SENAT : Le communiqué et la stratégie du ‘flou-flou’’

mercredi 14 août 2013

Fidèle à lui-même, le Chef de l’Etat burkinabè, Blaise Compaoré, vient de parler encore une fois à travers les services de la communication de la Présidence du Faso. Et comme à l’accoutumée, le message est diversement interprété, sans que personne ne soit en mesure de trancher le débat.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
SENAT : Le communiqué et la stratégie du ‘flou-flou’’

Comprenne qui pourra ! Ce pourrait bien être là, l’une des leçons à tirer du communiqué émanant de la Présidence du Faso, en date du 12 août 2013 et mis en ligne par lefaso.net.

En rappel, le Président tout en donnant l’impression d’être préoccupé par la polémique grandissante autour du Sénat, demande au Premier ministre et au Ministre d’Etat chargé des réformes politiques, de lui fournir un bilan d’étape au plus tard le 31 août 2013 et accompagné de propositions concrètes.

Depuis lors, c’est le ‘’remue-méninges’’ : les appels succèdent aux messages. Chaque intervenant se donnant la conviction d’avoir bien compris le PF, qui lui, ne pipe mot.

Du côté de Kossyam, l’on assure qu’il n’en est rien. Et que l’agenda initial de mise en place du Sénat est maintenu. Idem à la Primature où l’on donne l’impression d’avoir également mieux compris le Président.

C’est ainsi que nous recevons ainsi un communiqué le 13 août 2013, nous informant d’une visite du futur siège du futur Sénat. Deux heures plus tard, coup de théâtre, un autre communiqué émanant toujours du Premier ministère nous informe que la visite est « reportée sine die ».

La danse de l’éléphant et du scalpe

Dans le camp des partis politiques, c’est également la même ambiance de confusion qui prévaut. Au point que l’ADF-RDA s’est immédiatement félicitée de ce qui ressemble à ses yeux, à une pause dans la mise en place du Sénat.

Le P.A.R.E.N lui n’a aucunement confiance. Pour son président, Tahirou Barry, «  Il y a lieu d’accueillir dit-il, la mesure de la présidence avec beaucoup de réserve surtout quand on sait que ce régime est passé maitre dans l’art de la diversion et du dilatoire  ».

Il ajoute au passage que « les termes du communiqué conditionnent le sort du Sénat au rapport d’un comité de suivi et d’évaluation des réformes politiques et tout le monde sait que ce comité est un instrument aux mains du pouvoir.  »

Selon lui «  tant que la loi sur le Sénat ne sera pas retirée, tant que la danse du scalpe se poursuivra autour de l’article 37 de notre constitution, tant que des préoccupations majeures du peuple sur la vie chère, l’université et la situation catastrophique des étudiants ne seront pas traitées avec responsabilité, la flamme de la résistance ne doit pas s’éteindre. » Voilà qui promet…

Juvénal Somé

Lefaso.net

Imprimer l'article

Messages

  • Je vous ai dit n’allons pas vite en besogne, le gouvernement meme ne comprends pas les propos de son chef a plus forte raison le citoyen lamda, donc wait and see

  • C’est vraiment le flou. Une chose est sûre : Le PF risque de s’enferer dans les contradictions de son entourage.que serait le contenu de ce fameux rapport ? Y lirait-on que les évêque ont rejeté le sénat dans une lettre qu’ils ont publié ? Que les protestant ont fait évolué leur position ? Que sa majesté se montre très prudent dans la mise en place du machin diviseur ? Que seule la communauté musulmane ne s’est pas clairement prononcée ? Un sénat avec poste vacants ou siège vides ! Ou bien imposera - t- on Juvenal au titre des catholique , Luc au titre des protestants, Ahmed au titre des musulman , Naba Kiba au titre de la chefferie traditionnelle ? Tout est faisable avec des gens déterminés, ce qui s’appelle AVOIR DOS AU MUR,mais si on fait volte face , on fonce tête baissée dans le MUR et ça fait mal, très mal.

  • Le communiquė du PF est clair. L’ADF-RDA et les religieux (catholiques et ėvangėlistes surtout ) ont bien reçu le message. Voici des gens qui signent le pv du CCRP validant la crėation du Senat, qui accompagnent son insertion dans la constitution et qui rompent le consensus au moment de la mise en oeuvre par couardise. Le PF les renvoie à leur copie : Senat Oui ou Non ? Dėmarche cartėsienne !

  • Le communiquė du PF est clair. L’ADF-RDA et les religieux (catholiques et ėvangėlistes surtout ) ont bien reçu le message. Voici des gens qui signent le pv du CCRP validant la crėation du Senat, qui accompagnent son insertion dans la constitution et qui rompent le consensus au moment de la mise en oeuvre par couardise. Le PF les renvoie à leur copie : Senat Oui ou Non ? Dėmarche cartėsienne !

  • C’est vraiment flou. Le PF risque de s’enferrer jusqu’à la garde dans les contradictions de son entourage. On serait curieux de prendre connaissance du contenu de ce nième fameux rapport. Y lirait- on que la dernière lettre pastorale rejette sans ambages le sénat ? Que les pasteurs ont fait évolué leur position ? Que l’empereur se montre très prudent dans la mise en place de ce machin qui divise ? Que seule la communauté musulmane ne s’est pas encore clairement prononcée ? Un sénat avec postes vacant ou sièges vides ! Ou bien imposera - t- on Juvenal au titre des catholiques, Luc Issaka au titre des protestants, Ahmed au titre de la communauté musulmane, Naba Kiba au titre de la chefferie coutumière ? Pour des gens déterminés c’est faisable. C’est ce qui s’appelle avoir le DOS AU MUR mais si on fait volte face , on FONCE TETE BAISSÉE DANS LE MUR et ça , ça fait mal , très mal

  • Nous l’avons dit. ADF, tu vas vite en besogne. Tu vas vite vers la trahison,
    Vive la lutte et honte à la soumission.
    Je suis fière de vous jeunesse du Faso. C’est vous qui dicterez l’avenir !!!

  • Restons vigilants et maintenons la pression jusqu a l abandon pur, simple et définitif du projet de sénat . Nous attendons les mots d ordre de l opposition, la société civile , les étudiants...

  • Moi j’ai plutot peur pour l’avenir.Blaise va payer certains ténors et le mettre dans son prochain gouvernement d’ouverture.Ainsi il aura réussi à diviser les gens.Certains pas tés convaincu accepterons et il(Blaise) profitera les mettre à l’aise .Ce qui aura pour conséquence de susciter des envieux
    Et la lutte sera fini.Comme ca une fois de plus , il aura berné le peuple encore.Faisons attention,ce président veux régner à vie ,.

  • Moi j’ai plutot peur pour l’avenir.Blaise va payer certains ténors et le mettre dans son prochain gouvernement d’ouverture.Ainsi il aura réussi à diviser les gens.Certains pas tés convaincu accepterons et il(Blaise) profitera les mettre à l’aise .Ce qui aura pour conséquence de susciter des envieux
    Et la lutte sera fini.Comme ca une fois de plus , il aura berné le peuple encore.Faisons attention,ce président veux régner à vie ,.

  • Je partage l’analyse du PAREN sur le fait qu’il faut être prudent par rapport à ce communiqué.
    Je pense qu’il aurait été plus intéressant qu’à la suite de ce communiqué, qu’une commission neutre composée des sages et de tous ceux qui veulent la paix, la justice vraie et l’égalité dans ce pays(un peu à l’image de celle qui avait été constituée pour trouver des solutions de sortie de crise et je crois avait proposé la journée du pardon) soit proposée et installée sur demande express du président du Faso.

  • La seule solution, c’est la suppression pure et simple du sénat du Blaise et de son CDP. On n’en veux pas. Il faut maintenir la pression. Le communiqué de la présidence indique que le président décide de suspendre le sénat. Il faut dire les choses telles quelles sont : "la protestation populaire contraint Compaoré à suspendre son projet de sénat". Il ne décide pas de son propre gré. C’est sous la contrainte. De grâce ne volez pas au peuple la victoire acquise par la lutte. Il a suffisamment été spolié en 26 ans de règne sans partage.

  • Bn les communiques sont ambiguis aux yeux de quelques lecteur .y,aura plus senat ou quoi ?

  • Gaga gaga gaga. Pas du tout étonnant. Du flou total, juste pour distraire. An ti la de. Nan Lara, an Sara.

  • SOYEZ PRECIS ET CONCIS DANS VOS PROPOS SON SON EXCELLENCE.LES PATRIOTES J VOUS PRIE DE RESTER TRES VIGILENT FACE ACES AMBIGUITE.

  • En réalité, en observateur lointain de la vie politique, voilà ce qui va se passer :
    1. Pour sauver la face du pouvoir en place, et éviter que l’opposition n’instrumentalise un soulèvement populaire, tout à fait possible même devant n’importe quelle armée puissante au monde, le comité de suivi, dans son rapport, va demander au PF de surseoir à la mise en place du Sénat jusqu’à nouvel ordre en tout état de cause après 2015. Ainsi toutes les accusations de modification de l’article 37 de la constitution par le biais du Sénat seront battues en brèche. Un remaniement gouvernemental permettra ainsi à l’ADF/RDA d’entrer avec au moins 3 à 4 ministres dans le nouveau gouvernement conduit par Jérôme Bougouma, éternel premier de classe. Il ne faut surtout pas chercher à affaiblir M.Gilbert Ouédraogo. Bien au contraire....
    2. En 2015, le PF ne va pas aux élections en désignant soit M. Bassolé, soit M. Bougouma comme candidat et laisse passer ainsi un tour avant de revenir en 2020. Si l’ADF/RDA est allié du CDP, même en cas de second tour en 2015, elle jouera l’arbitre en faveur du CDP. C’est une illusion du CDP en pensant pouvoir y arriver seul. Dans les démocraties occidentales même les méga-partis font des alliances gagnantes.
    Conclusion : c’est la seule issue honorable possible. Toutes autres solutions ne seraient que ruine de notre pays. Or, notre PF est patriote. Le Sage.

  • Le pays appartient à nous tous , ce Mr est entouré de vrai et vrai faut gars, donc il ne se jette pas en un quart de tour. Seigneur guide tjrs nos pas.

  • J’ai eu la chaire de poule dans la soirée du 12 août lorsque j’ai appris que Soumaila CISSE est allé félicitation IBK à domicile. Toutes mes félicitations à vous monsieur Soumaila CISSE pour votre sens élévé de la responsabilité.
    Bon vent au mali.

  • Machiavel n’aurait pas fait mieux. Le Blaiso veut se repentir après ses deux sorties hasardeuses (Abidjan et 5 Août). Le peuple va croire à sa bonne foi, baisser l’intensité de la résistance et d’un coup, le Pr en Médiation va accélérer pour franchir la ligne d’arrivée. Nous endormir pour nous assommer ( Vigilance !!!!!!!!!!)

    Chers compatriotes, ne nous contentons pas de ce message aussi ambiguë, qu’insensé. L’objectif ultime de notre lutte doit être la suppression pure et simple de cette loi instituant la mise en place du SENAT. Point Barre !!!!

    La lutte continue

  • C’est ce caractère de Blaise qui fait que je l’aime.SUPER mon Président !! Parlé sans que 16millions-1(le PF lui se comprend) ne te comprenne !! Il faut être un dur et vrai !! bon vent Excellence

  • AUCUN pays n a attendu la disparution des problèmes sociaux avant de créer son senat !ON crée le senat pour justement booster le developpement economique et réduire ainsi les problèmes puisque le senat va consolider la cohesion sociale ameliorer les lois sur l economie ,les codes d investissements....!En tout état de cause j ai confiance au comité de suivi car il est plein des gens intellgents et indépendants ,il fera de bonnes propositions pour nous éviter un vide jurididique !

  • Il ne peut pas être plus clair et précis que ça il faut le comprendre. Il faut déjà s’en féliciter qu’il y ait suspension, même si elle ne serait pas définitive.

  • Que voulez vous comprendre de plus ? Ce n’est pas la commission seulement qui a été instruit, y a le premier ministre aussi. Ils vont rapporter toutes les tergiversations autour de la question, et la mise en place sera suspendue. Que voulez-vous que le président dise de plus ? Même vous à sa place vous ne pourrez dire plus !

  • Attendons septembre pour voir la suite... avec le risque d’une rentrée très chaude si le sénat...et l’article 37 est modifié. La stratégie de Blaise a été toujours très claire en réalité depuis 26 ans à savoir la conservation du pouvoir à vie par tous les moyens

  • on atand de toute facon. la populalation entouka es determiner.

  • Si par malheur, ce fameux comité de suivi venait par faire des propositions n’allant pas dans le sens de la suspension voire de la suppression pure et simple du SENAT, je ne garantis plus de la paix sociale au Faso. Blaise doit comprendre une chose : l’audace avec laquelle il a défié l’Etat major de l’armée voltaïque en 1983 pour obtenir la libération de SANKARA, LINGANI et tous les autres en se repliant à Pô puis à organiser le coup d’état du 4 Août 1983, c’est cette même audace qui anime la jeunesse d’aujourd’hui. La patrie ou la mort, ceux qui seront en vie vont continuer le combat, mais dans tous les cas la cause juste triomphera. Un citoyen balayeur.

    • ’ai eu des frissons en te lisant. Il a defie toute une armee et aujourd’ hui il croit que le peuple ne peut pas faire autant, surtout que notre areme s’est retrecie au meme CNEC- nouvelle mutation qui garde les portes de son pouvoir. Meme si les partis d’ op. nous trahissent, nous jeunes, nous sommes dans la rue jusqu’a ce que ls dernieres balles s’ epuisent et que ceux qui ne sont pas tombes fasent regner une regime de paix, de justice sociale et de developement pour tous. Nous ne pouvlns pas tous nous exiler. Ailleurs on nous insulte. Donc c’est chez nous ci ausi que nos enfants vont grandir. Tchogo ya tey, doh. Un president a vie averti en vaut 4.

  • Il n’y a rien de fou ici messieurs. Nous savons tous que les résultats de cette commission en plus du premier ministre ne peuvent au grand jamais dire que le SENAT fait l’unanimité, JAMAIS. Donc le combat est gagné. Sa mise en place sera suspendue.

  • Que veut l’ADF-RDA...!? Dans quelle partie joue t-il...!? Le peuple a des attente..., et attention pour ne pas le vexer

  • Le senat est suspendu sur papier mais l’esprit de sa mise en place est belle et bien maintenu par ces gens la. La suspension est juste une pause pour voir comment ils vont bien mettre du miel dans la farine pour bien vous rouler la dedans. Vous apprendrez a vos depends que ce Boulanger est pire que celui qui etait a Cocody.

  • ce communiqué traduit la dictature qui nous gouverne depuis 27 ans ou seul le président sait ou il va les autres y compris le gouvernement et le premier sinistre tâtonne au point de se ridiculisé......gnandé... maloya, si la honte pouvait tuer trourourouuuuuu !

  • Souvent je me demande si les Burkinabé savent pourquoi ils sont sorti marcher et manifester précédemment .Nous étions sorti manifester pour une annulation et dès que les gens apprennent une suspension qui n’est autre qu’une mise en attente , ils applaudissent comme des blaireaux. Soyons objectifs et sérieux sur nos conviction politiques.Prochainement avant toute réjouissance sur une quelconque déclaration , lisez d’abord vos dictionnaires

  • Je ne vois pas comment le comité de suivi des reformes politiques va recommender le Chef de l’Etat de continuer a foncer dans la mise en oeuvre du SENAT ? En dehors de MAXIME KABORE, future Ex probable Jamais Sénateur, Je ne vois pas.

  • Bel article qui situe bien le communiqué de son excellence Blaise Compaoré. Ayons le courage de dire qu’il s’agit d’un communiqué vide de sens. De longues phrases pour divertir le peuple. Retenez tous que la vraie opposition ne siège pas au comité de suivi et d’évaluation des reformes politiques dites consensuelles. Pour votre information, retenez qu’il s’agit d’un communiqué pour ramener l’ADF/RDA dans la maison commune et rien d’autre. Si l’opposition réelle attend ces conclusions, elle se tirera une bal au pied. J’invite pour cela le CFOP à organiser une conférence de presse pour mieux orienter le peuple et commencer la mobilisation pour qu’on retire purement et simplement la loi portant création de la 2ème chambre. En toute humilité, je pense que c’est la seule voie pour libérer le peuple.

  • Pour moi il y a des termes évocateurs dans le message comme " controverse, préoccupations.." qui me laisse pensé que le SENAT sera purement et simplement suspendu. la stratégie est que le président ne veut pas donner l’impression d’avoir capituler face à la grogne sociale. il veut se réferer aux conclusions des soit disant comités de suivi qui ne pourront occulter la lettre des évêques, la mobilisation de l’opposition, les casses et autres gaz dans plusieurs localités, les réserves de leurs anciens alliés, le réveil de lafronde social de toute part (magistrat, journalistes, syndicats, étudiants...) pour dire qu’au regard des menaces à la paix et la cohésion sociale que cela suscite (comme s’il n’était au courant derien, comme s’il se met au dessus de la mélée alors que c’est lui même qui est au centtre de tout cà) le senat sera suspandu jusqu’à nouvel ordre. Vous verez que cette fois il passera à la télé pour l’annonce et non un communiqué. c’est pour se refaire une image. c’est la stratégie de pyromane sauveur et ca paye en politique.

    • Entièrement d’accord avec toi Lewang. Et du coup, il s’en trouvera des gens venant de partout pour nous rabacher les oreilles à la TNB sur la clairvoyance du Chef de l’Etat, sur sa disponibilité, sa capacité d’écoute et de rassemblement du peuple. Donc, c’est ce chef là qu’il nous faut. Et les marches meeting vont etre enclachés dans tous les hameaux du BF (le pays de Blaise & François) pour supplier le chef de l’Etat de ne pas partir. Et qu’un Article de trop (Art 37) ne peut pas empecher les choix du people. Et patati pattata !!!. Mais le vrai peuple veille au grin. DJAFFAR avait prévenu L’ART 37 est un ARTICLE DE SANG. Si vous le modifies, c’est a vos risques et perils.

    • C’est une lecture de la chose, tout comme le passage "...la mobilisation de l’ensemble des citoyens autour des enjeux de stabilité et construction du développement, constituent un impératif pour l’édification d’un Burkina Faso ..." pourrait être craint car pouvant signifier que le peuple devrait se soumettre à la mise en place du sénat si jamais il ressort de ce fameux rapport attendu que le sénat devrait être maintenu.

  • Personnellement je crois que le PF ne mettra pas fin à la mise en place du sénat. Il va revoir la composition du sénat et jouer sur son caractére budgétivore et il mettra en ce moment l’opposition devant un dilemme. IL peut même exclure les religieux dans la composition de ce sénat. Bref Blaise écartera tous les obstacles liés à la mise en place de son sénat.

    • Je suis d’accord avec toi uncitoyen car il est spécialiste de ces situations et un fin stratège parce qu’il a une grande vision pour s’éterniser au pouvoir mais aucune pour le développement du Burkina.. Mais quelque soit le chemin qu’il empruntera on l’y attendra car le connaissant on ne peut s’attendre à quelque chose d’extraordinaire qu’à du flou. Et l’erreur de plus serait d’écarter expressément les religieux et ce serait une autre preuve de la volonté d’un passage en force pour la mise en place du sénat. Mais ce qui est sûr chaque chose à une fin.

  • Tiens tiens ! les gens essaient enfin de saisir ce communiqué... J’avais bien dit que l’on ne pouvait pas du coup comprendre de ce communiqué une suspension de la mise en place du sénat. J’ai manqué d’ailleurs de critiquer le titre de l’article (donc le rédacteur...) exposant ledit communiqué, qui à mon sens n’était pas adéquat. Cela n’a fait qu’induire les lecteurs en erreurs...

  • Hun ! Je l’avait bien compris et bien dit hier. Où est-ce que les gens ont vu l’expression " le sénat est suspendu" dans le fameux communiqué ? Ils sont en train de vous faire remuer les méninges alors qu’eux, savent pourquoi ce communiqué et où ils iront avec leur sénat.
    Le chien aboie et la caravane passe. Attendons de voir !

  • Il (Blaise) a honte de dire une fois au verso que le Sénat ne sera pas une institution burkinabè pour le moment mais comme il avait déjà affirmé au recto que le Sénat sera mis en place là, il veut maintenant une piscine à un poisson où le flotteur de son hameçon (Assimi kouada) immergera.

  • Le savez-vous mes frères et sœurs, une chose est claire : ce comités ne peut que être du même côté de Blaise. C’est le flou total. Laissons-les donner ce qu’ils auront décidés. S’il est vrai que le SENAT est suspendu, reste à savoir si ces élus (Sénateurs ne reçoivent pas des salaires ??? Il faut sérieusement le vérifier. Ce message totalement flou cache quelque chose et un sentiment de pression derrière le Blaiso. Pourquoi n’a t-il pas été claire comme il l’a fait loin de Ouaga ( à Yamoussoukro). Est-ce un sentiment de peur ? de regression ? Attendons de voir

  • Ce n’est pas seulement le communiqué et la stratégie de Blaiso qui est FLOU mais pour tout le monde même pour le chef de fils de l’opposition, il faut être clair. Quel est le vrai bord du CFO ? Car il y a un ténor Anti-Sénat qui y a pas longtemps disait " sans le Sénat au BF en cas de démission brusque à l’Assemblée notre constitution devient une constitution vide " pour tout simplement dire qu’il faut la création d’un Sénat au BF. Aujourd’hui il est dans le lot pour crier NON AU SENAT !!!

  • ah je comprends, le sénat sera guidé par ce comité présidentiel. voilà ce qui est normale. au lieu de deux chambres, ont aura trois chambres dont l’une est uniquement présidentielle. décidément, je demande que le prochain PRIX NOBEL DE LA PAIX revienne à notre éminent président, sans quoi il n’y ara pas de paix dans la sous région.

  • Étienne TRAORE avait dit que "nos dirigeants ont peur de la colère de l’Élisée que de la colère de leurs peuples mais désormais ils auront peur du peuple car c’est le peuple qui est fort

  • Oui, le grand manitou de kosyam est passé maître de la roublardise. A chaque fois qu’il y a crise, il applique à la lettre la même technique : emprunter la trompette du dialogue pour faire croire à l’opinion d’ici et d’ailleurs qu’il est un homme de consensus. Pourtant que nenni. Hey les gars, gardons notre sérénité. Ce communiqué est une vraie diversion.On dit que le maître de Kosyam est un fin stratège. Je l’ai constaté en effet. Mais, l’heure est venue pour lui de comprendre qu’on ne peut tromper tout le monde tout le temps. Nous restons debout et éveillés pour continuer la lutte jusqu’à l’échec pur et simple du projet du chef de l’Etat à demeurer au pouvoir à vie.

  • L’AN étant illégale sans le Sénat, l’astuce est de dissoudre le problématique sénat et AN avec. Ainsi, on passe de la 4ème à la 5ème République. Plus de débat sur l’article 37, les compteurs sont remis à zéro pour 26 nouvelles années !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2016 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés