Débat sur le Sénat : Le bal des opportunistes et autres retourneurs de vestes

vendredi 16 août 2013 à 21h25min

Prendre ses distances avec le Sénat, quel exercice d’héroïsme ! Ils sont aujourd’hui nombreux à sortir du bois, certains prenant position pour l’après 2015 au cas où… Ces courageux intellos à prendre leur plume pour pourfendre le Sénat, démontrer par A +B son caractère inutile, ne veulent certainement pas rater leur rendez-vous avec l’histoire.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Débat sur le Sénat : Le bal des opportunistes et autres retourneurs de vestes

Aujourd’hui où tout le monde s’invite dans la politique, des religieux aux professeurs d’université, des journalistes en activité aux journaleux en exil villageois, on a ce sentiment pas très sain que chacun veut s’inscrire dans l’agenda pas secret celui-là, du nouveau président qui sera fatalement intronisé en 2015. Et bien entendu, il ne faudra pas manquer de lui dire «  ?j’étais avec toi contre le sénat ? ».

Alors, ils ont su, qui ose faire ce reproche à des grands intellectuels adroitement et malicieusement confondre le Sénat avec un machin, pensé, imaginé et créé par Blaise Compaoré pour servir de cheval de troie à son agenda secret, éventé néanmoins par ces analystes, lecteurs lucides des faits, gestes et actes des uns et des autres avant le grand chambardement de 2015.

Ils défendent donc les droits du peuple, celui de choisir à sa place, parce que le peuple est tellement ignare que savoir ce qui est bon ou pas pour lui relève de la fiction. Curieuse que cette démocratie burkinabè dans laquelle l’affaire du Sénat a marginalisé la classe politique, débordée par des francs tireurs ? !

En se saisissant de cette affaire au détriment de ceux qui prétendent à diriger, ils versent immanquablement dans la caricature, notamment sur un coût surévalué à souhait de 36 milliards balancés en comparaison de la vie chère et des misères des universités.

Comparaison n’étant pas raison, 36 milliards sur six ans renvoient à dix mille huit cent milliards montant du budget de l’Etat durant les mêmes 6 années.

Victimes que nous sommes tous des chiffres, que valent 36 milliards dans un budget de 10 ?800 milliards ? Mais après tout, nous sommes si pauvres qu’il faille économiser ces 36 milliards. Qui sait, sans doute qu’ils peuvent servir à climatiser nos amphis d’universités à l’occasion de la prochaine visite du Premier ministre. Sûrement qu’à cause de cela, il pourra échapper à des jets de pierres. Ou bien c’est du domaine du rêve ? !

S.K
L’Hebdomadaire du Burkina

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 16 août 2013 à 12:27, par googa
    En réponse à : Débat sur le Sénat : Le bal des opportunistes et autres retourneurs de vestes

    Les vestes sont faites pour être retournées. N’oubliez pas que le PF BC est quo-fondateur de la Révolution d’août 1983. Quoi reste-il des idos de la Révolution aujourd’hui ?

    Répondre à ce message

  • Le 16 août 2013 à 12:49
    En réponse à : Débat sur le Sénat : Le bal des opportunistes et autres retourneurs de vestes

    Vous voulez dire quoi au juste ? C’est raté en tout cas car ce que vous a pondu est d’un flou inextricable !

    Répondre à ce message

  • Le 16 août 2013 à 13:24, par zambendé
    En réponse à : Débat sur le Sénat : Le bal des opportunistes et autres retourneurs de vestes

    Après lecture de cet article, j’ai juste une question au type qui se cache dernière les lettres S.K. (bomber une fois vos c... en écrivant complètement votre nom)
    Es-tu un journaleux ou un journaliste ? Ta réponse permettra de bien comprendre le sens de ton message. Je te classe parmi le journaleux des journaleux en attendant ta réaction.

    Répondre à ce message

  • Le 16 août 2013 à 13:42, par googa
    En réponse à : Débat sur le Sénat : Le bal des opportunistes et autres retourneurs de vestes

    Les vestes sont faites pour être retournées. N’oubliez pas que le PF BC est quo-fondateur de la Révolution d’août 1983. Quoi reste-il des idos de la Révolution aujourd’hui ?

    Répondre à ce message

  • Le 16 août 2013 à 16:35, par Etienne Lantier
    En réponse à : Débat sur le Sénat : Le bal des opportunistes et autres retourneurs de vestes

    Non mon frère, ces intellectuels ne sont pas des opportunistes. Ils jouent le rôle qui est le leur, celui de veille et d’éveil de conscience. Partout dans les démocraties sérieuses, c’est comme cela et on ne peut qu’encourager cette mission noble qu’ils s’assignent au sein de la société. Malheureusement au Burkina, le politique jusqu’à une certaine époque les a abusivement utilisés à sa cause. L’évolution des mentalités depuis nos campagnes jusqu’à nos villes et vice versa fait que personne n’est bête encore. Les masses populaires elles-mêmes dictent la voie à suivre à nos plus éclairés au risque d’être bannis, réduits en parias dans leur propre communauté. Ce n’est pas fortuit si vous en tant que journaliste aviez sollicité le manteau de l’anonymat à travers cette abréviation SK pour éviter d’être identifié par vos connaissance comme avocat du diable au service des plus forts au mépris de tout bon sens. Car si vous êtes identifié comme tel, ils vous fuiront, ils vous diront que vous n’êtes du côté de la vérité. Et ce n’est pas bien.
    Faut-il encore vous rappeler l’inutilité du Senat dans notre paysage institutionnel ? Non vous en savez plus que quiconque ! Faut-il encore vous dire qu’il n’est pas des priorités dans notre contexte actuel ? dites nous pourquoi il a été supprimé en2002 ?
    Le débat dépasse largement le cadre politique pour dévenir un débat citoyen, car le peuple burkinabè trouve que les gouvernants trouvent là le moyen subtile de récompenser leurs obligés, des gens à qui la République donne tout.
    Le Président du Faso a pris la sage décision de mettre balle à terre. Encourageons le à annuler décisivement ce machin. Car vous autres, à force de lectures tronquées des situations, vous finissez par ne plus vous apercevoir de la pertinence d’une cause.

    Répondre à ce message

  • Le 17 août 2013 à 06:40, par mytibkèta
    En réponse à : Débat sur le Sénat : Le bal des opportunistes et autres retourneurs de vestes

    La situation actuelle du pays nous permet de découvrir des journalistes d’un genre nouveau, ceux qui persistent dans l’indéfendable. Au moment où les uns et les autres essaient de faire ressortir ce qui ne va pas afin de trouver des voies et moyens pour ramener le pays sur la bonne voie, il y a des analystes à la petite semaine qui s’accrochent de manière minable à leur mission qui consiste à vendre une marchandise périmée. Et de faire de l’esprit lorsque des enfants sont mis hors des cités pour manque de moyens pour les y maintenir pendant 1 à 2 mois. A l’inverse du tigre, ce journaliste n’a pas honte de crier son griotisme. Mon dieu si ce sont ces genres de journaleux qui doivent porter l’information ; la rue a bel et bien raison de manifester pour mettre un terme un terme au règne de la médiocrité. Heureusement que ce type de journaliste sort du bois pour nous permettre de séparer les vrais journaux d’information d’avec les chiffons d’intoxication.

    Répondre à ce message

  • Le 17 août 2013 à 16:33
    En réponse à : Débat sur le Sénat : Le bal des opportunistes et autres retourneurs de vestes

    Au moment ou les mercenaires de la plume ont aussi repris du service pour arrondir leurs fins du mois.
    Comme l’a dit Zephirin Diabre, certains sont condamnés a faire le griot pour survivre, car ne pouvant par eux- mêmes subvenir a leurs besoins.

    Répondre à ce message

  • Le 17 août 2013 à 18:57, par VicoYVES
    En réponse à : Débat sur le Sénat : Le bal des opportunistes et autres retourneurs de vestes

    S.K salut .j’ai vraiment pas compris grande chose dans cet article !

    Répondre à ce message

  • Le 19 août 2013 à 01:12, par Samuel
    En réponse à : Débat sur le Sénat : Le bal des opportunistes et autres retourneurs de vestes

    Cet article dėcrit avec justesse que la saison des opportunistes intellos est lancėe. Même ceux qui ėtaient au restaurant du pouvoir il y a peu, tirent à boulets rouges sur lui parce qu’ils ne sont plus aux affaires : tes FOFANA, Gilbert et autres...Si Blaise n’est pas candidat, moi je bat Diabrė !

    Répondre à ce message

  • Le 20 août 2013 à 10:10, par panga
    En réponse à : Débat sur le Sénat : Le bal des opportunistes et autres retourneurs de vestes

    Au lieu de vous préoccupez de la situation estudiantine vous vous mêlez à des débats d’idées et à la politique.
    Prenez garde sinon….

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2016 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés