Palais de justice de Koudougou : Non content de sa rémunération, il vol 26 bœufs

jeudi 22 août 2013 à 11h50min

Adama né à Nanoro (Boulkiemdé), et âgé de 23 ans, a comparu devant le Parquet pour des faits de vol de 26 bœufs appartenant à Sinou. Ce dernier avait confié ses bêtes à Adama pour qu’il s’occupe d’eux sur la base d’un contrat. En effet, les deux personnes se sont accordées sur une rémunération annuelle en raison de 4 moutons. Quelques mois après, Adama a estimé que les 4 moutons promis par an comme rémunération ne faisaient plus son affaire et décide de ne rien dire à son employeur.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Il prend la direction du Ghana avec les 26 bœufs pour les vendre à vil prix. Malheureusement, pour lui, il sera arrêté quelques jours à Bingo après son évasion, par la gendarmerie et les bêtes ont été restituées à leur propriétaire puis le présumé transféré en justice. Devant le parquet, Adama a déclaré devant le juge qu’il n’était pas content du contrat signé avec son employeur, car dit-il, « je voulais un bœuf par an au lieu de 4 moutons ». Le procureur du Faso, après son réquisitoire a déclaré Adama coupable d’abus de confiance et de non-respect des accords du contrat. Il note par ailleurs, que les faits sont suffisamment caractérisés et le préjudice était important pour Sinou. Par conséquent les faits de vol sont suffisamment punis par la loi et la peine maximale peut aller jusqu’à 5 ans de prison fermes. Mais au regard de son jeune âge, le tribunal soucieux de lui donner une seconde chance à même de garantir son avenir a requis la peine de 6 mois fermes. Le verdict final sera prononcé le 28 août.

Remis à ses parents pour rééducation

Alexandre lui, est élève en classe de 2nde A dans un établissement de la ville de Koudougou. Ses parents résident à Nanoro et il était confié à sa tante et son grand frère dans le cadre de ses études. Le 23 juillet 2013, celui-ci est accusé de vol de matériels informatiques appartenant à Sayouba. Un arsenal de matériel composé de : 1 sac, 1 tablette numérique, 2 portables, des clés USB, 7 puces, 1 Samsung… Aux dires du Procureur du Faso, Alexandre était un enfant travailleur, mais depuis un certain temps, semble-t-il que, l’école ne lui disait plus rien préférant ainsi se livrer au vol. Toute chose qui a eu des conséquences sur ses résultats scolaires, car n’ayant pas pu obtenir la moyenne pour accéder en classe supérieure. Interrogé pour les faits à lui reprochés, Alexandre a avoué devant le juge avoir soustrait du matériel informatique. Le vol a eu lieu courant juin, et pendant l’instruction du dossier, le jeune scolaire avait le statut de mineur. Au jour du jugement, le prévenu avait franchi le statut de mineur, mais le tribunal a tenu compte de la période des faits pour rendre la justice. De ce fait, il a bénéficié de circonstances atténuantes du fait de son statut de mineur. Après son réquisitoire et des conseils prodigués à l’enfant et à ses parents, le Procureur a déclaré en ces termes : « la faute étant avouée qu’il appartient au tribunal d’aménager la peine du coupable ». Le président du tribunal a pour sa part déclaré Alexandre coupable de vol. Cependant, il a été remis à ses parents pour une meilleure rééducation, surtout qu’il s’agit de son 1er cas de vol avec l’espoir que cela lui serve de leçons.

Rassemblés par
Zanga Souleymane DAO
zangson87@gmail.com

L’Express du Faso

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés