Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Aucune cause juste ne peut être servie par la terreur. Kofi Annan» 

Burkina : L’ambassadeur de France prudent sur la polémique du Sénat

Accueil > Actualités > Politique • • jeudi 5 septembre 2013 à 21h00min
Burkina : L’ambassadeur de France prudent sur la polémique du Sénat

L’ambassadeur de France en fin de mission Emmanuel Beth a indiqué mercredi que les controverses sur l’instauration du Sénat au Burkina Faso relève « de débats politiques internes » qui doivent être conduits de « manière raisonnée et posée ».

« Ce sont d’abord des problèmes de politiques internes et que je ne vois pas en quoi l’ambassadeur de France ou la France seraient fondés à dire aujourd’hui alors que nous avons deux chambres un parlement et un sénat, si le sénat c’est bien ou si le sénat ce n’est pas bien », a affirmé Emmanuel Beth après une visite d’au revoir au Premier ministre.

« C’est un débat politique interne qu’il faut le conduire de manière raisonnée, posée et prendre en compte les revendications des uns et des autres  », a-t-il ajouté.

Pour M. Beth « les problèmes les plus importants c’est la jeunesse, la décentralisation, le développement économique, la création d’une classe moyenne » et non pour ou contre le sénat.

« J’espère que tout le monde saura garder la sagesse qu’il faut pour préserver la stabilité de ce pays  », a-t-il dit puis d’ajouter que « vous avez de la chance dans le contexte mondial, évitez d’aller à des solutions qui peuvent être difficile à vivre pour tout le monde  ».

Le Gale de corps d’armée Emmanuel Beth, ancien commandant de la force Licorne française en Côte d’Ivoire, a été ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la France au Burkina du 25 août 2010 au 25 août 2013.

Son successeur Gilles Thibault, précédemment directeur adjoint du Service des immeubles et de la logistiques au ministère français des Affaires étrangères, est attendu samedi à Ouagadougou.

FG-LO/NO/TAA

Ouagadougou, le 5 sept 2013 (AIB)

Vos commentaires

  • Le 5 septembre 2013 à 23:10, par vision En réponse à : Burkina : L’ambassadeur de France prudent sur la polémique du Sénat

    Tu ignore les réalités de ce pays ;c’est normal dans ton palace 5etoiles à Ouagadougou,le contraire m’aurait étonné. De quelle chance parles-tu ? ; as-tu connu la famine toi ? arrêtes de dire ces balivernes ; je comprends bien que vous souhaitiez que le Faso demeure ainsi, ça fait l’affaire de la FRANCE.Jamais ; la génération consciente est là ; fini la franque-afrique.

    Répondre à ce message

    • Le 6 septembre 2013 à 08:37, par Zemzem En réponse à : Burkina : L’ambassadeur de France prudent sur la polémique du Sénat

      Cet ambassadeur respecte non seulement notre pays et son peuple lorsqu’il déclare que le débat sur le sénat est « un débat politique interne qu’il faut conduire de manière raisonnée, posée et prendre en compte les revendications des uns et des autres » mais en plus, il connaît quelque peu nos problèmes puisqu’il ajoute « les problèmes les plus importants c’est la jeunesse, la décentralisation, le développement économique, la création d’une classe moyenne ». En déclarant que « vous avez de la chance dans le contexte mondial, évitez d’aller à des solutions qui peuvent être difficile à vivre pour tout le monde » ce diplomate n’occulte pas la dure réalité que nous vivons mais rappelle que la paix et la stabilité dans un monde en proie aux tourments sont une vraie chance. Génération consciente n’est pas génération violente. Sachez VISION qu’on ne peut pas réveiller quelqu’un qui ne dort pas : ouvrez l’œil et le bon...

      Répondre à ce message

      • Le 6 septembre 2013 à 12:25 En réponse à : Burkina : L’ambassadeur de France prudent sur la polémique du Sénat

        En déclarant que « vous avez de la chance dans le contexte mondial, évitez d’aller à des solutions qui peuvent être difficile à vivre pour tout le monde » ce diplomate n’occulte pas la dure réalité que nous vivons mais rappelle que la paix et la stabilité dans un monde en proie aux tourments sont une vraie chance. Génération consciente n’est pas génération violente. Sachez VISION qu’on ne peut pas réveiller quelqu’un qui ne dort pas : ouvrez l’œil et le bon..

        Tu as tout dit mon frère. Dieu te bénisse abondamment.

        Répondre à ce message

    • Le 6 septembre 2013 à 16:22, par Lepatriote En réponse à : Burkina : L’ambassadeur de France prudent sur la polémique du Sénat

      Pour M. Beth « les problèmes les plus importants c’est la jeunesse, la décentralisation, le développement économique, la création d’une classe moyenne » et non (pour ou contre) le sénat.
      Je résumé donc : Pour M. Beth, les problèmes les plus importants c’est la jeunesse, la décentralisation, le développement économique, la création d’une classe moyenne et non le sénat. Son message est clair.
      En ce qui concerne le sénat, la France est en phase avec le peuple Burkinabé, on en veut pas !

      Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2013 à 08:10, par COMMANDO En réponse à : Burkina : L’ambassadeur de France prudent sur la polémique du Sénat

    Quelqu’un qui fait du saut-para avec golf ne peut que tenir ce genre de discour

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2013 à 15:08, par ligdi En réponse à : Burkina : L’ambassadeur de France prudent sur la polémique du Sénat

    vraiment J’apprecie la lecture politique faite par son Excellence. Voila un Monsieur qui connait vraiment ce Pays, pas comme certains qui sont prêt a enflammer ce pays juste pour monter au Pouvoir
    il faut que les Burkinabè preserve cette Paix sociale car une crise n’arrangerait personne.

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2013 à 15:17, par Francis En réponse à : Burkina : L’ambassadeur de France prudent sur la polémique du Sénat

    Au Burkina les gens aiment discuter sur la Rumeur, meme l’opposition s’en est mélée et c’est pitoyable. ce Monsieur la connais bien le Burkina plus que certains Burkinabè qui critiquent toujours sans jamais savoir pourquoi, car ils sont juste des suivistes. A l’opposition je dis d’etre plus mature et d’arreter de nous tourner en bourrique

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2013 à 15:18, par Francis En réponse à : Burkina : L’ambassadeur de France prudent sur la polémique du Sénat

    Au Burkina les gens aiment discuter sur la Rumeur, meme l’opposition s’en est mélée et c’est pitoyable. ce Monsieur la connais bien le Burkina plus que certains Burkinabè qui critiquent toujours sans jamais savoir pourquoi, car ils sont juste des suivistes. A l’opposition je dis d’etre plus mature et d’arreter de nous tourner en bourrique

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2013 à 15:20, par Francis En réponse à : Burkina : L’ambassadeur de France prudent sur la polémique du Sénat

    Au Burkina les gens aiment discuter sur la Rumeur, meme l’opposition s’en est mélée et c’est pitoyable. ce Monsieur la connais bien le Burkina plus que certains Burkinabè qui critiquent toujours sans jamais savoir pourquoi, car ils sont juste des suivistes. A l’opposition je dis d’etre plus mature et d’arreter de nous tourner en bourrique

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2013 à 15:52, par afrikan... En réponse à : Burkina : L’ambassadeur de France prudent sur la polémique du Sénat

    de t
    oute façon, le destin du burkina est bel et bien dans la main du peuple de leur senat et mem au USA . donc CAMARADES s il s agit d un soulevement populaire eventuel, on y va.

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2013 à 18:09, par l’integre En réponse à : Burkina : L’ambassadeur de France prudent sur la polémique du Sénat

    La France a toujours ete comme ca. Comme la souris : Elle mord et ensuite souffle sur la plaie. Sinon comment la France peut elle penser que ce qui se passe dans un pays de l’Afrique francophone releve d’une politique interne. De quelle politique interne parle monsieur le "diplomate" ? De celle que vous avez voulu en assassinant SANKARA et en mettant en place vos vallets locaux ? Ce qui s’est passe en Cote d’Ivoire n’etait-ce pas interne a la Cote d’Ivoire et a l’Afrique ? dites plutot que vous preferez que ca chauffe, que les Burkinabe se rentrent dedans et qu’ensuite vous venez jouer aux sapeurs pompiers oui. Votre merde que vous avez assis a la tete du Burkina Faso depuis le 15 octobre 1987 la, vous la reprendrai en pleine figure un jour.

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2013 à 18:09, par l’integre En réponse à : Burkina : L’ambassadeur de France prudent sur la polémique du Sénat

    La France a toujours ete comme ca. Comme la souris : Elle mord et ensuite souffle sur la plaie. Sinon comment la France peut elle penser que ce qui se passe dans un pays de l’Afrique francophone releve d’une politique interne. De quelle politique interne parle monsieur le "diplomate" ? De celle que vous avez voulu en assassinant SANKARA et en mettant en place vos vallets locaux ? Ce qui s’est passe en Cote d’Ivoire n’etait-ce pas interne a la Cote d’Ivoire et a l’Afrique ? dites plutot que vous preferez que ca chauffe, que les Burkinabe se rentrent dedans et qu’ensuite vous venez jouer aux sapeurs pompiers oui. Votre merde que vous avez assis a la tete du Burkina Faso depuis le 15 octobre 1987 la, vous la reprendrai en pleine figure un jour.

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2013 à 19:18, par Le Sage. En réponse à : Burkina : L’ambassadeur de France prudent sur la polémique du Sénat

    Mon Général, Excellence,
    Ce n’est pas parce que la France a deux chambres que systématiquement le Burkina Faso devrait servilement copier le modèle. La France a une classe moyenne alors que le Burkina Faso, NON.
    Et pourtant je suis pour la mise en place du Sénat au Burkina. Mais pour l’heure, c’est le risque de l’utilisation de cette institution pour modifier l’article 37 de notre constitution qui est à craindre. De plus, si le pouvoir en place n’était pas trop égoïste en monopolisant tous les pouvoirs, les burkinabè honnêtes, dignes et sincères auraient pu toléré que notre Président se maintienne au-delà de 2015. Or, cette situation ne peut perdurer car la génération a changé. Vous avez dit que nous avons de la chance. C’est vrai. Vous aussi, car votre accident de parachute est un miracle si vous êtes encore en vie. Préservez maintenant cette vie en ne sautant plus en parachute car votre retraite de Général est bien méritée. La préservation de notre chance burkinabè dépend de notre illustre Président qui doit trancher pour la mise en place du sénat au-delà de 2015. Je tiens, en conclusion à saluer honnêtement votre mission dans notre pays car la gestion de la crise en Côte d’Ivoire, la traque des djilladistes au Mali et vos actions humanitaires dans le cadre de la coopération décentralisée au Burkina ont fait de vous un grand homme du devoir. Le Président François Hollande peut être fier de vous. Le peuple français, dans son intégralité aussi. Revenez au Burkina en vacances dès que vous pouvez. Vous serez reçu avec les mêmes honneurs et n’oubliez jamais que "les grands Esprits rencontrent toujours l’opposition farouche des esprits médiocres" c’est le physicien allemand Einstein qui l’a dit avant. C’est encore d’actualité. C’était mon clin d’œil pour cette fin de mission

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Nouveau règlement de l’Assemblée nationale : Le format du discours du Premier ministre devant le parlement sera réduit
58è anniversaire de l’indépendance : Le Burkina a revisité son histoire à Manga
Message à la nation du président du Faso : Les Burkinabè sont-ils réellement disposés à l’unité et à la cohésion nationale ?
Sondage d’opinion « Présimètre » : Roch Kaboré obtient 4,91 sur 10 pour sa 3e année de gouvernance
Demande d’extradition de François Compaoré : Les commentaires du gouvernement burkinabè sur la décision de la Cour d’appel de Paris
Crise au conseil municipal de Gourcy : « Nous serons désormais obligés de nous défendre contre nos agresseurs » (Responsable provincial des jeunes du MPP)
Loi sur le vote des Burkinabè de l’étranger : Les Burkinabè d’Espagne s’insurgent contre les missions d’explication
Politique : Le PDS/Metba se prépare pour les élections de 2020
Réseau des femmes Leaders : Projecteurs sur la participation politique de la jeunesse féminine burkinabè
Gestion 2017 du gouvernement : Une « dégradation des indicateurs » dans la gestion financière et comptable
Bonne gouvernance : La présidence du Faso et le Premier ministère donnent l’exemple !
Loi sur le vote des Burkinabè de l’étranger : Des missions d’explication dans 38 pays
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés