TIC : Les conseils pratiques d’un expert

mardi 3 septembre 2013 à 20h45min

De nos jours, il est difficile voire impossible de se passer des
Technologies de l’Information et de la Communication. Mais il faut
savoir le faire avec prudence et intelligence ; en étant conscient de
leurs dangers. Lefaso.net a décidé de faire appel à l’expertise d’un technicien du domaine pour éclairer nos lecteurs. Deux fois par mois, Younoussa
Sanfo, expert en sécurité informatique, fondateur d’Intrapole (société
spécialisée en sécurité informatique, cybercriminalité et
Investigations électroniques), va aborder les questions liées à
l’utilisation des TIC. Il répondra aussi aux questions que les
internautes poseront dans les forums de discussions ou lui adresseront
directement à l’adresse repondsmoi@intrapole.com. Nous ouvrons cette nouvelle rubrique cette semaine avec le spam téléphonique.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
TIC : Les conseils pratiques d’un expert

Le spam téléphonique ou ping-call Qu’est-ce que c’est ?

Le spam ou spamming ou pourriel est un message indésirable que nous recevons dans nos boites emails et depuis quelques années sur nos téléphones sous forme de sms.

Comment ?

Pour cela, les spammeurs (auteurs de spams) ont plus d’un tour dans leur sac. Ils surfent en général sur l’actualité. Par exemple, à l’occasion de la mort de Michael Jackson plusieurs de ses fans ont reçu des messages fantaisistes dont le but est soit de les amener à cliquer sur un lien Internet infecté ou d’acheter un produit vendu par le spammeur ou le client du spammeur.

Aujourd’hui, les spams se font à l’aveuglette, si bien qu’une adolescente de 14 ans peut recevoir un message ou on essaie de lui vendre du viagra. Mais les spammeurs s’organisent et dans les 5 prochaines années les messages seront très ciblés. Vous recevrez un message qui vous vend le dernier album de Teelaï parce que vous êtes un fan de ce groupe musical.

Comment cela est-il possible ? Parce que nous laissons trop de traces sur Internet sans nous en rendre compte et toutes ces informations sont récupérées, volées, vendues. Un prochain article sera consacré aux traces laissées sur Internet.

Revenons au spam téléphonique.

Vous est-il arrivé de recevoir un appel téléphonique ou un sms d’un numéro lointain ?
- de recevoir un sms qui vous demande de rappeler un numéro ?
- d’être bipé par un numéro étranger ?
- De recevoir un appel d’une personne qui vous insulte ?
Eh bien, vous avez été (ou failli être) la victime d’un spam téléphonique appelé "Ping-call".

Le but du ping call est de vous inciter à appeler un numéro surtaxé. Si vous rappelez ce type de numéro, vos unités de téléphone disparaissent comme par magie.

Qu’est-ce qu’un numéro surtaxé ?

C’est un numéro mis en place par un client et un opérateur. Le client se débrouille pour générer du trafic en trouvant des "pigeons" qui vont appeler à 1000, 2000 voire 5000 FCFA la minute.

L’opérateur reverse entre 50 et 75% des montants collectés au client. Je ne connais pas un opérateur qui refuse l’utilisation de numéro surtaxé sur son réseau.

Le client ayant intérêt à ce qu’il y ait un grand nombre d’appels, certains vont jusqu’à programmer des ordinateurs qui bipent les numéros. Si vous rappelez, un robot décroche et commence à vous poser des questions jusqu’à ce que votre crédit d’unités finisse.

Comment se protéger ?

1 - Le bon sens. Ne pas rappeler des numéros inconnus et se méfier des propositions trop alléchantes.

2 - Contacter un expert en cybercriminalité pour vous installer des solutions de protection de téléphone mobile.

Informations importantes

Nous recevons aussi des messages non sollicités de commerçants ou de l’administration. Si vous estimez que ces messages vous importunent, vous pouvez vous en plaindre à la CIL (Commission Informatiques et Libertés)
Les intrusions dans un système informatique ou électronique sont interdites par la loi. De ce fait, vous pouvez aussi contacter les services de police et de gendarmerie si vous pouvez "reconnaitre" l’auteur de l’intrusion.

Younoussa SANFO,
Expert en sécurité informatique, cybercriminalité et Investigations électroniques

Commission Informatique et Libertés
TEL : (00226) 50 37 70 90
Par courrier : 01 BP 1606 OUAGA 01

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 3 septembre 2013 à 17:42, par Tapsoba®(de H)
    En réponse à : TIC : Les conseils pratiques d’un expert

    Merci d avance pour votre disponibilité mais aussi à lefasonet d avoir y pensé.On attend la suite avec impatience.Surtout le thème portant sur nos traces laissées sur le net à chaque navigation.

    Répondre à ce message

  • Le 3 septembre 2013 à 17:55, par Uncitoyen
    En réponse à : TIC : Les conseils pratiques d’un expert

    Merci pour votre contribution et en cas de besoin, je n’hésiterai pas à vous contacter.

    Répondre à ce message

  • Le 3 septembre 2013 à 18:01
    En réponse à : TIC : Les conseils pratiques d’un expert

    "Nous recevons aussi des messages non sollicités de commerçants ou de l’administration. Si vous estimez que ces messages vous importunent, vous pouvez vous en plaindre à la CIL (Commission Informatiques et Libertés) Les intrusions dans un système informatique ou électronique sont interdites par la loi"
    C’est exactement ce que nous font vivre airtel, telmob et telecel, mais ici au Burkina, on ne peut compter sur nos autorites, ils sont complices.

    Répondre à ce message

    • Le 4 septembre 2013 à 06:41, par kiédinan
      En réponse à : TIC : Les conseils pratiques d’un expert

      ECLAIRAGE : La loi autorise votre opérateur de téléphonie à vous envoyer des messages commerciaux dans une certaine limite. Là, ce ne sont pas des "messages non sollicités" mais des infos commerciales. Par exemble, les bonus, les nouveaux produits, etc..
      Mais, si une entreprise ou un particulier quelconque vous invite à acheter tel produit, à faire telle prière, à suivre telle émission, etc, il s’agit d’un message non désiré. C’est pareil pour Internet.
      La loi est claire à ce sujet : vous devez souscrire à une envie d’information avant de recevoir des messages ; dans chaque message, on doit vous donner la possibilité soit de continuer à en recevoir, soit de vous désengager. Seuls les messages humanitaires ou d’utilités publiques font exception (mais très encadrés).

      Répondre à ce message

      • Le 4 septembre 2013 à 11:47, par Snake
        En réponse à : TIC : Les conseils pratiques d’un expert

        Je vous trouve vraiment drôle avec votre air de monsieur connait tout ! La loi, la loi... Meme si nul n’est sensé l’ignorer (cf. la replique de quelqu’un la semaine dernière sur lefaso.net) n’oublions pas que notre population est à majorité analphabète. Et renseignez vous, il ya des documents officiels qui disent que meme au niveau des couches pauvres au Burkina, le téléphone est un bien acquis dans plus de 50% des ménages. Vos histoires d’opérateurs là ne touchent pas seulement ceux qui savent interpréter votre charabias ; elles touchent tout le monde. Les sociétés de téléphonies nous harcèlent : recevoir un message de bonus à 2h du mat ou de pub à des heures indues ; ou encore le meme sms que tu recois instantanément quand tu le supprime de ta boite de réception... C’est comme ca que naissent les révoltes, Damn !!. Si je pouvais flinguer cet ordinateur qu’ils programment. C’est une non considération de la liberté des autres.
        Sans rancune.

        Répondre à ce message

  • Le 3 septembre 2013 à 18:01
    En réponse à : TIC : Les conseils pratiques d’un expert

    Merci pour cet éclairage

    Répondre à ce message

  • Le 3 septembre 2013 à 19:22
    En réponse à : TIC : Les conseils pratiques d’un expert

    Vous meme qui etes expert en la matiere vous venez de laisser des traces !!! drole non ?

    Répondre à ce message

  • Le 25 septembre 2013 à 08:56, par Mne T.
    En réponse à : TIC : Les conseils pratiques d’un expert

    Merci mr Younoussa Sanfo pour ces éclaircissements. Nous attendons la suite avec impatience. Mais sachez que présentement, nous sommes agacés par le 3312 de Airtel. on se cherche à cause du superflux de sms reçus. Tout le monde n’est accroc à leurs prétendus millions. QUE FAIRE ?

    Répondre à ce message

  • Le 18 octobre 2013 à 08:50, par le cibal averti
    En réponse à : TIC : Les conseils pratiques d’un expert

    voici un monsieur important pour un pays, ce ne sont pas les dirigeants CDP voleurs et detourneurs de deniers publics qui font leur forfait et narguent la population avec des propos outageant et plein de zèle, ils sont inutiles, je cite assimi koanda le metteur en scène et la marionnette du CDP , alain yoda le bout d’hommes sans scrupule et minable, alain edouard, le ministre ridicule qui est méprisé a banfora chez lui, arsène ye, qui a été utilisé puis jété et qu’on rappelle pour l’utiliser, françcois compaoré le déteste de tout le burkina, ces personnes ne sont pas seulement inutiles, ells sont nuisables, des pestes et des sangsues pour un pays l’empêchant donc d’avancer

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés