de la comédie.
    en ce qui concerne les emplois des jeunes rappelez vous que le projet 50000 emplois jeunes s’est soldé par le recrutement de certains jeunes à qui on ne donnait que entre 40000 et 50000f pendant quelques mois et c’est tout.
    Blaise et son gouvernement sont trop pauvres, trop pauvres pour donner à d’autres personnes. Que l’Éternel des armées ait pitié d’eux et leur donne sa grâce et son amour. Et que Dieu ne permette pas qu’ils nous contaminent avec leurs esprits de pauvreté. salaire augmenter ou pas s’ils savent lire les signes des temps, ils partiront. seulement qu’ils aient le temps de se réconcilier avec Dieu/Jésus et qu’ils abandonnent leurs pratiques occultes, qu’ils abandonnent les vaines gloires de leurs temples de lumière et reviennent à la vie. Que l’Éternel des armées garde le Burkina que j’entoure du sang de Jésus.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 09:27, par L’Impératrice
    En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

    Félicitation aux commissions qui ont travaillé à sortir ces propositions ; et félicitation aussi au gouvernement qui les a validé. Seulement j’espère que ces mêmes commissions n’ont pas oublié de proposer dans le même temps des mesures en dehors de ces boutiques témoins qui n’auront que du riz et maïs, pour que nos commerçants malhonnêtes et cupides ne soient pas les seuls vrais bénéficiaires de ces grâces du gouvernement à travers les augmentations automatiques et injustifiées des prix dès application effective des mesures. Il faudra que ces boutiques témoins aient tout ce qu’une boutique normal a pour faire vrai et pour vraiment nous convaincre de la vraie volonté du gouvernement d’aider la population car il ne faut pas oublier que ces gros commerçants cupides et malhonnêtes déjeunent et dînent avec le gouvernement.
    Que Dieu le Miséricordieux ait pitié de nous et nous protège.
    Bonne journée à tous et à toutes !

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 09:32, par Black
    En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

    aucune mesure sur les prix des matériaux de constructions, un silence total complice la dessus. Comment les pauvres fonctionnaires vont se loger malgré le relèvement ou revalorisation de tout ce que vous avez énuméré si en 10 ans de carrière tu ne peux même d"acheter une tonne de ciment.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 09:35, par oeil de faucon
    En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

    tout ceci es de la poudre au yeux.ils nous prenne pour ki des mendiants !des necessiteux car ceci ne peu atenué la galère des travailleurs.penser un peu à la kestion de logement de la santé.rien de nouvo dans cette declaration . ils sont a court d’idée avec ces mesure derisoires croyant pouvoir acheter la conscience des travailleurs pour leur senat.ces mal nous connaitre.la lutte ne fait que commencer.nous attendons la reaction de differents syndicats pour reagir promptement a ces gens de movaises foi.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 09:37, par Canard enchainé : Vie chère / Sénat
    En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

    1- Mr Le Ministre, vous aviez oublié dans toutes ces mesures de parler de la baisse du prix des hydrocarbures. Vous savez avec moi que lorsque le prix de l’essence et du gazoil baisse, tout baisse systématiquement et profite à tout le monde (du bébé qui vient de naitre au vieillard le plus âgé). Comment pouvent nous expliquer que le carburant coûte moins cher ou au même prix à Bamako par rapport à Ouagadougou, alors que nous voyons les citernes maliennes passer à Ouaga aller à Lomé et refaire la même distance ?
    Vous pouvez vendre l’essence à 650F et le gazoil à 600F, le Faso en a les moyens pour cela.
    2- Quant au sénat, franchement, épargnez nous le sénat afin que la joie de vivre, la cohésion sociale revienne au Faso. On vivait ensemble sans problème majeur jusqu’à ce que vous veniez avec votre machin de sénat pour semer la division en nous. La division entre les religieux, entre politiciens, même entre les membres d’une même famille. Arrêtez ce processus de sénat ; nous vous en supplions énormément. Moi j’ai tous mes enfants qui fréquentent ici au Faso alors que vous, vous aviez les vôtres à l’exterieur. Même le PF a dû envoyer sa fille unique fréquenter aux USA (Oregon). Ne brûlez pas ce pays que vous êtes censés protéger. Merci

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 09:38
    En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

    Quelque soit ce que vous allez faire, nous ne voulons pas de SENAT !
    Abat l’achat de conscience ! Abat le pouvoir à vie !

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 09:43, par Anti-lacrimogène
    En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

    Les mésures fortes annoncées du Gouvernement ont accouché d’une souris sinon d’une fourmis ! cest du baratin ! n’insultez pas notre conscience. ces mésures que vous dites fortes valent quoi devant ces milliards constitués par nos IUTS et autres Taxes et ces recettes minières qui disparaissent dans vos poches impuniement. Restons encore vigilant car le bout du tunnel nest plus loin. TOUT EST FINI. Il ne pas faire du nouveau avec du vieux . JAMAIS

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 09:46, par Filsdupays
    En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

    Ce sont de très bonnes mésures que nous saluons à leur juste valeur, pourvu qu’elles se concrétisent et perdurent dans le temps. Cependant une question reste de même, même s’il n’est jamais trop tard de bien faire. Ou étaient tous ces millards lorsqu’on a assisté à l’augmentation du gaz de foyer, du carburant etc..? Fallait-il attendre ce moment précis (mise en place de sénat, revendication de masse populaire) pour penser au peuple ? Aujourd’hui avec ces promesses, nous sommes tentés de dire aux gouvernement de signer un engagement formel viv à vis du peuple pour le respect strict de la mise en oeuvre de ces mésures dites "urgentes". Car à quand l’urgence ne serait plus de mise ? Surement pas avant 2015 je pense.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 09:51, par LE GRAND ZAPATA
    En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

    ACTE 1 : L’IMPÔT UNIQUE SUR LE TRAITEMENT DE SALAIRE (IUTS), LA PLUS GROSSE ARNAQUE FAITE AUX TRAVAILLEURS BURKINABÉ !!!!!

    POLITIQUES BURKINABÉ : LA REFONTE NÉCESSAIRE ET OBLIGATOIRE DE L’IUTS !!!!!

    J’adresse mes sincères félicitations AU POUVOIR COMPAORÉ pour le geste aussi infime qu’il vient de faire aux braves travailleurs burkinabé qui, il parait ne perçoivent que des perdiems au lieu de véritables salaires. Ce n’est un secret de polichinelle que de répéter que le salaire des burkinabé est dérisoire car UN CADRE BAC+5 touche à peine plus de 200.000 FCFA mensuel. Et avec la maigreur de leur dû, on ose encore les surtaxer avec L’IUTS qui est l’impôt payé obligatoirement par tous les travailleurs burkinabé du privé comme du public, il est mensuel et est retenu directement à la source c’est-à-dire au service comptable. Je ne suis pas contre le payement de L’IUTS mais je m’oppose vigoureusement à sa méthode actuelle de calcul qui est contestable car basée sur de l’arbitraire et je m’expliquerai par la suite le pourquoi d’une telle affirmation.

    En rappel c’est dans les années 1970 que LE GÉNÉRAL TIÉMOKO MARC GARANGO alors ministre des finances institue temporairement L’IUTS comme effort de participation des travailleurs voltaïques à la grave crise financière qui frappait de plein fouet et durement le pays. Donc pour renflouer les caisses de l’état L’IUTS voit le jour mais pour un certain nombre de temps et devrait être ensuite SUPPRIMÉ la crise passée. Malheureusement, dès son institution, L’IUTS ne sera plus jamais SUPPRIMÉ jusqu’à ce jour. Ce qui à en mon humble avis ne se justifie pas du tout !

    Je me répète encore et encore que je ne suis pas contre LE PRINCIPE DE L’IUTS mais je suis contre LE MODE DE CALCUL ACTUEL qui ne tient absolument pas compte de l’évolution des salaires dans le temps. Tenez-vous bien que les barèmes appliqués sont ceux des années 1970 alors que les salaires ont beaucoup évolué de même que les contextes. LES TRANCHES définies sur les salaires ne répondent plus à la réalité et pénalisent fortement les pauvres travailleurs. Et c’est bien là que se trouve la mauvaise foi des différents gouvernements qui sont succédé dans notre pays.

    L’IUTS ne reflète plus la réalité du moment et doit subir UNE VÉRITABLE REFONTE dans sa globalité en fond et en large. Tout dépend actuellement du POUVOIR COMPAORÉ. Lisez-moi très bien :
    - UN COMMERÇANT qui gagne à peu près 5.000.000 FCFA de bénéfice net l’année ne payera pas plus de 500.000 FCFA d’impôt. Et avec le système de corruption très bien huilé mis en place par les agents des impôts, notre cher commerçant ne reversera surement pas plus de 100.000 FCFA à l’état comme impôt et les agents des impôts empocheront 200.000 FCFA et le tour est joué. Ce qui fait que sur 5.000.000 FCFA de bénéfice net, il n’aura payé que 300.000 FCFA D’IMPÔT et pas plus !
    - NOTRE PAUVRE TRAVAILLEUR BURKINABÉ qui gagne aussi pas plus de 5.000.000 FCFA comme salaire annuel (salaire net mensuel *12) payera près de 1.000.000 FCFA D’IUTS à l’état et tout lui sera coupé directement à la source par son service financier qui reversera ensuite à l’état. Donc tandis que le commerçant paye moins et en plus est un très mauvais payeur, le pauvre travailleur paye plus et de force !À suivre…………..LE GRAND ZAPATA !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 10:01, par billa
    En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

    Felicitations pour ces mesures d’une grande importance, Merci au Gouvernement

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 10:05, par le republicain
    En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

    Arretez ses manipulations de consciences et renoncer à la mise en place du SENAT. Un point c’est tout

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 10:09, par doubless
    En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

    j’ai fait une simulation de calcul de salaire en prenant en compte l’exonération de la tranche de 0 à 30.000, annoncé par le ministre hier à la TV. Si les autres taux reste en l’état, l’incidence financière tourne autours de 1.400 francs CFA pour une base imposable d’environ 79 300. Que dire maintenant des salaires. A moins que les autres taux des tranches suivantes soient revus à la baisse. En ce moment les salariés diront qu’il y a eu une augmentation de salaire et le panier de la ménagère connaîtra une amélioration. Le gouvernement pouvait voir à la baisse le prix du sac de ciment. Ces mesures sont dérisoires et contribuent à diviser davantage les burkinabê. Quand le gouvernement annonce qu’il y aura une augmentation sur les indemnité de logement d’environ 5.000 et la sujetion à environ 2.000, le citoyen lambda pense que le salarié aura environ 7.000F sur son net. Alors que les 7.000f sont frappés d’impôt (IUTS). Les mesures sont bonnes mais ce n’est pas arrivé. Nous attendons le décret d’application

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 10:11, par TP
    En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

    Félicitation au Gouvernement !!!! Nous sommes vraiment content de ces mesures contre la vie chère mais nous restons toujours vigilent car chose dite n’est pas chose faite au Burkina- Faso. Cette fois ci je pense bien que ça serait fait. Merci au gouvernement d’avoir penser à son peuple et que ces genres d’actions puissent se répété dans chaque Conseil des Ministres afin que le Burkinabé se sente fier dans son pays.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 10:12, par RDV 2015
    En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

    Javais dit qu’en terme de revalorisation salariale je ne m’attendais pas a grand chose de ce régime et qu’il sera encore question de 5000 ou 10 000f, alors vous m,avez censuré.
    Merci encore de me censurer.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 10:12, par le republicain
    En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

    Manipulations de conscience. il n y aura pas SENAT ici. un point c’est tout

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 10:17, par La majorité
    En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

    C’est grave, où est la revalorisation salariale dans tout ça. Cela pouvait se faire sans tapage inutile. Le ministre affirme qu’en fin septembre que les indemnités seront effectifs avec un rappel depuis juillet pour permettre aux salariés de préparer la rentrée scolaire. ça c’est insultant, pensez vous qu’avec 30000f on peut préparer une rentrée ? Ne prenez pas le peuple pour des miséreux, qui n’attend que 30000f ou moins pour être heureux. Une augmentation de 5000f sur les indemnités de logement, c’est zéro. Croyez vous qu’avec ça le Sénat va passer ?

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 10:17, par OK
    En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

    Ces mesures bien qu’insuffisantes sont bonnes à prendre à priori. Mais si le gouvernement avait sondé et sollicité des propositions concrètes, je dirais qu’il faut redéployer ces 64 milliards aux 2 produits de grande consommation que sont le gaz et le carburant, qui profitent à tous et non à une partie du peuple. Par exemple le gaz bien subventionné aide à la lutte contre la désertification en même temps qu’il améliore le niveau de vie. De même, pour le carburant, il ferait baisser les coûts des transports des personnes et des biens en cascade, ainsi que des prestations de services. Bien sûr en aval comme en amont, il faut échanger avec les détaillants (boutiquiers de quartiers/villages) pour qu’ils ne réduisent pas au néant les efforts fournis par le gouvernement avant 2 à 5 ans. Bon vent.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 10:18, par why
    En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

    où sont les détails de IUTS nouvelle formule ? montant augmentation des indemnités ?
    Article non signé !!

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 10:19, par Olga Toma
    En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

    Les industries meurent. Prière voir leur cas !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 10:22, par orthographe
    En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

    En plus on dit pas indemnité de suggestion mais "de SUJETION"

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 10:22, par OK
    En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

    Ces mesures bien qu’insuffisantes sont bonnes à prendre à priori. Mais si le gouvernement avait sondé et sollicité des propositions concrètes, je dirais qu’il faut redéployer ces 64 milliards aux 2 produits de grande consommation que sont le gaz et le carburant, qui profitent à tous et non à une partie du peuple. Par exemple le gaz bien subventionné aide à la lutte contre la désertification en même temps qu’il améliore le niveau de vie. De même, pour le carburant, il ferait baisser les coûts des transports des personnes et des biens en cascade, ainsi que des prestations de services. Bien sûr en aval comme en amont, il faut échanger avec les détaillants (boutiquiers de quartiers/villages) pour qu’ils ne réduisent pas au néant les efforts fournis par le gouvernement avant 2 à 5 ans. Bon vent.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 10:26
    En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

    mes éminents économistes,est ce que ces 64 milliards de francs pour ces mesurettes étaient inscrits dans le budget de l’année en cours ? éhhhh dja,tout ce bruit pour mieux feinter les burkinabè afin que leur sénat passe. vigilance,ce régime ne connait pas la honte quand il s’agit de faire des promesses sans lendemain. ne dit-on pas que les promesses n’engagent qu’à ceux qui les croient parceque c’est quoi ces chiffres balancés au hasard comme si ce pays n’a que 3690 personnes âgées qui souffrent. soit il s’attaque aux problèmes de toutes les personnes agées,soit il ne fait rien et je sais que ce régime corrompu ne ferait rien à moins qu’il ne passe par clientélisme pour choisir ces 3690 personnes âgées. c’est le même lib-lib pour les 450 enfants handicapés,ces 2000 enfants et jeunes de la rue etc etc. tout ça c’est du bla bla bla. en outre la vie chère ne concerne pas uniquement les travailleurs du public et du privé qui ne représentent meme pas 20% de la population. et le reste alors ? on laisse de coté nos pauvres parents cultivateurs analphabètes pour contenter les autres qui se casseront certainement les dents sur ces os lancés par ces fourbes,ces assassins,ces pilleurs de nos ressources afin que leur sénat puisse voir le jour. c’est trop gros comme mensonge,comme tromperie et cela me rappelle le faux attentat fabriqué de toutes pièces et qui coïncidait avec la remise du rapport de leurs amis comitistes et suivistes favorables au sénat. toutes ces annonces,ces branle bas visent à acheter les consciences pour casser la dynamique des anti sénats. nous devons rester dignes et en bloc,rejetons ces mesurettes qui ressemblent à de la foutaise et d’ailleurs elles seront jamais tenues,on vous connait. non non non à votre sénat.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 10:31, par sergy
    En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

    La montagne a accouché d’une musaraigne.Foutaises,à cause de 7500 d’augmentation vous faites tout ce tappage médiatique.Vous allez alerter les commerçants et autres bailleurs qui vont tomber sur nous à bras raccourcis.22500 ne peuvent pas payer scolarité même dans le publique, Mr le ministre beau frère national.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 10:36, par Wendla
    En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

    Une chose est de présenter des dépenses et une autre est de présenter les ressources qui serviront à financer ces dépenses. Quelqu’un sait me dire comment ces dépenses seront financées ?

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 10:38, par le justicier
    En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

    Ces mesures ne me satisfont pas en tant que cadre de la fonction publique.Il faut que le gouvernement arrête de se foutre de nous !Ce sont là les mesures fortes qui devraient améliorer le pouvoir d’achat du fonctionnaire ?10.000 fcfa sur nos salaires pour face à la vie chère.Ce que nous avons rejeté énergiquement en juin comme insensé, c’est cela que le gouvernement reconduit et qualifie même de mesures fortes.Foutaise oui !!!On nous fais croire que les négociations se poursuivent avec les partenaires sociaux.Depuis 2012, une vraie revalorisation de nos salaires est atendue et toujours rien.Il était question et selon le premier ministre de reduire les disparités entre les salaires des fonctionnaires bien sûr en regroupant toutes les indemnités en quatre groupes de sorte à ce que ceux qui n’ont pratiquement pas d’indemnité puissent en bénéficier.Dites moi,en quoi le fossé a t-il été reduit ?

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 10:39, par OK
    En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

    Ces mesures bien qu’insuffisantes sont bonnes à prendre à priori. Mais si le gouvernement avait sondé et sollicité des propositions concrètes, je dirais qu’il faut redéployer ces 64 milliards aux 2 produits de grande consommation que sont le gaz et le carburant, qui profitent à tous et non à une partie du peuple. Par exemple le gaz bien subventionné aide à la lutte contre la désertification en même temps qu’il améliore le niveau de vie. De même, pour le carburant, il ferait baisser les coûts des transports des personnes et des biens en cascade, ainsi que des prestations de services. Bien sûr en aval comme en amont, il faut échanger avec les détaillants (boutiquiers de quartiers/villages) pour qu’ils ne réduisent pas au néant les efforts fournis par le gouvernement avant 2 à 5 ans. Bon vent.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 10:40, par GO
    En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

    Les travailleurs du privé gagnent concrètement quoi dans tout ça ??????????????

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 10:43, par Uncitoyen
    En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

    Des mesures fortes qui ne se ressentiront pas dans le panier de la ménagère. Le gouvernement doit faire encore des efforts ; c’est bon mais ce n’est pas arriver.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 10:44, par ong
    En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

    on aurait voulu une uniformisation salariale entre fonctionnaires et contractuels

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 10:45, par le justicier
    En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

    Ces mesures ne me satisfont pas en tant que cadre de la fonction publique.Il faut que le gouvernement arrête de se foutre de nous !Ce sont là les mesures fortes qui devraient améliorer le pouvoir d’achat du fonctionnaire ?10.000 fcfa sur nos salaires pour face à la vie chère.Ce que nous avons rejeté énergiquement en juin comme insensé, c’est cela que le gouvernement reconduit et qualifie même de mesures fortes.Foutaise oui !!!On nous fais croire que les négociations se poursuivent avec les partenaires sociaux.Depuis 2012, une vraie revalorisation de nos salaires est atendue et toujours rien.Il était question et selon le premier ministre de reduire les disparités entre les salaires des fonctionnaires bien sûr en regroupant toutes les indemnités en quatre groupes de sorte à ce que ceux qui n’ont pratiquement pas d’indemnité puissent en bénéficier.Dites moi,en quoi le fossé a t-il été reduit ?

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 10:47, par duolo
    En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

    Beaucoup de bruits pour cinq mille (5 000) francs CFA soit environ 07 Euros d’augmentation d’indemnité ? Quelle misère ? Pourtant, on nous dit que l’économie se porte bien selon le FMI. La preuve contraire vient d’être administrée par le Ministre des Finances, celui là même que ces institutions de Breton Wood supporte en vérité par pure démagogie politique et politicienne.
    Cette piteuse augmentation va encore stimuler l’inflation et bonjour le haute misère des populations. Je donne rendez vous dans 12 mois pour le bilan pour ceux là qui supportent cette comédie du gouvernement.
    A bon attendeur, salut.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 10:50
    En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

    Foutaises. On veut une augmentation de 30 à 40% ou rien.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 11:01, par Le Général
    En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

    Merci d’avance messieurs les membres du gouvernement mais si vous pouvez faire encore un peu plus n’hésitez pas surtout ! Bon courage !!!

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 11:05, par VRAI
    En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

    64 milliards !!!!!! ajoutez y les 36 milliards en prévision pour le sénat et augmenter les salaires des fonctionnaires de l’etat et du privés, augmenter l’aide au etudiant et je pense que le reste peu construire une université de plus. ça fait 26 ans que vous etes au pouvoir et c’est maintenant qu’il faut decider ces genres de chose pour la population. ces mesures sont encourageant mais pas suffisant car y’a bcp d’argent qui se cache dans ce pays a travers l’or, la douane, les immeubles et entreprises porte-nom dont l’argent du peuple et rien que l’argent du peuple y a ete detouner. faites encore un effort.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 11:09, par PAWALMDSIDA
    En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

    Dommage que ces fameuses mesures très ridicules et insignifiantes soient proposées. Je trouve que c’est une insulte à la consciences des syndicats et des travailleurs du Burkina Faso. Ce Ministre et son gouvernement se moquent de nous ou quoi ? A Quoi sert une somme aussi ridicule dans un pays où tout est devenu archi cher ? Le Ministre trop suffisant évoque même la rentrée comme raison pour accélérer la mise en oeuvre desdites mesures. Il a raison car il ne sait pas combine coûte ka place à l’école au Burkina Faso. Vivant dans les airs à cause de son immixtion dans le beurre du pouvoir et de l’argent des burkinabè, il ne sait pas qu’une augmentation d’environ 10 000 FCFA ne permet, en rien, de résoudre le problème de la rentrée. Pour moi, ce Gouvernement vient de démontrer qu’il ne connait pas les réalités des populations puisque suffisamment loin d’elles.
    J’attendais des propositions franches, fortes et surtout conséquentes pour montrer que le Gouvernement a compris le message. Hélas, il vient de démontrer son incompétence. IL devra démissionner et laisser les Burkinabè trouver des hommes capables de le gérer.
    TIAO, toi et ton ministre de finance devez vous retirer avant que les marrées hautes ne vous emportent. Moi, Pawalmdé, j’attends que les syndicats et l’opposition organise une marche contre la vie chère et je me défoulerai volontiers. Il faut montrer à ce monstre de gouvernement et surtout à ce ministre venu d’autres cieux qu’ils sont loin des réalités du peuple burkinabè.
    Vous avez encore raté le coach.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 11:12, par PAWALMDSIDA
    En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

    Dommage que ces fameuses mesures très ridicules et insignifiantes soient proposées. Je trouve que c’est une insulte à la consciences des syndicats et des travailleurs du Burkina Faso. Ce Ministre et son gouvernement se moquent de nous ou quoi ? A Quoi sert une somme aussi ridicule dans un pays où tout est devenu archi cher ? Le Ministre trop suffisant évoque même la rentrée comme raison pour accélérer la mise en oeuvre desdites mesures. Il a raison car il ne sait pas combine coûte ka place à l’école au Burkina Faso. Vivant dans les airs à cause de son immixtion dans le beurre du pouvoir et de l’argent des burkinabè, il ne sait pas qu’une augmentation d’environ 10 000 FCFA ne permet, en rien, de résoudre le problème de la rentrée. Pour moi, ce Gouvernement vient de démontrer qu’il ne connait pas les réalités des populations puisque suffisamment loin d’elles.
    J’attendais des propositions franches, fortes et surtout conséquentes pour montrer que le Gouvernement a compris le message. Hélas, il vient de démontrer son incompétence. IL devra démissionner et laisser les Burkinabè trouver des hommes capables de le gérer.
    TIAO, toi et ton ministre de finance devez vous retirer avant que les marrées hautes ne vous emportent. Moi, Pawalmdé, j’attends que les syndicats et l’opposition organise une marche contre la vie chère et je me défoulerai volontiers. Il faut montrer à ce monstre de gouvernement et surtout à ce ministre venu d’autres cieux qu’ils sont loin des réalités du peuple burkinabè.
    Vous avez encore raté le coach.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 11:15, par kelmendi Ali
    En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

    Des mesurettes annoncées en grande pompe qui n’aurontt aucun effet. Rien de neuf ; tout ça c’est du déjà vu...
    Ce pouvoir ne peut pas mettre fin à la vie chère parce qu’il refuse de désobéir aux institutions de Breton Woods et à l’impérialisme principalement français.

    Ces mesures sont un coup d’épée dans l’eau !

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 11:23, par indjaba
    En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

    Ces actions rentrent-ils dans une planification ? Ou bien c’est juste des actions d’éclat. Si c’est cas, Blaise m’aurait consulté et je lui aurais proposé quelque de plus populaire et de plus accrocheur pour l’opinion publique et ça ne lui couterait même pas autant d’argent. Je lui dirais par exemple : « en attendant de prendre en compte des mesures plus consistantes contre la vie chère dans le budget de 2014, le gouvernement a arrêté les mesures transitoires suivantes :
    - Les consultations dans les formations sanitaires publiques seront gratuits à compter du 1er Octobre jusqu’au 31 mars 2014
    - La scolarité sera gratuite dans les établissements secondaires publics pour la rentrée 2013-2014. Elle sera subventionnée de 50000 par élève dans les établissements privés.
    - Les frais d’inscription seront réduits de moitiés pour les étudiants Burkinabè dans les universités publiques.
    - Les couts des transports seront réduits par subvention sur certains axes
    - Il sera recruté exceptionnellement 5000 infirmiers et 10000 enseignants du primaire au compte de la rentrée 2013-2014 à l’ENEP
    - Le cout du riz sera diminué de 2000 F,
    - La « bibine Bra… » Coutera désormais 400f au lieu de « Tkièmintkièmin » et ce jusqu’en Avril 2014 etc etc ».

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 11:23
    En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

    mes éminents économistes,est ce que ces 64 milliards de francs pour ces mesurettes étaient inscrits dans le budget de l’année en cours ? éhhhh dja,tout ce bruit pour mieux feinter les burkinabè afin que leur sénat passe. vigilance,ce régime ne connait pas la honte quand il s’agit de faire des promesses sans lendemain. ne dit-on pas que les promesses n’engagent qu’à ceux qui les croient parceque c’est quoi ces chiffres balancés au hasard comme si ce pays n’a que 3690 personnes âgées qui souffrent. soit il s’attaque aux problèmes de toutes les personnes agées,soit il ne fait rien et je sais que ce régime corrompu ne ferait rien à moins qu’il ne passe par clientélisme pour choisir ces 3690 personnes âgées. c’est le même lib-lib pour les 450 enfants handicapés,ces 2000 enfants et jeunes de la rue etc etc. tout ça c’est du bla bla bla. en outre la vie chère ne concerne pas uniquement les travailleurs du public et du privé qui ne représentent meme pas 20% de la population. et le reste alors ? ahhhh ouiiii....on laisse de coté nos pauvres parents cultivateurs analphabètes pour contenter les autres qui se casseront certainement les dents sur ces os lancés par ces fourbes ces pilleurs de nos ressources afin que leur sénat puisse voir le jour. trop gros comme tromperie et ça me rappelle le faux attentat fabriqué de toutes pièces qui coïncidait avec la remise du rapport de leurs amis comitistes et suivistes favorables au sénat. toutes ces annonces,ces branle bas visent à acheter les consciences pour casser la dynamique des anti sénats. nous devons rester dignes et en bloc,rejetons ces mesurettes qui ressemblent à de la foutaise et d’ailleurs elles seront jamais tenues,on vous connait. non non non à votre sénat.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 11:32, par Toto
    En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

    Pourquoi c’est maintenant qu’il faut prendre ces mesures ? Et ça correspond à combien pour le fonctionnaire moyen ? 7500 ? 10000 ? C’est un achat de conscience mais je doute que les burkinabés se laissent prendre au jeu. Le message est clair. Pas de sénat, pas de modification de l’article 37. Le peuple se serait bien contenté de cela en attendant

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 11:37, par beti
    En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

    ILS SE PRENNENT POUR QUI ? LENTEMENT MAIS SUREMENT NOUS ALLONS ENTERRE LE REGIME POURRI DE BLAISE C.COURAGE PEUPLE DEMAIN LA VICTOIR.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 11:40, par GO
    En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

    Les travailleurs du privé gagnent concrètement quoi dans tout ça ??????????????

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 11:44, par Le Passant
    En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

    L’argent ça là a quitté où ? Flattez vous seulement, on vous voit venir ! On vous attend aussi !

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 11:47, par tongsida
    En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

    toutes ces décisions sont bonnes dans l’ensemble mais combien le peuple doit payer.
    L’installation du SENAT ainsi que la modification de l’article 37.
    Tout ces augmentations seront rembourser avec intérêt par plusieurs concessions pour satisfaire le besion du pouvoir

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 11:53, par Ahmed.K
    En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

    mesures a saluer, mais restons vigilent pour l’application effective de celles ci.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 12:24, par Drabo
    En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

    Ils n’ont pas HONTE quoi !!!, pour faire accepter la pilule du Senat, il viennent maintenant avec des mesures qui ne vont même pas nous soulager. MAIS MÊME AVEC CA NOUS ALLONS REFUSER LE SÉNAT AVEC LA DERNIÈRE ÉNERGIE.
    LE SÉNAT NE PASSERA PAAAAAAAAAAAAS.////

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 12:27
    En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

    il faut juste revoir les salaires des fonc

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 12:28, par l’indigné
    En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

    une supercherie d’irresponsables, toujours les mêmes réductions de l’IUTS. vous trompez le peuple par des miettes d’augmentation de pouvoir d’achat. En toute honnêteté quel pourcentage réel le travailleur va bénéficier en réduction sur son impôt ? Combien de fois avez vous procédé cette réduction pour tromper l’opinion publique ? Le peuple a en mare de vos tromperies. Vous avez vendu des sociétés qui fonctionnaient bien et vous avez torpillez les procédures des lois pour chasser d’honnêtes travailleurs après des dizaines d’années d’anciennetés sans pension de retraite que faites vous pour ceux là qui croupissent dans la misère ? mr. les ministres de la honte.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 12:30, par yadega
    En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

    Que des effets d’annonce !
    Sous la révolution, des projets concrets touchant la couche populaire ont vu le jour en 2 ou 3 ans. Après 26 ans c’est maintenant que vous vous réveillez ? tout ça parce que vous voulez conserver vos places. Cela démontre très clairement qu’il n’ y a jamais eu aucune volonté, aucune conviction de ces gens là si ce n’est cette peur de perdre le pouvoir. Mais c’est trop tard, vous allez dégager !!!! webmaster, pas de Censure SVP !!!

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 12:41, par Miss
    En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

    Vraiement tout ca pour conserver un pouvoir ? Il fallait le senat pour que ce soit disant gouvernement se rend compte que son peuple souffre ? Blaise est decidement pret a tout pour son senat, soyons vigilant.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 12:52, par le juif repenti
    En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

    Ce gouvernement ne mérite aucune félicitationn pour des actions qui relève du droit du peuple. Tant que la vie reste cher pour le peuple et aisée pour le Président et les membres du gouvernement et leurs associés, la saine gestion de la chose publique, le sens de la gouvernance républicaine, exigent que le train de vie du gouvernement soit réduit au minimum et les subsides et autres émoluments des "prédateurs cravatés" qu’ils ont été souvent, soient utilisés pour soulager la souffrance honteuse du peuple qu’ils regardent comme un ennemi jaloux deleur bonheur non acquis.
    C’est simplement honteux que le gouvernement n’agisse que quand la douleur est à son paroxysme chez le peuple. Thomas Sankara nous manque !!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 12:54, par yadega
    En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

    Que des effets d’annonce !
    Sous la révolution, des projets concrets touchant la couche populaire ont vu le jour en 2 ou 3 ans. Après 26 ans c’est maintenant que vous vous réveillez ? tout ça parce que vous voulez conserver vos places. Cela démontre très clairement qu’il n’ y a jamais eu aucune volonté, aucune conviction de ces gens là si ce n’est cette peur de perdre le pouvoir. Mais c’est trop tard, vous allez dégager !!!! webmaster, pas de Censure SVP !!!

    Répondre à ce message

    • Le 12 septembre 2013 à 13:16, par Par Stratège
      En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

      C’est vraiment triste pour ce pays.Si j’ai bien compris il y’avait tout cet argent pour redistribuer mais le gouvernement mettait çà dans la poche !!!! ok Je m’adresse à la communauté catholique seule éclairée parmi les sages.Dites à blaise de faire un communiqué disant qu’il ne se modifiera pas la constitution et que le nombre de sénateur qu’il nommera ne dépassera pas dix condition sine quoi non pour votre participation au sénat.Si il y’aura passage en force le peuple prendra toutes ses dispositions.Ne demandez pas pardon après car ça serait tard.

      Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 12:57
    En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

    ACTE 1 : L’IMPÔT UNIQUE SUR LE TRAITEMENT DE SALAIRE (IUTS), LA PLUS GROSSE ARNAQUE FAITE AUX TRAVAILLEURS BURKINABÉ !!!!!

    POLITIQUES BURKINABÉ : LA REFONTE NÉCESSAIRE ET OBLIGATOIRE DE L’IUTS !!!!!

    J’adresse mes sincères félicitations AU POUVOIR COMPAORÉ pour le geste aussi infime qu’il vient de faire aux braves travailleurs burkinabé qui, il parait ne perçoivent que des perdiems au lieu de véritables salaires. Ce n’est un secret de polichinelle que de répéter que le salaire des burkinabé est dérisoire car UN CADRE BAC+5 touche à peine plus de 200.000 FCFA mensuel. Et avec la maigreur de leur dû, on ose encore les surtaxer avec L’IUTS qui est l’impôt payé obligatoirement par tous les travailleurs burkinabé du privé comme du public, il est mensuel et est retenu directement à la source c’est-à-dire au service comptable. Je ne suis pas contre le payement de L’IUTS mais je m’oppose vigoureusement à sa méthode actuelle de calcul qui est contestable car basée sur de l’arbitraire et je m’expliquerai par la suite le pourquoi d’une telle affirmation.

    En rappel c’est dans les années 1970 que LE GÉNÉRAL TIÉMOKO MARC GARANGO alors ministre des finances institue temporairement L’IUTS comme effort de participation des travailleurs voltaïques à la grave crise financière qui frappait de plein fouet et durement le pays. Donc pour renflouer les caisses de l’état L’IUTS voit le jour mais pour un certain nombre de temps et devrait être ensuite SUPPRIMÉ la crise passée. Malheureusement, dès son institution, L’IUTS ne sera plus jamais SUPPRIMÉ jusqu’à ce jour. Ce qui à en mon humble avis ne se justifie pas du tout !

    Je me répète encore et encore que je ne suis pas contre LE PRINCIPE DE L’IUTS mais je suis contre LE MODE DE CALCUL ACTUEL qui ne tient absolument pas compte de l’évolution des salaires dans le temps. Tenez-vous bien que les barèmes appliqués sont ceux des années 1970 alors que les salaires ont beaucoup évolué de même que les contextes. LES TRANCHES définies sur les salaires ne répondent plus à la réalité et pénalisent fortement les pauvres travailleurs. Et c’est bien là que se trouve la mauvaise foi des différents gouvernements qui sont succédé dans notre pays.

    L’IUTS ne reflète plus la réalité du moment et doit subir UNE VÉRITABLE REFONTE dans sa globalité en fond et en large. Tout dépend actuellement du POUVOIR COMPAORÉ. Lisez-moi très bien :
    - UN COMMERÇANT qui gagne à peu près 5.000.000 FCFA de bénéfice net l’année ne payera pas plus de 500.000 FCFA d’impôt. Et avec le système de corruption très bien huilé mis en place par les agents des impôts, notre cher commerçant ne reversera surement pas plus de 100.000 FCFA à l’état comme impôt et les agents des impôts empocheront 200.000 FCFA et le tour est joué. Ce qui fait que sur 5.000.000 FCFA de bénéfice net, il n’aura payé que 300.000 FCFA D’IMPÔT et pas plus !
    - NOTRE PAUVRE TRAVAILLEUR BURKINABÉ qui gagne aussi pas plus de 5.000.000 FCFA comme salaire annuel (salaire net mensuel *12) payera près de 1.000.000 FCFA D’IUTS à l’état et tout lui sera coupé directement à la source par son service financier qui reversera ensuite à l’état. Donc tandis que le commerçant paye moins et en plus est un très mauvais payeur, le pauvre travailleur paye plus et de force !À suivre…………..LE GRAND ZAPATA !!!

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 13:04, par le justicier
    En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

    Ces mesures prises hier en conseil de ministres ne me satisfont pas en tant que cadre de la fonction publique. Il faut que le gouvernement arrête de se foutre de nous ! Tout ce tapage médiatique pour nous proposer des miettes. Ce sont là vos mesures fortes qui devraient améliorer le pouvoir d’achat du fonctionnaire ? 10.000 FCFA sur nos salaires pour faire face à la vie chère. Ce que nous avons énergiquement rejeté en juin comme étant insensé, c’est cela même que vous reconduisez en septembre et qualifiez de mesures fortes. Foutaise oui !!!Vous nous faites croire que les négociations se poursuivent avec les partenaires sociaux. Nous attendons une vraie revalorisation de nos salaires depuis 2012 et toujours rien. Il vous faut donc plus d’une année pour résoudre la question ? Quand il s’agit de créer une institution inutile, là vous êtes plus pressé. Vous nous parlez même d’urgence. De quelle urgence s’agit-il ? Celle de mettre en place le sénat ? Vous nous prenez pour des imbéciles ou quoi ? Il était question et selon le premier ministre de réduire les disparités entre les salaires des fonctionnaires bien sûr en regroupant toutes les indemnités en quatre groupes de sorte à ce que ceux qui n’ont pratiquement pas d’indemnité puissent en bénéficier. Dites moi, en quoi le fossé a t-il été réduit ? Au contraire vous l’avez agrandi. Monsieur le Ministre de l’économie et des finances démissionnez si vous êtes incapable de satisfaire à nos revendications puisse que vous êtes le plus prompt à refuser toute mesure tendant à améliorer significativement nos conditions de vie sous prétexte que le pays ne dispose pas suffisamment de ressources !

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 13:17, par le desillusionné
    En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

    la montagne à accoucher d’une souris après temps de concertation et de tapage médiatique voici la proposition indemnitaire du gouvernement aux travailleurs.A quand le franc jeu pour la revalorisation réelle de la rémunération des travailleurs qui ont assez supporté la misère et qui n’ont d’autres slogan que " sa va aller" pour ne pas se faire terrassé par le désespoir.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 13:35, par citoyen
    En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

    Toutes ces mesures sont à saluer ! Mais il faut que le peuple sache, que c’est leur contribution aux impôts et autres, qui permettent à ce gouvernement de faire tout ce qu’il fait ! ça ne vient pas de leur poche !

    Aussi, le gouvernement est là pour gérer les soucis du peuple !!

    Tout ça c’est de la musique !

    La chose qu’on demande fermement, c’est que Blaise Compaoré ne se présente plus en 2015 !! C’est sa fin ! Il n’est pas le seul Burkinabè ! Un autre peut faire mieux que lui ! On a vu depuis 26 ans ce qu’il peut faire, on veut voir un autre pour pouvoir Compaoré !!

    C’est simple et facile à comprendre !

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 15:43, par le coté obscur de la société
    En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

    le programme d’investissement à haute intensité de main-d’oeuvre est un programme mise en place et financé par l’organisation internationale du travail,et des
    donateurs extérieurs. L’assistance technique est financée principalement par le PNUD et les agences des bailleurs de fonds, et les investissements sont financés par les gouvernements(les pays bénéficiaires ne font pas partis), les agences des bailleurs de fonds et les banques de développement. Les principaux donateurs sont la Banque mondiale, le Danemark, l’Italie, la Norvège, les Pays-Bas, le PNUD, la Suède et la Suisse.
    NB : le Burkina Faso est un état bénéficiaire, donc 1 francs ne proviendra du budget de l’état
    pour plus d’info taper GOOGLE, puis haute intensité de main-d’oeuvre
    tous les infos sur le site de OIT
    ils sont très forts dans le mensonge

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 16:06, par chei
    En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

    Je m’attendais a des mesure econmiques telle que la restructuration des inpots d’exportation et la douane ; l’encouragement de la competition commerciales, l’elimination du favoritisme douaniere etc. Il nous faut une mesure comprehensive qui est d’un cote augmenter les salaires et de l’autre cote la reduction du couts.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 22:57, par Aimé OUEDRAOGO
    En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

    Pas mal comme mesures mais attention à l’augmentation intempestive des prix des produits de premières necessité suites à ces quelques billets de plus. Gare....!!!! et puis on a l’oeil ouvert sur l’affaire du sénat

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre 2013 à 09:02
    En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

    souhaitons que cela ne soit pas pour endormir les consciences de la population afin de pouvoir rester au pouvoir qui est devenu un pouvoir de la rue

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre 2013 à 10:31, par pioyipo
    En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

    1- Le gouvernement est à bout de souffle. Il a perdu le nord. Rien que trois mois en arrière, il annonçait l’augmentation des produits de première nécessité (huile, savon, gaz, ciment etc.) Et voilà que Edouard T. sort dire que c’était prévu.
    2- Ces mesures sociales en faveur des couches sociales pauvres seront source de nombreux détournements, vous verrez.
    3- Les boutiques témoins ont montré leur limite. Il ne faut pas avoir honte revenons sur les mesures comme Faso Yards.
    Que dieu sauve le Burkina.Tout ça pour le Sénat et l’article 37.

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre 2013 à 12:26, par ksa
    En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

    Merci au gouvernement pour l’effort consenti à l’égard des populations.Mais le prix de la locotion commence déjà à grimper,tout va y rester.Faite quelque chose pour que les bailleurs n’augmentent pas le prix de la location.

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre 2013 à 12:27, par ksa
    En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

    Merci au gouvernement pour l’effort consenti à l’égard des populations.Mais le prix de la locotion commence déjà à grimper,tout va y rester.Faite quelque chose pour que les bailleurs n’augmentent pas le prix de la location.

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre 2013 à 16:12, par Ludo
    En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

    Je me demande comment les négociations n’ont pas porté sur l’annulation pure et simple de la TVA sur les crédits bancaires. A mon avis c’est l’impôt qui pèse le plus sur le salarié. Il coûte 18% sur le montant du crédit en sortant de la banque et encore 18% à chaque fois qu’un centime du même crédit est dépensé. Est-ce qu’il y a autre mesure qui allege plus que l’annulation de ce taux au niveau de la banque ?

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre 2013 à 16:14, par synergie.
    En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

    Chers membres du gouvernement ; un petit pas est fait. Le dossier qui préocupe les fonctionnaires,c’est l’injustice criard entre le traitement des
    CONTRACTUELS ET DES FONCTIONNAIRES. Nous attendons de pied ferme que ce fosssé soit comblé pour la satisfaction de beaucoup de soit disant fonctionnaires.

    Répondre à ce message

  • Le 14 septembre 2013 à 06:08, par neutre
    En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

    Vraiment decevant. Le pouvoir se trompe. Les populations, les travailleurs, les etudiants n’attendent pas que de vrais mesures que le gouvernement est capable d’assumer. Seulement la politique politicienne qui va les perdre leur fait croire que ce serait perdre la face devant ladversaire. Augementer de 25000f le pret ou aide dun etudiant ne fIt mm pas 25000 par mois. Ca augmente kel pvoir dachat.

    Répondre à ce message

  • Le 14 septembre 2013 à 12:09, par JC
    En réponse à : Mesures contre la vie chère : Le détail de ce que le gouvernement a décidé

    Revenez surtout sur le SND pour les sortants des écoles de formation : 30 000 pour une vie ! Il est illégal car inférieur au SMIG au Faso, et surtout que les textes législatifs disent que le pécule SND correspond au salaire d’un soldat de rang. Soyons plus sérieux, car le Burkina d’aujourd’hui n’est pas celui de la révolution. la vie est quatre fois plus chère.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés