Stade municipal de Dédougou : « Les supporters instigateurs de trouble seront sanctionnés », prévient le DR de la Police

dimanche 18 août 2013 à 16h50min

La salle de réunion de la direction régionale des sports et des loisirs a servi de cadre le 14 août dernier à la rencontre d’échange entres les services de la police nationale et les dirigeants des clubs de football de la ville de Dédougou. L’organisation technique des matchs de la deuxième division a constitué le menu de cette rencontre.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Finies les scènes de troubles pendant les matchs de football de deuxième division (D2) à Dédougou. Les acteurs du football s’engagent à rompre avec les actes d’incivisme au stade afin de faciliter l’émergence de la discipline dans la citée. Les concertations sur l’organisation technique des compétitions de football du championnat de D2 le 14 août dernier ont permis aux dirigeants des clubs et aux supporters de se rendre compte que le niveau de l’incivisme a atteint des proportions inquiétantes pendant les compétitions. Et si on y pend garde ces débordements pourraient mettre à mal l’avenir du football dans la région. D’après le Directeur régional de la police nationale, principal initiateur desdites concertations, les incidents sont devenus récurrents depuis un bout de temps.

Des arbitres sont injuriés, intimidés, lapidés et souvent menacés sur le terrain. Des clubs venant d’autres villes le sont également. Ces comportements n’honorent pas le sport de l’avis de Modibo Coulibaly qui précise que ces actes peuvent occasionner de lourdes sanctions qui peuvent aller de la suspension du stade à des peines d’emprisonnement. ‘’Je ne veux pas qu’on arrive à cette situation’’, prévient le Directeur régional de la police nationale qui appelle les éventuels instigateurs de troubles à plus de retenue. Lui-même, ancien coach de ‘’Avenir club’’ de Dédougou dans les années 1991-1992, l’inspecteur principal de police reconnaît toutefois que dans le domaine du foot, il y a souvent des excès parce qu’emporté par la passion. ‘’Il faut toujours faire preuve de patience et de prudence pour arriver à un résultat’’, recommande-t-il aux dirigeants des clubs et aux supporters. Le rôle principal de la police lors des différentes compétitions a également été expliqué aux acteurs du sport de la ville de Dédougou.

Des acteurs qui, après avoir rassuré le premier responsable régionale de la police nationale et ses plus proches collaborateurs quant au respect des dispositions nécessaires à une meilleure organisation des compétitions footbalistiques, ont souhaité que ce cadre de concertation soit incessant pour le mieux être du football. Car à l’occasion, tous ont reconnu que la discipline est mal en point dans la citée. Ce, malgré les efforts déployés par la direction régionale des sports et la ligue pour assurer son émergence. La ville de Dédougou compte quatre clubs de football évoluant en division inférieur. Il s’agit de Bankuy Sport, d’Olympique Système, Koé Football Club et Danta AC, l’équipe féminine. L’équipe de Koé football Club n’a toujours pas obtenu son affiliation à la Ligue, selon Nicolas Ouédraogo Directeur régional des sports et des loisirs de la Boucle du Mouhoun.

Ousmane TRAORE

L’Express du Faso

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés