Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

mercredi 11 septembre 2013 à 06h34min

J’ai lu avec attention la réflexion de Me Guy Hervé Kam, avocat de son état sur l’opportunité du sénat au Burkina Faso. Et comme lui-même l’a dit, le président du Faso nous offre l’occasion, à travers son message du 7 septembre dernier, d‘élargir le débat. Il y a certainement eu des critiques fondées sur le sénat et avec le rapport du comité de suivi sur les réformes politiques, des propositions pertinentes de réaménagement seront prises en compte pour améliorer l’ancrage de cette institution démocratique que ni le Burkina, ni le président Blaise Compaoré, n’ont inventé.

Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

Et justement, là, je m’inscris en faux contre les propos de Me Kam, qui affirme « qu’aucune réalité sociopolitique ne parait pouvoir justifier la création d’un Sénat au Burkina Faso ». Ce praticien du droit aurait pu se faire comprendre si les réalités devant justifier la mise en place du sénat, devaient venir de notre contexte. Hélas, l’avocat évoque le cas de la France en 1795, de l’Angleterre dans la même période et des Etats-Unis, avec le constat du déséquilibre entre petits et grands Etats, une situation susceptible de menacer la survie de la fédération.

Il aurait fallu donc que le Burkina vive sous la coupe de Robespierre ou soit une fédération pour tirer des enseignements et penser à la mise en place d’un sénat ? Ce sont des arguments qui tiennent si peu. Le Burkina peut-il inventer sa propre histoire politique et modeler comme il l’entend, ses institutions en fonction de ses réalités ? Je ne serai pas seul à dire oui. Le contraire, comme le souhaite Me Kam, c’est de s’inspirer de ces démocraties occidentales comme des modèles ; Il suffit de se rappeler l’imbroglio électoral à la suite du 2e tour de la présidentielle lors du 2 e mandat de George Bush. Mieux, même si le Burkina Faso voulait copier « les réalités socio politiques » de ces pays, il ne pourrait pas puisque pour le moment (Dieu soit loué d’ailleurs), il n’a qu’un seul Etat.

Alors, nous réaffirmons avec force que le Burkina a le droit et même le devoir, de repenser la représentativité des différentes couches socioprofessionnelles pour améliorer le processus législatif. Le Burkina a le droit de créer un sénat avec une tendance multi colore (pas seulement pour représenter les régions ou les différents corps de métier) parce que cela permettra de renforcer la démocratie. C’est d’ailleurs ce que nous avons su faire depuis le sommet de la Baule. Aujourd’hui, si le sénat doit permettre à notre démocratie d’évoluer, devons-nous attendre aussi les évolutions des institutions de ces pays ? Ce serait aberrant. Me Kam, vous avez tout faux et vos arguments sur l’opportunité du sénat en rapport avec des réalités d’autres pays, ne nous grandissent pas. Au nom de quoi devons nous attendre que notre culture et nos réalités socio-économiques ressemblent à celles de pays occidentaux, pour engager des réformes politiques ? Ce serait de l’auto esclavagisme volontaire.

Me Kam dans ses développements accrédite également et se fait l’avocat de ceux qui pensent qu’on résoud le problème par sa suppression pure et simple de la Constitution par l’Assemblée nationale. Tout juriste qu’il est, il feint d’ignorer la portée de cet article 166 de la Constitution. " La trahison de la patrie et l’atteinte à la Constitution constituent les crimes les plus graves commis à l’encontre du peuple ". C’est même assez grave de sa part et nous sommes d’accord avec Noël Yaméogo de l’UNDD que « des circonstances aggravantes devant à mon sens être retenues contre les spécialistes ou professionnels du droit qui l’encouragent ». Pire, ceux qui préconisent la violation de la Constitution sur la base d’un quelconque accord politique, sont les premiers qui font l’apologie de l’incivisme et ouvrent la voie à des dérives et notamment aux amateurs des régimes d’exception. Nous préférons que l’on révise la Constitution plutôt que d’instaurer le droit de violation consensuel de la loi suprême.

Enfin, à propos du CCRP, Me Kam n’a pas seulement la dent dure mais aussi l’esprit fertile à dessein. Si ceux qui refusent le sénat aujourd’hui (une partie de l’opposition et de la société civile) avaient participé aux débats du CCRP, il ne serait pas une proposition consensuelle. Mieux, ce n’est pas parce qu’une certaine opinion refuse un cadre de dialogue républicain qu’il devient non consensuel. Au lieu de reconnaitre vos erreurs politiques et d’accepter que vous avez joué avec vos militants, vous continuez de polluer le débat en déniant même au président du Faso, l’initiative des réformes politiques. On se demande d’ailleurs dans quel pays on peut refuser au président de la république, celui-là même qui est le garant de la Constitution, le fait d’appeler ses concitoyens à réfléchir sur des réformes politiques ?

Me Kam, si vous voulez faire de la politique, faites le de façon claire mais arrêtez de faire l’apologie de l’incivisme et du chaos juridique.

Dr Olivier SAWADOGO

Vos commentaires

  • Le 10 septembre 2013 à 17:46, par le villageois furieux En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Mon frere, ya pas senat un point un trait. Il faut garder tes arguments pour toi meme.

    Répondre à ce message

    • Le 10 septembre 2013 à 20:02, par sagess En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

      Mr vous etes d’une petitesse d’esprit pitoyable, argumentez vos commentaires oubien aller vous faire foutre

      Répondre à ce message

    • Le 10 septembre 2013 à 20:33, par Omed En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

      Encore un qui a pris une petite enveloppe et sort vomir ses insanités ici...tu étais où toi qui croit connaître plus que Me Kam ???? Oiseau de mauvaise augure ;il fallait nous faire aussi ta refflexion...C’est vraiment dommage de le dire mais c’est malheureusement cela le fort du burkinabè...et comme dirait le Pr Bado "mesquin,mauvais,jaloux.."...va dire à ceux qui t’ont envoyé que nous avons dit que c’est bon mais c’est pas arrivé...Ok ?Vive le changement.A bon entendeur,salut.

      Répondre à ce message

      • Le 10 septembre 2013 à 21:13, par Jifi En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

        Omed on dirait que tu es un commandos aigri envoyé par l’opposition ? On te voit partout sur tous les commentaires à proner la violence. Que le tu accepte ou pas il y’a des millions qui votent et qui voterons Blaise Compaoré !

        Tu es un aigris et un aveugle car tu ne voit pas tout ce qui à été fait dans ce pays.

        Pffffffffff arrête de nous emmerder

        Répondre à ce message

        • Le 11 septembre 2013 à 06:48, par SID-PAWALEMDE En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

          Eh alors Jufi ? Toi, n’es-tu pas un envoyé de l’autre bord/tendance ? Vote pour Mr. Blaise si cela te chante, mais saches que tu ne pourras imposer ta vision des choses à personne. Je suis convaincu que de ta "Voix", Mr. Blaise Compaoré n’en a pas vraiment besoin pour être là où il est. Plus aigri que toi, je n’en vois pas. Alors tu la fermes si tu n’as rien à dire et laisse les autres échanger à leur guise. C’est compris ?

          Répondre à ce message

        • Le 11 septembre 2013 à 11:35, par la paix En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

          bien dit JIfi ! pendant qu’on cherche la paix lui il prône la violence. Mon cher omed c’est un débat d’idées.

          Répondre à ce message

        • Le 11 septembre 2013 à 12:14, par DANY En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

          JIFI toi tu es où ? un pays pendant 15 fait du surplace et n’a avancé que d’une place tu appelle çà avancement ? C’est vrai il y’a aussi avancement dans le reculons. J’oubliais dans ce 21è siècle, il n’est plus permis déchouer en deux ans même. La beauté d’une œuvre dépend de l’engagement et de l’amour de l’auteur. Quand on aime pas son peuple, on a ces résultat là. Rien ne va au FASO. Ne ferme pas les yeux pour croire qu’il fait nuit !

          Répondre à ce message

      • Le 10 septembre 2013 à 21:21, par Walo En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

        Omed vous êtes d’une nullité absolu ! acceptez que dans ce pays il y’a des gens qui acceptent et qui reconnaissent l’oeuvre du Président du faso ; Pour moi si cet homme se représente, je le vote un point deux barres. Je suis burkinabé et je fais ce que je veux. merdeeeeeeeeeeeeeeee

        Répondre à ce message

      • Le 11 septembre 2013 à 11:28, par adele En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

        il n’est donc point normal d’avoir un avis contraire sous peine d’être traité d’idiot ou accusé d’être corrompu ? Que faites vous de la liberté de pensée ? Lisez bien le Message du DR Sawadogo cela vous grandira...

        Répondre à ce message

    • Le 10 septembre 2013 à 21:10, par Dr le peuple En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

      Zero sur vingt. On veut ta propre reflexion au lieu de reagir sur celle des autres ...monsieur le soi disant docteur.

      Répondre à ce message

      • Le 11 septembre 2013 à 06:15, par cabryanga En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

        Je pense quil y a de ces gens là qui pensent que ,preceder son nom de Me ou Dr peut aveugler la clarté d’esprit d comprehension des autres. Arretez de berner la population avec vos diplomes resultant de "boit l’eau" que tous connaissons. Ne ridiculisez pas vos corps de metier lorsque vous voulez embrasser le joug politique ou le serment na pas sa place. Portez vos robes d’incertains de la morale et laissez simplement vos robes et blouses qui inspirent la noblesse. Large comprehension svp

        Répondre à ce message

      • Le 11 septembre 2013 à 21:14, par SALAM En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

        de la confrontation des idées jailli la vérité. Il a le droit de réagir sur la reflexion des autres. Toi tu ne réagi pas sur la sienne ?

        Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 17:49, par le riche En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Puisqu’on est divisé sur l’article 37 et le sénat, demandons donc au peuple de nous départager. Vivement un referendum en urgence pour élargir la base du débat.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 17:49, par ras En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Raisonnement plat sans aucun argument qui contredit ce que maitre a dit.Ah politique du ventre,quand tu nous tiens.

    Répondre à ce message

    • Le 10 septembre 2013 à 20:18, par Jules En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

      Nul n’est plus aveugle que celui qui ne veut pas voir. Les arguments sont dans l’article. Il suffit de lire en ouvrant les yeux

      Répondre à ce message

      • Le 11 septembre 2013 à 08:12, par Tapsoba®(de H) En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

        On aura tout vu au Bourkina façon-façon...pardon Burkina Faso avec ces défenseurs d intérêts egoïstes.Trahison pour trahison ou article 166 pour article 166,quand l assemblée nationale viola la constitution en ayant voté sans le sénat la loi organique instituant le sénat,pas de trahison.Quand le conseil constitutionnel, lui meme anti-constitutionnel puisque incomplèt dans sa composition sans les 3 membres nommés par le président du sénat inexistant ,valida cette loi elle aussi anticonstitutionnelle puisque votée dans l illégalité,pas de trahison.Mais quand Me Kam dit qu il est possible ,parallélisme des formes oblige,de procéder de la même manière pour le supprimer,on nous sort de son chapeau,l article 166 comme si cet article y a été introduit juste après le vote de la loi organique instituant le sénat.Et pourtant...Où est la logique si ce n est à perdre son latin ?

        Répondre à ce message

        • Le 11 septembre 2013 à 12:37, par S.Albouy En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

          Je partage votre point de vue et j’ajoute à l’egard de l’UNDD qui parle du respect des textes, qu’il commence à respecter la loi portant statut de l’opposition politique en attendant sa relecture comme il le preconise. comment qualifie-t-on le fait de se dire representant d’une entité contre son accord ?quelle est cette legitimité ?

          Répondre à ce message

    • Le 11 septembre 2013 à 10:26, par RAS2 En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

      RAS es tu sur davoir lu et compris ce qui a été dit par le DR SAWADOGO ?

      Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 17:50 En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Tu n’apportes rien à la compréhension de la mise en place du sénat, donc c’est mieux de ne rien dire à moins que tu défendes ta cause personnelle en faisant la politique du tube di::::::::::: :

    Répondre à ce message

    • Le 10 septembre 2013 à 20:31, par prix En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

      tu n’as rien compris a la politique, ce sont les Me sank qui vous poussent a la destabilisation de l’Etat , eux ils sont prets a marcher sur vos cadavres pour monter au Pouvoir, mais ce Burkina reste igilant nous n’allons pas laisser ce pays sombrer car nous l’aimons,
      les opposants sont sans vision

      Répondre à ce message

    • Le 10 septembre 2013 à 21:24, par on avance En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

      C’est toi qui ne veut rien voir mon ami ! tu es tellement pressé de voir Diabré ou Sankara au pouvoir que tu as la diarrhée quand on fait une contre analyse de tes salles hypothèses. Quoi qu’il arrive nous on votes Blaise. Tant que ces salles opposants fictifs ne vont pas changer, je préfère voter Blaise. Vivement qu’il se représente en 2015. Bande d’aigris aveuglés vous allez voir clair...

      Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 17:51, par L’esperance En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Merci Dr Sawadogo ! Laisse le, chacun se lève pour se faire de la PUB, on profite du sénat pour le faire !!

    Répondre à ce message

    • Le 10 septembre 2013 à 20:09, par SALAM En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

      Africain il veut profiter pour augmenter son pain quotidien. je savais pas qu’on enseignait l’opportunisme en fac de Droit

      Répondre à ce message

      • Le 10 septembre 2013 à 21:29, par Walaye En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

        hahahahaha bien dit SALAM maitre Kam n’est qu’un sale opportuniste qui à pris un chèque ou une promesse du ministère de la justice par l’opposition. Mais le peuple est derrière son président et y’a rien.

        On va se voir ici attendez. vous allez voir clair. Chaque semblant d’intello sort de sa tanière avec des salles analyse à la Kam.

        Répondre à ce message

        • Le 11 septembre 2013 à 06:57, par SID-PAWALEMDE En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

          Walaye ! Si tu savais tu te serais tû. Te ne comprends absolument rien aux choses. Publicité pour publicité, ton ami Dr. SAW n’est-il pas à la recherche de la même chose ? Tu resteras ignare face à ces choses qui dépassent tes capacités d’analyses et de réflexion. On ne t’en veut pas. Mais reste tranquille car tu es loin du gâteau.

          Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 17:51, par ras En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Raisonnement plat sans aucun argument qui contredit ce que maitre a dit.Ah politique du ventre,quand tu nous tiens.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 17:52, par L’esperance En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Merci Dr Sawadogo ! Laisse le, chacun se lève pour se faire de la PUB, on profite du sénat pour le faire !!

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 17:52, par Londonnien En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    les arguments de Mr Kam sont purement juridiques et si tu souhaite lui repondre, il va falloir que tu nous developpe un contre argument purement juridique pour nous montrer la pertinence et l,utilite de ce senat. ton contre argument ne tient pas et il ne pese pas du tout. Merci

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 17:53, par Vérité En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Je me demande si Dr OUEDRAOGO et Me KAM ont la même définition de ’’situations socio-économiques’’. Pour la gouverne de Dr OUEDRAOGO, le BF est analphabètes à plus de 70%. Ceux qui se disent scolarisés et qui comprennent français ""au sens plein du terme’’ tournent autour de 1.5%. Il y a des études à l’UO pour cela.
    Donc, tant que la majorité ne comprendra pas pourquoi elle vote, ne sait pas demander des comptes à celui qu’elle a voté, ne sait pas que si son enfant n’est pas à l’université parce que l’IUT de Koudougou et de Bobo coute 350 000 et 250 000 même si on est admis au test, il peut demander des comptes à l’Etat ; tant que le député ne saura pas qu’il peut contester une position d’un ministre ; tant que les interventions chirurgicales primaires ne peuvent être faites qu’à Yalgado ; tant que le fonctionnaire qui manifestera son appartenance à un parti d’opposition se verra retirer les dossiers qu’il avait en charge ; tant que ’’je peux en citer jusqu’à demain !!!!’’’’ : le SENAT sera un LUXE pour le BF. Donc, trêve de grande théorie d’école.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 17:53, par Londonnien En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    les arguments de Mr Kam sont purement juridiques et si tu souhaite lui repondre, il va falloir que tu nous developpe un contre argument purement juridique pour nous montrer la pertinence et l,utilite de ce senat. ton contre argument ne tient pas et il ne pese pas du tout. Merci

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 17:56, par Rahim En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    A part vos injures, je ne vois pas en quoi vous avez répliqué à Me Kam. Ce n’est pas parce qu’on se prétend DR que l’on peut bien argumenter et être à la hauteur des enjeux.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 17:57, par indjaba En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Aya ! aya ! Voici un autre modèle de docteur donc un autre modèle de raisonnement. Il est docteur en quoi même ? Je reste persuadé qu’il doit être pote au sieur Bamba Alex. Il n’argumente pas pour démonter Me Kam mais il écrit seulement vite vite pour que sa femme sache que lui aussi il a écrit dans la presse.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 17:57 En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Docteur en quoi s v p, ?
    Pour le reste ne faites pas d’un problème politique un problème juridique ... Démontrez nous en quoi le sénat est politiquement correct, au plan du droit vous et le thuriféraires du régime ont totalement tout faux.. Juste une preuve supplémentaire : le PF avait commis le PM et le ministre d’état non ? Au moment du rapport ou est le PM ? S v p manges et tais toi

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 17:57, par deka ! En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Je m’attendais à quelque chose de solide comme réponse, mais je constate que l’auteur de cet écrit n’a pas bien compris le texte de Monsieur Kam ou alors il se croit obligé de répondre. Il confond rappel et argument, qualité démocratique et conjoncture etc. Il est passé à côté et c’est dommage.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 18:00 En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    voici quelqu’un qui n’a rien compris de l’écrit de Me KAM. Me KAM a eu le mérite d’étayer ses arguments avec des exemples irréfutables alors que vous vous contentez de contredire sans vraiment convaincre. vous aurez dû faire une analyse pertinente au lieu de vous contentez d’affirmation simple (DR ?).

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 18:00 En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Tu es sur que tu es docteur, toi ? Chercheur de poste, c’est plus sur. Sinon que tu n’as meme pas commence a egratigner la surface des arguments en beton et en francais chatie d’ un avocat qui n’est meme pas docteur mais ce petit marteau casse gros cailloux. Tais- toi ou dis seulement a blaise que tu as faim. Il te comprendras.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 18:01, par wade En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    BRAVOOOOOOOOOOOOO Dr pour cette belle analyse, en lisant ca j’etais vraiment heureux car je me suis dis ben, voila un intello

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 18:01, par Yssif En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Dans ce cas cher Dr, trouvez un autre nom pour être original puisque le concept Sénat (nom et contenu) que vous proposez prouve bien que, intellectuellement paresseux que vous êtes, vous n’avez fait que copier ce que les autres ont créé.

    Dr Sawadogo Issoufou

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 18:04 En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Un article insipide, une argumentation creuse, un raisonnement poussif. Monsieur Olivier Sawadogo, vous n’êtes pas un docteur, quel que soit le domaine dans lequel vous pouviez avoir étudié, et cela saute à l’oeil dans votre écrit. Vous êtes un mendiant professionnel au près du régime de Blaise Compaoré et face à la clarté et la profondeur de l’analyse de Maitre Kam, vous avez cru bon de donner la réplique pour sauver vos gombos, mais c’est peine perdue. Votre analyse est nulle et répugnante. Je laisse les internautes apprécier.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 18:07, par Vérité En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Par ailleurs, dans un pays ou le statut de l’opposant est connu, comment peut-on accepter que ceux qui ne remplissent pas les conditions d’opposants aillent à des concertations au nom du peuple ? UN SENAT ne peut pas résoudre ces problèmes qui sont liés à l’analphabétisme, la faim, la culture du gain facile, la méconnaissance de la représentation populaire, ...
    Enfin, je crois que ce n’est pas sérieux que des burkinabè sensés demandent à ce qu’on révise la constitution pour que Blaise soit président à vie. Tous les burkinabè peuvent être présidentiables et il n’ y a pas d’homme d’Etat divin, nulle part !!!!
    Pour ces gens, si Blaise meurt par crise cardiaque comme SANY ABACHA, ce sera le suicide collectif au Burkina ou quoi ?
    Laissons l’article 37 là où il est. Que Blaise finisse son mandat et qu’il s’en aille. Que le pouvoir revienne à n’importe quel burkinabè, pourvu qu’il aime son pays. Si après 5 ans Blaise se sent indispensable, qu’il se représente et qu’il revienne comme président !!!!!!!!!! ( Mathieu KEREKOU, POUTINE).
    Je suis convaincu que personne ne croit en ce scénario puisque c’est parce que Blaise est au pouvoir, que son parti utilise tout le monde ’’fonctionnaires, commerçants, industriels, paysans’’ qu’il gagne ; sinon, personne ne le regardera.
    RESTONS POSITIFS

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 18:08, par BF1 En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    merci DR Olivier SAWADOGO pour votre apport et votre éclaircissement sur l’article de Me KAM. Me KAM prends en de la graine...

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 18:09, par KISWEND En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Y EN A MAAAAAAAAAAAAAARRRRRRRRREEEE DES DÉFENSEURS DES positions indéfendables ! Relisez vous même et vous aurez honte . Vs agressez gratuitement un éclaireur de la masse . Votre ton belliqueux témoigne de votre faiblesse "Dr SAWADOGO".
    Y EN A MARE ENFIN §

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 18:09, par nini En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    BELLE ANALYSE Dr SAWADOGO, nous avons besoin d’intellectuel comme vous pour faire avancer les choses et nous eclairer, car Me KAM a plutôt pris parti pour un camp,
    Me KAM a manquer de professionnalisme !!!! il a voulu diviser le peuple, mais Heureusement que nous avons des Hommes intègres comme Dr SAWADOGO
    DIEU TE BENISSE

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 18:10, par vision En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Quelle diarrhée !!!!!!!!!!! Ou aviez-vous obtenu ce titre de docteur ? Vous faites honte !!! Je dirai simplement "griot va prendre ton chèque à la présidence et ferme la !!!’’ Bientôt vous allez raser les murs ici au FASO. Si l’objectif est de convaincre la nouvelle génération consciente burkinabé alors peine perdue ; vaut mieux la boucler. Me Guy Hervé Kam, nous t’applaudissons, ton écris est digne d’un vrai burkinabé.Multiplier de telle intervention,car nous jeunes, nous avions besoin d’intellectuels comme vous nous éclairer

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 18:10, par Filsdupays En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Mr " le Dr", à vous lire on se demanderait si vous n’avez pas volontairement survolé l’analyse de Me KAM, qui a produit les plus belles manières que soit son analyse.
    Malgré votre titre je ne pense pas que votre intervention soit à la hauteur, pas par ce que vous manquez de connaissance mais tout simplement par ce que vos écrits sont haineux voir insensés.
    Ce ne sont pas des réactions épidermiques de ce genre qu’on attend de vous. Montrez -nous en quoi votre machin de sénat est utile pour ce pays ? Ou brusquement votre burkina émergent passe forcément par la mise en place du sénat ? Mr le Dr, de grâce quand on a rien à dire, ou lorsqu’on ne maîtrise pas son sujet, on se la boucle.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 18:13, par Le wak En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Bravo au docteur Sawadogo que je connais. Par contre il est bon de dire que contrairement à l’image associé à l’article le Dr Sawadogo ne fait pas partis de Fedap-Bc.
    L’article est clair et donne une vision réelle sur les propos du nommé Kam

    Répondre à ce message

    • Le 11 septembre 2013 à 21:38, par SALAM LE SAGE En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

      Dans ce pays quand on donne son avis on pense directement que vous êtes de tel ou tel bord mais désole là il s’agit d’une analyse intellectuelle et non partisanne. félicitation au docteur sawadogo

      Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 18:15, par bolibana En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Dr Olivier SAWADOGO, je suis favorable au Senat tout comme vous, mais a votre place au lieu de repondre aux délire de Me Kam, je trouverai des arguments solides pour montrer en quoi est ce que le Sénat est utile pour notre nation.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 18:16, par Mempo En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Quoi qu’il arrive le peuple du Burkina est unique et nous n’allons passer notre vie à faire comme la france et les etats-unis. Senat ou pas le pays avance et avancera. Il faut que des commandos comme maître Kam arrête de polluer notre existance avec leurs analyse à la con !!!

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 18:17, par Gomdasida En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Ah oui ! Je me demande bien si M. SAWADOGO a bien relu son texte avant de le faire publier. Apportez des arguments plus solides dorenavant si vous avez l’intention de contredire des gens de metier alors que vous ne l’êtes pas. Qu’avancez-vous de juridique ou d’historique de la situation nationale pour justifier de la necessité de la mise en place du sénat M. SAWADOGO ? Quand vous parlez de la violation de la constitution, de quelle violation vous parlez ? C’est vraiment bien domamge que des pseudo intello comme vous mettent leur savoir à la solde d’une cause que vous même dans votre fort intérieur ne croyez pas. L’intello c’est celui qui s’est dire ce qui est juste et droit au regard de sa science et non être des thuriféraires d’un système qui nous perdra tous. L’histoire vous jugera et vous tiendra pour responsable si ce pays, notre cher Patrie tombe dans le chaos.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 18:19, par belco En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Mon cher Dr Olivier SAWADOGO, vous êtes à court d’arguments. Votre argumentation est stérile ; ca ressemble plus à des d’injures ; vous n’apportez pas de valeur ajoutée à ce débat d’intellectuel . Quand j’ai vu votre article je me suis précipité pour voir ce que ce Docteur allait apporter comme arguments, malheureusement rien que des attaques personnelles, ; Très pauvres comme une réplique au raisonnement apporté par Me. C’est nul pour un Docteur. Cet article n’est malheureusement pas à la hauteur. Donc jusqu’à présent, seul l’argumentaire de Me KAM tient.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 18:19, par Drabo En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    M. Olivier SAWADOGO, vous êtes complétement plat. Comment un Docteur peut être complétement NUUUUL comme vous ??? Aucune logique dans votre chiffon ! LeFaso, soyons sérieux, refusez votre tribune à des Faux intellectuels du CDP. ils ont plus rien dans le crane !

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 18:20, par CLOFOUA En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Bonne apetit mon cher ami Dr Sawadogo, en tout cas tu ne m’a pas convaincu avec tes idées, c’est tout simplement la politique du ventre vide , pourquoi pas ta photo comme l’a fait Me KAM, même si c’est un djan de Diebougou reconnait un peu qu’il...
    réécrit encore pour me convaincre, même si tu mange avec quelqu’un souvent dit lui un peu, je dis un peu la vérité, il va comprendre un jour.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 18:21 En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Du blablabla........Rien de consistant

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 18:23, par Le Sage. En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    M. Sawadogo, je partage l’intégralité de votre article

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 18:23, par LAGUI ADAMA En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Quelle éloquence intellectuelle..Dr Olivier SAWADOGO.Le PEUPLE vous sera reconnaissant ! Vive Le PEUPLE Vive le sénat Vive le CDP Qu’Allah bénisse et protège son Excellence Mr Blaise Compaoré et sa famille

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 18:23, par Avocat En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Bonjour au Docteur Sawadogo tout d’abord merci pour votre apport au débat nationale. Je m’apprêtait en tant que juriste à répondre à mon collègue Maitre Kam car son analyse à mon avais était biaisé, partielle et impartiale dans son ensemble.

    Je profite de cette tribune pour demander aux illuminés soudain comme maître Kam de faire attention à ce qu’ils déversent comme analyses fausses et gravement truffé d’incohérence juridique et légale.

    Les opportunistes de dernière seconde devrait savoir que l’espèce médiatique nationale n’est pas un cabaret où chacun vient faire sentir son halène.

    Merci Dr. Sawadogo pour votre réponse qui à mon avis est nécessaire.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 18:23, par lexlegis En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Dommage pour des personnes comme vous qui se permettent de signer en tant que "Dr", mais dont l’analyse se fonde sur du sable. Dites moi, nous avons bien hérité de la démocratie oui ou non ? Pourquoi, ne pas s’inspirer de l’expérience de nos devanciers ? Du reste, dans quelle démocratie, avons-nous vu de longs de 26 ans ? Vous ne voyez pas plus loin que le bout de votre nez. De grâce, privez nous de vos piètres analyses. Vous êtes de mauvaise foi et l’histoire retiendra ça contre vous. Je suis vraiment ecoeuré de savoir que vous vous battez pour permettre à notre président de regner à vie, au détiment d’un peuple affligé, diminué et quête de sa pitance. Soyez sérieux, nous le peuple nous n’avons d’aucune mamnière envie de plaisanter.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 18:24, par Non au sénat. En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Mr SAWADOGO Olivier, Vous, vous êtes qui ? Croyez- vous qu’on crée un sénat au hasard. Le nom Sénat n’est pas une appellation burkinabé. Il a ses origines et ses raisons de création. Le Burkina Faso d’aujourd’hui n’a pas besoin de sénat pour apporter un plus à sa démocratie fictive encore moins au besoin du peuple tout souverain, et vous le savez très bien. Au contraire, c’est pour encore approfondir le fossé de la misère de nos pauvres concitoyens. Soyons sincères et réalistes sur cette mise en place du sénat au Burkina. Les pro-sénat ne pensent qu’à leurs propres intérêts et non à ceux du peuple tout entier et à l’avenir de ce pays. Pas de sénat et le Burkina continuera toujours d’exister. J’ai honte de ces intellectuels du cdp quand ils parlent de démocratie dans ce pays. Je me demande souvent de ce qu’ils entendent par démocratie après plus de 20 de règne.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 18:26, par Un point c’est tout En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Mr Sawadogo, il me semble que vous avez écrit pour écrire, alors que rien ne vous y obligeait. Vous n’apportez rien au débat. Vos arguments ne pèsent pas.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 18:29, par Lilwa En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Bonjour j’ai lu la lettre de maître Kam et c’est vrai que ça sentait le politicien plus que le juriste. Que tous ceux qui veulent faire de la politique retire leurs blouses d’abord et avance découvert sinon c’est de l’hypocrisie et le peuple jugera.

    en tout cas voila une bonne réponse à maître Kam

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 18:29, par Par Sahan En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Tu es Dr vraiment ? Bas comme analyse. Faut t en prendre à ton camp et non au révolutionnaire qui ne demande qu à aider les autres

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 18:29, par dogossianou En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Je ne suis pas juriste mais de ce que j’ai compris des exemples en France et aux USA sur la création du senat dans ces pays (pris par Me KAM), c’était pour illustrer le fait la création du sénat repond généralement à des réalités sociopolitiques bien précises. Il est absurde de croire que ces exemples supposent qu’il faut copier les réalités socio politiques de ces pays. Vous m’auriez convaincu, Dr Sawadogo, si vous donnez des exemples précis relatifs à notre contexte qui justifient la création du sénat contrairement à ce que Me KAM affirme. ce n’est pas ce que vous faites. Au lieu d’aller dans le sens d’un débat d’idées avec des arguments bien précis vous avancez des éléments de nature à discréditer tout simplement. C’est dommage. C’est peut être vous qui faites la politique à visage caché.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 18:29, par Clim En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Si au moins Dr avait le courage de mettre sa photo

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 18:30, par un citoyen En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    A peine lettré que je suis j’ai eu des vertiges en lisant ce cher docteur Sawadogo.
    C’est par respect pour les SAWADOGO que je me suis donné la peine d’écrire ton Sawadogo avec un S majuscule.
    Votre espèce fait la honte de notre Nation, rassurer vous vous êtes un danger pour la paix sociale tout comme le Monsieur des écoles Esther..

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 18:31 En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Monsieur SAWADOGO, tu as vraiment un doctorat ? J’espère,que,c’est pas un de ces doctorat en ligne ou les pseudo intellectuels se font rédiger les documents pour juste avoir un titre et se pavaner comme vous venez de le faire. Vous sautez du coq a l’âne en accusant Maître KAM d’insinuations qu’il n’a jamais pensées. Votre platitude me désolé et si j’avais,un doctorat je serait aller l remettre a celui qui me la donné, oui, on sens que le votre est donné. Maître KAM a. Bâti solidement son argumentation sur des faits historiques. Et limité et borné que vous êtes vous avez survolé son texte en n’y voyant que les pays cités puis crier vote a l’esclavage culturel. J’ai vraiment pitie de toi et surtout des pauvres gens autour de toi. Dit moi si tu enseignes et je ferai tout pour ne pas m’approcher d’une telle école. Avec des docteurs comme toi, je me demande a quoi ressemble les pauvres âmes a qui tu distilles tes platitudes pseudo-scholastique. Et sache que ton pompeux titre brille moins que l’intellectuel de Maître KAM qui maîtrise et le droit, et la morale, et la politique. Ti tu ne maîtrise rien, car intellectuellement limité, moralement,t tu,es un gars ou moral, et tu te cher hé politiquement avec la Fedabc pour pour te faire de la place. Ressaisie toi cher docteur du ventre, a ne pas confondre avec gastrologue.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 18:32 En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Tu n’apportes rien à la compréhension de la mise en place du sénat, donc c’est mieux de ne rien dire à moins que tu défendes ta cause personnelle en faisant la politique du tube di::::::::::: :

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 18:33, par L’indigné En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Il se dit docteur. Mon oeil ! Dans la vie, il y a le mal et le bien. Le positif et le négatif . Kam a choisi de dire la vérité et vous êtes libre d’embarquer dans l’autre barque. Lisez les réactions des internautes et comparez les aux réactions qui vous seront réservées. C’est un peu comme le jour et la nuit. Pas la peine de vous dire qui représente la nuit. Il y en a qui sont sans honte et sans vergongne. Malheureusement ! Voyez les images des différentes marches les uns sont bien gras et bien habillés et les autres maigrichons mal habillés et mal chaussés. Pitoyable Mr le Dr

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 18:33 En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    olivier sawadogo,tu es docteur en quoi même ? pas grande chose. si le burkina ou blaise ne sont pas les inventeurs du sénat,alors il faut le copier ce qui vient d’ailleurs en l’imposant aux burkinabè. pour un prétendu docteur,tu me laisses pantois et sur ce point,je te fais une sugestion bête. arrêtez donc d’envoyer vos rejetons dans ces pays où le sénat est une institution. arrêtez donc d’aller vous soignez dans les pays où le sénat existe. arrêtez donc de vous prostituer avec vos fumeux partenaires techniques et financiers,là où justement ils ont des sénats à gogo et je peux multiplier les exemples à l’infini. voilà un pays pauvre,dernier de la classe mondiale,incapable de s’auto suffire etc,etc mais quand il s’agit de pomper avec une facilité déconcertante les institutions inutiles de ces pays développés qui n’ont plus à démontrer car leurs populations ont le minimum vital,il est le champion. non,à la date d’aujourd’hui nous ne voulons pas de sénat au faso parceque nous voyons pas son utilité. si vous etes honnete,si vous souhaitez un ancrage de la démocratie au faso, commencez d’abord à faire fonctionner ce qui existe déjà et je veux parler de l’assemblée nationale qui au jour d’aujourd’hui,est une coquille vide,une caisse de résonnance. donc ne venez pas nous pompez les narines avec un autre machin et après en pseudo docteur,vous viendrez après le sénat pour nous vanter un autre machin pour la perfection de votre pseudo démocratie de pacotille. nous vivons sous une dictature qui ne dit pas son nom. encore non et non à votre sénat car pour que le peuple vous prenne au sérieux,commencez à à juger et à punir tous ces criminels qui sont au pouvoir depuis plus de 2 décennies et qui pillent allégement nos ressources. alors cher fumeux docteur à un rond,c’est pas votre machin sénat qui rendra cette justice au peuple burkinabè. amen

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 18:33, par le citoyen En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Votre reponse à Me KAM n’a pas la pertinence nécessaire pour le contre carrer. Certes, toute réflexion humaine n’est pas exempte de critique mais votre critique est trop plate par rapport aux réflexion du Me. Que dites vous maintenant de l’illégalité de la cours constitutionnelle et des dernières lois votées par l’assemblée nationale ds ces derniers temps qu’il a évoqué ????

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 18:35, par le rappel En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Mr vous êtes hors sujet. Même les eleves de cp voient plus loin que vous.on n a même pas besoin de discours pour décrire la pauvreté qui gangrène le quotidien des burkinabé. Arretez de nous faire dormir debout

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 18:36, par Franchise En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Me Kam s’exprime au nom de son client permanent Diabré.L’avocat catho a une mission précise:celle d’utiliser le droit,les étudiants et l’Eglise pour faire partir notre jeune président à tout prix !On le voit venir et on l’attend !

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 18:38, par Justin En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Dr Olivier SAWADOGO, vous etes un digne fils du Burkina. Un intellectuel et un patriote. Si nous avons demander notre independence c pas pour en effet comme le souhaite le soit disant intellectual KAM attendre que l’europe ns dise ce que l’on a faire. Non le peuple Burkinabe se definira lui meme et choisira le modele et le developpement qui lui va......

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 18:38, par CI En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Franchement je suis déçue de cet verbiage, pour un Docteur franchement le niveau de réflexion est bas. Je m’attendait à un argumentaire qui allais vraiment contrebalancé ceux plus que pertinent de maitre Kam, mais dans cet écrit, absolument rien ne viens contredire ce que maitre kam a dit au contraire sans le savoir vous consolider son développement chère docteur. Relisez très bien l’écrit de Kam, sa ne souffre d’aucune débat tellement c’est limpide comme de l’eau de roche. Ce qui est sur le peuple burkinabè, le vrai celui qui n’est ni a Ouaga 2000, ni dans les villas luxueux de Ouaga, celui la qui trime nuit et jours pour avoir juste de quoi a s’assurer deux repas par jours et qui vit a peine mieux qu’un animal a compris depuis longtemps que blaise Compaoré et sa clique ne se souccis nullement de Lui. Maître Kam, le dr Marius Ibriga, Ablassé Ouédraogo, Zephirain Diabré etc Ont dit subtilement tout haut ce que nous savons depuis longtemps. On ne se laissera plus distraire par qui que se soit, le SANAT, ON NEN VEUX PAS

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 18:39, par tampès En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Analyse aussi plate que l’initiative de l’analyse de son auteur. Je m’attendais à une réelle réplique mais Dr vous n’êtes pas à la hauteur et votre analyse montre votre platitude.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 18:39, par Oui à la paix ! Non au sénat ! En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    A défaut d’arguments solides, vous auriez dû vous taire "Dr Sawadogo". D’après ce qu’il a écrit Me KAM s’est contenté d’expliquer le contexte dans lequel les pays occidentaux se sont dotés d’une seconde chambre, pour souligner par la suite que rien ne justifie l’implantation d’une telle institution au Burkina Faso. Pour ce qui vous concerne je me demande quel genre de "docteur" vous faites pour répondre à l’opinion d’un juriste convaincu et convaincant par des menaces déguisées en arguments juridiques. Il est fort probable que vous dînez à la table du régime et que vous léchez les bottes aux ténors du CDP pour avoir droit à leurs miettes, mais ayez tout de même la décence d’opposer un argumentaire crédible et solide à un raisonnement pour le moins réfléchi, construit et instructif.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 18:40, par Justin En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Dr Olivier SAWADOGO, vous etes un digne fils du Burkina. Un intellectuel et un patriote. Si nous avons demander notre independence c pas pour en effet comme le souhaite le soit disant intellectual KAM attendre que l’europe ns dise ce que l’on a faire. Non le peuple Burkinabe se definira lui meme et choisira le modele et le developpement qui lui va......

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 18:41, par Kabila entrant à Kinsasha ! En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Dr Olivier Sawadogo ! Etes vous vraiment un docteur (qui a le doctorat) !! Ce que vous dites n’a rien à avoir avec les propos de Me KAM. Vous êtes hors sujet !
    Prenons un seul exemple ! Si je vous écoute, la création du senat repond à la (bonne) volonté du Président du Faso d’élargir le débat politique à certains ! Mais, pourquoi insister si ces derniers n’en veulent pas !! N’obligez pas quelque à mettre de la farine (la bouffe) dans son sac !!

    Vous avez aussez des propos incendiaires à popos de la violation de la constitution ! Ce que je sais, c’est que c’est encore vous qui violez la constitution...
    Je relevé bcp de contradictions dans votre écrit cher Docteur ?? Mais je préfère ne pas trop en débattre...
    Je suis désolé mais votre réplique à Me KAM n’a rien d’analyse. C’est hyper plat !
    Je suis vraiment désolé.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 18:42, par fissoni En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    pitié pour vous car il n y a rien de plus grande tristesse que de gens qui suivent sans voir.c’est pathétique

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 18:42 En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Olivier, tu n’a pas vraiment compris les arguments de KAM. 
    Il a expliqué les raisons de la création du sénat au USA, en France et en Angleterre Mais pour le Burkina quel problème politique ou sociale rencontrer par notre démocratie actuelle justifie la creation du senat. Il n’y en a pas. Selon meme le CDP, notre democratie va bien. Alors pourquoi le senat ?

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 18:42 En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Olivier, tu n’a pas vraiment compris les arguments de KAM. 
    Il a expliqué les raisons de la création du sénat au USA, en France et en Angleterre Mais pour le Burkina quel problème politique ou sociale rencontrer par notre démocratie actuelle justifie la creation du senat. Il n’y en a pas. Selon meme le CDP, notre democratie va bien. Alors pourquoi le senat ?

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 18:43, par Badpress En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Monsieur le docteur rélisez bien Me Kam. "La vérité rougit les yeux mais les casse pas" J’ai l’impression que vous ne l’avez pas compris.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 18:44, par Verite En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Enfin servit, je me demandais quand est ce que les vrai intellectuel allait repondre au pseudo intellectuel KAM. A ce titre, jaimerais rajouter a KAM que en tant que jusriste, il est la pour appliquer la loi et non l’inventer. C le PEUPLE Burkinabe qui font et definissent la loi et la constitution

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 18:44, par Le Digne Yarga En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Ce torchon ne merite meme pas d’être considere comme une replique. D’ou tenez-vous le titre de docteur ? Vous n’etes qu’un "prostitue intellectuel" sans honte. Me Kam a parle en tant que connaisseur du droit et de la constitution. Et vous ? Vous ne meritez meme pas que les internautes vous repondent. Vous faites tout simplement pitie.
    Chers internautes, n’accordez aucune importance a ce mendiant des temps modernes !

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 18:53, par Romejko En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Je pense que meme l’assemblée nationale est un peu trop pour le burkina alors pour le senat n’en parlons pas. Qu’est qu’ils foutent ces deputés en dehors de manipuler la constitution. En dehors de la farce qu’on presente au public tout est decidé à l’avance par l’executif et les dits deputés ne font qu’approuver. Dans ce contexte un bon executif nous aurait fait de l’économie de leur gigantesque budget et du temps dans l’application des lois. Et moins de detourneurs. En Dr vous devez savoir que Me Kam n’a fait qu’utiliser l’histoire pour introduire et argumenter ses dires. Cela n’a rien à voir avec une comparaison aveugle. C’est plutôt vous, il me semble, qui divaguez.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 18:54, par TYD En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Dr Sawadogo, je suis d’accord pour le principe de la replique, mais à condition que vous ayez quelque chose de solide à dire. De grace construisez quelque chose au moins à la hauteur des arguments de Me Kam pour tenter de démolir ses arguments. Prenez les un à un et dite en quoi ils sont faux ! C’est même le PF Blaise qui se referre toujours aux pays occidentaux lorsqu’il est coincé sur une question nationale ; alors, pourquoi ne lui faites vous pas le reproche ?
    Incivisme ? que dit la lois sur le statut des partis de l’opposition ? en avez vous tenu compte au CCRP lorsque vous parlez de parti de l’opposition ? alors, qui fait l’apologie de l’incivisme ?????

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 18:57, par L’Homme Fort En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Piètre Docteur. Tu gâtes le nom des docteurs. Sors de leur rang pour te complaire dans la petitesse de ton raisonnement fallacieux. Une réplique qui à mon sens est un non-dit car tu n’es pas à la hauteur du débat. Me Guy Hervé KAM en affirmant "qu’aucune réalité sociopolitique ne parait pouvoir justifier la création d’un sénat au Burkina" démontre par là, à travers des arguments de géopolitique qu’à la lecture des différents contextes ayant milité en faveur de la mise en place du sénat, rien de propre, de vrai et d’original comme contexte sociopolitique ne transparait jusqu’aujourd’hui comme fondement majeur de toutes ces attitudes impolitiques favorables à la mise en place du sénat.
    Quelle réponse vous nous donnez sur le contexte sociopolitique principiel et prédominant de la mise en place du sénat au Burkina Faso ? "Renforcement de la démocratie " dans un contexte généralisé de dysfonctionnement des institutions existantes telles que l’Assemblée Nationale, le Conseil Économique et Social,etc., dysfonctionnement qui s’explique par l’insuffisance des budgets alloués pour le fonctionnement et la mise en œuvre des activités. L’heure n’est donc pas aux principes d’institutions folkloriques et improductives mais à un réel renforcement des institutions existantes pour plus d’efficience et d’efficacité en termes de développement, de régulation politique, d’expression et d’encrage de la démocratie, d’autonomie et d’indépendance vis à vis de l’exécutif, etc. Voici brièvement les problèmes de fond auxquels on doit s’attaquer si notre souci est de contribuer réellement au renforcement de la démocratie et de l’Etat de droit au Burkina Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 18:57, par Le Digne Yarga En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Un veritable Garibou (mendiant) des temps modernes ! Une nouvelle profession vient d’apparaitre. Il s’agit de la Prostitution Intellectuelle. Une seule condition pour exercer cette profession : Être ne(e) avant la honte.

    Répondre à ce message

    • Le 10 septembre 2013 à 21:35, par Bila En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

      Voila un suporteur de Diabré qui souffre d’une diarrhée parce que le Dr. Sawadogo n’est pas d’accord avec le commis de l’UPC maitre KAM. Mon ami il faut pas croire que tous ceux qui ne pense pas comme vous on été payé par Blaise. Vous êtes du coté des lâches, ceux là même qui ne veulent pas reconnaître que les détracteurs du sénat ont crée des arguments infondés.

      Il faut laisser la libre pensé faire son chemin. Je serai d’accord avec vous que le Dr. SAWADOGO est un Garibou si vous reconnaissez que maitre Kam en est un aussi !!!

      Si chaque sortie d’intellectuels laisse penser à des dessous de table alors c’est valable pour l’opposition. Que vous le vouliez ou non nous avons un président et il s’appel Blaise Compaoré et ça sera ainsi après 2015 : wait and see.

      Répondre à ce message

      • Le 10 septembre 2013 à 22:01, par Le Digne Yarga En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

        Mr Bila, pourquoi voulez-vous que tous ceux qui critiquent le pouvoir soient de l’opposition ? Vous vous trompez enormement. Vous dites que Blaise sera toujours president après 2015. Pensez-vous que votre mentor est eternel ? De grace, pensez a vous meme et a vos enfants. Ne meritent-ills pas eux aussi de diriger ce pays un jour, qu’il s soient du CDP, de l’UPC, ou de l’ADF ? Nous sommes tous Burkinabe et egaux devant la loi. Il me semble que vous avez tout simplement peur du lendemain sans Blaise. Mais n’ayez pas peur Mr Bila si vous n’avez pas commi de crimes.

        Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 18:58, par Romejko En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Je pense que meme l’assemblée nationale est un peu trop pour le burkina alors pour le senat n’en parlons pas. Qu’est qu’ils foutent ces deputés en dehors de manipuler la constitution. En dehors de la farce qu’on presente au public tout est decidé à l’avance par l’executif et les dits deputés ne font qu’approuver. Dans ce contexte un bon executif nous aurait fait de l’économie de leur gigantesque budget et du temps dans l’application des lois. Et moins de detourneurs. En Dr vous devez savoir que Me Kam n’a fait qu’utiliser l’histoire pour introduire et argumenter ses dires. Cela n’a rien à voir avec une comparaison aveugle. C’est plutôt vous, il me semble, qui divaguez.

    Répondre à ce message

    • Le 10 septembre 2013 à 21:13, par passi En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

      toi je pense que tu dois etre bete, tu es dan quel monde pour dire que l’assemblée nationale est trop pour le Burkina,
      vraiment tu con
      excuse moi mais je suis decu qu’un intello puisse tenir de tels propos

      Répondre à ce message

    • Le 10 septembre 2013 à 21:18, par SALAM LE SAGE En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

      Comment un intellectuel peut penser qu’un pays démocratique n’a pas besoin d’un parlement ? c’est lamentable vrement et ce même canard boiteux veut reflechir sur la pertinence du SENA. arrêtez de vous foutre des gens.

      Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 18:58, par Le Digne Yarga En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Un veritable Garibou (mendiant) des temps modernes ! Une nouvelle profession vient d’apparaitre. Il s’agit de la Prostitution Intellectuelle. Une seule condition pour exercer cette profession : Être ne(e) avant la honte.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 18:58, par Fangdha En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    J’ose croire que tout ce verbiage juridico-politique prendra fin un jour lorsque enfin le Président décidera de dire limpidement qu’il ajourne la mise en place du SENAT ou croire aux élucubrations de TOEGUI !

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 18:58, par Le Digne Yarga En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Un veritable Garibou (mendiant) des temps modernes ! Une nouvelle profession vient d’apparaitre. Il s’agit de la Prostitution Intellectuelle. Une seule condition pour exercer cette profession : Être ne(e) avant la honte.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 18:58, par nongyélé En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    en fait mon problème c’est pourquoi vous voulez forcer mettre le senat en place actuellement. quelle est la vraie raison pour cet entêtement ? y’a plus urgent comme préoccupation dans ce pays à mon avis. fermer ce dossier et qu’on avance.

    Répondre à ce message

    • Le 10 septembre 2013 à 21:33, par JOHN En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

      Le dossier a été ouvert tout simplement pour améliorer les choses et pour qu’on puisse passer à autre chose il faudrait qu’on puisse finir la mise en place du SENA. la plus part des anti SENA n’en connaissent meme pas la substance ni les bien faits. désolé de vous le dire certe le SENA à l’ère budgetivore mais c’est lui qui nous permettra d’aller de l’avant. le SENA est un mal nécéssire pour le BURKINA FASO

      Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 18:59, par L’Homme Fort En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Docteur larmoyant. Tu gâtes le nom des docteurs. Sors de leur rang pour te complaire dans la petitesse de ton raisonnement fallacieux. Une réplique qui à mon sens est un non-dit car tu n’es pas à la hauteur du débat. Me Guy Hervé KAM en affirmant "qu’aucune réalité sociopolitique ne parait pouvoir justifier la création d’un sénat au Burkina" démontre par là, à travers des arguments de géopolitique qu’à la lecture des différents contextes ayant milité en faveur de la mise en place du sénat, rien de propre, de vrai et d’original comme contexte sociopolitique ne transparait jusqu’aujourd’hui comme fondement majeur de toutes ces attitudes impolitiques favorables à la mise en place du sénat.
    Quelle réponse vous nous donnez sur le contexte sociopolitique principiel et prédominant de la mise en place du sénat au Burkina Faso ? "Renforcement de la démocratie " dans un contexte généralisé de dysfonctionnement des institutions existantes telles que l’Assemblée Nationale, le Conseil Économique et Social,etc., dysfonctionnement qui s’explique par l’insuffisance des budgets alloués pour le fonctionnement et la mise en œuvre des activités. L’heure n’est donc pas aux principes d’institutions folkloriques et improductives mais à un réel renforcement des institutions existantes pour plus d’efficience et d’efficacité en termes de développement, de régulation politique, d’expression et d’encrage de la démocratie, d’autonomie et d’indépendance vis à vis de l’exécutif, etc. Voici brièvement les problèmes de fond auxquels on doit s’attaquer si notre souci est de contribuer réellement au renforcement de la démocratie et de l’Etat de droit au Burkina Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 19:01, par L’indigné En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    "dr" Sawadogo, SVP, dites nous qu’est-ce-que le Burkina va perdre si le Sénat n’est pas mis en place, de façon concrète ?Soyez Sérieux Taisez-vous, mangez et fermez-là. Le temps est court ! Nous, parlons de réalités et non de théories inutiles et du verbiage mouton. Mr kam a fait une analyse logique et réelle de la situation du Burkina réel. Vous faites à la limite pitié quand on lit vos vomissures ! Si le ridicule pouvait tuer !

    Répondre à ce message

    • Le 10 septembre 2013 à 20:36, par passant En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

      L’indigné tu ne lache pas prise hein, tu as ete payer pour venir ici foutre ta merde ou quoi, si c’est la cas tu devrais avoir honte car tu es maudis
      va dormir

      Répondre à ce message

    • Le 10 septembre 2013 à 20:43, par DIGNITE En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

      Je crois que en plus davoir mal lu cette article, tu as mal lu l’article de Mr KAM : Il a pas faite d’annalyse sur logique sur la situation du Burkina mais plutot sur celle de la France, de l’Angleterre et des USA, en disant dattendre detre dans ces situation la pour faire un Senat, Ce que di MR SAWADOGO parcontre c qu’il faut connaitre l’utilite du Senat et voir sa pertinence au Burkina plutot que suivre l’Europe

      Répondre à ce message

    • Le 10 septembre 2013 à 23:27, par kipsy En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

      Mr l’indigne, en ne mettant pas en place le senat on risque de ne pas pouvoir ajuster les lois qui permetrons d’acheter les medicaments pour compenser votre deficit en matiere grise. Tu vois, les opposants au senat ne demande que ca : venir vous berner. On te protegera contre ta volonte car tu ne sais pas ce que tu fais (deficit en matiere grise quand tu nous tiens !!!!)

      Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 19:04 En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Pour le citoyen lambda que je suis, un sénat est inopportun pour le Burkina. Donc arrêtez de nous perdre dans vos tergiversations juridiques. Nous on crève de faim. Dieu sauve le BURKINA.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 19:07, par oksenat En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    vive le senat

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 19:09 En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    toi tu es un vendu. maitre Kam a fait une analyse objective a prendre ou a laisser. de plus il est un citoyen comme toi et de ce fait il a le droit de dire ce quil pense sur la situation de la nation.enfin, vous CDPistes, vous n’etes pas obligés de tenir compte de son opinion, ni de celles des anti-sénat.mais soyez prets a fuir le pays un jour.car un peuple silencieux qui se revolte n’a pas de pitié

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 19:09, par Nègre En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    SUPER SUPER SUPER, c’est ce qu’on appelle une analyse pertinente et pleine de sens, vraiment merci Dr pour cette contribution, j’ai plus rien a ajouté.

    VIVE LE FASO

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 19:12, par LeCitoyen En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Dr Olivier S ; C’est pas une replique ça ! Ce que vous avez dit n’est pas argumenter, c’est plutot des affirmations ; Et pour un Dr ça ne releve pas le niveau du debat ; Me KAM a soutenu sa thèmes avec des arguments solides ; une bonne replique serait de pulveriser ces arguments ; mais c’est pas ce que vous avez fait. Domage pour un Dr !!

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 19:13, par LeCitoyen En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Dr Olivier S ; C’est pas une replique ça ! Ce que vous avez dit n’est pas argumenter, c’est plutot des affirmations ; Et pour un Dr ça ne releve pas le niveau du debat ; Me KAM a soutenu sa thèmes avec des arguments solides ; une bonne replique serait de pulveriser ces arguments ; mais c’est pas ce que vous avez fait. Domage pour un Dr !!
    Si c’etait sur un ring Me KAM vous a mis K.O

    Répondre à ce message

    • Le 10 septembre 2013 à 21:54, par SawadX En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

      Mr LeCitoyen, ne soyez pas naïf, en faite je comprend votre ironie envers le Dr. une fois que vous êtes dans le couloir du CDP il vous interdire de réfléchir. vous l’avez bien mis à ça place. tout un docteur qui admet une telle platitude dans son raisonnement. laisser moi me convaincre que ce Mr à obtenus son doctorat par sans pour autant le mérité. A l’écoute on dirait Assimin Koanda ! insensé !! Si seulement le Dr pensait au 17millions de burkinabé, au différents problème qu’ils gère au jour le jour, il comprendra que ce suppose apport démocratique est une duperie et un argument bancal. si une institution pouvait faire avancé notre democratie, la cours des compte, l’ASCE, la COTECNA, ... et j’en passe aurais suffis. ce sont les même argument qui ont prévalue a la mise en place de ces institutions. C’est la volonté des dirigeant qui peut changer la marge du désordre que notre démocratie subie.

      Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 19:16, par Sidrata En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Merci pour cette leçon de morale à ces soi-disant intellectuels qui n’ont fait qu’importer une intelligence qui ne nous est pas utile.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 19:17, par GINADJIE En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Dr Sawadogo vous avez une courte memoire. Le président du Faso a été le premier à se referer à la France ou aux Etats-Unis pour la suppression ou non du Senat. Vous n’avez apporté aucune contradiction juridique aux propos de Maitre KAM. 
    Je voudrais aussi dire que si le Senat n’a pas de pouvoir de decision il est franchement INUTILE. Combien de fois l’Etat a piétiné des décisions de Justice duments rendues ? Alors ce n’est pas un machin de senat qui sera respecté. Nous voulons des débats francs et non partisanes.

    Répondre à ce message

    • Le 10 septembre 2013 à 23:53, par jury En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

      GINADJIE, quelle incoherence ! vous affirmez que le SENAT n’a pas de pouvoir de decision et vous dites en meme temps que c’est pour modifier l’A37. Vous dites une chose et son contraire.A vous lire, on fera mieux de supprimer le parlement aussi car malgre la proportionel voulu par le president, c’est le CDP qui est en tete et ca coute cher donc... Pendant que nous y sommes, supprimons aussi le conseil constitutionel et toutes les institutions. On a de la chance au Faso parce que on a des gens comme vous. Quel trou du cul vous etes !!!!

      Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 19:18, par Nègre En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    SUPER SUPER SUPER, c’est ce qu’on appelle une analyse pertinente et pleine de sens, vraiment merci Dr pour cette contribution, j’ai plus rien a ajouté.

    VIVE LE FASO

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 19:19, par LE CONVAINCU En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Dans tous les cas entre ce que dit Me KAM et vous, les gens savent ou se trouvent la vérité et la vraie. Si le Burkina se trouve dans cet état actuellement, c’est vous les juristes. Voilà la vérité

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 19:22, par guourdincontreprosenats En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Vraiment Dr, il n’ya aucune cohérance dans vos arguments et c’est ce Me a souligné en disant que vous avez tord sur toute la ligne. PAS DE SENAT

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 19:23, par Brice En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Pour une replique, c’en est pas une du tout puisque vous nattaquez qu’Un seul argument de maitre kam. Vraiment, jattend tjr tles arguments ds pro senat.(qu’on arrete de me dire qu’il va renforcer la democratie. Dites moi plutot comment au regard de sa forte connotation politique). Moi, je serai favorable a un senat a la burkinabé composé uniquement de structures de la societé civile un peu a limage du ces.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 19:26, par MOREBALLA En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Dr Olivier SAWADOGO, particulièrement je ne suis contre le SENAT, mais par contre je suis contre toute révision de l’article pour des fins à consacrer un monsieur qu’il soit Blaise ou qui que ce soit un roi et un règne à vie. Voyez vous je me refuse à être désobligeant, les faits sont têtus, dans ce scénario du sénat, il y a en sourdine une malhonnêteté de par la part des concepteurs du séant. Alors dans un contexte de malhonnêteté exacerbée est inconciliable avec un pan de dignité et de vertu.
    1. Que le président prononce que l’article 37 ne sera pas touché,
    2. Tous les membres devant composés le SENAT ne doivent pas appartenir à des formations, d’autant plus l’assemblée Nationale est un cadre d’expression des formations politiques,
    3. Le collège électoral reste toujours les conseillers municipaux pour l’élection des deux sénateurs par région,
    4. Trouver une juste médiane entre le CES et le sénat, et procéder à la suppression du CES.
    Merci Docteur Olivier SAWADOGO, mais j’ai regret de vous traduire que votre écrit n’apporte aucune contradiction au substrat des éclairages de Me KAM, j’en trouve à une réaction épidermique, néanmoins participe au débat et étale la sécheresse des cadres actuels du CDP, dont tous les cadres charismatiques ont été sacrifiés pour les besoins de la révision de l’article 37. Déplorable pour le CDP fort de la quantité écrasante des cadres du pays.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 19:29, par VERITE AMERE En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Je ne sais pas ce que celui-là veut, mais je pense qu’il n’a pas compris la différence entre "L’OPPORTUNITE D’UNE TELLE INSTITUTION QU’EST LE SENAT DANS LE CONTEXTE ACTUEL QUE TRAVERSE NOTRE PAYS" et " L’APPLICATION PURE ET DURE DE LA CONSTITUTION". Si la constitution devait être appliquée à la lettre, alors je pense que Blaise Compaoré ne serait pas là actuellement et les différentes crises que que nous avons vécues n’auraient peut-être pas lieu. Ici, il s’agit d’une situation où plus de 80% de la population (c’est le minimum que je puisse évoquer) trouvent inopportune la mise en place de cette institution. La sagesse veut que nous ne nous entêtions pas quand l’occasion n’est pas favorable. Concrètement, je pense que les PRO SENAT ont du mal à lire le temps et les évènements. Dr Olivier SAWADOGO et alliés, soyez sages et reconnaissez que CHAQUE CHOSE A SON TEMPS.

    Répondre à ce message

    • Le 10 septembre 2013 à 21:39, par sisoba En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

      il ne suffit pas de s’assoire pour donner des statistiques mensongers aucun sondage n’a prouvé que 80% de la population est contre le SENA. avant d’affirmer des choses un intellectuel doit toujours vérifier ses information.

      Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 19:30, par VERITE AMERE En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Je ne sais pas ce que celui-là veut, mais je pense qu’il n’a pas compris la différence entre "L’OPPORTUNITE D’UNE TELLE INSTITUTION QU’EST LE SENAT DANS LE CONTEXTE ACTUEL QUE TRAVERSE NOTRE PAYS" et " L’APPLICATION PURE ET DURE DE LA CONSTITUTION". Si la constitution devait être appliquée à la lettre, alors je pense que Blaise Compaoré ne serait pas là actuellement et les différentes crises que que nous avons vécues n’auraient peut-être pas lieu. Ici, il s’agit d’une situation où plus de 80% de la population (c’est le minimum que je puisse évoquer) trouvent inopportune la mise en place de cette institution. La sagesse veut que nous ne nous entêtions pas quand l’occasion n’est pas favorable. Concrètement, je pense que les PRO SENAT ont du mal à lire le temps et les évènements. Dr Olivier SAWADOGO et alliés, soyez sages et reconnaissez que CHAQUE CHOSE A SON TEMPS.

    Répondre à ce message

    • Le 10 septembre 2013 à 20:58, par VERITE NON AMERE En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

      Je crois egalement que tu as mal lu la constitution qui en plus de limiter le nombre de mandat, dit que pour ce representer le president peut le faire par majorite des 2/3 de lassemble ou par referendum. DONC SI TU REGARDE BEIN TU VERRA QUE LES blaisistes ne veulent que cela. Une application STRICT de la CONSTITUTION.

      Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 19:34, par LAFRICAIN En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Dr c’est pas gros français on veut .attendez apres 2015 pour mettre votre senat pour l’instant on ne veut pas de ce machin.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 19:38, par LAFRICAIN En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Dr c’est pas gros français on veut .attendez apres 2015 pour mettre votre senat pour l’instant on ne veut pas de ce machin.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 19:39 En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Faux intellectuels l’histoire vous jugera soyez en sûr. Aujourd’hui on peut avoir l’impression d’avoir tous les droits mais attention ! il s’agit bien d’une nation et de l’avenir de nos enfants.

    Répondre à ce message

    • Le 10 septembre 2013 à 21:50, par sisoba En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

      c’est vous que l’histoire jugera quand vos enfants vous demandrons des compte a cause de votre rejet du SENA. vous pouvez etre contre parce que vous n’en voyez pas l’interet mais sur le point du besoin du SENA pour le renforcement institutionnel nous sommes tous d’accord que nous avons beaucoup à gagner

      Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 19:39, par Tenko En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Je pense que c’est parce que le PF est un Homme de dialogue que les internautes se cachent derriere des pseudo pour l’injurier. Et je crois que tout cela n’est pas bon. Si le PF ne peut pas partager son point de vue, sa vision pour le bonheur du peuple, quel serait sa place en tant premier responsable de la Nation ? Je propose au PF de continuer dans sa dynamique et laisser ces libres penseurs. Comme nous sommes en politique et que le parti du PF (la majorité) peut l’appuyer a apporter des Reformes bien sur avec la benediction des Religieux, Coutumiers et autres sensibilités, il serait mieux de ne plus reculer. Bonne continuation !

    Répondre à ce message

    • Le 10 septembre 2013 à 21:16 En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

      Si les Burkinabè ont besoin de pseudo, c’est qu’ils ont peur et qu’ils ne peuvent parler à visage découvert. Vous-même utilisez un pseudo, non ! Soyez logique de temps à autres. Tout le monde ne peut avoir le même réflexe sans raison. Et selon vous, ils ont peur de qui ?

      Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 19:39, par Le Digne Yarga En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Un veritable Garibou (mendiant) des temps modernes ! Une nouvelle profession vient d’apparaitre. Il s’agit de la Prostitution Intellectuelle. Une seule condition pour exercer cette profession : Être ne(e) avant la honte.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 19:42, par Tenko En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Je pense que c’est parce que le PF est un Homme de dialogue que les internautes se cachent derriere des pseudo pour l’injurier. Et je crois que tout cela n’est pas bon. Si le PF ne peut pas partager son point de vue, sa vision pour le bonheur du peuple, quel serait sa place en tant premier responsable de la Nation ? Je propose au PF de continuer dans sa dynamique et laisser ces libres penseurs. Comme nous sommes en politique et que le parti du PF (la majorité) peut l’appuyer a apporter des Reformes bien sur avec la benediction des Religieux, Coutumiers et autres sensibilités, il serait mieux de ne plus reculer. Bonne continuation !

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 19:42, par Citoyen En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    C est bien dis au burkina les gens se moque du peuple defenseur de la veuve et de l orphelin avec assez d gross cylindres ...avocat rouge !

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 19:44, par MOREBALLA En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Dr Olivier SAWADOGO, particulièrement je ne suis pas contre le SENAT, mais par contre je suis contre toute révision de l’article37, pour des fins à consacrer un monsieur qu’il soit Blaise ou qui que ce soit un roi et un règne à vie. Voyez vous je me refuse à être désobligeant, les faits sont têtus, dans ce scénario du sénat, il y a en sourdine une malhonnêteté de par la part des concepteurs du séant. Alors cette malhonnêteté exacerbée est inconciliable avec un pan de dignité et de vertu véhiculé par le camp en face.
    1. Que le président se prononce que l’article 37 ne sera pas touché,
    2. Tous les membres devant composés le SENAT ne doivent pas appartenir à des formations politiques, d’autant plus que l’assemblée Nationale est un cadre d’expression des formations politiques,
    3. Le collège électoral reste toujours les conseillers municipaux pour l’élection des deux sénateurs par région,
    4. Trouver une juste médiane entre le CES et le sénat, et procéder à la suppression du CES.
    Merci Docteur Olivier SAWADOGO, mais j’ai regret de vous traduire que votre écrit n’apporte aucune contradiction au substrat des éclairages de Me KAM, j’en trouve à une réaction épidermique, néanmoins participe au débat et étale la sécheresse des cadres actuels du CDP, dont tous les cadres charismatiques ont été sacrifiés pour les besoins de la révision de l’article 37. Déplorable pour le CDP fort de la quantité écrasante des cadres du pays.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 19:44 En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Dr il faut être honnête en reconnaissant que le pouvoir n’a aucune considération pour les vrais opposants et cette attitude ne date pas d’aujourd’hui.Dans un processus,une concertation il faut un minimum de respect à l’endroit de celui d’en face.Même ceux qui ont participé à ce CCRP regrettent et disent avoir été grugés ;tout était ficelé il fallait la présence de leurs"opposants"pour donner de la caution à la supercherie.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 19:50 En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Dr il faut être honnête en reconnaissant que le pouvoir n’a aucune considération pour les vrais opposants et cette attitude ne date pas d’aujourd’hui.Dans un processus,une concertation il faut un minimum de respect à l’endroit de celui d’en face.Même ceux qui ont participé à ce CCRP regrettent et disent avoir été grugés ;tout était ficelé il fallait la présence de leurs"opposants"pour donner de la caution à la supercherie.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 19:50, par Ib En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Pffff !!!! tu forces pour répondre au monsieur alors que tu n’as rien compris ou tu fais semblant de ne rien comprendre des arguments qu’il a apportés qui sont pourtant solides.

    Répondre à ce message

    • Le 10 septembre 2013 à 21:45, par PILE En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

      c’est toi qui trouve les arguments de Me KAM pertinents mais relis bien son artile tu vas vomir car venant d’un Avocat ca fait honte. il a pris parti et c’est deplorable
      il n’est pas mieux que ces opposants qui passent leur journée a critiquer sans rien apporter a ce beau pays

      Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 19:59, par le vrai En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    analyse pertinente. il m’a tout l’air que Me Kam passait ses journées à vadrouiller dans les champs que d’essayer d’apprendre ses cours de droit. pire il ne maitrise pas la constitution de son pays. Me Kam vous êtes sûre d’être juriste ? n’^tes vous pas maitre de la classe de CP1 ?

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 19:59, par Mamou En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    C’est curieux comme réplique ! On n’a pas besoin d’avoir fait la Sorbonne pour savoir qu’une réplique doit s’apparenter à des réponses à des questions ou à des affirmations. Le titre laissait entrevoir un démontage en règle des arguments de Me KAM. Votre texte devait être au mions aussi long que celui de Me KAM. Or notre cher Dr (?) SAWADOGO s’est contenté de réponses lapidaires, comme s’il était pressé de finir avec la besogne qu’on lui a demandée. Etes-vous à cours d’arguments ?
    un conseil : retourner en FAC ! Bon courage !

    Répondre à ce message

    • Le 10 septembre 2013 à 21:16, par Adama En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

      Mamou mais la tu ma vraiment trop decu. Quand meme, on a pas besoin de faire un grand texte pour demonter un argument. C pas la longueur du texte mais le contenu mon ami. C pas non plus la longeur des propos mais les pertinances de ces propos.

      Répondre à ce message

    • Le 10 septembre 2013 à 21:22, par pieux En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

      Mamou ne montrez pas votre carence intellectuelle, vous avez lu l’article, admettez qu’il y’a de la matière,
      proposer des solutions et laisser tomber la critique mensongère et partisane

      Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 20:03, par sagess En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    analyse pertinente. il m’a tout l’air que Me Kam passait ses journées à vadrouiller dans les champs que d’essayer d’apprendre ses cours de droit. pire il ne maitrise pas la constitution de son pays. Me Kam vous êtes sûre d’être juriste ? n’^tes vous pas maitre de la classe de CP1 ?

    Répondre à ce message

    • Le 10 septembre 2013 à 20:54, par l’intrépide En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

      Je suis instituteur et je tiens depuis 5ans la classe de CP1 et veux comprendre votre comparaison : " Me Kam vous êtes sûre d’être juriste ? n’^tes vous pas maitre de la classe de CP1 ?" Merci

      Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 20:09, par Mamou En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    C’est curieux comme réplique ! On n’a pas besoin d’avoir fait la Sorbonne pour savoir qu’une réplique doit s’apparenter à des réponses à des questions ou à des affirmations. Le titre laissait entrevoir un démontage en règle des arguments de Me KAM. Votre texte devait être au mions aussi long que celui de Me KAM. Or notre cher Dr (?) SAWADOGO s’est contenté de réponses lapidaires, comme s’il était pressé de finir avec la besogne qu’on lui a demandée. Etes-vous à cours d’arguments ?
    un conseil : retourner en FAC ! Bon courage !

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 20:10, par Lol En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    J’ai lu l’écrit de Me Kam et il y avait des arguments, et le lecteur est libre d’être d’accord ou pas.
    Mais à lire Dr Sawadogo qui s’inscrit en faux, je m’attendais également à voir une argumentation.
    Je pense que si vous chercher à convaincre, ce n’est pas demain la veille car l’écrit de Me Kam me convainc plus, pour ne pas dire que c’est le jour et la nuit.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 20:13, par 2 En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Ne fatiguez pas les gens, où étiez vous avant l’analyse de Me KAM ? Et puis, Me KAM n’a pas fait de la littérature, il a donné des éléments historiques et juridiques qui convainquent. Faites en de même parce que votre analyse est fade.

    Répondre à ce message

    • Le 10 septembre 2013 à 21:22, par 3 En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

      On a pas besoin d’elements historiques et juridique justement ( qui plus est de la France, de l’Angleterre et des USA), mais plutot d’elements factuels concernant la societe Burkinabe pour justifier le senat.

      Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 20:15 En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Un article insipide, une argumentation creuse, un raisonnement poussif. Monsieur Olivier Sawadogo, vous n’êtes pas un docteur, quel que soit le domaine dans lequel vous pouviez avoir étudié, et cela saute à l’oeil dans votre écrit. Vous êtes un mendiant professionnel au près du régime de Blaise Compaoré et face à la clarté et la profondeur de l’analyse de Maitre Kam, vous avez cru bon de donner la réplique pour sauver vos gombos, mais c’est peine perdue. Votre analyse est nulle et répugnante. Je laisse les internautes apprécier.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 20:27, par POIDS En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Dr SAWADOGO au moins a eu le courage d’apporter une reponse au ecrits mensongers de Me KAM, arreter de vous agiter
    vous etes a la solde de l’opposition, on vous a decouvert,
    vous devez proner la paix et l’entente dans ce pays

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 20:28, par POIDS En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Dr SAWADOGO au moins a eu le courage d’apporter une reponse au ecrits mensongers de Me KAM, arreter de vous agiter
    vous etes a la solde de l’opposition, on vous a decouvert,
    vous devez proner la paix et l’entente dans ce pays

    Répondre à ce message

    • Le 10 septembre 2013 à 21:22 En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

      Je me rappelle au temps du collectif contre l’impunité, des énergumènes comme vous étaient étonnés de voir les gens payer une cotisation pour s’engager dans le mouvement. Ils ne comprenaient pas qu’on puisse faire tout ça sans être payés. ça n’a pas changé. Aujourd’hui encore, des individus comme toi croient qu’on est toujours payé par quelqu’un quand on s’engage pour une cause. Vous êtes pitoyable !

      Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 20:30 En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    "Trahison de la patrie"... Hou là ! Vous connaissez le sens de ces mots ? Mesurez-vous ce que vos propos comportent de calomnies et de menaces ? Me Kam a boxé avec brio sur le ring. Vous, Dr Savadogo, vous avez gesticulé, mais depuis le sol. Et sentant que vous n’êtes pas à la hauteur, vous convoquez la diffamation et l’invective. C’est du mounafiquisme ! Les gens de votre espèce sont à dénoncer. Et puis, tout près n’est pas loin. Faut-il vous rappeler que le Président Compaoré achève son quatrième mandat ? Et par la faute des gens comme vous. Et aujourd’hui encore, vous tenez à poursuivre dans l’aventurisme politique. Et c’est vous qui osez donner des leçon s aux autres ! Tchiorrrr !

    Répondre à ce message

    • Le 10 septembre 2013 à 21:24, par BETON En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

      Pour donner son avis a-t’on besoins de toujours faire réfférence à la violence ? ici c’est un débat d’idées et non un combat comme tu l’insinue. si u veut combatre va sur un RING là tu aura ton combat

      Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 20:36, par Dikielté En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Un gros titre pour rien. La politique du ventre va tuer certains Burkinabé. Je ne connais pas Kam Hervé ni de Dr Olivier Sawadogo. Mais si je compare les deux écrits il n’ y a pas "photo". Je peux dire que Kam au moins m’a apporté quelques éclaircissements sur ce machin de SENAT. En toute honnêteté je ne savais pas à quoi cela servait. A qui la faute ? C’est aux politiciens de descendre à la base pour expliquer à la population l’importance de ce machin de SENAT qui divise les Burkinabé. Dit moi mr Sawadogo "le renforcement de la démocratie" que le SENAT va apporter je voudrais le savoir. Nous avons su très tôt qu’il n’existe pas de démocratie dans certain parti ou tout se résume à la volonté des frères "Gastro". Qui a fait référence à la France et aux USA ? C’est mon Président du Faso. Si Kam le fait je ne trouve pas de problème. En réalité je n’ ai rien appris dans votre réplique. Nous autres avons traversé la cour de l’école, ce qui explique l’incompréhension de votre texte.Moi je comprends vite, mais il faut qu’on m’ explique pendant lontemps pour que je puisse comprendre.Que Dieu vous (KAM et Sawadogo) bénisse et qu’Il sauve le Burkina Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 20:50 En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Le problème du sous développement africain, ce n’est pas tant un problème financier que la malhonnêteté intellectuelle de ses élites. Voici un prétendu docteur qui fait l’apologie de l’état unitaire au Burkina Faso, alors qu’il sait pertinemment que selon le contexte sociologique du Burkina, un état fédéral serait le plus appropriés, pour tenir compte des diversités socio-culturelles.
    Quand au fond de votre article, il est maladroit et pas même digne d’un étudiant en première année de fac.
    Visiblement vous avez dû obtenir votre doctorat par le copier coller

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 20:51, par KYEMTHER En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Ce Qui est etonnant, c’est qu’il y a des gens ici au faso, qui ne peuvent ni voir avec leurs yeux, ni avec leur intelligence, pas plus qu’avec leur intégrité. Il ya des avocats du diable au Burkina. Sincèrement si je pouvais me faire prélever un peu de yam(Yam = sagesse) pour quelque uns...

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 20:54 En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Me Kere, vous devez dire quelque chose. Ne vous taisez pas. La maison brule.
    Merci d’ exercer votre dynamisme que je ne vois pas depuis longtemps.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 21:08, par ALTERNANCE 2015 En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    replique denuee de toute argumentation credible. votre argumentation est nulle. on veut pas de senat. un point un trait

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 21:14, par burkinbila En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Au moins on sait que M Kam est un praticien du droit. "Dr" sawadogo, vs etes docteur en quoi ? Littérature ou lettre moderne ? Vous n’avez pas dit non plus dans quel parti politique vous militez ? Enfin on sait comment on devient dr dans ce Burkina de Blaise. Vous polluer le titre de dr avec vos vomissements. Foutez nous la paix avec votre merde de senat. C’est vraiment pitoyable comme écrit.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 21:17, par lexlegis En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Dommage pour des personnes comme vous qui se permettent de signer en tant que "Dr", mais dont l’analyse se fonde sur du sable. Dites moi, nous avons bien hérité de la démocratie oui ou non ? Pourquoi, ne pas s’inspirer de l’expérience de nos devanciers ? Du reste, dans quelle démocratie, avons-nous vu de longs de 26 ans ? Vous ne voyez pas plus loin que le bout de votre nez. De grâce, privez nous de vos piètres analyses. Vous êtes de mauvaise foi et l’histoire retiendra ça contre vous. Je suis vraiment ecoeuré de savoir que vous vous battez pour permettre à notre président de regner à vie, au détiment d’un peuple affligé, diminué et quête de sa pitance. Soyez sérieux, nous le peuple nous n’avons d’aucune mamnière envie de plaisanter.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 21:19, par SALAM LE SAGE En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Me Kam a une analyse partisane et non juridique. Le probleme qui se pause est de savoir si le SENA est légal : et bien OUI. le peuple veut-il le SENA ? encor OUI mais le SENA sous sa nouvelle formule

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 21:20, par SALAM LE SAGE En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Me Kam a une analyse partisane et non juridique. Le probleme qui se pause est de savoir si le SENA est légal : et bien OUI. le peuple veut-il le SENA ? encor OUI mais le SENA sous sa nouvelle formule

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 21:28, par Jagger En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    "La trahison de la patrie et l’atteinte à la Constitution constituent les crimes les plus graves commis à l’encontre du peuple". Le President Blaise est donc un grand criminel, lui qui qui a conduitb la modification de la constition a plusieurs reprises et qui s’apprete donc a commettre un nouveau crime en voulant modifier a nouveau la constitutiion. Votre raisonnement est vraiment plat et vous auriez fait de vous taire. Maintenant que vous declarez que BC est un criminel alors nous allons le combattre jusqu’a dans ses derniers retranchement.

    Répondre à ce message

    • Le 10 septembre 2013 à 23:05, par Justin En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

      Jagger reli l’histoire de ton pays si tu l’aimes tant et tu verra que le president n’a jamais modifie la constitution mais plutot l’assemble nationale (ou a la limite le peuple par referendum.)......... Arretons les mensonges svp pour le bien de notre pays.

      Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 21:36, par Noyesman En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Dr SAWADOGO, votre réplique aux propos de Me KAM manque tellement de consistance que même Lagui Adama n’a pas jugé nécessaire de se mettre en première ligne pour réitérer son soutien au Sénat et à la famille présidentielle.

    Répondre à ce message

    • Le 10 septembre 2013 à 23:28, par Joseph En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

      Mon cher Noyesman, Lagui Adama n’est pas une mesure de la consistance des propos. Veuillez svp relever le niveau de vos commentaires et donner des arguments consistents egalement a votre affirmation.

      Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 21:36 En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Vous êtes qui ? Votre argumentaire est d’un ridicule à croire que vous avez pris votre enveloppe quelque part comme les griots de service qui sont prêt à tuer leur propre mère. Chaque jour qui passe montre que de plus en plus de citoyens ne veulent pas de ce sénat y compris dans une bonne partie des militants de base du CDP qui se rendent compte que si l’on continue ainsi, nous sommes dans la dernière ligne droite de la chute de ce régime impopulaire.

    Répondre à ce message

    • Le 10 septembre 2013 à 23:10 En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

      Monsieur, ce n’est pas parce que des propos ne vont pas dans votre sens, que ceux qui le disent ont ete payes. La logique intellectuel voudrait meme a la limite que vous apportiez des preuves de cette affirmation,

      Répondre à ce message

    • Le 10 septembre 2013 à 23:26, par LA VERITE En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

      Dr SAWADOGO,

      Je voudrais vous demander de relire l’article de Me KAM avec beaucoup de finesse d’esprit afin d’en dégager la quintessence.
      Il s’est agit pour Me en excellent pédagogue de faire l’historique de la mise en place du sénat dans ces pays à démocratie avancée avant de d’affirmer qu’il faut encore parcourir encore du chemin avant d’en arriver à la mise en place d’un sénat. La démocratie au rabais au FASO fait qu’on charcute la constitution afin de faire plaisir au prince. Dr de toutes les institutions que nous avions au BURKINA citez une seule qui ne soit issue des démocratie de nations occidentales ? NOUS AIMONS TOUS NOTRE PAYS ET TRAVAILLONS A HIÉRARCHISER LES PRIORITÉS AVEC NOS MAIGRES RESSOURCES AU LIEU DE METTRE EN PLACE UNE INSTITUTION BUDGÉTIVORE INUTILE.

      Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 21:40, par MKM En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Une réplique vide de sens,plate dans son contenu,pauvre en argument,stérile en idées claires et indigne de la part d’un Dr.desole !

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 21:40 En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    M Olivier, vous êtes docteur en quoi ? c’est important pour moi car cela me permettra d’être indulgent à votre égard si votre doctorat n’est pas es langue ou droit surtout. De toute façon, cherchez à savoir ce que c’est qu’une réplique et relisez votre texte alors vous comprendrez objectivement les réactions de certains internautes.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 21:41 En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    M Olivier, vous êtes docteur en quoi ? c’est important pour moi car cela me permettra d’être indulgent à votre égard si votre doctorat n’est pas es langue ou droit surtout. De toute façon, cherchez à savoir ce que c’est qu’une réplique et relisez votre texte alors vous comprendrez objectivement les réactions de certains internautes.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 21:42 En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Au delà de vos arguments ridicules, il faudrait que vous attendiez l’élargissement des concertations. Si cela se fait correctement, vous verrez que la majorité des gens n’en veulent pas. Libre à vous de passer en force comme un certain Tandja car la finalité de ce sénat reste la modification de l’article 37. Ce qui est inquiétant, c’est la succession de crises : des étudiants fin juillet, le sénat non consensuel, et, la mort du militaire à Kossyam dont personne ne croit à la version donnée par nos dirigeants. Et, on continue à s’enfoncer en disant au gouvernement d’approfondir la concertation sur cette histoire de sénat comme si c’était une priorité alors que la vraie priorité est la lutte contre la pauvreté avec la moitié de la population qui vit dans la misère. A force de tirer sur la corde, elle finira se casser tôt ou tard.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 21:43, par Neblaneda En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Où est le lien entre ces élucubrations et la tribune de Me Kam ? Avant de prétendre répliquer à une opinion il faut l’avoir comprise. D’où vous vient-il qu’il nous invite au mimétisme, quand il vous instruit sur les circonstances de l’instauration du sénat dans des pays qui se respectent ? Et où voyez-vous une invite à l’incivisme lorsqu’il dénonce l’inconstance des pro-sénats qui utilisent à la fois la légalité et son absence pour fonder leur entêtement ? Avec un peu de culture ou d’honnêteté vous reconnaîtrez pourquoi l’opposition, la société civile et une bonne partie des cerveaux intègres n’ont pas participé au CCRP. Certains d’ailleurs qui y ont participé de bonne foi en ont eu pour leur crédulité, roulés qu’ils ont été dans la farine.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 21:46, par Le Digne Yarga En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Le probleme au Burkina et comme partout en Afrique, ce n’est pas le manque de cerveaux. C’est l’absence de patriotisme, de sacrifice de soi pour le bien de son pays. Thomas Sankara est mort et le patriotisme avec. De nos jours, c’est l’individualisme, la course pour le gain facile, l’arrogance, la peur. Les Burkinabes ne meritent plus cette appellation. Comment comprendre que dans un pays de 16 millions d’habitants, on se laisse rouler par un ex capitaine niveau BAC ?

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 21:46, par Le visionnaire En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Cher Dr SAWADOGO, je vous prie de bien vouloir relire en entier l’écrit de maitre KAM. ll me semble que contrairement à certains, votre état de Dr vous permettra d’accéder facilement au contenu dudit écrit. Par conséquent, je vous prie de retirer votre article car il est une insulte pour l’intellectuel uqe vous êtes. N’écrivez pas parce que vous avez été payé pour le faire mais parce que vous êtes convaincu toute chose qui manque gravement à votre document.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 21:47, par Le Digne Yarga En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Le probleme au Burkina et comme partout en Afrique, ce n’est pas le manque de cerveaux. C’est l’absence de patriotisme, de sacrifice de soi pour le bien de son pays. Thomas Sankara est mort et le patriotisme avec. De nos jours, c’est l’individualisme, la course pour le gain facile, l’arrogance, la peur. Les Burkinabes ne meritent plus cette appellation. Comment comprendre que dans un pays de 16 millions d’habitants, on se laisse rouler par un ex capitaine niveau BAC ?

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 21:47, par le burkinabe En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Irresponsabilité et opportunisme sans pudeur , si être docteur c’est réfléchir de la sorte je pense qu’il est temps de supprimer ce diplôme ce ne reste qu’aux burkinabe car certains ne connaissent pas sa valeur ou l’ont tout simplement acheté ou ils ont triche pour l’avoir, sinon qu’on me dise dans quelle contrée un docteur reagie de la sorte face a une analyse propre et argumentée ? peu importe s’il est pour ou contre mais au moins il a un raisonnement qui mérite d’être suivit et on devrait chercher a comprendre ,mais quand la réplique vient d’un homme politique de surcroît docteur en quoi je n’en sait rien et je souhaite ne pas le savoir car ça ne vaut pas du tout la peine , Mr Kam a donne une vision au lieu de le faire Mr Sawadogo vous divaguez pour politiser le débat c’est vrai que Mr kam n’a pas raison sur toute la ligne c’est une oeuvre humaine mais vous mr Sawadogo vous êtes lamentable sur toute la ligne car vous ne défendez que la mise en place du senat point ,que cela brûle le faso ou pas cela ne vous préoccupe pas ,c’est égoïste de votre part et pire au lieu de nous montrer l’utilité du senat arguments a l’appuis rien mr le docteur veut un senat et rien d’autre et de ce fait il ôte même a mr Kam le droit fondamental qui est de donner son opinion au lieu de donner lui sa vision non le docteur s’en prend a mr Kam , dommage voila ""l’intelligence"" de ceux qui ont le doctorat au Faso pour ce dernier il me semble que quand on a le doctorat on a le droit de tout dire comme on le souhaite et comme on le veut même si ce sont des choses inutiles comme c’est le cas ici ,je regrette mais votre analyse est nulle si j’ose appeler ça analyse , et dommage si au Faso on est encore a ce stade , on a une assemblée monocolore et pour avoir un senat aussi de la même couleur et croire asseoir une democratie vous vous moquez de qui ? du peuple sinon c ;est qui ? Me kam a dit ce qu’il avait a dire dites ce que vous avez a dire au lieu de raconter des debats venant des cabarets , ça ne construit pas des nations mr le docteur si vous l’etes rellement , vive le faso .

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 21:48 En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Vous êtes DOCTEUR en quoi ? certainement en RIEN ; Raisonnement NUL ; Absence d’arguments et de cohérence ; La seule chose qui est claire dans votre démarche c’est de contredire Me KAM ; Mr KAM a appris quelque chose à tous les lecteurs. qu’est ce qu’on peut retenir de ton écrit ? Une PLATITUDE ; Même pas un seul argument contre KAM ; JE te pose une simple question : Est ce que la démocratie est notre mode original de gouvernance ? la reponse est clairement NON ; Mais pourquoi nous essayons de mettre cette mode de gouvernance en place ? Parce que nous pensons quelle est bonne. Pourqoui veux tu qu’on parle de SENAT sans se referer aux pays qui l’ont inventé ? c’est vraiment une niaiserie de la part d’un DOCTEUR.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 21:56, par SALAM En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Deux gardiens valent mieux qu’un seul. le SENA viendra appuyer et en meme temps metre des gardes fous au parlement alors OUI au SENA. OUI au BURKIN EMMERGEANT. VIVE LE SENA ET VIVE LE BURKINA

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 21:57, par SALAM En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Deux gardiens valent mieux qu’un seul. le SENA viendra appuyer et en meme temps metre des gardes fous au parlement alors OUI au SENA. OUI au BURKIN EMMERGEANT. VIVE LE SENA ET VIVE LE BURKINA

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 21:57, par Le visionnaire En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Cher Dr SAWADOGO, je vous prie de bien vouloir relire en entier l’écrit de maitre KAM. ll me semble que contrairement à certains, votre état de Dr vous permettra d’accéder facilement au contenu dudit écrit. Par conséquent, je vous prie de retirer votre article car il est une insulte pour l’intellectuel uqe vous êtes. N’écrivez pas parce que vous avez été payé pour le faire mais parce que vous êtes convaincu toute chose qui manque gravement à votre document.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 22:05, par saha_alain@yahoo.fr En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    les gars article 37 ou article 166 tous les deux nous voulons pas sans oublier l´article 5 SENAT , c´est quel pays ou ya pas changement.
    Nous attendons un new president c´est tout ,

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 22:08, par Le Grand Bogotta En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Hééé les forumistes, dites moi c’est ou on va prendre des enveloppes pour accepter pondre des incohérences pareilles ? Sinon en temps normal, meme issu d’une mauvaise faculté, un Dr ne peut pas faire une replique pareil.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 22:16, par Wendla En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Dr. Olivier de quelle université êtes-vous diplômé ? N’aurait-il pas fallu écrire pour montrer en quoi le sénat est pertinent de nos jours pour le Burkina au lieu de répondre à l’initiative de Me Kam qui défend une position qu’il juge bonne ? Les assassinats de Thomas Sankara et de Norbert Zongo pour ne citer que ceux-ci étaient-elles conformes à notre constitution ? N’est pas Blaise Compaoré qui disait que ni en France ni aux États-Unis des marches n’ont jamais permis d’abroger une loi ? Voici des questions auxquelles il fallait se poser avant d’écrire votre article à la hâte.
    Oui pour le renforcement de notre démocratie mais d’abord et avant tout : Pain, santé et éducation pour notre cher Burkina.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 22:33, par La voix du Sahel En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Simplement posons-nous un certain nombre de questions : est-ce que nos réalités socio-politiques et économiques actuelles nous permettent de vouloir avoir nécessairement un SENAT ? Peut-être dans plutard ? qui sait...
    et de deux : qu’est-ce que le SENAT nous apporterait que nous n’avons sans le SENATt actuellement ?

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 22:47, par Dr Kala Segda En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Cette repique du Dr Olivier Sawadogo est tout simplement une fuite en avant et d’un niveau plat. As-tu obtenu un doctorat de philosphie (Ph.D.) et dans quel universite. La machine a fabrique des cons n’est pas prete a se casser. Me Kam demontre de facon pertinente ses contre-agruments contre le senant. Il illustre ces propos par des exemples dont celui de la France, USA et Angleterre. Il ne propose pas un modele calque sur ces pays. par respect pour notre intelligence epargne nous de tes insuffisances et analyses inpertinent.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 22:47 En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Dr Olivier Sawadogo, Me KAM dans son article n’a fait que relater l’histoire sur la mise en place du sénat dans certains pays en mentionnant les motifs qui ont conduits à la mise en place de d’une seconde chambre dans ces pays. Il par la suite fait remarquer que les motifs qui ont guidé à la création de cette chambre ne s’appliquaient pas au Burkina Faso. La question que je pose est la suivante en quoi la création du sénat va renforcer la démocratie au Burkina Faso ? Dr Sawadogo, le conseil constitutionnel a l’état actuelle ne devait pas être fonctionnelle ainsi que l’AN. Comme l’on si bien dit certains juristes, il y a un vide juridique présentement, En attendant que l’on ait un consensus sur sa mise en œuvre et pour permettre le bon fonctionnement des institutions (CC, AN, et la Présidence du Faso) il est de bon ton qu’on supprime le sénat de la constitution. Je ne le souhaite pas mais en cas de vacances du pouvoir qui occupe alors le perchoir présentement ? Alors la réflexion peut se poursuivre pour son opérationnalisation à temps opportun de sorte à ce que son opérationnalisation ne créé pas un cafouillage juridictionnel comme nous le voyons présentement.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 22:53 En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Petit vous faites plus de zèle que de demonstration. Votre soit disant réplique est une diarrhé de mots dans une constitution d,idées. C,est pitoyable.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 23:23, par Google En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Pourquoi Dr Olivier ne se laisse pas voir comme Maître Kam ?
    Mettez votre photo comme Maitre Kam l’a fait
    Ne vous cachez pas dernière une autre image

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 23:23, par on respire En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    juste dire forcer la vie du senat, c’est engendrer des sous classes. mn parent du village ne se retrouve pas dans ce palace et pire ceux de la ville n’ont pas la realité´de ce mal.......

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 23:26, par Nuée En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Le drame d’un soi-disant docteur qui manque cruellement de rigueur scientifique qu’on en vient à douter de son titre de "docteur". Le drame qu’il se complaise dans une contradiction stérile pour d’éventuels strapontins de je ne sait qui ! Pauvre de Monsieur Sawadogo que tu es tombé si bas !

    D’ailleurs, en scrutant vos braillements de la tribu des ânes, on aperçoit aisément que vous n’avez rien compris des lignes que Me KAM a écrit. Son argumentaire juridiquement posé vous échappe totalement en raison très certainement de votre niveau de compréhension qui semble ne pas voler haut. Vous êtes le genre de personne qui, en raison d’une constipation intellectuelle congénitale ne voit pas plus loin que le bout de son nez.

    De grâce, SVP, pour la prochaine, lisez bien avant de vous masturber intellectuellement....

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 23:32, par fissoni En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    je me permets de ne pas vous appeler Docteur parce que vous ne méritez pas ce titre, mais je voulais juste dire que vous me faites pitié c’est tout.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 23:47, par Un élève En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Je ne sais pas si c’est une plaisanterie ou koi mais si vous avez vraiment un doctorat, je comprend pourquoi nos dirigeants se perdent dans les actions . Vous n’avez rien dit qu’on ne connaissait pas. Je pense même que vous êtes de notre côté, vous êtes contre le sénat , on vous a certainement donné quelque chose et vous demandez de réagir, vous avez donc fait une piètre réaction, indigne d’un intellectuel de surcroît un docteur. C’est dommage. Vous n’avez fait aucune réflexion, comprenez que nous avons dépassé cette étape depuis ! Arrêtez d’être ridicule !

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 23:53, par Salaka En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Mr vous voulez defendre le sénat pour avoir de l agent ? Me KAM est un héro parce qu il dit la vérité, maîtrise son metier. Il enseigne vous autre sur inutilité du sénat du CDP. Tu parle malgrés toi sinon tu ignore votre sénat.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 23:55, par koukabeogo En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Si en 26 ans de règne la democratie n’a pas été consolidée, ce n’est pas à deux doigts de la fin de ton pouvoir qu’elle sera consolidée. De grâce, poursuis ta marche vers ta fin et laisse ceux qui vont venir approfondir ce qui exisie, mais ce n’est plus toi. Ton règne est terminé, merci d’avoir dirigé ce pays et bonne retraite. Tous ceux qui s’agitent autour du chef ont un seul objectif : manger

    Répondre à ce message

    • Le 11 septembre 2013 à 11:22, par ange En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

      Faites moi le lien entre je veux rester au pouvoir et trouvons ensemble une solution au problème du Burkina a travers la mise d’une institution où chacun aura sa place par la représentation des différentes couches sociales.??

      Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2013 à 23:59, par komtoega En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    j ai relu un article de 2007 . on y relate l insistance du Dr SD qui a tout fait pr se rendre a Nairobi. Apres s etre battu pr participer a une rencontre au kenya pr personnes handicapees, il a rater son vol air Burkina pr Abidjan pr la connection. Il a voyager par la route pour prendre ce vol de kenya airways,,, qui s est ecraser 7 secondes apres son decollage par temps de tempete a Douala. Paix a lame de ce valeureux Dr SD. Alors que tous les autres pilotes y compris de KLM, Luftansa, etc ont preferer attendre la fin de la tempete, ceux de Kenya Airways ont decoller. Vous y etes, Pourqoui vouloir mettre en place un senat dont les gens n en veulent pas. sauf a faire prosperer des tubes digestifs comme ce foutu Dr (?) sawadogo. etes vous Dr de l estomac ou du gros intestin ? please respecte toi un peu et pense a l avenir de tes enfants et freres et soeurs. si le senat est mis en place au forceps, il connaitra a coup sur le sort de ce vol kenya airways au depart de Douala ce jour de mai 2007. Franchement 26 ans ca suffit grand frere. comme on l a vu sur la pancarte a la place de la nation "Blaise, pitie, descends"

    Répondre à ce message

  • Le 11 septembre 2013 à 06:16 En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Mr sawadogo votre raisonnement est plat et nul. j ai honte de vous. pensez vous que le senat pourra resoudre les problemes du bf ? je veux bien poser une question pourquoi a deux ans de la fin du mandat de blaise on veux mettre en place un senat ? Soyez humain regardons les choses en face. si blaise part rien n’ arrivera au bf mais bien le contraire s’il reste. Nul n est dupe

    Répondre à ce message

  • Le 11 septembre 2013 à 06:33, par wadiabakan En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Mon cher Docteur, tu me déçois. Malgré ton titre de docteur il te manque les arguments pour répondre à Me Kam. Car de réponse à Hervé Kam, il n’en a été de rien. Tu t’es arcbouté sur les comparaisons faites par lui. Démontre nous la nécessité et l’opportunité du sénat ! C’est ce qu’on veut voir. Des mendiants intellectuels du régime.

    Répondre à ce message

  • Le 11 septembre 2013 à 06:34, par Icare En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Excusez moi mais etes vous sur que ce monsieur Ouedraogo est vraiment un docteur ? En quoi ? sciences sociales, economies, medecine ?????
    Par ce que son argumentaire est tres decousu et il a un vrai probleme de la notion de parallelisme en matiere dialectique et de rethorique. S’il veut metter en prison des honnetes citoyens pour avoir dit non au senat, il faudra en construire plusieurs car nous sommes legions.

    Répondre à ce message

  • Le 11 septembre 2013 à 06:36, par SID-PAWALEMDE En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Dr. SAW ! A vous suivre, on se rend compte que vous êtes aussi « Juriste » que Me KAM pour tenter à votre manière de démonter les développements de ce dernier qui n’est si vous le concevez, que sa vision des choses ; vision dont il a droit d’avoir, tout comme vous, aviez le droit de dire ce que vous pensez sans qu’on ne vous tire les oreilles. Cependant, je m’inscris en faux par rapport à vos avances qui, somme toutes, laissent entrevoir que vous êtes soit du système, soit du bord du moment ou encore, à la poursuite de certaines choses (……). En effet : i)-si ne pas protéger ou critiquer « la Constitution » est une « trahison de la Patrie », lui en porter atteinte reste de mon avis pire. Ce sera, selon votre vision, ce que vous devriez reprocher au PF et au CDP (dont vous semblez faire partie) qui tentent par tous moyens, de triturer « la Constitution » en la modifiant en permanence pour se consolider des assises égoïstes ; ii)-que, en sa qualité de Juriste comme vous, comme les Sieurs Noël et Yaméogo, Me KAM (selon vos dires) ne comprenne et ne voit les choses différemment que vous les « hyper-juristes » constitue des circonstances aggravantes, vous voulez dire que lui (Me KAM) n’est pas libre de dire ce qu’il pense à qui il veut dans ce pays ? Où est alors la Démocratie dont vous semblez défendre l’approfondissement (même si votre vision prête à suspections), dont devra découler la « Libre expression » des citoyens. Ne pensez-vous pas vous contredire ? C’est dire que si vos dires se justifient, tromper le peuple pour des gains personnels et individuels (des 2 personnages dont vous faites allusion) doit être entrevu comme une vraie et grave « Trahison ».
    Je conviens avec vous que l’Opposition d’antan a raté l’occasion de pouvoir dire de vive voix ce qu’elle pensait effectivement de ce qui se tramait à travers cette organisation bidon que fut le CCRP en « refusant d’y siéger ». Turpitude dont cette dernière ne saurait se prévaloir aujourd’hui. Mais que voulez-vous. Une raté ne se rattrape jamais. C’est ce que vous autres, les délinquants intellectuels assortis de politiques aviez exploité pour être là où vous êtes. C’est là aussi je crois, la règle de la politique qui est « d’amener son adversaire à commettre des erreurs de comportement pour les exploiter par la suite contre lui.
    Enfin, si appeler des faits passés dans d’autres pays à des époques données pour expliquer des choses reste pour vous peu indiqué (situation du SENAT en France et USA), je me demande si la langue de Molière que vous manipulez avec aisance ne provient de Kaya ou de Ouahigouya ; votre nom venant sans aucun doute (à l’origine) de ces Régions. J’aimerai plutôt que vous tentiez de nous démontrer en quoi, ce SENAT nous est opportun et favorable car, c’est seulement ce qui nous intéresse. Le reste, c’est du bla-bla-bla.
    Je crois par conséquent que vous êtes pire que Me Kam quand vous l’inviter à faire la politique selon « ce que vous voulez » plutôt que selon sa vision. L’incivisme et le chaos juridique dont vous l’accuser de faire l’apologie, sauf si vous voulez être et rester aveugle, vous conviendrez que cela est et reste nécessaire parce que les faits y relatifs sont pratiqués en permanence par vous et par les autres. S’il vous plait, lâchez-nous les baskets et foutez-nous la paix. Blaise Compaoré, avec vous ou sans vous, ira jusqu’au bout de ses prévisions et ambitions, ne vous en déplaise. Cherchez votre « Gombo », mais de la façon la plus honnête possible. Ne croyez-vous pas ?

    Répondre à ce message

  • Le 11 septembre 2013 à 06:38, par Icare En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Excusez moi mais etes vous sur que ce monsieur Ouedraogo est vraiment un docteur ? En quoi ? sciences sociales, economies, medecine ?????
    Par ce que son argumentaire est tres decousu et il a un vrai probleme de la notion de parallelisme en matiere dialectique et de rethorique. S’il veut metter en prison des honnetes citoyens pour avoir dit non au senat, il faudra en construire plusieurs car nous sommes legions.

    Répondre à ce message

    • Le 11 septembre 2013 à 08:13, par kengfe En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

      Dr Ouedraogo, Vous venez de montrer que vous ne méritez pas votre titre de DR ou bien vous aviez passer le temps à copier vos voisins pour atteindre là ou vous êtes. Maître KAM a utilisé la jurisprudence qui est admise en droit pour prouvé que le sénat est inutile au Burkina Faso. Faite de même pour nous démontré le contraire car quoi qu’on dise, notre droit a été copié au droit français.

      Répondre à ce message

  • Le 11 septembre 2013 à 08:07 En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Il dit quoi même celui là ?????? ôôôô pkôôôôhhhhhhh ! le peuple a dit NON donc c’est NON ! De quoi les pro senat ont peur ? Si vous avez confiance en vous et n’avez pas peur de 2015, alors laissez tomber le senat... Regardez ils ont peur, ils tremblent......

    Répondre à ce message

  • Le 11 septembre 2013 à 09:52, par SOUK2 En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Dr ! personnellement j’attendais de lire une réplique qui apporte la lumière que Me KAM a tout faux dans son analyse sur la question de l’opportunité du sénat dans notre contexte. Que répondez-vs à Me quand il écrit qu’avant de créer une telle institution il aurait fallu convaincre le peuple sur son apport, sa valeur ajoutée en terme de renforcement démocratique. En dehors de la représentativité des différentes couches sociales dont vous parlez qu’est-ce que le sénat apporte au citoyen lambda qu’il n’aura pas sans elle ? la corruption est galopante jusque dans le milieu judiciaire et on pense que pour résoudre les problèmes des burkinabé il faut créer un sénat. peu importe sa coloration. multicolore ou monocolore, permettez à tous les Burkinabé d’accéder à un mieux vivre

    Répondre à ce message

  • Le 11 septembre 2013 à 10:25, par Tarwendpanga En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Dr je suis désolé mais les longues études que vous prétendiez avoir fait pour exhiber ainsi votre titre de docteur ne vous sert pas apparemment. Sinon vous auriez compris que la vision que Me exposait n’était pas de copier la démocratie ou d’inventer ou encore d’attendre être dans les même situation que ses pays avant de créer cet senant.
    Non la question ici est pourquoi le senant actuellement ? Est-ce que le senant est une priorité pour notre pays actuellement ? Ceux-là qui l’ont créé dans leur pays avait bien des circonstances, mais vous quelles sont les votre ?
    Votre incapacité a analysé les propos de Mr font également de vous un instrument (si seulement le mot était approprié) à crier à dire du n’importe quoi. Penser à remettre en cause votre titre et a retourné sur les bancs cela vous fera un grand bien et vous permettra de comprendre que cet pays n’a pas besoin d’un senant mais d’hôpitaux, de matérielles et de produits de premier soin dans nos CSPS, de logement et d’amphi pour les étudiants, de classe pour les élèves de l’eau et de la nourriture pour survivre et bien d’autre chose que je ne pourrai citer même si je devais y passé la journée. Alors M. le Dr réfléchissez désormais avant de faire sortir de la merde de votre bouche.

    Répondre à ce message

  • Le 11 septembre 2013 à 11:21, par Achillo En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Bonjour Me KAM
    Je vous en prie, ne répondez pas. Vous êtes un enfant béni qui dit la vérité. Vous êtes très adorable Me KAM. Vous êtes un grand avocat issu d’une école prestigieuse de droit. Vous maitrisez votre sujet à travers une démonstration parfaite.Le régime refuse toujours la vérité. 2015=Fin de mandat présidentiel pas de révision de l’article 37.La lutte continue jusqu’à la suppression du sénat. Que le Seigneur vous donne,Me KAM, la force de réussir chaque jour. Vive Me KAM. Merci beaucoup, enfant béni. Me KAM. 
    Votre admirateur

    Achille TAPSOBA, Bobo Dsso

    Répondre à ce message

  • Le 11 septembre 2013 à 11:26, par le burkina d’abord En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    SVP agissez sur le terrain au lieu de nous berner avec vos ecrits.

    Répondre à ce message

  • Le 11 septembre 2013 à 11:27, par Amour En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    LEGITIMEMENT on ne peux plus continuer de bâtir avec le régime Bilaise. Tous les burkinabé le savent. Affaire de sénat ou modification de l’article 37 pourraient être bien pour le pays, mais pas avec Blaise. Lui et sa suite sont tellement souillés qu’ils n’inspirent plus confiance. Ils n’incorporent même plus une autorité aux yeux des citoyens civils comme militaires. Depuis 2011 les évenements ne font que corroborer cela. Les rapports des sages, des éveques etc l’ont aussi relevé. TOUT Burkinabè épris de bon sens, d’objectivité, de transparence et d’honnêteté le sait. Là dessus il n’ ya tergiversment aucun.

    Bref, sans tendance béliqueuse à l’endroit du régime, il faut admettre ceci : On ne peut pas bâtir sur un sable mouvant. Et puis 26 ans c’est pas petit. C’est trop. Le régime a fait son tps. On lui dit juste merci, même si on n’est satisfait de son travail. Des rapports le confirment et les conditions de vie des Burkinabè l’attestent. Le contrat est fini.

    Alors, au delà des débats, des pliques et des repliques, on veut le CANGEMENT. Rien d’autres. C’est tout.

    Répondre à ce message

  • Le 11 septembre 2013 à 11:32, par Pacco En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Dr Olivier SAWADOGO, tout Dr que vous pouvez l’être, au lieu de vous attaquer à Mr KAM, dites nous de quelle manière le sénat sera positif pour notre pays. Les arguments évoqués par Me KAM sont claires et permettent d’apprécier son opposition. En revanche votre adhésion béate à se projet sans démonstration de ses retombées (positives) me chagrine. Repondez moi : où est ce que notre démocratie actuelle a mal et comment le sénat viendra soigner ce mal ? Tous les anti-senat démontrent l’inutilité de ce projet tandis que les pros se contentent de repeter que le sénat va apporter une amélioration de notre démocratie sans dire comment.

    Répondre à ce message

  • Le 11 septembre 2013 à 11:36, par BURKIMBILA En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Moi je suis du pouvoir. Mais à dire vrai, la replique de doteur est tres plate.Defendons notre position avec des arguments solides. Tu gate notre nom et celui des docteurs.

    Répondre à ce message

    • Le 11 septembre 2013 à 12:47, par L’enfant noir En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

      BURKIMBILA tu a très bien parlé, il est entrain de gaté le nom des docteur. je me demande si c’est réellement un docteur, par ce qu’il ne raisonne pas comme un docteur. Si non il aura du chercher et trouver un terrain d’entente pour l’intérè général à ce polémique au lieu de prendre position. A cet allure il ne fait que désavantager le parti au pouvoir dans ces propos sans s’en rendre compte. je vous aime tous. QUE DIEU BÉNISSE LE BURKINA FASO. AMEN !!!

      Répondre à ce message

  • Le 11 septembre 2013 à 11:53, par Arane En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Pour ma part, je crois tout simplement que l’approfondissement ou l’affermissement de la démocratie ici au Burkina n’a pas besoin de sénat parce que nous sommes pauvre(manque ou insuffisance de beaucoup de choses). Je pense qu’il faut d’abord consolider ce que nous avons : des Hommes de qualité pour l’exécutif, une assemblée nationale qui mette l’intérêt supérieur de la nation en première ligne, une justice véritablement indépendante(indépendante de l’Exécutif et de la Présidence), une presse dynamique, responsable et connectée à la justice. Voilà ce dont à véritablement besoin le Burkina d’aujourd’hui. Je soutiens donc l’analyse de Me Guy Hervé Kam

    Répondre à ce message

  • Le 11 septembre 2013 à 11:55, par Fuck You ! En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Eh Dr ! Vous avez tenu un raisonnement qui me fait douter de votre grandeur. Quand le débat est pour les grands, ce n’est pas une question de titre qui est en jeu, mais une question d’idées. Ce n’est également pas du pédantisme qui est demandé. Quand j’ai lu Me KAM, j’ai eu plus de plumes à mes ailes pour voler contre la mise en place du sénat. Me KAM a tenu un raisonnement logique. Il n’a jamais demandé au Président du Faso de se placer dans les mêmes contextes que les pays tenus en exemple pour créer son Sénat. Il lui a tout simplement demandé, à bien le comprendre, de convaincre le peuple de l’utilité de cette institution. Ce que le Président du Faso n’a jamais pu faire, à mon humble avis. Il tient mordicus à sa position comme s’il s’agissait de démontrer sa force. Mais vous et moi savons bien qu’il n’est fort que par des gens comme vous qui faites la politique de la théorie. L’heure est à la pratique. Quand il me parle de la nécessité de renforcer la démocratie, je parie avec fermeté, et lui même ne pourra m’en défaire, que la démocratie est un vain mot dans notre pays. Le Burkina souffre d’ailleurs de ce mot qu’on utilise à tort et à travers pour satisfaire des intérêts égoïstes. "Renforcer la démocratie, si elle existe !", j’allais dire. Quand on me parle du respect de la constitution, j’ai envie de verser des larmes. N’est ce pas l’homme qui a créé la constitution ? Devrait-il être à son service ? Est-ce la première fois que l’on aura violé la constitution au Burkina Faso ? Mon œil ! Je pleurs de la littérature. C’est elle qui permet tout aujourd’hui, surtout quand on s’adresse à un analphabète. Quand on me parle de l’élargissement du dialogue, je m’en marre. Le Sénat n’est pas mauvais comme institution. Tout dépend de l’usage dont il sera fait. Tout dépend de qui sera au Sénat. Dans un pays comme le nôtre, où "nous" sommes tous égarés dans nos politiques économiques, lequel égarement encore lié à la politique du ventre que tiennent nos dirigeants -avec la preuve que tout est devenu priorité, on ne sait plus par où commencer-, ce n’est pas une institution de ce genre qui soulagerait le peuple. D’aucuns pensent qu’il est nécessaire d’impliquer davantage la diaspora dans la sphère politique burkinabè. Ce n’est peut-être pas faux. Mais, qu’est-ce que cela changera fondamentalement à la démocratie burkinabè ? Surtout dans un contexte où la philosophie qui sied est « qu’il faut être bête pour organiser des élections et puis perdre en Afrique ». La diaspora n’aura jamais de voix contre le parti au pouvoir. On sait ce qui se passe pendant les élections. On use de tous les moyens pour aller contre le choix du peuple. Je ne saurais donner plus de détails en la matière. On veut se montrer toujours capitaine dans le bateau. Mais, je pense que la force de l’homme ne réside pas dans sa capacité à terrasser un lion ou à marcher sur l’eau… mais plutôt dans sa capacité à reconnaître ses faiblesses, en toute humilité. Somme toute, je ne rejette pas le sénat parce que je ne serai pas sénateur ou parce que la tête du président ne me plaît pas. Je le rejette par ce qui le met en place, à savoir les arguments qu’on y tient. Je le rejette parce que je sais comment il sera inutile, parce qu’il ne pourra être autonome. Je le rejette enfin parce qu’il est la dernière des priorités pour le peuple burkinabè aujourd’hui. Je précise que le peuple n’est pas le CDP ou le FEDAP-BC ou je ne sais quoi de Blaise Compaoré !

    Répondre à ce message

  • Le 11 septembre 2013 à 12:04, par andre En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    blaise compaoré il faut dire simplement le senat est supprimé pour avoir la paix dans le pays des hommes intègres comme la dit THOMAS SANKARA

    Répondre à ce message

  • Le 11 septembre 2013 à 12:16, par Home En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Au lieu de passer votre temps à la réplique, le peuple attend toujours de savoir en quoi Ce SENAT est utile pour le peuple Burkinabè. Mais, je suis désolé, vous n’y arriverez jamais parce que vous savez bien que le gouvernement devrait avoir d’autres priorités que la mise en place du sénat aujourd’hui.
    Le peuple a besoin de se soigner, d’étudier dans de meilleurs conditions, de survenir à leur besoins quotidiens, ....
    C’est vous comme ça qui passez votre temps à critiquer les autres sans proposer. Aller vous faire voir ailleurs !

    Répondre à ce message

  • Le 11 septembre 2013 à 12:20, par SAGE En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Bonjour à tous,
    Le débat pour ou contre le Sénat au Faso est en train de prendre une dérive passionnelle et bassement politique. Je pense qu’il faut exceptionnellement sortir du cadre juridique et poser le problème en terme de coût et d’efficacité pour notre pays. Considérant la crise économique actuelle, est ce qu’investir dans un sénat budgétivore est vraiment raisonnable et prioritaire ? Pour notre pays, je dirais non. Notre population mérite d’autres priorités telles que manger, se soigner, s’éduquer,.... Considérant l’existence d’une Assemblée Nationale, le Sénat ne pourra être qu’inefficace. En effet dans le contexte actuel de notre sphère politique, l’une des chambres ne sera que la copie conforme de l’autre. Alors comment cela fera grandir notre démocratie ?
    Son Excellence Blaise Compaoré peut et doit décider de mettre au placard définitivement cette constitution du Sénat. Ce ne serait ni une trahison de son peuple, ni une fuite en avant. Ce serait simplement mettre en avant les priorités nécessaires au peuple : vie chère, santé, éducation, justice, etc.... Cher Président, rappelez vous de vos slogans et discours en 1983 sous la révolution....... Oui, il ya 30 ans de cela mais je pense que votre esprit très futé en politique, vous permettra de prendre la bonne décision pour notre pays. Que Dieu vous aide dans votre décision pour le bien-être du peuple que vous gouvernez depuis 26 ans (ou plutôt depuis 30 ans) !!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 11 septembre 2013 à 12:33, par ID En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Merci DR pour votre éclaircissement ! Le fait est que certains ne lisent pas avec leur intelligence raison pour laquelle il n’arrive pas a vous comprendre. En plus pourquoi penser que le docteur est un vendu comme le disent certaines personnes ? pour que ses propos vous paraissent logique il faut qu’il pense comme vous...pfffffff n’importe quoi !!

    Répondre à ce message

  • Le 11 septembre 2013 à 12:39, par Amour En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    LEGITIMEMENT on ne peux plus continuer de bâtir avec le régime Bilaise. Tous les burkinabé le savent. Affaire de sénat ou modification de l’article 37 pourraient être bien pour le pays, mais pas avec Blaise. Lui et sa suite sont tellement souillés qu’ils n’inspirent plus confiance. Ils n’incorporent même plus une autorité aux yeux des citoyens civils comme militaires. Depuis 2011 les évenements ne font que corroborer cela. Les rapports des sages, des éveques etc l’ont aussi relevé. TOUT Burkinabè épris de bon sens, d’objectivité, de transparence et d’honnêteté le sait. Là dessus il n’ ya tergiversment aucun.

    Bref, sans tendance béliqueuse à l’endroit du régime, il faut admettre ceci : On ne peut pas bâtir sur un sable mouvant. Et puis 26 ans c’est pas petit. C’est trop. Le régime a fait son tps. On lui dit juste merci, même si on n’est satisfait de son travail. Des rapports le confirment et les conditions de vie des Burkinabè l’attestent. Le contrat est fini.

    Alors, au delà des débats, des pliques et des repliques, on veut le CANGEMENT. Rien d’autres. C’est tout.

    Répondre à ce message

  • Le 11 septembre 2013 à 12:39, par ounteni En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Je ne sais pas ce que ce soit disant docteur à fumé mais ça doit être du lourd. Son argumentaire est tellement débile et incohérent que je me pose la question de savoir dans quel domaine il est docteur.

    Répondre à ce message

  • Le 11 septembre 2013 à 13:08, par Paa liingba En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Jusqu’a date, personne ne nous a jamais dit, en quoi le sénat va renforcer "notre démocratie". En comment ? la simple participation des couches socio professionnelle a la production legislative n’est pas du tout un argument qui peut faire long feu ; ça ne tient pas. En son l’AN avait vote une loi ici qui remetait en cause l’independance des Avocats. Le barreau sous la houlette de Me Mamadou Sawadogo avait crier au scandale et Mélégué de dire QUE LA LOI N’A JAMAIS ETE LE FRUIT D’UNE NEGOCIATION ENTRE L’AN ET LES COUCHES SOCIO PROFESSIONNELLES. Mais d’ou vient aujourd’ui cette fumeuse idée de vouloir coute que coute associer ces memes couches à la production legislatives ? Est -ce a dire que Durant les 4 legislatures passes, l’AN a voter de mauvaise lois ou des des lois de qualities douteuses ?

    Répondre à ce message

  • Le 11 septembre 2013 à 18:57, par wedaga En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Votre analyse ne nous fait aucunement avancer. Me KAM n’a pas dit que le Burkina doit copier les démocraties occidentales mais juste des exemples pratiques au plan social qui on amené l’instauration du sénat dans ces localité. Refuser ce raisonnement scientifique, c’est s’exclure soi-même du débat intellectuel. Pour le moment Me KAM a une analyse convaincante.

    Répondre à ce message

  • Le 11 septembre 2013 à 19:09, par Minnayi En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Toujours avec un manque de courage ou d’honnêteté intellectuelle de la part de nos hommes politiques. Notre cher docteur en ... n’est même pas capable d’apporter des arguments pour contrebalancer les dires de Me KAM mais se limite à dire qu’il dit "faux", qu’il n’a pas raison, ...

    Le culte de personnalité va finir par être une maladie congénitale chez certaines personnes qui ne peuvent même plus parler une seconde sans le nom du PF.

    Mais pourquoi vous reconnaissez aujourd’hui qu’il y avaient des griefs fondés contre le Sénat ? Parce que le PF l’a reconnu, c’est ça ? Or, ce sont les mêmes qui affirmaient qu’ il n’y a aucun argument fondé sur le refus du sénat par l’opposition.

    Répondre à ce message

  • Le 11 septembre 2013 à 19:16, par Soum En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    la réaction de notre docteur est compréhensible puisque la liberté d’expression est consacrée par la constitution de notre pays. Ce qui est déplorable avec ce docteur c’est qu’il semble se complaire dans une attitude attentiste et réactionnaire . On aurait bien aimé qu’il propose quelque chose au Peuple burkinabè bien avant le papier de maitre Kam dont les compétences ne font plus l’objet d’un doute. La critique doit être orientée sur les faiseurs de sénat qui ne sont pas à leur première contradiction historique et non contre les messieurs Kam dont la position patriotique et républicaine est à saluer.

    Répondre à ce message

  • Le 11 septembre 2013 à 20:08, par mytibketa En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    je suis au regret de vous dire que vous faites a monsieur Kam un mauvais proces. En effet vous vous dites docteur et vous reprochez a Maitre Kam de faire reference a des faits qui se sont passes ailleurs Cette attitude qui se veut populiste montre que vous vous etes arroge le titre de docteur pour tout simplement servir votre mantor En effet dans toute demonstration il y a un
    volet references qui se refere a des situations similaires pour etayer votre argumentation Ce sont des rappels qui permettent de mieux situer le debat . Cela dit tout ce que vous avancez est du vent et ne rend pas service au pro-senatistes. J aurai voulu que vous parliez de la situation socio economique pour mieux entrevoir le pourquoi du refus du Senat a l etape actuelle. Quand une frange de la population tire le diable par la queue il ya rien au village pour vous et pourtant le gouvernement s apprete a se pencher sur la question de la vie chere Il ya tellement a dire au regard du dernier developpement de cette histoire du senat qu il es preferable que vous vous taisiez pour laisser les vrais democrates chercher des solutions pour le plus grand bien du plus grand nombre. Les griots laissez la place aux vrais debats.

    Répondre à ce message

  • Le 11 septembre 2013 à 22:54, par CEJ En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    quel est le coup de la liquidation de faso fanni, 500 millions de provision pour le syndic liquidateur, une villa de 65 millions pour monsieur propre

    Répondre à ce message

  • Le 11 septembre 2013 à 23:23 En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    de quel Kam parlez vous même ce corrompu qui a liquidé faso fanni pour s’acheter sa villa

    Répondre à ce message

  • Le 11 septembre 2013 à 23:43, par un ex ripoux En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Bravo mon cher docteur, toi au moins t’as le doctorat, les avocats de pacotille qui nous pompent l’air ici n’ont que la maîtrise et ça veut se jouer les dangereux mais quand ça change ils courent derrière les prof d’université pour qu’on leur ré enseignent ce qu’ils n’ont pas été capable d’assimilé, bande d’aigris devenez Dr si vous le pouvez, avec vos commentaires d’huitres, qu’est ce que ce Kam là même connait, on là vu ici, piètre magistrat frustré pressé de devenir riche qu’il n’a même pas attendu d’avoir 10 ans pour rentrer au Barreau, on a dû arrangé l’affaire pour lui et maintenant c’est monsieur je sais tout, je suis beau, je suis riche, lamentable et triste individu oui

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 09:29, par LoiseauDeMinerve (MinervaBird) En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Me KAM est maitisard,"petit donc" et il écrit avec photo à lui.
    Toi le Coco stratégique, docteur es-faux,"grand", laudateur, tu écris sans photos

    Qui est véritablement Grand ici ?
    Qui est véritablement Docteur ?
    des doctorats "arrangés" on en connaît beaucup ici, qui ne valent pas plus que le chiffon qu’ils brandissent.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 10:05, par LoiseauDeMinerve (MinervaBird) En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Me KAM est maitisard,"petit donc" et il écrit avec photo à lui.
    Toi le Coco stratégique, docteur es-faux,"grand", laudateur, tu écris sans photos

    Qui est véritablement Grand ici ?
    Qui est véritablement Docteur ?
    des doctorats "arrangés" on en connaît beaucup ici, qui ne valent pas plus que le chiffon qu’ils brandissent.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 11:16, par Alexio En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Nos faux Docteurs qui n ont rien cree avec leurs grades avec tout ce temps qu ils ont alloue pour ce titre pompeux. Avant tout le developpement du Faso se passe via le ventre rempli de nos vaillants citoyens qui manquent de tout.Grace a une politique corruptive qui a donne comme resultat : La vie chere. Les premieres priorites du Faso n est pas le Senat. Si Blaise Compaore n a pas inventer le Senat pourqoui il veut l adopter ? Evidemment en sa faveur,pour s eternir au pouvoir.C est anti-constitutionelle et anti-democratique. Il faut que les CDpiste repartent a l ecole de la democratie pour apprendre son caractere fondamental.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2013 à 11:43 En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Yééééé............!!!!, y en a qui ont fait le droit pour le TD, ou pour tromper. Justement on parle de la république et de son avenir...!? On est pas là pour supporter quelqu’un, mais pour le Burkina de demain. Regarde autour de toi le LAXISME des institutions est grandissant. Si avec l’effort que Président a su mettre à vôtre profit était bien geré..., on en serait pas là aujourd’hui. On en voudrais même pas une seconde chambre, parce que c’était pas néssaire. Si mon Président est obligé de tripatouiller la constitution, c’est parce que vous l’avez trahi. Maintenant sachant qu’on veut créer d’autres mangeurs, qui ne s’en foutent même du devéloppement du pays refuse. Voilà l’équation. En fait même c’est vous que le peuple rejette et pas mon Président.

    Répondre à ce message

  • Le 14 septembre 2013 à 11:48 En réponse à : Sénat : Réplique à Me Guy Hervé Kam

    Mon ami, dis-moi quel est le statut juridique de la Fedap-BC et quelle est sa durée de vie ?

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés