Cité-relais de Saponé : Des associations protestent

vendredi 16 août 2013

Le Collectif des jeunes pour la défense des terrains (CJDT) de Saponé et Le Collectif des Habitants Africains du Burkina (CHA du BURKINA) Membre du réseau No-Vox, le Mouvement de Solidarité Pour le Droit au Logement (MSP-DRO.L) s’insurgent

Réagissez à cet article Réagissez
Cité-relais de Saponé :  Des associations protestent

L’opération d’attribution de parcelles à la cité –relai de Saponé par le ministère de l’habitat et de l’urbanisme n’est pas du goût de tout de le monde. En particulier de plusieurs associations locales qui sont montées au créneau. Dans la déclaration dont les lignes suivent, elles donnent leur point de vue sur la mesure.

Le Collectif des jeunes pour la défense des terrains (CJDT) de Saponé et Le Collectif des Habitants Africains du Burkina (CHA du BURKINA) Membre du réseau No-Vox,

Le Mouvement de Solidarité Pour le Droit au Logement (MSP-DRO.L) ;

Par la présente annonce, voudraient attirer l’attention des souscripteurs sur certains points liés à cette opération initiée par le Ministère de l’habitat et de l’urbanisme et qui a suscité beaucoup d’intérêt auprès de nos concitoyens. Ces points sont les suivants :

1) Les habitants des zones concernées par cette opération n’ont, à ce jour, pas encore été impliqués dans la mise en place de ce projet ;

2) La publication de la date de la souscription n’a pas été communiquée aux populations de Saponé Marché, ni à sa Majesté le Naaba Padré de Saponé, ni au doyen du village concerné, ni aux propriétaires terriens ;

3) La trame d’accueil prévue pour reloger les populations autochtones du site du projet de la Cité-relais de saponé Marché, n’est pas clairement définie et serait à une distance trop éloignée de leur site d’origine ;

4) Les autorités locales et publiques – excepté le Haut commissaire de la province du Bazèga - ont refusé de nous recevoir pour la simple raison que les travaux sont terminées.

Pour ces raisons suscitées et en attendant que des solutions puissent être trouvées à cette situation, nous prions à tous les souscripteurs de s’abstenir pour le moment et attendre le moment propice avant de souscrire à cette opération.

Fait à Ouagadougou, le

Ont signé :

Pour le C.J.D.T

OUEDRAOGO Michel

Pour le C.H.A du BURKINA et le Coordonateur des Collectifs

TRAORE Seydou

Imprimer l'article

Ajouter un commentaire

Vos réactions


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2014 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés